• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Stéréotypes sexistes - Le rose pour les filles, le bleu aux garçons et le (...)

Stéréotypes sexistes - Le rose pour les filles, le bleu aux garçons et le jaune...

"Marre du rose !" Osez le féminisme ! et les Chiennes de Garde déclarent (encore une fois) la guerre aux stéréotypes sexistes inusables de l'univers des jouets. Mais comme vous l'avez sûrement remarqué, cette année c'est le jaune qui est à la mode, même si le bleu reste indémodable sur les Champs-Elysées.

Ah, les codes couleurs ! Le rose pour les filles et le bleu pour les garçons, quel manque d'originalité ! Pourquoi pas le jaune, voilà une idée à la mode et révolutionnaire. Attention quand même, le jaune est parfois considéré comme étant la couleur des cocus, mais cette couleur a aussi d'autres significations.

Dites-moi, juste entre-nous, pendant que les Chiennes de Garde ne nous surveillent pas, vous en pensez quoi des stéréotypes du genre "Bogosse Killer" et Sexy Fashionista" représentés dans l'illustration de cet article. Vous vous en moquez complètement, pas vrai ? Vous avez raison, il se passe des choses bien plus graves que de se poser des questions sur la couleur de la chambre de la petite dernière, ou celle du vélo du garçon hyperactif du frangin ! 

Bon, comme c'est Noël, essayons d'être assez cool avec les féministes. Après tout, elles n'ont peut-être pas complètement tort (pour une fois). N'est-il pas plus que temps que l'homme s'occupe de la corvée de vaisselle et que la femme répare la voiture ? Mais, avant de mettre les mains dans le cambouis, faudrait d'abord que ces Dames enlèvent leurs faux ongles.

Voilà maintenant que les copines de Marlène Schiappa ont décidé arbitrairement de donner des bons et de mauvais points aux 12 principales enseignes du secteur du jouet. Pour orienter les acheteurs vers les magasins les moins sexistes. Voir ci-dessous.

 

Voilà, voilà, maintenant vous ferez ce que vous voudrez de ce "Bulletin de Noël 2018". Par contre, peut-être connaissez-vous Céline Piques, la porte-parole de "Osez le féminisme". Sinon, ce n'est pas grave, mais elle n'a pas l'air très commode. Aussi, comme un procès est vite arrivé je ne vais pas oublier les guillemets et surtout pas la contrarier lorsqu'elle prétend que les jouets sont...

"réellement structurants pour les enfants" et induisent des conséquences importantes dans les choix d'orientation. Les filles sont, dès le plus jeune âge, persuadées qu'elles sont "meilleures" pour s'occuper des enfants (64% des filles de 7 à 12 ans le pensent, contre 2% des garçons) ou pour cuisiner (63% contre 3%), pointent les auteurs de cette campagne. Et elles sont le plus souvent exclues des jeux d'aventure, de découverte et de création. Aujourd'hui, les filles sont à 55% en terminale scientifique mais seulement entre 15 et 20% dans les écoles d'ingénieurs. "Les représentations s'impriment dès le plus jeune âge et les enseignes portent aujourd'hui une vraie responsabilité". 

"Dis-moi à quoi tu joues, je ne te dirai pas qui tu es"

Pour en avoir le coeur net, le mieux est encore de demander l'avis d'un psy. Or, sur le net, vous trouverez très facilement un psychologue pour vous éclairer. C'est un métier qui se vend bien par les temps qui courent. Alors, voici quelques conseils trouvés sur le site magicmaman, entre parenthèses le nom de ce site est sexiste comme beaucoup de magazines qui ciblent le genre masculin ou féminin. Enfin, vous lirez le lien si le coeur vous en dit, mais nous pouvons retenir que « peu importe à quoi l’enfant joue, l’essentiel c’est qu’il joue ! ». Ou encore, que "chaque enfant joue à ce qu’il veut, et manipuler des jouets du sexe opposé n'est pas prédictif. Non, un petit garçon qui joue aux poupées ne sera pas homosexuel". 

Et une petite fille qui joue avec une clé anglaise ne deviendra pas forcément mécanicienne.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Arthur S François Pignon 24 décembre 2018 10:19

    « Un petit garçon ne pleure pas ! »,

    « Une petite fille ne doit pas se salir ! »
    « Oh, qu’il est costaud ! »

    , « Oh, qu’elle est mignonne ! »
    « C’est un séducteur, quel Don Juan ! »,

    « C’est une séductrice, quelle salope ! »


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 10:30

      @François Pignon.
      Alors j’ai pleuré un coup, mais pas longtemps parce que je sais bien qu’avec maman ça marche jamais.

      Ma poupée elle s’appelle Chantal. Sa robe est en tussor.

      Sempé et Goscinny.


    • Arthur S François Pignon 24 décembre 2018 22:23

      @François Pignon

      Si les guillemets s’emploient surtout pour le discours rapporté et les dialogues, ils sont parfois utilisés pour indiquer que le terme ou l’expression mis en exergue n’a pas sa signification littérale ou habituelle. On parle alors de guillemets d’ironie.


    • Sergio Sergio 24 décembre 2018 10:34

      « ...  le jaune est parfois considéré comme étant la couleur des cocus, mais cette couleur a aussi d’autres significations. ... »

      Wikipédia va devoir revisiter ses affirmations !


      • mmbbb 24 décembre 2018 14:51

        @Sergio le code des couleurs varient selon les civilisations Le jaune etait la couleur de l empereur de Chine et le blanc la couleur de deuil au Japon. 


      • Yanleroc Yanleroc 24 décembre 2018 15:02

        @Sergio, ça remettra un peu de couleur à notre soleil qui lui est devenu blanc !!


      • colibri 24 décembre 2018 13:09

        Article tendancieux , dans le politiquement correct du le mirage de l’indifférenciation sexuelle .

        Il y en a qui sont contre la réalité de la différence des sexes par idéologie gauchiste et mondialiste et athée.

        C’est la différence des sexes qui mène le monde mon bon monsieur , et d’abord qui crée la vie .


        • Fergus Fergus 24 décembre 2018 13:16

          Bonjour, colibri

          C’est avec des arguments comme les vôtres que l’on a si longtemps écarté les femmes du droit de vote et de l’accès à tant de métiers  autrefois réputés uniquement masculins  où les femmes excellent depuis que l’on a su dépasser les idées reçues sexistes !


        • gruni gruni 24 décembre 2018 14:12

          @colibri

          La différentiation entre les sexes n’est pas prête de disparaître. Pur fantasme !


        • spearit 24 décembre 2018 14:14

          @Fergus
          Comme c’est veille de Noël, je me lâche côté empathie :
          Fergus, vous êtes vraiment et de loin l’abruti le plus abouti de ce forum,
          C’est la nature qui créer les genres, et rien (et surtout pas vos commentaires oiseux) n’y changera quelque chose
          Vous n’êtes doté d’aucune réflexion... en 2 mots pour 2019 : fermer là et aller voir ailleurs si vous y êtes...
          Pu’ain ça fait du bien !!!!


        • colibri 24 décembre 2018 14:23

          @Fergus

          C’est avec des arguments comme les vôtres que l’on a si longtemps écarté les femmes du droit de vote et de l’accès à tant de métiers 

          FAUX ,

          on peux très bien avoir conscience de la différence des sexes , et valoriser donc chaque sexe en fonction de ses attributs et que tout le monde soit libre ;

          Par contre en faisant croire que devenir homme ou femme indépendamment de son sexe de départ n’a aucun espèce d’importance , c’est la théorie du genre:un dogme qui a été adopté en Suède avec les dégats que l’on sait et qui est une véritable imposture , une atteinte à l’identité , un crime contre l’humanité .


        • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 14:23

          @Fergus. Adhérer à la guerre sexiste demeure ton horizon indépassable.
          C’est lassant.


        • colibri 24 décembre 2018 14:31

          @gruniLa différentiation entre les sexes n’est pas prête de disparaître. Pur fantasme !

          Elle ne disparaitra pas car elle est naturelle , par contre c’est un crime que de faire croire on ne doit pas consolider la féminité chez les petites filles et la masculinité chez les petits garçons , de façon à ce que la petite fille devienne une femme et le petit garçon un homme .
          « on ne nait pas femme on le devient , » et c"est le rôle de la société que de permettre aux êtres de construire leur identité pour qu’ls puissent s’épanouir .Sans identité on n’est rien .Elever les enfants comme en Suède sans les conforter dans leur genre mène à leur destruction .


        • Julien S 24 décembre 2018 14:33

          @gruni
          .
          n’est pas près de disparaître.


        • arthes arthes 24 décembre 2018 14:37

          @colibri

          On devient un humain, que l’on soit homme ou femme , donc on devient ce que l’on est : un homme, indépendamment de son sexe, tout en ayant conscience de sa différence biologique, non ?


        • gruni gruni 24 décembre 2018 14:40

          @colibri

          c« est le rôle de la société que de permettre aux êtres de construire leur identité pour qu’ls puissent s’épanouir  »

          C’est exact, mais le rôle des stéréotypes c’est quoi ? D’abrutir !


        • gruni gruni 24 décembre 2018 14:46

          @Julien S

          Comme c’est Noël, je suis sûr que vous m’excuserez. Mais je vous promets pas de ne pas refaire cette faute.


        • mmbbb 24 décembre 2018 15:00

          @gruni En Chine on apprend aux garcons a etre viril , Nous, nous en sommes a ces vetilles, bon il est vrai que notre classement PISA est excellent. La Chine a forme une armée d ingénieurs , Quand les féminsites raillaient le male blanc dans les années 70  80 en affirmant que le fusil etait la prolongation de son sexe, ces femmes désormais peuvent etre dans l armee et la police et CRS . Plus con qu une féministe, tu meurs . Quant aux barbus, choissisent le vert ? 


        • Fergus Fergus 24 décembre 2018 15:59

          @ colibri

          « en faisant croire que devenir homme ou femme indépendamment de son sexe de départ n’a aucun espèce d’importance , c’est la théorie du genre » 

          A ce détail près que je n’ai jamais adhéré à cette connerie !!!

          Vous extrapolez un bobard de mes propos !


        • Fergus Fergus 24 décembre 2018 16:04

          Bonjour, spearit

          « vous êtes vraiment et de loin l’abruti le plus abouti de ce forum »

          Si vous le dites !  smiley

          « en 2 mots pour 2019 : fermer là et aller voir ailleurs si vous y êtes »

          Je crains de vous décevoir et j’en suis sincèrement désolé.  smiley

          Allez, Joyeux Noël pour vous et votre famille ! 


        • colibri 24 décembre 2018 16:08

          @arthes

          Le physique est liée au biologique qui est liée au physiologique et au psychologigue et donc à l’identité .Un enfant qui n’est pas conforté dans son identité sexuelle ne sait pas qui il est .


        • colibri 24 décembre 2018 16:11

          @Fergus

          Vous extrapolez un bobard de mes propos !

          pourtant c’est bien à la théorie du genre qu’aboutit la critique sur le stéréotype des sexes , réfléchissez !


        • colibri 24 décembre 2018 16:20

          @gruni

          C’est exact, mais le rôle des stéréotypes c’est quoi ? D’abrutir !

          ce que vous critiquez ne sont pas de stéréotypes mais des moyens (qui changent selon les cultures et les époques) de conforter les filles dans leur féminité et les garçon leur masculinité .
          Le mélange des genres à l’école est pernicieux pour la construction de l’identité sexuelle , les garçons ne savent plus ce que c’est qu’être un homme , si bien que certains vont dans « des stages de masculinité » pour renforcer leur virilité , et apprendre ce qu’est un homme :les sexes ont besoin d’être entre eux pour renforcer leur identité .
          Et c’est être bien ancré dans son identité qui rend libre ,complet et équilibré 
          L’identité se forge tout le long de la vie .


        • gruni gruni 24 décembre 2018 16:31

          @colibri

          « les garçons ne savent plus ce que c’est qu’être un homme »

          Je crois que si, justement. Dans une très grande majorité des cas. Il faut seulement aider les enfants à grandir et les laisser jouer ensemble, pas besoin de stéréotypes pour les abrutir avec des clichés débiles. Relisez les propos des psy dans le texte.  


        • Fergus Fergus 24 décembre 2018 16:43

          @ colibriolibri

          « c’est bien à la théorie du genre qu’aboutit la critique sur le stéréotype des sexes »

          Pas du tout ! La théorie du genre est une absurdité dès lors qu’elle impose que garçons et filles soient systématiquement traités de la même manière en termes de contact avec les activités ménagères ou de loisirs.

          Mais ce n’est pas du tout ce que je défends à titre personnel. Comme je l’ai écrit dans un commentaire à Gruni, il est facile de constater que les files elles-mêmes, et cela vaut également pour les garçons, se groupent par sexe jusqu’à l’adolescence et développent des goûts fortement liés à cette appartenance de groupe à leur genre. Je n’y vois pas d’inconvénient car ce n’est pas une orientation subie !

          Ce qui n’empêche pas de mettre en place des activités de découverte sans crier à la castration. Pourquoi les garçons ne s’essaieraient-ils pas à la cuisine ? Voilà une activité réputée féminine où les plus grands chefs sont pourtant des hommes ! Et pourquoi les filles ne tenteraient-elles pas de s’initier à des activités manuelles ? Après tout, nombre d’entre elles y prennent un réel plaisir qui peut les conduire à travailler dans des métiers d’artisanat comme à devenir des artistes plasticiennes.

          Autre chose : j’appartiens à une famille de paysans de montagne. Or, que constate-t-on dans un tel milieu : que les filles ont autant d’appétence à conduire les engins agricoles que les garçons ! Et la théorie du genre n’y est pour rien !  smiley


        • Fergus Fergus 24 décembre 2018 16:45

          @ colibri

          Désolé pour le « colibriolibri » ci-dessus : il est résultat d’un copié-collé intempestif qui a affecté votre pseudo sans que je m’en aperçoive.


        • Et hop ! Et hop ! 24 décembre 2018 17:14

          @Fergus : «  C’est avec des arguments comme les vôtres que l’on a si longtemps écarté les femmes du droit de vote »

          Non, vous savez très bien que le droit de vote a été refusé aux femmes par la Gauche pendant les Ière, IIe, IIIe et la IVe République parce qu’on pensait qu’elles votaient majoritairement à droite.


        • velosolex velosolex 24 décembre 2018 17:14

          @colibri
          Tout est question d’équilibre, d’intelligence et de respect. Ressortir les même conneries débouchant sur une uniformité intersexuelle, me rappelle le discours de ces militants mao des années 70 parlant de rééducation du peuple, face à la culture bourgeoise et impérialiste. Le lobby LVGT me semble de même nature, tentant d’imposer aux forceps des vues totalitaires, sous un prétexte humaniste. 


        • mmbbb 24 décembre 2018 19:19

          @gruni Laurent Gerra s etait amuse à prendre au pied de la lettre les feministes et leur grande conquête ; l écriture inclusive. Nous sommes a la Noel , cela donne cela «  le sapin » e « n avait pas de boule » .. C ’est beau Vous êtes content de la déchristanisation de la société francaise, je ne suis pas sur que celle qui s annonce soit plus tolérante. Ce sera le paroxyme des revendications catégorielles. Nous y sommes deja . Le moindre mot de travers , une catégorie se sent stigmatise . 


        • gruni gruni 24 décembre 2018 19:26

          @mmbbb

          Vous pensez qu’il y a une « déchristanisation » de la société, j’en suis pas certain. Mais d’accord avec vous, la suite ne sera pas un long fleuve tranquille.

          Passez un bon Noël


        • arthes arthes 24 décembre 2018 19:54

          @colibri

          Un enfant est naturellement confronté à son identité sexuelle des qu il prend conscience de cette différence, anatomique, et parce qu il a un père et une mère.

          Mais il y a ce qui nous différencie , le sexe ainsi que le fait que chaque etre soit unique, mais il y a ce qui nous relie , et c est le fait que nous sommes des hommes au sens des humains, et qui induit de respecter et de se conduire soi meme en tant que tels et respecter l autre, 
          et que nous devons prendre en compte cela dans nos relations .

          La guerre des sexes, les relations de d/s et de possession dans les couples, comme l omerta, c est vraiment pénible.


        • mmbbb 24 décembre 2018 20:09

          @gruni Beaucpoup d eglises sont vides et certaines sont vendues du jamais vu . D ailleurs , le recteur de la mosquée de Paris voulait que celles ci servent de lieu de priere pour les mulsumans , Quoi qu il en soit le dogme religieux catho est moins prégnant que par le passe , j ai vecu a la campagne , je connais 


        • arthes arthes 24 décembre 2018 23:57

          @arthes
          Rectif : Et qui induit de se respecter (en tant que soi-même )


        • Fergus Fergus 25 décembre 2018 09:04

          Bonjour, Et hop !

          « le droit de vote a été refusé aux femmes par la Gauche pendant les Ière, IIe, IIIe et la IVe République parce qu’on pensait qu’elles votaient majoritairement à droite »

          Il vous a manifestement échappé que ce droit a été refusé de la même manière par les hommes quand la droite a été au pouvoir, ce qui s’est produit à de nombreuses reprises ! Cet argument ne tient donc pas !


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2018 09:36

          @arthes. Les .HyènesdeGuerre veillent : Arthes a été moinsée.
          C’est en effet un scandale qu’elle ne pratique pas le déni d’autrui, par solidarité misandre obligatoire...


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2018 10:09

          @mmbbb : « Le sapin(e) n’avait pas de boules » . A retenir !


        • colibri 25 décembre 2018 10:42

          @arthes

          Un enfant est naturellement confronté à son identité sexuelle des qu il prend conscience de cette différence, anatomique, et parce qu il a un père et une mère.

           justement si les rôles parentaux ne sont pas bien distincts ,si le père et la mère n’ont pas les caractéristiques requises bien définies , l’enfant ne pourra pas construire son identité propre par copie sur l’ou ou l’autre sexe .
          On va de plus en plus vers la négation de la différence des sexes , la négation de l’identité féminine et l’identité masculine .C’est la théorie du genre portée par une minorité =les lobbyes homo ,qui veut imposer son dogme.

          Or la psychanalyse des homosexuels montre qu’inconsciemment ils nient la différence des sexes .Ils savent bien que les sexes sont différents physiquement (mais pour eux c’est comme une différence de couleur de cheveu ) ; dans la structure interne de leur identité (leur moi) , cette différence n’est pas comme pour les gens normaux (non immatures) qui ont accédés à l’altérité des sexes, ils n’ont pas la notion de complémentarité .

          D’ou l’importance dans les différentes cultures jusqu’à présent de cette différenciation des rôles féminins et masculins ,et plus une société est primitive plus cette différence est importante :Alors que dans nos sociétés modernes décadentes qui tend à fabriquer des êtres humain dégénérés et plus contrôlable , tout est fait pour que la différence des sexes et des rôles parentaux soit niés , parce qu’on touche là au noyau de l’être humain :son identité sexuelle .


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2018 10:47

          @colibri. Les lobbies homosexualistes ne sont que les femmes de paille de leurs marionnettistes. C’est la destruction simple des peuples et de toute résistance, qui est visée. Les malfrats ont toute leur place dans cette destruction organisée : ils vendent de la drogue à nos enfants déboussolés.


        • gaijin gaijin 25 décembre 2018 10:58

          @arthes
          " On devient un humain, que l’on soit homme ou femme

          "
          a condition de savoir ce que que humain signifie ....


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2018 18:44

          @Fergus. Surtout parce qu’elles voteraient curé.
          Après la Libération, Georges Bidault à la tête du MRP et rédacteur à l’Aube, proclamait : « Je réussirai grâce aux curés et aux femmes ! ».

          Ma petite soeur avait bien assimilé en quelle estime papa tenait Georges Bidault : il fut un temps où son sommet péjoratif était « C’est complètement Bidault ».


        • Insidebox 26 décembre 2018 07:57

          @gruni

          Ça a juste réellement commencé en 1789 et ça finira probablement par une islamisation générale. Reste à comprendre à qui ça profite ( moi j’ai mon idée )


        • Fergus Fergus 24 décembre 2018 13:11

          Bonjour, Gruni

          Article intéressant.

          Et malheureusement sans surprise : les stéréotypes ont la vie dure et sont induits dès le plus jeune âge par l’acculturation des garçons et des filles, plus souvent issue de l’ entre-soi des genres que d’une volonté sexiste des parents.

          Un entre-soi qui perdure très longtemps dans les relations garçons-filles et qui est propice à la pérennité des clichés et à la mise au ban  parfois agressive de ceux et celles qui s’en écartent !


          • gruni gruni 24 décembre 2018 14:07

            @Fergus

            Bonjour Fergus

            Oui, « les stéréotypes ont la vie dure », un jour peut-être disparaîtront-ils définitivement. Si les religions pouvaient disparaître en même temps...

            Ce qui ne m’empêchera pas de te souhaiter de bonnes fêtes de Noël 


          • Fergus Fergus 24 décembre 2018 16:05

            @ gruni

            Bonnes fêtes également pour toi et ta famille !


          • Mylène 24 décembre 2018 14:03

            Pour info, le rose est une couleur dérivée du rouge, le rouge étant la couleur des garçons justement, couleur royale.Ce sont les garçons qui portaient du rose et non pas les filles... C’est à l’ère contemporaine que les tendances ont changé.

            es clichés ont la vie dure en effet, bien vu l’auteur...


            • gruni gruni 24 décembre 2018 14:09

              @Mylène

               « le rouge étant la couleur des garçons justement, couleur royale.Ce sont les garçons qui portaient du rose et non pas les filles... »

              Je l’ignorais, merci pour l’info


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 14:43

              @Mylène. A ma gauche, y a les .HyènesdeGuerre qui s’indignent qu’en moyenne les hommes soient plus grand que les femmes, et qui hurlent que c’est la faute d’un odieux complot masculiniste et patriarcal.
              A ma gauche toujours, il y avait Françoise Héritier qui professait au Collège de France l’hérédité des caractères acquis, grâce à laquelle un odieux complot masculiniste et patriarcal affamait les femmes des cavernes, afin de les empêcher de grandir jusqu’à la taille masculine moyenne. 
              Encore à ma gauche, il y a Slate qui s’indigne que les hommes aient les pieds plus grands que ceux des femmes : « ridiculement grands ». Pendant que les bruyantes féminazies britanniques s’indignent que les hommes osent circuler en sandales quand il fait chaud.

              Pendant ce temps là, à ma droite, toutes les Mitiquettes exigent des hommes entre 5 cm de plus qu’elles, et 23 cm. « Moi, en dessous d’un mètre quatre-vingt, je regarde pas ! » claironnait Sophie.
              Pendant ce temps là, les fabricants d’articles de montagne proposent systématiquement pour les femmes des duvets plus courts et plus isolés, notamment au niveau des pieds et de la poitrine.
              Sûrement encore un complot masculiniste et patriarcal...


            • mmbbb 24 décembre 2018 15:48

              @gruni Christain Dior aimait le rose puisque sa maison natale etait peinte en rose .A Lyon les facades vont du rose au rouge en passant par des couleurs pastel . En Italie on retrouve la même déclinaison .  L anné prochaine, il y a la coupe du monde de footbal féminin. Vais je protesté en affiramnt que c ’est un sport reserve aux hommes . Non je m en tape. Les féministes nous emmerdent


            • velosolex velosolex 24 décembre 2018 15:52

              @JC_Lavau
              C’est tout le problème de l’inné, et de l’acquis qui est posé. Il est devenu impossible maintenant avec certains, certaines, d’avoir un discours serein. Tout serait culturel. Pourtant il est bien difficile de nier l’influence des hormones. La testostérone ne conditionne pas que l’agressivité des taureaux, mais aussi des mâles. Pour le meilleur et le pire d’ailleurs….De même la force des males, physique j’entend, n’est pas qu’un cliché. Sur antenne 2, il y a quelques jours, une équipe de journalistes s’indignaient qu’une femme ( n’ayant jamais tenu de pioche ni de pelle, mais prête à travailler disait elle) soit éconduite gentiment dans une boite d’intérim, alors qu’elle voulait bosser sur un chantier...Expérience menée à leur grande colère plusieurs fois, et se soldant par le même résultat qui semble évident : Un patron préférera embaucher un type costaud, qu’une jeunette de 45 kg pour se servir d’un marteau piqueur. On n’est prié de ne pas rire…..Le militantisme est une chose, mais devient une sorte de fanatisme religieux, quand il ne tient plus compte d’aucune réalité, lié au terrain aux acteurs. S’il y évidemment des faits parfois culturels, voir en cela la seule explication des choix de chacun chacune relève de l’acte de foi, pas de la pensée. Si tant de femmes sont dans les métiers du soins, c’est qu’elle ont des qualités évidentes d’empathie, de communication, et d’écoute. J’ai travaillé toute ma vie avec elle à l’hôpital pour l’apprécier, en tant qu’infirmières et médecins. Nous ne parlerons ici que des généralités bien sûr. Car certaines femmes ont des couilles, comme on dit. Mais je suis persuadé que si elles vont peu vers les métiers de pouvoir, à fort quotient de vanité, et de stress, c’est qu’elles n’aiment pas trop cela, tout simplement. Même si évidemment, elles posséderaient les qualités intrinsèques. Peut être que dans l’avenir, quand le pouvoir évoluera vers un ménagement humain, social et participatif, excluant l’ego surdimensionné, les femmes alors seront plus présentes dans les postes de pouvoir. Mais alors on ne les appellera plus comme cela. Tout est là .


            • Fergus Fergus 24 décembre 2018 16:22

              Bonjour, velosolex

              Je partage très largement votre point de vue sur les différences flagrantes entre les sexes qui contribuent de facto à justifier des traitements homme-femme différenciés dans certains types d’activités professionnelles : il y aura en effet toujours plus d’hommes terrassiers de de femmes, c’est évident.

              Mais l’arrivée des femmes dans certains corps de métier n’en a pas moins été utile, c’est tout aussi évident, que ce soit dans la santé  comme vous le soulignez  ou dans la police, eu égard là encore à leurs « qualités d’écoute ». 

              Le problème, dans cette épineuse question des rapports hommes-femmes, est dans les revendications radicales des féministes les plus engagées. Leurs excès sont absurdes et ne font évidemment pas avancer leur cause !

              Personnellement, je n’ai qu’une revendication au service des femmes : qu’à compétences égales dans leur métier elles soient rémunérées à égalité avec leurs confrères masculins.


            • mmbbb 24 décembre 2018 16:47

              @velosolex n est ce point la que la theorie du genre se source . Nous glissons vers un dogme totalitaire en voulant faire table rase du passe La culture, les marxistes voulaient aussi s en débarasser mais pour d autres motifs. . Nous venons de fêter le 11 novembre, les femmes sont rentrées en masse dans le monde du travail , puisqu elles etaient sur les chaines de fabrication d obus Les hommes se faisaient massacrer sur le front. A chacun son rôle . Les suffragettes revendiquèrent leur droit Quoi qu il en soit j ai toujours ete etonné que ces feministes souvent de gauche soient pour une immigration massive. Les femmes en fichu ou voilées etaient absentes de ma vision lorsque j etais gamin Le burkini est il rose ? . 


            • velosolex velosolex 24 décembre 2018 16:54

              Bonjour
              Je trouve très étonnant que les féministes fassent l’apologie des travaux dits masculins, c’est à dire liés à la mécanique, à l’ingénierie, aux travaux physiques, à travers la revendication de leur exécution par des femmes, et rejettent au second plan les métiers qu’elles exécutent, liés à l’éducation et au soin. Ils me semblent qu’il y a là le même autodénigrement que les bretons avaient avec leur langue, en rapport au français
              Ces spécialités exigent au moins autant de qualité d’intelligence et de remise en question, S’ils sont parfois mal payés, il faut voir la moins grande agressivité des femmes en général, dans les conflits durs, pour faire respecter leurs droits...

              Revient de nouveau la testostérone des mâles, leur capacité à établir un rapport de force, dans tous les sens du terme. C’est sûr cette capacité à s’unir, et à faire bouger les lignes que les femmes doivent se montrer décisives dans les conflits sociaux. 
              Nous touchons le ridicule dans les schémas éducatifs, et du révisionnisme touchant les jouets. Dur dur pour une gamine de féministe d’exiger une poupée pour Noël par les temps qui ne courent plus sur des hauts talons. 


            • velosolex velosolex 24 décembre 2018 16:59

              @mmbbb
              Le ridicule est bouclé quand certaines féministes refusent de condamner le foulard islamique. une telle attitude « face aux minorités ethniques discriminées », relevant alors pour eux d’un combat colonial d’arrière garde. 
              Arrive un moment où face aux dogmatisme et au discours religieux, qui peut être aussi aussi taré et militant que de ceux de daesh, ,les mots manquent. 


            • Et hop ! Et hop ! 24 décembre 2018 17:24

              @Mylène 

              Les couleurs bleu pour les garçons et rose pour les filles, c’est un truc très récent en France, ça date peut-être d’après 1945, c’est-peut être une coutume américaine.

              On le voit apparaître vers 1950 avec la couleur des layettes des bébés, justement pour indiquer le sexe à un âge où ça n’est pas toujours évident.

              Avant 1914, beaucoup de petites filles étaient habillées tout le temps en bleu parce que leurs parents les avaient vouées à la Vierge.

              Mais aussi les petits garçon de la bourgeoisie étaient souvent habillés en costumes style marins, donc en bleu.

              Je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de choquant à associer conventionnellement deux couleurs aux deux sexes.


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 17:42

              @Fergus : « Leurs excès sont absurdes et ne font évidemment pas avancer leur cause ! ». La cause des financiers qui les financent discrètement est qu’elles sèment un maximum de guerres civiles dans chaque famille, dans chaque foyer. Accessoirement dans chaque entreprise et administration.

              Prenons le cas de Michèle Dayras, ouebmistresse, vierge et martyre de son état : « Pour moi, tout homme est un » salaud « en puissance, comme on pourrait dire que tout homme est un violeur ou un intégirste en puissance. Je pense, aorès tant d’années passées à militer, qu’il ne s’agit que d’une question de degré dans l’abjection, ce qui fait que certains hommes peuvent passer pour sympa »

              "J’ai, au cours de mon existence de militante, rencontré seulement 2 femmes qui, dans des conférences internationales ont été capanbles de dire que notre ennemi, celui qui nous opprime : c’est l’homme ! Aucune femmme n’ose accuser nommément les hommes car chacune a un père, un frère, un fils et un mari qu’elle chérit ! C’est ça le vrai handicap des femmes dans le combat pour leurs droits.

              "

              Etc. etc. etc.


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 17:56

              @velosolex. Tu as déjà oublié que depuis largement plus de vingt ans, les promotions de l’Ecole Nationale de la Magistrature sont à 80 % féminines.
              Garantie de l’emploi + garantie que leur despotisme et leur sadisme d’injuge-et-partie seront toujours parfaitement protégés.
              Voir l’injuge-et-partie qui protège la fraudeuse et condamne le fraudé :
              http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=170:la-juge-qui-denie-les-preuves-et-protege-la-fraudeuse&catid=51:dnis-de-justice&Itemid=64

              Dame ! Guerre sexiste oblige !


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 18:00

              @Et hop !. Ce qui les choque et les horrifie, c’est qu’il y ait deux sexes dans l’espèce humaine. C’est ce qu’elles ne peuvent tolérer.
              Sous déguisement victimaire qui trompe les gogos.


            • velosolex velosolex 24 décembre 2018 15:31

              Dans « du coté des petites filles », Elena Belotti, dans ce livre qui deviendra un succés d’édition, en 73 s’en prenait au code des couleurs. Le rose expliquait elle, est honteusement réservé aux garçons. Cette couleur tonique prive les petites filles, à qui ont réserve la couleur bleue, éteinte, d’une stimulation culturelle, participant ainsi au travail de soumission et d’effacement de la femme. 

              L’auteur ignorait semble t’il que seule l’italie avait gardé les aniciens codes religieux,associés aux couleurs. Ainsi, c’est vrai, le bleu, couleur de la vierge marie, a été pendant des siècles associée à la pureté ( le bleu aussi du drapeau français) alors que le rose, issu du rouge, était associé au pouvoir. Le traducteur n’était pas au fait de ses subtilités, et aurait pu au moins faire un alinea explicatif dans la version française, le lecteur n’y comprenant rien...Belotti a travers cet exemple montrait en tout cas, sans le vouloir, qu’on peut abuser ses lecteurs, en employant des sophismes, qui semblent participer à des schémas culturels de domination, alors qu’il n’en est rien. Il me semble qu’à l’heure actuelle, sans nier que le rôle des femmes doivent être encouragé dans leur combat légitime, la guerre des sexes est entretenu parfois à dessin pour camoufler un autre clivage, le plus prégnant ; Celui de l’inégalité de plus en plus prégnant entre les classes sociales. Moralité : Méfiez vous des leurres….


              • Crab2 24 décembre 2018 16:50

                Féminisme sexiste ou l’ostrakon très con

                oui, le féminisme prend, lui-aussi, dans bien des cas une forme sexiste, Suite

                https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/12/feminisme-sexiste-ou-lostrakon-tres-con.html


                • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 24 décembre 2018 21:57

                  Même si les filles étaient éduquées à la garçonne, une fois adultes elles voudront toutes se refaire les seins ,gonfler les lèvres, rebondir les fesses et s’épiler intégralement.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 décembre 2018 22:09

                    @yapadekkoaqba Je ne sais pas sur quelle terre tu vis ...les puces dans mon coin vivent leurs vies de jeunes filles...et tant mieux.


                  • Odal GOLD Odal GOLD 25 décembre 2018 00:06
                    Les Amazones sont bon signe

                     Les Amazones sont les ennemies des femmes que l’on voit couramment ici : celles qui parlent toujours de carrosses, de grenouilles transformées en princes charmants – et qui ne rêvent que de belles maisons et de ce rêve américain de petite fille toujours top modèles.

                     Ainsi :

                    https://www.odalgold.com/les-amazones-sont-bon-signe

                     


                    • JC_Lavau JC_Lavau 25 décembre 2018 10:43

                      @Odal GOLD. Un peu dyslexique ? Les Amazones sont bon singe.
                      En français moderne (ça n’a pas toujours été ainsi), un singe femelle, c’est une guenon.

                      L’une de ces guenons militantes, pseudonyme « Callixto », n’a jamais de mots assez durs contre Géraldine, sur le site à Michèle Dayras : « C’est parce que vous êtes enceinte que vous êtes aussi confuse. ... » et « Vous êtes illogique comme toutes les femmes mariées... »


                    • arthes arthes 25 décembre 2018 09:36

                      Les Amazones, un fantasme masculin ?

                      Sinon, cette question de rose et de bleu a fait l’objet d’une dispute bien connue des enfants (et de ceux qui ont grandi) entre les fées, si je m’en refère à Velosolex, c’est la pureté virginale qui a triomphé :

                      https://youtu.be/u3SGU_l9tGU


                      • Odal GOLD Odal GOLD 25 décembre 2018 13:13

                        @arthes

                        Fantasme mais aussi magie (seulemnt enfantine ?), métaphysique et mythologie :
                         
                        « Suivant l’occultisme ancien, dit G. Lanoe Villène (Lans, 1, 77-84), les Amazones seraient dans l’ordre métaphysique, symbole des forces psychiques stellaires tournant autour du Paradis des dieux pour le garder et en défendre les frontières. Dans ces perspectives leur ceinture n’est autre que le cercle magique qu’elles forment autour du Paradis et qu’Héraclès franchira de haute lutte (…). Elles ouvrent leurs ceintures aux héros et tuent les lâches » [*]

                         
                         


                      • Odal GOLD Odal GOLD 25 décembre 2018 13:22

                         [*] « Dictionnaire des symboles »

                          Jean Chevalier, Alain Gheerbrant

                           (Robert Laffont / Jupiter)

                         


                      • Jelena Jelena 25 décembre 2018 10:46

                        Tout comme sous le nazisme ou le sovietisme, la mise en place de « l’homme nouveau » fait toujours partie du programme. Si bien que pour les feministo-dingos, l’objectif n’est pas tant « la guerre des sexes », mais plutôt d’effacer les différences (humain = marchandise).


                        • pallas 25 décembre 2018 11:01
                          gruni

                          Bonjour,

                          Comme d’habitude ont fait une soit forme culturel pour cacher la réalité.

                          Le taux de schizophrènes et bipolaires chez les jeunes qui ont la 20 enes explosent, c’est en corrélation avec la ménopause chez des jeunes femmes de moins de 30 ans, et kist ovariens les rendant stériles.

                          Les jeunes hommes sont pratiquement imberbe, une voie aigu, avec d’énormes problèmes physiques.

                          Le retard mental est manifeste chez les jeunes.

                          L’effondrement de la sexualité chez les jeunes est du à la détérioration du systeme limbique et de la thyroïde, sa en fait crétins.

                          Faut vraiment etre aveugle pour ne pas voir cela.

                          Le nombre de fausse couche ou bébé morts nées, ou inapte à survivre est trés inquietant.

                          Sa touche essentiellement la population occidental.

                          Salut


                          • Galilée Galilée 26 décembre 2018 14:59

                            Les « stéréotypes » sont le fruit de l ’ observation et du bonnes ..

                            Les féministes pourront faire l ’arbre droit , se pendre par les pieds , convulser , s’ immoler par le feu que cela ne changerait rien :

                            90% des petites filles joueront à la poupée , 90%de petits garçons joueront à la guerre ..

                            C’ est inscrit dans les gènes et c ’est indélébile ..

                            Fort heureusement d ’ailleurs : les gouines qui veulent vivre dans un monde à

                            l ’envers devront se contenter de leurs bistrots favoris et d ’une petite frange de la population féminine ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès