• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Terrorisme Islamiste entre puanteur politicienne et sombres (...)

Terrorisme Islamiste entre puanteur politicienne et sombres perspectives

Après le nouvel attentat perpétré à Trèbes par un terroriste islamiste se réclamant de Daech et qui vient s’ajouter à une longue liste, nos pensées ne peuvent qu’aller vers toutes ces victimes innocentes, leur famille et leurs proches, auxquelles nous exprimons tous nos plus sincères condoléances et partageons leur douleur.

Le temps des charognards

Dans ces circonstances, alors que l’assemblée Nationale et la nation toute entière rend un hommage unanime aux victimes et au courage du colonel de gendarmerie Arnaud BELTRAME, égorgé par un fanatique Islamiste, on ne peut que déplorer et s’indigner de l’attitude de certains responsables politique qui ne cessent de renouer avec les vieux démons de la puanteur politique. Quand l’un n’hésite pas à vomir une forme de haine envers la fonction du gendarme tué, en n’excusant ce crime au nom d’un autre commis selon lui sur un jeune militant écologiste, d’autres mettent à profit l’émotion collective pour se distinguer par des propositions qui peuvent rappeler l’une période des plus tristes notre histoire entre 1940 et 1945, où, à partir de simples dénonciations, l’on arrêtait, emprisonnait, voire fusillait sur de simples soupçons. Mais au fond, ces politiciens ne détournent-ils pas, volontairement ou involontairement l’attention par des éructations incompatibles avec le respect que l’on doit à toutes les victimes, ainsi qu’à l’état de Droit et qui ne peuvent ainsi que rendre service aux criminels ou futurs criminels islamistes ?

Aller dans le sens de certaines propositions prétendument de fermeté, mais surtout de démagogie constituerait de fait à un déni de Droit

Passons sur des critiques de circonstances très politiciennes pouvant être formulées contre tel ou tel Ministre ou contre le Président de la République, mais Suggérer l’internement administratif des « fichés S » ou d’une partie d’entre eux, alors qu’en dehors de l’expérience de Guantánamo, particulièrement controversée et qui ne concernait que des Djhadistes étrangers, c’est assez surprenant et s’apparente plutôt à un déni de Droit. On pourrait rappeler aux auteurs de cette proposition que les responsables de la police n’ont pas formulé des demandes dans ce sens et aucune démocratie dans le monde, même parmi les plus autoritaires, ne l’a mis en application. Instaurer le droit pour l’Etat d’emprisonner des suspects sans jugement, sur la base de soupçons et non de faits, impliquerait pour y parvenir de changer la Constitution.  Ce qui signifie qu’il faudrait modifier, notamment, l’article 66, dont le premier alinéa indique que « Nul ne peut être arbitrairement détenu ». Faut-il également rappeler que le « fichier S » n’est qu’un simple instrument de surveillance policière, sans valeur juridique incriminante

Par ailleurs, imaginons un instant qu’enfermant des suspects comme mesure de prévention, on peut aussi s’interroger, pour combien de temps les enfermera-t-on ? Après avoir été incarcérés d’après de simples soupçons, en contradiction avec tous les principes inhérents au doit dans une démocratie, le jour où ils seront libérés, ne serait-ce pas « du pain béni » pour les islamistes, leur propagande et leur recrutement ? …

Aujourd’hui, au-delà des propositions incompatibles avec notre état de Droit, peut-on réellement éradiquer le terrorisme islamiste ?

On peut expulser les étrangers contre lesquels sont établies des preuves irréfutables de dangerosité islamiste et plutôt que d’accueillir les « revenants » de Syrie, d’Irak ou d’autres lieus de combat, il faudrait les remettre aux autorités de ces pays où ils ont sévi. Cela veut dire aussi, plutôt que de se ranger au coté de certains factions Djhadistes, il faut renouer avec le Gouvernement légal de la Syrie, c'est-à-dire Bachar AL ASSAD, notamment en rétablissant les relations diplomatiques avec ce pays, dont l’armée lutte avec force contre le péril islamique de DAECH. Il reste surtout un ultime rempart contre l’invasion par le terrorisme islamique des pays du Nord Afrique. La France doit également se désengager du bourbier Irakien où elle n’a pas vocation à servir de supplétif aux USA, premiers responsable de la déstabilisation de cette région après avoir instrumentalisé les organisations djihadites. Les dépenses militaires de cet engagement pourraient être utilisées pour mieux renforcer les moyens de prévention des services de sécurité Français, en particulier dans le numérique. Mais tout cela serait-il suffisant pour empêcher un attentat islamique sur notre territoire ?

Si un effort particulier doit être fait également pour doter les services de sécurité de la république en effectifs et en moyens à la pointe des technologies du numérique, car, pas d’obligation de résultat sans obligation de moyens si l’on veut détecter le plutôt possible de futurs terroristes islamistes sur les réseaux sociaux, internet, téléphonie, à l’école, vers les mosquées, les prisons, voire les quartiers, il est toutefois impossible de prévoir la réaction d’un individu isolé qui a bien masqué son endoctrinement.

Il faut se rendre à l’évidence et ne pas oublier que le terrorisme Islamiste n’est qu’une substance vénéneuse de la religion Musulmane, tant que sa théologie ne sera pas refondée

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le rappeler, les « Djihadistes » Européens, ce sont surtout des jeunes gens en quête d’aventures, parfois des psychopathes ou des délinquants chroniques, souvent issus des populations défavorisées d’Europe, mais c’est vrai pour ceux d’autres régions du globe. En France, même ceux qui étaient en échec scolaire savent, au moins un peu lire et compter, surtout surfer sur le Net, ce qui n’était pas le cas de leurs grands parents, dont la plupart étaient totalement illettrés. On a tendance à penser que le terrorisme islamique est le produit de l’inculture, ce qui voudrait dire que si les terroristes étaient cultivés, ils ne se livreraient pas aux massacres qu’ils commettent. A l’évidence, même si les jeunes gens qui se font sauter avec un explosif à la ceinture ne sont pas les personnes les plus intellectuelles qui soit, cela n’enlève rien au fait que l’islamisme est un véritable mouvement de réflexion intellectuel qui veut régénérer l’islam, le réformer et le purifier en ramenant la société aux fondamentaux du VII ème siècle. L’inculture n’est pour rien dans ce phénomène. Ce qui signifie que le combat contre le terrorisme islamiste ne se gagnera pas par l’école, avec des cours de morale républicaine en faisant chanter la Marseillaise et des saluts au drapeau tricolore. Pas plus que par la formule « Donguichottesque » de la dé- radicalisation des islamistes.

Aujourd’hui, ses penseurs sont issus de la classe bourgeoise civilisée et éduquée. Dans les pays de culture Arabo-musulmane, ce sont souvent les élites urbaines cultivées qui soutiennent et animent les mouvements islamistes.

Les terroristes islamiques sont issus du monde moderne, avec des préoccupations sociales politiques et économiques de leur temps, mais convertis à des dogmes du coran que DECH, Al Qaïda ou d’autres vont appliquer avec rigueur. La religion que prêchent les plus fervents partisans de DAECH et toutes les organisations Djihadistes Islamistes est issue d’interprétations cohérentes et même instruites du coran. Si le coran formule bien des dogmes de charité, de miséricorde et des principes éthiques, correspondant à la période Mecquoise, il comporte également des dogmes qui justifient la violence, la tromperie et ordonne de tuer le non croyant, écrits lors de la période Médinoise où l’islam devient politique et violent, par exemple : Sourate 5 verset 33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment. Indiquant même comment il faut procéder : Sourate 8,  verset 12Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. (Frappez donc au-dessus des cous…ce qui signifie « égorger »). Le fait de tuer le « mécréant » résulte d’une décision de Dieu qui disculpe d’ailleurs totalement celui qui commet le crime : Verset 17. Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre, ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient. Pour les musulmans, le Coran est un texte parfait dans son style et son contenu et c’est logique car il a été dicté par Dieu !... Et si un musulman oserait mettre en question le Coran, il sait qu’il aurait les pires ennuis et risquerait fort de se retrouver sans tête…

Pour les islamistes, tuer est la seule façon de restaurer l’ordre du monde, l’islamiser tel qu’il le conçoive pour imposer la » charia » dictée par leur interprétation de certains versets du coran. Il faut une bonne foi pour toute comprendre que les islamistes n’ont pas la même vision de la vie et de l’homme que nous.

Il faut toutefois éviter de considérer les « Musulmans » comme une sorte de « bloc » unique ou de voir chez tous leurs croyants de potentiels terroristes. 

L’islam, comme le christianisme est une religion avec ses divisions entre Sunnites, Chiites et avec entre eux des différences telles qu’on peut les trouver chez les Sunnites avec les salafistes et les frères musulmans ou les alaouites chez les Chiites, dont le Président Syrien Bachar AL-ASSAD en est issu. Contrairement aux Chrétiens qui ont au cours des âges refondé la théologie, ce qui peut expliquer des divergences entre leurs églises, le coran est un livre dont le contenu est unique pour tous et immuable. Les différences entre Chiites et sunnites reposent sur des références successorales de leur prophète ou des interprétations des textes « sacrés ». On ne naît pas musulman, on le devient, ou non, soit par héritage cultuel, soit par conversion. Et même pour celles et ceux qui se disent croyant, la pratique peut être plus ou moins régulière, l’observation des dogmes et des règles également. Pourtant, beaucoup des actions criminelles des « Djihadistes », essentiellement Sunnites et Salafistes, paraissent insensées si on ne les envisage pas à la lumière d’une détermination sincère à faire revenir la civilisation à un régime juridique Islamique du VIIe siècle et la soumettre par la force et la violence extrême.

L’islamisme qui génère la violence terroriste n’est pas né en France ou en Europe, mais dans la zone arabo musulmane, au tournant de la fin du XXe siècle et s’est amplifié au début du 21 ème. Produit de combinaisons politiques Américano-Israélienne

A la fois pour des raisons de sécurité de l’Etat hébreu et de domination économique et militaire mondiale des USA, c’est un scénario qui fut écrit depuis longtemps et dont « les printemps arabes » ne furent qu’un décor de sa mise en scène, si on se réfère à un membre influent des proches de BUSH en 2002 : … « D’abord nous devons en finir avec les régimes terroristes, à commencer par les trois grands : Iran, Irak et Syrie. Puis nous nous occuperons de l’Arabie saoudite …Nous ne voulons de stabilité ni en Irak, ni en Syrie, ni au Liban, ni en Iran ou en Arabie saoudite. Nous voulons que les choses changent. La question n’est pas de savoir s’il faut déstabiliser mais comment le faire.  » (The War against the Terror Masters (Guerre contre les maîtres de la terreur), Sept 2002, de Michael LEDEEN, membre du groupe des néo conservateurs de Georges Bush.) La Lybie n’étant pas considérée comme l’un des « trois grands » on l’a laissé à la Serpillière Française des USA présidée par SARKOZY, dont on peut aujourd’hui mesurer l’étendue du désastre.

 Avec « La question n’est pas de savoir s’il faut déstabiliser mais comment le faire » c’est ainsi que pour déstabiliser les pays de cette région, les USA ont instrumentalisé les groupes Islamistes qu’ils avaient déjà aidé lors de l’intervention Soviétique en Afghanistan, à l’instar d'un certain Ben LADEN…Lequel, tel le monstre de Frankenstein se retourna contre ses créateurs. On peut toutefois s’interroger pour quelles raisons, avant leur arrivée à Palmyre, en Syrie, lorsque les Djihadistes égorgeurs de DAECH se trouvaient dans le désert Syrien en provenance d’Irak, alors qu’ils étaient vulnérables, on ne les ait pas les éliminer par une intervention militaire aérienne et, ou avec des drones…

Quand on sait qu’au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, Sadam HUSSEIN réunit son conseil des Ministres Irakien et déclare, « désormais l’Amérique n’est plus notre ennemi, car nous avons désormais le même adversaire Al Qaïda »… Avec BUSH et Tony BLAIR on a vu la suite et le résultat avec le mensonge des armes de destruction massives, ainsi que l’instrumentalisation des Islamistes, y compris en Syrie où sous la Présidence de François HOLLANDE la France a financé et armé AL Qaïda, via sa branche locale le Front Al Nuzra, au prétexte « qu’ils sont efficaces contre Bachar AL ASSAD »...C'est ainsi que le déclarait Laurent FABIUS dans une déclaration au Maroc et en réponse au Député du Rhône LR MEUNIER lors d’une question au gouvernement, ou à la presse et à la télévision quand il déclarait également : « Le régime syrien doit être abattu et rapidement.. Bachar Al-ASSAD ne mériterait pas d'être sur la Terre ». « Conscient », précise-t-il, de « la force de ses propos ». (http://www.leparisien.fr/international/fabius-assad-ne-meriterait-pas-d-etre-sur-la-terre-17-08-2012-2128221.php) Incroyable ! Le Ministre des affaires étrangère de la France qui appelait à assassiner un chef d’Etat étranger, qui de plus était l’un des ultimes remparts contre Daech au sud de la Méditerranée

Il faut également se souvenir et rappeler que le plan israélien de remodelage du Proche Orient, dit : plan Oded YINON, (nom de l’analyste du ministère israélien des Affaires étrangères) préconisait, en 1982, le démantèlement pur et simple des Etats arabes. Par ce démantèlement, Israël visait surtout sa sécurité, car avec des Etats Arabes atomisés il se sentait moins vulnérable et pour les USA protecteur d’Israël, la maîtrise du pétrole c’était idéal… Le plan passait en revue dix-neuf Etats arabes en répertoriant leurs principaux facteurs centrifuges, annonciateurs de désintégration. Après une ultime recommandation qui invite Israël à « agir directement ou indirectement pour reprendre le Sinaï en tant que réserve stratégique, économique et énergétique », YINON concluait : « La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe. Au Liban, c’est déjà un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël sur son front Est. A court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats. Avec la chute du régime de EL ASSAD et sous la pression Américaine, La Syrie va inévitablement se diviser en plusieurs Etats, suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un Etat alaouite chiite ; la région d’Alep, un Etat sunnite ; à Damas, un autre Etat sunnite hostile à son voisin du nord verra le jour ; les Druzes constitueront leur propre Etat, qui s’étendra sur notre Golan, dans le Hourane et en Jordanie du Nord  ». 

Quels que soient les moyens déployés, sans refondation de la théologie musulmane, aucun espoir d’éradication du terrorisme islamique

Si nous voulons réellement empêcher que les jeunes Musulmans ne soient plus respectueux de ces versets guerriers et belliqueux, On devrait exiger que les autorités Religieuses Musulmanes revoient intégralement l’enseignement du Coran et refondent la théologie musulmane en expurgeant du coran des versets qui ordonnent de tromper, mentir ou tuer les non Musulmans et l’orienter vers la doctrine de Mahmoud Mohamed TAHA ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Mahmoud_Mohamed_Taha)  Comme le suggérait Sami ALDEEB dans une lettre ouverte au Dr. BOUBAKEUR, recteur de la Mosquée de Paris en 2015 (http://www.europe-israel.org/2015/01/sami-aldeeb-lettre-a-dalil-boubakeur/). 

Mais alors, pourquoi ne refonde-t-on pas la théologie musulmane ?

Pour les musulmans, le Coran n’est pas l’œuvre d’un homme, mais d’Allah, qui l’a dicté au prophète. À ce titre, on ne peut pas changer Dieu. Les paroles de morts et de combats qui sont dans ce livre ne peuvent pas être supprimées ou effacées par les hommes puisqu’elles ne sont pas leur création. Toute la théologie musulmane repose sur le fait que le Coran est issu directement d’Allah. Changer cela, ce n’est pas réformer l’islam, c’est le détruire. On peut ne pas tenir compte de ces phrases, ce que font la grande majorité de musulmans, ou les interpréter dans un sens différent, mais nullement les supprimer. Mais n’est-ce pas là une contradiction sur le plan de l’intellect cultuel coranique, dans la mesure où l’on ne peut rien modifier du coran qui est considérer comme « sacré », œuvre de dieu et non des hommes, tout en autorisant de refuser d’appliquer une partie de ce texte, donc désobéir à dieu ? Au vu de cette contradiction, on peut ainsi considérer que cela ne dispenserait pas d’une refondation de la théologie musulmane, comme le réclame certains de leurs théologiens, ainsi qu’un nouvel enseignement du coran rendant caduque les versets violents de la « période Médinoise » qui seraient dès lors considérés comme « Blasphème », avec ce que cela signifie pour un croyant musulman.

Que valent les promesses de respect des institutions démocratiques faites par les responsables religieux musulmans ?

Actuellement, en l’absence d’une refondation de la théologie musulmane, avec un nouvel enseignement du coran, l’on peut toujours exiger des imams de France qu’ils fassent allégeance aux lois de la république, ce qu’ils feront sans état d’âme, s’il ne l’on pas déjà fait, y compris en le jurant sur le coran, car le parjure est permis pour un musulman quand il défend son Dieu, ou n’a d’autre choix que de se plier aux règles imposées par un rapport de force favorable aux non musulmans. Sourate 3, verset 28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux. Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Et c'est à Allah le retour ». Ce verset demande aux musulmans de ne pas prendre » les mécréants » comme alliés ou amis, à moins que pour cela ils n’y soient « contraint par un péril à redouter » ce qui suppose également que le mensonge et le parjure sont recommandés.

Ainsi, un musulman peut mentir pour la cause de l’islam. Leur prophète lui-même ordonna de mentir. Lorsque des gens à qui il avait ordonné d’aller tuer quelqu’un lui dirent « Nous ne saurions pas le tuer si nous ne lui mentons pas », il leur répondit : « D’accord, c’est bon, mentez ».

Il ne faut pas perdre de vue que dans le monde occidental les responsables de l’islam Sunnite, très majoritaire en France, savent comment jouer la partie. Les Salafistes et les frères musulmans excellent dans le style. Ils savent comment présenter leur cause d’une façon qui soit non seulement considérée comme acceptable par la majeure partie de la société, mais qui soit aussi considérée comme sensée et même juste. Ils feront appel aux institutions démocratiques, et aux Droits de l’Homme, tout en sachant très bien que s’ils en avaient le pouvoir ils aboliraient ces institutions et refuseraient ces droits aux autres conformément à la loi islamique ou « charia ».

Pour conclure

L’islam est à la fois une religion et un système politique qui dicte, notamment, que l’on doit faire la guerre « aux mécréants » jusqu’à ce qu’ils se convertissent ou se soumettent. Et c’est ainsi que les terroristes islamistes de par le monde justifient leurs actes, et cette justification est basée sur des éléments centraux de la tradition islamique. Les musulmans doivent prendre conscience une bonne fois pour toute que plutôt « œuvre de Dieu », le coran est surtout l’œuvre des hommes, Il est donc urgent d’imposer auprès des responsables religieux musulmans l’obligation de lever les interdits « du Coran, du prophète et de l’islam » et permettre leur critique comme on le fait avec le judaïsme et le christianisme. Ce qui permettrait enfin une refondation de la théologie musulmane dans le sens souhaité par certains de leurs théologiens. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.97/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • raymond 29 mars 18:30

    photo de propagande à la fin, dommage....


    • Gasty Gasty 30 mars 12:30

      @raymond

      Le formatage des esprits se fait dès le plus jeune age.


    • HELIOS HELIOS 30 mars 23:44

      @raymond
      ... il n’y a hélas pas que l’image de fin, dans cet article qui détonne.


      L’auteur fait clairement la démonstration que l’islamisme ne peut vivre et se développer qu’au sein de l’islam et que cet islam est issu des classes les plus éduquées des pays d’où cette culture est issue.

      Il y a donc la la preuve que notre système spirituel, social et politique est completement incompatible et donc qu’accueillir les membres de ces communautés ne peut se faire qu’au détriment de notre modèle a nous, qui capitulera toujours !

      nous n’avons pas le choix... les rejeter ou accepter notre soumission.
      Hélas, les arguments (arguties dirai-je) sont autant de coups de couteau plantés dans le dos de nos 2000 ans et plus d’histoire gréco-romaine et participe au suicide de notre civilisation déjà bien affaiblie par l’expansion d’un américanisme effréné, sans aucune responsabilité collective.

    • Si le monde était un corps humain. Qui est responsable ? La perte des défenses immunitaires ou le virus.


      • colibri 31 mars 15:24
        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Le virus ne fait pas partie du corps humain , c’est un intrus ,un agent extérieur non humain , 
        les hommes peuvent être comparés à des cellules du corps humain , et non pas à un agent extérieur sinon ils ne feraient pas partie de l’humanité .
        il y a des cellules plus différentiés que d’autres , des organes plus nobles et utiles que d’autres même si le tout forme un ensemble ,une unité , 
        quand des cellules se gangrènent ou se cancérisent elles sont éliminées , détruites , naturellement ou chirurgicalement pour permettre à l’ensemble de survivre ...


      • Dom66 Dom66 29 mars 18:45

        Ce qui est triste, c’est qu’en Syrie nous (US+Larbins) aidons les terroristes ????


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 mars 18:48

          Il y a une quinzaine d’années, lors des négociations pour la création du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) les négociateurs musulmans ont refusé de rejeter la peine de mort pour apostasie (pour le musulman qui quitte sa religion) : C’est pour nous comme une composante sacrée de notre religion, ce n’est pas modifiable...

          Les négociateurs de l’État français auraient dû répondre : Soit. Vous avouez vous-mêmes que votre religion est criminogène et doit le rester. Elle est donc incompatible avec notre république et avec les Droits humains. Nous cessons immédiatement les négociations, et le gouvernement va fermer les mosquées...

          Au lieu de cela la réponse étatique (« laïque » !) fut : Bon. Laissons ça de côté et continuons à négocier pour consolider l’islam en France avec la création du CFCM... Et les mosquées n’ont, depuis, cessé de se multiplier.

          Aussi, chaque fois qu’un musulman fanatique assassine en France au nom de son Dieu « le plus grand » la responsabilité gouvernementale est évidente.


          • OMAR 30 mars 19:29

            Omar9

            Quand @Pierre Rénier fantasme, s’invente des questions et réponses, et soliloque, ça donne le délire épistolaire supra...


          • Massada Massada 29 mars 19:07

            Les agents djihadistes, qui prospèrent actuellement en France, connaissent parfaitement le système et fonctionnent à l’inverse de tout ce que l’on pourrait attendre d’une organisation terroriste. Il n’y a plus une organisation structurée mais des loups solitaires qui passent à l’action. C’est un véritable cauchemar pour les service de renseignement.

             
            Il serait sans doute temps en Europe de changer les mentalités, passer de l’ agneau sacrificiel mené à l’abattoir à une nation « en armes » contre la barbarie…
             
            Le danger est imprévisible dans le temps et dans l’espace, alors armez vos citoyens.
            Autorisez le port d’arme, en commençant par les policiers, les gendarmes, les agents de sécurité, les vétérans et les tireurs sportifs. (Christian Medves, 50 ans, assassiné par le terroriste Radouane Lakdim était tireur sportif)
             
            Il ne suffit pas de chanter « Aux armes citoyens », il faut le faire.


            • Cateaufoncel 29 mars 19:31

              @Massada

              « Le danger est imprévisible dans le temps et dans l’espace, alors armez vos citoyens. »

              Vous pouvez toujours rêver...


            • Durand Durand 29 mars 20:05


               Et tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens !

              Massada, vous attisez la haine comme les bas du Front, la perversité et l’arme nucléaire en plus.

               


              « En effet, le journal israélien Ha’aretz 5 février 1999 écrivait, dans sa critique de l’ouvrage d’Avner Cohen, « Israel et la bombe : »L’assassinat du Président américain John F. Kennedy mit un terme brutal à la forte pression de l’administration des Etats-Unis sur le gouvernement d’Israël afin de l’amener à interrompre son programme nucléaire... « L’auteur ajoute que » si Kennedy était resté vivant, il est douteux qu’Israël aurait aujourd’hui une défense nucléaire." Le Président Kennedy avait, en effet, fermement annoncé au Premier Ministre israélien David Ben Gourion qu’en aucun cas il n’accepterait qu’Israël devînt une puissance nucléaire.









            • baldis30 30 mars 13:22

              @Durand
              bonjour,

              faux débat sur la puissance nucléaire...

              A de rares exceptions ( Monaco, San Marin, ...) tout pays qui veut avoir l’arme nucléaire l’aura ! Et rapidement ... les ^plus rapides seront ceux qui auront la métallurgie du .xxxx. et une ressource en plutonium plus facile à obtenir qu’en U235. 

              Et avec quelques connaissances et complaisances il fera des essais sous false flag à condition .... de bien payer ....


            • occitan27 30 mars 17:12

              @Massada
               Il faudra aussi apprendre les jeunes enfants à tirer et à monter à cheval si vous voulez reconquérir l’Occident ou bien prendre des cochons comme monture, ILS n’aiment pas çà !!


            • Cateaufoncel 29 mars 19:29

              "Les musulmans doivent prendre conscience une bonne fois pour toute que plutôt « œuvre de Dieu », le coran est surtout l’œuvre des hommes, Il est donc urgent d’imposer auprès des responsables religieux musulmans l’obligation de lever les interdits « du Coran, du prophète et de l’islam » et permettre leur critique comme on le fait avec le judaïsme et le christianisme. Ce qui permettrait enfin une refondation de la théologie musulmane dans le sens souhaité par certains de leurs théologiens." 

              Mais comment peut-on écrire des choses pareilles ?

              Il faut tout le relativisme occidental pour croire que l’Islam est manipulable, comme un vulgaire christianisme, et il faut une overdose de naïveté pour croire que les musulmans se laisseront dicter quoi que ce soit , par des mécréants, en matière de religion !


              • Jean Roque Jean Roque 29 mars 23:22

                Coran = texte incréé = parole de dieu
                 
                Nv testament = paroles d’apôtres
                 
                De l’histoire des religions de base...


              • colibri 31 mars 15:00
                @Cateaufoncel
                vous avez raison , c’est au musulman de réviser l’interprétation du Coran , 

                l’obligation ne concernant que ceux qui veulent rester en France bien sur :
                rien n’empêche la France de décréter que les lois de la république sont au dessus de l’Islam , c’est ce qui se fait actuellement , d’où
                soit obligation pour l’Islam de les respecter (donc de réviser ) 
                soit expulsion du pays pour eux qui prônent d’autres valeurs (par ex les piscines non mixtes , les maillots islamiques pour les femmes ) , ceux qui ont ces valeurs n’ont qu’à aller dans un pays qui ont les mêmes ..



              • DACH 29 mars 19:48

                ’’’’ Si nous voulons réellement empêcher que les jeunes Musulmans ne soient plus respectueux de ces versets guerriers et belliqueux, On devrait exiger que les autorités Religieuses Musulmanes revoient intégralement l’enseignement du Coran et refondent la théologie musulmane en expurgeant du coran des versets qui ordonnent de tromper, mentir ou tuer les non Musulmans et l’orienter vers la doctrine de Mahmoud Mohamed TAHA ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Mahmoud_Mohamed_Taha)  Comme le suggérait Sami ALDEEB dans une lettre ouverte au Dr. BOUBAKEUR, recteur de la Mosquée de Paris en 2015 (http://www.europe-israel.org/2015/01/sami-aldeeb-lettre-a-dalil-boubakeur/). ’’’’’’
                Nos correspondants égyptiens dont de l’université Al Hazar ne le veulent pas. Les Frères Musulmans (Al Banah, Al Qtub), ne le veulent pas. les chites de Téhéran ne le veulent pas. Les Whahabites ne le veulent pas. Souhaiter ce que vous souhaitez est bien, Mais les réalités sont différentes. L’Islam a pour vocation à imposer au monde ses lois. Aucun musulman n’osera contredire ce simple constat. C’est dire le chemin qui nous attend tous. 


                • Durand Durand 29 mars 21:06

                  @DACH


                  Interdire, modifier, supprimer..., tout ça ne sert à rien... Il y aura toujours quelqu’un pour attiser, financer, armer les pires traditionalismes musulmans.

                  Ceux qui financent cette violence musulmane, on les connaît... Ils s’en vantent, même... Ce sont les mêmes qui financent l’entité sioniste et qui veulent débarrasser la Palestine des Palestiniens et un jour, pourquoi pas, des territoires plus vastes. Ils ont besoin que nous détestions les Arabes pour pouvoir continuer la purification ethnique de la Palestine sans opposition.

                  Cet article, je ne dis pas qu’il est mauvais mais c’est un peu du journalisme par le petit bout de la lorgnette..., les chiens écrasés de la géopolitique globale. Et c’est justement le genre de sujet dans lesquels adorent charogner les @Massada, @Jonas et consorts, pour attiser la haine entre les Européens et les Arabes. Et ces gens-là disposent de l’arme nucléaire...

                  « Le journal israélien Ha’aretz 5 février 1999 écrivait, dans sa critique de l’ouvrage d’Avner Cohen, "Israel et la bombe :


                  « L’assassinat du Président américain John F. Kennedy mit un terme brutal à la forte pression de l’administration des Etats-Unis sur le gouvernement d’Israël afin de l’amener à interrompre son programme nucléaire... » L’auteur ajoute que «  si Kennedy était resté vivant, il est douteux qu’Israël aurait aujourd’hui une défense nucléaire. » 


                  Le Président Kennedy avait, en effet, fermement annoncé au Premier Ministre israélien David Ben Gourion qu’en aucun cas il n’accepterait qu’Israël devînt une puissance nucléaire. »


                  http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/chaos/usures/usure.html



                • DACH 29 mars 21:24

                  @Durand
                  C’était déjà trop tard grâce aux Français. ;.....Heureusement.. haretz se trompe plus souvent qu’on ne croit, et délibérément parfois....


                • Durand Durand 29 mars 23:14

                  @DACH


                   C’est un peu plus compliqué que ça...

                  En 1958, quand de Gaulle est arrivé au pouvoir, il a mis fin à la coopération nucléaire franco-israélienne alors que les Israeliens étaient encore très loin des premiers essais...
                  Ben Gourion a dû négocier avec la Chine pour poursuivre ses recherches... Certaines technologies nucléaires françaises devaient beaucoup intéresser la Chine, à l’époque...


                  « En 1958, de Gaulle revient au pouvoir. Il va ordonner l’arrêt de la coopération nucléaire. « Le général veut réorienter la politique étrangère de la France dans un sens plus favorable aux pays arabes, surtout après les accords d’Evian sur l’indépendance algérienne en 1962. Les essais nucléaires français ayant été concluants, de Gaulle estime qu’il n’a plus besoin des Israéliens pour faire progresser la recherche », explique Le Figaro. »




                  Quand à Kenedy, il avait de sérieux moyens de pression pour interdire à Ben Gourion d’avoir la bombe...

                  « Dans « Israel and the Bomb », Avner Cohen renforce ce point. Pour forcer Ben-Gourion à accepter les conditions, Kennedy a utilisé le levier le plus efficace à la disposition d’un président américain face à Israël : la menace qu’une solution insatisfaisante compromettrait l’engagement et le soutient du gouvernement des États-Unis envers Israël. »






                • Jean Roque Jean Roque 29 mars 20:06

                  A la SDN les juifs réclamaient déjà une « constitution des minorités », l’élite juive a toujours souhaité être une minorité cachée au milieu d’autres minorité...
                  Ils ont réussi !
                   
                  « SOS Baleines, sauvez les baleines ! SOS Racisme, sauvez le racisme ! » Baudrillard
                   
                  Dans la mort de la nation voulue par gocho-le-collabo, l’UE, le Médef, le libéral-libertaire, ne restent que la religion et la race, c’est pas moi qui le dit :
                   
                  « Le racisme ne s’interprète nullement comme une pathologie du nationalisme, mais au contraire comme une idéologie ayant pour but de fournir un « ersatz de nation » à une époque où s’annonce déjà la crise ou le déclin de l’Etat national. Le racisme fournit la base idéologique la plus adaptée pour faire tenir ensemble une masse déracinée d’individus atomisés, privés de liens sociaux par la désagrégation des structures organiques et des solidarités traditionnelles induite par la modernité. C’est cette masse déracinée qui va fournir le terreau des totalitarismes, avec leur volonté de « mobilisation totale », d’arrêt de l’histoire et de création d’un « homme nouveau » L’impérialisme va alors de pair avec le racisme. »
                  Hannah Arendt


                  • Durand Durand 30 mars 00:18

                    @Jean Roque


                    Elle avait tout compris !

                    Le gogochon, c’est vraiment l’ultime prototype de l’homme nouveau, juste avant sa mise en production industrielle.





                  • imago imago 30 mars 00:05

                    y’a plein d’hôtels privés en Guyane pour l’hebergement de nos compatriotes djihadiste.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bagne_de_la_Guyane_fran%C3%A7aise


                    • pipiou 30 mars 00:43

                      Article d’une grande naïveté, les jihadistes lui disent merci


                      • bob14 bob14 30 mars 06:19

                        puanteur politicienne..tout le problème est là...les gouvernants ne prennent pas la mesure de la menace malgré tous ces morts..Ils sont nés « lâches » et mourront comme des lâches !


                        • bob14 bob14 30 mars 08:05

                          @bob14...j’ai une première réponse d’un lâche... smiley


                        • oncle archibald 30 mars 08:18

                          Un article très long confus, chiant à lire, un ramassis de lieux communs qui preténd traiter de tout et finalement ne traite de rien .... bof ... 


                          Un attentat comme celui de Trebes commis par un mec seul est absolument imparable et ceux qui disent qu’ils ont la recette pour éviter ce type d’attaques sont des petits politicaillons qui ne peuvent gruger que dès gogos. Le pire c’est qu’ils ne sont pas idiots, et donc qu’ils s’adressent en toute conscience a des gogos prêts à avaler des couleuvres de la taille d’un boa. Peut être pensent-ils qu’ils sont majoritaires en France et donc susceptibles de les porter au pouvoir. 

                          • DACH 30 mars 09:47

                            @oncle archibald
                            Un article très long confus, chiant à lire, un ramassis de lieux communs qui preténd traiter de tout et finalement ne traite de rien .... bof ... parfait pour qualifier votre commentaire.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 mars 09:16

                            Article intéressan qui suscite d’ailleurs des commentaires plutôt sensés que résume assez finement Mélusine :

                            Si le monde était un corps humain. Qui est responsable ? La perte des défenses immunitaires ou le virus.

                            Oncle Archibald :

                            « Un attentat comme celui de Trebes commis par un mec seul est absolument imparable »
                            Jean Roque :

                            « « SOS Baleines, sauvez les baleines ! SOS Racisme, sauvez le racisme ! » Baudrillard
                            Dach :

                             »Mais les réalités sont différentes. L’Islam a pour vocation à imposer au monde ses lois. Aucun musulman n’osera contredire ce simple constat.« 
                            Cateaufoncel :

                             »Les musulmans doivent prendre conscience une bonne fois pour toute que plutôt « œuvre de Dieu », le coran est surtout l’œuvre des hommes, Il est donc urgent d’imposer auprès des responsables religieux musulmans l’obligation de lever les interdits « du Coran, du prophète et de l’islam » et permettre leur critique comme on le fait avec le judaïsme et le christianisme. Ce qui permettrait enfin une refondation de la théologie musulmane dans le sens souhaité par certains de leurs théologiens." 

                            Mais comment peut-on écrire des choses pareilles ?

                            Massada :

                            "Les agents djihadistes, qui prospèrent actuellement en France, connaissent parfaitement le système et fonctionnent à l’inverse de tout ce que l’on pourrait attendre d’une organisation terroriste. Il n’y a plus une organisation structurée mais des loups solitaires qui passent à l’action. C’est un véritable cauchemar pour les service de renseignement.

                            Il serait sans doute temps en Europe de changer les mentalités, passer de l’ agneau sacrificiel mené à l’abattoir à une nation « en armes » contre la barbarie…
                             
                            Le danger est imprévisible dans le temps et dans l’espace, alors armez vos citoyens.
                            Autorisez le port d’arme, en commençant par les policiers, les gendarmes, les agents de sécurité, les vétérans et les tireurs sportifs. (Christian Medves, 50 ans, assassiné par le terroriste Radouane Lakdim était tireur sportif)
                             
                            Il ne suffit pas de chanter « Aux armes citoyens », il faut le faire.
                            Il faut tout le relativisme occidental pour croire que l’Islam est manipulable, comme un vulgaire christianisme, et il faut une overdose de naïveté pour croire que les musulmans se laisseront dicter quoi que ce soit , par des mécréants, en matière de religion !"


                            • belin 31 mars 09:23

                              @Renaud Bouchard
                              wouah le commentaire haineux , digne des heures les plus sombres etc....Ce mec appelle à la guerre civile . Aux USA on a vu ce que les armes en vente libre a donné comme résultat , un massacre. Et toi pauvre chimère tu veux reproduire le meme schéma ???? Et tu as des prétentions politique après cela. Ta place est à l’asile avec camisole de force.


                            • Christian Labrune Christian Labrune 1er avril 17:51

                              Ta place est à l’asile avec camisole de force.
                              @belin
                              La vôtre, en tout cas, n’est assurément pas en France, pas même sur ce site.
                              On commence à en avoir singulièrement marre des propos crapuleux des islamistes en fauteuil qui s’ajoutent aux crimes de ceux qui passent à l’acte.
                              Dégagez !


                            • #Shawford Shawford 1er avril 17:53

                              @La brune

                              Je suis cité ? smiley


                            • #NonoS LP/R Tadashi21 1er avril 17:55

                              @La brune/Shawchinois

                              Vous con paraîtrez jusqu’à nouvel ordre ? smiley


                            • Maitre Ratatouille Ratatouille 30 mars 10:27
                              Conférence Izambert Marseille : « 56 » ou la réalité du terrorisme international

                              .https://www.youtube.com/watch?v=X16_lJifC0A


                              • Maitre Ratatouille Ratatouille 30 mars 10:28
                                Alexandre Del Valle - Les ennemis de l’Occident

                                https://www.youtube.com/watch?v=3JNGrqVcxvQ


                                • belin 30 mars 10:31

                                  Si l’occident n’avez pas foutu le bordel pour un peu de gaz et de pétrole , on en serait pas là. Le salafisme est issu de l’Arabie Séoudite et que je sache , nos gouvernements ont toujours soutenu ce pays . On s’est vendu contre de l’argent , et quand on sème la mort dans ces pays , comme la Lybie , la Syrie , le Yémen , l’Afghanistan il ne faut pas s’étonner d’avoir le retour de baton. Ce qui serait risible si ce n’était si triste , c’est que les gens qui fomentent les attentats sont financés par les memes que nous soutenons, cherchez l’erreur.


                                  • Massada Massada 30 mars 10:48

                                    @belin
                                     

                                    « Si l’occident n’avez pas foutu le bordel pour un peu de gaz et de pétrole , on en serait pas là. »
                                     
                                    C’est ma faute, c’est ma faute,. c’est ma très grande faute. 
                                    Le complexe occidental est-il chrétien ?
                                    2000 ans de christianisme pendant lesquels vous avez subi depuis notre naissance, un lavage de cerveau culpabilisateur ...
                                     
                                    En clair, pour vous, c’est l’Occident qui a fabriqué des monstres. Le djihad est une réponse du dominé au dominant, le produit d’une hégémonie passée et présente
                                     
                                    Mais expliquez moi alors pourquoi diable un musulman français en France se voit comme victime d’un bombardement en Syrie ?

                                  • belin 30 mars 10:58

                                    @Massada
                                    Et oui qui finance les djihadistes ???? Qui soutient l’Arabie Saoudite ?? Et surtout qui a interet à voir le bordel au moyen Orient. Que tu défendes ton pays , je le comprend , mais que tu viennes nous donner des leçons de géostratégie , là tu te trompes de route , et surtout laisses nous entre Français régler nos problèmes , on a pas besoin d’étrangers comme toi pour nous faire la leçon. Meles toi de tes oignons et de ton pays , car je suppose que chez toi , tout n’est pas parfait non plus.


                                  • Massada Massada 30 mars 11:07

                                    @belin

                                     
                                    Pas une semaine sans un article ou un commentaire critiquant Israel sur ce forum, alors je ne vois pas pourquoi je ne me mêlerais pas aussi de vos oignons !

                                     


                                  • Durand Durand 30 mars 11:14

                                    @Massada


                                     « Mais expliquez moi alors pourquoi diable un musulman français en France se voit comme victime d’un bombardement en Syrie ? »

                                    Ben justement parce qu’il est Français ! Tous les Français devraient voir leurs intérêts menacés par l’intervention que ses ennemis, intérieurs et extérieurs, ont déclenchée en Syrie en finançant, en armant, et en soignant les égorgeurs de Daech...



                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès