• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Supplique pour être enterré dans le parc de Montretout

Supplique pour être enterré dans le parc de Montretout

Le reniement et le ralliement sont les deux mamelles auxquelles s’abreuvent abondamment les politiques de tous bords, les campagnes présidentielles sont évidemment propices à de goulues tétées.

Que l’homme-girouette Bayrou ou que la madone du Poitou Ségolène s’y adonnent sans réserve n’étonnera personne tant leurs qualités de contorsionnistes sont unanimement louées et reconnues dans le monde du cirque politique.

 Mais qui pouvait envisager que le dernier des mohicans gaullistes, celui pour qui l’homme de Colombey incarnait à ses yeux la grandeur de la France qu’il voulait remettre d’équerre, irait se vendre pour un maroquin certes prestigieux mais hypothétique.

Il n’avait eu de cesse avant le 1er tour de se draper dans une posture gaullienne et s’indignait lorsqu’on évoquait devant lui les rumeurs d’un rapprochement avec Marine Le Pen et l’aurait fait huer en même temps que Fillon au meeting du cirque d’hiver le 19 avril « Ces affaires ne sont pas un pseudo-complot. Ils ont pris en otage l'élection présidentielle. Honte à eux. »

A l’instar d’un Fillon alors nimbé d’une probité sérieusement écornée depuis, claironnant dans son fief de Sablé sur Sarthe à la fin de l’été 2016 « Qui imagine le général De Gaulle mis en examen ? » voire d’un Cahuzac avec sa célèbre tirade « les yeux dans les yeux » Dupont-Aignan révèle sa vraie nature en déployant ses 4.70% de suffrages dans une parade nuptiale assez pitoyable pour séduire la belle qu’il jugeait, il y a peu encore, infréquentable.

Il n’est évidemment pas question pour nous de rejoindre la cohorte de ces parangons de la vertu outragée, ces mutins de panurge du showbiz : les Biolay, Lellouche, Kassowitz toujours prompts à pourfendre le traitre mal-pensant à coup de tweets orduriers avec en tête de gondole l’ineffable histrion Guillon qui n’hésite jamais à tomber dans l’abjection pour faire ce qu’il croit être un bon mot en évoquant la mort récente de la mère du candidat au nom du droit à l’humour noir.

Mais comment résister au plaisir de vous offrir ce grand moment de poésie offert sur Instagram par cet immense auteur de chansons aux cheveux gras, soutien inconditionnel d’ Hollande en 2012 qui a posté à l’intention du félon « A tes risques et périls petite teupu. Tu vas le payer cher ». Il l’aurait retiré depuis mais cette propension à ne pas contrôler ses sphincters lui avait déjà valu des ennuis sur twitter.

Les vociférations répétées de ces cultureux ‘’empailletés’’ ne nous font pas oublier que celui qui se présentait, torse bombé, comme le dépositaire exclusif du gaullisme s’est rallié, toute honte bue, à la candidate auto-proclamée du peuple ……de Saint Cloud. 

Le parc de Montretout pourrait être la sépulture de Debout la France qui risque d’y être enterré et l’avenir nous dira si ce ralliement aux allures de supplique vaudra le déshonneur posthume à son fondateur.


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue JL 3 mai 2017 13:45

    Il est mort, le gaullisme, alors ?


    • siatom siatom 3 mai 2017 14:35

      @JL

      Sans nul doute. Bien que tout lemonde ou presque s’en réclame sur l’échiquier politique .Mort mais à la mode !


    • Francis, agnotologue JL 3 mai 2017 18:04

      @siatom
       

      ’’Mort mais à la mode !’’
       
      C’est comme dieu.

    • Schrek Jeussey de Sourcesûre 3 mai 2017 14:15

      Biolay ?


      C’est l’élégance-même !

      Le non-bourreur de présidente dont les mauvaises langues avaient prétendu qu’il était l’amant !

      A l’époque Benjamin Biolay avait tenté de régler cette histoire avec Carla Bruni-Sarkozy : « Je l’ai appelée (Carla), je lui ai dit : ’Soit tu démens et tu fais quelque chose tout de suite, soit tu vas voir, je vais devenir très vulgaire’. Elle n’a rien fait et j’ai été très vulgaire. »

      Benjamin Biolay a en effet réglé les choses à sa manière : « Je suis allé sur le plateau du Grand Journal de Canal + et je leur ai dit : ’Vous croyez que c’est possible d’aller bourrer la Présidente le soir à l’Elysée ? Non mais réfléchissez quatre secondes. Vous frappez, vous dites bonjour, il est là l’autre con ? Ah non ? Ah bah tant mieux...’ Je crois que c’est l’expression bourrer la présidente qui a un peu désamorcé les choses. Les gens se sont dits que si c’était vrai, jamais je n’aurais lâché un truc aussi énorme et déplacé. »

      • siatom siatom 3 mai 2017 14:40

        @Jeussey de Sourcesûre

        Elégant et poète à l’image de la société actuelle. Comme pour les élites nous avons sans doute hélas les « cultureux » que nous méritons.


      • scorpion scorpion 3 mai 2017 14:47

        Benjamin boulet, celui qui chante avec la voix d’un asthmatique en phase terminal ? L’élégant des plateaux à petits fours et flûtes de champagne servis lors des meeting à partouze ? Si je le croise je lui demanderais de me serrer la main, il ne risquera rien à le faire, le talent comme l’intelligence, ce n’est pas contagieux...


        • siatom siatom 3 mai 2017 14:55

          @scorpion

          Votre post me semble pertinent concernant le personnage même si j’ai une pensée émue pour les asthmatiques qui ne méritaient pas une telle comparaison.


        • njama njama 3 mai 2017 14:54

          Les petites combines de la famille Fillon pourraient paraître peccadilles comparées aux petits arrangements gagnant-gagnant entre NDA et MLP ... si Paris vaut bien une messe, ce pacte vaudrait bien une ardoise ... aux dires de quelques commérages

          "En ratant de peu les 5% au premier tour, NDA n’obtiendra pas le remboursement de ses frais de campagne par l’Etat. Il ne peut compter que sur les 800.000 euros attribués aux candidats qui ont obtenu les 500 parrainages… ce qui lui laisse près de 800.000 euros supplémentaires d’ardoise à payer. Or l’Etat finance les partis selon leur nombre de parlementaires : un accord aux législatives permettrait donc à " Debout la France " de se renflouer. De nouveau, Dupont-Aignan nie que cet aspect ait compté mais c’est bien difficile à croire..."
           
          https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/le-pacte-de-dupont-aignan-avec-le-pen-les-dessous-d-un-accord-de-gouvernement_470126


          • siatom siatom 3 mai 2017 14:57

            @njama

            Si c’est une affaires de gros sous, on ne peut que le féliciter de gerer sa petite entreprise en bon père de famille.


          • njama njama 3 mai 2017 15:19

            @siatom

            Tout le monde n’est pas Trump qui a financé toute sa campagne sur ses propres deniers, cash !


          • siatom siatom 3 mai 2017 15:28

            @njama

            Peut être espère t-il un retour sur investissement ? Ce n’est pas l’abbé Pierre non plus.


          • Jeekes Jeekes 3 mai 2017 15:15

            "Il n’est évidemment pas question pour nous de rejoindre la cohorte de ces parangons de la vertu outragée, ces mutins de panurge du showbiz : les Biolay, Lellouche, Kassowitz toujours prompts à pourfendre le traitre mal-pensant à coup de tweets orduriers avec en tête de gondole l’ineffable histrion Guillon qui n’hésite jamais à tomber dans l’abjection pour faire ce qu’il croit être un bon mot en évoquant la mort récente de la mère du candidat au nom du droit à l’humour noir."
             
            Ha ouais ?
            Et qu’est-ce qui vous emmerde là-dedans ?

            Alors, selon vous NDA serait une pute ?
            Bon, soit.

            Donc à pute, pute et demie.
            Une pute du coté de MLP, et combien du coté du pédo-gérontophile ?

            Allez, remplissez la grille du match :
            MLP = 1
            Micron = ???


            • siatom siatom 3 mai 2017 15:25

              @Jeekes

               Alors, selon vous NDA serait une pute ?

              J’ai beau me relire, je ne trouve pas cet adjectif dans mon billet même pas en verlan.

               Je n’utilise jamais de mots orduriers à l’écrit au contraire de certains même si je le concède volontiers, à l’oral j’ai tendance à me lâcher.


            • Jeekes Jeekes 3 mai 2017 15:41

              @siatom
               
              Non, pas selon moi, n’inversez pas les rôles.
              Et ne faites pas votre pucelle.
              Ni votre étonné, assumez...

              Si vous ne l’avez pas écrit, vous l’avez fortement suggéré.
              Relisez-vous.

              Comme l’a chanté un « rocker » que, par ailleurs, je n’ai jamais particulièrement apprécié :
              « il y a des mots qui vous plantent mieux qu’un couteau »...


            • siatom siatom 3 mai 2017 15:50

              @Jeekes

              Un lecteur assidu depuis longtemps déjà qui se décide à s’inscrire pour pouvoir réagir à certains articles...

              Etait- ce bien necessaire ?

              Après réflexion, je pense votre verve poétique à la Biolay devrait plaire ici.


            • Jeekes Jeekes 3 mai 2017 16:01

              @siatom
               
              « Chroniqueur Intermittent du spectacle politique et médiatique. »
               
              Effectivement...

              MOUARFFF !!!


            • Armelle Armelle 4 mai 2017 09:29

              @Christian Labrune

              "et je soutiens activement Léonardo Jardim ; un candidat proche des ouvriers du bâtiment"

              Avec une carrière de fainéant, on ne voit pas très bien ce que vous devez connaître du monde ouvrier du bâtiment !!! Vous les feriez pouffer...
              et Labrune aime le ballon !!! c’est sûr c’est moins ardu que les échecs !!! au moins une activité à son niveau...


            • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 2017 17:01

              Siatom,
              Cela me fait toujours plaisir de vous lire, mais je vois des noms dans votre article et aussi bien dans la plupart des interventions, sur lesquels je ne saurais mettre une tête. C’est que je vis surtout dans le XVIIe siècle et que je regarde fort peu la télévision. Tout cela me rappellerait donc plutôt certaines pages de Saint-Simon, d’une très grande férocité.

               NDA, je suppose que c’est Nicolas Dupont-Aignan ? Celui-là, le l’avais bien vu, aligné sur un plateau, en range d’oignons avec quelques autres cornichons de la même récolte, mais il n’avait pas plus retenu mon attention qu’un Poutou, le pire de la bande, ou le ravi de la crèche qui, lui au moins, m’avait bien fait rire. 

              NDA, pour moi, n’avait jamais existé, et je doute par conséquent qu’il puisse jamais mourir. mais puisqu’ils le serait, du moins politiquement, comme il me semble qu’en ce moment le plagiat soit fort à la mode, et pour écrire quand même quelque chose et cesser de me battre les flancs, je vais me contenter de plagier une oraison funèbre de Bossuet ; cela me sera probablement compté :

              « Dans la plupart des hommes les changements se font peu à peu, et la mort les prépare ordinairement à son dernier coup. Nicolas cependant a passé du matin au soir, ainsi que l’herbe des champs ; le matin il fleurissait, avec quelles grâces, vous le savez : le soir nous le vîmes séché, et ces fortes expressions par lesquelles l’Ecriture sainte exagère l’inconstance des choses humaines devaient être pour ce Candidat si précises et si littérales ».


              • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 2017 17:08

                ERRATUM
                On voudra bien excuser au moins deux fautes de frappe, peut-être plus : je suis fatigué.


              • siatom siatom 3 mai 2017 19:53

                @Christian Labrune

                La prochaine fois je mettrai images afin que vous ne vous sentiez pas dans une grande solitude en lisant mes articulets.

                Mais vous prenez vous aussi les mêmes travers que moi en m’infligant une oraison de ce Monsieur Bossuet qui m’est parfaitement inconnu .


              • siatom siatom 3 mai 2017 19:57


                Christian Labrune

                Errare humanum est

                Il fallait lire bien entendu : je mettrai des images


              • Armelle Armelle 4 mai 2017 09:32

                @Christian Labrune

                 ...Et quand lui fait des fautes, ce sont bien évidemment des fautes de frappe !!!

                Il y en a beaucoup à qui l’école a dû laisser de bien mauvais souvenirs !
                Du bonnet d’âne au coup de pied de l’âne, il n’y a jamais très loin...


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 2017 20:09

                Je vous pique un commentaire :

                "Comme pour les élites nous avons sans doute hélas les « cultureux » que nous méritons."


                • siatom siatom 3 mai 2017 20:17

                  @bouffon(s) du roi

                  Sans problème, c’est libre de droits


                • Attilax Attilax 4 mai 2017 00:15

                  Se vendre ? Je ne dirais pas ça. C’est littéralement un suicide. Son parti explose, ses copains le lâchent, il va perdre sa mairie, il est unanimement traîné dans la merde, bref, s’il s’est vendu il n’a pas fait une très bonne affaire !
                  J’avoue ne pas très bien comprendre ce qui vous choque dans cette alliance ni ce qui semble surprendre tout le monde. Son programme était très proche de celui de MLP, à l’exception de la sortie de l’euro, il n’y a rien d’aberrant à ce qu’il s’allie au candidat qui propose le programme le plus proche du sien. On aurait aimé que Hamon fasse pareil avec Mélenchon, on n’en serait pas là.
                  Je crois au contraire que ce couillon de NDA est totalement mégalomane et sincère :
                  Il pense que sa caution de gaulliste rassurera les électeurs qui pourraient voter FN, mais n’osent pas le faire par peur qu’elle établisse un régime totalitaire. Avec lui 1er sinistre, il se pose en garant de l’état de droit et donne une petite chance à MLP d’être élue contre toute attente.
                  Mais je crois qu’il a présumé de son aura populaire, de l’endoctrinement anti-FN profond (pas totalement injustifié) et oublié que le FN est fait pour être un repoussoir, pas pour gouverner.
                  La prestation assez minable du débat de ce soir nous montre que MLP n’a pas la grandeur des ambitions de NDA. Il est tout carbonisé maintenant, le pauvre chti Gnan Gnan.
                  Quand à la trahison gaulliste, bof, bof... Si De Gaulle s’exprimait aujourd’hui sur nombre de sujets, il serait aussitôt taxé d’extrême droite, ne me dites pas le contraire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité