• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Téhéran face à l’Occident : le triomphe des Ayatollahs

Téhéran face à l’Occident : le triomphe des Ayatollahs

Par Dmitry Orlov, le 15 octobre 2019.

Source & traduction : https://lesakerfrancophone.fr/les-ayatollahs-sautent-de-joie

Lors de la récente Assemblée générale des Nations Unies, il y avait une personne qui paraissait plus heureuse que les autres, surtout en comparaison des Européens, aux mines plutôt sombres. C’était le président iranien Hassan Rouhani. Il rayonnait positivement de plaisir et de bonne humeur. Bien que son discours ait été dur, contenant des termes tels que « terrorisme économique » et « piraterie internationale », dont il accusait le régime de Washington, son comportement n’était que joie. En passant, il a anéanti les espoirs de Boris Johnson de négocier un rapprochement entre l’Iran et les Washingtoniens, estimant clairement que toute nouvelle tentative de négociation avec eux était tout à fait inutile.

Rohani n’est certainement pas le seul à adopter cette position, même s’il est peut-être le seul parmi les dirigeants nationaux à le faire ouvertement. Les Chinois ont fait traîner les négociations commerciales sans aucune intention de parvenir à un accord. Les Russes considèrent les négociations de maîtrise des armements avec les Washingtoniens comme plutôt inutiles, promettant une réponse symétrique (mais beaucoup moins coûteuse) à toute escalade américaine.

En effet, à quoi bon négocier avec les Américains si, comme l’expérience l’a montré, ils peuvent par la suite revenir à l’improviste sur un accord conclu ? Ils le font soit sans aucune justification (comme ce fut le cas récemment avec les Kurdes syriens), soit sur la base d’un quelconque caprice du moment (comme l’abandon du traité FNI entre les États-Unis et la Russie).

Ce point semble encore mériter d’être répété quelques fois, bien qu’il ait été soulevé à maintes reprises par de nombreux analystes et qu’il devienne de plus en plus flagrant. (Les Russes ont même inventé un nouveau mot pour décrire cette condition : недоговороспособный (« nedogovorosposóbny », littéralement « incapable-de-passer-un-accord ».) Mais il y a un autre point à faire valoir et la plupart des observateurs géopolitiques semblent passer à coté jusqu’à présent. Soit dit en passant, cela explique l’humeur joyeuse de Rohani à l’ONU, et je suis également heureux de le partager avec vous.

Négocier des accords avec le régime de Washington n’est pas seulement inutile, c’est aussi non nécessaire, car il est désormais possible pour tous les grands acteurs géopolitiques d’atteindre leurs objectifs stratégiques sans aucun accord avec les États-Unis, et parfois même sans avoir à engager un dialogue sérieux avec eux. Les exceptions sont le Japon et l’UE, dont la capacité d’affirmer leur volonté souveraine est très limitée, ayant cédé une grande partie de leur souveraineté aux États-Unis au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et pendant la guerre froide.

Même des joueurs mineurs, comme la Corée du Nord, ont appris cette leçon. Après avoir tenté de négocier avec les États-Unis, les Nord-Coréens ont rapidement découvert que les Américains venaient souvent les mains vides, essayant d’obtenir des concessions sans rien donner en retour, et qu’ils se livraient à des effets de manche, comme les commentaires spectaculaires et contre-productifs de John Bolton sur l’application du « modèle libyen » en Corée du Nord. (Le dirigeant libyen, si vous vous souvenez, a été sauvagement assassiné par des forces soutenues par les États-Unis.)

Mais en ne parvenant pas à un accord avec les États-Unis, les Nord-Coréens ont obtenu quelque chose de précieux : la reconnaissance universelle que les États-Unis sont militairement impuissants à s’y opposer. Oui, ils peuvent les détruire, mais la Corée du Sud et le Japon seraient également détruits, et comme il s’agit de deux nations que les États-Unis sont tenus de défendre en vertu d’un traité, prendre des mesures qui entraînent leur destruction n’est pas exactement une stratégie. Ainsi, les États-Unis sont passés d’une position belligérante contre la Corée du Nord, la menaçant militairement, à devoir se contenter d’appliquer des sanctions économiques presque totalement impuissantes étant donné la nature largement autarcique de l’État nord-coréen et son manque de commerce avec les États-Unis.

C’est un exemple intéressant, parce qu’il montre que même des acteurs relativement faibles et mineurs peuvent maintenant obtenir des Américains qu’ils fassent ce qu’ils veulent sans négocier aucun accord avec eux. Mais cette même logique s’applique encore plus aux grandes entités géopolitiques, comme la Chine, la Russie et l’Iran. Pour reprendre quelques métaphores religieuses, ces trois pays forment la Sainte Trinité que le destin a désignée pour vaincre le Grand Satan (les États-Unis, du moins dans le langage politique iranien). Chacun d’eux joue un rôle essentiel.

La fonction de la Russie est de tirer parti de sa technologie militaire supérieure pour contrecarrer militairement les États-Unis et de rendre tout son complexe militaro-industriel fantastiquement surévalué, impuissant et obsolète, avant de le faire disparaître dans l’oubli. La Réserve fédérale américaine imprime maintenant 60 milliards de dollars par mois, un chiffre qui correspond à peu près au coût mensuel du budget de la défense américaine.

La technologie russe a déjà transformé toute la flotte des porte-avions américains en une pile de déchets flottants inutiles. La Russie a mis au point des armes qui peuvent détruire des porte-avions à une distance de sécurité supérieure à la portée utile de leurs jets. Les missiles hypersoniques russes ont fait la même chose pour l’ensemble des systèmes de défense antimissile américains. De même, tout l’argent que les États-Unis ont dépensé pour développer des avions « furtifs » (1 500 milliards de dollars pour le seul chasseur F-35) a été annulé par les nouveaux systèmes radar russes qui peuvent parfaitement bien voir ces avions supposés invisibles. Ironiquement, le développement de la technologie « furtive » était basé sur les travaux d’un scientifique soviétique, Peter Ufimtsev, qui a émigré aux États-Unis après l’effondrement de l’URSS : ce que la Russie donne, la Russie le reprend aussi.

La Russie a également mis sa technologie de défense à la disposition d’autres pays, notamment les deux autres membres de la Sainte Trinité. À la surprise générale, Vladimir Poutine a annoncé récemment que la Chine sera en mesure d’utiliser le système russe d’alerte rapide en cas d’attaque nucléaire pour détecter les attaques lancées contre le territoire chinois. Cela étendra effectivement les capacités de dissuasion nucléaire de la Russie à la Chine. Et l’Iran a acheté des systèmes de défense aérienne russes S-300 et discute activement de l’achat du S-400 encore plus perfectionné. Ces systèmes feront de l’espace aérien au-dessus de l’Iran et de certaines parties de la Syrie des zones d’interdiction de vol pour les avions américains et de l’OTAN [et israéliens, NdT].

Si les objectifs de la Russie sont de pousser doucement les États-Unis vers l’oubli dans une tentative futile de les suivre dans le développement de nouveaux systèmes d’armes (les systèmes russes ont tendance à être non seulement plus efficaces mais aussi moins chers) tout en réalisant un profit en vendant leurs armes aux pays qui cherchent à s’assurer contre l’agression américaine, les objectifs chinois sont plus ambitieux encore. Au cours des cinquante dernières années, la Chine, qui était un pays agraire rustique, est devenue la plus grande superpuissance industrielle du monde. Entre-temps, aux États-Unis, le segment industriel s’est réduit à environ un dixième de l’ensemble de l’économie, le reste étant maintenant composé de baristas, de toiletteurs de chiens, de moniteurs de yoga et d’autres types de gratte-dos mutuels.

En raison de ce changement spectaculaire, les États-Unis enregistrent un important déficit commercial structurel avec la Chine. Alors qu’auparavant la Chine finançait ce déficit commercial en achetant de la dette américaine sous forme de bons du Trésor, elle a cessé de le faire il y a quelque temps et vend maintenant des bons du Trésor et achète de l’or. Elle n’est pas la seule à le faire (par exemple, la Russie a déjà vendu toutes ses obligations du Trésor américain), ce qui provoque d’importantes perturbations financières aux États-Unis, au point où les institutions financières refusent d’accepter des titres de créances américains en garantie de prêts à un jour [Marché Repo, NdT]. C’est cette évolution qui a forcé la Réserve fédérale à imprimer 60 milliards de dollars par mois tout en empilant dans son bilan les titres de créances américains désormais boudés. La tendance à long terme est indubitable : au cours des 77 derniers mois, les banques centrales étrangères ont vendu les deux tiers des bons du Trésor américain qu’elles avaient accumulés au cours des 35 dernières années.

Il est curieux de constater que, jusqu’à présent, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’a fait qu’aggraver le déficit commercial. Ainsi, la tactique de négociation non négociatrice de la Chine semble fonctionner brillamment. Les États-Unis n’ont que deux moyens de financer leur déficit commercial : 1. vendre des déchets financiers ; et 2. vendre des terres, des usines et du matériel, la propriété intellectuelle, les reins de leur population et tout ce qui a de la valeur. Il n’y a vraiment pas d’autres options. Et comme la vente de déchets financiers ne fonctionne plus, l’option 2 est tout ce qui reste. Cela rappelle le démembrement d’actifs qui a eu lieu dans l’ex-URSS après son effondrement (et qui se poursuit toujours en Ukraine, pays qui se prépare à commencer à vendre ses terres aux sociétés transnationales).

Certains pourraient penser qu’il existe également l’option 3 : ramener l’industrie aux États-Unis. Mais il a fallu 50 ans à la Chine pour devenir une puissance industrielle, avec des taux de croissance réguliers à deux chiffres. Aux États-Unis, le taux de croissance jusqu’à présent au cours de ce siècle, si l’on ne tient pas compte de l’effet du gonflement de la dette, a en fait été négatif. Les États-Unis n’ont pas 50 ans, même pas 10. Et si, au cours de cette hypothétique transformation, elle doit financer son déficit commercial en vendant les usines et les équipements dont elle aurait besoin pour se réindustrialiser, elle n’y parviendra jamais.

Et cela nous amène en Iran avec ses ayatollahs rieurs et souriants. La quête sacrée de l’Iran en tant que partie intégrante de la Sainte Trinité consiste à paralyser les États-Unis et leurs mandataires au Moyen-Orient, rendant la région sûre pour une théocratie démocratique (ou peut être autre chose). Il y a deux proxys américains sur place : l’Arabie Saoudite et Israël. Cette attrition finira sans doute aussi par se produire pour eux, dans le cas de l’Arabie saoudite, lorsque ses plus anciens et plus grands gisements pétroliers, comme celui de Ghawar, cesseront finalement de produire ; dans le cas d’Israël, cela arrivera lorsque le flux d’argent du Trésor américain vers ce pays cessera en raison des difficultés financières mentionnées ci-dessus, malgré le pouvoir considérable du lobby pro-israélien aux États-Unis.

Mais c’est une vision à plus long terme ; dans le cas présent, ce qui fait sourire les ayatollahs, c’est que la séquence récente des événements est une comédie. Les Américains ont renié l’accord avec l’Iran laborieusement négocié sous l’administration Obama et réimposent des sanctions unilatérales (et essentiellement illégales) contre l’Iran. En réponse, la Chine continue d’acheter du pétrole iranien, tout comme la Turquie et plusieurs autres pays.

Pendant ce temps, l’UE regroupe et forme l’INSTEX – un système commercial qui évite le dollar américain et le système de virements électroniques SWIFT et qui est spécialement conçu pour contourner les sanctions commerciales unilatérales américaines, en particulier dans le cas de l’Iran. Ensuite, les Américains se sont lancés dans une guerre de pétroliers – et l’ont perdue rapidement de la façon la plus humiliante possible, car il devient clair qu’ils sont militairement impuissants à patrouiller dans le si important détroit d’Ormuz. Et puis deux événements vraiment ridicules ont eu lieu.

Premièrement, les Yéménites, qui ont été attaqués par une coalition dirigée par les Saoudiens pendant plusieurs années et qui ont subi d’horribles privations, sont parvenus à bloquer la moitié de la production pétrolière de l’Arabie saoudite avec des roquettes et des drones. Les États-Unis ont immédiatement blâmé l’Iran… sauf que cela implique que les batteries de défense aérienne saoudiennes fabriquées par les États-Unis, dont la plupart sont dirigées contre l’Iran, sont des tas de ferraille inutiles incapables d’arrêter de petits drones lents, et volant bas. Pour ajouter à l’humour de la situation, les Américains ont décidé alors d’expédier en Arabie Saoudite encore plus de ces mêmes batteries Patriot inutiles.

Deuxièmement, les Yéménites ont reconquis une parcelle de territoire frontalier que l’Arabie saoudite leur a confisquée il y a plusieurs décennies, détruisant ainsi près de la moitié de la partie relativement fonctionnelle de l’armée saoudienne, avec des soldats réellement Saoudiens (le reste étant essentiellement composé de mercenaires provenant de tout le Proche-Orient). Les Américains, qui ont récemment vendu aux Saoudiens pour 100 milliards de dollars de systèmes d’armement devenus manifestement inutiles, refusent de lever le petit doigt pour les aider.

Pour faire monter l’hilarité d’un cran, Vladimir Poutine, lors d’une conférence de presse conjointe avec le turc Erdoğan et notre vieil ami Rohani, a proposé de vendre des systèmes russes de défense aérienne à l’Arabie Saoudite. Ceux-ci ont été testés au combat sur des drones lancés contre la base aérienne russe de Hmeimimim, en Syrie, par ce qui reste de l’EI. Peu ont pu passer au travers, donc arrêter les drones n’est pas un problème pour les Russes. Il ne fait aucun doute que cela coûterait aux Saoudiens un peu moins cher que les 100 milliards de dollars qu’ils ont donnés aux Américains – et dont ils n’ont rien obtenu d’efficace en retour.

À la lumière de tout cela, ma nouvelle et importante thèse est que les nations souveraines du monde entier, grandes et petites, mais surtout la Sainte Trinité de la Chine, la Russie et l’Iran, peuvent amener les États-Unis à faire ce qu’ils veulent sans négocier avec elle.

rouhani-johnson-macron.jpg

Enfin, cette photo, qui montre Rohani refusant de serrer la main de Boris Johnson en riant, semble mériter un concours de légendes. Que pensez-vous qu’il a dit à Johnson dans son excellent anglais qui a rendu Johnson et Macron si désorientés ?

***

Les cinq stades de l'effondrement

Le livre de Dmitry Orlov est l’un des ouvrages fondateurs de cette nouvelle « discipline » que l’on nomme aujourd’hui : « collapsologie » c’est à-dire l’étude de l’effondrement des sociétés ou des civilisations.

 

Traduit par Hervé, relu par Kira pour le Saker Francophone.


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Ilan Ilan Tavor aka Massada 30 octobre 15:08

    Oui, en Iran les Ayatollahs se marrent bien pendant que le peuple iranien souffre de leur incurie.
    Depuis le retour des sanctions américaines, le taux de chômage a fortement augmenté, passant de 11,8% en 2017 à 15,4% en 2019.
     

    L’inflation, qui entraîne la hausse des prix et une dépréciation de la monnaie, a atteint des niveaux spectaculaires, avec un pic à +40% en novembre passé, allant jusqu’à +60% sur l’alimentation. Le prix des voitures a quadruplé. Le FMI a également noté une récession dans le pays de -6% en 2019.
     

    Et pour cause, les sanctions ont totalement coupé les transactions bancaires avec l’étranger, provoquant une paralysie du commerce.
     
    Le nombre de touristes chute. Le pays reposait particulièrement sur ce secteur pour faire face aux baisses des exportations de pétrole. 
     
    Les perspectives d’accord commercial entre la Chine et les États-Unis ont fait retomber le prix du baril de brent sous les 62 dollars. C’est une mauvaise nouvelle pour l’Iran.

     

    Le pays ne vend plus que 200 à 400 000 barils par jour contre 2,5 millions avant le rétablissement des sanctions américaines en novembre 2018. La Syrie, tout comme la Turquie et la Chine, fait partie des rares pays à acheter le pétrole iranien, en très petites quantités.
     

    Ca fait rire les Ayatollahs, rira bien qui rira le dernier


    • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 30 octobre 18:21

      @Ilan Tavor aka Massada

      Donc en gros ce que tu veut dire c’ est que sans les sanction illegalle de l’ onu /usrael . Les iranien aurait le plein emplois et pourrais se développer et repondre d’ egal a egal avec l’ economie usrael .


    • Jonas 31 octobre 08:57

      @Ilan Tavor aka Massada
      Connaissez-vous , cette histoire dans le pays des mollahs ?

      << Une reine de beauté iranienne , recherchée par Téhéran est détenue aux Philippines a l’aéroport Ninoy Aquino depuis le 17 octobre, demande l’asile politique a ce pays disant craindre pour sa vie. 

      Pourquoi ?

      Parce qu’elle a contrevenu aux consignes que chaque iranien doit respecter , à l’étranger, dire du bien de son pays. La jeune et belle Bahareh Zare Bahari qui a représenté l’Iran dans un concours de beauté en 2018, s’est prononcée en faveur du bien -être des femmes en Iran. Pour cela les Ayatollahs la poursuive et demandent qu’on l’arrête sous le prétexte d’avoir agressé un de ses compatriotes aux Philippines. Sans la répression la surveillance et le contrôle , le régime ne tiendrai pas . L’Union soviétique avant son effondrement sur elle -même , se croyait fort. 

      La contradiction de l’islam chiite comme sunnite , ils voilent les femmes selon soi-disant la religion , mais font participé celles-ci a des concours de beauté et acceptent leur présence dans des films sans voiles. Comprenne qui pourra.

      Le petit facteur , omet de signaler que les quatre pays Arabes , où les Ayatollahs sont en possession grâce à leurs milices armées, restent soit en guerre soit en révoltes contre leur conditions de vie. Je ne pense pas , qu’en Syrie , Yemen , Liban et l’Irak , la présence du régime des mollahs à améliorer leur situation quotidienne. 

      Par ailleurs le régime , lui-même souffre de graves problèmes économiques et sociaux, inflation, chômage , manque d’investissements , une monnaie dépréciée , beaucoup de fuite de capitaux. etc Plusieurs centaines d’iraniens ont acheté à coup de milliers parfois de millions d’euros des passeports étrangers , dans les pays comme Chypre, Malte , Grèce , Roumanie etc 
        
       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 11:22

      @Ilan Tavor aka Massada

      Ce qui fait rire les Ayatollahs, c’est l’accord entre l’ Iran et l’Eurasie, qui va permettre de contourner les sanctions américaines.

      Si j’ai bien compris, en Israël , ça ne va pas fort ?!


    • machin 31 octobre 17:12

      @Ilan Tavor aka Massada

      Mépris....


    • exol 30 octobre 16:07

      C’est un article de science fiction ????


      • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 30 octobre 18:28

        @exol

        pas du tout , 

        2019 aura vu usrael aider les mollah en leur redonnant l’ adhesion populaire a cause des sanction ....

        2019 aura vu aussi , l’ expulsion des kurde au profit de daesh et des turke en syrie , ce qui profite a israel si daech decide d’ attaquer les chihitte , chihitte a qui on fait porter le chapeau de la mort du calife ibrahim « le conard » deuxieme al baghadi ...

        2019 aura vu la decadence des peuple europeen , mais aussi celle de la planete bouffé par des cafard integriste .

        2019 mon amis , je te conseille de croquer le crabe a pleine dent c’ est comme l’ ail ca protege ....


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 11:13

        @exol

        C’est un article de science fiction ????

        Et non, ce n’est pas de la science fiction ! Il faudra ranger vos rêveries américaines dans le placard aux souvenirs.

        L’armée US n’est plus ce qu’elle était.


      • JPCiron JPCiron 30 octobre 16:11

        Il nous en a fallu du temps pour voir le vrai visage hideux des gouvernements US successifs, dissimulés sous leurs masques faussement bienveillants.

        Les Américains en sont d’ailleurs la première victime, bien qu’ils n’en soient souvent pas encore conscients.

        .


        • Jonas 31 octobre 12:15

          @JPCiron

           Vous oubliez que sans la funeste erreur des américains d’envahir Irak , et de liquider l’armée du dictateur Saddam Hussein , jamais le régime des mollahs , n’auraient étendu son influence dans quatre pays arabes , la Syrie, le Liban , l’Irak et le Yemen. 

          Les Ayatollahs , devraient normalement édifier une statut de « stupidité »au président Bush a Téhéran. 


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 13:13

          @Jonas
          sans la funeste erreur des américains d’envahir Irak , et de liquider l’armée du dictateur Saddam Hussein , jamais le régime des mollahs , n’auraient étendu son influence dans quatre pays arabes , la Syrie, le Liban , l’Irak et le Yemen. 

          L’Iran, la Libye, et la Syrie sont des pays laïques et multiconfessionnels.
          L’Iran est majoritairement chiite, les chiites ont comme ennemis, les Monarchies du Golfe et les Islamistes. Les USA se sont servi des détestations entre chiites et sunnites pour les faire s’entretuer.

          Le projet israélo américain était de redécouper tout le Moyen Orient, avec des Etats homogènes, les sunnites avec les sunnites, les chiites avec les chiites, et les kurdes dans un Kurdistan sur les ruines de la Syrie, sur le modèle d’Israël.

          Cela supposait des transferts de populations et du nettoyage ethnique. 
          Le but était aussi, de faire passer un gazoduc qatari à travers la Syrie pour vendre du gaz aux européens. C’est le refus d’Assad qui a ouvert les hostilités contre la Syrie.

          Faites donc des recherches sur Internet au lieu de laisser divaguer votre imagination. Avec Internet, être inculte aujourd’hui, c’est un choix.


        • Jonas 31 octobre 13:32

          @Fifi Brind_acier

          Vous ne devez pas connaître la définition de ce que veut dire un pays laïc. Je l’ai écrit et je le réitère , il n’existe pas, il n’a jamais existé de pays arabo-musulmans et musulmans non arabes laïcs.

          Pardonnez-moi, pour oser dire que l’Iran des mollahs est un pays laïc , votre place n’es pas sur AgoraVox mais a l’hôpital psychiatrique. 


        • JPCiron JPCiron 31 octobre 16:57

          Bonjour,

          Et merci d’avoir fait une réponse mieux construite que celle que j’aurais pu le faire..

          .

          .

          .


        • Attila Attila 31 octobre 18:24

          @Jonas
          « votre place n’es pas sur AgoraVox mais a l’hôpital psychiatrique.  »
          Elle y est déjà, elle va vous soigner . . . c’est le docteur !

          .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 19:16

          @Jonas
          Un pays laïque, cela signifie que plusieurs religions peuvent coexister.

          Religions en Iran :

          La plupart des Iraniens sont chiites duodécimain. L’islam chiite est la religion officielle d’Iran à laquelle 89 % de la population appartient officiellement (indépendamment du nombre de pratiquants officiels). Outre le sunnisme, qui représenterait encore 10% de la population, les autres confessions religieuses du pays (zoroastrisme, christianisme, judaïsme, etc.) représenteraient 1 % de la population [réf. nécessaire].

          L’article 13 de la Constitution de 1979 reconnaît trois minorités religieuses : les chrétiens, juifs et zoroastriens, qui disposent de sièges réservés au parlement. Leur reconnaissance est notamment fondée sur le fait qu’elles précèdent l’islam (et, pour le cas du judéo-christianisme, que ce sont des religions du Livre, partageant des prophètes communs). Les sunnites, qui représenteraient 10% de la population, et toute forme de culte musulman ne répondant pas au jafarisme, l’école juridique officielle de l’Iran, sont reconnus et protégés en tant que minorité par l’art. 12.

          Religions en Syrie

          "La plupart des Syriens sont musulmans sunnites. Les alaouites, les chrétiens et les druzes font partie de la mosaïque religieuse traditionnelle du pays. Les kurdes, pour la plupart de confession musulmane sunnite, constituent le groupe ethnique non-arabe le plus important. Depuis 2011, la situation de la liberté religieuse s’est fortement détériorée. Avant la guerre, les chrétiens constituaient une partie importante de la population, soit environ 10 %. La plupart d’entre eux appartiennent à des Églises orientales telles que l’Église grecque-catholique melkite et l’Église orthodoxe syriaque. Les responsables des Églises saluaient l’atmosphère de tolérance qui existait avant la guerre. Comme les chrétiens étaient concentrés dans des zones stratégiques touchées par la guerre, ils ont fui en grand nombre. Beaucoup sont devenus des déplacés ou des réfugiés."


          Religions en Irak :

          • Chiisme - Kerbala, Koufa, Nadjaf, Samarra.
          • Sunnisme.
          • Chrétiens d’Irak.
          • Église de l’Orient.
          • Église apostolique assyrienne de l’Orient.
          • Église catholique chaldéenne.
          • Yézidisme - Mandéisme.

          Surtout ne vous excusez pas !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 19:23

          @Jonas
          Redécoupage du Moyen Orient, le New York Times a publié en 2013 la nouvelle carte prévue du Moyen orient :

          "Les Etats-Unis d’Amérique réapprennent aux peuples du Moyen Orient la nouvelle géographie de leur région en publiant dans les colonnes de New York Times une « nouvelle carte de la région » !! Le Moyen Orient rêvé par les Etats Unis est composé de 14 pays issus de la dislocation de 5 pays le composant à l’origine !!

          Suivant donc les stratèges américains , » la Syrie se divisera au moins en trois entités, selon les divisions ethno-confessionnelles. les trois entités auront respectivement une identité alaouite, kurde et sunnite . les alaouites contrôleront , fidèles à la tradition en vigueur depuis des décennies les régions côtières de la Syrie. les kurdes syriens s’en sépareront pour rallier avec les kurdes irakiens . l’entité sunnite pourrait aussi faire sécession du reste de la Syrie et se fusionner avec les provinces sunnites irakiennes » le journal s’intéresse ensuite à l’Irak à proprement parler : » les kurdes du nord de l’Irak rejoindront les kurdes syriens . les sunnites du centre de l’Irak se rallieront aux sunnites syriens et le sud de l’Irak sera exclusivement chiite » mais le journal n’oublie pas non plus la Libye qu’il place au cœur du Moyen Orient à naitre(! !!) :

           » En raison des rivalités régionales et tribales très intenses la Libye peut se diviser en deux entités historiques , Tripolitaine et Cyrénaïque avec un troisième pays , Fezzan » le journal n’oublie évidemment pas l’Arabie saoudite où » il y a depuis très longtemps des divergences internes (ndlr : depuis que les Etats Unis s’y sont intéressés ) et cette question pourrait en cas du transfert du pouvoir à la prochaine génération des princes des Saoud être résolue . En fait, les divergences tribales, les divergences sunnito chiites et les défis économiques menacent l’intégrité territoriale de ce pays ».

          NY Times s’intéresse ensuite au Yémen et écrit : » un référendum aura lieu dans le sud du Yémen et puis ce pays arabe le plus pauvre sera scindé en deux. une partie ou tout le sud du Yémen pourrait rejoindre l’Arabie Saoudite. » et le journal finit cette analyse en beauté en annonçant la raison de tous ces changements géographiques et géostratégiques : » l’Arabie saoudite commerce avec le monde extérieur via la mer et un accès direct à la mer d’Arabie réduira la dépendance de ce pays (gros producteur du pétrole) au Golfe persique et neutralisera en grande partie le pouvoir de nuisance de l’Iran qui menace de fermer le détroit d’Hormuz. »

          Bonne soirée.


        • mmbbb 31 octobre 20:21

          @Fifi Brind_acier et bien non , j ai retenu mes leçons d histoire . Ton inventaire à la Prévert est hors sujet ; la laicité , c est la séparation du régulier et du séculier , c est la definition occidentale 
          Au Liban cette coexistence a mal tournée .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 07:37

          @mmbbb

          Non, la laïcité, c’est la liberté de conscience, la liberté de croire ou de ne pas croire.
          Le fait que l’ Etat ne s’immisce pas dans les affaires religieuses en est la conséquence.


        • JulietFox 1er novembre 09:13

          @JPCiron
          Ils sont trop occupés au « Créationnisme », et a former des débiles obèses..


        • Jonas 1er novembre 11:13

          @Fifi Brind_acier

           Je vous conseille d’aller , vous cultiver un peu , au lieu de citer les prospectus du régime des mollahs. 

          Un pays laïc , ne veut pas dire «  que toutes les religions peuvent coexister » Un pays laïc , c’est que l’Etat , respecte toutes les religion tout en se tenant loin d’elles, avec une séparation des trois pouvoirs , exécutif ,législatif et judiciaire. 

          Un pays laïc est un pays où l’on peut avoir une religion ou ne pas en avoir du tout et de changer le cas échéant de de religion sans risquer sa vie . 

           Allez vous instruire , cela vous permettra ,d’apprendre que l’on ne peut pas changer de religion dans un pays dont la majorité est musulmane , sans que l’on soit traité d’apostat , ce qui équivaut à un crime , puni de la peine de mort la plupart du temps. 


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 12:38

          @Jonas
          Allez vous instruire , cela vous permettra ,d’apprendre que l’on ne peut pas changer de religion dans un pays dont la majorité est musulmane , sans que l’on soit traité d’apostat , ce qui équivaut à un crime , puni de la peine de mort la plupart du temps. 

          C’était pareil du temps du catholicisme !
          Aucune divergence n’était autorisée.
          Excommunications, exclusions, arrestations, spoliations et finir au bûcher.

          De quoi vous plaignez-vous, les extrémistes musulmans font la même chose ?


        • mmbbb 1er novembre 14:47

          @Fifi Brind_acier j ai eu quelques bons profs heureusement C est une question que j avais eu , Si j avais repondu comme du l as fait j aurais eu un zero pointe 
          Le droit canonique tu sembles ne pas le connaitre, sous l ancien regime , il y a avait le delit de blaspheme Vous avez de bonne formation a l UPR . Ton mentor qui connait le monde arabe , dans ces pays , ceux qui ne sont pas baasistes, il n existe cette différentiation , Ce sont souvent des regimes theocatriques .
          Tu reponds un peu n importe quoi , la laicite c est le renvoie de la religion dans la sphere privée , On ne demande pas au citoyen d etre athée , on ne le met pas au ban de la societe s il croit , la laictité dont un des principes est la neutralite et s applique a tout citoyen quel qu il soit L eglise n a plus a imposer ses diktats En Turquie la theorie de l evolution est banni des programmes Cette lame radicale islamique en france semble s opposer aux lois de la republique , Cela t échappe , toi le lécheur de babouches .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 19:47

          @mmbbb
          Cette lame radicale islamique en france semble s opposer aux lois de la republique , Cela t échappe , toi le lécheur de babouches .

          Cela semble échapper aussi au FN, qui en 2012, demandait la dissolution de l’ UOIF, et qui est maintenant muet comme une carpe sur ce sujet.

          Le FN est tout aussi muet sur la création de Daesh et d’Al Qaïda !
          C’est l’ UPR qui l’a expliqué en 2016.

          Alors, continuez avec le Coran, puisque c’est désormais le seul programme du FN.


        • mmbbb 2 novembre 10:53

          @Fifi  puisque tu fais des proces d intention , Asselineau n est il pas d extreme droite puisqu il a connu PASQUA 


        • Esprit Critique 30 octobre 16:56

          Et pourtant nos dirigeants Français, n’ont toujours pas compris ce qu’est L’Islam : 

          La plus monstrueuse saloperie jamais engendrée par l’espèce humaine.


          • Jonas 31 octobre 14:43

            @Esprit Critique
            D’autant plus que nos dirigeants naïfs et lâches , se disent loin de la religion tout en défendant , l’islam , qui n’a rien d’une religion , mais d’une pure idéologie , raciste, obscurantiste et inadaptée a notre époque comme aux époques précédentes. 

            Comment peut-on appeler , l’islam une religion , lorsqu’elle considère la femme inférieure a l’homme, lorsque , les femmes ont droit à la moitié d’un l’héritage , lorsque un homme a le droit d’avoir plusieurs femmes ,et de pouvoir répudier selon sa volonté sa femme vieille ou malade , de pouvoir bâcher sa femme, sa fille et sa soeur. Islam , religion de paix et d’amour . La paix peuvent en témoigner les nombreux pays en guerre et conflits , de cette religion , quant à« l’amour » les femmes et le terroristes en sont les témoins oculaires et indiscutables. 

            Tous les pays de différentes religions qui ont recouvré , leur indépendance , ont fait des pas de géants dans le domaine du développement et du modernisme sauf les pays musulmans, malgré leurs nombreuses ressources dues a dame nature.

            Je ne citerai pas la Chine , l’Inde , Israël , le Japon , la Corée du Sud etc dont les classements internationaux sont juges. Mais la Norvège, ce pays est la démonstration parfaite de ce que peut faire le génie des hommes face , aux hommes des pays musulmans. La Norvège était un pays pauvre ,jusqu’a l’année 1962 , son PIB était inférieur a celui de l’Algérie , qui venait d’obtenir son indépendance en bénéficiant des hydrocarbures , découverts par les colonisateurs . La Norvège la même année, c-à-d 1962, découvre par ses propres chercheurs , du pétrole off-short . 
            Aujourd’hui la Norvège a un PIB de 81 807 dollars et l’Algérie de 4 279 dollars . IDH , Norvège 1ere, l’Algérie 115eme. On ne peut pas expliquer le retard par l’argent ,puisque l’Algérie est un pays riche, ni la colonisation , voir l’Inde , la Corée du Sud et Israël sous mandat , ni la Chine avec les traités inégaux. Alors ? 


          • machin 31 octobre 17:20

            @Esprit Critique

            Comme toutes les religions...
            Sans aucune exception.


          • Jonas 31 octobre 18:19

            @machin
            Non et non , nom d’Allah ! Toutes les religions ne se ressemblent pas . Qu’il y aient des fanatiques dans toutes les religions , cela est vrai, mais l’islam est une religion a part , qui n’a pas fait son aggiornamento et n’est pas prête de le faire avec le nombre de fanatiques qui pullulent dans tous les pays musulmans. 

            Autre différence , l’Ancien et le Nouveau Testament sont l’oeuvre d’hommes de simples hommes , des hommes qui portent un jugement sur le comportement des hommes de leur temps. 

            En revanche en ce qui concerne le Coran , la majorité des musulmans le considère comme la parole de Dieu à l’homme, parole renforcée par les récits de Mohammad et les Hadiths à travers ses compagnons , et c’est là , le malheur des musulmans. Puisque c’est la parole de Dieu , le musulman modéré lit le Coran , l’extrémiste , lui, l’applique.
             


          • Esprit Critique 31 octobre 19:31

            @Jonas
            Merci pour vos précisions . Effectivement Quand j’écris « La plus monstrueuse saloperie », elle est Unique. (Je déclasse volontairement Pol-pot Mao Staline et Hitler Le discours selon lequel toutes les choses se valent implique Qu’un « Machin » et une « Mer… » ce serait pareil. Si ça peut aider a faire comprendre.


          • Attila Attila 31 octobre 19:54

             @Jonas
            « le nombre de fanatiques qui pullulent dans tous les pays musulmans. »
             . . . et hors pays musulman : vous en êtes la preuve !

            .


          • mmbbb 31 octobre 20:41

            @Jonas nous n aurions pas eu de probleme avec les musulmans si leurs pays n avaient pas ete sur des reserves d excrément du diable , je veux dire le petrole.
            La Wahhabisme serait toujours confiné a l Arabie Saoudite et nous ne serions en rien inquiété .
            Mais nous en serions toujours a l hippomobile 
            Quant aux félés du ciboulo , vous oubliez les évangélistes d Ameriques 
            Quelle religion ont ils ?
            Pierre Conesa diplomate, n employant pas de langue de bois , les classe dans les radicaux 
            Vos analyses sont trop partiales pour être retenues . 
            Je me souviens encore S Veil , se faisant traitee de « sale juive » lorsqu elle presenta son projet de loi sur l avortement Il est vrai que vous êtes contre .

            Au debut de l année , le Film D Ozon ’ A la grace de Dieu " , le reportage diffusé sur Arte , les nonnes abusées sexuellement , le proces Barbarin , la sortie du livre SODOMA , un vrai feu d artifice 
            .
            Nous ne sommes plus a l epoque ou rien ne se disait et ou la morale etait sauve 

            Vous devriez avoir plus de retenue , votre église a cachée bien des secrets inavoués pendant tres longtemps .

            Quant a votre Pape , il est pro migrant, dans ses 21 proposions , en aucun il ne demandent a ceux d abjurer lorsqu is foulent le sol d Europe 

            N etes vous pas atteint de cécite ? 


          • JulietFox 1er novembre 09:14

            @Jonas
            Ah ça c’est ben vrrrai ! En Israel, point de corruption, n’est il pas ?


          • Jonas 1er novembre 11:26

            @JulietFox
            En Israël comme dans tous les pays démocratiques ou non , il y a de la corruption , d’ailleurs en Israël un Premier ministre est en prison pour corruption . 

            La différence entre les pays démocratiques et les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes, c’est que la presse est libre , elle est la première à monter au créneau pour la dénoncée , il y a une opinion publique , qui prend partie, une opposition qui joue son rôle , ce qui n’existe nulle part dans les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes.

            C’est le malheur de ces pays , où le régime en place, étouffe tout , et ceux qui ont l’audace d’en parler sont jetés en prison , les journaux fermés et les journalistes traduits en justice pour diffamation et de porter préjudice à l’Etat. La différence est immense ! 


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 12:42

            @Jonas
            En France et en Europe, la presse est libre ??
            Vous avez écouté les déclarations du Journaliste allemand Udo Ulfkotte ??
            Vous vous enfoncez lamentablement. 


          • kimonovert 30 octobre 21:21

            Mais qu’est ce qu’ils cachent sous ces robes ?


            • sls0 sls0 31 octobre 00:43

              Article optimiste mais dans le sens de l’histoire.

              L’Intex ne fonctionne pas et le remplaçant chinois de Total j’ai bien peur qu’il fasse défaut. Il y a du bémol quand même.

              Au sujet d’armes de défense russe c’est le système Pantsir, les EAU en ont 50. C’est pas tout d’en avoir il faut aussi savoir s’en servir.

              Un drone à 30m d’altitude est visible à 20km maxi, couvrir une base militaire ne pose pas de problème. Couvrir un pays c’est un système tout les 30km difficilement faisable. Un système neutralisera un certain nombre de drones ensuite plus de munitions. Pour les drones suivants ce sera la curée.

              Les USA ont leurs derniers Stingers à 138000$ qui vont bien aussi en visuel, en face le UAV-X coutent 2500$ et on peut encore saturer avec du moins cher.


              • raymond 3 novembre 12:08

                @sls0
                oui et hier la mort d’un soldat formé et entrainé dans son vab coût presque un million de ros et la bombe utilisée : 15 ros


              • Eric F Eric F 31 octobre 10:18

                La technologie militaire russe est présentée par ses thuriféraires comme la plus performante du monde, mais si la techno russe était réellement la meilleure du monde, ils inonderaient le marché de produits high tech de pointe dans tous les domaines civils : automobile, électro ménager, informatique, téléphonie, énergies renouvelables, etc. Certes, une alliance et synergie avec la Chine pourrait créer une puissance de très haut niveau. 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 11:09

                  @Eric F
                  La Russie achète à la Chine ce dont elle a besoin, comme nous.
                  Par contre, elle a concentré ses efforts sur la défense du pays, avec des armes qui coûtent beaucoup moins cher que l’Armada de conquête militaire du Pentagone...

                  Contrairement à ce que croient les Mamamouchis européens et autres néocons russophobes, la Russie n’envisage d’occuper aucun pays, mais entend se défendre et se protéger contre des attaques.

                  La Russie de Poutine fait du business, pas la guerre.
                  Elle vend ce qu’elle a : du gaz, du pétrole, des armes et de la formation militaire.

                  Les USA ont commencé à le comprendre en 2013, quand ils ont voulu attaquer la Syrie, sans pouvoir détecter ses radars, condition première pour bombarder le pays.« Echec et Obamat en Syrie »

                  Mais reconnaître qu’ils ont perdu la partie, c’est dur à avaler, pour un pays qui croyait dévorer la terre entière...


                • Jonas 31 octobre 13:56

                  @Fifi Brind_acier
                  Vous êtes un admirateur de la Chine et de la Russie , pourtant ni vous ni vos coreligionnaire , n’êtes pas en accord avec votre pensée , d’aller vivre dans ces pays.
                  La Chine qui maltraite les musulmans du Xinjiang , en les emprisonnant dans des camps, de les forcer de hisser le drapeau chinois sur les minarets et de chanter tous les matins l’hymne national avant la prière.

                  En Russie , Poutine , qui se moque de la France , avec juste raison et lui reproche d’être laxiste avec les musulmans qui déforment le visage de la France. 


                • machin 31 octobre 17:28

                  @Jonas

                  "La Chine qui maltraite les musulmans du Xinjiang , en les emprisonnant dans des camps, de les forcer de hisser le dr

                  ....."

                  et si vous nous parliez un peu d’Israheil et du traitement infligé aux palestiniens, aux juifs noirs, du trafic d’organes, 

                  etc.... ????

                  .


                • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 17:57

                  @Eric F
                  « si la techno russe était réellement la meilleure du monde, ils inonderaient le marché de produits high tech de pointe dans tous les domaines civils : automobile, électro ménager, informatique, téléphonie, énergies renouvelables, etc »
                  Ah...
                  Si ces critères avaient du sens ce sont les chinois qui devraient avoir une domination militaire planétaire. Et pas d’un peu.

                  Les vrais critères significatifs sont ceux qui donnent de vrais avantages sur un conflit. Et à la vue de ce qui c’est passé en Syrie il semble bien qu’effectivement la Russie à une certaine avance dans quelques domaines primordiaux. 


                • kimonovert 31 octobre 18:52

                  @Eric F

                  La technologie,russe est uniquement « vendue » par Vlad Vladich...et encore c’était un assemblage de vidéos de synthèse...https://youtu.be/wzIgE5Nh7WM Les russes (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Eagle_Dynamics) savent faire cela (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Digital_Combat_Simulator). Donc du concept à la réalité il y un grand pas à franchir, c’est pour cela que ses thuriféraires maîtrisent le futur, le conditionnel, les « il est prévu » et les démentis (ci-dessous dans l’ordre !) : https://fr.sputniknews.com/defense/201909081042060571-s-400-russes-pour-linde-apres-avoir-touche-une-avance-moscou-evoque-les-delais-de-la-livraison https://fr.sputniknews.com/russie/201910301042344647—tir-dun-missile-boulava-par-le-sous-marin-russe-prince-vladimir—video https://fr.sputniknews.com/russie/201910211042298256-la-defense-russe-dement-les-informations-sur-un-tir-en-partie-rate-de-missiles-kalibr---videos


                • Jonas 31 octobre 19:04

                  @machin

                  L’un des journalistes les plus populaires du monde arabe , Fayçal Al-Qassim , de la chaîne Al-Jazeera , a proposé un sondage aux millions de personnes qui le suivent sur Twitter . 

                  1. Qui vit le mieux : les Palestiniens sous occupation israélienne ou les citoyens qui vivent dans les " démocraties arabes 


                  76% ont répondu les Palestiniens qui vivent le mieux sont ceux sous l’occupation israélienne et seulement 23% ont considéré que ce sont les citoyens qui vivent dans les pays arabes. Les coupures d’électricité et la recherche d’eau potable , sans parler du chômage du manque de soins, de logements et d’éducation sont le lot des habitants des pays arabes n d’ou le flux incessantes immigrés. 

                  2) Les arabo-musulmans , n’arrivent même pas à vivre entre eux et à se respecter , comme en Syrie, Libye Irak, Yemen , Somalie etc , comme les pauvres kurdes , bombardés par le Frère musulman turc Erdogan. Sans parler du silence , du syndicat des Etats Arabe, et l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui se f.. des musulmans asiatiques , les Rohingya , persécutés et chassés de Birmanie ni des Ouïgours , du Xingyang où un million de musulmans Ouïgours sont surveillés , épiés et emprisonnés. et suivent l’endoctrinement communiste. 

                  Les dirigeants des pays arabo-musulmans et musulmans non arabes, sont des lâches , des pleutre et sans courage. Ils ont la trouille de la Chine et de son protégé , la Birmanie. 



                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 19:28

                  @Jonas
                  Je n’ai pas parlé de la Chine, mais de la Russie.
                  Oui, je leur envie d’avoir un dirigeant qui s’occupe des intérêts de son pays.
                  Chez nous, après de Gaulle, nos dirigeants ont livré la France et les Français au capitalisme mondialisé.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 19:35

                  @Jonas
                  Bien sûr, les guerres de l’ OTAN ne sont pour rien dans les ruines fumantes que sont devenus la Libye, la Syrie et l’ Irak, pas vrai ?

                  Photos de la Syrie avant la guerre.

                  Photos de la Syrie après la guerre de l’ OTAN.

                  Allez savoir pourquoi l’électricité et l’eau ont du mal à fonctionner après 7 ans de bombardements... !?


                • mmbbb 31 octobre 20:15

                  @Eric F on peut toujours gloser , simple observation : les missiles de croisiere russe on atteint leu but ? les francais , le Scalp sous le Rafale n a pas ete mis a feu , quant aux missiles lances de la fregate deux se sont perdus me semble t il . Pourtant les missiles francais sont bourres d electronique 

                  «   électro ménager, informatique, téléphonie, énergies renouvelables,  »  rien de cela n est fabrique en France Le marche vert sera domine par le marche chinois.

                  Les Chinois ont comble leur retard , j ai ete surpris de la qualite du televiseur chinois Hisense . L image est d aussi bonne qualite que les concurrents 

                  L EPR francais n a toujours pas démarré , son equivalent chinois fonctionne

                  En 2004 , un terminal de Roissy s est effondré , nous ne sommes même plus capable de couler du beton 

                  En avril N D de Paris a brulé , nous ne sommes même pas capable d installer un systeme d alarme performant et nous avons laisse partir en flamme un joyau classe au patrimoine mondial

                  Je ne veux pas etre le thuriféraire de la technologie russe , mais la france a assez de lacune avant que nous puissions jouer des gros bras .


                • machin 1er novembre 05:58

                  @kimonovert

                  La techno Russe une hypothèse ?

                  Peut-être...

                  Tandis que la notre, cocorico, a fait ses preuves...
                  .
                  -Porte avions qui perd ses hélices...
                  -Avions qui se cassent la gueule...
                  -Missiles qui s’égarent ou refuse de partir...
                  -Centrale nucléaire à la dérive...
                  .
                  Même pour simplement éborgner et gazer des ses citoyens La France n’est même pas capable de produire elle même ses grenade et ses gaz....
                  On fait appel a la Suisse.

                  Comique ou dramatique ?


                • kimonovert 1er novembre 09:26

                  @machin

                  Dramatique ? Votre haine !


                • Oceane 3 novembre 21:42

                  @Jonas

                  « La Chine qui maltraite les musulmans du Xinjiang, en les emprisonnant dans des camps , de les forcer de hisser le drapeau chinois sur les minarets et de chanter tous les matins l’hymne national avant la prière »

                  Propagande ! Te voilà soudain défenseur des musulmans...en Chine ! Au crédit de la Chine, elle n’est pas responsable de la mort de plus de 4 millions de musulmans « depuis 1990 », de réfugiés, d’handicapés et de la destruction de leurs pays.


                • sylvain 31 octobre 13:58

                  il y tout de même une constante dans les articles des poutinistes, et surtout dans les commentaires, c’est que vous vous delectez systématiquement de la nouvelle toute puissance des « ennemis de l’occident » ( vous les présentez vous même comme ca), la russie en premier, et de l’idée qu’ils sont les plus forts et ne vont pas tarder à écraser les méchants ( ricains et européens en général) avec leurs nouvelles supers armes incroyables

                  C’est navrant, et vous en appellez au nationalisme et au grand chef de toutes vos forces, ce qui rendrai vos héros d’aujourd’hui vos ennemis les plus surs de demain Les grands chefs et les nations fières et fortes ont eu un même crédo depuis leur création : coloniser les faibles, affronter les forts et espérer les affaiblir

                  L’impérialisme ricain est certe déguelasse, ce que vous proposez est pire et on le connait depuis longtemps . citez moi un nationalisme qui n’a pas fini en guerre ou en colonisation

                  Affirmer que « la russie ne fait que du business » est d’une infinie stupidité . La russie a des stratégies de pouvoir . Il suffit de voir la tchétchénie, la géorgie, l’ukraine

                  , la syrie.. pour savoir que même aujourd’hui ce n’est pas vrai et il suffit de regarder l’histoire du 20 ieme siècle pour comprendre que la Russie n’est pas moins impérialiste ni moins cruelle que les USA ou qu’une autre grande puissance nationale . Et en réalité vos critiques n’existent que parce que les USA ne sont plus convaincants en tant que puissance impérialiste, sinon vous vous contenteriez de les admirer

                  En réalité de quoi êtes vous nostalgiques ?? La seule chose qui puisse vous oter votre angoisse en l’avenir est elle un grand chef ?? Vous pensez vraiment que la russie nous aiderait à redevenir une nation si on se placait sous son influence ?? votre naiveté agressive est navrante


                  • machin 31 octobre 17:35

                    @sylvain

                    votre naiveté agressive est navrante

                    Sans doute, sans doute...
                    Mais si commenciez par réviser votre histoire, et en particulier celles des pays que vous citez ?

                    La votre, (naiveté) est aussi affligeante que culturelle.


                  • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 18:10

                    @sylvain
                    ... que je ne sois pas satisfait de la diplomatie française aveuglement pro US fait de moi un dangereux nationaliste ?
                    Peut on imaginer/souhaiter un monde multipolaire ou la France agirait selon ces propres valeurs et ses propres intérêts ?
                    La Russie n’est pas plus l’amie ou l’ennemie que ne le sont les USA.
                    Dès lors avoir des relations normales, équilibrés, avec ce grand pays parait logique.
                    Pas une politique de sanctions vexations exclusion boycott comme c’est le cas aujourd’hui.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 19:42

                    @sylvain
                    C’est vrai, ça, les USA sont un pays tellement pacifique !!
                    Liste non exhaustive des guerres des USA depuis 1846.


                    Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :

                    • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
                    • Bombardé la population de plus de 30 pays.
                    • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
                    • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
                    • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
                    • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

                    Sinon, ils sont très gentils.


                  • sylvain 1er novembre 14:06

                    @Pere Plexe
                    on est bien d’accord


                  • sylvain 1er novembre 14:16

                    @Fifi Brind_acier
                    ma foi vous illustrez parfaitement mon post, vous pensez que si je ne suis pas poutiniste, je suis pro US . C’est un exemple parfait de la pensée partisane : gentille russie/mechants USA ou le contraire selon votre camps.
                    Mais en réalité d’un camp ou de l’autre vous défendez la même chose : le belliscisme qui va de pair avec la pensée partisane et la division du monde entre gentils et méchants . C’est très enfantin et très dangereux dans un monde d’adulte
                    Si vous aviez fait un tout petit peu attention vous auriez vu que j’ai écris que je trouvais l’impérialisme ricains vraiment dégueulasse
                    Les articles de C neant sont un archétype de cette pensée, et le fait qu’elle ne supporte pas et censure tout commentaire critique le montre bien . Aucune idée qui dépasse et tout le monde dans la ligne du parti . Certains pensent que c’est du bon boulot...


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 20:01

                    @sylvain
                    Prenez le temps de lire un petit livre sur la Russie, et nous reparlerons, de la Tchétchénie etc, si vous voulez, car vous êtes mal informé.

                    « Xavier Moreau : La Nouvelle Grande Russie ».


                  • zygzornifle zygzornifle 31 octobre 17:29

                    La grande Europe saoudite est « en marche » ce n’est qu’une question de temps ....


                    • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 31 octobre 18:02

                      Bonjour Sayed et autres commentateurs,

                      Je suis heureux d’apprendre qu’a priori l’Iran s’affranchit des sanctions économiques des USA, que le Yemen a infligé un sérieux revers à l’Arabie Saoudite, etc.

                      Seul bémol : la forme, et non le fond ; les mots « hilarité », « se réjouissent », « sautent de joie », etc. me font penser à l’article récent sur Enthoven père qui se réjouissait de manière mortifère et malsaine du malheur des britishs n’ayant toujours pas leur dû, leur droit, leur Brexit.

                      De plus, ce ton me fait penser à une sorte d’enfantillage diabolique : une géopolitique transformée en jeu de monopoly. C’est rentrer tête en avant dans la vision dominante de l’ennemi en général, dont soi-même.

                      Je n’oublie jamais que derrière un « la france a décidé » ; « les usa ont mené une guerre injuste contre... » et tant d’autres simplismes, il y a des peuples, l’humain qui a immanqublement été conditionné dès son enfance (la plupart du temps) à adhérer, même inconsciemment à une quantité de « valeurs », obligé, trompé, désinformé ; ...et ne me rejouirai jamais de la misère grandissante touchant d’innombrables chomeurs de Détroit.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 octobre 20:14

                        @un des P’tite Goutte

                        C’est le style habituel de Dmitri Orlov qui a écrit ce texte.
                        Trump a été bien plus vulgaire dans son récit de la mort de Baghdadi, d’autant plus que les islamistes sont ses propres mercenaires....

                        La Russie a quelques raisons depuis le début du 20e siècle d’en vouloir aux occidentaux et aux USA en particulier.

                        Sans parler des cacas nerveux des capitalistes occidentaux vis à vis de la révolution en 1917, Staline a demandé en vain aux occidentaux d’ouvrir un front à l’ Ouest. Ce n’est qu’après la bataille de Stalingrad que les USA se sont réveillés, quand ils compris qu’Hitler avait perdu la guerre, et que l’armée rouge allait arriver à Berlin avant eux. Sinon, ils auraient laissé Hitler détruire la Russie, pour mettre la main dessus, leur rêve !

                        Alors, quand ils ont vu que ça tournait vinaigre, ils sont venus « sauver l’Europe » !
                        Ou plutôt l’envahir, puisqu’ils sont toujours là, avec des bases militaires et des bombes atomiques dans plusieurs pays européens...

                        Les attaques contre l’ URSS, puis contre la Russie n’ont jamais cessé.
                        La russophobie occidentale a plus de 120 ans.
                        Je trouve même les Russes bien patients, devant toutes les humiliations subies.

                        Oui, je me réjouis de l’échec des armées de l’ OTAN et du fait que des pays victimes de l’ impérialisme américain aient réussi à se regrouper, à défendre leurs pays et leurs intérêts. C’est la grande revanche pour tous les pays et les peuples détruits par les USA, et la liste est longue.


                      • un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 1er novembre 22:04

                         

                        @Fifi Brind_acier
                        Bonjour Fifi,

                        J’évoquai la forme pour exprimer le danger à introduire des sentiments et parfois un excès d’émotion en géopolitique, elle ne le mérite pas. Bien qu’elle soit incontournable, évidemment, et passionnante surtout présentée par des Jean-Christophe Victor dans Le Dessous des Cartes.
                        Derrière toute politique, même stupide, il y a de l’humain, et pas seulement de l’idéologie et/ou de la politique politicienne : l’habileté avec laquelle nos merdias conditionnent, ainsi que leurs homologues en Iran, en Arabie Saoudite, en Russie, etc. me font pardonner la retraitée seule avec bfmtv et son clebs comme unique compagnie, qui, bien sûr, votera pour maqueron.

                        J’ai en particulier le souvenir d’infos vus à la TV chinoise (ça n’a pas du changer beaucoup) : elles m’ont ...choqué ! Dans le sens où j’étais habitué-conditionné par les nôtres : le piquant, ce qui frappe les esprits, fait de l’audience, titille les (basses) entrailles, le terrible, le moche, l’horrible, l’appeurant ; Bref, ce qui fait trembler dans les chaumières, très peu de trains partant à l’heure...
                        Et là : le monde des bisounours ! Le tout va très bien, circulez y’a rien à voir : telle coopérative a eu de remarquables excédents de production, l’usine machin a réussi à atteindre ses objectifs, une récompense sera décernée à chacun de ses 30 000 (joke) employés, une visite importante dans notre ville, telle personnalité sera accueillie avec une fête dont voici les préparatifs, etc.

                        Puis l’habitus et l’atavisme : nous sommes pour beaucoup, malgré nous, ce que notre culture/naissance a fait de nous. A partir de là comment reprocher une religion par exemple, quand la famille, l’entourage la pratique quand bien même serait-elle...conne ?
                        Sinon :
                        D’accord avec tes assertions, tu prêches un convaincu. J’avoue que, nourrit tant d’années de culture USA, merveilleux pays par certains points, j’éprouve de la nostalgie pour la Russie idéalisée d’une époque révolue. Il n’empêche, j’aimerais beaucoup que ce pays multiplie les alliances, traités, contrats et inversement avec notre pays. Que notre pays, de soi-disant européen (physiquement car de système tendance ultralibéral) devienne comme devrait l’être utopiquement tout « citoyen »...du monde.

                        Cordialement

                        PS : Nino ferrer a commis une chanson un peu loufoque, peu connue : Notre Chère Russie (Nino Ferrer / Micky Finn - Notre Chere Russie - YouTube) ; ayant connu le personnage, plutôt de droite, je le soupçonne d’avoir lancé là un clin d’œil bienveillant, inspiré du mythologique « Russe blanc » d’une part ou bien des amitiés et alliances ayant lié nos pays respectifs dans une histoire pas si lointaine. Il avait aussi, avant terme, une conscience aigüe de la « propagande de velours » dont nous sommes victimes.


                      • pallas 31 octobre 19:50
                        Sayed Hasan

                        Bonsoir,

                        En Iran les juifs ne sont pas pourchassés et agressés, les femmes ne sont pas obligés de porter le voile, elles font ce qu’elles veulent.

                        Oui, il y a un pays en Europe auquel il y a ces deux phenomnes, auquel les faits divers explosent.

                        Son nom : La France.

                        L’Iran est bien plus stable que notre pays.

                        Tchao bye bye

                         smiley

                        Salut


                        • pallas 31 octobre 21:18
                          Sayed Hasan

                          Bonsoir,

                          La France est une nation très étrange.

                          Détestant les étrangers et les invitants par millions sur son territoire.

                          Prônant la culture et n’ayant rien à ciré la Cathédrale de Paris et autres monuments en ruines.

                          Etrange nation, la plus bizarre civilisation de l’histoire moderne.

                           smiley

                          Salut


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 07:51

                            @pallas

                            La France est une nation très étrange.

                            Détestant les étrangers et les invitants par millions sur son territoire.

                            Vous devez confondre les gouvernements de la France et les Français.

                            Les Français, pas plus que les autres européens n’ont jamais été consultés sur l’ immigration. Et les rares fois où ils ont été consultés, et qu’ils ont dit non, les gouvernements se sont assis sur leurs avis. Les Parlementaires ont transformé le non en oui, pour que l’ UE puisse continuer comme avant.

                            Les Français sont très attachés à leur patrimoine, contrairement à ce que vous pensez, ils sont nombreux à travailler bénévolement afin d’entretenir des bâtiments anciens et leur redonner vie.


                          • Ecométa Ecométa 1er novembre 09:56

                            Tout simplement très instructif, et à bien des égards...


                            • Ecométa Ecométa 1er novembre 13:07

                              La « liberté éclairant le monde » !

                              Désolé, mais ils n’en sont pas dignes, nous devrions reprendre cette statue offerte par le peuple français en signe d’amitié aux États-Unis pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine .

                              La seule liberté qui intéresse les États-Unis c’est la leur ; seulement la leur, et trop souvent au détriment de celle des autres peuples.

                              Toute l’histoire du XX è siècle le démontre... du moins pour ceux qui veulent bien lire entre les lignes  ! A cet égard je conseil l’éclairage donné par l’historienne Annie LACROIX-RIZ sur l’histoire du début du XX è siècle, les 5 première décennies.  


                              • kimonovert 1er novembre 14:08

                                @Ecométa Remonter aux années 1900 1950 n’explique rien du Monde ! Surtout si vous lisez entre les lignes... Cherchez les sources de l’indépendance US ou des 13 colonies...ce ne sont pas celles qui semblent vous inspirer...En fait, cette statue, elle est là pour faire la nique à nos « amis » anglais ! Quant à votre auteure favorite...


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 20:13

                                @kimonovert
                                Les sources de l’impérialisme américain, en plus de leur mission divine, sont exprimées dès 1812 par Andrew Jackson (futur Président des USA) :

                                « Nous allons nous prévaloir de notre droit au libre échange et ouvrir le marché aux produits de notre sol, afin d’égaler les exploits de Rome ! »

                                C’est dans la conférence d’Asselineau : « Qui gouverne la France et l’ Europe ? »


                              • Ecométa Ecométa 2 novembre 10:37

                                @kimonovert

                                Par contre remonter de deux siècles y changerait quelque chose... depuis l’indépendance, ils n’ont pas mis longtemps pour passer à l’ingérence, et quelle ingérence ! 

                                Vous avez conscience de la dichotomie de ce pays... une opposition entre démocrates et républicains : entre démocratie et République ! Entre gauche et droite, entre économie capitaliste et économie sociétale ... encore qu’une économie ne peut qu’être de nature sociétale car sans société il n’y a pas d’économie possible ; mais entre démocratie et république : il y a quelque qui ne va pas !

                                Quant à mon historienne préférée Annie Lacroix-Riz, elle nous explique que ce n’est pas la démocratie, le peuple avec lequel il perdait des voix électorales, qui a placé Hitler au pourvoir comme indiqué dans tous les manuels d’histoire et les historiens ; mais que c’est une coalition mondiale (la mondialisation économique bien avant l’heure) de banquiers et d’industriels européens et américains, qui l’ont placé là : eux qui ont fait Hitler qui se sentait si certain de son fait et si arrogant !

                                Rappelez-vous, en 2015, c’est sorti dans le quotidien britannique « The sun » le signe nazi d’Elizabeth II alors âgée de 6 ans , en train d’effectuer le salut Hitlérien avec des membres de sa famille. A l’époque Buckingham s’est dit « déçu » de voir sortir de telles images. A l’époque dans les années 30 du siècle dernier, toute la haute bourgeoisie en « Europe » était pratiquement favorable à Hitler pour ses idées soi-disant progressistes !  il y avait même des relations entre le Vatican et l’Allemagne Nazie !

                                Sur ce sujet Annie Lacroix-Riz, spécialise des relations internationales de la première moité du 20 è siècle est la seule historienne à nous apprendre des choses et ceci en puisant dans les archives, mêmes celles américaines.   

                                Deux de ses titres de livre : « Industriels et banquiers français sous l’occupation » ou encore « Le choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930 ». Bien sûr on va lui reprocher d’être communiste ... et d’avoir une grille de lecture orientée ;  il n’empêche que les faits sont là ! On peut visionner de long interview d’elle sur YouTube en tapant simplement son nom pour ceux désireux d’en savoir plus sur cette histoire qui continue de nos jours. Deux autres de ses livres : L’histoire contemporaine sous influence ou encore, L’intégration européenne de la France : la tutelle de l’Allemagne et des États-Unis  !

                                Les faits sont là...et c’est plutôt édifiant !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès