• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Stéphane Bern - Le coup de goupillon
#83 des Tendances

Stéphane Bern - Le coup de goupillon

Diable ! "Il faut d'urgence faire payer l'entrée des cathédrales [...]". L'idée vient de Stéphane Bern, chargé par Émmanuel Macron de la sauvegarde de notre patrimoine culturel et de trouver, avec le sourire, des sources de financement. Comment oser refuser une petite pièce à la réincarnation du Léon Zitrone des têtes couronnées, pour sauver de la ruine une petite chapelle ou une église de nos si charmants villages. Taisez-vous les athées sans coeur ni foi ! C'est le bon Sens Commun et un noble projet même pour un non-croyant. Hélas, trois fois hélas, Stéphane Bern vient de prendre un sacré coup de goupillon sur le crâne.

Comprenez, un refus catégorique de l'Église de France qui considère "que les cathédrales étaient "avant tout" des "lieux de prière et de culte dont l'accès doit être libre". 

Mais bon Dieu, qui finance "les travaux d'entretien et les réparations dans les églises communales" ? 

Maintenant et dans la mesure du possible, réfléchissons un peu ! La loi de 1905 sur la séparation des Églises et de L'État n'interdit pas de faire payer l'entrée des lieux de culte aux touristes Allemands, Japonais, ect. D'ailleurs, d'après Stéphane Bern, "on est le seul pays où leur accès est gratuit", même que les Anglais nous demandent 24 euros pour visiter l'abbaye de Westminster. Alors, pourquoi les Français seraient encore une fois le peuple le plus naïf d'Europe ? Bon, d'accord, demander une pièce d'identité à chaque visiteur d'une cathédrale, voire encore pire, sélectionner le payeur au faciès, ne semble "pas très catholique" aurait dit l'inimitable George Frêche. Voilà une idée qui pourrait rapidement tourner en usine ou plutôt église à gaz. La seule solution est donc de faire payer tous les visiteurs en dehors des heures réservées à la messe. "Un point de vue que ne partage pas Patrick Chauvet, recteur archiprêtre de Notre-Dame de Paris. "Moi, ce qui m'intéresse, c'est que le touriste devienne pèlerin, a-t-il indiqué à BFMTV. "Si je fais payer le touriste, il ne deviendra pas pèlerin. Il aura vu simplement un beau monument, des belles pierres, des belles voûtes, de beaux tableaux mais c'est tout." Don Camillo n'aurait pas pu mieux dire.

Pour l'anecdote, Alexis Corbière recevait au musée de l'Histoire vivante de Montreuil, "Stéphane Bern au milieu des portraits de Lénine et des bustes Robespierre". Le député de La France Insoumise n'a pas manqué l'occasion de parler à son invité du "patrimoine ouvrier et révolutionnaire". Peppone n'aurait pas pu mieux dire.

Mais Stéphane Bern a encore d'autres idées qui ne sont pas tombées du ciel mais empruntées outre-Manche. Comme la possible organisation d'un "tirage du loto en faveur des sites protégés, qui rapporterait chaque année entre 20 et 30 millions d'euros". Et pourquoi pas un tiercé !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 12:01

    « La seule solution est donc de faire payer tous les visiteurs en dehors des heures réservées à la messe. »


    Bonne idée : comme ça, tous les touristes viendront visiter les cathédrales pendant la messe ! Quelle ambianc !

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 12:07

      @Jeussey de Sourcesûre

      il faudra quand même demander son avis au sabre... ça serait plus correct, mais avec la baffe qu’il a reçue, le général de Villers risque de ronchonner

    • gruni gruni 14 novembre 14:24

      @Jeussey de Sourcesûre


      J’ai écouté le « sabre » hier, ça va, il n’a pas l’air trop choqué par le chef des armées. Pour passer le temps, il fait la promo de son livre.

    • Le421 Le421 15 novembre 09:16

      @Jeussey de Sourcesûre
      En bon français, avec la mentalité qui va bien et vu que je n’y vais jamais, je ferais payer l’entrée à l’église 24/24 !! On change les règles, on évolue, où on reste comme avant.
      Je croyais qu’avec Macron, on changeait tout, non ??
       smiley
      Ah, aussi.
      Pareil pour les musées, bibliothèques, etc...

      On paye bien l’entrée pour les stades.

      D’ailleurs, ça aussi, je doublerais les tarifs !!

      Et j’espère qu’un jour, tous les matchs de foot, rugby, etc, seront sur des chaînes codées surtaxées !!

      Tant qu’à faire...


    • ysengrin ysengrin 14 novembre 12:08

      Ç est peut être le moyen de recruter de nouvelles ouailles.... 


      • Parrhesia Parrhesia 14 novembre 12:25
        Si cela pouvait seulement servir à poursuivre et châtier les voleurs d’objets d’art et autres vandales ... 
        Cela permettrait peut-être dans la foulée de rouvrir au grand public tant de lieux de cultes et d’art traditionnels désormais fermés à ceux qui, croyants ou non, passionnés d’histoire, élèves architectes ou simples amateurs d’art ancien , restent désormais désappointés et frustrés face à des portails certes imposants mais résolument clos qui leur cachent les trésors menacés de notre histoire malmenée !!!

        • sarcastelle sarcastelle 14 novembre 13:43

          C’est pourtant simple. A l’entrée de la cathédrale un prêtre s’adresse à chaque personne qui veut entrer. Il lui dit par exemple :

          - Dominus vobiscum.
          Celui qui ne sait ps répondre « et cum spiritu tuo » est un touriste et doit payer.



          • gruni gruni 14 novembre 13:51

            @sarcastelle


            Amène !

          • njama njama 14 novembre 15:02

            @sarcastelle
            Celui qui ne sait ps répondre « et cum spiritu tuo »...

            je crains que ça interdise l’entrée aux enfants, la latin se perd, ce qui mettrait davantage en péril l’avenir de l’Église déjà fort fragile


          • sarcastelle sarcastelle 14 novembre 15:16

            @njama

            .
            ce n’est pas un problème : les fidèles gênent. Leur présence oblige les touristes à parler à voix basse, casse la spontanéité des enfants qui ne peuvent pas faire la course entre eux, celles des djeuns qui ne peuvent s’extasier dans leur langage à eux devant les jolies touristes, etc. Or qui rapporte ? Les touristes ou les grenouilles de bénitier ? 

          • mmbbb 19 novembre 18:46

            @sarcastelle je repondrai, volontiers j ai soif je boirai un coup


          • mmbbb 19 novembre 18:48

            @sarcastelle

            Dominus Vobiscum Blanche Une bière légèrement acide mais rafraichissante aux saveurs de fleurs d’oranger.

          • Alex Alex 14 novembre 13:46
            « Musée de l’Histoire vivante de Montreuil »
            Combien d’entrées chaque année ? 
            En se faisant vendeur de portraits de Lénine – à temps partiel, car le boulot doit être épuisant –, Corbière aiderait son épouse à payer le loyer !

            • Trelawney Trelawney 14 novembre 14:10

              En Espagne et en Italie, pays peuplés de fervents catholiques, l’entrée des églises et cathédrales est payante. Pour l’accès à la messe, vous vous faites faire une carte où vous ne payez qu’une seule fois, à condition d’avoir un tampon d’entrée récent


              A Barcelone pour entrer dans la Sagrada Familia, vous devez payer pour les travaux qui ne sont pas finis.


              • njama njama 14 novembre 14:55

                @Trelawney

                Ce n’est pas vrai partout, mais les cathédrales delieux touristiques oui, comme à Burgos, à Leon faut payer ... mais pas à Santiago
                j’ai refusé d’acquitter l’obole ... par principe

                d’un autre côté c’est dissuasif ... « entrée payante » souvent ça choque, mais ça permet aux cathos du coin de rester dans l’intimité et de ne pas être dérangés par les touristes et pèlerins du Camino, car même le crédential n’est pas un laisser-passer



              • Fergus Fergus 14 novembre 18:42

                Bonjour, Trelawney

                A Berlin, à Dublin ou à Prague les cathédrales sont également payantes.


              • njama njama 15 novembre 08:51

                @Fergus
                Ce n’est pas parce que des pays voisins le font que c’est bien... l’argument est pauvre


              • Fergus Fergus 15 novembre 09:15

                Bonjour, njama

                C’est un simple constat, en aucun cas un « argument » : où avez-vous lu dans mon commentaire que je suis favorable aux entrées payantes ???


              • flourens flourens 14 novembre 14:16

                quel menteur ce Bern, et personne pour le lui dire bien entendu, les plus hauts lieus saint, au moins de la chrétienté sont gratos, le saint (forcément saint) sépulcre à Jérusalem gratos, saint Pierre de Rome, gratos et j’en passe, Bethléem par exemple gratos
                ceci dit si le laquais de Macron le dénommé Bern cherche des ronds, il n’a qu’à rendre l’entrée des mairies payante, allons plus loin, des préfectures aussi et puis enfin des commissariats, et d’un ça fera des ronds et de deux cela désengorgera, gagnant sur tous les tableaux, alors Bern, chiche, tu n’as rien à craindre nos altesses ne rentrent jamais dans une mairie, encore moins à la préfecture et je parle même pas de les voir dans un commissariat


                • gruni gruni 14 novembre 14:21

                  @flourens


                  Pas très culturel, un commissariat.

                • njama njama 14 novembre 14:58

                  @flourens
                  le saint (forcément saint) sépulcre à Jérusalem gratos

                  oui l’entrée est gratuite, mais un moine encapuchonné est venu me racketter comme un mendiant, du moins il a essayé


                • mmbbb 19 novembre 19:21

                  @gruni le niveau culturel a beaucoup augmente le passage a tabac se fait desormais avec un larousse puisqu il n y a plus de bottin


                • sarcastelle sarcastelle 14 novembre 14:25

                  Un GPS enregistreur permettrait à la fin de chaque année de faire payer au kilomètre l’usage du réseau routier. 

                  Une taxe spéciale supplémentaire pour ceux qui regardent les émissions de Stéphane Bern. 

                  • njama njama 14 novembre 15:22

                    L’idée vient de Stéphane Bern, chargé par Émmanuel Macron de la sauvegarde de notre patrimoine culturel et de trouver, avec le sourire, des sources de financement.

                    Si l’idée vient de lui, Macron a dû bondir ou rebondir dessus, saisir sa chance pour faire des économies budgétaires, car l’entretien des églises, cathédrales et autres biens de l’Église nationalisés en 1905 est à charge de la nation, et donc de l’État, ou plutôt du peuple par les impôts (forcément les Églises ne sont pas biens privés, elles appartiennent en possession au Peuple français, ce n’est que juste retour de l’énergie qu’il a mis à les édifier). Pas toutes les charges mais le principal qui en garantit la pérennité, le clos et le couvert. De même que tous les biens classés patrimoines nationaux.
                    Je comprends pas de trop les cathos qui se plaignent de la laïcité, au titre de l’héritage historique, l’État prend en charge toussa toussa, pour garder les cathédrales en bon état et financent des restaurations parfois très coûteuses.


                    • jeanpiètre jeanpiètre 15 novembre 18:44

                      @njama

                      Sympa l idée, on pourrait l étendre à edf et la sncf,air France, areva et bien sur dassault


                    • marmor 14 novembre 15:37
                      Il faut préconiser à Mdme Bern de faire payer à l’entrée des mosquées, ça ferait un paquet d’oseille pour entretenir les églises.
                      J’ai un peu de mal à imaginer les soirées à trois Bern / Macron / Trogneux ..........

                      • njama njama 14 novembre 15:47

                        @marmor
                        ça ferait un paquet d’oseille pour entretenir les églises.
                        L’Église n’est pas à plaindre, elle doit encore faire partie des plus gros propriétaires fonciers de France, elle n’a pas été dépouillée non plus avec la loi de séparation de l’Église et de l’État

                        C’est pas comparable, parce que les mosquées, de même que les synagogues, et les églises récentes, ne sont pas sous le coup de la loi de 1905 qui mettait fin au Concordat, leur construction, entretien etc ... ne sont pas à la charge de l’État contrairement aux édifices catholiques nationalisés en 1905.


                      • marmor 14 novembre 16:54
                        @njama
                        Les cathédrales ( dont il est question), appartiennent à l’état et non à l’église, et sont entretenues avec l’argent de nos impôts, donc tous les citoyens, donc les musulmans inclus, donc il faut faire payer à l’entrée des mosquées, donc, ça fera un paquet d’oseille . Et voila voila..

                      • Pascal L 15 novembre 00:35

                        @njama
                        L’Etat n’a pas cessé depuis la révolution de lorgner sur les biens de l’Eglise. Avant la loi de 1905, il y a eu plusieurs épisodes d’expulsions, en particulier en 1880 qui ont concerné les congrégations, les monastères, les hôpitaux et les écoles. En confisquant ce qui était visible, l’Etat a aussi pris les biens qui permettaient d’en financer l’entretien. Qu’il n’ait plus les moyens de faire cet entretien, c’est son problème, il aurait du gérer proprement ce qu’il a confisqué et ne se rappelle sans doute plus à quoi ces biens servaient. Les logements des prêtres ont souvent été rendus à l’Eglise, mais après un échange avec un bâtiment plus petit. Le foncier qui appartient aujourd’hui à l’Eglise provient pour l’essentiel d’achats après 1905 ou du rachat à l’Etat des biens confisqués avant 1905 (écoles, monastères) par des associations 1901 constituées pour cet objectif. Ces associations existent toujours, ce qui fait que ce foncier n’est pas légalement dans les mains de l’Eglise.

                        Tout le patrimoine acquis après 1905 reste la propriété des associations cultuelles et l’Etat n’intervient en aucune manière dans leur financement (du moins en principe, les entorses sont nombreuses).

                      • njama njama 14 novembre 15:39

                        Le problème avec l’idée de Stéphane Bern c’est qu’on ne sait pas dans quelles poches partiraient cet argent , les voies du Ciel sont impénétrables.

                        Pour la traçabilité, c’est pas top son idée un poil enfantine, on peut douter que cet argent servirait à des restaurations de bien religieux nationaux, puisqu’ils sont déjà pris en charge par l’État.


                        • lloreen 15 novembre 09:40

                          @njama
                          "Le problème avec l’idée de Stéphane Bern c’est qu’on ne sait pas dans quelles poches partiraient cet argent , les voies du Ciel sont impénétrables."
                          Suivez le guide...


                        • Jason Jason 14 novembre 18:16

                          Tout ça parce que l’Eglise ne sait pas exploiter les produits dérivés. La liste est ouverte. De plus, avec une si vieille institution, elle pourrait faire d’innombrables vide-greniers.
                          Il y aurait tant de choses à faire...


                          • Le421 Le421 14 novembre 18:31

                            Quel meilleur adorateur et nostalgique de la monarchie que Stéphane Bern pouvait avoir audience auprès de Jupiter et ses acolytes ?
                            Franchement.
                            Le fait qu’il soit homosexuel n’y est pour rien.
                            Je suppose.

                            Oui.
                            La France est nostalgique de ses rois.
                            Encore qu’avec Macron... On est servis !!
                            Non ??  smiley


                            • Trelawney Trelawney 14 novembre 19:24

                              @Le421
                              Les français sont avant tout nostalgiques des églises cathédrales abbaye, chateaux, forteresses et tout ce qui a fait la grandeur de la France.


                            • Le421 Le421 15 novembre 09:11

                              @Trelawney
                              Je me demande si ils ne sont pas encore plus nostalgiques de Zidane ou Barthez...


                            • Trelawney Trelawney 15 novembre 20:26

                              @Le421
                              Nos parents chantaient « allez les verts ». Nous chantions « et 1 et 2 et 3 0 » et sans même s’en apercevoir on s’est retrouvé avec Macron président.

                              C’est aussi cela le manque de culture

                            • Fergus Fergus 14 novembre 18:45

                              Bonsoir, Gruni

                              En France, il y a déjà des parties de cathédrale qui sont payantes. Exemple : Albi.


                              • OMAR 14 novembre 19:07

                                Omar9

                                Salut @Fergus
                                .
                                Et, sincèrement, je regrette que, par exemple, Notre-Dame de Paris, ou de la Garde, de Chartres ou encore de Reims n’aient pas des entrées payantes, tellement elles sont somptueuses, magnifique, et procurent une certaine sérénité quand on y pénètre...
                                http://www.topfrançais.fr/top-10-plus-belles-eglises-de-france/


                              • Attilax Attilax 14 novembre 19:28

                                @OMAR

                                Notre Dame c’est payant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires