• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tension dans le détroit d’Ormuz : Risque réel d’une guerre (...)

Tension dans le détroit d’Ormuz : Risque réel d’une guerre injuste

 

local/cache-vignettes/L1xH1/spacergif-999937-fcf9c.gif« Le pouvoir a plus besoin des conseils des sages que les sages de la faveur du pouvoir » Proverbe iranien 

 Une tension de plus dont on n'avait pas besoin est celle qui a lieu actuellement dans le Golfe. On sait que le détroit d'Ormuz a une importance stratégique du fait que près de 30 % du pétrole y passe. On sait aussi que régulièrement des menaces sont proférées par les Etats Unis avec des réponses de l'Iran. La situation a connu une escalade jeudi 13 juin avec l'attaque non encore élucidée de deux pétroliers. Immédiatement l'Iran est montré du doigt bien qu'elle s'en défende. On ne peut pas exclure une manipulation pour provoquer le clash tant attendu pour changer la géographie politique de la région. Ceux qui y trouveraient leur compte sont connus sauf que l'Iran ce n'est ni l'Irak ni la Syrie. Les Nations Unies font le minimum, le secrétaire général appelle à la mise en place d'une commission d'enquête indépendante. Une guerre avec l'Iran serait un second Vietnam pour les Etats Unis 

Retour sur les étapes depuis le retrait américain 

En fait il faut savoir qu'on pensait qu'à partir de juillet 2015 l'accord négocié avec le quartette Etats Unis France Allemagne Grande Bretagne sur le nucléaire iranien allait apporter la paix dans la région. Il a fallu l'avènement de la nouvelle administration américaine pour que tout soit remis en cause. Nous allons décrire pour rappel les principales étapes qui ont eu lieu après la signature de l'accord où l'Iran avait donné son accord pour ne pas enrichir l'uranium. Comme rapporté par la dépêche de l'AFP : « L'accord international sur le nucléaire iranien, dont Téhéran a annoncé lundi 10 juin qu'il ne respectera plus les termes concernant ses réserves d'uranium enrichi à compter du 27 juin, est fragilisé depuis le retrait unilatéral des États-Unis en mai 2018.

« Le 8 mai 2018, Donald Trump annonce le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire et le rétablissement de sanctions économiques contre l'Iran. Washington donne un délai de 90 à 180 jours aux entreprises étrangères présentes dans les secteurs visés par les sanctions pour cesser toute activité avec Téhéran. Paris, Berlin et Londres se disent « déterminés à assurer la mise en œuvre » du texte en « maintenant les bénéfices économiques » au profit de la population iranienne. Le président iranien Hassan Rohani prévient que Téhéran pourrait cesser d'appliquer les restrictions auxquelles il a consenti et reprendre un enrichissement d'uranium plus élevé si les négociations avec le Européens, Mike Pompeo énumère douze conditions pour conclure un « nouvel accord », avec des demandes beaucoup plus draconiennes concernant le volet nucléaire, les programmes balistiques de Téhéran et le rôle de l'Iran dans les conflits au Moyen-Orient ». (1) 

« Le 2 juillet 2018, les États-Unis se disent déterminés à réduire « à zéro » les exportations de pétrole iranien. Les Français Renault et PSA mettent fin à leurs activités ou projets de production de voitures en Iran. Le 20 août, le géant pétrolier français Total se désengage. D'autres grandes entreprises étrangères suivent. Le 5 novembre, les sanctions américaines contre les secteurs pétrolier et financier iraniens entrent en vigueur. Le 31 janvier 2019, Paris, Berlin et Londres annoncent la création d'un mécanisme de troc, Instex, pour permettre aux entreprises de l'UE de commercer avec l'Iran malgré les sanctions américaines. Mais le système n'a encore permis aucune transaction à ce jour. Le 8 avril 2019 Washington place les Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique d'Iran, sur sa liste noire des « organisations terroristes étrangères ». » (1) 

« Le 22 avril, Donald Trump décide de mettre fin, à partir de début mai, aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien. Le 8 mai, l'Iran annonce avoir décidé de ne plus respecter deux engagements pris aux termes de l'accord : ceux limitant ses réserves d'uranium enrichi (UF6) à 300 kg et ses réserves d'eau lourde à 130 tonnes. Téhéran donne 60 jours aux Etats encore partie dans l'accord pour l'aider à contourner les sanctions américaines, faute de quoi l'Iran renoncera à deux autres de ses engagements. Le 12 mai, quatre navires, dont trois pétroliers, sont la cible d' »actes de sabotage » dans les eaux territoriales émiraties. Washington et Riyad mettent en cause l'Iran, qui dément. Le 13 juin, deux pétroliers sont attaqués en mer d'Oman, dans la région du Golfe. Washington, Londres et Ryad accusent l'Iran, qui nie. Le 17 juin, le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique annonce que les réserves d'uranium enrichi de l'Iran dépasseront la limite fixée aux termes de l'accord de Vienne à partir du 27 juin. » (1) 

Les Faucons à la manœuvre : Trump tempère 

 On retrouve toujours les mêmes pyromanes l’alliance de néoconservateurs et d’évangélistes pour défendre les Etats Unis mais dans les faits indirectement Israël pour qu’elle soit le gendarme du Moyen Orient par procuration de l’Empire. « Tout ce qui concerne l'Iran et ses alentours est l'objet de tensions diverses, depuis que l'équipe de super-faucons Bolton-Pompeo est à la manœuvre, on évoque par périodes le précédent de l'Irak et le phénomène d'une « préparation à la guerre » par les moyens de communication massifs habituels (...) Le dernier incident, avec des pétroliers ou autres navires brûlant dans le Golfe à partir d'attaques mystérieuses, avec on ne sait quels moyens, a montré combien cette comparaison est inadéquate, complètement déplacée, etc. (...) Pompeo a fait une déclaration solennelle hier soir affirmant que c'était l'évaluation du gouvernement de désigner les Iraniens comme responsables de ces attaques. La chose n'a pas convaincu grand monde. Trump ? Assez peu intéressé par cette affaire semble-t-il... Deux tweets sur l'Iran, l'un qui reprend sans le moindre commentaire « C'est l'évaluation du gouvernement américain que l'Iran est responsable des attaques d'aujourd'hui dans le Golfe d'Oman... » qui se montre pour le moins exempt de toute agressivité au moment où des tankers brûlent dans le Golfe : « Bien que j'apprécie beaucoup que le[Premier Ministre japonais] Abe se rende en Iran pour rencontrer l'ayatollah Ali Khamenei, j'estime personnellement qu'il est trop tôt pour penser[nous-même ]à conclure un accord[avec les Iraniens]. Ils ne sont pas prêts, et nous non plus ! » (2) 

L'Arabie Saoudite exploite les lieux saints à des fins politiques 

Naturellement les vassaux du Golfe se dépêchent d'obtempérer. L'Arabie saoudite va jusqu'à convoquer le monde sunnite à la Mecque pour diaboliser un autre pays musulman : « L'Arabie saoudite organise trois conférences à La Mecque. Le roi Salmane présidera la 14e réunion ordinaire de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), (...) Les discussions porteront sur les récentes attaques dans le Golfe, la question palestinienne, la solidarité islamique, les minorités musulmanes et d'autres questions brûlantes.(...) Les trois sommets ne visent pas à discuter de questions théologiques, mais à obtenir un soutien pour le roi d'Arabie saoudite au sujet de crises politiques graves, controversées. La volonté d'utiliser la signification religieuse de La Mecque pour marquer des buts politiques demeure une stratégie très appréciée des dirigeants saoudiens. » (3) 

« Malgré l'importance de La Mecque dans la légitimation du pouvoir saoudien le régime insiste sur le fait que La Mecque est un lieu de culte et doit rester apolitique. (...) Hélas, le régime saoudien ne respecte pas ce qu'il proscrit pour ses propres citoyens et les musulmans du monde entier. Personne n'utilise mieux La Mecque à des fins politiques que le régime saoudien et ses érudits religieux qui contrôlent le minbar, la chaire de La Mecque. (...) Toute cette rhétorique sera dirigée contre l'Iran, considéré par l'Arabie Saoudite comme le commanditaire de deux récentes attaques dans le Golfe. (...) L'Arabie saoudite a peut-être été déçue par la récente déclaration de son patron Donald Trump, dans laquelle le président des États-Unis a exprimé son respect pour le peuple iranien et confirmé qu'il ne souhaitait pas un changement de régime en Iran, mais l'engagement de Téhéran à mettre fin aux programmes d'armes nucléaires. » (3) 

Menace de guerre des États-Unis contre l'Iran. Par Keith Jones 

L'analyste Keith Jones s'interroge si Les bombes et les missiles américains pleuvront bientôt sur l'Iran ? Le président Trump a décidé d'envoer 1000 GI'S Est-ce le signal d'une escalade ou un coup de bluff ? « Le fait écrit Keith Jones que Washington dépêche des avions de combat et un groupe aéronaval dans la région du golfe Persique envoie « un message clair et sans équivoque » qu'il est prêt à attaquer l'Iran. Prise avec d'autres actions belliqueuses des États-Unis, cela indique que les préparatifs sont bien avancés pour une provocation qui pourrait déclencher une guerre catastrophique, ce qui serait fort probable. Dimanche 16 juin le conseiller américain pour la sécurité nationale, John Bolton, a annoncé que le porte-avions U.S.S. Abraham Lincoln et les bombardiers de l'aviation américaine étaient déployés pour menacer l'Iran. Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a repris les menaces de Bolton afin d'avancer la même justification pour une éventuelle action militaire contre l'Iran (...) » (4) 

Pas de preuve de l'attaque par l'Iran 

Comme lu sur cette contribution de Réseau international : « Il n'y a aucune preuve que l'Iran ait été à l'origine de l'attaque vendredi contre des pétroliers dans le golfe d'Oman. De nombreux acteurs, au Moyen-Orient et aux États-Unis, sont intéressés à inciter les États-Unis à prendre part à une confrontation militaire avec l'Iran. La plupart de ces acteurs ont la capacité de lancer des attaques clandestines contre des navires civils. Le gouvernement allemand doute que la vidéo présentée par les États-Unis montre quelque chose d'important. D'autres soulignent le moment suspect où l'incident a eu lieu. Israël est, bien sûr, le premier candidat à une telle attaque sous faux drapeau. Le Premier ministre Netanyahou s'est activé contre l'Iran pendant les 25 dernières années. Il a plusieurs fois menacé d'attaquer directement le pays mais préférerait que les États-Unis le fassent » (5). 

Le Général Dominique Delawarde Ancien chef « Situation-Renseignement-Guerre électronique » à l'État major interarmées de planification opérationnelle est d'un avis tranché : « Pour moi, écrit il, il ne fait aucun doute, je dis bien « aucun doute » que le Mossad est directement impliqué dans l'affaire (avec ou sans l'aide de la CIA et des Américains). 

Il est actuellement vital pour Israël de se débarrasser du régime des Mollah en Iran et, dans le cadre de l'extension de l'influence d'Israël aux Proche et Moyen-Orients, de se débarrasser de tous les « régimes ennemis » (Syrie, Irak, Yémen) Lorsqu'il s'agit de sa survie, Israël ne recule devant rien. Il se sait soutenu par la « bande des trois » (USA, UK, FR), par les médias de ces pays qu'il contrôle et par les dirigeants de ces trois pays dont il a financé les élections par le biais des lobbies qui agissent au profit Israël. Y a-t-il eu un précédent israélien avéré dans le terrorisme international sous faux drapeau ou dans le terrorisme international tout court ? La réponse est OUI ! » (6) 

« Il y a eu l'affaire du bateau USS Liberty attaqué le 8 juin 1967. 34 marins américains y ont perdu la vie. Il s'agissait au départ de faire porter le chapeau à l'Égypte. Ayant été pris la main dans le sac, les Israéliens se sont excusés et ont prétexté « une erreur » .... Le secrétaire à la défense US McNamara a alors déclaré à l'amiral US qui voulait réagir : « Le président Johnson ne va pas déclencher une guerre ou « embarrasser un allié des Américains » (sic) pour quelques marins. » Ben voyons ... Aujourd'hui plus encore qu'hier, Israël est assuré de l'impunité. Trump, May et Macron sont totalement sous la coupe des lobbies pro-israéliens dans leurs pays respectifs. (...)le but étant d'essayer d'entraîner la « coalition occidentale » dans une nouvelle « croisade anti-iranienne ». Dans les indices qui accréditent cette thèse, il y a les réactions politiques et médiatiques plutôt précipitées et maladroites émanant des US et de l'UK, complices éternels d'Israël, et accusant l'Iran. C'est « cousu de fils blancs »... Ces deux pays, comme Israël, ne reculent devant rien et prennent les citoyens du monde entier pour des cons en pensant qu'ils vont croire que, le jour même de la visite amicale du premier ministre japonais en Iran, les Iraniens chercheraient à couler deux pétroliers..., liés au Japon... sous les yeux de caméras extérieures aux deux bateaux, qui se trouvaient là « par hasard » pour filmer « l'attentat iranien du siècle ». Décidément, comme dans l'affaire Skripal, les services Israéliens et occidentaux, trop sûrs d'eux même, sont de plus en plus maladroits... » (6) 

A qui profitent les tensions ? 

Paradoxalement cet état de tension profite aussi bien aux Etats unis et naturellement à Israël mais aussi à l'Arabie saoudite qui ferait coup double affaiblir l'Iran et faire grimper les prix du pétrole. Mieux encore l'Iran y trouverait son compte / Déjà asphyxié, elle vent moins d'un million de barils alors qu'elle dépassait les2, 5 millions de barils. Un prix élevé pourrait être une bouffée d'oxygène er permettrait de stabiliser l'inflation qui est autour de 30 % 

Si les États-Unis attaquaient l'Iran, les Saoudiens seraient soulagés. Les Saoudiens ont besoin d'un prix du pétrole bien supérieurs à 60 dollars le baril pour financer leur pays. . Le conseiller à la sécurité nationale de Trump, John Bolton, milite depuis des années pour un changement de régime à Téhéran. Les tensions dans le Golfe ne pourront être apaisées que lorsque les sanctions seront levées contre l'Iran. Le président Trump parie sur le maintien du statu quo. Cela ne convient pas à l'Iran, car son économie en souffrira cruellement. On reste rêveur en écoutant les conseils de Emannuel Macron qui demande à l'Iran de faire preuve de retenue et de patience alors que l'on apprend que finalement il se rallie à la position du président Trump en demandant un nouvel accord ; Pourtant l'AIEA le gendarme occidental du contrôle des activités nucléaires de l'Iran affirme que ce dernier respecte scrupuleusement les directives drastiques de l'AIEA, jusqu'à il y a un mois. L'Iran a averti depuis qu'elle allait augmenter sa capacité d'enrichissement et de production d'eau lourde... 

 A tort les monarchies du Golfe font de la fixation sur l’élement schismatique en l’occurrence l’Iran, pensant, de ce fait, être en paix pour continuer à tétaniser leur peuple et la Oumma protégés qu’ils seraient par l’Empire et... Israël. Cruelle erreur, leur tour viendra ! Ils ont la mémoire courte, ils ne se souviennent pas d’un découpage de l’Arabie Saoudite (GMO ou MEPI) avec la Mecque comme territoire autonome. Un grand bénéficiaire net -avec ou sans guerre- serait avant tout Israël qui verrait se concrétiser inexorablement sa vision d’un Israël seule puissance au Moyen Orient qui dicte et dictera la norme. La Palestine historique ne sera plus qu’un souvenir. les Palestiniens abandonnés par la communauté internationale qui regarde ailleurs, trahis par leurs dirigeants subiront un apartheid de fait. Le rêve biblique d’un grand Israël avec Jérusalem se concrétiserait pour un temps.

Les Conséquences d'une éventuelle guerre 

Même conseillé par ses faucons, même poussé à l'aventure par les religieux évangélistes eux-mêmes très sensibles à la cause d'Israël avec les pays du golfe les seuls à vouloir la guerre, Il est évident que le président Trump regarda à deux fois avant de se lancer pour des motifs aussi légers non prouvés. De plus les grandes nations ne resteront pas les bras croisés, l'épisode de Bush qui est passé outre, ne pourra plus se faire. les Etats Unis n'ayant plus les moyens et de plus, en dehors de la cause sacrée d'Israël, elle n'en retirera aucun bénéfice si ce n'est une main mise sur les hydrocarbures des pays du Golfe, ce qu'elle contrôle déjà L'histoire de l'Irak, de la Syrie ne pourra pas se refaire. Pour plusieurs raisons notamment le fait que l'Iran est une nation quasi autonome du point de vue militaire. C'est un grand pays, C'est une grande civilisation. De plus L'Iran déclare : « « Si l'Iran ne peut exporter du pétrole par le golfe Persique, personne au Moyen Orient ne pourra le faire ». 

« Une attaque américaine contre l'Iran, un pays beaucoup plus vaste et plus peuplé que l'Irak, déclencherait vraisemblablement une guerre dans toute la région. Israël et l'Arabie saoudite serviraient de partenaires locaux de l'impérialisme américain tout en poursuivant leurs propres intérêts prédateurs. L'Iran a une importance énorme en tant que région exportatrice de pétrole la plus importante du monde. De plus l'Iran est important de manière géostratégique en tant que charnière entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique. En somme, les intérêts de toutes les grandes puissances, impérialistes ou non, se croisent au Moyen-Orient » (7) 

Même avis de l’Internationale Socialiste concernant les sanctions illégales, injustes pour un pays  qui refuse de rentrer dans la norme « Dans un acte qui équivaut à un acte de guerre en vertu du droit international, les États-Unis ont imposé à l'Iran des sanctions sévères qui visent à détruire son économie et à provoquer le renversement du régime à Téhéran. (...) En torpillant le JCPOA ( Accord sur le nucléaire iranien), Trump s'est vanté d'imposer bientôt des sanctions encore plus sévères. Dès 2011, les États-Unis et leurs alliés européens avaient puni l'Iran avec des sanctions, réduisant de moitié ses exportations de pétrole et paralysant son commerce extérieur. Malgré les protestations des principaux consommateurs d'énergie iraniens, dont la Chine, l'Inde, le Japon et la Turquie, Trump, Bolton et Pompeo ont refusé de prolonger ces dérogations à leur expiration, le 2 mai. (...) Washington prépare donc à une provocation militaire contre l'Iran. Il prépare aussi un embargo total sur les banques et l'énergie de l'Iran. (...) L'Administration Trump intensifie son offensive contre l'Iran alors même qu'elle brandit la menace d'une attaque militaire contre le Venezuela dans le but d'achever son coup d'État contre le président élu du pays, Nicolas Maduro. (...) Les guerres que l'impérialisme américain a déclenchées depuis 1991, dans une tentative de compenser le déclin de sa puissance économique, n'ont manifestement pas réussi à arrêter l'érosion de la domination mondiale des États-Unis. (...) » (8) 

Conclusion 

Il est évident que la guerre si elle venait à être déclenchée (Iran Etats Unis avec les vassaux du Golfe) va changer définitivement la configuration du Moyen Orient. Cela peut être un chaos réorganisateur pour reprendre l'expression de Condolezza Rice ancienne secrétaire d'Etat. Elijah J. Magnier rappelle que l'Iran a déjà été confronté à ce type de situation sauf qu'à l'époque elle était faible : « L'histoire se répète : dans les années 1980, l'Iran s'était déjà opposé aux États-Unis dans le détroit d'Ormuz : « Nous allons, déclarait le président Ali Khamenei intercepter et stopper toutes les exportations de pétrole de la région (Moyen-Orient) si on nous empêche d'exporter notre pétrole. Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour fermer le détroit d'Hormuz. Si – en envoyant des avions à réaction, des transporteurs – les Etats-Unis veulent simplement renforcer leurs positions et leur statut au sein de la communauté internationale, ça ne nous concerne pas. Mais si les Etats-Unis ont vraiment l'intention de nous menacer, ils doivent savoir que pas une goutte de pétrole ne quittera la région et que nous détruirons tous les intérêts américains au Moyen-Orient ». en réponse à la décision du président américain Ronald Regan d'envoyer des porte-avions au Moyen-Orient pendant la guerre Iran-Irak. On dirait que c'était hier. » (9) 

« Aujourd'hui, en 2019, le leader aguerri et éclairé de la révolution, Sayyed Khamenei est confronté au président Donald Trump et à une administration qui ne semblent pas avoir beaucoup appris de l'histoire (...) Aujourd'hui, l'Iran est très bien équipé de toutes sortes de missiles, et c'est un pays plus puissant, très productif, doté d'alliés forts et efficaces qui peuvent faire beaucoup plus de mal aux ennemis de l'Iran qu'en 1987 (...) Le Corps des gardiens de la révolution islamique est plus fort que jamais et fait partie intégrante des forces armées. (...) » (9). 

Malgré les boutefeux évangélistes, malgré les néo-conservateurs - à l’image de John Bolton qui avait déjà conseillé le président Bush dans son aventure irakienne, le président est prudent, il ne prendrait pas le risque d’une guerre contre l’Iran qui ne serait pas une promenade de santé et qui pourrait rappeler aux Américains, le bourbier vietnamien. De plus le président - comptant briguer un second mandat est pris par la préparation de sa compagne pour les élections prochaine et qui aura lieu dans 18 mois. Dans son meeting en Floride il a surtout parlé de politique économique. Les pays européens vassaux de l’empire qui étaient pour l’application de l’accord sur le nucléaire, mettent un genou à terre, économie oblige, il ne faut pas fâcher l’oncle Sam. L’Iran ressent les effets de l’étranglement économique et ne continuera pas longtemps à subir cette situation de ni guerre ni paix d’autant que le Secrétaire général des Nations Unies, n’ose pas dire le droit, il propose une enquête indépendante sur ce qui s’est passé. Une enquête qui a de grandes chances de n’aboutir sur rien de concret A moins que la raison ne l’emporte dirait on naïvement.

 

Notes 

1.AFP https://www.connaissancedesenergies.org/afp/iran-les-developpements-depuis-le-retrait-americain-de-laccord-nucleaire-190617 17 juin 2019 

2.https://www.dedefensa.org/article/des-ronds-dans-leau-du-golfe&nbsp ;

3. Madawi al-Rasheed https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/sommets-de-la-mecque-larabie-saoudite-exploite-les-lieux-saints-des-fins-politiques&nbsp ;

4.https://www.les-crises.fr/menace-de-guerre-des-etats-unis-contre-liran-par-keith-jones/&nbsp ;

5.https://reseauinternational.net/iran-retour-de-flamme-pour-trump/ 18 Juin 

6.https://reseauinternational.net/analyse-dun-general-francais-des-recentes-attaques-de-petroliers-en-mer-doman/&nbsp ;

7.https://www.les-crises.fr/menace-de-guerre-des-etats-unis-contre-liran-par-keith-jones/&nbsp ;

8.World Socialist Web Site, Keith Jones, 08-05-2019 

9.Elijah J. Magnier https://reseauinternational.net/lhistoire-se-repete-dans-les-annees-1980-liran-setait-deja-oppose-aux-etats-unis-dans-le-detroit-dormuz/ 

 

Article de reference : http://www.lequotidien-oran.com/?news=5278029

 

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique Alger

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    



    • zygzornifle zygzornifle 21 juin 2019 12:35
      Risque réel d’une guerre injuste

      Une guerre n’est jamais juste car elle prive les familles de leurs soldats morts au combat et de beaucoup de civils mort dans des frappes « chirurgicales »  .....


      • Ilan Ilan Tavor aka Massada 21 juin 2019 13:18

        Faute de pouvoir intervenir directement en Iran, je m’attend à ce que les USA demande à Israël de punir sévèrement l’Iran pour la destruction de leur drone sur leurs infrastructures militaires en Syrie.


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 21 juin 2019 18:12

          @Ilan Tavor aka Massada

          Pas sur que vous en soyez capable , et même ainsi vous auriez les yeux plus gros que le ventre , vous avez deja d’ énorme problème de cerfvolant et de roquette a gaza , vous pouvez pas être partout .


        • Ilan Ilan Tavor aka Massada 22 juin 2019 08:15

          @Cyrus (TRoll de DRame)
           
          Il est de notoriété publique que l’Aviation israélienne n’a pas son égal pour certains genres de missions de bombardements d’extrême précision. De plus, elle connaît parfaitement les systèmes de radars à disposition de Téhéran et est passé maître dans leur neutralisation ; et ce qui est largement plus appréciable encore, c’est que nous sommes les seuls à nous être confrontés des centaines de fois aux Pasdaran et que nous leur avons infligé chaque fois des défaites cuisantes.


        • mursili mursili 22 juin 2019 10:59

          @Ilan Tavor aka Massada

          Israël comme supplétif des USA ? cela ne lui ressemble guère...quand même, quelle ingratitude envers les descendants de Cyrus !


        • Xenozoid 22 juin 2019 22:35

          @Aita Pea Pea
          pipi brrrrr


        • Xenozoid 23 juin 2019 15:58

          @Ouam

          se serait vrais si c’était une dame


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 16:10

          @Xenozoid
          « ...se serait vrais si c’était une dame.. »
          Nan !

          Qu’elle le soit ou pas c’est SON problème, pas le tien.
           
          Enfin sauf si tu passe régulièrement lui visiter régulièrement la tuyauterie, fait de la spéléologie et de la cartographie (Vallons etc...)...
           
          Jusqu’au dernières nouvelles ce n’est visiblement pas le cas.
           
          Lorsqu’une dame se présente, tu lui dois un « minimum » de respect enfin je dis ca en tant qu’homme, peut etre n’en est tu pas ?
           
          Et a l’inverse ce n’est pas parce qu’une femme s’exprime que tu dois consentir, c’est aussi ca l’égalité ^^

          Bref il y a un minimum.... you know ?


        • Xenozoid 23 juin 2019 16:12

          @Ouam

          un minimum ?


        • Xenozoid 23 juin 2019 16:14

          @Ouam

          je te rappelle que j’aprécie son humour..

          Je reconnais que je n’ai jamais mis un pied de ma vie à Boston. Je ne vais pas te demander d’où t’est venu cette lubie car ça n’a strictement aucune importance pour moi. En revanche je vais te montrer que je suis bien meilleure devineresse que toi : Oui, c’est bien toi sur la photo et tu es moins gâté qu’un âne tant sur le plan intellectuel que sexuel.



        • Xenozoid 23 juin 2019 16:17

          @Ouam

          je vois des gens se masturbé en publique car leur chambres ne sont pas privé,a par le fond des choses la forme me sied peu....


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 23 juin 2019 16:17

          @Ouam

          c’ est quoi ce retour sur « la bombe » , les eunuque de l’ air ...
          d’ habitude tu maîtrise mieux le hors sujet et tu le transforme en sujet en OR ....

          Sortons donc du caleçon de papa trump pour étudier sa physchomanie du bouton rouge .


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 16:21

          @Xenozoid
          Ben pour une fois c’etais rigolo non ?

          Ps pour l’ane ben j’espere bien pour toi, car meme chez les plus gourmandes des plus gourmandes, j’ai le regret de t’annoncer que meme si c’etais la moitié de l’équipement de la bete , tu n’essuierai que des refus smiley

          C’est donc qq part un compliment, et c’est assez risqué (et tres présomptueux) de symboliser le sexuel de la part de claire en se référant à l’ane...

          apres je dit ca...je dit rien....


        • Xenozoid 23 juin 2019 16:25

          @Ouam

          exactement et j’aime bien les jeux de rôle,je joue aussi,d’ailleur en arizona je suis alle dans une ville il y avais des anes« sauvage » partout .mon amie les appréciaient un peux moins mais mieux que les serpents


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 23 juin 2019 16:27

          @Ouam

          Du militaire au phallique : .

          MOAC = Mother Of All Cock , l’ arme secrete du comandant en chef des armée .


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 16:29

          @Cyrus (TRoll de DRame)
          « Sortons donc du caleçon de papa trump pour étudier sa physchomanie du bouton rouge. »
          Ben c’est la ou l’Omar se gourrais..

          En fait t’a vu le revirement du canard ces derniers temps ?
          Trump n’est pas hilary (oufff... heureusement)
          Tu veut comprendre comment fonctionne la bete ?
          tu pense buisnness soupoudré d’une petite sauce de patriotisme US...
           
          A partir de la sachant que pour lui l’armée c’est un COUT, la guerre c’est un COUT, il ne fait que vociférer à travers des tweets (ca c’est gratos sans COUT), et joue à son jeu préféré le poker...

          Si je n’ai pas été clair la, je ne le sertai jamais smiley)
          Et sa vie sexuelle je m’en « branle » et certainement toi aussi car cela ne nous « impacte » pas (cad l’autre bouton rouge avec lequel nous jouns tous avec le plus grand plaisir (de ces dames aussi ) ^^)


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 16:33

          @Cyrus (TRoll de DRame)
          Ben non ca ca dépends de la psychologie de l’individu...
          Trump c’est pas les bombes qui le font bander, c’est les $ ET les paillettes son obssession 1ere (*)
          Regarde son parcours si tu en doute...

          (*) Et de plus c’est tres tres mal vu par une grande partie du peuple Américain désormais de se la peter « gendarme du monde » et vu que trump est aussi « populiste » ben....


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 16:36

          @Cyrus (TRoll de DRame)
          Mais si tu veut, juste pour le plair intellectuel de la discussion, je veut bien engager les paris avec toi sur l’ingérance Américaine directe (cad sauce ses prédécésseurs).

          Trump n’interviendra à l’extérieur QUE si il y est accullé !


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 16:40

          @Xenozoid
          « ...je vois des gens se masturbé en publique car leur chambres ne sont pas privé,a par le fond des choses la forme me sied peu.... »

          Ouais et alors tu veut en venir ou ?
          Si tu veut bien développer de manière cliaire et compréhensible par l’ensemble des lecteurs ?

          Pour le fond, je te signale que tu n’a aucune preuve de tes allégations hazardeuses...
          Elles peuvent etrent juste, mais aussi fausses.


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 23 juin 2019 16:49

          @Ouam

          Nous voici enfin revenu sur le « hors sujet » de ’l article ;)
          Bombera , Bombera pas ... la suite au prochaine épisode .

          Ton analyse du perso semble bonne ...
          Mais il faut peut être intégrer la menace nucléaire saoudienne (tu sait les même que al quaida wahhabite ....)

          Les pakistanais ont développé la bombe pour les saoudien , celle ci restant sous la garde des pakistanais , des américain et des bien sur des indiens comme un petit gadget flatant l’ ego du peuple saoudien sans les laisser « deriver » dans un petit djihad entre amis ....

          L’ iran et l’ arabie saoudite se tire la bourre , et menace trump de lui couper le bon petrol necessaire a son armé conventionel ( d’ ou peut etre ses appetit sur le venezuela) ,
          si jamais l’ ennemi iranien n’ etait pas « reduit a merci » l’ arabie saoudite se dit prete a aller chercher son "investissement au pakistan ...

          Les israélien , pour d’ autre raison torde également le bras de trump , pour que celui ci dézingue l’ iran et finnissent de siloquer le moyen orient ...

          Je n ’ envie pas papa trump ....


        • Xenozoid 23 juin 2019 16:52

          @Ouam

          c’était quoi le slogan,fuck google ask me


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 23 juin 2019 16:52

          @Ouam

          Trump n’interviendra à l’extérieur QUE si il y est accullé !


          Oui c’ est un peut dans ce sens que ’j ais répondu , mais peut être en plus cynique .

          J’ espere que trump est bon en lutte greco romaine , et qu’ il arrivera de sortir de la double cléf de bras ....


        • Xenozoid 23 juin 2019 21:06

          @Ouam

          la pologne est communistre ?


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 21:17

          @Xenozoid

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Solidarno%C5%9B%C4%87

          Puis apres ici
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Pologne
          Le 19 août Tadeusz Mazowiecki, un des proches conseillers de Lech Walesa, est désigné au poste de premier ministre. Le 21 août, à la suite d’un long entretien téléphonique entre Gorbatchev et Mieczyslaw Rakowski, le chef du parti communiste au pouvoir, le POUP prend un certain nombre de décisions historiques : participation des communistes au gouvernement du premier ministre catholique Tadeusz Mazowiecki et investiture du gouvernement avec l’apport des 150 voix des parlementaires communistes. Le 24 août Tadeusz Mazowiecki est investi à une écrasante majorité, seuls 4 communistes votent contre et 41 autres s’abstiennent. Le nouveau chef du gouvernement est félicité par Gorbatchev. Le général Jaruzelski reste chef de l’État. Mazowiecki accepte de laisser aux communistes deux ministères-clés : l’Intérieur et la Défense.

          Ensuite 1997 la droite est revenue au pouvoir.

          Ensuite cela à basculé dans l’euroceptisme avec droit et justice
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_et_justice


        • Ouam Ouam 23 juin 2019 21:41

          @Cyrus (TRoll de DRame)
          « ...Je n ’ envie pas papa trump .... »
          C’est surtout nous qu’il ne faut pas envier...

          Si ca pete c’est nous les plus près .....
          enfin les USA sonts bien plus loin.

          "si jamais l’ ennemi iranien n’ etait pas « reduit a merci » l’ arabie saoudite se dit prete a aller chercher son "investissement au pakistan ..."
          C’est extrement risqué, du a la séparation des 2 clans musulmans ennemis jurés, ca peut mettre le feu à la région, etous en payeront le prix.
          Meme Israel que quelque part cela arrangerai, doit plus qu’hésiter...

          La boite de pandore une fois qu’on l’ouvre c’est mort.... pour la refermer

          Pour le Venezuela (la plus grande réserve mondiale poour UN pays), c’est évident que pour le buisnessman, rien n’est interdit, et surtout bien moins ...risqué...
          Si je le voyais sortir son jeu de cartes, je regarderai bien plus sur celles ci.


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 23 juin 2019 21:52

          @Ouam

          Si ca pete c’est nous les plus près ..... 

          Et en plus la terre est un tourne disque géant ... les nuage aime bien les vent est/ouest , et la canicule nous garantit la remonté sud, nord .


          Préparez les brochette , on va pouvoir faire un BBQ ecolo 0% de carbonne juste en sortant les brochette 10 minute sur la fenêtre ...



        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 23 juin 2019 23:56

          @claire
          @Cyrus (TRoll de DRame)

          ... la c’ est vraiment de la caricature outrée smiley


        • Xenozoid 25 juin 2019 17:44

          @arthes

          l’abus de sythese,c’est dangeureux surtout prémaché


        •  John Orion 25 juin 2019 20:21

          Bonsoir Cyrus ;

           Il faut vivre avec son temps. smiley


        • pemile pemile 25 juin 2019 22:00

          @Orion « Il faut vivre avec son temps »

          Pour les Goulamas’k c’est le temps d’une paye de misère smiley


        •  John Orion 25 juin 2019 22:59

          Bonsoir Pemile ;

          Et des larmes pour les morts  smiley .

          Bonne nuit.


        • Xenozoid 26 juin 2019 13:02

          @arthes

          les bouquins(books),AT et NT et .... sont des synthese de mythes et légendes,ed,donc prémachés,enfin c’est ma synthese qui me le dit : 
          "
          Il était une fois, presque tout le monde croyait en l’existence de Dieu. Ce Dieu régnait sur le monde, il avait un pouvoir absolu et il avait adopté des lois que tous les êtres humains devaient obéir. Sinon, ils subiraient la plus terrible des punitions.
          Naturellement, la plupart des gens obéissaient aux lois comme ils le pouvaient, car la peur de la souffrance éternelle ou d’être brûlé vivant, était plus forte que leur propre désir, bref la peur les avait asservis.
          Parce que tout le monde vivait selon les mêmes lois, ils pouvaient s’entendre sur ce que la
          « morale » était : c’était l’ensemble des valeurs édictées par les lois de Dieu.
          Ainsi, le bien et le mal, le vrai et le faux, ont été décidés par l’autorité de Dieu, que tout le monde acceptait, par peur de punition éternelle et/ou immédiate. Un jour, les gens ont commencé à se réveiller et de se rendre compte qu’il n’y avait rien de divin, après tout, il n’y avait pas de preuve scientifiques pour démontrer son existence et peu de gens ne pouvaient voir l’intérêt à avoir foi dans l’irrationnel plus longtemps.
          Dieu disparut petit à petit de la scène, personne ne le craignait plus, lui et ses punitions divine. Mais l’argent l’avait déjà remplacé.
          Une chose étrange s’est produite. Bien que ces personnes aient eu le courage de remettre en question l’existence de Dieu, allant même jusqu’à la refuser à ceux qui croyaient encore, ils n’ont pas osé remettre en doute la moralité que ces lois avaient mandaté.
          Peut-être que cela ne leur est tout simplement pas venu à l’esprit, après tout, tout le monde avait grandi maintenus par les mêmes convictions sur ce qu’était la morale et en était venu à parler de bien et de mal de la même manière, alors peut-être qu’ils ont simplement supposé que ce soit évident, ce qui était bon et ce qui est mal que Dieu soit là pour l’appliquer ou non.
          Ou peut-être les gens avaient l’habitude de vivre conformément à ces lois et qu’ils avaient peur même d’envisager la possibilité que les lois n’existaient pas, pas plus que dieu en fait.
          Mais dieu avait changé son fusil d’épaule, il s’était converti en argent et inventé un nouveau mot.

          TINA.....


        • pemile pemile 26 juin 2019 18:49

          @foufouille « j’ai vérifié et c’est possible. »

          Foufouille, tes « verifications » je les connais smiley


        • foufouille foufouille 26 juin 2019 18:56

          @pemile
          je fais des recherches médicales depuis des années, j’ai plusieurs fac de médecine en ligne, etc.
          note qu’elle peut mentir et avoir fais une recherche avant.


        • Xenozoid 26 juin 2019 19:09

          @arthes

          je savais que tu le verrais comme cela,et je suis content que tu dises TIA,mais ce n’est pas forcément le choix...
          la liberté est tres personel,et trop subjectif pour etre relatif,et surtout c’est subjectif(j’ai déja dis) ,on voit en europe tous les partit un peux remettre en cause une liberté, en générale il s’appelle partis de la liberté,,et sont tous au pas de l’oie

          256 shades of grey


        • Xenozoid 26 juin 2019 19:50

          @arthes

          256 shades of grey

          j’avais oublié,nous somme le produit


        • Ouam Ouam 27 juin 2019 04:22

          @Xenozoid
          "256 shades of grey

          j’avais oublié,nous somme le produit« 

          Un »produit" c’est en général juste ? lorsque ce n’est pas une erreur ^^

          Pas résisté (sorry), j’ai honte.....


        • nono le simplet nono le simplet 27 juin 2019 05:34

          @pemile
          Foufouille, tes « verifications » je les connais
          .
          franchement, tu exagères !
          le professeur J . Quonérien de l’université de La Gleygeolle a publié sur le sujet ...
          changement de couleur des cheveux, des yeux, de la peau ... épaississement des lèvres ...


        • Xenozoid 27 juin 2019 10:53

          @Ouam

          Un »produit" c’est en général juste ? lorsque ce n’est pas une erreur ^^

          Pas résisté (sorry), j’ai honte.....

          cela peut etre un laxatif aussi


        • Xenozoid 27 juin 2019 17:39

          @arthes

          que les consciences ont évoluées :

          j’ai pas dis ça,se poser des questions ,est il un constat d’evolution ?


        • Xenozoid 27 juin 2019 18:02

          @arthes

          je chipote,mais je n’étais pas vivant au XIX eme

          mais encore je chipote


        • Xenozoid 27 juin 2019 18:18

          @arthes
          toi tu voi le social darwinisme,moi je vois le pouvoir de persuasion,le même que les religions,d’ailleur je ne fait pas de différence et c’est exacte on n’apprend pas se connaitre,mais a se différencier


        • Ouam Ouam 27 juin 2019 19:00

          @arthes
          "Darwin à fait des découvertes en remontant bien plus loin pour comprendre les mécanismes de l’évolution (la je l’utilise au sens matériel)."

          Ca tombe bien j’en parle aussi dans ma réponse.

          Merci pour l’autre lien pour tenter de me remettre dans le droit chemin ^^

          Je l’ajoute avec bonheur à celui ci


        • Xenozoid 27 juin 2019 19:44

          @Xenozoid

          en dessous de nous rien que l’homme français

          plus bas il ný a que les francais


        • VY-rus T Cyrus (TRoll de DRame) 28 juin 2019 19:23

          @Cyrus (TRoll de DRame)

          Ben oui , 10 recyclage de premier prix éviter a 100% 


        • Ouam Ouam 28 juin 2019 20:43

          @Aita Pea Pea
          « ...Tu t’intéresse beaucoup a ça ces derniers temps ...j’’dis ça je dis rien . »

          L’est pas plongé dans le « Mc Cain » l’bebert c sur  smiley

          Ou, pire, il a égaré ses pillules bleues ? smiley smiley


        • DACH 21 juin 2019 18:00

          Le général D D exprime une analyse personnelle où il ne démontre rien. De fait il ne fait qu’exprimer une opinion et non une analyse de travail..... De plus il ne connaît pas les travaux sur Deir Yassin, qui n’est donc pas le massacre de vengeance que l’on invoquait alors, ni sur le drame du USS Liberty ni sur les assassinats de Bernadotte etd »André Sérot. Mais laissons lui le privilège de vouloir faire croire à une responsabilité israélienne. De plus, les images vidéo qui nous ont été montrées en salle nous a prouvé que les mines étaient iraniennes. Plus le suivi des vedettes rapides... et d’autres éléments de preuves que nous n’avons pas le droit de mentionner. Donc faire croire à une responsabilité israélienne dans l’attaque des différents tankers reste un subterfuge qui arrange aussi les israéliens pour des raisons que vous découvrirez peut-être bientôt. Seuls les crédules seront encouragés à croire à cette imposture d’opinion !


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 21 juin 2019 19:42

            La guerre est toujours une injustice car elle permet de s’approprier par la force et non par son propre mérite ce qui appartient aux autres, avec son cortège de victimes innocentes, de destructions et de bêtises humaines.

            Les guerres humanitaires, justes, propres et pour la démocratie sont des fables pour bisounours.

            Né en 1985 et ayant vécu mes années scolaires après la guerre froide, j’ai été bercé dans cet illusion des bons et des méchants et que mon pays se trouvait du coté des bons.

            Mais à 16-17 ans, ayant vécu le 11 septembre et la guerre d’Irak, j’ai compris une leçon essentiel.

            Le bien et le mal est une illusion entretenu par les films Hollywoodiens, les états n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts. Chaque nation grande ou petite défend ses intérêts. Les Etats-unis défendent leurs intérêts, la Russie défend ses intérêts, la Chine défend ses intérêts, la France défend ses intérêts, le Luxembourg et la Papouasie aussi...

            Exactement comme les personnes dans la société, qui se battent pour l’obtention d’un emploi, une promotion alimentaire ou des places de concert.

            Beaucoup d’humains dans le monde se battent tous les jours au quotidien, notamment au travail et pour leur famille, souvent contre plus fort qu’eux, non pas parce qu’ils sont bons, mais parce qu’il faut tout simplement SURVIVRE.

            Ceux qui ne voient le monde que sous le prisme de leur télévision, de leurs avantages distribué sans contrepartie et de leur irréfléchie certitudes sont les plus à mêmes à croire, voir à promouvoir le principe de la bonne guerre, parce que cela permet inconsciemment ou non de préserver de manière indirecte et par lâcheté la source de leur confort et de leur position sociale sans à avoir à se questionner sur les mécanismes trop techniques de ce qui le permet.

            Il est malheureux et regrettable de constater que beaucoup de baby-boomers immature en sont encore à ce stade primitif de compréhension. Si les jeunes insouciants ont une excuse, eux n’en ont aucune...


            • quid damned quid damned 21 juin 2019 23:38

              @Florian LeBaroudeur

              "Les Etats-unis défendent leurs intérêts, la Russie défend ses intérêts, la Chine défend ses intérêts, la France défend ses intérêts, le Luxembourg et la Papouasie aussi...

              "
              Heu ... non, la France défend les intérêts de l’UE de l’oligarchie.


            • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 22 juin 2019 12:22

              @quid damned

              Je dirais que la France défend ses intérêts de servitude volontaire au sein de l’UE et au sein de l’OTAN.

              Ce sont des intérêts contestables mais bien réels. J’attend toujours de voir des pancartes Anti-UE et Anti-OTAN dans les manifestations populaires, en vain... 


            • QAmonBra QAmonBra 21 juin 2019 20:04

              Merci @ l’auteur pour le partage.

              L’occident, U$A en tête, me fait de plus en plus penser à un organisme manipulé par un parasite le poussant au suicide !

              Qu’est ce qu’ils lui ont raconté ses prétendus conseillers mais véritable $ionistes à Trump !?

              Que l’Iran s’effondrerait aux premiers bombardements, que sa destruction serait une balade militaire comme pour l’Irak ?

              « False flag » ou non, comment faire, comment stopper les hostilité si le conflit tourne au jeu de massacre pour tout le monde dans la région, y compris (surtout ?) pour l’apartheid ?

              Être obligé d’utiliser l’arme nucléaire pour ne pas perdre la face ?

              Nous sommes tout proche du point de non retour, le rouquin mythomane semble hésiter et je doute fort qu’il connaisse cet antique dicton grec : « Les dieux aveuglent (ou rendent fous) ceux qu’ils veulent perdre ». . .

               


              • eau-du-robinet eau-du-robinet 21 juin 2019 20:11

                Bonjour,

                .

                Tout a été planifié depuis longue date !

                https://www.youtube.com/watch?v=daanTPD7SRk

                .

                Une stratégie persévérante de dislocation du monde arabe
                https://arretsurinfo.ch/israel-une-strategie-perseverante-de-dislocation-du-monde-arabe-par-oded-yinon/



                  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 2019 08:07

                    Une guerre avec l’Iran serait une guerre de « moi maitre du monde j’appuie sur un bouton » et peu de temps après je compte leurs morts , ensuite les secours vont sur place pour aider les survivants enterrer les morts et soigner les blessés en attendant la seconde salve ....


                    • Ilan Ilan Tavor aka Massada 23 juin 2019 16:54

                      L’administration Trump veut que l’endiguement et l’asphyxie forcent le régime à ne plus pouvoir financer le Hezbollah, le Hamas, le Djihad islamique, les milices Houthi, l’Autorité palestinienne et à ne plus pouvoir financer non plus la présence des Gardiens de la Révolution en Syrie et celle de membres du Hezbollah au Vénézuéla.
                       
                      Elle combat ainsi le terrorisme islamique. 



                      • Ouam Ouam 23 juin 2019 21:07

                        @Ilan Tavor aka Massada
                        je le vois aussi un peu de cette sorte...
                        tous les signaux sonts la depuis un moment qui le confirment.

                        pour le djihad islamique des quaris & co, j’en suis moins sur
                        (c’est plus « obscur » et confus)


                      • Ilan Ilan Tavor aka Massada 23 juin 2019 17:00

                        sanctions+ cyberattaques + menaces militaires peuvent à la fois nous dispenser d’une guerre et de la bombe iranienne.


                        • Kapimo Kapimo 26 juin 2019 21:40

                          @Ilan Tavor aka Massada

                          sanctions+ cyberattaques + menaces militaires, est-ce que cela fonctionnerait aussi avec le régime sioniste suprémaciste ?


                        • Kapimo Kapimo 24 juin 2019 02:54

                          « La guerre, c’est le massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas. »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité