• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Terrorisme. Le spectre glaçant du poison et de la « bombe sale (...)

Terrorisme. Le spectre glaçant du poison et de la « bombe sale »

Pendant qu’on nous enfume avec les niaiseries d’un « royal mariage », on minimise la découverte d’une équipe de terroristes qui préparaient un attentat d’une tout autre ampleur et nature que les coups de couteau de cuisine ou la voiture écraseuse : le poison. Et plus si affinités...

Le ministre de l’intérieur a annoncé qu’un attentat à la ricine avait été déjoué. Il était préparé par deux Égyptiens. La ricine, c’est la bombe atomique des poisons. Cette substance extraite de la plante ricin, très commune, y compris dans nos jardins, serait « 6 000 fois plus toxique que le cyanure et 12 000 fois plus que le venin de crotale ». Elle est toxique ingérée mais bien plus dangereuse si elle est inhalée. L’empoisonnement des réservoirs d’eau est donc moins à craindre que la diffusion aérienne du poison. Encore faut-il réussir à le mettre en aérosol.

La découverte de cette nouvelle forme de terrorisme devrait inciter nos dirigeants à chercher d’urgence comment faire face à cette escalade dans l’horreur sournoise. Et en particulier à un attentat "nucléaire". Non, pas directement une bombe A ou H mais ce qu’on appelle une « bombe sale ».

« Bombe sale ». Comme s’il pouvait y avoir des bombes propres… Une bombe, c’est une machine à tuer, à déchiqueter des chairs, à brûler de la viande humaine, à semer la mort et la terreur. Lorsque cette bombe est « atomique », c’est l’apocalypse. Demandez aux survivants de Hiroshima et de Nagasaki. Mais une « bombe sale », c’est quoi ?

La « bombe sale « (également appelée bombe radiologique) est une bombe conventionnelle, entourée de matériaux radioactifs destinés à être répandus en poussière lors de l’explosion. Cette explosion a donc l’intensité thermique et mécanique d’une bombe conventionnelle, mais dissémine autour d’elle des éléments radioactifs qui auront des effets à long terme. Le but principal n’est donc pas de détruire, mais de contaminer une zone géographique et les personnes présentes sur cette zone par des radiations directes (premier effet) et l’ingestion et l’inhalation de matériaux radioactifs. Bombe sale désigne principalement la bombe radiologique, mais elle désigne également tout engin détonant disséminant un ou plusieurs produits chimiquement ou biologiquement toxiques (NRBC pour nucléaire, radiologique, biologique ou chimique). Ces diverses armes, réalisables sans une importante infrastructure industrielle, sont génériquement dénommées Engin explosif improvisé (EEI).

Voilà, on y voit plus clair, si l’on peut dire. La possibilité que des matériaux nucléaires soient employés par des organisations terroristes n’est pas irréaliste.

Si très peu d’experts pensent que les groupes terroristes État Islamiste, Al Qaeda, Boko Haram ou autres puissent un jour se doter d’une vraie bombe atomique, beaucoup craignent qu’ils ne s’emparent d’uranium ou de plutonium pour tenter d’assembler une bombe sale. Un tel engin ne provoquerait pas d’explosion nucléaire, mais la diffusion de radioactivité aurait de terribles conséquences sanitaires, psychologiques et économiques.

D’après des données de l’AIEA, quelque 2 800 incidents relatifs à des trafics, possessions illégales ou pertes de matériaux nucléaires ont été répertoriés dans le monde ces 20 dernières années. Ainsi chez nous, à Cadarache, 39 kg de plutonium ont été « oubliés »…

Faisons un peu de fiction. Effervescence à la préfecture de police de Paris : un courriel signé de l’État Islamiste vient d’arriver prévenant que plusieurs « bombes sales » étaient placées quelques parts dans Paris. Les terroristes donnent 24 heures au gouvernement pour obéir à leurs exigences exorbitantes : libération de tous les « prisonniers politiques musulmans », arrêt des frappes aériennes en Syrie, évacuation des forces françaises des théâtres d’opérations d’Afrique, paiement d’un « dédommagement » de plusieurs milliards d’euros, etc. Faute de quoi ces bombes exploseraient, répandant leurs miasmes radioactifs et rendant les lieux atteints inhabitables pour des années voire des décennies. Imaginez le cauchemar résultant de ce chantage à la « bombe sale »…

Ces « bombes sales » cauchemardesques sont le pendant « terroriste » d’autres saloperies que sont les munitions à uranium appauvri, largement utilisées par les armées des États-Unis lors de la première guerre du Golfe, la guerre d’Afghanistan, la guerre du Kosovo ainsi que lors des premières phases de la guerre d’Irak. Il s’agit essentiellement d’obus antichars. La densité très élevée de l’uranium donne à ces obus flèches une force de pénétration permettant de transpercer les blindages ou les bunkers les plus épais. Avec pour effet secondaire de volatiliser et donc de répandre dans l’atmosphère autour de l’impact des quantités de particules radioactives empoisonnées. Dans les zones les plus touchées, il a été constaté une hausse spectaculaire des malformations ainsi que des cancers.

La saloperie en matière d’engins de mort est sans limite et est présente des deux côtés… Ce qui conforte l’adage d’Einstein  : « Il y a deux approches possibles de l’infini : la bêtise humaine et l’expansion de l’univers. Encore que pour l’univers, je ne sois pas sûr… »

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 22 mai 14:37

    Ayez peur de tout, ne sortez plus, demandez plus de lois sécuritaires, renoncez à vos libertés... 


    • Paul Leleu 22 mai 21:04

      @samy Levrai

      le pourissement sert objectivement nos dirigeants économiques et politiques, car il nous met dans cette situation impossible de chosir entre liberté et sécurité. Je suis d’accord avec vous là-dessus. Ceci-dit, j’ai moi-aussi été interpelé comme l’auteur, par cette nouvelle de la saisie de poisons... 


      Heureusement, concernant les « bombes sales » et autres « poisons », la Préfecture de Police de Paris a des plans et des techniques spéciales depuis longtemps... reste à savoir si ils seront efficaces en situation réelle... 

      Concernant de telles attaques, elles demandent un niveau technologique assez élevé, pour être vraiment « efficaces ». Ce n’est pas inatteignable pour un groupe terroriste, mais (heureusement) ça reste d’un autre niveau que ce qu’on a déjà vu. 

      Par ailleurs, les services de renseignements de nombreux pays observent étroitement le microcosme du nucléaire et autres bactéries dégueulasses... On a bien connu l’attaque au gaz à Tokyo, mais c’est rare. A partir d’un certain niveau technologique, il devient difficile de « passer sous les radars »... 

    • robert robert 22 mai 17:42

      les plus grands terroristes de tous les temps sont les occidentaux + israel qui balancent leurs bombes à l’uranium appauvri (oui, appauvri) sur les populations civiles musulmanes et ce depuis plusieurs décennies maintenant totalisant plusieurs millions de morts viive le progrès

      arrêtons de pleurer nos quelques morts, faisons notre mea culpa, arrêtons de nous abreuver au BFM.TV ; qu’avons nous fait pour arrêter nos armées s’impliquer dans des croisades ??


      • Paul Leleu 22 mai 21:10

        @robert


        nos dirigeants économiques et politiques profitent (et même créent) cette situation délibérément. Nous obliger à choisir entre liberté et sécurité. Nous obliger à croire que nos approvisionnements dépendent des guerres que nous menons chez nos voisins. C’est contre cette idéologie qu’il faut lutter pas à pas. 
        Je suis d’accord avec vous que nos chefs sont des criminels qui tuent plein de monde. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut s’habituer aux attentats chez nous. La hausse du niveau général de violence sert aussi nos dirigeants véreux et leur industrie morbide. Il faut lutter idélogiquement sur tous les fronts, car en vérité, il s’agit d’un seul et même front (je pense que là-dessus nous serons d’accord). 

      • phan 22 mai 18:35
        Toujours la fable des 19 barbus qui fait peur à l’intérieur tandis la bombe propre d’Iran qui fait peur à l’extérieur ! 
        Le livre de Pierre Conesa explique bien ce mécanisme : La fabrication de l’ennemi dans les démocraties ou Comment tuer avec sa conscience pour soi

        L’un des principaux mérites de cet ouvrage est d’expliquer que la fabrication de l’ennemi et sa définition correspondent avant tout à une analyse sociologique et psychologique. Ainsi, pour convaincre du bien fondé d’une guerre, il faut avant tout susciter l’adhésion de la population en jouant sur ses émotions et notamment ses peurs.

        • Paul Leleu 22 mai 21:14

          @phan


          oui... mais le problème est que la peur est humaine... on ne peut pas lutter contre la peur... ce qu’il faut, c’est lutter contre les causes de la peur. 

          En d’autres termes, il ne suffit pas de refuser la manipulation de nos dirigeants. Car, ils sont capables de faire exploser de vraies bombes chez nous. Et alors, la peur nous submergera. La peur est naturelle (et bonne). Ce n’est pas contre la peur qu’il faut lutter. C’est contre nos dirigeants.  

        • Le421 Le421 22 mai 19:16

          Le ministre de l’intérieur a annoncé qu’un attentat à la ricine avait été déjoué.

          Voire.

          Entretenons la Sainte Pétoche, Mère de toutes les précautions.

          Les attentats contre notre maison, La Terre, font des milliers sinon des millions de morts. Les plastiques, les substances chimiques, les produits chimiques à la con et tout le cirque dézinguent de façon plus radicale des populations entières.

          Tremblez brave gens, nous gérons vos biens...


          • Paul Leleu 22 mai 21:24

            @Le421


            oui, mais on ne peut pas lutter contre la peur, qui est une réaction naturelle (et saine) de l’humain. Que ferez vous le jour où une bombe explosera en vrai ? Il ne suffit pas de « dénoncer la politique de peur ». Car si dans un premier temps le Peuple nous écoute, au moindre attentat nous serons balayés en étant traités de « laxistes ». 

            Au contraire, il faut lutter contre les attentats et contre les causes des attentats. « Oui, il y a des raisons d’avoir peur. Et c’est pour cela qu’il faut se mettre en mouvement. Car on ne peut pas d’un côté lutter contre les terroristes, et de l’autre côté alimenter le terrorisme. » 

            La stratégie de nos adversaires capitalistes est de nous mettre nous-mêmes en situation de contradiction : « sécuritaire ou laxiste » pour Mélenchon, « démocrate ou raciste » pour Le Pen. Alors qu’en fait, ce sont eux qui sont en situation de contradiction : pompiers et boute-feu... Il faut mettre le gouvernement face à ses contradictions. 

          • Hallala Hallala 23 mai 10:18

            @arioul

            L’illustration de l’article lui est réservée à Merlan frit. Dans l’Italie fasciste sous le régime de Mussolini, l’huile de ricin était utilisée par les chemises noires, ils forçaient leurs adversaires à avaler de fortes doses de cette huile. L’huile de ricin provoquait alors des diarrhées assez terribles qui avaient pour but d’humilier les adversaires.Dans un dessin de leur propagande, une scène était assez connue où un ouvrier guérissait de ses « idées rouges » par un fasciste qui lui donnait de l’huile. Cependant, à forte dose, la diarrhée et la déshydratation qui en découle est si importante qu’elle peut être mortelle.
            On peut voir un exemple de ses effets dans le film de Fellini : Amarcord.. C’était la bombe sale faciste, évidemment beaucoup plus individuelle qu’une bombe sale « moderne » qui pourrait contaminer des millions de personnes.

          • Antoine 22 mai 21:11
            Colomb a embrayé sur la politique de Valls qui suivait celle de Sarkozy.
            La campagne de terreur continue.

            • François Vesin François Vesin 22 mai 23:36

              @Antoine
              «  La campagne de terreur continue. »


              Ce qui est vraiment dégueulasse, c’est que nos élites 
              criminelles ne sont jamais visées par des attentats...
              C’est même plus étrange que dégueulasse...on en
              viendrait presque à sa demander pourquoi les terroristes
              ne s’attaquent jamais aux racines du mal ?

              On me dit dans l’oreillette qu’on ne mord pas
              la main qui vous nourrit...cqfd !!!

            • sls0 sls0 23 mai 00:44

              C’est vieux la ricine et facile à produire.

              Par contre pour difuser c’est autre chose.
              Depuis le temps que c’est connu ça jamais été employé sous forme de diffusion pourtant des saloperies on en a inventé.


              • Moonlander Moonlander 23 mai 01:25

                La mouche qui pète la vache qui rit et le gland de la verge qui explose au contact de la vierge.


                • Eric F Eric F 23 mai 10:24
                  C’est un scénario souvent présenté dans des romans, films et fictions TV, et qui parait totalement plausible. Quelque chose comme ça arrivera certainement un jour, sans que l’on sache où et quand. Outre les victimes directes, cela pourrait amener pogroms et guerre civile.
                  L’article considère que les gouvernants « minimisent » ce danger, certains intervenants affirment au contraire qu’ils l’instrumentalisent voire le provoquent. Mais je ne pense pas que les « affairistes » en soient l’origine, la panique étant mauvaise pour le business. Il faut se résoudre à prendre en considération qu’il y a vraiment des ennemis de notre civilisation, et ils ne vérifieront pas les origines ethniques ni les affiliations idéologiques et religieuses de leurs victimes, le terrorisme par définition vise à répandre la terreur dans la population, c’est pour cela qu’ils ciblent des passants, des marchés, la foule anonyme et non pas les élites.

                  • pipolo 23 mai 11:01

                    vous me paraissez conditionne par le cinéma américain et aussi les bandes dessinées , comme beaucoup de nos contemporains vous avez envie de vous faire peur et être l’oiseau de mauvaise augure dans des qualité de devin , restez surtout devant la réalité elle est déjà pas très belle . cette guerre engagé depuis la seconde guerre mondiale entre les leadership de la planète j’ai nommé les us , les russes qui depuis quelques temps après l’avoir quitté ont rejoint le clan fermé des puissances internationales sans oublier la Chine contre les pays en voie de développement non alignés a leurs politiques , le moyen orient , l Afrique , l’ Asie mineur toutes ces régions remplis soit de matière premières ou de contrôle de zones d’influences . pensez a toutes ces erreurs historiques faites par de puissants intérêts de groupes aux états unies appelé lobbys et chez les russes oligarchie que de morts... que de morts... que de morts... depuis mais voila ils meurt très loin de nos sociétés développées et cela nous donnent l impression de vivre dans un monde en paix .que nenni il y a tous les jours des hommes ,des femmes , des enfants sur la planète que périssent sous les bombes ou sous les balles le cauchemar était , est et sera toujours la , l homme n a toujours pas pris conscience de sa situation universelle car les puissants s’échinent a se prendre la plus grande part du gâteau et a différentier la valeur des peuples par leur évolution Economique et industriel au détriment de leur mentalité et de leurs cultures , accompagné d un interventionnisme qui les abaisse et les asservie . en conclusion cette guerre qui a pour champ de bataille l hémisphère sud débordé quelquefois d’attentats sur le notre n est pas prête de s’arrêter donc le film catastrophe a la Hollywoodienne est déjà commencé depuis bien longtemps ... 


                    • Ben,... les premières « armes chimiques » datent d’une époque lointaine …..déjà à partir du IVe siècle avant J-C :sources : et ici.


                      @+ P@py


                      • bon je ne sais pas pourquoi , mais je pense que l’ on ne va pas trop pouvoir compter sur nos politiques pour nous protéger et nous secourir si ce type d’ attaque réussie

                        on va devoir s’ acheter des tenues NRBC , nous même et se construire son abri anti atomique , chimique et biologique et se faire des stocks de nourriture et d’eau


                        • Crab2 24 mai 13:39

                          Traitement de l’islam dit radical par certains des médias
                          «  C’est pas seulement ma voix qui chante, c’est d’autres voix, une foule de voix d’aujourd’hui et d’autrefois » - Jacques Prévert -

                          Suite

                          https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/05/traitement-de-lislam-dit-radical-par.html


                          • crabo21 30 mai 02:32

                            Il y a forcement des groupes qui songent a d’autres types d’attentats d’une autre ampleur et pas forcement du coté de l’Islam.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès