• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tchao Clichy

Tchao Clichy

« Au nom des Républicains, j'adresse tout particulièrement mes félicitations à Rémy Muzeau qui conquiert Clichy-la-Garenne, dirigée par la gauche depuis plus d'un siècle. Avec cette victoire emblématique, plus aucune commune des Hauts-de-Seine n'est désormais plus dirigée par les socialistes. » Nicolas Sarkozy

La liste de Rémi Muzeau (Les Républicains-UDI-MoDem), suppléant de Patrick Balkany à l'Assemblée nationale, a remporté une victoire éclatante le dimanche 21 juin, lors du second tour d'élections municipales partielles.

La ville de Clichy-la-Garenne était dirigée depuis 1985 par le socialiste Gilles Catoire.

Et je m'en trouvais très bien, car j'ai pu constater dans les dernières décennies tout ce que l'équipe battue a pu apporter à la ville sur les plans social, culturel et sur celui de l'urbanisme.

J'ai vu mon quartier s'assainir, s'embellir et les attentions portées aux couches populaires se multiplier.

Ce n'est donc pas pour cause de mauvaise gestion que la droite lui succède. Et quelle droite !

En arrière-fond, Patrick Balkany ne se présente plus. Il est député et maire de la commune limitrophe de Levallois-Perret. Pour ceux que cela intéresse, il suffit de se rendre sur [Wikipédia->https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Balkany#Condamnations], à la rubrique Affaires judiciaires en cours (parce qu'il y a aussi plus haut celle des Condamnations).

- Corruption d'agent public étranger. Il est soupçonné d'avoir touché 8 millions de dollars, en tant qu'intermédiaire en République centrafricaine,.

- Affaire Bygmalion, concernant les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

- Blanchiment de fraude fiscale.

En 2012, il est le maire de la commune la plus endettée de France avec une dette de 11 484 € par habitant, ce qui constitue une augmentation de 306 % par rapport à l’année 2000. Ce qui ne l'empêche pas, le 23 mars 2014, d'être réélu maire de Levallois pour un cinquième mandat au premier tour.

Pour revenir à Clichy, je me souviens que pour libérer Levallois de l'excès de trafic, il avait imaginé de mettre en place un système de sens uniques qui déversait amicalement le flot sur sa voisine socialiste. Je me souviens d'histoires de crèches privées, je me souviens... en fait j'me souviens plus très bien mais chaque anecdote valait son pesant de moutarde.

Maintenant, c'est donc avec son ami et suppléant Rémi Muzeau qu'il va faire une fine équipe dans les Hauts-de-Seine.

Il faut vraiment que les électeurs qui votaient socialiste ne se soient guère déplacés pour qu'un tel malheur s'abatte sur Clichy.

Je me demande bien pourquoi...


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Baltha 17 juillet 2015 16:45

    « Il faut vraiment que les électeurs qui votaient socialiste ne se soient guère déplacés pour qu’un tel malheur s’abatte sur Clichy.

    Je me demande bien pourquoi… »

    Bah je vous vous le dire.

    C’est tout bête : si les électeurs de Clichy votent à gauche depuis plus d’un siècle et qu’ils n’ont pas voté pour le Parit Socialiste, c’est tout simplement parce qu’ils estiment que le PS n’est plus un parti de gauche.

    Cà doit être vrai car quelque part car serait difficile de commettre une même erreur d’appréciation dans tout un département.


    • lsga lsga 17 juillet 2015 23:33

      Quand un Raz de Marré arrive, tout d’abord, la mer recule. 

      La Gauche recule partout en France ? Réjouissez vous. Et préparez vous. Ça va tanguer sévère. 

      • Alex Alex 18 juillet 2015 14:11

        @lsga

        À l’époque où il m’arrivait de regarder parfois la télé, je ne manquais jamais les soirées électorales car l’interprétation des résultats était un grand moment de bonheur.
        Interrogé par un journaliste lui faisant remarquer le score historiquement bas du PC, Georges Marchais avait déclaré avec un aplomb formidable : « Mais c’est une très bonne nouvelle : le PC ne peut plus descendre, donc il ne peut que remonter ! »
        Sans les alliances locales, le PC ne serait plus rien aujourd’hui.
        C’était ma réponse à l’effet « quand j’avance, tu recules... »

        En revanche, je crois en Marxadamus, en particulier sa century21 :
        « Du plus profond de l’Occident d’Europe,
        De pauures gens un ieune Isga naistra
        Qui, par sa langue séduira grande troupe
        Son bruit au regne d’Orient plus croistra. »

      • lsga lsga 18 juillet 2015 14:15

        @Alex
        je ne parle pas d’élection. 


      • Le p’tit Charles 18 juillet 2015 09:17

        Clichy-la-Garenne...ou les bandes font la LOI...Un triste exemple de cette immigration de merde.. !


        • Dwaabala Dwaabala 18 juillet 2015 11:57

          @Le p’tit Charles
          Il ne faut pas écrire n’importe uoi.
          Il n’y a qu’une bande : celle des Pieds-Nickelés.


        • Le p’tit Charles 18 juillet 2015 13:41

          @Dwaabala...Les bandes sont de sorties le soir pour tous les trafics...c’est connu de la police et des élus.. !


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 juillet 2015 09:55

          La « gauche » c’est d’abord une espérance avant que d’être une façon de gouverner. 


          • Alex Alex 18 juillet 2015 13:45
            Avant d’écrire votre analyse perso, il aurait été plus intéressant de la justifier en publiant des courbes montrant la tendance des élections précédentes (voix gauche-droite et abstentions).
            Si une alternance – quelle qu’elle soit – est normale dans le jeu électoral, passer d’un maire socialiste au suppléant de Balkany en dit long sur le rejet de la politique « socialiste » actuelle. Mais il existe peut-être des raisons purement locales.


            • Dwaabala Dwaabala 18 juillet 2015 14:38

              @Alex
              Il s’agit d’un billet sentimental et non pas de la prétention à une analyse politique.
              Cependant le tweet de Sarkozy en chapeau est éloquent.
              Clichy, comme Levallois étaient des banlieues industrielles et ouvrières. Ce qu’elles ne sont plus.
              Correspondant à l’urbanisation de la ville, il y a peut-être une évolution sociologique, mais qui semble insuffisante pour expliquer la bascule.
               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès