• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tuez ces réseaux libres !

Tuez ces réseaux libres !

Dans leur préoccupation commune de ne pas laisser aux seuls réseaux sociaux la liberté d'expression (sensée ou non), médias et politiciens partageant la même inquiétude de voir leur monopole de la parole incontestable, intouchable battue en brèche, remise en cause car suspecte de désinformation, de propagande voire de mensonges utilisent l'argument, l'excuse de la suppression de propos haineux (au sens large) pour brider, contrôler cette intolérable liberté… populaire, citoyenne !.

Ne minimisons pas non plus l'utilisation politique qui peut être faite par ce pouvoir ou les suivants de restreindre les possibilités d'information, de contestation voire d'alertes aux opposants les plus suivis, les plus virulents qui, sur ces réseaux sociaux, se verraient en permanence sujets à suspension, fermeture de comptes et donc réduits au silence sous l'excuse de contenus "haineux".

Aussi, c'est avec un amour égal à ma détestation que j'adresse ce message aux concepteurs de cette loi hypocrite qui s'imaginent que contraindre certain(e)s à cacher publiquement leurs frustrations les rendront dignes de vivre dans un monde de Bisounours soumis à la dictature du "politiquement correct" ou qu'ignorer ce qui existe, le rendre invisible fera disparaître les tensions communautaires, les oppositions politiques, les conflits interpersonnels, qu'ils/elles se fourvoient lamentablement en se persuadant que des sanctions à court terme calmeront une colère qui gronde et qui, justement, pouvait trouver un exutoire grâce aux réseaux sociaux.

Etant entendu que, sans cette loi, rien ne privait les autorités de sanctionner, de condamner en justice toute personne qui se livrait à des débordements verbaux intolérables, d'autant que, contrairement à ce que provoquera cette loi qui incitera les plus violents, les plus dangereux à utiliser des réseaux cryptés, cachés, ceux-ci, lorsqu'ils figuraient sur Twitter, Facebook… étaient visibles, publics et donc facilement repérables !

L' INFOTOX (Twitter)


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • ddacoudre ddacoudre 6 juillet 19:42

    Bonjour

    Analyse totalement. Le souci des roi et des dictateurs à toujours était la maîtrise des libertés pour assurer la liberté de chacun. Cet attrape couillons à toujours eu prise sur ma bien présence. C’est comme si un docteur vous demander de taire vos symptôme pour trouver la maladie. À la différence c’est que dans le cas qui nous occupé c’est l’état qui veut cacher les symptômes des maladies qu’il génère. La liberté n’existe pas dans un monde où l’on se contente de répondre aux sollicitations planétaire de ses occupants, la liberté reste un concept essentiel au nom duquel l’on peut refuser ce à quoi l’on ne veut pas être soumis. Des tonnes d’ouvrage on été écrit sur la rumeur. Quelles raisons absolues prévaudraient que passant de la limite du bouche à oreille à une circulation du bouche à oreille technologique nous devenions de ce seul fait moins « cons » et que la rumeur devienne science. Ces gens son vraiment inquiétant. La rumeur ne se combat pas par l’interdit mais par ma vulgarisation des Savoirs, jusqu’à ce que eux mêmes deviennent dépassé https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/07/melenchon-prend-garde-au-peuple.html?m=1

    Cordialement ddacoudre overblog


    • Le421 Le421 8 juillet 09:42

      @ddacoudre
      Et la fachosphère Agoravox, dont le but final est également de brider toute liberté d’expression hormis la leur, a encore frappé en saquant aux notations les écrits justifiés...
      Il ne faut surtout pas diffuser de fausses infos, surtout celles qui dénoncent toutes les innombrables arnaques dont on peut être victime en une simple journée en France...


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 juillet 10:42

      @Le421
      Heureusement que BFMWC recrute de « ’bonnes » chroniqueuses qui auront la parole totalement libre. En plus elle ne parlera pas au nom de la FI, encore une preuve de sa totale indépendance.

      https://www.huffingtonpost.fr/entry/sophia-chikirou-bfmtv-france-insoumise-media_fr_5d1e422fe4b0f3125680a940

      Il ne faut surtout pas diffuser de fausses infos, surtout celles qui dénoncent toutes les innombrables arnaques..... Chikirou arrive à la rescousse de l’information vraie !


    • The Pilgrim The False Mirror 7 juillet 04:01

      Côté du manche, vous attaquez les détracteurs des « réseaux libres » affidés à l’état profond, association d’enculés mondains friqués apatrides…

      J’y vois une double négation !

      • Soit « vos crétins identifiés » passent le filtre de l’état profond — Dans votre rhétorique, ne se font pas alpaguer —, et, deviennent vitrine de ce qu’il ne faut pas faire pour la Doxa.
      • Soit, pas si crétins que cela, ils vont vers de verts pâturages, vivre leur vie d’a-moutons, vous laissant con comme le manche que vous brandissez.

      Le non-sens que vous développez, vient du fait de considérer des entreprises commerciales américaines sous le Patriot Act, ré-écrit en Europe dans les mêmes termes, comme libres ; Alors que dans votre laïus de présentation vous avez le culot de vanter vos actions pour le logiciel libre.


      • monde indien monde indien 7 juillet 08:52

        Des lois qui aggraveront une situation qui est déjà désespérée :

        les médias mainstream , les moteurs de recherche ... tout est fait pour réduire au silence .

        Pendant la dictature militaire au Brésil , les textes des paroles de chansons étaient déguisés , à double sens , pour délivrer les messages politiques . Au Chili on coupa les mains au chanteur Victor Jara pour qu ’ il ne puisse plus chanter ni jouer de sa guitare .

        Ecoutez la très belle chanson « apesar de voce » de Chico Buarque "

        Bon courage à tous !

        http://mondeindien.centerblog.net/


        • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 8 juillet 08:03

          Un professeur de droit américain affirme que la France « est devenue l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression »


          • Le421 Le421 8 juillet 09:44

            @Ilan Tavor aka Massada
            Il suffit de regarder à quel rang mondial nous nous situons au niveau « liberté de la presse »... Un scandale que le pécore moyen ne voit même pas.


          • slave1802 slave1802 8 juillet 14:21

            Facebook ou Twitter des réseaux libres... smiley

            Et pourquoi pas traiter Google, Apple, Amazon et Microsoft d’organisation humanitaire ? smiley


            • Albert123 9 juillet 12:28

              @slave1802

              la seule chose à dire.

              mais bon vous comprenez ils sont libres pour ceux qui sont en accord avec ce qu’il est possible de dire sur les dit réseaux sociaux.

              c’est la liberté d’expression sauce gauchiste :« tu as le droit d’être d’accord avec ce que je dis sinon je te catalogue facho pour te retirer le droit de parole »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès