• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Terroristes promus garde-frontières en Syrie (!)

Terroristes promus garde-frontières en Syrie (!)

Lundi, le 15 janvier 2018, la « Coalition » impérialiste contre l’État islamique (EI), menée par les États-Unis, annonçait que les Forces démocratiques syriennes (FDS), les YPG et les YPJ, diverses milices kurdes, affrétées par ces mêmes puissances impérialistes pour démembrer la Syrie et l’Irak, « vont contrôler les frontières avec la coalition internationale menée par les États-Unis  »

Selon la « Coalition », les terroristes contrôleront la frontière syrienne !?...

Lundi, le 15 janvier 2018, la « Coalition » impérialiste contre l’État islamique (EI), menée par les États-Unis, annonçait que les Forces démocratiques syriennes (FDS), les YPG et les YPJ, diverses milices kurdes, affrétées par ces mêmes puissances impérialistes pour démembrer la Syrie et l’Irak, « vont contrôler les frontières avec la coalition internationale menée par les États-Unis  » (1). C’est comme si Donald Trump annonçait que les migrants mexicains illégaux auraient dorénavant la responsabilité de la surveillance de la frontière Mexique-États-Unis (!)

 

Pseudo lutte de « libération nationale » sous supervision néocoloniale.

Depuis des mois les preuves s’accumulent à l’effet que la pseudo « lutte de libération nationale kurde » pour la défense du « droit du peuple kurde à l’autodétermination » (sic) est un outil subversif conçu et promu par le clan impérialiste occidental (États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Israël) afin de poursuivre sa guerre d’agression au Moyen-Orient malgré la défaite de ses mercenaires djihadistes de l’État islamiqueDAESH – et d’Al-Qaida en Syrie et en Irak où ils ont amorcé la deuxième phase de leur guerre impériale visant à affaiblir l’alliance russo-chinoise-iranienne (2).

Pour cette deuxième phase de leur agression les États capitalistes occidentaux ont d’abord secouru les restes de leurs milices de mercenaires, soi-disant djihadistes (fake appellation raciste) et les ont planqués dans les entités pseudo Kurde du « Rojava » (3) et du « Kurdistan irakien » autour d’Erbil, la capitale patentée du futur État « libéré » fantoche, planifié par le Pentagone (4), où déjà quelques camps d’entrainement sont en opération, financés par certains États du Golfe persique, mais dont l’intendance est assurée par les troupes américaines, françaises, britanniques et israéliennes. Les mercenaires du YPG « kurde », à la solde de l’armée française, contrairement à ce que prétendent certains groupes marxistes-léninistes français, ont mission de fournir un « cover up » de gauche populiste aux manigances impérialistes occidentales (5).

 

La deuxième manche de la guerre impérialiste en Syrie-Irak.

Après avoir écraser l’État islamique (DAESH) voici que certains gouvernements, particulièrement l’Iran, l’Irak, la Syrie, la Turquie et le Liban, sont menacés par un nouveau spectre, celui de la bourgeoisie nationaliste chauvine kurde commanditée par les puissances occidentales afin de constituer le supplétif à l’immonde DAESH. Le Grand capital entend instrumentaliser les réclamations autonomistes de la bourgeoisie kurde avide de s’emparer de la plus-value produite par les travailleurs œuvrant dans l’industrie des hydrocarbures. Le fragile fondement des « réclamations » de la bourgeoisie kurde repose sur l’histoire du féodalisme dans cette contrée, époque où l’appartenance à la terre nourricière entrainait l’appartenance à une ethnie fondement des rapports de production du mode de production agraire, rural et de servage féodal. Évidemment, qu’avec l’industrialisation et l’urbanisation moderne, autour des mines, des hydrocarbures, et du commerce, ainsi que les multiples déplacements des nombreux peuples ayant transités et/ou peuplés ces régions il est devenu impossible de dessiner les contours géographiques des passages/brassages de ces multiples ethnies ayant pour la plupart choisies de s’intégrer à un État nation particulier, matrice de l’édification des États démocratiques bourgeois ayant accompagnés, là comme ailleurs, l’expansion du mode de production industriel – urbain capitaliste financiarisé.

Ces nouveaux États capitalistes, nés après l’effondrement de l’Empire ottoman (1917), se sont empressés, comme les États capitalistes du monde entier, d’ériger des frontières nationales à l’abri desquelles ils consolidèrent leur pouvoir bourgeois sur l’ensemble des prolétariats multiethniques si bien qu’aujourd’hui un ouvrier kurde iranien sera d’abord iranien avant d’être Kurde et plus le temps passe, l’assimilation aidant, moins il est Kurde et plus il devient prolétaire internationale en tout point semblable aux autres prolétaires de la région par son mode de vie et sa mentalité, comme dans les États-nations d’Occident et d’Orient au demeurant.

 

« Remake », un « foyer national kurde » après le « foyer national juif » (sic).

Voici, que les présidences étasunienne et française, chacune de leur côté, voudraient refaire l’histoire et forcer la création d’un « foyer national kurde » (après la malversation du « foyer national juif » (sic) en Palestine), autour d’Erbil et de Raqqa, une ville syrienne arabe comme le souligne René Naba : « Sous couvert de contact avec le président syrien, la France projette en effet d’édifier un « État » à Raqqa, sous contrôle kurde, dans le prolongement de sa politique de balkanisation du Monde arabe inaugurée au XXe siècle par les accords Sykes-Picot  » (6). La moindre des absurdités n’étant pas que Raqqa ou Erbil ou la région « Rojava » n’ont jamais été à prédominance kurde comme le soulignait Tierry Meyssan dans son texte « Un État kurde sans Kurde » (7).

Pire, comme le souligne René Naba « Longue est la liste des dirigeants syriens, d’ethnie kurde, dont la contribution a été décisive à l’époque contemporaine à la défense de la Syrie et à la promotion des thèses du nationalisme arabe » (8). Et vlan pour la go-gauche qui rappelons-le a soutenu en 1947-1948 l’édification d’un « foyer national juif raciste » sur les terres du peuple Palestinien. Voici que soixante-dix ans plus tard la go-gauche en remet autour de la fadaise opportuniste et réformiste et antiprolétarienne de la soi-disant « libération nationale du peuple kurde opprimé » (9). 

 

Les questions nationalistes sont des questions bourgeoises antiprolétariennes.

En somme, il n’y a pas de question nationale kurde, pas davantage que de question nationale « juive », chaque groupe régional s’étant intégré au pays dont les frontières ont été imposées par les colonisateurs européens à la fin de la Première Guerre mondiale. Nous pourrions en dire autant à propos des soi-disant oppositions religieuses entre chiite, alaouite, sunnite, catholique, orthodoxe, maronite, Druze, et Juif, etc. reliquat de l’ancien mode de production féodal en cours d’extinction dans cette région soumise aux pressions des pétrodollars impérialistes internationaux, et menacée demain d’être l’objet des pressions mondiales des pétroyuans chinois, la puissante impérialiste montante.

Revenons aux prétentions nationalistes chauvines du richissime Barzani, que les puissances impérialistes présentent aujourd’hui comme le « père » de la nation kurde opprimée après avoir nié l’existence de cette nation comme de dizaines d’autres en ces terres de passage et de brassage ethnique millénaire. Depuis des mois, lui et son clan de mercenaires Peshmergas, sont présentés comme des opprimés au milieu des terres arabes où ils vivent pourtant depuis des siècles (10). Nous avions dénoncé cette soudaine sollicitude suspecte de la part des criminels de guerre américains et français et nous avions dénoncé les malversations impérialistes ressourçant le nationalisme réactionnaire, et voici que depuis les agitations qui secouent l’Iran, on connait maintenant l’un des objectifs tactiques de cet État fantoche en création (11). La CIA a établi des camps d’entraînement d’où partent ses mercenaires djihadistes recyclés en agitateurs et casseurs infiltrés dans les manifestations en Iran (12). Ou encore, les terroristes des FDS deviendront garde-frontières en Syrie (13).

 

Conclusion.

Nous, prolétaires révolutionnaires, refusons de nous mobiliser pour servir les visées agressives du camp impérialiste occidental et son magouillage nationaliste chauvin et raciste kurde, ou Arabe (voir en Libye), ou juif, etc. Tout comme nous refusons de nous liguer en faveur du clan russo-chinois iranien. Nous disons simplement : « Puissances étrangères et mercenaires stipendiés hors de ces contrées ». Pas davantage que les guerres soi-disant « humanitaires » ne sont justifiées, les guerres nationalistes chauvines ne sont légitimes. La gouvernance des États-nations du Moyen-Orient est l’affaire des peuples de chaque pays du Moyen-Orient, en attendant que le prolétariat révolutionnaire mondial n’élimine ces frontières nationales d’un autre âge.

 

L’ÉDITORIAL EST DISPONIBLE SUR LE WEBMAGAZINE http://www.les7duquebec.com/7-au-front/terroristes-promus-garde-frontieres-en-syrie/

 

NOTES

 

  1. http://www.france24.com/fr/20180114-syrie-etats-unis-turquie-kurdes-frontieres-coalition-fds-ypg
  2. Luc Michel (2017) http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/syrie-dune-guerre-a-lautre-lagression-ne-cesse-pas/ et http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/apres-la-defaite-syrienne-le-plan-b-americain/
  3. http://ucl-saguenay.blogspot.com/2015/07/dossier-kurdistan-rojava-des-nouvelles.html
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Kurdistan_irakien
  5. http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/le-peuple-kurde-et-les-peuples-opprimes-du-moyen-orient-a-la-conquete-de-leurs-droits-nationaux-et-democratiques-par-leurs-propres-forces/
  6.  « Débouchant sur le découpage du Moyen-Orient en deux zones d’influence au bénéfice des puissances coloniales de l’époque, le Royaume Uni et la France, sur les débris de l’Empire ottoman, cette politique s’est concrétisée par la déclaration Balfour portant création d’un « Foyer National Juif en Palestine », la création de l’ « État du Grand Liban », l’amputation de la Syrie du district d’Alexandrette et son rattachement à la Turquie, enfin, la dotation d’Israël du potentiel atomique à Dimona, sous le gouvernement de Pierre Mendès France en 1955, plaçant de facto les négociations israélo-arabes sous le rapport inégalitaire de la menace atomique israélienne. Si au XXe siècle, la France a fait cadeau à la Turquie, son ennemi de la première guerre mondiale d’un territoire syrien, son projet, au XXIe siècle, est principalement dirigé contre la Syrie, certes, mais aussi contre la Turquie, son partenaire dans la guerre de démembrement de l’État syrien, menée sous couvert du « printemps arabe ». https://www.mondialisation.ca/le-mic-mac-de-la-france-dans-son-projet-de-creation-dun-etat-sous-controle-kurde-a-raqqa-en-syrie
  7. Thierry Meyssan (2017) http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/un-kurdistan-sans-kurdes/
  8. https://www.mondialisation.ca/le-mic-mac-de-la-france-dans-son-projet-de-creation-dun-etat-sous-controle-kurde-a-raqqa-en-syrie
  9. ROCML (2018) http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/le-peuple-kurde-et-les-peuples-opprimes-du-moyen-orient-a-la-conquete-de-leurs-droits-nationaux-et-democratiques-par-leurs-propres-forces/
  10. René Naba (2017) Un deuxième Israël. http://www.les7duquebec.com/7-au-front/irak-lindependance-du-kurdistan-un-2eme-israel-sur-le-flanc-oriental-du-monde-arabe/
  11. Après Daesh voici le Grand Kurdistan http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/apres-daesh-voici-le-grand-kurdistan/ Robert Bibeau (2017). http://www.les7duquebec.com/7-au-front/les-peshmergas-dernier-rempart-de-limperialisme/ et http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/la-guerre-se-poursuit-en-syrie-et-en-irak-via-le-kurdistan-fantoche/
  12. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/iran-la-cia-derriere-les-violences-liees-aux-manifestations/ et http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/strategie-du-chaos-le-gateau-iranien-prologue/
  13. http://www.france24.com/fr/20180114-syrie-etats-unis-turquie-kurdes-frontieres-coalition-fds-ypg

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 20 janvier 09:23

    De Josuah Macy à Zbiniew Brysinski, le purinement qui vient d’Amérique du Nord
     
    « Qui gouverne l’Europe de l’Est domine le Heartland, qui gouverne le Heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde. »
     
    LES CONFÉRENCES DE MACY
     
    « cyber- » vient de ces conférences (1942-1953)
    Les participants, Von Neumann, les mathématiciens Gödel et “Unabomber”, les psychologues Lewin, Murray (père des tests d’embauche), des sociologues, marketers, pédagogues, etc. devaient fournir les outils nécessaires à l’avènement de l’ordre mondialiste, ingénierie sociale par l’utilisation de l’informatique naissante, du “cyber”.
    La conclusion principale, fut qu’il fallait puriner les peuples souchiens pour détruire leurs nationalismes et anti-sémitisme (conférences financées par Wall Street comme La Baudruche), c.a.d la tendance holiste et disciplinaire du mâle blanc (matrice autoritaire de l’échelle F). Ils en arrivèrent donc à un plan Coudenhove-Kalergi à commencer par l’Occident, les autres parties du monde n’étant pas encore susceptibles d’auto-flagellation et soumission à leur auto-destruction raciale comme les gogochons, très larves de nature.
    Et La Baudruche négrière fut client préféré de Rothschild, et Garrido chez Bolloré.

    https://www.youtube.com/watch?v=JCvjjjA_ZmY (extrait émission TV très édifiant...)
     
    https://pascasher.blogspot.fr/2010/04/auto-reeducation-et-sciences-cognitives.html (plein de liens)
    http://www.anesi.com/fscale.htm (échelle F)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cybernétique#Le_premier_mouvement_cybern.C3.A9tique
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Conférences_Macy
    https://www.youtube.com/watch?v=Dbbh9aymEx4


    • antiireac 21 janvier 11:26

      @Choucas
      Pour mieux se comprendre :

      Zbigniew Brzezinski 
      c’est quand même autre chose que Zbiniew Brysinski

    • Clark Kent Clark Joseph Kent 20 janvier 09:29

      Tiens, c’est marrant, vous utilisez le même vocabulaire (et donc les mêmes anathèmes) que les idéologues que vous dénoncez !


      Bien tôt, vous allez nous parler du choc des civilisations, de l’axe du mal et des « pays de merde » ?

      • V_Parlier V_Parlier 22 janvier 17:11

        @Clark Joseph Kent
        Moi je lis surtout un truc : « leurs milices de mercenaires, soi-disant djihadistes (fake appellation raciste) ».
        -> Que les djihadistes soient en partie des mercenaires, j’en conviens (et je l’ai aussi dénoncé). Mais cette remarque entre parenthèses est des plus déplacées. Signe de trotskysme latent appelé de nos jours par l’appellation simplifié « islamo-gauchisme ». Tout ne doit être question que de luttes de classes et de haine du Blanc. Pas d’autres explications de fond.


      • V_Parlier V_Parlier 22 janvier 17:14

        @V_Parlier
        (corr : désigné par l’appellation).
        J’ajouterais que cet article ridiculise la cause qu’il défend. C’est peut être le but caché.


      • Shopi 20 janvier 10:19

        Morte de rire à la lecture de cet « article »  smiley
        Le langage débitant des clichés usés et mêmes fatigués, les théories conspirationnistes... eh oh camarade... faut trouver une meilleure moquette à fumer


        • Viriato 20 janvier 16:05

          @Shopi

          « Le rire abonde dans la bouche des .... » 

          L’article des canadiens est mauvais non pas par son langage, car le langage marxiste ou emprunté au marxisme, est un langage scientifique et sociologique spécifique.

          La propagande anti marxiste le voudrait « fatigué ». 

          Il se peut qu’il a été utilisé à contre sens, même, c’est certain qu’il a été utilisé n’importe comment. Mais cela ne reste rien à la validité de ses concepts bien plus précis et correspondant mieux à la réalité que le langage véhiculé par les journalistes et autres idéologues anti marxistes.

          Quant à la « théorie conspirationniste... » est devenue le seul argument de ceux qui n’en ont pas.

          Q’ils ne comprennent ou q’ils ignorent tout de la question, c’est facile de parler de « conspirationniste » et ainsi « éviter » de « répondre » tout en passant pour des personnes à la page ou que répètent comme des perroquets la dernière formule que les « commentateurs » les servent à travers l’outil de propagande audiovisuel.

          Mais l’article reste quand même très limite et ...pas marxiste du tout. Car avancer l’énormité « Les questions nationalistes sont des questions bourgeoises antiprolétariennes » est, objectivement, une aide aux agressions impérialistes contre les petits pays (la liste est longue et la Syrie est la dernière de la liste) et/ou une abérration de tout point de vue.

          Naturellement, une telle appreciation de la situation en Syrie et au Kurdistan, que tant d’autres ont fait, n’est qu’un appui mal déguisé ou inconscient aux forces (impérialisme US, monarchie réactionnaire d’Arabie Saoudite, entité sioniste) qui font tout en leur pouvoir pour « changer les régimes » et mettre en place des horreurs comme ceux qui sévissent au Kosovo, en Afghanistan, en Libye, en Irak et partout où ils interviennent.

          Les marxistes, et ceci est un principe de base et une tradition vieille de plus d’un siècle, s’opposeront toujours aux agressions impérialistes contre un petit pays ou un pays sous-développé, n’importa la nature de ce régime ni les caractéristiques de leurs chefs.

        • Lugsama Lugsama 20 janvier 16:26

          @Viriato

          « Quant à la « théorie conspirationniste... » est devenue le seul argument de ceux qui n’en ont pas. »

          Et cette article en est le parfait exemple, aucuns arguments autre que les Etats-Unies sont méchant et pipi caca, le néant absolue. Le tout basé bien sur uniquement sur des on-dits et suppositions que seuls des idiots sur Internet auraient remarqué face aux masses crédules.. Mais bon au moins on se marre bien à lire ces articles d’auto-ridiculisation, c’est quand même le principale.

        • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 janvier 17:17

          @Viriato

          Viriato mon ami la logique élémentaire demande  une certaine cohésion. 

          Ainsi te targuant de maitriser le vocabulaire et la théorie marxiste (ce que je ne prétend pas pour ma part nulle part dans mon texte je ne cite Marx ou un marxiste) tu t’empètre dans tes arguments.

          Un exemple : Tu radotes que La lutte des « peuples » est anti-impérialiste mais tu ne nous dis pas comment il se fait que Barzani se vante d’être l’ami de Nettanayahou ni pourquoi la COALITION impérialiste US appui les mercenaires Kurdes et leur confie la tâche de controler la frontière d’un pays qu’ils veulent partitionner après avoir massacrer les populations civiles de la Syrie 

          Tu ne nous dis pas comment réconcilier le fait que l’Arabie Saoudite de connivence avec Israel finance les brigades DAESH et aujourd’hui que l’EI est détruit finance maintenant les mercenaires Kurdes et se sert du Kurdistan irakien comme base arrière pour mener de la subversion en Iran - peu importe ce que l,on peu penser du gouvernement iranien 

          Bref, au lieu d’appliquer mécaniquement les théories Léninistes à propos de la lutte des prolétaires  POUR SOI-DISANT SE LIBÉRÉ (ce qui n’est jamais advenu dans l’histoire = jamais) tu serais mieux de relire mon texte et voir l’application contextualiser - au Proche-Orient de 2018 - de la théorie matérialiste dialectique PROLÉTARIENNE à la situation concrète prévalant dans cette région AUJOURD’HUI 

          Sur la Syrie notre position est la même La politique syrienne et le gouvernement syrien est l’affaire des syriens pas des puissances impérialistes et les syriens d’ethnie Kurde devraient cesser de mener la politique impérialiste occidentale 

          Merci beaucoup Viriato  pour ton intervention malhabile mais bien intentionné je le sais 




        • Viriato 20 janvier 20:54

          @Robert Bibeau
          Quelle est donc la situation concrète aujourd’hui ?


          Une région agressée, des petits pays envahis, subissant une guerre par procuration du fait de l’activité conjointe de l’impérialisme US, l’Arabie Saoudite, le Qatar, Israel ou la dite entité sioniste, avec l’appui des impérialismes du deuxième ordre, l’impérialisme français notamment.

          Manque presque total de mouvement « matérialiste dialectique prolétarien » (? ?). Si vous avez voulu dire, des partis prolétaires forts et implantés ou même existants, la réponse est la même.
          Par contre, lutte d’un petit pays contre cette agression abominable : la Syrie qui a tout le droit de se faire aider par d’autres pays de la région ou d’ailleurs à sa demande.

          Que peut proposer un marxiste (ou un « prolétaire matérialiste dialectique » ou le Diable ou le Saint Père s’ils étaient du côté des opprimés et massacrés, ce qui n’est pas le cas) ?

          Seulement un Front Uni de toutes les forces qui s’opposent réellement à l’agression impérialiste tout en ne faisant aucune concession politique aux régimes en place ou à leurs soutiens. Car ce sont des régimes bourgeois, oppresseurs et contraires aux intérêts des « prolétaires » de ces pays et du monde entier (si l’on veut élargir la question).
          Marcher séparés et frapper ensemble.

          Que la mienne est une argumentation typiquement marxiste ? J’en serais honoré et je pense que c’est effectivement le cas.

        • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 janvier 02:24

          @Viriato

          Des mots Viriato que des mots  qui étaient excusable en 1936 car l’expérience était encore insuffisante mais qui sont des crimes aujourd’hui alors que nous avons l’expérience des mouvements de Libération du Front populaire et des Fronts unis comme tu dis :

           « Seulement un Front Uni de toutes les forces qui s’opposent réellement à l’agression impérialiste tout en ne faisant aucune concession politique aux régimes en place ou à leurs soutiens. »

          De tous ces fronts unis sont sorties des pays capitalistes et des bourgeoisies fortifiées  marcher séparer = frapper ensemble = et le bourgeois remet ses prolétaires au travail forcé mal payé à la fin des sacrifices et des tueries.... dans les rangs prolétariens. 

          MARCHER SÉPARER ET NE RIEN ATTENDRE DES BOURGEOIS = RIEN MÊME PAS DE L’AIDE 

          TU VERARS À LA FIN CE QUE LES PESHMERGAS RÉCOLTERONT = JE PARLE DES PETITS PAYSANS ET DES JEUNES CHOMEURS ILS AURONT LA CHANCE D’ÊTRE EXPLOITÉS - OPPRIMÉS PAR LEUR PROPRE BOURGEOISIE NATIONALE KURDE ALLO LA « LIBÉRATION » 

          Pas difficile à comprendre avec ous les exemples que nous avons sous les yeux 



        • Viriato 21 janvier 10:50

          @Robert Bibeau

          Je ne suis pas pour promouvoir encore une division de la région avec un état kurde, plutôt pour les états socialistes du moyen orient, entité israélienne non sioniste incluse, mais si la majorité des kurdes veulent l’indépendance nationale, je ne m’y opposerait pas. 
          Aujourd’hui certains partis kurdes sont devenus, trompés derrière leur mot d’ordre d’indépendance nationale, les pions de l’impérialisme US dans la région.
          Il se peut donc fort bien que les prolétaires kurdes se fassent exploiter par des capitalistes kurdes alliés des impérialistes. Il y a des énormes gisements de pétrole dans la région sous « contrôle » kurde.Les monopoles pétroliers US y sont déjà. 
          Cependant, les « solutions » linéaires, « directes », sans médiations ni compromis, sont d’une part le reflet de la impatience théorique des intellectuels sans connaissance de la réalité de la lutte sociale et une impasse anarcho-syndicaliste, sans syndicats, vieille de siècles.

        • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 janvier 20:28

          @Viriato

          1) Cher camarade Nous n’avons pas à donner notre assentiment ou à refuser la création d’un bantoustan  Kurde ... nous n’avons ni vous ni  moi ce pouvoir.

          2) Ce qui nous est demandé est de bien comprendre les manigances des puissances impérialistes qui profitent des malversations d’une portion de la bourgeoisie KURDE pour  se maintenir en Syrie comme les USA l’ont eux-mêmes déclarés sur le dos des simples militants sincères MAIS TROMPÉS Kurdes.

          3) Pour ma part j’ai le sentiment que les Kurdes en majorité souhaitent rester dans leur pays respectif ( iranien - kurde en Iran, syrien - kurde en Syrie et irakien e langue kurde en Irak comme les travailleurs québécois francophones souhaitent rester dans le Canada 

          4) partout dans le monde impérialiste de nos jours où la question nationale est devenue RÉACTIONNAIRE CHAUVINE ET PARFOIS MEME FASCISTE  nous révolutionnaire prolétarien sommes internationaliste et une guerre pour soi-disant libérer le peuple Kurde - qui ne sera libérer de l’exploitation que par la Révolution prolétarienne et non par la révolution démocratique bourgeoise nationaliste 

          Merci de ton inetrvenetion cher VIRIATO



        • hdelafonte 20 janvier 13:42

          Salut à toi camarade prolétaire révolutionnaire,

          L’esprit de la pravda n’est pas mort ... et vive le Québec libre !


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 janvier 17:22

            @hdelafonte


            La Pravda c’est quoi camarade ??? Et l’esprit de la Pravda encore plus étrange 

            Surtout je ne vous remercie pas pour cette bêtise « Vive le Québec Libre » (ridicule) 

            Pensez-vous que la bande de bourgeois narcissique qui mène la troupe des nationaleux chauvin « de souches » pourrait apporter la « libération du mode de production capitaliste » aux ouvriers canadiens (du Québec) exploités et opprimés ??? 

            Ils ont un compte en Suisse comme le subodore un autre intervenant 

            Rien ne m’étonne effectivement 


             

          • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 16:12

            on a bien eut sous hollande un ministre des finance luttant contre l’évasion fiscale avec un compte en Suisse , plus rien ne m’étonne .....


            • egos 20 janvier 16:25

              @zygzornifle 

              et un ministre des affaires étrangères promoteur de Al Nosra
              actuellement parrain au concons, organe de validation de la fraude électorale
              après de nombreux exploits passés.
              A croire que Mitt visait juste, en invoquant les forces de l’esprit, la malédiction plane tjrs sur sa descendance.

            • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 janvier 17:31

              @egos


              OUI vous avez raison les djihadistes d’Al Nostra - Al Qaida mutés en kurdes autonomistes ça passe mieux au TJ et ainsi des idiots utiles de la go-gauche n’auront plus honte de soutenir les menés guerrières de l’impérialisme occidental au Proche-Orient. Chose impensable quand les marionnettes des impérialistes étaient des barbus pomouvant la charia. Notez que ce sont les mêmes criminels de guerre mais sous de nouveaux oripeaux plus convenables pour la petite-bourgeoisie occidentale très prolixe à propos des apparences et des façons de se présenter cherchant toujours à étiqueter - un travers dont elle a hérité des vieux communistes des années 1950.

              Merci pour ton intervention EGOS narcisse 

               

            • Massada Massada 20 janvier 17:30

              Un million de Kurdes sont menacés de massacre par un fou.

               
              Le dictateur turc Recep Tayyp Erdogan menace la population kurde de Syrie d’annihilation, pour le million d’habitants du canton d’Afrin, le danger est imminent. 
              Il suffit d’observer les préparatifs militaires de l’Armée ottomane et de ses supplétifs tout autour de l’enclave encerclée pour s’en convaincre. 
              Ces déplacements de troupes s’accompagnent d’intenses bombardements d’artillerie.
               
              Samedi dernier, Erdogan affirmait à la tv turque que « l’incursion militaire de la Turquie dans la province syrienne septentrionale d’Idlib allait écraser/pulvériser les forces de la milice kurde qui contrôlent la région voisine d’Afrin ». 
               
              Un million de kurdes se situent désormais sous la menace directe et exprimée d’un mégalomane expansionniste de la pire espèce.

              • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 janvier 17:40

                @Massada


                Je ne suis pas étonné de voir surgir les sionistes avérés au secours des mercenaires d’Israël de l’Arabie Saoudite, des USA et de la France impérialiste. 

                Leur inquiétude soudaine vis-à-vis des Kurdes (pourtant cette région est constituée d’une minorité de kurdes - et les autres ethnies arabos-syriacs majoritaires  habitant cette région d’Idlib - Afrin ne semble pas obtenir la compassion des sionistes ???  Pourquoi cette compassion sélective ?)  AVEU NON SOLLICITÉ DE LA PART DES CRIMINELS QUI PÊCHENT EN EAU TROUBLE. 

                Loin de nous l’idée de soutenir Erdogan disons simplement que par la faute des puissances impérialistes la Syrie malgré sa victoire sur l’hydre DAESH-USA-FRance n’obtiendra pas encore la paix tant mérité. 



              • covadonga*722 covadonga*722 20 janvier 18:52

                @Robert Bibeau
                 le révolutionnaire cul au chaud au Quebec se veux la voix du prolétariat mondial

                Moi qui suis un vieux prolétaire je lui crache mon mépris à la gueule , je me contrefous du sionisme et des yankee mais je conchie encore plus ceux qui approuve le boucher Turc qui s’en prend aux seuls qui ont réellement combattu les islamistes.
                La crapule stalinienne que vous êtes ne mériterais même pas de cirer les bottes des petites 
                YPG Peshmergas !

                vous êtes déjà entré en décomposition et ça pue jusqu ici en France 

              • Robert Bibeau Robert Bibeau 20 janvier 19:22

                @covadonga*722



                Reprenez  votre flegme camarade 

                L’insulte n’a jamais tenue lieu d’argument. 

                Non je n’appuie pas Erdogan. Pour ce qui est de stalinien vous êtes dans les pêches. Staline était un fervent nationaliste chuvin ce que sont les staliniens comme vous ce que je conchie.

                Les petites peshmergas donnent leur vie pour des puants comme les vietcongs l’ont donné avant eux pour que leur bourgeoisie nationale pourrie s’n mettent plein les poches comme Mahmoud Abbas chez les palestiniens 

                Je trouve triste que vous n’ayez aucune compassion pour ces jeunes Peshmergas qui sont trahies.

                Merci de votre post cher ami Covadonga  

                 

              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 janvier 11:55

                @covadonga*722

                Bonjour,
                Si vous étiez un « vieux prolétaire », vous ne vous rangeriez pas du côté de vos opprimeurs. Or, c’est ce que vous faîtes. Et de traiter les gens de « crapule stalinienne », ne changera rien à l’affaire. Vous vous trompez de camp depuis le début. Mais vous pouvez toujours infléchir votre propension à défendre vos opprimeurs. Ceux qui vous ont exploité toute votre vie, ceux qui vous tiennent un langage très « soft », et que vous suivez avec allégresse si je puis dire. Depuis que je lis vos commentaires je vois bien que du monde « ouvrier » vous n’en connaissez que le servage et de cela vous semblez vous y complaire.
                Ce que vous n’avez toujours pas compris c’est que vous êtes utilisé par l’Oligarchie pour continuer leur mise à sac de tous les liens sociaux en France. Vraiment, @ Coadonga, vous me faîtes de la peine, quand est-ce que vous ouvrirez réellement les yeux sur la société dans laquelle ceux que vous défendez, en toute « méconnaissance » de cause, nous ont plongés ? Il n’est pas trop tard, vous savez ! 


              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 janvier 11:57

                @Nicole Cheverney

                Erratum : lire @ Covadonga au lieu de Coadonga. Avec mes excuses.


              • pipiou 21 janvier 12:04

                @Nicole Cheverney
                C’est quoi déjà un « opprimeur » ?


              • covadonga*722 covadonga*722 21 janvier 12:28

                @pipiou
                probablement la même chose qu’un oppresseur  !  smiley


              • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 janvier 20:29

                @Nicole Cheverney

                Bonne réplique à ce pseudo-prolo (prolo c’est lui qui le dit) en complément à mon article = d’ua auteur de la région  À LIRE  CETTE SEMAINE, LE PSEUDO KURDISTAN ET LES VRAIS PLANS IMPÉRIALISTES AMÉRICAINO-OCCIDENTAUX POUR POURSUIVRE L’AGRESSION AU MOYEN-ORIENT (SYRIE-IRAK-IRAN)   : http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/presence-militaire-au-kurdistan-cheval-de-troie-us-dans-la-region/




              • Massada Massada 20 janvier 17:53

                Sur le coup de 16h 33, heure d’Afrin, des appareils turcs ont lourdement bombardé le canton d’Afrin en plusieurs points.

                 
                Quelques minutes plus tard, l’Armée turque a entamé une offensive terrestre à partir de sa frontière, par le Nord, et depuis la ville de Maréa, à l’Est, en territoire syrien. Selon des sources locales, ces premières tentatives ont été repoussées par les Unités de Protection du Peuple (YPG).
                 
                il n’existe pas un seul combattant de l’Etat islamique et/ou du PKK dans la province d’Afrin.


                • Massada Massada 21 janvier 08:36

                  Afrin : 72 avions, 110 cibles, 10 morts : 7 civils et 3 combattants.

                  En outre, vingt-cinq civils ont été blessés dont plusieurs se trouvent dans un état critique.
                   
                  10 innocents ont été assassinés à Afrin par un malade mental disposant de la seconde plus grande armée de l’OTAN. 


                  • Massada Massada 21 janvier 14:00

                    les YPG ont fait échouer deux tentatives des forces turques islamistes de pénétrer dans la province au niveau du sol. 

                     
                    Les YPG ont juré de résister à l’agression militaire turque contre le canton d’Afrin. « Nous n’avons pas d’autre option que celle de résister », ont déclaré les YPG.


                    • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 janvier 19:43

                      @MassadaAux sionistes qui se réjouissent un peu trop vite du sacrifice de leurs affidés voici la réponse d’un résident de cette région  qui appartient toujours à la SYRIE À LIRE  CETTE SEMAINE, LE PSEUDO KURDISTAN ET LES VRAIS PLANS IMPÉRIALISTES AMÉRICAINO-OCCIDENTAUX POUR POURSUIVRE L’AGRESSION AU MOYEN-ORIENT (SYRIE-IRAK-IRAN)   : http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/presence-militaire-au-kurdistan-cheval-de-troie-us-dans-la-region/


                    • antiireac 21 janvier 17:40

                      @ l’auteur 

                      Encore un article réac qui nous apprend rien sinon sa couardise envers le peuple opprimé que sont les kurdes.

                      • Robert Bibeau Robert Bibeau 21 janvier 19:35

                        @antiireac


                        Vous auriez avantage à bien relire l’article qui au contraire vous apprend que la go-gauche joue toujours les idiots utiles couchées entre TRUMP et MACRON dans un lit de roses épineuses 

                        Réact est celui qui troque l’intérêt du prolétariat en faveur des devises pour la petite-bourgeoisie nationaliste et commercante 

                        Merci beaucoup pour votre post camarade 



                      • ASTERIX 22 janvier 10:02


                        C’ EST LA SECTE DES NOUVEAUX DIRIGEANTS :
                         :
                        -poutine -erdogan -assad -rajoy

                        ce sont des DEBILES PROFONDS ;; ;; ;; ;


                        • ASTERIX 22 janvier 10:03

                          dirigés par le PLUS DEBILE :TRUMP

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès