• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tout pour le look...

Tout pour le look...

Tout pour le look, le regard, les apparences... nos sociétés s'attachent beaucoup à l'aspect extérieur.

Dans les supermarchés, les rayons consacrés au maquillage ne cessent de croître et de prospérer : il faut voir la multitude et la variété des produits... rouges à lèvres sous différentes formes : pinceau, tube, crayons.... les fonds de teint, les fards pour les yeux, les illuminateurs, les crèmes se multiplient à l'infini.

 

La mode connaît aussi un succès grandissant : le marché des vêtements se développe et se renouvelle sans cesse...

Chaque année, les créateurs rivalisent d'ingéniosité pour créer de nouveaux modèles. La mode évolue perpétuellement : formes, couleurs varient en fonction des années et des saisons.

La fripe se vend bien : c'est un secteur en pleine expansion.

 

Je regardais, ces jours-ci, les tenues portées par les ados : c'est cette année encore la grande mode des jeans troués, et ils sont de plus en plus déchirés, laissent voir les jambes, et laissent passer les courants d'air, une façon d'attirer les regards...

 

"Chaque année, plusieurs millions de tonnes de textile sont jetées en décharge. La surconsommation de vêtements a un impact considérable sur notre planète. Matériaux utilisés, moyens de transport utilisés, gaspillage... sont autant de facteurs qui font que l'industrie textile contribue amplement à la pollution de l'environnement." peut-on lire dans un article publié sur le Huffpost.

La plupart de ces vêtements sont fabriqués en Chine, en Inde, au Bangladesh, au Vietnam ou en Turquie.

Leur coût de fabrication étant dérisoire, leur prix est particulièrement attractif. "C'est pas cher ! ça vient de Chine !"

Les jeunes achètent ainsi de plus en plus de vêtements bon marché : le temps d'une saison, puis on passe à autre chose.

Dans ce secteur, l'adage "jette, achète" fonctionne à plein.

 

La chirurgie esthétique connaît aussi un succès grandissant auprès des jeunes : les adolescents se conforment à des modèles vus dans des magazines, ils n'hésitent pas à subir des opérations parfois lourdes, augmentation mammaire, rhinoplastie, liposuccion.

 

C'est le règne du paraître qui s'impose partout : un conformisme inquiétant...

Pourtant, c'est le naturel qui fait le charme des personnalités de chacun, et ce naturel se perd au profit d'une sophistication grandissante.

Une jeune fille trop maquillée sombre facilement dans la vulgarité, un jean déchiré donne une impression de négligence et de laisser aller...

Le diktat de la beauté, de la mode s'impose partout, le naturel perd ses droits...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/01/tout-pour-le-look.html

 

Une émission sur France Culture :

https://www.franceculture.fr/conferences/reunion-des-musees-nationaux-grand-palais/etre-belle-par-choix-ou-par-devoir

Documents joints à cet article

Tout pour le look...

Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Pink Marilyn Pink Marilyn 5 mars 11:12

    La femme qui se maquille ne cherche pas à vouloir imiter la nature.

    Elle veut, au contraire, s’en affranchir et par ce biais atteindre une forme d’absolu, de transcender son corps, d’approcher du Beau grâce à un artifice, corrigeant ainsi les imperfections de la nature pour accéder à un statut presque divin.

    Enfin, c’est ce que pensait Baudelaire, parce que, vu le résultat, souvent, on préférerait la nature... 


    • Montdragon Montdragon 5 mars 12:05

      @Pink Marilyn
      atteindre une forme d’absolu

      Cosmétique=Kosmeo

      1. Mettre en ordre, arranger, rendre prêt, préparer
      2. Orner, ornementer
      3. Métaphorique embellir en honorant, gagner de l’honneur

    • Pink Marilyn Pink Marilyn 5 mars 14:28

      @Montdragon

      Le signifiant utilisé pour exprimer ce souci de « mise en forme ou en valeur » a un signifié différent dans différentes langues et donc dans les pays où ces langues sont parlées.
      Ce qui explique la vision différente que l’on peut avoir de la beauté en fonction de sa propre culture, héritée de l’histoire.

      En Français : le mot « maquiller » signifie « dissimuler »,
      En Anglais : le mot « to make up » signifie « révéler »,
      En Chinois : le mot « huà zhuàng » signifie « déguisement »,
      En Russe : le mot « krasitsya » évoque la peinture, le dessin.

      Après, on en tire les conclusions que l’on veut.


    • phan 5 mars 18:40

      @Pink Marilyn
      En Occitan : le mot « trompe-couillon » évoque le « maquillage ».


    • rosemar rosemar 5 mars 23:42

      @Pink Marilyn

      Les Anglais se distinguent... c’est l’esprit insulaire...


    • rosemar rosemar 5 mars 23:42

      @phan

      Très amusant ! Merci...


    • Sozenz 5 mars 11:48

      rosemar 

       vous mettez peut etre de coté le fait que de s arranger un peu est une façon se prendre soin de soi ; de se faire plaisir , pas spécialement pour les autres mes déjà pour soi ;

      tout vcomme une personne qui reste chez soi ne va pas rester en pyjama mais s habiller , entretenir sa maison et l embellir même si elle ne reçoit pas tous les jours , voir jamais .

      La fripe se vend bien : c’est un secteur en pleine expansion

      et oi les persoes aimet aussi changer peu de vetements , mais il n ont pas les moyens de s acheter une fringue plein pot . vous trouvez cela etonnant ?

      soyez gentille de parler uniquement des excès ; mais pas des choses qui vont juste dans le bon sens .

       A la vue de ce que vous ecrivez sur vos differents postes ; et comment vous etes attentive à la beauté ; je ne pense pas que vous vous vous accommodiez d un sac pour vous habiller , que vous allez peut être de temps en temps chez le coiffeur , voir de temps en temps vous maquiller un peu .

      si vous ne l avaez jamais fait de votre vie , je peux vous dire que vous etes passé à coté de quelque chose d important ; et que vous etes passé à coté d un coté de la nature humaine qui est celui d ’ un peu de séduction .

      La séduction n est pas cette chose vulgaire que veulent faire croire les radicaux obsédé du cul .

      ça me rappelle cet articile sur le nudisme et certains commentaires attenants

       l un des extrême soutenant le super naturel , et l autre les fringues qui cachent le peu mais qui affole. A quand l equilibre ?


      • rosemar rosemar 5 mars 17:47

        @Sozenz
        Tout de même, on assiste à une sophistication de plus en plus grande des produits de beauté et de maquillage... et sont-ils exempts de substances toxiques ?


      • Sozenz 5 mars 19:51

        @rosemar
        ils vendent du reve , en tuant les gens en meme temps ;
         c est la mème chose avec certains produit pharmaceutique
        ce que l on peut regretter c est l excès et les nuisances qu’ ils peuvent produire ;
        mais se mettre en valeur n a jamais ete un mal en soi ;
        n est ce pas une belle image que la dame coquette , ou le monsieur soigné ?

        il y a une différence entre le pot de peinture, le ravalement de façade ; et le petit effet charmant. 


      • rosemar rosemar 5 mars 23:44

        @Sozenz

        Bien sûr, c’est encore une question de mesure... et il vaut mieux utiliser des produits naturels...




        • rosemar rosemar 5 mars 17:48

          @popov

          Merci pour ce lien... les hommes : une nouvelle cible des produits de beauté...


        • Albert123 5 mars 18:21

          @rosemar

          des hommes ? non

          juste des métrosexuels, des poupées narcissiques et dégénérés du monde moderne au même titre que leur équivalent féminin, 

          le mâle « cisgenre » blanc lui n’a pas le droit d’apparaître dans ce genre de magazine, il en est exclu pour sa plus grande joie par ailleurs.

          Son physique un peu trop « gilet jaune » déplaît aux rédactions.


        • Pere Plexe Pere Plexe 6 mars 11:02

          @popov
          Reste que c’est en France qu’on se retrouve avec Macron président.
          C’était le candidat le plus photogénique, le plus marketing, le plus glamour si on en croit le nombre de une qu’il à fait .
          Ce n’est pas son programme nébuleux qui a conquis les électeurs...


        • popov 8 mars 16:06

          @Pere Plexe

          Faut pas oublier Brigitte.
          À propos va-t-elle profiter de la position de son mari pour se faire retendre la peau des fesses à vos frais ?


        • Sozenz 5 mars 11:56

          sinon , ce que je pense de la mode :et surtout des tendances « mode prêt à porter »

          c est quelque chose un peu absurde ;

          c est comme demander à un artiste de copier le style d une personne.

           c est ainsi qu’ elle ne révèle pas sa nature , mais se fond dans des tendances dans la foule .

          en voulant, s affirmer et faire groupe avec une majorité elle se dépersonnalise ;


          • foufouille foufouille 5 mars 11:59

            « Les jeunes achètent ainsi de plus en plus de vêtements bon marché : le temps d’une saison, puis on passe à autre chose. » vu la solidité ........ il fallait mettre ta photo pour illustre ton article aussi nul que d’habitude.


            • JC_Lavau JC_Lavau 5 mars 12:09

              @foufouille. Dans leurs photos pour draguer, même des sexagénaires exhibent leurs genoux de pantalons craqués, comme les donzelles de 16-17 ans.
              Je suis d’un autre monde : je pose les renforts aux genoux préventivement. En photographie, il n’est pas rare qu’on prenne à genoux (voire en rampant quand on a la chance d’affuter une chevrette et son faon).


            • foufouille foufouille 5 mars 12:31

              @JC_Lavau
              j’ai fait partie des premiers en 86 à en porter mais par usure au début.
              ça ne sert pas à bricoler ni à travailler sinon il existes des versions avec tissu en dessous, ce qui démontre que rosemar ne cherche pas beaucoup et ne sort pas souvent. vu sa tronche ........


            • Jeekes Jeekes 5 mars 15:40

              @foufouille
               
              ’’j’ai fait partie des premiers en 86’’
               
               
              Tss, Tss, c’est pas bien de se vanter !
               
              Mon bon foufouille, dans les années soixante, il arrivait fréquemment qu’on use nos jean’s (des vrais à l’époque, pas des copies ’’made in asie du sud-est’’) jusqu’à les voir se déchirer aux genoux.
               
              Bon OK, c’était pas par mode. C’était surtout parce nos mères n’avaient pas toujours les moyens de nous en acheter des neufs !
               
              Là sur le coup, t’as vingt ans de retard...
               
               smiley
               
               


            • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 mars 17:25

              @Jeekes
              Si... si ... c’était aussi par mode. J’ai une photo de moi en 59 avec un Lewis (un vrai hein !) déchiré aux genoux. Et c’est vrai qu’on les usait exprès. Je jouais au dur avec les pouces dans les poches. On les achetait d’occas’ près des bases américaines ou au marché de Saint Ouen. Et c’est vrai qu’on les usait exprès.
              [c’était la minute nostalgie]


            • foufouille foufouille 5 mars 17:50

              @Jeekes
              ben non, c’était des vrais pantalon et pas des jeans, super usés. y avait le bidule de cousu sur les genoux pour une fois. c’était hyper mal vu en 86. ça faisait clodo.


            • foufouille foufouille 5 mars 17:54

              @Jeekes
              je ne savais pas que ça existait avant. dans mon coin j’étais le seul à avoir des pantalons déchirés.


            • Jeekes Jeekes 5 mars 18:29

              @foufouille
               
              ’’je ne savais pas que ça existait avant. dans mon coin j’étais le seul à avoir des pantalons déchirés.’’

               
              Possible. C’est vrai ’’qu’en ce temps-là’’ les ’’modes’’ mettaient parfois longtemps à se répandre à travers le pays.
               
              Faut dire qu’il y avait pas encore la télé H24 7/7 (et pas chez tout le monde) pour diffuser les ’’nouveautés’’
               
              Je crois d’ailleurs qu’on vivait largement mieux comme ça !
               


            • foufouille foufouille 6 mars 00:31

              @Jeekes
              j’ai pas eu la télé avant 90 et on ne la regardais pas souvent.


            • oncle archibald 5 mars 12:02

              « Tout pour le look, le regard, les apparences... nos sociétés s’attachent beaucoup à l’aspect extérieur. » ..... et à l’épaisseur du portefeuille qui permet tous ces achats indispensables pour paraitre « in ».

              Conséquence de la perte des valeurs fortes qui faisaient l’orgueil et le ciment de la société il y a ...... très longtemps !

              « L’argent ne fait pas le bonheur » écrit au tableau par l’instituteur Topaze rendrait hilares la plupart des gamins, « nous ne sommes pas riches mais nous, au moins, nous sommes honnêtes » est une phrase vide de sens pour la plupart ....

              Ceux qui disposent des plus grosses rémunérations se débrouillent pour échapper à l’impôt, pire ils le font souvent « en toute légalité » grâce à « l’optimisation fiscale », ceux qui n’ont pas grand chose arrondissent leurs fins de mois en travaillant au noir, et on peut les comprendre bien que toute la société en pâtisse, les plus dégourdis dans les « cités sensibles » roulent en BMW achetée avec des billets de banque provenant du trafic de drogues et leur train de vie fait envie à leurs petits frères ... Bref ....

              L’honnêteté n’est plus une vertu et il ne faut donc pas s’étonner que ne reste, bien visible, que le « paraitre ».


              • rosemar rosemar 5 mars 23:47

                @oncle archibald

                C’est un énorme marché ! Et les industriels mettent en oeuvre de véritables stratégies de vente !


              • oncle archibald 6 mars 09:07

                @rosemar

                Et le troupeau de veaux, désorienté et sans idéal, suit volontiers. Chacun porte son pognon, parfois en sacrifiant des postes budgétaires importants, à ces fabricants d’illusions.


              • Julien S 5 mars 12:54

                La vraie fringue chinoise, c’est le bleu de chauffe Mao unisexe, idéal pour les esprits épris de sobriété décente et durable. Par bonheur Rosemar en avait commandé un carton à temps. 


                • Loatse Loatse 5 mars 13:00

                  Les industriels de la mode et du cosmétique proposent, la femme dispose...

                  Après, on ne va pas changer nos sociétés, elle sont faites de codes... et s’en affranchir se marginaliser - ne donne généralement pas de bons résultats, notamment au niveau de la sociabilité, des rapports humains..

                  Celui qui dit l’apparence n’a pas d’importance, est un menteur... C’est la première chose que l’on perçoit de la personne, c’est aussi une forme de politesse envers autrui et soi même que de s’en préoccuper (éviter l’aspect négligé, de donner une impression de laisser aller), aussi bien l’absence (de soins, de look, de maquillage) que l’excès peut être perçu comme une provocation  il y a autant d’ego dans le fait de vouloir se distinguer des autres sous prétexte de naturel, d’authenticité, que de vouloir toujours être à la pointe de la mode ...

                  Le maquillage ? il y a maquillage et maquillage : celui qui donne bonne mine, léger et qui te requinque le moral quand au naturel, ce n’est plus tout à fait ça et que même pêchue tu as la mine fatiguée.. (les effets de l’âge), et puis il y a le maquillage-masque en mode camion volé qui reflète plus un manque de confiance en soi qu’autre chose...(l’excès reflétant toujours un manque)

                  Curieusement les « tentes quête choux A » sur pattes que je croise, mettent apparemment tout le contenu de leur trousse à maquillage sur les quinze centimètres de peau laissées visibles... des paradoxes sur pattes ces nanas ! ;)


                  • Abou Antoun Abou Antoun 5 mars 13:07

                    Tout pour le look, le regard, les apparences... nos sociétés s’attachent beaucoup à l’aspect extérieur.

                    Cela n’a rien à voir avec l’époque contemporaine. Il en a toujours été ainsi depuis la préhistoire. Il aurait été plus intéressant de traiter du maquillage à travers les âges, mais ça c’est du boulot, pas un petit billet vite fait du style ’Ma pauv’ dame’.


                    • rosemar rosemar 5 mars 17:41

                      @Abou Antoun

                      Mais, dorénavant, le « look » devient un marché : vendre à tout prix...


                    • rosemar rosemar 5 mars 17:42

                      @Abou Antoun

                      Et on nous vend tout et n’importe quoi... Attention, par exemple, aux produits de maquillage toxiques...


                    • foufouille foufouille 5 mars 17:56

                      @rosemar
                      attention aux pulls en fausse laine blanche toxiques.


                    • Julien S 6 mars 08:08

                      @rosemar
                      .
                      Attention par exemple, aux produits de maquillage toxiques...
                      .
                      Et voilà ! En bonne littéraire vous vous êtes encore avec vos « humanités » fournie à Rome dans l’Antiquité et vous vous êtes empoisonnée avec du blanc à la céruse et du rouge au minium ! 



                    • popov 8 mars 16:30

                      @rosemar

                      Les femmes ne reculent devant rien pour nous séduire. À la Renaissance, les Italiennes se mettaient une décoction de belladone dans les yeux pour se dilater la pupille et avoir un regard noir profond.


                    • bcallens 5 mars 13:29

                      Curieux, la mode tout de même. Vouloir se distinguer en faisant comme tout le monde...


                      • Sozenz 5 mars 13:52

                        @bcallens
                        c est une façon de faire croire que l on donne le choix alors que l on pousse les personnes à acheter mais dans un cadre restreint chaque année .

                        c est ingénieux comme principe. car ça demande moins de gestion . on lance « 1 » grand produit par an .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès