• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tout ça pour ça !

Tout ça pour ça !

Après de longues semaines, le mouvement des gilets jaunes arrive à un tournant décisif, il est temps de réfléchir et de faire un bilan provisoire.

 

 

 

La puissance d'un symbole rassembleur

ll y a déjà plus d'un mois, les réseaux sociaux cristallisaient petit à petit un mécontentement croissant de gens qui étaient taxés sur tout et ne recevaient en échange que le regard indifférent et le service minimum du fonctionnaire bien mieux loti qu'eux, n'ayant pas les fins de mois douloureuses qu'ils subissaient.
Toutes les semaines apportaient leur lot de petites humiliations et de taxes en tout genre votées par une assemblée godillot, de la limitation de vitesse à 80 km/h au durcissement du contrôle automobile, de l'augmentation des taxes sur les déchets à celle sur l'abri de jardin, rien n'y échappait.
La nouvelle taxe "écologique" sur le diesel a fini par faire sauter le couvercle de la marmite, et les premiers gilets jaunes sont apparus, bloquant les ronds-points avec le succès que l'on sait en réussissant à fédérer une partie importante de la population ave l'objectif de faire reculer le gouvernement.

La montée des enchères

Quand un mouvement fait boule de neige avec l'approbation du plus grand nombre, il devient évidemment ambitieux, la décision est donc prise de manifester à Paris ainsi que dans les grandes villes. La première stratégie du gouvernement fut de laisser casser les antifas et autres groupes d'extrême gauche pour donner une mauvaise image du mouvement dans les informations et faire se retourner l'opinion.
Malheureusement pour lui, Castaner n'avait pas le doigté suffisant pour cette manoeuvre qui devint un peu trop visible et contreproductive avec les dégradations de l'Arc de Triomphe qui scandalisèrent le peuple français, les apprentis sorciers étaient dépassés par les événements. La semine suivante, il fut donc décidé d'employer les grands moyens, véhicules blindés et présence policière renforcée. Mais Paris est grand et le nombre d'endroits où les casseurs peuvent s'en donner à coeur joie est important, malgré un nombre conséquent d'arrestations.
Je doute que les vrais casseurs arrêtés aillent en prison, ceux-ci sont presque toujours les rejetons de la même classe sociale que nos élus et nos magistrats, comme l'a bien montré le procès sur la mort de Méric. Quant aux racailles qui pillent à la nuit tombée, ce n'est même pas la peine de poser la question.

 

L'aumône accordée aux manants

Les patrons se plaignent, l'économie bat de l'aile et le chiffre d'affaires des commerces baisse dangereusement à l'approche de Noël, saison où les ventes sont à un point culminant. Il faut donc faire quelque chose, et comme le monarc n'a pas la moindre intention de changer sa ligne mondialiste, il consulte pour savoir à quel point combien il peut desserrer les cordons de la bourse.
Les annonces faites sont d'essence typiquement socialiste, il s'agit de fractionner la population en sous-catégories et distribuer de l'argent aux plus basses, c'est-à-dire diviser pour mieux régner. Comme d'habitude, un effet de seuil est créé, et si vous êtes un peu en delà, vous paierez un maximum. C'est le genre de mesure qui encourage les gens à calculer si cela vaut la peine de travailler, inutile de dire quelles sont les dégâts sur l'économie. Des revendications initiales, il ne reste quasiment rien, tout a disparu dans un trou noir. Et dans un dernier pied de nez, le monarc a fait signer un traité de l'immigration qui va créer un appel d'air et faire gonfler la facture de l'immigration, les taxes feront donc leur réapparition bientôt !

 

L'utopie de la révolution

Les gilets jaunes ne sont pas à blamer, ils ont tenu longtemps dans des conditions fatigantes et difficiles, il est normal que leur mouvement s'essouffle. Le temps de la révolte épidermique est dépassé, il faut aujourd'hui se demander sur quoi cela peut-il bien déboucher.
Ils ont pu tester la résistance du pouvoir et doivent maintenant savoir que pour le renverser c'est le coup d'état ou rien, il n'y a pas d'alternative. Mais sans organisation structurée et l'appui de l'armée, un coup d'état n'est pas réalisable, cela devient une révolution qui est vite réprimée dans le sang. Je ne pense pas que nos compatriotes soient près pour cela.
Les maux exprimés par les gilets jaunes sont la conséquence des choix économiques et politiques bien plus globaux et sur lesquels ils devraient dorénavant réfléchir. Lors des présidentielles, j'avais exprimé le sentiment qu'avec l'élection de Macron notre pays allait se suicider, le processus s'est très vite engagé, malheureusement.
Comme pour les USA, notre économie, notre industrie ne peuvent se développer sans un certain protectionnisme que ne permettent pas les instances européennes qui sont assiégées par les lobbies mondialistes. Macron veut un pays ouvert à tous les vents.
En plus d'être un poids économique très lourd, l'immigration change le socle culturel français de plus en plus vite, sous les coups de boutoir de la communauté musulmane, notamment. Macron fait signer un traité qui aggrave la situation et qui ligote notre droit pénal.
C'est l'ensemble de cette politique qui est la cause principale des charges de plus en plus lourdes qui pèsent sur les épaules de nos concitoyens, et cela ne peut se changer par des émeutes ou même une révolution, mais comme en Italie ou aux Etats Unis, en faisant accéder au pouvoir des gens qui prennent en compte les intérêts de leur peuple.

Vive la république, Vive la France !

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • bluerage 12 décembre 2018 11:00

    Je crains que vous n’ayez totalement raison en effet, les semaines et mois qui viennent nous démontreront que rien n’a changé, comme d’habitude, nous ne sommes plus qu’une colonie de Bruxelles...


    • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2018 23:02

      @bluerage
      C’est vrai mais beaucoup ne l’ont pas encore compris. Il est même possible que Macron subisse des pressions car il n’y va pas encore assez fort. (Sinon pourquoi des prises de positions si étonnament nuancés dans les médias conventionnels ? Pas vraiment du gros soutien de Macron ces dernières semaines en tout cas). La promotion relative de l’insurrection pourrait être même un « recadrage » par les potes, comme lors de l’affaire Benalla (pour finir par lâcher et dire ensuite que c’était un coup des russes quand il plie).

      Mais ça doit se jouer certes à un autre niveau que la politique fiscale intérieure, ce seul petit pouvoir qui reste au gouvernement.

      Notons que contrairement à beaucoup je ne vois pas la dite insurrection comme un signe de bonne santé du pays, vu comment ça se passe :

      Sur les vidéos publiés par des amateurs (hors TV) on ne voit pas que des vidéos glorifiantes mais aussi de nombreuses situations où une quizaine de types massacrent magasins et voitures (et même des clios, des petites camionettes d’artisan, quelques vieilles caisses aussi) avec des centaines de personnes de tous âges tout autour et qui regardent ça comme un spectacle. Bien sûr je ne leur reproche pas de ne pas prendre le risque d’intervenir (risquer sa vie pour ça, non non) mais de contempler cela avec intérêt, sans même se déplacer ailleurs pour se dissocier. Donc cette dissociation des casseurs est toute relative. On a affaire à une sublimation de vengeance par jalousie, où les voitures expient à la place de leurs propriétaires devant un public qui se sent « vengé ». Cette situation très malsaine est le symptôme flagrant d’une situation de pré-guerre civile où, faute d’atteindre le puissant, on s’en prend à celui qui s’en sort moins mal car s’il s’en sort moins mal c’est qu’il est « proche du système ». je rappelle que ça ne s’est jamais passé bien, qu’à la fin tout le monde y passe pour quelque raison que ce soit, et qu’il faut au moins plusieurs décennies pour revenir à une situation... pas si extraordinaire que ça.

      Les français réagissent toujours avec 20 ans de retard quand il n’y a plus rien à faire, sauf la baston et la casse !


    • MagicBuster 12 décembre 2018 11:08

      Le smic à 1500 euros. c’est 10.000 francs !!!!!

      Incroyable ce que l’on pouvait faire avant avec 10.000 Francs.

      Bravo les cassos  !!

      Dans 10 ans on gagnera tous 200.000 euros par mois et on n’aura pas assez pour acheter des pâtes.

      Navrant que personne ne comprenne rien . . .


      • foufouille foufouille 12 décembre 2018 12:07

        @MagicBuster
        si la valeur de la monnaie est faible, nous serons compétitif. 1FF = 2$ est un minimum.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 décembre 2018 15:33

        @MagicBuster
        L’inflation mange inexorablement toutes les augmentations qui sont généreusement accordées, cela a toujours été le cas. Quand les salaires sont jugés trop élevés, un petit coup sur la pédale de l’inflation, et hop, tout redevient comme avant !


      • sweach 13 décembre 2018 11:37

        @MagicBuster
        Oui peut importe le chiffre, l’important c’est ce qu’on peut faire avec.

        Mais à comparaison équivalente nous n’avons pas les même moyen que par le passé.

        Dans les année 80 avec un salaire médian de 5000 Franc ont vivait très bien et tout prenait 5% par an y comprit les salaires.

        Aujourd’hui avec le salaire médian de 1600 euros on vie moins bien et tout prend 2% par an sauf les salaires.

        Avoir un logement, un travail, des vacances, « un avenir » avec 5000 Franc par mois, c’était tout à fait possible.

        Aujourd’hui pas de logement, pas de travail, pas de vacance, « pas d’avenir » avec 1600 euros par mois, tout est très compliqué.

        Notre croissance se fait en supprimant les coûts, comme une vulgaire multinational qui licencie pour diminuer ses coûts de gestion en oubliant totalement que c’est son personnel qui fait son chiffre d’affaire.

        L’état doit rapidement comprendre qu’il est le peuple, sans nous l’état n’existe pas, en nous pourrissant la vie il se détruit lui même.


      • sweach 13 décembre 2018 11:45

        @Gilles Mérivac
        Franchement j’adore l’inflation, elle détruit le capital et donne de la valeur à l’avenir, ce qu’on fera demain aura plus de valeur que ce qu’on a fait hier.

        Mais avec des taux bancaire à 1.6% sur 15 ans (voir bcp moins pour les riches), on est tout sauf en inflation, sans la BCE qui nous perfuse artificiellement, on est carrément en déflation depuis un petit moment.

        Là on n’est pas en période inflationnaire, on est en période suicidaire, les vendeurs augmentent les prix ce qui réduit les volumes et les coût de production.
        Résultat il y a de moins en moins de demande et notre économie se grippe.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 12:15

        @sweach
        Beaucoup de gens ont profité d’une inflation à deux chiffres dans les années 70, par exemple en achetant une maison à crédit, c’est évidemment beaucoup plus difficile aujourd’hui où pratiquement plus aucun investissement ne rapporte, cela grippe l’économie et c’est une situation malsaine.
        Mais avec une inflation brutale de 40%, vous perdez tout.


      • sweach 13 décembre 2018 13:20

        @Gilles Mérivac
        *avec une inflation brutale de 40%, vous perdez tout. *
        MAIS ON A RIEN !!!

        Même si il y a une grosse inflation, ma voiture, mon logement auront toujours la même valeur, seul les billets que je n’ai pas perdrons de leur valeur.
        Par contre la valeur de mon travail exploserait et mon patron serait à mes pieds pour que je produise.

        Détruire la valeur d’un billet pour donner de la valeur à un travail, je signe quand vous voulez.

        Puis ne soyez pas idiot, oui une hyper inflation est mauvais car cela empêche un commerce normal, mais au vu des richesse physique (ex : réserve d’or) l’hyper-inflation est impossible en Europe.


      • Balkanicus 13 décembre 2018 14:01

        @sweach

        Detrompez vous, tout est possible

        Les reserves d or ont ete bien entamer, de plus les stock physique sont souvent or du pays donc non utilisable en cas de crise grave

        Le systeme bancaire est fragile, car il ne gagne de l argent que sur les frais, et quasiment rien sur l activite de pret.... bref ca va pas tarder a peter

        Et l inflation, quand le prix du pain double d un jour sur 2, votre patron, il cherchera pas a vois employer, il aura autre chose a penser .....

        Et votre maison et voiture, risque d etre saisie par l etat meme, pour des raison de dette d etat.....

        Alors, un effondrement.... oui, on perd tout !!!!


      • nono le simplet nono le simplet 13 décembre 2018 14:09

        @Balkanicus
        les stock physique sont souvent or du pays

        oué et pour les stocks d’argent il ne faut pas les prendre pour de l’argent content ...


      • Balkanicus 13 décembre 2018 14:15

        @nono le simplet

        L argent, c est la planche a billet.....

        Hyper dangereux, et cela fait des annees que cela dure....

        La crise qui vient va etre pire que tout ce que l on a pu connaitre....


      • nono le simplet nono le simplet 13 décembre 2018 16:09

        @Balkanicus
        c’est pas grave ... j’me comprends smiley


      • sweach 13 décembre 2018 17:40

        @Balkanicus
        *Les reserves d or ont ete bien entamer, de plus les stock physique sont souvent or du pays donc non utilisable en cas de crise grave*
        Mise à part les 600 tonnes que notre chère Sarkozi a vendu, que je qualifierais de crime contre la nation, je ne suis pas au courant d’une diminution ou d’un stock physique hors du territoire.

        J’espère bien que nos 2.435 tonnes d’or sont bien dans les 11.000 mètres carrés qui leur sont dédiés dans la banque de France au 1er arrondissement de paris.

        Bien sur que le system bancaire est fragile, mais vous ne savez vraiment pas ce qu’est l’inflation.

        quand le prix du pain double d un jour sur 2, votre patron, il cherchera pas a vois employer, il aura autre chose a penser
        Vue que vous prenez l’exemple du pain, je vais prendre l’exemple de la boulangerie pour mon patron et ma fonction boulangé.
        Effectivement il va vouloir me virer quand le prix de sa marchandise double, c’est le premier truc qui va lui traverser l’esprit.

        Après si un prix double en une journée nous ne sommes pas en inflation donc mauvais exemple.

        votre maison et voiture, risque d etre saisie par l etat meme, pour des raison de dette d etat*
        Faudrait-il que je sois endetté ?? Vous mélangez vraiment tout

        Un bien possède la valeur qu’on lui donne, si demain on est en inflation mon bien prendra de la valeur numéraire, mais il aura toujours la même valeur si je souhaite le commercer.

        En claire je pourrai toujours acheter 1000 pains avec ma voiture, même si le prix du pain double.


      • Jeekes Jeekes 12 décembre 2018 11:17

        ’’les dégradations de l’Arc de Triomphe qui scandalisèrent le peuple français’’

         

        Non-non...

         


        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 décembre 2018 15:29

          @Jeekes
          Je parlais du peuple français, c’est-à-dire de ceux qui ont un sentiment patriotique, donc ne vous sentez pas visé.


        • Nicolas_M bibou1324 12 décembre 2018 11:18

          Voici la liste des revendications des JG transmises au gouvernement. Vous devriez la lire, c’est instructif. Le pouvoir d’achat ou le prix à la pompe n’ont jamais fait partie des revendications, le gouvernement répond complètement à côté.


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 décembre 2018 15:28

            @bibou1324
            Bien sûr qu’il répond à côté, Macron a déjà dit qu’il ne changerait rien à sa politique. S’il peut se le permettre, c’est parce que nous avons des institutions « en béton » avec un président ultra protégé par la constitution. C’est un atout quand le titulaire est à la hauteur mais une catastrophe dans le cas d’une erreur de casting.
            Et malheureusement ...


          • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2018 23:14

            @bibou1324
            Hmm... Il y a des couples de demandes qui m’interpellent... si on reclasse un peu :

            * Revoir à la baisse toutes les taxes + Baisse des charges patronales
            * Augmentation des aides financière publiques + Augmentation des retraites + Réévaluation de l’allocation pour le logement

            Pas mal question cohérence, mais aussi des trucs avec lesquels l’oligarchie bobo nous bassine déjà :

            * Inclusion des personnes handicapées => Pourquoi, elles sont interdites ?
            * Parité homme/femme : Le marronier PS/LREM par excellence ! Ils n’ont qu’à réguler les salaires et au moins j’arrêterai d’entendre ça tout le temps !

            Bref, désolé mais c’est un programme de campagne de LREM, rien de plus. Chercher l’erreur.... un cercle dont on ne sort pas (rien sur le protectionnisme, le contrôle des entreprises stratégiques et infrastructures du pays, le libre échange). Circulez, y’a rien à voir !

            Et en bonus : Promulgation des lois par les citoyens eux-mêmes. J’imagine une réunion de copropriétaires à 60.000.000 de personnes dans la salle en train de débattre. Déjà que quand ils sont 30 j’ai envie d’aller voir ailleurs... smiley


          • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2018 23:16

            @V_Parlier
            Et j’oubliais, dans une moindre mesure, cet autre paradoxe :
            * Annulation du projet de loi du biocarburant à l’huile de palme + OGM
            * mise sur le marché de biocarburants

            Ca veut donc dire qu’on va cultiver de la bonne nourriture pour la brûler dans moteur... Déjà que nous n’avons plus d’autonomie alimentaire...


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 08:27

            @V_Parlier
            Ces demandes désordonnées et sans cohérence montrent que la démocratie s’apprend et qu’elle demande beaucoup de réflexion. A qui la faute si nos concitoyens ne sont plus capables d’un tel effort et d’établir une priorité dans leurs exigences ?
            Qui les a endoctrinés au point qu’ils ne soient plus capables de voir plus loin que l’enseigne de leur hypermarché ? Des années de bienpensance médiatique et la dégradation continue de l’enseignement ont fait de terribles dégâts. Il ne faut donc pas attendre des miracles, ce qu’ils font n’est déjà pas si mal.


          • V_Parlier V_Parlier 14 décembre 2018 22:44

            @Gilles Mérivac
            Je respecte l’argument. C’est pourquoi le référendum « tout court » (soumis par le gouvernement) serait déjà un grand pas, car on en est hélas encore loin. Même cette consultation démocratique « sécurisée » révulse la classe politique dominante !


          • Tall Tall 12 décembre 2018 11:28

            La désindexation des retraites est un levier de paupérisation aussi pervers que scandaleux.

            Voici des chiffres parlants issus de Belgique où les retraites sont indexées.

            L’index y a augmenté les retraites de :

            + 11,4% depuis 5 ans ( 2013 )

            + 28% depuis 10 ans (2008 )

            Ce qui implique une perte de pouvoir d’achat d’autant de % quand ça n’est pas indexé


            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 décembre 2018 15:50

              @Tall
              L’indexation est la seule manière de garantir le même revenu par rapport à l’inflation, effectivement. Mais c’est une arme à double tranchant car si le pays s’appauvrit, c’est la spirale habituelle qui se met en route, déficit, crédit, déficit ...
              Les fonctionnaires, comme les retraités ne peuvent pas prétendre toucher davantage que ce que leur pays est capable de produire.


            • Tall Tall 12 décembre 2018 19:35

              @Gilles Mérivac

              si le pays s’appauvrit,

              La France a des moyens, surtout si elle récupère sa souveraineté, ses frontières et sa monnaie. L’UE est un piège économique et social pour elle, et elle paye pour en plus ( 2e contributrice )
               
              De + ce n’est pas en paupérisant un pays qu’on redresse son économie.
              L’austérité est une connerie. Surtout après le krach de 2008 ; il aurait fallu un « new deal ». Mais Bruxelles, à la botte des lobbies financiers a préféré saigner les peuples pour régler l’ardoise des traders. Et maintenant, ça pète de partout
               
              Il y aura peut-être une accalmie à cause des fêtes mais ça reprendra comme un feu de brousse après.


            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 08:35

              @Tall
              Même si la France récupère sa souveraineté etc, je crois qu’elle n’aurait plus beaucoup de moyens, justement. Ce sont les prêts avec des taux d’intérêt ridicules qui la font rester à flot, mais en échange on lui demande de rester dans l’UE et d’y militer, on a rien pour rien.
              C’est d’ailleurs à mon avis la principale raison de la réticence à voter pour un mouvement proposant la sortie de l’UE, la crainte d’un krach argentin. Mais ce que les gens ne voient pas, c’est que de toutes façons il y en aura un à plus ou moins long terme et que les épargnants seront ruinés une fois de plus.


            • Tall Tall 13 décembre 2018 08:52

              @Gilles Mérivac

              Je ne suis pas expert en économie, mais la France ne s’en sortait pas + mal que les autres avant l’euro et les pertes de souveraineté ( disons 25 ans ). Elle a un poids économique semblable à l’Angleterre qui a gardé sa livre.
              Le Brexit n’a déclenché aucune cata annoncée.


            • JBL1960 JBL1960 12 décembre 2018 12:12

              Bof, pas grave, vont rétablir l’état d’urgence après la fusillade, par un fiché S, de Strasbourg...

              Une gonzesse de LR venait juste de le réclamer sur les Merdias en continu, pour pouvoir faire des perquises à tout va et des assignations à résidence...

              Encore une fois, le peuple s’éveillant, à vitesse grand V, on brise le momentum en récupérant un fait divers en le transformant en attentat terroriste manipulé...

              Et Hop, les dissidents politiques, facilement repérables car ils portent un GJ, les lanceurs d’alerte, au zonzon !

              Merci qui ?

              Merci Macron ♫ Hé M’sieur Ruffin, alors heureux ?


              • Christian Labrune Christian Labrune 12 décembre 2018 15:25

                Encore une fois, le peuple s’éveillant, à vitesse grand V, on brise le momentum en récupérant un fait divers en le transformant en attentat terroriste manipulé...

                ========================
                @JBL1960

                Si j’ai bien compris, le terroriste de Strasbourg aurait donc été stipendié par les services secrets français pour faire croire ce qui est faux qu’il existerait un islamisme jihadiste en France ?
                Et ceux qui, comme vous, prennent fait et cause pour ces terroristes et tâchent de les dégager de toute responsabilité, fût-ce en recourant aux délires du conspirationnisme le plus échevelé, par qui sont-ils stipendiés ? Par les Frères ? Par les salafistes ?
                Mon sentiment est qu’ils seraient plutôt, eux-mêmes, à la botte de ces services secrets très pervers et très machiavéliens qu’ils prétendent dénoncer. Ce que vous nous racontez est d’une si énorme connerie qu’il est totalement impossible, si on est muni d’un minimum de raison, d’y croire un seul instant. Cela écarte donc tout soupçon, cela permet de noyer le poisson.
                Qu’est-ce qu’un terroriste, dans votre conceptions ? Un ancien colonisé, et donc pas même un homme. Un pauvre esclave qui fait simplement ce qu’on lui dit de faire sans avoir même la possibilité de raisonner un peu. Si l’Amérique lui demande, comme à Raqqa, de couper la tête à un journaliste, il le fait. Il ne dispose pas, comme nous, de la liberté qui permet de choisir et, le cas échéant, de dire NON.
                Je ne vous conseille même pas de faire un tour aux urgences de Sainte-Anne parce que, lorsqu’on en est arrivé à ce point, il n’y a vraiment plus rien à faire.


              • Christian Labrune Christian Labrune 12 décembre 2018 14:56

                @Gilles Mérivac

                Rien à redire à votre excellente analyse. Ce qui s’est passé hier soir à Strasbourg vient encore apporter de l’eau à votre moulin, et cela devrait faire réfléchir - mais c’est peut-être bien trop demander.

                L’immigration et le multiculturalisme, approuvés par la nation française à Marrakech (on avait négligé de me demander mon avis, mais vous, on vous avait consulté ?) sont une vraie chance pour la France !!!

                En tout cas, ce matin, les strasbourgeois en sont plus persuadés que quiconque.


                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 décembre 2018 15:22

                  @Christian Labrune
                  Il s’agit d’une marche forcée qui nous est imposée par une collusion mondialiste aggravée par l’entrisme des pays pétroliers. Les votes à l’ONU qui ont abouti à ce texte ont très probablement été acheté par les pays musulmans de l’OPEP. Cette situation est pour eux une chance inespérée d’imposer leur religion au monde entier, ils ne vont pas s’en priver !

                  Nos déficits nous rendent vulnérables au chantage sur les prêts financiers et les prix de l’essence, et l’évolution de l’opinion ne présage rien de bon.


                • Odin Odin 12 décembre 2018 15:20

                  Bonjour Gilles Mérivac,

                  Un seul mot excellent.


                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 décembre 2018 15:24

                    @Odin
                    Merci pour votre appréciation, c’est important de se sentir encouragé.


                  • Shaw-Shaw #Shawford42 12 décembre 2018 15:37

                    @Prochaine Poste

                    Next post = Operation L’Héritier officially Launched !

                    Révisez vos classiques, si vous le voulez... ou le pouvez ! smileysmiley / ❣

                    Top !


                    • Reiki 12 décembre 2018 21:37

                      L opportunité de prendre la main nous es offerts à travers se mouvement.

                      Si la France mets en place un système de votations numérique étatique . Démocratie Directe... On pourrait imaginer qu elle en profite pour mettre au point et en place toute les autres opportunités qui se présenteront a nous , travers une base de données propre, conseil médical, juridique, répititeur, par exemple a l aide de l intelligence artificielle. Au lieu de fuire le futur il faut le prendre en main et Tous de suite .

                      En se qui concerne les Lois elles peuvent être changé et qui de plus légitime que le peuple ? Pour se qui es du manque de production et de compétitivité en France. A mon sens nous devrions miser sur le secteur Primaire. Se qu a toujours été là France en général, Agriculture vertical , automatisation , robotique , rendement , optimisation des énergies. Et surtout trouver un substitut Local capable de remplacer le pétrole. En gros nous rendre moins dépend des autres.


                      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 08:09

                        @Reiki
                        Si vous examinez de près la constitution, vous constaterez que le pivot central est le président qui ne peut être destitué que par un référendum national, à condition que celui ci veuille bien l’organiser, ou bien une élection présidentielle. Le président peut passer outre l’avis du parlement en utilisant l’article 49-3 si besoin est, et le sénat est un rempart bien plus faible que le congrès américain.

                        Tous nos dirigeants sont parfaitement conscients de cet avantage et ne permettront jamais une tentative de démocratie directe.


                      • microf 12 décembre 2018 21:54

                        Bienvenus comme nous africains chers francais au club de la souffrance, de l´exploitation et de la spoliation.

                        J´ai toujours écris dans ce Forum que les problèmes en France et de la France ne sont pas l´immigration ou les migrants, mais les « oligarches de souches » qui mettent ces problèmes de migrants et de l´immigration en avant pour divertir.

                        Ce ne sont pas le migrants qui ont fait augmenter le prix du carburant, ni les différents taxes, mais bel et bien les « de souches oligarches » comme les « de souches sans dents » peuvent désormais le constater.

                        Le système mis en place par les « oligarches de souches » est un système qu´il faut combattre, sinon, ce sont dans les maisons des « de souches sans dents » que ce système va entrer et cogner comme les supplétifs l´ont démontrés en entrants dans les cafés et tabassants les personnes á mains nues, en France c´est nouveau, mais ils le font déjá en Afrique et partout dans le monde.

                        L´Ogre est un animal qui mange les enfants des autres, mais lorsqu´il a terminé de les manger, il s´attaque á ses propres enfants, voilá ce qui est entrain d´arriver en France et ce n´est qu´un début. Si les « sans dents de souches » ne chassent pas ces prédateurs voraces, ce sera pire qu´en Afrique, nous en Afrique avons même le soleil pour nous rechauffer dans la misère, la misère dans le froid, est insupportable.

                        Alors mes chers francais, tenez bon ne lâchez pas, votre libération est proche. Certains d´ entre vous vont mourir car ces psychopathes qui vous dirigent ne reculeront devant rien, mais ce sera le prix á payer pour vous libérer.

                        Un seul mot, CONTINUEZ.


                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 08:17

                          @microf
                          « qui mettent ces problèmes de migrants et de l´immigration en avant pour divertir »

                          Vous pouvez dire cela parce que votre pays d’origine n’est pas envahi par les immigrants, et s’il l’était, je pense que nous entendrions un autre son de cloche. Demandez aux brésiliens si l’immigration venant du Vénézuela est un « divertissement », aux birmans si la poussée migratoire venant du Bengladesh est là pour faire diversion. Avec l’augmentation de la population, en partie africaine, ces problèmes vont prendre rapidement une importance considérable car les ressources terrestres ne sont pas extensibles à l’infini.

                          Il n’y a pas un seul problème, mais plusieurs.


                        • microf 13 décembre 2018 12:29

                          @Gilles Mérivac

                          Merci du commentaire.
                          Je vis moi dans ce monde réel. Africain, je sais ce que celá veut dire être envahi.
                          Y a t-il un continent plus envahi que l´Afrique ? D´abord les Européens et qui y sont toujours et qui contrôlent toute l´économie ? Ensuite les Japonais, aujourd´hui, les chinois, les indiens arrivent, et aussi mêmes les Brésiliens que vous mentionnez qui se plaignent d´après vous de l´immigration Vénézulienne, pendant ce temps, ces Brésiliens envahissent l´Afrique, chacun vient pour se servir.

                          Lorsqu´on compare ce que prennent les africains en France pour ne citer que la France et ce que prend la France dans ces pays, il ya t-il macht ? Est ce que les africains contrôlent quoi que se soit en France pour ne citer qu´elle ?

                          Concentrez vous á chasser du pouvoir ceux qui causent ces problèmes á savoir les politiciens, sinon, demain, ils viendront vous tondre jusque dans vos maisons.
                          Vous avez vu ce qu´ils ont fait faire par leurs supplétifs qui sont entrés dans un café pour tabasser les francais aux mains nues. Ils ont déjá commencés par l´augmentation du prix du carburant, et demain... ce sera quoi ?

                          A-Einstein a dit ceci « on ne règle pas les problèmes avec eux qui les ont crées »
                          Ceux qui crées les problèmes sont les politiques.

                          « Si vous avez un problème et que vous comptez sur la classe politique pour le resoudre á votre place, vous avez deux problèmes. »


                        • foufouille foufouille 13 décembre 2018 12:51

                          @microf
                          l’afrique c’est un milliard de personnes qui se reproduisent encore comme des lapins pour beaucoup. les étrangers sont une minorité.

                          elle prend quoi la france sans le payer à un prix identique aux autres pays ?


                        • microf 13 décembre 2018 15:23

                          @foufouille
                          Au lieu d´aller porter main forte aux gilets jaunes pour vous débarrasser de cette oligarchie qui a mis les honnêtes francais dans la précarité et la misère, vous venez perdre votre temps ici á Agoravox.

                          Règlez d´abord votre problème de révolte contre la misère et la précarité depuis des semaines en France et venez me parler.

                          Vous devez certainement être complice avec ceux qui hier après avoir jétés les africains dans la misère et la précarité, spolient aujourd´hui les honnêtes francais en augmentant les taxes sur toutes sortes de produits de premières nécéssité, mais vous n´avez rien á perdre á attendre, les honnêtes francais viendront bientôt vous chercher oú vous vous trouvez.


                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 16:42

                          @microf
                          Je regrette mais là vous nous bourrez le mou et ce n’est pas acceptable. Un pays indépendant n’a pas à rejeter la responsabilité de sa gestion sur les autres, c’est trop facile. Personne d’autre que les africains eux-mêmes n’est responsable de leur précarité et de leur misère, ou alors ils devraient abandonner leur indépendance et se mettre sous tutelle.
                          Il est tout aussi irresponsable de ne pas lutter contre la démographie galopante en réclamant l’ouverture des pays étranger pour déverser le trop plein de population, chaque pays doit être correctement géré, sinon on n’en sort pas. Et ne me dites pas que c’est à cause de la colonisation, car les pays d’Asie s’en sont très bien sortis et n’étaient pas mieux lotis.


                        • foufouille foufouille 13 décembre 2018 17:12

                          @microf
                          faut te faire soigner, je ne vais me faire gazer avec mon fauteuil et encore rouler plusieurs km pour me geler avec les cons qui me mettent dans la merde.


                        • microf 13 décembre 2018 22:29

                          @Gilles Mérivac

                          Merci, mais je pense que celui qui se bourre le mou, c´est vous.
                          Le système qui nous a mis dans la précarité et la misère en Afrique, est le même qui met les francais aujourd´hui dans la même situation.
                          Si les africains sont responsables de leurs misères et de leur précarité, celá veut dire que les francais sont aussi responsables de leur misère et de leur précarité et ne devraient pas rejeter cette responsabilité sur leur dirigeants, dans ce cas les gilets jaunes n´ont pas raison de manifester leur mécontentement.

                          Parlant des pays asiatiques qui ont été colonisés et qui s´en sortent mieux que ceux d´Afrique, je veux bien. Mais en suivant votre logique, je vous demanderai tout simplement que si c´était le cas, il n´y aurait pas de problèmes en France, car France n´a pas été colonisée, la dernière guerre en France s´est terminée en 1945, il 73 ans, la France devrait alors baigner dans le bonheur paradisiaque, mais est ce le cas ?
                          La France un pays qui n´a pas été colonisée, la France un pays en Paix depuis 73 ans, et les citoyens souffrent comment expliquez vous celá ?

                          Au point oú vous êtes en France, votre souffrance va bientôt dépasser celle des africains.


                        • foufouille foufouille 14 décembre 2018 06:42

                          @microf
                          la colonisation n’a rien & voir avec les problèmes de l’afrique. en asie, il existait des routes, maisons, etc avant les blancs. le travail existait aussi.


                        • microf 14 décembre 2018 11:09

                          @#SR71-Sweet-Orange

                          Thanks for your message.
                          Please when you are writing a comment, it is better or good to write it in a language or manner someone can understand. Because I do not understand or get the point where you are aiming to, what you´ve writing, please could you express it in another language, or better in english ?

                          Thanks and regards,
                          @microf


                        • microf 14 décembre 2018 11:27

                          @foufouille

                          D´accord avec vous que la colonisation n´a rien á voir avec les problèmes de l´Afrique.
                          Et en France oú les francais ont des probèmes jusqu´au cou, les problèmes en France on á voir avec quoi ?


                        • foufouille foufouille 14 décembre 2018 18:15

                          @microf
                          ça vient d’un peu tout, mondialisation, robotisation, monnaie trop forte,etc. nous nous sommes aussi battu pour la retraite puis les congés payés etc contrairement à d’autres qui n’en veulent pas.


                        • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2018 09:55

                          Ce sont ceux qui gagnent entre 6 et 20 SMIC mensuel d’argent de poche qui jettent les miettes comme aux pigeons ....


                          • paulau 13 décembre 2018 10:19

                            On constate que les gilets jaunes habitent surtout dans les campagnes, à 30 ou 40 Km des métropoles, ce qui leur complique la vie et en particulier les oblige à utiliser fréquemment leur voiture et donc à consommer du carburant.
                            Certaines de ces personnes vivaient jadis dans les banlieues des métropoles. Ils en ont été chassés par les caïds que l ’ État s ’est refusé à mettre au pas. Il ont fuit les zones de non droit pour se réfugier à la campagne . Mais là l ’ État les rattrape . Incapable de les protéger quand ils habitaient dans la périphérie des métropole il décide, à travers le carburant , de les taxer . C ’est l ’ État faible avec les forts, forts avec les faibles qui est contesté par les gilets jaunes. Ceux-ci ont décidé de devenir visible, seul moyen de ne pas être complètement écrasé.


                            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 décembre 2018 10:39

                              @paulau
                              C’est vrai, l’instinct de survie est en jeu, c’est un bon commentaire.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 13 décembre 2018 10:47

                              L’instinct de survie est très toxique. Acceptez de vivre avec l’idée de la violence et la mort qui est inéluctable et vous risquez de vivre bien plus longtemps. Cette colère, Macron la savoure comme tout bon pervers-narcissique. Il s’en nourrit comme le vampire,....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès