• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Stéphane Hessel : Indignez-vous contre les indignes

Stéphane Hessel : Indignez-vous contre les indignes

JPEG

Tu avais raison : à l’ONU, l’élection par les citoyens du monde entier d’un président et de son assemblée afin que les lois internationales puissent s’appliquer, permettrait ainsi aux 5 membres permanents d’arrêter d’user quand cela les arrangent de leur droit de veto... Tu dénonçais imperturbable de ta voix douce, les U.S.A, qui bloquent depuis des décennies toutes décisions demandant à Israël de respecter les accords passés avec les palestiniens depuis la création de l’état ; état qui s’assied sur toutes, mais absolument toutes les injonctions par cette assemblée et qui, de facto, rend cette structure pourtant qui aurait pu rendre la vie sur terre possible, totalement décrédibilisée, avec même une tendance à bien faire rigoler les dictateurs, affameurs, criminels, corrompus et autres hyènes de la politique de notre chère planète bleue, mais en s’y approchant d’un peu plus près, rouge sang... 

Ils ne sont que 5 à avoir ces fauteuils de permanents

Les U.S, la Russie, la Chine, l’Angleterre, et la France (grâce à Sir Winston Churchill). C’est eux qui peuvent bloquer de leur voix toutes propositions, d’où droit de véto et blocage.

La Russie, précédemment nommée URSS, a énormément usé de ce droit ; ce pour des raisons politiques et d’hégémonie idéologique. L'URSS d’ailleurs pratiquait activement ce qu’est appelé « la politique de la chaise vide » au Conseil de sécurité. En désertant le Conseil, les Soviétiques pensaient que leur absence équivaudrait à un veto pour toutes les résolutions et ainsi paralyserait de facto, toute la chaîne onusienne... Ce ne fut pas le cas, mais ralentit fortement les décisions à prendre.

L’autre grand « consommateur » de véto fut les Etats Unis qui, pour contrer les soviétiques : guerre de Corée, guerre du Vietnam, Cuba, guerres un peu partout, et surtout leur droit de veto qui devint un outil diplomatique indispensable de la politique américaine au Moyen-Orient. Depuis 1972, pas moins de la moitié des veto américains à l'ONU (un tiers du total des dépôts) concerne des projets de résolutions incluant les opérations militaires israéliennes ou la colonisation des territoires palestiniens par l'état hébreux.[1] Il y a eu aussi, le départ en guerre des américains contre l’Irak, où, George W Bush s’est passé d’un accord et a envoyé l’armée sans aucun feu vert de l’organisation... Alors, après ce genre d’épisode, comment continuer à être crédible ?

Certains des membres permanents plaident depuis plusieurs années pour un élargissement du Conseil permanent avec des sièges pour l'Allemagne, le Brésil, l'Inde, le Japon, voire des états africains et arabes ; mais, qui, ne ferait en fait qu’apporter plus de confusions, avec comme bonne comparaison, le conseil de l’Europe et ses 27 membres qui doivent être tous d’accord pour entériner n’importe quelle décision... et on voit ce que cela donne ! Stéphane, donc, tu avais bien raison : une assemblée élue par l’humanité entière, qui élirait à son tour un leader en poste seulement pour 3 ans non renouvelables... Et alors...

Faire appliquer les résolutions du conseil de sécurité.

Stéphane,[2] tu es entré au Quai d’Orsay en 1945, et fait une partie de ta carrière diplomatique auprès des Nations unies, tu as connu durant 40 ans les arcanes de ce petit monde de la diplomatie.

C’est toujours avec courage que tu t’impliquas tout au long de ta longue vie pour des causes qui bouleversèrent la moitié du siècle dernier et le début de ce 21ème.

Ah ! tu t’en ais fait des ennemis, qui sont même allés jusqu’à cracher sur ta dépouille le jour de ton décès, et même après ; ce qui prouve bien, que les haineux peuvent aller jeter leur venin même 6 pieds sous terre... Cette haine, qui renverse la pierre tombale et fait éclore le champignon vénéneux...

Faut dire que tu l’avais bien cherché, car dans notre pays il y a un sujet tabou : Israël et Palestine. Sagement, alors qu’on passait du temps à te traiter d’antisémite, de vomir contre l’état hébreu, tu as osé pronostiquer avec lucidité en 2013 : « Israël doit être gouverné autrement pour assurer sa sécurité ». Partisan de la solution à deux États, tu ajoutas : « Tant qu'il y a une violence palestinienne mais pas un État palestinien, Israël est en danger, ne pouvant pas obtenir l'aide de la communauté internationale à l'encontre d'une entité qui n'est pas soumise au droit international ».[3]

Mais tu étais dans le collimateur de tous les sionistes d’ici et d’ailleurs depuis le 5 janvier 2009 à propos de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, car balancer au pays de l’omerta et à haute voix les vérités qui choquent c’est très mal vécu cher Stéphane : « En réalité, le mot qui s’applique — qui devrait s’appliquer — est celui de crime de guerre et même de crime contre l'humanité. Mais il faut prononcer ce mot avec précaution, surtout lorsqu’on est à Genève, le lieu où siège un haut-commissaire pour les droits de l'homme, qui peut avoir là-dessus une opinion importante. Pour ma part, ayant été à Gaza, ayant vu les camps de réfugiés avec des milliers d’enfants, la façon dont ils sont bombardés m’apparaît comme un véritable crime contre l’humanité »[4] Ne pas oublier que ce constat vient d’un homme, qui fut membres des Forces françaises libres, en 1941, à Londres. Résistant, il fut arrêté et déporté à Buchenwald, qu’il parvint à quitter vivant, grâce à une substitution d’identité avec un prisonnier mort du typhus, puis s’évada lors de son transfert du camp de Dora à celui de Bergen-Belsen, pour retourner à la résistance... Etant de descendance juive par son grand père, voici qui fut traité d’antisémite compulsif, de haineux de l’état d’Israël et de juif qui se déteste. 

Tu n’étais pas encore tout froid, tout raide en ce 27 février 2013 que les hyènes sortaient des marais putrides : « quelques heures seulement après sa mort, un hommage pour le moins irrévérencieux de Richard Prasquier, président du CRIF, qui s'est fendu d'une remarque en qualifiant l'auteur d'Indignez-vous de "maître à ne pas penser".  »[5] La classe totale non ? Mais venant de cette antenne de Tel-Aviv quoi de bon attendre ?

Il fallu en plus que ce Prasquier se fende d’une lettre dans laquelle il se dit effaré « par le succès de son fascicule d'une indigente indignation », considère qu'Hessel « fut avant tout un maître à ne pas penser » et que sa « mise au pavois », « malgré ses accommodements avec la vérité historique et sa faiblesse argumentative, en dit beaucoup sur le désarroi intellectuel de notre société et sur le rôle aberrant qu'y joue le marketing des individus qu’on transforme à bas prix en luminaires idéologiques »[6]... C’est toi qui oses parler du « désarroi intellectuel de notre société »... Dommage « président » que le titre soit déjà pris pour le titre de ta lettre : « J’irai cracher sur vos tombes ».

Un des pires, le supposé philosophe (encore 1 à la BHL), Pierre-André Taguieff qui frappa sous la ceinture, du fait que Monsieur Hessel, humaniste de 90 ans, supportait le boycott des produits israéliens venant des territoires colonisés et ne se gênait pas pour dire combien le gouvernement de ce pays se comportait en criminels de guerre en tuant des civils désarmés. Je cite ce « philosophe/historien » : « « Quand un serpent venimeux est doté de bonne conscience, comme le nommé Hessel, il est compréhensible qu’on ait envie de lui écraser la tête. » et en paraphrasant un texte de Voltaire il écrivait : « un soir au fond du Sahel, un serpent piqua le vieil Hessel, que croyez-vous qu’il arriva, ce fut le serpent qui creva. »[7]... Pauvre Voltaire, être mêlé à « ça »... Je vous laisse juge de tels propos...

En 2017, Taguieff, toujours aussi « philosophe », écrivait à propos d’une remarque maladroite du pauvre vieux Filoche : « dans la nouvelle judéophobie, les juifs sont assimilés non seulement à des racistes mais à des nazis »[8] Hey ! C’est pas moi qui l’ai dit hein, c’est lui là, le Pierre-André... Doit certainement être un antisémite cui là, pour écrire de telles horreurs ?

----------------------------------------------------

Cher Stéphane, je me suis permis de te tutoyer car, en achetant une des quatre millions de copies de ton manifeste Indignez-vous ! Ca n’a pas été une révélation, mais venant d’un homme de ton calibre, de ton grand âge, tu m’as donné l’espoir de bien vieillir et lorsqu’à mon tour si le hasard le veut bien, je parlerai comme toi aux jeunes générations, car comme tu l’affirmais si bien je dirai : « La pire des attitudes est l'indifférence, il faut dénoncer ce système économique fondé sur le profit individuel et proposer un partage des richesses plus équitable, il faut prôner l'insurrection pacifique et l'espérance.  »

La vie d’un homme, je veux dire d’un vrai, digne de respect se résume souvent en deux mots, pour toi Monsieur Hessel ce sera : Indignation et Espoir. Merci, Stéphane, je ne t’oublierai pas.

 

Georges Zeter/ mars 2019

Vidéo de Stéphane Hessel : sa vérité sur Israël et l'Etat du Monde

https://www.youtube.com/watch?v=WlKyIUHhIHI


[4] Dans un entretien accordé à la radio Suisse Infos, le 5 janvier 2009 : ContreInfo : Stéphane Hessel : « un véritable crime contre l’humanité » à Gaza et version audio sur www.swissinfo.ch.

[6] « Le Crif s'indigne de la canonisation de Hessel » , site du CRIF, 27 février 2013

[7] Vu sur le mur Facebook de Pierre-André Taguieff en 2010


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 11:30

    Quels salmigondis.

    Quelle honte, ces rentiers de la rébellion, qui sont au coeur du Système, et chipotent sur les 25% qui leur échappent encore.

    Quelle ignominie, ce conflit israélo-palestinien qui n’intéresse plus personne.

    Quelle misère, ces libéraux-écologistes qui ont façonné le monde selon leur folie, avec les désastres que l’on a sous les yeux tous les jours, et qui en redemandent encore plus.

    Il faudra bien qu’un jour ces toujours héritiers de soixante huit, qui ne veulent pas quitter le haut du pavé, soient balayés.

    Leur agonie est éternelle, avec le relèvement de l’espérance de vie, et leur cadavre empeste.

    De l’air !


    • George L. ZETER George L. ZETER 18 mars 12:54

      @Olivier Perriet
      waooooooooh, donnez de toute urgence le numéro de votre dealer, car ça doit être de la sacrée bonne...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 13:22

      @George L. ZETER

      Franchement, 50 ans que ça dure cette histoire de Palestiniens.

      Pour un résultat proche du nul.

      Vous devriez vous poser des questions.


    • phan 18 mars 13:44

      @Olivier Perriet
      Israël a 71 ans, la seule question à poser : êtes vous nul en math ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 14:09

      @phan

      71 ans de pleurnicheries pour rien, ça fait encore plus long.

      Il n’y a plus que les gauchos européens pour soutenir - à bonne distance, faut pas pousser quand même - les Palestiniens ?


    • phan 18 mars 14:41

      @Olivier Perriet
      71 ans de colonisation, nuance, comparés aux 527 ans de colonisation des United Shitholes of America qu’ont produit des nazisionnards comme vous et le canard laquais ci-dessous dont on s’en bat la couille des commentaires à la con !


    • George L. ZETER George L. ZETER 18 mars 15:20

      @Olivier Perriet
      ... et ne trouves aucune réponse... sorry !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 mars 19:38

      @phan

      il y a les aigris qui regardent dans leur rétroviseur en se lamentant...

      et ceux qui avancent.

      Je vous laisse deviner quelle attitude est la plus dynamique.


    • George L. ZETER George L. ZETER 18 mars 19:59

      @Olivier Perriet
      « qui regardent dans leur rétroviseur  » cela s’appelle aussi des historiens...mais il est vrai que l’on peut être historien et se lamenter...ah que rien n’est simple ! 


    • HELIOS HELIOS 18 mars 23:47

      @Olivier Perriet

      il y a les aigris qui regardent dans leur rétroviseur en se lamentant...

      et ceux qui avancent.

      qui avancent comme ceux qui ont voulu construire un pays moderne en renvoyant dans leurs foyer les connards qui gouvernaient en 1968... jusqu’à ces temps-ci, où, quelques trou-du-cul qui n’ont rien compris pensent qu’en déconstruisant le pays on s’en sortirait mieux.
      Il faut se lever le cul pour vivre lorsqu’on a tout pour ça... et regarder en avant plutôt que se lamenter sur la réussite, bien timide, de ceux qui sont partis de rien à la sortie de la guerre et ont donné de quoi vivre en ne rien branlant a ceux qui critiquent aujourd’hui.
      C’est vrai que pour bosser il faut avoir faim et ce ne sont pas les trentenaires d’aujourd’hui qui sont affamés : merci papa maman.

      désolé pour la vulgarité, il y a des moment où le couvercle s’ouvre.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 mars 11:32

      Cet article de merde, non seulement n’aurait jamais dû passer la barrière de la modération, mais il aurait même dû ne jamais pouvoir figurer dans la liste des articles proposés à la publication puisqu’il contrevient gravement à la charte du forum.

      Il n’y a pas à commenter ça. C’est du même tonneau que les articles de Je suis partout durant les années noires.


      • George L. ZETER George L. ZETER 18 mars 13:01

        @Christian Labrune
        . ! carrément !, ça y est « je suis partout » est de retour, les chemises labrune aussi, appelez moi tant que vous y êtes Obergruppenführer  !
        votre commentaire est digne d’un vrai dingo ! bonne journée tout de meme, mais franchement me faire traiter de nazi pour un article sur stephane Hessel....là, j’avoue,j’en reste pantois cher ya de labrune dans la cervelle !


      • robert robert 18 mars 12:51

        cet article est pertinent

        Dieu dit dans le Coran :

        Nous avons mis dans chaque cité de grand criminels

        mais sans le savoir, ils ne nuisent qu’à eux même (mais qui craint Dieu de nos jours ?)

        le goût du sang excite les papilles gustatives de nombreux politiques et de leurs séides 

        empêcher cet article de paraître s’apparenterait à de la dictature !

        quant aux vétos, les zuniens s’assoient dessus comme ce fut le cas pour la guerre d’Irak, seule la loi du plus fort règne


        • George L. ZETER George L. ZETER 18 mars 13:06

          @robert
           « cet article est pertinent », je vous remercie d’autant que vous devriez lire un commentaire d’un nommé labrune qui considère qu’en lisant mon article le journal collabo « je suis partout » est de retour, que je suis un nazi....ya vraiment des dingos sur ce site ! 


        • robert robert 18 mars 17:44

          @George L. ZETER

          pourquoi le Professeur Chems Sitour a-t-il bloqué ses commentaires ??
          j’en suis indigné !!!!!!!!!!


        • Arogavox 18 mars 15:21

          L’enfer est pavé de bonnes intentions !

           Cet article commence très mal avec 

          "l’élection par les citoyens du monde entier d’un président et de son assemblée 

          " ...

            Un ’incarneur’ pour 67 millions d’âmes en France, cela ne suffirait même pas ?!!! ...

           à l’heure où les veautants d’un petit ’hexagone’ n’arrêtent pas, élection après élection de pleurer une ’trahison’ par leur ex-poulain d’hier, voilà t’y pas que la solution géniale ce serait de demander à 7 milliards d’humains de trouver le bon casting parmi eux ! 
            Les blagues les plus courtes sont les meilleures : pas la peine de lire la suite, on est morts de rire tout de suite ; bravo !


          • George L. ZETER George L. ZETER 18 mars 15:25

            @Arogavox
            just une assemblée qui fasse appliquer les lois, juste ça, c’est trop demander ? parce que pour l’instant, le système actuel est en faillite, les décisions de l’ONU, « au cul »" comme qui dirait l’autre...mais, bon, j’ai le droit d’être utopiste non ?


          • lloreen 18 mars 15:44

            Taxe carbone:Le casse du siècle. Il ne reste plus qu’à s’indigner de l’omerta qui règne sur le pays suite à un tel scandale et ses implications au plus haut niveau des états.

            https://www.youtube.com/watch?v=rPu-wcEs2uM


            • lloreen 18 mars 15:51

              De nombreux indignés ont créé un conseil national de transition en France le 18 juin 2015, organe juridique permettant aux français de reprendre la main sur les affaires de leur pays.

              https://www.conseilnational.fr/

              Ce conseil national de transition a élaboré un programme :

              https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

              Ainsi qu’une « Cour Suprême ».

              https://www.conseilnational.fr/proclamation-dune-cour-supreme-francaise/

              Voici la vidéo d’Eric Fiorile, un des fondateurs du CNTF concernant le mouvement des « gilets jaunes » et de sa nouvelle dimension.

              https://www.youtube.com/watch?v=-AhY2ES0RZw&feature=youtu.be


              • lloreen 18 mars 15:52

                https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

                Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                MANDAT D’ARRÊT

                Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                • zzz999 20 mars 09:11

                  Quand on pense qu’on osait mêem traiter Hessel d’antisémite, il y a des coups de pied au CRIF qu i e perdent !


                  • Massada Massada 20 mars 09:22

                    Le grand combat de Stéphane Hessel était la lutte contre Israël — et contre Israël seul parmi tous les pays du monde.
                     

                    Il inventait des millions de réfugiés palestiniens, réussissait à éviter de condamner l’assassinat de civils israéliens et faisait allusion à des crimes de guerre imaginaires.
                     
                    Il ne reculait devant aucune exagération ou insinuation infondée pour délégitimer l’état d’Israël.

                     
                    Dans son unilatéralisme obsessionnel il parlait d’« occupation » malgré sa connaissance des faits historiques et juridiques qui définissent la situation d’Israël vainqueur de guerres où l’Etat hébreu a subi des agressions visant à l’éliminer.
                     
                    Son idée fixe était Israël et il s’était fait le chantre du boycott anti-israélien, aux côtés des personnalités les plus douteuses du combat nationaliste arabo-musulman, allant jusqu’à rencontrer le chef du Hamas.
                     

                    Dans son délire anti-israélien, il en était venu à minimiser l’occupation nazie : « L’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive »
                     

                    Il est en réalité le symptôme d’un certain esprit franco-européen qui professe la paix tout en faisant la guerre, qui célèbre la non-violence tout en attisant les passages à l’acte anti-juifs en pointant Israël comme quintessence du mal.
                     

                    Sans soute un héros pour l’auteur qui partage sa haine, une crapule de moins sur terre pour moi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès