• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tramway de Roms : Les Convois de la Honte

Tramway de Roms : Les Convois de la Honte

Le titre fait référence a un film sur les pires horreurs de la guerre de 39-45, là où il n’y a aucune raison d’être fier de son pays, d’être « français », de refuser cette « identité nationale » qui ne veut rien dire. Un temps où la plupart obéissait aux ordres, fut-ils immoraux et criminels. Un temps où bon nombre des haut-fonctionnaires et fonctionnaires français, cheminots, policiers, gendarmes, simples employés d’administration aidaient l’occupant fasciste dans sa terrible entreprise de délation et d’extermination.

Ce temps ne semble pas si lointain puisque depuis ce début septembre, il est revenu, ce temps, non pas de l’indignation, mais de la collaboration.
Oh en 2012, pas de charnier, pas d’épuration sur notre belle terre française. Mais un déplacement d’une certaine catégorie de population qui rappelle ces pages sombres de l’Histoire. Des pages que nous voudrions toutes et tous tourner, sans les avoir oublier pour autant, mais que certains nous obligent par leurs préjugés, leurs bassesses et leur pauvreté intellectuelle à relire.

Nous parlons évidemment de ces transports de Roms convoyés manu-militari dans un tramway affrété par la RATP. Convoyés pour une destination par forcément connue de toutes et tous, convoyés pendant que des mineurs se retrouvaient (temporairement) séparés de leur famille.
Autant nous connaissions l’immondice de la politique National Sarkoziste actuelle, autant la bêtise crasse de certains nous interroge : Pourquoi le conducteur du tramway n’a t il pas invoqué son droit de retrait ?

Après de tels actes abjects, c’est toute la chaine de commandement côté préfecture de police qui devrait sauter. Idem côté RATP dont la direction ressemble de plus en plus à la salubrité des couloirs de ses métros : simplement ignobles.
« Devrait » si nous étions dans une République digne de ce nom, un pays démocratique. Un pays où les journalistes ne sont pas espionnés au bénéfice du pouvoir politique en place avec les moyens de l’Etat. Un pays où les témoins gênants dans des affaires incriminant le plus petit personnage de l’Etat ne sont pas menacés de mort.

Car quelles que soient les raisons invoquées, derrière se cache odieusement la RATP, à savoir « une situation d’urgence », la répression policière dans un « état de droit » doit avoir ses limites. Celles-ci ont été allègrement franchies. Force est de constater, alors, que nous vivons dans un « état de non-droit ».

Vous avez dit « pacte républicain », « identité nationale », « république irréprochable » ? Encore des promesses oubliées…

Exception à la règle, l’affiche parodiée puis l’affiche originale :
les convois de la honte

tramway roms: les convois de la honte

D'autres articles sur Cpolitic.com


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • eric 3 septembre 2011 07:33

    A l’auteur
    Remarquable exercice de style ! Il y a a peu prêt toute la collection des poncifs, des révisionnismes, des expressions réflexes, des approximations, mensonges, erreurs factuelles et erreurs de français qui sont d’usage dans ce genre de cas chez un certain public peut regardant sur les moyens en politique... C’est quasiment un cas d’école dans le grand n’importe quoi, jusque et y compris dans le fait que ce n’est pas la RATP qui affrète, mais bon, tant qu’à faire dans l’inculture....
    On retrouve bien toutes les dialectiques des fashos et des bolshos et ce genre de texte n’est pas sans nous rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.
    Mais cela pose une question centrale : vous croyez à ces conneries ou vous pensez juste comme vos sinistres prédécesseurs que ce genre d’immondices peut avoir une efficacité en politique ?


    • eric 3 septembre 2011 19:01

      Cassino, l’affréteur, c’est les flics, ceux qui payent, pas la RATP. C’est la moindre des erreurs de ce texte mais ce n’est jamais qu’un problème de français. Mais celui ci est en mensonge en soi. En ce qui me concerne moi, sans savoir ce que j’aurai fait moi même dans le contexte de l’époque, ce que je sais, c’est que ceux qui croyaient qu’on envoyait pas les juifs vert un vert paradis, les ont caché, hébergé ou on pris les armes. L’auteur se contente d’écrire un truc ou il défonce pêle mêle n’importe qui n’importe quand. C’est assez dire qu’il ne croit pas lui même à ses propres écrits ou qu’il fait bien parti de ceux qui auraient aussi laissé faire en 40 puisqu’il semble important pour vous de déterminer qui aurait fait quoi il y a 60 ans.
      En ce qui concerne mes amis, ma famille, je ne compte plus les justes et les résistants et pour eux, je dirai que vous êtes un peigne cul.


    • Claude Rochet Jules Dupont 3 septembre 2011 07:55

      Vous n’êtes pas ni fatigué ni honteux de ce genre d’exercice ?


      • Philodeme Philodeme 3 septembre 2011 09:19

        à l’auteur

        à moins que ces trains ne soient ceux de Staline dispersant les Tchechènes

        des activités communistes personne ne parle

        ceci dit selon vous la Roumanie serait un énorme camp d’extermination puisque la destination finale est la Roumanie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        les roumains doivent apprécier votre prose idiote !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • COVADONGA722 COVADONGA722 3 septembre 2011 10:27

          yep je ne sais quoi vous trouver comme excuses ,
          inculte historiquement , inculte politiquement vos comparaisons sont lamentables et desservent les deux comparés les raflés de 42 et les expulsés de 2011 ,.au fait combien de roms hebergez vous nourrissez vous ? cela au moins servirais votre cause ! mais j’ai bien peur que chez l’altermondialiste de clavier cela soit juste de la réthorique .
          In fine j’ai trouvé votre excuse  ! mais je m’abstiens de grossieretés quoiqu’a vous lire votre texte ne soit qu’une enorme grossiereté !


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 3 septembre 2011 10:48

            C’est une plaisanterie, cet article, ou l’auteur voulait-il être sérieux ?



            • Catherine Segurane Catherine Segurane 3 septembre 2011 11:15

              Juluch, je n’ai jamais douté que tu sois un vrai gentleman !


            • BHL=MST 3 septembre 2011 10:51

              Ou les méfaits de la shoananas au biberon...


              • Asp Explorer Asp Explorer 3 septembre 2011 11:14

                Je ne vois pas très bien quel parallèle on peut honnêtement faire entre la déportation de juifs et tziganes vers les camps de la mort durant la seconde guerre mondiale et le déplacement d’une population qui occupait illégalement un terrain sur quelques kilomètres. Et que cela se fasse en tram, en bus ou à pied, quelle différence ?


                • contre-vent 3 septembre 2011 11:18

                  @ l’auteur :

                  Tss Tss.., Les Roms ne sont ni des Tziganes ni des Gitans !.

                  Honte à la Roumanie qui malgré les aides de la CEE laisse cette partie de la population Roumaine à l’abandon.

                   


                  • Tarouilan Tarouilan 3 septembre 2011 21:44

                    Et la Hongrie, qui a abandonnée et poussé à l’errance un petit homme compulsif et prolifique, ...... c’est honteux, toutefois, une majorité de français sans coeur, n’en peuvent plus...... et sont prêt à lui offrir a lui et a toute sa famille et copains, des billets d’avion aller simple, pour qu’il retourne d’où il est venu !


                  • barbapapa barbapapa 3 septembre 2011 11:26

                    Ce qui est abject c’est de comparer sans nuances et d’utiliser un vocabulaire, et des photoshop inspirés de la seconde guerre mondiale contre une opération de communication.

                    On peut être en désaccord, ce qui est concevable, mais l’excès tue toute l’argumentation.

                    Par ailleurs pas de réponses sur le fond. 
                    Que faire avec les Rom ? 
                    Bien sur que se sont des gens miséreux, dans beaucoup de précarité, mais occuper des lieux inappropriés, vivre de chapardage, et laisser faire c’est tout aussi cruel que de renvoyer ces gens. 
                    C’est un problème complexe...pas simple à résoudre




                    • Asp Explorer Asp Explorer 3 septembre 2011 14:59

                      Que faire des roms ? C’est effectivement la seule question qui vaille la peine d’être posée dans cette histoire.

                      Il y en aurait, parait-il, 15000 en France, de ces tziganes d’europe centrale. C’est peu, mais comme ils vivent dehors, on les voit à tous les coins de rue et ils emmerdent tout le monde.

                      Il y en aurait six millions en Roumanie et en Bulgarie. Aucune loi ne les empêche de venir chez nous puisque comme ils le clament à juste titre, ils sont citoyens de l’Union Européenne, et en outre, ils sont peu attachés à leurs pays d’origine ; ce sont des nomades sédentarisés.

                      Voilà les données de base du problème.


                    • globulos nilasse 3 septembre 2011 11:48

                      la roumanie,en bon pays irresponsable,ne prend pas soin d’une partie de ses concitoyens par pur racisme. elle laisse donc une situation de misère perduré chez les roms,avec l’espoir secret qu’ils aillent traîner leur misère sur les trottoirs d’autres pays,la est le scandale. bien plus que l’utilisation d’un tram pour les déplacer,avec 400 ou 500 euros d’aide au retour. la vraie question est,qu’est ce que fout la roumanie avec les aides européennes qu’elle reçoit ?? pourquoi n’a-t-elle pas de programme sociaux ambitieux ? pourquoi ne donne-t-elle pas des terres aux nécessiteux ? si il y avait des brutalités,des gamins avec les mains en l’air mis en joug par des flics et/ou des militaires,le tri a coup de cravache entre les hommes, les femmes et les enfants ou quoique ce soit ressemblant a ça,nous serions tous révoltés (enfin presque,il y a toujours des extrêmes droitards que ça ferait bander). dans la situation présente,rien de tout ça.


                      • RECULER ?JAMAIS ! 3 septembre 2011 12:11

                        Vous êtes pour l’expulsions des sans papiers maintenant ?


                      • globulos nilasse 3 septembre 2011 12:16

                        je suis pour que l’Europe fasse pression sur la roumanie pour qu’elle donne des conditions de vie digne a cette partie de sa population et qu’ils arrêtent de persécuter les roms. non,je ne partage toujours pas vos opinions d’extrême droitard bandant pour les rafles (ce qui n’est pas le cas dans cette histoire) et le harcèlement des gens du a leurs origines ethniques ou leurs obédiences religieuses.


                      • RECULER ?JAMAIS ! 3 septembre 2011 13:27

                        Un, je ne suis pas d’extrême droite. Deux, ce qui vaut pour la roumanie vaut pour les pays du magreb et d’afrique ! Trois, si la loi était appliquée à tous comme elle devrait l’être, jamais ces gens n’auraient eu à subir cela.


                      • globulos nilasse 3 septembre 2011 13:45

                        les pays d’afrique ne touchent pas de subventions de l’europe et sont,en plus ,pillés par les pays européens. les extrêmes droitard ne peuvent s’empêcher de faire des comparaisons fumeuses et totalement ridicule. vous n’êtes pas d’extrême droite,vous êtes a la droite de l’extrême droite,c’est different.


                      • ffi ffi 3 septembre 2011 17:35

                        Nilasse, je vous trouve bien dur avec ces Roumains.
                        Qu’en savez-vous qu’ils sont racistes ?

                        Que voulez-vous, les Roms ont, apparemment, gardé un fort attachement à leur propre communauté, ils sont parfaitement communautaires. Ils ne semblent pas vraiment vouloir se fondre dans les sociétés qui les environnent. Ils ne semble guère adeptes de la mixité. Les lois, que nous acceptons tous de suivre, ne semblent généralement pas trop les concerner.

                        Et si, malgré les subventions, ils continuent à ne pas vouloir se fondre sans heurt dans l’ensemble où ils évoluent, pourquoi voulez-vous continuer de leur en donner ?

                        Comme toujours, des communautés qui vivent isolées des autres, ça produit des tensions.


                      • Bulgroz 3 septembre 2011 11:57

                        Il faut tout mettre en œuvre pour virer ces clandestins qui bafouent nos lois et qui nous font littéralement chier.

                        La RATP n’appartient pas aux syndicats ni aux bobos, ni aux associations antiracistes.

                        Quel camp de la mort attendait les Roms expulsés ?


                        • contre-vent 3 septembre 2011 12:26

                          Et puisque l’auteur n’est pas sans nous rappeler une triste page de l’Histoire. Je lui en rappelle une, franchement dégueu qu’il peut trouver sur wikipédia ;

                          (...) Il n’y a eu aucune discussion sur ce sujet durant le Procès de Nuremberg et la reconnaissance internationale du « génocide rom » est surtout le fait des communautés Roms et des organisations de défense des droits de l’homme (...)

                          Bref, Les Tsiganes, les Gitans et les Roms déportés n’ont jamais touché d’indemnités.


                          • zakari 3 septembre 2011 16:02

                            cet extrait ma renvoyé a rené guenon
                            cet article est d’une extrême justesse


                          • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2011 15:53

                            L’auteur est invité à leur payer le taxi jusqu’à Bucuresti avec ses deniers personnels , il aura fait sa B.A et aura la conscience tranquille ....................


                            • zakari 3 septembre 2011 16:04

                              oui
                              loin des commentaires ou de la polémique


                            • anarcococo 3 septembre 2011 16:50

                              Les familles Roms racontent leur évacuation « forcée » :

                              ...« Les policiers nous ont forcés à monter dans le tram jusqu’à Noisy-le-Sec poursuit Calin. Une fois là-bas, on a dû prendre le RER B. A chaque fois que l’on voulait descendre à une station, des policiers étaient et là et nous en empêchait. On a dû changer de trains plusieurs fois, ça a duré 3 heures »...

                              http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-familles-roms-racontent-leur-evacuation-forcee_1026510.html


                              • Tarouilan Tarouilan 3 septembre 2011 21:55

                                Je n’ai pas bien compris leur destination finale....... c’était apparemment Chelles, commune qui passe son temps à évacuer des terrains occupés par, justement des Rom !

                                C’est un emplâtre sur jambe de bois...... ou des terrains aménagés, avaient-ils été prévus ?


                              • ffi ffi 3 septembre 2011 17:21

                                Déjà, la moindre bienséance, serait de rapporter fidèlement les faits, plutôt que de s’embarquer à livrer une interprétation shaotique de ceux-ci.

                                L’état de droit, dite vous ?
                                Mais si un campement illégal produit des troubles à l’ordre publique, alors il est du devoir de l’état de dissoudre un tel campement pour faire cesser cette atteinte au droit. Le fait que les participants du campement soient tous Roms, n’a aucune importance. Tout campement illégal, quels qu’en soit les campeurs, peut légalement être dissout.

                                Après, vous critiquez le moyen employé, le chemin de fer, au titre qu’ils vous rappellerait les moyens utilisés pour convoyer en masse des gens pour une extermination, en désirant y voir le symptôme d’une volonté identique.

                                C’est là qu’est la faute de raisonnement, le sophisme, car la fin de ce transport n’a rien à voir avec une quelconque volonté d’extermination : il s’agit simplement de faire respecter la loi, à savoir qu’une occupation illégale de la propriété d’autrui n’est pas admissible dans un état de droit.


                                • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 3 septembre 2011 17:35

                                  @ L’AUTEUR

                                  Malgré tous les « commentaires » ci-dessus et à raison même de ceux-ci, je vous soutiens pleinement.

                                  Je vous félicite aussi pour votre affiche parodiée.

                                  Moi-même, je me suis exprimé dans le même sens :

                                  http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/09/01/ils-nous-avaient-dit-plus-jamais-ca/

                                  @ +

                                  jf.


                                  • 65beve 65beve 3 septembre 2011 18:39


                                     y’a une ligne de tram jusqu’en Roumanie ?


                                    • arobase 3 septembre 2011 18:49

                                      définition du fascisme lu sur le fil à coté :

                                      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dsk-retour-la-queue-entre-les-99966?debut_forums=0#forum3044537

                                      « Pour l’historien américain, le fascisme se développe selon cinq phases. Premièrement, des publicistes dissidents, extrémistes de droite méprisant la modération des conservateurs, et anciens extrémistes de gauche reniant la démocratie, forment une critique commune du libéralisme politique, au nom d’une synthèse nationale et sociale. L’idéologie se forme ainsi dans des pays de vieille tradition démocratique, comme la France (...)

                                      Il est donc nécessaire de faire naître un sentiment d’urgence, de désigner un ennemi commun cherchant à détruire le collectif et contre lequel le groupe tout entier doit se mobiliser. Cette mobilisation permet de réprimer sévèrement toute contestation sans perdre la caution populaire. Il suffit de désigner l’homme à abattre comme « ennemi », « traître », « sous-homme ». »

                                      j’ai le vague sentiment d’une situation connue ,........ actuelle..... bizarre non ?

                                      il y aurait ici des fascistes sans le savoir, comme l’autre faisait de la prose san sle vouloir ?


                                      • arobase 3 septembre 2011 19:00

                                        « si un campement illégal produit des troubles à l’ordre publique, alors il est du devoir de l’état de dissoudre un tel campement  ».


                                         nul ne peut s’enrichir de façon considérable sans voler ou exploiter les autres ou abuser de son autorité ou de sa position dominante, ou contourner la loi. ceux qui le font méritent la corde ? ils sont un trouble à l’ordre public ? 

                                        dans ce cas les concentrations de palais d’ultra-riches voleur exploiteurs dans certaines cités sont donc « un campement illégal qui produit des troubles à l’ordre publique, alors il est du devoir de l’état de dissoudre un tel campement  »

                                        à neuilly ? smiley

                                        c’est con ce que je dis ? exact. c’est juste pour imiter des âneries lues sur ce fil.



                                        • arobase 3 septembre 2011 19:03
                                          ce qui gène n’est pas qu’il soient roms. mais qu’ils campent là faute de logement et de moyens.

                                          demain si la crise continue, les bonnes âmes qui prônent la manière forte seront peut être à leur place et on ne va pas leur demander leur carte d’identité pour les virer, on leur dira :

                                          « ce transport n’a rien à voir avec une quelconque volonté d’extermination : il s’agit simplement de faire respecter la loi, à savoir qu’une occupation illégale de la propriété d’autrui n’est pas admissible dans un état de droit. »

                                          • ffi ffi 3 septembre 2011 22:40

                                            Mais pourquoi ne prendraient-ils pas des logements comme tout le monde ? Avec le RMI et, mieux, du travail, tout le monde peut se loger, non ?

                                            Comment font les autres ? Comment faites-vous vous-même ?

                                            Avez-vous déjà eu l’idée d’aller camper dans un jardin ou un champ, tout en percevant des allocs, sans jamais payer de loyer ?


                                          • gonehilare gonehilare 3 septembre 2011 19:14

                                            La symbolique des moyens de transport inspirant manifestement l’auteur de ce « papier » dans la caricature, nul doute qu’il saura tirer la quintessence de cet autre fait divers récent impliquant deux Roms dans le viol d’une auto-stoppeuse ! 

                                            Et si d’aventure il lui reste encore un peu de cellulose sur son rouleau, il pourra toujours aller enquêter sur l’usage, par la Roumanie, des fonds européens destinés à ses populations....


                                            • ffi ffi 3 septembre 2011 22:44

                                              Tu sais, habiter illégalement un champ, ou biter illégalement une chatte, c’est un peut pareil finalement... Dans les deux cas, il est inutile de demander d’autorisation au propriétaire...


                                            • arobase 3 septembre 2011 19:23

                                              détrompez vous Pernod, ils seront les premières victimes. rappelez vous du saucisson à l’ail de la 5° Compagnie.


                                              mais comme nous combattrons l’inacceptables, on les sauvera eux aussi. comme la dernière fois.

                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 3 septembre 2011 20:16

                                                « mais comme nous combattrons l’inacceptables »


                                                marwaaaaffff , yaurais des guerriers sur ago et l’on ne m’a rien dis !!!!!
                                                yep j’ai peur !!!
                                                mon cher arobase attendez donc d’etre en situation pour prétendre quelque chose


                                                marwafffffff nous combattrons !!!!!!!!!!pffffff jusqu’au dernier clavier !!!!!!


                                              • arobase 3 septembre 2011 21:19

                                                vous vendez du « à l’ail, » cavadongua ?. vous ne craignez rien tout ça est virtuel. smiley


                                                ça ressemble à un jeu de rôles ici, ou alors c’est une annexe de ste anne. smiley

                                              • arobase 3 septembre 2011 21:16

                                                prose lepeniste :


                                                « change ton avatar !!!Il se mérite celui-ci...Si tu le fais pas, je te dévitaliserai les nerfs du cul à grands coups de pompes dans le valseur, baltringue que tu est »
                                                « La seule sous merde c’est toi......vas te faire estimer par les roms !! Vas chier Commando de mes burnes ! ! »Le FN il t’encule jusqu’aux amygdales mange-merde !!!
                                                Si tu nous les brises une fois de plus et je lâche mes hordes
                                                qui te boufferont la gueule..

                                                marine est au courant ? elle est d’accord ? « je lâche mes hordes » ?

                                                elle a des hordes qui bouffent la gueule des électeurs, lepen ?

                                                « Les ROMS, les JUIFS, les PARPAILLOTS, les 7 NAINS, même combat » 

                                                les juifs aussi, les hordes vont leur « bouffer la gueule » ?, pourquoi ?ils campent dans la rue ?
                                                 elle n’est plus copine avec , lepen ?

                                                belle démonstration !

                                                tout ça est dérisoire bien entendu, mais ça laisse préfigurer ce que serait un régime FN. non tant à cause de lepen, mais du nombre de jobards qui circulent en liberté et qui se réclament d’elle.

                                                Mr Bricolo lui pousse trop pour être crû.  smiley
                                                lui c’est certainement un sous marin de gauche venu discréditer le fN. quel militant normal tiendrait de tels propos à six mois d’élections. smiley bah ! c’est de bonne guerre smiley


                                                • arobase 3 septembre 2011 23:00
                                                  « Vas chier Commando de mes burnes !! »
                                                  ça aussi c’est de vous, faut pas l’oublier en route smiley  c’est pas méchant, juste du naturel smiley

                                                  pauvre marine ! pas bien aidée. ça préfigure une république scatoloique smiley

                                                  elle m’a chargé de dire que certains , elle préférerait qu’ils soient avec ceux d’en face smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

blogcpolitic

blogcpolitic
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès