• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Syrie : se méfier de la désinformation

Syrie : se méfier de la désinformation

La Syrie est une tragédie : des dizaines de milliers de victimes innocentes ont été massacrées et un pays qui se trouvait au cœur de la civilisation arabe est en train d’être anéanti. Notre cœur saigne pour la souffrance du peuple syrien. Rage et tristesse, cependant, ne sont pas incompatibles avec une lecture critique de l’information dont nous sommes abreuvés par les médias grands publics.

Ces médias accusent le régime de tous les crimes perpétrés durant l’année écoulée, en particulier de l’usage prétendu d’armes chimiques.

Avant même que la commission d’enquête des Nations-Unies n’arrive à Damas, il paraissait, semble-t-il, entendu que des armes chimiques avaient été utilisées, et que c’était l’armée syrienne qui les avait utilisées contre la population syrienne. Une dictature sanguinaire et folle contre un mouvement de libération composé d’anges ?

Commençons par l’Armée de libération syrienne (ALS) : ce n’est pas un corps homogène – en fait, ils se battent entre eux – et alors qu’elle comportait à l’origine de véritables démocrates syriens, la plupart de ceux-ci ont quitté le mouvement, lequel s’est trouvé progressivement dirigé par des fondamentalistes musulmans, des bandes de criminels et des agents étrangers. Les puissances internationales qui soutiennent l’ALS pourraient bien rapidement regretter leur choix de partenaires, comme cela est arrivé avec Al Qaïda en Afghanistan…

Ensuite, la question du nombre. Des centaines ou même des milliers de victimes, rapportent les médias. Qui les a comptées ? Où ? Tuées par quelles armes et par qui ? Et les armes chimiques : selon un article récent du Washington Post, à au moins une occasion, des armes chimiques ont été utilisées… par des unités de rebelles, pas par le régime.

En réalité, nous ne savons rien de sûr à cet instant, sauf qu’une fois encore, nous sommes la cible d’une campagne majeure de désinformation.

Il nous faut avoir une lecture critique de l’information dont nous sommes abreuvés, sans aucun doute les « armes de destruction massive » qui ont servi de prétexte pour l’agression américaine contre l’Iraq n’ont jamais existé : des dizaines de millions de personnes à travers la planète ont été abusées par George W. Bush et sa cynique équipe de menteurs qui ont voulu briser l’énorme mouvement anti-guerre, et notamment celui aux États-Unis.

La capacité pour les mensonges de masse a en fait été testée par la machine de propagande US à la fin des années quatre-vingt, contre le régime de Ceausescu en Roumanie. Un massacre prétendu était dit avoir été commis par le régime dans la ville de Timisoara, et le monde entier a été trompé par les « images » du massacre. Cette indignation universelle a été le début de la fin de la dictature Ceausescu.

Pourtant, le massacre de Timisoara n’avait jamais eu lieu, et les charniers étaient des faux : Timisoara n’était qu’une invention de la CIA et de l’opposition roumaine.

Depuis, j’ai appris à être extrêmement sceptique devant les informations dramatiques, spécialement quand l’on sait pertinemment que ce sont les États-Unis et leurs alliés qui recherchent des prétextes pour lancer une agression militaire.

Michel Warschawski

L’article est paru initialement le 5 septembre sur le site Info-Palestine.eu


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • John Eastwood 2 John Eastwood 2 23 septembre 2013 13:31

    Il faut croire sur parole le celebre chorniqueur du Point qui a libere la Lybie avec ses petits bras, conseiller de Sarkozy, de Royal et certainement proche de Hollande aussi....

    Qui nous explique que les 3 pilliers du terrorisme islamique seraient le HAMAS, le HEZBOLLAH et l’IRAN (les fameux attentats du Hamas, du Hezbollah et les nombreuses attaques Iraniennes...)

    Il explique aussi qu’ASSAD serait le terroriste islamique, qui impose la charia a son pays ?

    C’est certainement ce qu’il explique a des incultes comme SARKOZY ou HOLLANDE avant de les « inciter » a faire la guerre.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/09/16/la-blague-du-jour-selon-bhl-bachar-al-assad-est-un-dangereux-islamiste/

    La mission du jour : motiver les ricains que faire la guerre aux cotes d’Al Qaeda est super cool.... Q’en fait, Assad est un vilain dictateur qui serait peut-etre proche des terroristes qui ont fait tombe les tours...

    Car s’ils se mettent a faire la guerre aux cotes des terroristes, c’est toute l’armee US qui risque de s’auto-detruire. Plus de la moitie des recrues depuis le 11.09, se sont engages pour UNE SEULE RAISON : Se venger de l’attaque du 11.09 et se battre contre AL QAEDA. Pas avec lui contre ses ennemis.


    • Onecinikiou 23 septembre 2013 14:41
      Hallucinante entreprise d’intoxication de notre rattrape à chemise ouverte en effet, d’une malhonnêteté sans pareille, lorsque l’on sait qu’Al-Qaeda est une organisation essentiellement sunnite, alors que l’Iran et son gouvernement sont chiites. Et on connait la détestation que se portent les uns vis à vis de autres, en particulier au niveau de leurs élites politiques. 

      On se souviendra que le même type de bobards ignominieux qui discréditent à jamais ceux qui osent les proférer (ce sont toujours les mêmes) les avaient déjà employés pour justifier l’intervention militaire des états-Unis contre l’Irak de Saddam Hussein. Alors que le régime de ce dernier était laïque et n’entretenait strictement aucune relation avec les terroristes d’Al-Qaeda, qu’il combattait même impitoyablement sur son territoire. De même qu’il ne possédait aucune arme de destruction massive… Mais plus le mensonge est gros, plus les gens le croiront !

      D’autre part faut-il devoir rappeler que les pays qui financent à millions et arment idéologiquement et matériellement les terroristes et fondamentalistes islamiques de part le monde sont les pétro-monarchie du Golfe Persique que sont l’Arabie Saoudite, le Qatar, et dans une moindre mesure les Emirats arabes Unis ?

      Qui sont toutes sans exceptions des proches alliés des Etats-Unis, et abritées derrière la puissance de sa propre armée. On ne saurait mieux démontrer la supercherie éhontée du raisonnement, et mentir outrageusement à l’opinion publique.

      Rappelons pour ne rien gâcher de cette grossière tentative de mystification que 15 des 19 terroristes qui, selon le rapport officiel de la commission d’enquête du gouvernement américain, furent rendus responsables des attentats du 11 septembre 2001 occasionnant près de 3.000 victimes pour la plupart citoyens américains, étaient de nationalité saoudienne. 2 autres de nationalité émiratis. Aucun iranien parmi les auteurs. Comme aucun chiite parmi les terroristes ayant occasionné, toujours selon les gouvernements occidentaux, les attentats de Madrid, Londres, ou même Toulouse.

      Il faut que ce type disparaisse de la scène politico-médiatique, c’est une question de salubrité publique.

    • John Eastwood 2 John Eastwood 2 24 septembre 2013 10:11

      En effet ni le Hezbollah, ni l’Iran ni le Hamas ne sont des groupes terroristes.

      Et c’est la que ca coince aux USA. L’opinion s’en fou d’Israel et ses ennemis, pour eux terrorisme = pompiers morts le 11.09 = Ben Laden = la faute des sunnites = emirats = ennemis d’Assad.

      Sans intervention rapide de lobbystes plus competents que BHL, on pourrait voir l’opinion US demander une guerre contre les ennemis d’Assad, peut-etre meme contre les emirats et tout ceux qui aident Al Qaeda, Israel compris.


    • Onecinikiou 23 septembre 2013 14:41

      « satrape » pardon.


      • willy 23 septembre 2013 15:08

        super.a force de relativiser et d’etre prudent il va s’averer que assad ainsi que son pere qui avait massacre au moins 20000 sunnites sont en fait des victimes.peut etre finallement ?qui a vu ces 100000 morts ? pas moi en tout cas ! et qui a vu les 2,000,000 de refugies syriens ?pas moi en tout cas. holliwood a du mal a recrute des figurants:peut etre qu’ils ont ete envoyes en turquie ? surement ! c’est tout du bluff.en fait il ne se passe rien en syrie.c’est ca il ne se passe rien.c’est bien ca !!! bonne apres midi 


        • Lucide bdpif@laposte.net 23 septembre 2013 19:00

          Vous avez peut être raison, tout ces gens qui dorment, sans bouger, dans les decombres des rues sont en fait en train de faire du yoga. les ruines de Alep, ont été photoshopisés. Quand aux migs 21 de l’aviation russe d’Assad, de simples maquettes d’hollywood.


          Vous pouvez dormir tranquille. Le smilliers de cadavres et de refugiés vous remercient pour la pertinence de votre commentaire.

        • willy 23 septembre 2013 15:10

          sans vouloir penetrer votre vie privee Mr warshawsky avez vous des ancetres juifs par hasard ?


          • périscope 24 septembre 2013 09:51

            Une réponse par l’éthymologie, la seule admissible :
            Warszawski, en polonais, signifie originaire de Varsovie, comme Du Pont (...) habitait près du pont..


          • Ruut Ruut 23 septembre 2013 15:44

            Les chemins de la guerre sont toujours les plus mauvais.



            • BlackDjai BlackDjai 23 septembre 2013 16:00

              Il existera toujours des crétins qui nieront l’évidence smiley ...... cela existe depuis que le monde est monde. 
              Dans le cas de la Syrie, TOUS les témoignages font état de « rebelles » étrangers traversant les frontières avec l’aide de la Turquie, la Libye et la Jordanie pour combattre en Syrie.

              Dans ces même pays, des bases d’entrainements sont encadrés par la CIA, DGSE, le Mossad et MI6. smiley

              Pourquoi l’empressement de Flamby pour des frappes militaires sur la Syrie ?

              Que représente cette Merde sioniste, qui vous sert de Président, pour s’arroger le droit de déclarer que Bachar doit quitter le pouvoir !!!!!

              La France n’appartient plus aux francais, et contrairement à ce qu’ils essaient de vous faire croire, ce n’est pas l’immigration le danger de la France, mais l’usurpation du pouvoir fait par les sionistes francais pour l’intéret d’une autre nation merdique, qu’est IsraHell !!!!!  :->

              Le jour ou le français comprendra cela, les sionistes n’auront plus qu’à plier bagages pour rejoindre leur patrie de coeur. D’ici là, ils occupent les postes ministérielles, monopolisent les Medias de façon à baillonner et diaboliser toute contestation. smiley


              • Lucide bdpif@laposte.net 23 septembre 2013 18:58

                Avec l’aide des reptiliens infiltrés dans le gouvernement américain, ne les oublions pas :)



              • edouard 23 septembre 2013 16:18

                « Seule la vérité est révolutionnaire » Lenine

                A part quelques abrutis, on voit et comprend comment les choses se passent en Syrie et comment les mainstreams triturent la réalité .
                Comme il est facile de s’informer sur la génèse de ce conflit qui a débuté dès 2001 : en 2011 tout était prêt pour une ballade de « santé » : manifs provoquées, bavures, grosses manifs, grosses bavures et OTAN, chute du « dictateur », bordel et entité sioniste qui intervient, le tout ponctué de la propagande de guerre de nos médias.
                La préparation sur plusieurs années : caches d’armes, tunnels, corruption de gouverneurs et autres officiels, préparation des désertions et éléments de langage des médias mainstream.
                Manque de bol ça n’a pas fonctionné...pourquoi ?
                La principale , c’est le peuple et son armée qui ont résisté
                mais c’est aussi la précipitation sarkozyste sur la Libye qui a donné du temps et des appuis au gouvernement syrien.
                Puis le soutien indéfectible des émergents : Russie, Chine, Iran...
                Enfin tous les mensonges précédents...

                La vraie fausse attaque chimique de la Ghouta et la vraie menace de guerre ont tout fait basculer . Trop c’est trop les mainstreams ne sont plus capables de faire l’opinion et l’Empire agonisant est mort à Damas


                • Lucide bdpif@laposte.net 23 septembre 2013 18:56

                  Je pense qu’il faudrait être un bel abruti pour croitre votre vision de l’actualité que vous devinez. Mais deviner, ne fait pas un fait, cà s’apelle imaginer ! 

                  Où sont les preuves du complot de l’empire que vous avancez ? Dans votre imagination, où alors faites vous partie du comité francais de soutien d’assad qui a pour but d’envahir la toile de calomnie ?

                • Pingouin094 Pingouin094 24 septembre 2013 08:55

                  Si tel avait été le plan machiavélique des USA, il aurait fini par fonctionner. A l’été 2011, l’opinion publique occidentale était globalement favorable aux rebelles et aurait au moins accepter l’idée de livraison d’armes, à défaut d’une intervention militaire occidentale.

                  Mais la vérité est que les occidentaux ne se sont toujours interressés à la Syrie que du bout des doigts, à reculons et le moins possible.

                  Quant aux manifestations, je crois que vous sur-estimez la capacité de la CIA à provoquer et organiser des manifestations monstres dans un pays étranger.

                  Enfin, les USA n’ont pas toujours brillé en matière de manipulations internationales, mais ils ne sont pas incompétant au point de remplacer volontairement un dictateur, fut-il ennemi d’Israël par des Jihadistes, tout autant ennemi d’Israël mais en plus extrêmement haineux vis à vis d’eux mêmes.
                  Très honnêtement, en quoi les USA seront avancés si Assad est déboulonné par les Jihadistes d’Al Quaeda ? Il y’aura un état tout autant hostile à la frontière d’Israël, qui en plus n’aura aucun problème moral à financer le terrorisme international, ce qui n’était pas franchement le cas d’Assad, qui se contentait du Hezbollah...
                  Et si les Jihadistes prennent le pouvoir en Syrie, on verra bientôt apparaître des groupes pro Al Quaeda et financé par la Syrie en Paletine et au Liban pour remplacer les groupes pro-iraniens... le progrès pour Israël ne sera pas flagrant.
                  La CIA, c’est tous des nuls, ok. Mais vraiment à ce point ?


                • Lucide bdpif@laposte.net 23 septembre 2013 18:49

                  Allons, allons ... Qui peut nier que Assad est une pourriture qui tire sur son peuple.Qui peut nier que tout à été fait pour transformer cette révolution du peuple dans un pourriissement Djiadhiste. Qui peut nier les 100 000 morts. Certe, il y en a plus. L’auteur de l’article fait surtout parti du Parti Communiste et son discours rejoins l’internationale Socialiste qui soutient Assad. D’ailleurs le parti communiste Syriuen est avec Assad, qui est soutenu à l’étranger par la chine, la russie, l’iran, le vénézuela. Alors faire douter l’opinion de faits réels, cà s’apelle de la propagande. Et cet article en est un bel exemple.




                  • Pingouin094 Pingouin094 24 septembre 2013 09:01

                    @bdouf@laposte.net : Je rappelle que le Parti Communiste Français, et l’ensemble du Front de Gauche ont toujours dénoncé la dictature d’Assad, même à l’époque pas si lointaine où le précédent président de la République lui déroulait le tapis rouge sur les Champs Elysées.
                    Aujourd’hui, le PCF et le FdG sont contre une intervention militaire, pour ne pas rajouter la guerre à la guerre, souhaitent une solution politique ; mais continuent de dénoncer le régime syrien.

                    Je cite un extrait du discours de Pierre Laurent, secrétaire général du PCF lors du débat au Sénat sur la guerre : « La crise syrienne est devenue une terrible guerre civile, déclenchée, il y a plus de deux ans maintenant, par la répression brutale et sauvage du régime de Bachar El Assad contre son peuple »

                    Pour l’ensemble du discours : suivre le lien : Intervention de Pierre Laurent au Sénat


                  • Lucide bdpif@laposte.net 24 septembre 2013 23:52

                    D’accord pour Pierre Laurent, j’ai moi même cherché les communiqués du PCF là dessus. 

                    Je voulais surtout parler de l’international socialisme à la Melenchon, avec Chavez, la chine et leurs alliés antiaméricain.

                    La diplomatie en syrie, c’est une formule des russes pour dire tout simplement qu’il ne faut pas empiéter dans la bonne marche des massacres en syrie. Ils nous l’ont sortie dès les premiers milliers de morts. On en est à plus de 100 000 aujourd’hui.

                    Quand à la formule « Rajouter la guerre à la guerre », c’est une formule d’un cynisme absolu. Celà fait deux ans que la population apelle à l’aide, ne serait ce que pour désarmer le pays, de manière complète, assad et les djiadhistes compris. N’oublions pas que la russie envoie un cargo de munition par semaine. Quand aux soit disantes armes livrés par la cia, ou du grand complot de l’empire comme disent les paraoiaques en coeur, pensez vous vraiment que ce soit le cas, auquel cas, les budgets de la CIA sont vraiment en baisse, car les temoignanges et les photos prises là bas par les locaux ou observateurs, montrent una rmement fait de bout de ficelle ... Bien loin de l’armement sophistiqué des usa. Et puis en tre nous, si les USA avaient voulus faire tomber Assad, ils l’auraient fait depuis longtemps, et en seconde main.

                    Rapellons pour cette dernière formule que l’intervention était de balancer des missiles sur les bases d’aviations et de blindés de Assad. Ce à quoi toute l’extrême gauche s’est mobilisé contre. D’ailleurs melenchon , sur son blog, reprends le discours des russes, les rebelles sont tous des terroristes, et bien peu de comdamnation contre Assad, mais plus sur les américains. C’est n’importe quoi quand on se pretend l’humain d’abord. Cordialement.
                    (PS ; Quand on voit le peu d’indignation du front de gauche contre Assad(100 000 morts), et toute la cacophonie (légitime ) sur Guantanamo (900 prisonniers), on en viens à douter.

                  • Chris De Baün 24 septembre 2013 10:18

                    L’impérialisme et le sionisme, un réel danger pour les peuples « Pourquoi ai-je attendu ce jour pour le dire, vieilli, et de ma dernière encre : La puissance atomique d’Israël menace une paix du monde déjà fragile ? (…) parce que je suis las de l’hypocrisie de l’Occident ».

                    Ainsi s’exprimait Günter Grass prix Nobel de littérature dans un poème publié par le quotidien Süddeutsche Zeitung (1). Günter Grass n’annonce en fait rien de nouveau en affirmant courageusement que l’État sioniste d’Israël, soutenu aveuglément par l’impérialisme américain et européen, menace la paix du monde.

                    « Destinée l’Annonciateur » Libellés : El tiempo dirá_ri melhor quem ri por último smiley


                    • Lucide bdpif@laposte.net 25 septembre 2013 00:00

                      Les sioNistes n’existent pas, ce sont des reptiliens déguisés en juifs, comme l’affirme plusieurs témoiganges, sencurés par la cia, qui laisse faire, certaienement ont ils conclus un marchés avec ces saletés d’humanoides pour conquérir tout le pétrole du coin ?


                    • Chris De Baün 25 septembre 2013 10:36

                      Sionisme
                      Le sionisme est une idéologie politique d’expansion et d’apartheid, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l’existence d’un centre spirituel, territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d’Israël (Eretz Israel). À la naissance du mouvement, à la fin du XIXe siècle, ce territoire correspondait à la Palestine ottomane, puis après la Première Guerre mondiale à la Palestine mandataire. Sur un plan idéologique et institutionnel, le sionisme entend œuvrer à redonner aux Juifs un statut perdu depuis l’annexion du Royaume d’Israël à l’Empire romain, à savoir celui d’un peuple disposant d’un territoire.
                      Le mouvement sioniste est né parmi les communautés ashkénazes d’Europe centrale et orientale sous la pression des pogroms, mais aussi en Europe occidentale, à la suite du choc causé par l’affaire Dreyfus – qui compte parmi les motifs du lancement du Congrès sioniste par Theodor Herzl1. Bien qu’ayant des caractères spécifiques du fait de la dispersion des Juifs, cette idéologie est contemporaine de l’affirmation d’autres nationalismes en Europe.
                      Le sionisme doit son nom au mont Sion, une des collines sur laquelle fut bâtie Jérusalem.
                      Le sionisme est un mouvement fondé par un hérétique mécréant appelé Théodore Herzl en 1896, dont le but est de promouvoir le retour des juifs vers la Terre Sainte, ou « Sion », un nom employé dans la Bible pour désigner la ville de Jérusalem en particulier, et la Terre Sainte en général.
                      Le nom de « Sionisme » vient de la colline de Sion, la colline sur laquelle était située le Temple de Jérusalem.
                      Ceux qui soutiennent cette idéologie de retour des juifs vers la Terre Sainte en dépit du décret de l’exil sont appelés « sionistes. »


                    • morice morice 24 septembre 2013 12:36

                      En réalité, nous ne savons rien de sûr à cet instant, sauf qu’une fois encore, nous sommes la cible d’une campagne majeure de désinformation.

                      Elle a un nom et il s’appelle Meyssan , l’ami des dictateurs !

                      • Lucide bdpif@laposte.net 24 septembre 2013 23:56

                        Messian, colon, Soral, les scribdes des dictatures des regimes socialistes au moyent orient. 

                        Et plus c’est gros, plus cà passe, à mon grand étonnement .

                      • Chris De Baün 25 septembre 2013 16:16

                        Ces menteurs hypocrites, Hollande, Obama, Sarkozy, Merkel, Élisabeth II +Cameron+Julia Gillard, Netanyahu, T. Blair, G.W Bush,..... !
                        Ils sont les « vrais terroristes » sur cette planète, ils doivent répondre de crimes contre l’humanité ;
                        Ils font la guerre à l’Orient, à la Chine à l’Iran et à la Russie par pays interposés comme le Maghreb, la Palestine et la Syrie !
                        La décennie 2010-2020 ; Le progrès destructeur du monde moderne va être stoppé net dans son élan, l’humanité va rétrograder...
                        La solution de paix universelle est entre les mains des peuples.  smiley


                        • morice morice 26 septembre 2013 11:32

                          Ces médias accusent le régime de tous les crimes perpétrés durant l’année écoulée, en particulier de l’usage prétendu d’armes chimiques.


                          vous pouvez retirer prétendu !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès