• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Troubles internes et opposition grandissante... L’Iran est à un (...)

Troubles internes et opposition grandissante... L’Iran est à un tournant

La diaspora iranienne s’est rassemblée à Washington la semaine dernière pour demander un changement de régime à Téhéran. Il serait temps que le monde prend les revendications du peuple iraniens au sérieux. 

JPEG

Vêtus de gilets jaunes avec « Iran libre » floqué dans le dos, plusieurs milliers d’iraniens se sont mobilisés devant le département d'Etat pour demander la fin de la théocratie iranienne puis se sont rendus à la Maison Blanche pour faire faire entendre leurs voix. 

Ce rassemblement a été organisé en soutien aux manifestations et aux grèves à l’intérieur du pays. Des mouvements populaires qui ne s’essoufflent pas depuis fin 2017, au contraire. Même si le régime tente de stopper le soulèvement par une répression violente, en envoyant sur le terrain ses plus importants responsables des Gardiens de la révolution (entité placée sur la liste des organisations terroristes en avril)

On l’observe depuis des années, le régime iranien exerce une influence régionale de plus en dangereuse. En tant que plus grand État parrain du terrorisme, l'Iran finance des nombreuses organisations terroristes qui mènent des guerres et mine la stabilité régionale. 

L'économie iranienne, malade depuis des années, en raison de la mauvaise gestion des dirigeants iraniens, qui ont gaspillés tout argent public dans des guerres à l'étranger. 

une société explosive

Tous ces paramètres qui ont provoqué l'engloutissement de la majorité du peuple iranien dans le trou noir de la pauvreté et du chômage une répression inédite à l’intérieur laissent les iraniens dans le désarroi et en colère face à leur pays ainsi dévasté. L'avenir du régime au pouvoir semble de plus en plus incertain face à une société explosive qui veut sa chute.

Certes les mollahs ont déjà fait face à de nombreuse manifestation de l’opposition en interne. Mais cette fois, la situation est clairement différente. Le régime n’est plus en mesure de compter sur une politique de complaisance des gouvernements internationaux. Les Etats Unis se sont retirés de l’accord nucléaire, et ils adoptent désormais une position de plus en plus ferme à l'égard du régime iranien. 

Cette manifestation à Washington intervient alors que les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran s'intensifient. Le même jour Trump a déclaré qu'il avait approuvé, mais qu'il avait ensuite annulé des frappes militaires contre l'Iran après la destruction par l'Iran d'un drone américain dans le Golfe. 

L’annonce de nouvelles sanctions américaines visant le leader suprême et son équipe est les dernières mesures d’une série d’escalade dans la région du Golfe Persique depuis la mi-mai.

Amir Emadi, un porte-parole de l'Organisation des communautés irano-américaines a ouvert la manifestation en demandant de reconnaître le CNRI comme une alternative démocratique viable au régime des mollahs. Il est vrai que Maryam Radjavi et le CNRI ont fait preuve de leadership, d’un réseau important et des capacités organisationnelles pour libérer l’Iran.

Maryam Radjavi dénonce le régime islamiste

Dans un message vidéo adressé à la foule, qui aussi comprenait des législateurs et des politiciens des Partis démocrates et républicains américains, la dirigeante de la résistance iranienne, Maryam Radjavi n’a pas changé son discours virulent à l'égard du régime de Téhéran et a déclaré que le mouvement continuera ses actions jusqu’au renversement du régime.

Maryam Radjavi a dénoncé le régime islamiste des mollahs qui, depuis 40 ans, n’a apporté que l’oppression pour le peuple iranien, le terrorisme et le chaos pour le Moyen-Orient. 

Elle a de nouveau présenté son plan en 10 points visant à promouvoir la démocratie en Iran. Selon elle, les terroristes ne se réforment pas. La réalité est que les mollahs ne changeront jamais, ils développeront des armes nucléaires, ils répandront la terreur. Nous avons besoin d'un changement de régime et nous en avons besoin maintenant !

Les participants au rassemblement ont tous demandé à la communauté internationale de reconnaître le droit du peuple iranien de renverser le régime en place et de le tenir responsable de ses activités terroristes et de ses violations des droits de l'homme. 

En outre il souhaite des sanctions renforcées à l'encontre du régime iranien et ont appelé les États-Unis à désigner le ministère des Renseignements et de la Sécurité comme une organisation terroriste étrangère, comme ils l’ont fait pour le corps des Gardiens de la Révolution en avril.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.17/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 14:22

    La collaboration n’est pas qu’un sport français, celle ci pue de la meme façon. c’est toujours le même maitre partout et les meme prostitués.

    priere de noter que la langue qu’utilise les putes n’est pas le farsi mais toujours et encore l’americain...


    • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 14:25

      @samy Levrai
      Les péripatéticiens au service de l’Empire demande des sanctions pour le peuple iranien... quel article de mouise par un beau traitre à sa nation.


    • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 20:15

      @Positronique
      Ta maman sait que tu vas sur des sites pour adultes ? Elle te permets d’écrire sur de tel site ? tu as quel age pour poser des telles questions ?


    • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 3 juillet 14:46

      L’Iran n’a jamais cessé l’enrichissement d’uranium et continue d’alimenter le terrorisme islamique. Les sanctions ne sont que justice et, malgré leur dureté renforcée, Trump espère des Iraniens éclairés un énième et décisif soulèvement contre ses dirigeants.

       

      Loin de vouloir la guerre, il veut « redonner à l’Iran sa grandeur ».

       

      Il doit, seul, parvenir à empêcher les ayatollahs d’accéder au nucléaire et faire cesser leur financement du terrorisme, sans engager de troupes et sans dépenser des milliards.

      C’est une tâche de police mondiale à laquelle les Européens devraient participer

      mais les dirigeants de l’UE entretiennent une cécité criminelle vis-à-vis de l’Iran.


      • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 15:05

        @Ilan Tavor aka Massada
        C’est con mais tous les terroristes islamistes sont sunnites et sont financés par l’arabie, les émirats, les USA, la France, Israel et le Royaume unis ( pas exhaustif juste les principaux sponsors )...
        L’Iran est pays souverain, il emmerde les americains et les israeliens et il semblerait que tu sois le seul à ne pas t’en être rendu compte...
        Quel pourrait bien être le temps de survis d’Israel si d’aventure un conflit avec l’Iran survenait ? Je ne pense pas que tu ais envi de le savoir alors garde toi bien de provoquer l’Iran, les anti missiles israeliens valent ceux des américains, ils n’arrêtent rien.
         


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 3 juillet 15:46

        @Ilan Tavor aka Massada

        A partir du moment ou l’ on laisse israel et l’ arabie saoudite avoir la bombe (par le pakistan) , c’ est a dire un uranium enrichit a 89% , il est hypocrite de refuser a l’ iran d’ enrichir a 4% (combustible pour centrale nucleaire ).


      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 3 juillet 16:01

        @ samy Levrai
         
        Vos commentaires de pilier de comptoir ne valent pas plus que du pipi de chat.
        Vous ne connaissez strictement rien en armement et en affaire militaire.
        Vous racontez n’importe quoi, vous lire n’a aucun intérêt, c’est une perte de temps.
        Basta
         


      • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 16:30

        @Ilan Tavor aka Massada
        Je n’ai que peu de leçon à recevoir d’une couille de loup, je t’assure que tous les spécialistes chient sur les matériels anti missile israeliens et américains, ceux qui s’y connaissent ne jurant que par les S300, S400 et S500, tu n’es qu’une burne venant d’un pays ayant une politique d’apartheid venant poser sa crotte puante de propagande pour idiots, pour des informations fiables il vaut mieux aller ailleurs...


      • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 16:49

        @Ilan Tavor aka Massada
        Hé couille de loup, les bombes nucléaires avec de l’uranium enrichit à 4% ... tu t’y connais dis donc en armement !


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 3 juillet 18:05

        @Ilan Tavor aka Massada

        Dans la mesure ou on peut allumer une fusion d’ hydrogène par pression et température , il faut absolument leur interdire le robinet d’ eau ...

        ils pourraient faire un détonateur iher et créer la bombe H <humour sioniste>

        ... Faudra meme interdire la pluie ....


      • popov 3 juillet 18:25

        @samy Levrai

        Et combien de missiles iraniens tomberaient par erreur sur les Palestiniens ?


      • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 18:39

        @popov
        C’est une vraiment drôle (bizarre) de questions, tu es sûr que tu vas bien ?


      • njama njama 4 juillet 08:43

        @Ilan Tavor aka Massada

        où en est le programme d’enrichissement d’uranium à Dimona ? combien d’uranium enrichi à 90% pour faire des bombes ?
        à quand le premier contrôle des installations israéliennes par l’AIEA ?


      • Gollum Gollum 3 juillet 15:36

        Pourquoi il n’y a pas d’opposants d’Arabie Saoudite qui demanderaient un régime change ?

        Cela n’existe pas ? 

        Question d’un (faux) naïf...


        • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 3 juillet 18:21

          Alors que le peuple iranien souffre des pénuries conséquences des sanctions, les Mollah continue de gaspiller l’argent dans leur projet aussi vain qu’inutile de destruction d’Israel.
           

          Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 0h30 Tsahal a ciblé de nombreux objectifs iraniens en Syrie. Des avions ont tiré des missiles Dalila à partir de la frontière entre la Syrie et le Liban, et des navires du Khe’l Hayam ont également lancé des missiles depuis la Méditerranée à proximité du rivage libano-syrien.
           

          En dépit des annonces des autorités syriennes affirmant avoir abattu certains missiles israéliens, tous ont atteint et détruit leurs cibles sans exceptions. 

          Les sites visés :
           

          1. Le soi-disant centre de recherche scientifique de Jamarryya (déjà bombardé à de multiples reprises), dans lequel était dissimulé un entrepôt souterrain de missiles appartenant à l’Armée iranienne.

          2. L’aéroport de Mezzé (déjà bombardé à de multiples reprises), à proximité du palais présidentiel.

          3. Les installations militaires situées au sud-ouest de Damas, entre 40 et 45km de la frontière israélienne, dans la zone des villes d’al Kishweh, Sahnaya et Darayya. Il s’agit d’une zone à forte concentration d’ouvrages tactiques comprenant des Q.G de divisions, de forces spéciales, des entrepôts d’armes et des nids de missiles antiaériens et sol-sol (déjà bombardés à de multiples reprises).

          4. Une base militaire dans la ville d’al Dimass, sur la route Damas-Beyrouth, servant à l’entraînement des forces syriennes, iraniennes ainsi que des miliciens du Hezbollah, abritant également des entrepôts d’armes et de munitions destinées au Hezbollah (déjà bombardée à de multiples reprises).

          5. Zabadani : un camp de la milice terroriste chiite libanaise du Hezbollah, à proximité de la frontière libanaise.

          6. L’aéroport d’al Qousseir, à 17km au sud-ouest d’Homs, principalement utilisé par les Iraniens et le Hezbollah, et desservi par une piste de 2.6km.

          7. Plusieurs autres cibles de la zone d’Homs, appartenant à l’Armée iranienne et ses divers supplétifs chiites.


          • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 3 juillet 18:25

            La raison de la frappe sur l’aéroport de Mezzé justifie une observation : les Gardiens de la Révolution, les Pasdaran perses, avaient transféré à Mezzé des drones d’attaque ainsi qu’un centre de contrôle à partir de l’aéroport T4 situé dans le désert, à 165km au nord-est.

             

            Ils préparaient sans doute une attaque contre Israël. Leur intention était de réduire le temps de vol des drones afin de diminuer le risque qu’ils ne soient identifiés par les opérateurs de Tsahal en parcourant les 215km séparant T4 de la frontière israélienne. La distance de Mezzé à ladite frontière n’est que de 50km, soit quelques minutes de vol, ce qui restreint d’autant les chances que les aéronefs soient repérés. Heureusement, notre Renseignement a eu vent de la manœuvre avant que les Iraniens ne puissent mettre leur menace à exécution.
             

            L’attaque israélienne de dimanche a été « très agressive, bien plus que les opérations des derniers mois. Un médecin de l’hôpital militaire d’Homs nous a rapporté que »son établissement, à l’instar des autres hôpitaux de la région, croulait sous les blessés et qu’il y avait au moins 70 militaires morts, principalement des Iraniens et des miliciens chiites libanais du Hezbollah".
             
            Le bilan des attaques de cette nuit s’élève au total entre 130 et 170 tués et plus de 350 blessés, en ne tenant compte que des victimes causées directement par les frappes attribuées aux Israéliens.


            • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 3 juillet 18:28

              La société israélienne ISI, ImageSat International, le leader mondial dans les prises de vue de ce genre, a publié des photographies satellitaires exceptionnelles.
               

              Nous y voyons le cliché d’un bâtiment pris le 4 juin dernier, soit avant l’attaque, ainsi qu’un autre, photographié hier après le raid. Sur la seconde image, on s’aperçoit que l’entrepôt a été entièrement neutralisé.
               

              Il accueillait des armes iraniennes sophistiquées appelées à jouer un rôle prépondérant en cas de confrontation avec Israël ; possiblement le centre de contrôle de missiles sol-air et les radars d’une batterie 3-Khordad et ses missiles Sayyad-2, les mêmes que ceux qui ont abattu le drone américain dans le Golfe d’Oman.

               


              • docdory docdory 3 juillet 18:58

                L’Iran ne peut redevenir un pays libre que si sont réalisées plusieurs conditions :

                1°) Abolition de la constitution théocratique de la « république » islamique d’Iran, à remplacer par une constitution laïque, avec séparation intégrale de la mosquée et de l’Etat,

                2°) Liberté pour tous les iraniens de ne pas avoir de religion, ou d’en changer quand bon leur semble,

                3°) Abolition de la peine de mort,

                4°) abolition de la censure et liberté totale d’expression.

                Pour ça, il faudra que les iraniens se débarrassent de l’islam, ce n’est pas gagné, hélas !!!


                • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 19:09

                  @docdory
                  Ca ressemble a de la propagande américaine ton truc, sais tu ce qu’est un pays souverain ?
                  Un pays libre (souverain ) devrait donc obéir aux Etats Unis... bien sûr bien sûr.


                • toma 3 juillet 19:17

                  @docdory
                  Je suis pour aussi, il faut arrêter la peine de mort aux USA
                  Il faut retirer le in God we trust du billet vert
                  Il faut une liberté totale et donc mettre RT, Telesur et pressnews sur le câble en Europe
                  Et il faudra que le président arrête de sacrer serment sur la Bible ! 

                  Ouf, là on ouvrira notre gueule aux Ayatollahs


                • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 19:18

                  @samy Levrai
                  Je sens que tu es contre la peine de mort mais pour l’assassinat des bougnoules surtout iraniens...
                  La peine de mort est elle abolie aux USA ?
                  Comment se porte la pression religieuse aux USA ?
                  que tu n’as pas encore compris que la « démocratie » ce n’est pas « cause toujours » mais pouvoir du peuple par le peuple, crois tu vraiment que le peuple français a plus de pouvoir que le peuple iranien ?
                   


                • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 20:22

                  @Positronique
                  Moi aussi j’ai la bombe nucléaire et si les américains n’aime pas ma langue je peux moi aussi les vitrifier en general cela suffit a ces types qui n’ont jamais gagné une guerre et ne la font jamais chez eux.
                  Ton etat de soumis au club de blancs chretiens d’apartheid ne montre que ton esprit étriqué de vassal peureux.
                  Tu seras surement rasé à a liberation...


                • samy Levrai samy Levrai 3 juillet 22:04

                  @Positronique
                  Et moi je suis très fier que mon pays ait pu s’allier avec la sublime porte quand il fallut se battre contre les empires anglais et allemands qui nous menacaient. Je trouve que tes reflexes conditionnés ne demontrent que le fait que tu te trompes de cibles et que tu laisses abuser par les couleurs au lieu de regarder la lumière.


                • sls0 sls0 4 juillet 03:13

                  C’est un test, d’habitude l’auteur me bloque en préventif.

                  Une remarque quand même, l’auteur parle de milliers de manifestants, sur la photo j’en compte 28.

                  Par honnêté je suis allé voir s’il n’y avait pas d’autres photos. Il y en a une avec 48.

                  J’en ai aussi trouvé une avec beaucoup de personnes.

                  Comme il y avait beaucoup de blonds et blondes en arrière plan j’ai regardé de plus près les pancartes, « for those who cant » une série américaine, les mauvais profs. Plus une manif de profs ou parents d’élève que démocratie en Iran. Pas eu envie d’ouvrir l’ordinateur pour contrôler la photo. Bénéfice du doute, deux manifs qui se télescopent.

                  Parmi ces 48 personnes, combien parlent le farsi ?

                  Atiffés comme ils sont, je les croisent dans la rue, je me dis tiens des touristes américains. Il y en a pas mal par chez moi, ils se repèrent ces touristes US.


                  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 4 juillet 08:19

                    Bientôt un retrait de l’Iran de Syrie ?

                     
                    Ce serait un premier pas vers un apaisement mais il est à craindre que les Mollah s’obstinent dans leur folie sans prendre en compte la souffrance du peuple iranien qui souffre des sanctions économiques.
                     

                    La semaine prochaine, une délégation de hauts responsables de la sécurité des gardes de la révolution iraniens se rendra à Damas pour enquêter sur toutes les implications de l’attaque israélienne.
                     

                    Les dirigeants des gardes de la révolution ont déjà discuté de la douloureuse attaque israélienne et sont parvenus à la conclusion qu’il était vraisemblable que l’aviation israélienne attaquerait bientôt l’ensemble des quartiers généraux stratégiques et des centres de contrôle stratégiques iraniens dans la région de Damas.

                     

                    L’un des objectifs serait le plus important quartier général iranien en Syrie, situé dans le sanctuaire chiite Al-Sida Zeinab, dans la région de Damas, au rez-de-chaussée où se trouve le centre de communication qui dessert l’ensemble du réseau iranien en Syrie.


                    • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 4 juillet 08:21

                      L’une des cibles de la région détruite de Homs dimanche passé était un complexe du projet 99. Dans ce complexe, la structure d’un projet ultra-secret appelé « Projet S » auquel seuls les Iraniens avaient accès. Apparemment, ce projet développe des ogives chimiques pour les Scuds lourds à longue portée pour le Hezbollah et l’armée syrienne.

                       

                      Le projet a cessé d’exister à la suite de l’attaque israélienne.

                       

                      Des informations supplémentaires sont venues de Syrie, affirmant qu’Israël avait détruit un système de commandement et de contrôle de véhicules aériens sans pilote que l’Iran avait installé et exploité à l’aéroport Almas de Damas dans l’intention de les utiliser contre Israël plus efficacement que le système de drone utilisé par l’avion militaire T-4 dans l’est de la Syrie et détruit par les précédentes attaques israéliennes .


                      • njama njama 4 juillet 08:48

                        @Ilan Tavor aka Massada

                        Il vous faudrait expliquer aux lecteurs pourquoi l’Iran enrichit de l’uranium depuis 1979, après tout devient plus clair...

                        Après 1979, une autre réaction à la révolution iranienne fut le refus de la France de fournir de l’uranium enrichi à l’Iran. L’Iran n’a pas non plus pu cautionner son investissement dans Eurodif, un consortium international fondé en 1973 par la France, la Belgique, l’Espagne et la Suède. En 1975, la part suédoise de 10 % dans Eurodif était parvenue à l’Iran à la suite du désistement de la Suède et d’un accord entre la France et l’Iran. La société française nationalisée Cogéma et le gouvernement iranien ont alors fondé la Sofidif (Société franco-iranienne pour l’enrichissement de l’uranium par diffusion gazeuse), possédant respectivement 60 % et 40 % des parts. En retour, la Sofidif a acquis une part de 25 % dans Eurodif, ce qui donnait à l’Iran sa part de 10 % dans Eurodif. Reza Shah Pahlavi a prêté un milliard de dollars US (et encore 180 millions de US$ en 1977) pour la construction de l’usine Eurodif, afin d’avoir le droit d’acheter 10 % de la production d’uranium enrichi du site.

                        Les États-Unis étaient aussi rémunérés pour livrer du combustible nucléaire à l’Iran en accord avec un contrat signé avant la révolution. Les États-Unis n’ont livré ni le combustible, ni rendu les milliards de dollars de paiement qu’ils avaient déjà reçus. L’Allemagne fut aussi rétribuée par des milliards de dollars pour les deux installations nucléaires de Bushehr, mais après trois décennies, l’Allemagne a refusé à la fois d’exporter les équipements nécessaires et de rendre l’argent10. En conséquence, le gouvernement de l’Iran a suspendu ses paiements et a essayé de renégocier le prêt en faisant pression sur la France

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_nucl%C3%A9aire_de_l%27Iran


                      • njama njama 4 juillet 08:56

                        @Ilan Tavor aka Massada

                        pour alimenter en combustible une centrale nucléaire la teneur en l’Uranium-235 est comprise entre 2,5 % et 3,5 %, ce n’est pas avec ça qu’on fabrique des bombes.

                        L’enrichissement « qualité militaire » c’est 90% de U-235

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Enrichissement_de_l%27uranium

                        L’Iran n’est que suspecté d’en faire sans qu’aucune preuve ait été faite un jour malgré tous les contrôles effectués par l’AIEA


                      • njama njama 4 juillet 09:09

                        @Ilan Tavor aka Massada

                        Peut-être que l’Iran arrêterait ses centrifugeuses si Eurodif respectait ses engagements, si la France lui livrait le combustible nécessaire pour sa centrale de Bouchehr

                        l’Iran détient toujours 10 % des parts de l’usine de Tricastin

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurodif_(entreprise)


                      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 4 juillet 09:31

                        @njama
                         
                        L’Iran a été un ami du monde occidental, mais c’était au temps du shah, il y a quatre décennies.
                        Le régime islamique installé par l’ayatollah Khomeiny, avec la bénédiction de Jimmy Carter et de Valéry Giscard d’Estaing a d’emblée commis des massacres et violé le droit international en prenant en otage le personnel de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran.
                         
                        Il a aussi fait assassiner des opposants politiques en Europe, des années après 1979, et l’un d’eux, Chapour Bakhtiar a été assassiné en France en 1991, de façon atroce).
                         
                        Il a rapidement commencé à soutenir une organisation terroriste islamique : le Hezbollah au Liban, qui est passé rapidement aux actes par les attentats qui ont tué des soldats français et américains à Beyrouth en 1983.
                         
                        Il en a soutenu d’autres ensuite, tout particulièrement al Qaida, bien que ce soit une organisation sunnite.
                         
                        Il a financé des attentats terroristes sur la planète entière et, entre autres, l’attentat anti-juif de Buenos Aires, perpétré le 18 juillet 1994.
                         
                        Il a financé le Hamas et le Djihad islamique à Gaza sous la présidence de George Walker Bush, mais aussi une bonne part des milices terroristes qui ont ensanglanté l’Irak après le renversement de Saddam Hussein.
                         
                        Il fait tout, depuis des années, pour se doter de l’arme atomique et se sanctuariser. Il a coopéré pour cela avec le régime nord-coréen et bénéficié du soutien de la Russie.
                         


                      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 4 juillet 09:34

                        @njama
                         
                        Grâce à l’accord sur le nucléaire, qui a été un accord honteux et sordide dès lors qu’il n’incluait rien qui empêche l’Iran de continuer l’essentiel de ses activités nucléaires (celles-ci se sont poursuivies, comme l’ont montré les documents saisis par le Mossad israélien à Téhéran il y a un an), et permettait à l’Iran de beneficier de plusieurs centaines de milliards de dollars gelés à l’étranger depuis longtemps.
                         
                        Le régime des mollahs a utilisé l’argent essentiellement pour financer le terrorisme islamique, et l’argent est allé au Hezbollah, bien sûr, au Hamas et au Djihad islamique à Gaza, aux milices Houthi qui mettent le Yémen à feu et à sang et menacent l’Arabie Saoudite.

                        L’argent est allé aussi aux Gardiens de la Révolution qui ont été chargés de créer des bases iraniennes en Syrie. L’argent est allé très peu à l’économie iranienne, mais la France, signataire de l’accord honteux et sordide de 2015, l’Allemagne, et à un moindre degré le Royaume-Uni et l’Italie (pays membres de l’Union européenne, elle-même signataire de l’accord) ont espéré bénéficier de contrats lucratifs.


                      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 4 juillet 09:36

                        @njama
                         
                        La population iranienne souffre. Elle s’est soulevée et a subi une répression sanglante, menée par l’armée et les Basij. L’économie iranienne était profondément délabrée avant les sanctions américaines décidées par Trump. Elle est maintenant à bout de souffle. Des centaines d’exécutions expéditives ont lieu chaque année, surtout par pendaison en place publique.
                         
                        Le régime des mollahs continue à soutenir le Hezbollah, le Hamas, le Djihad islamique, les milices Houthi au Yémen, et il avait il y a un peu plus d’un an commencé à soutenir l’Autorité palestinienne. Il se fixe plus que jamais pour but la destruction d’Israël, et ne le cache pas, ce qui en fait un régime à but génocidaire.
                         
                        Il a longtemps visé l’hégémonie sur le Proche-Orient et a noué des liens pour cela avec les Frères Musulmans. Il a envoyé des gens du Hezbollah au Vénézuéla où nombre d’entre eux ont reçu des passeports vénézuéliens. Il a financé les activités nucléaires de la Corée du Nord de juillet 2015 au printemps 2018.


                      • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 4 juillet 09:39

                        @njama
                         
                        Voilà ce qui est en jeu et pas seulement quelques kilos d’uranium comme vous tentez de le faire croire.
                        En justifiant le régime de Mollah vous etes complice du terrorisme islamique, des buts du régime des mollahs et des souffrances infligées au peuple iranien.
                         
                        C’est une honte.


                      • sls0 sls0 4 juillet 15:41

                        @Ilan Tavor aka Massada
                        Les terroristes de Syrie c’est en Israël qu’ils allaient se faire soigner et non en Iran.


                      • microf 4 juillet 09:50

                        Ce que je regrette pour l´Iran, c´est que l´ex-Président Mahmoud Ahmadinejad ne soit plus au pouvoir, c´est lui qui savait très bien comment il faut traiter avec       l´Occident.


                        • illiadegun illiadegun 4 juillet 11:10

                          Si Massada occupe tant le fil c’est que ça doit craindre quelque part !!


                          • sylvain 4 juillet 11:26

                            ca ressemble beaucoup a ce qui a été fait pour (contre ?) le venezuela, sauf que la bas ils ont réussis à organiser des manifestations sur place, au début en tout cas . Ici, c’est 50 guignols à 15000 km de leur pays, pas sur que ca marche...

                            Surtout avec des propagandistes de ce niveau


                            • QAmonBra QAmonBra 4 juillet 11:56

                              Cet article pue la secte des « moudjahidine du peuple », organisation classée terroriste par les U$A en 1997 et par l’UE en 2002, il n’y a qu’eux pour appeler une puissance étrangère, dont le pacifisme et le respect des Peuples sont légendaires, à sévir contre leur propre pays, donc leurs compatriotes, les merveilleux résultats obtenus en Irak, Syrie et Libye, pour ne citer que ces pays, semblent probablement les y encourager !

                              Et bien sur, ce propos constitue aussi du pain béni pour les $ionistes de tous acabits qui, comme chacun le sait, sont également des pacifistes indécrottables et éminemment respectueux des Peuples, particulièrement du palestinien qui, comme l’iranien, semblent être l’objet de toute leur attention, certaines mauvaises langues parlent d’obsession.

                              Décidément, le sort de l’apartheid $ioniste, excusez le pléonasme, semble agréger autour de cet état, tel un révélateur argentique, la fine fleur des bien pensants de la planète, cela constituant une opportune clarification. . .


                              • Jonas 4 juillet 18:46

                                @Massada , 

                                Vous connaissez mon admiration pour Israël et son peuple. 

                                Le peuple iranien ,est aussi un grand peuple  avec une histoire fabuleuse. Ce peuple par son intelligence et son savoir faire , viendra a bout du régime des mollahs, qui ne se maintient , que par les contraintes et la répression qu’il impose  .Si un jour un changement doit s’opérer je souhaite que celui-ci se fasse pacifiquement. Car le peuple iranien connait le goût du sang.Dans leur grande majorité les iraniens sont pacifiques et aiment la vie, contrairement aux déclarations du régime. Il ne faut pas confondre le peuple et le régime de la dictature religieuse.. Khomeyni comme toutes les dictatures a laissé un legs, le clergé chiite et les milices que le peuple rejettent de + en +. Regardez , le courage des femmes iraniennes qui ôtent le voile malgré la répression ,la prison et les coups de fouet. D’autres dictateurs laissent l’armée. 

                                Je l’écris , ici , si un jour l’islam doit sortir de ses ornières , cela adviendra de l’Iran. Ce pays est le seul , des pays musulmans ( et par ma profession ,je me suis rendu dans plusieurs) où la jeunesse et de + en + désislamisée. Aucun pays du Moyen-Orient n’est plus étranger aux règles comme aux principes islamiques que la jeunesse iranienne depuis la dictature religieuse. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mazdak Teherani

Mazdak Teherani
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès