• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ukraine : Les rapaces dévorent les restes de la carcasse

Ukraine : Les rapaces dévorent les restes de la carcasse

Pendant que la jeunesse ukrainienne trépasse dans le hachoir à viande, les occidentaux eux se gavent des terres agricoles du pays. C’est d’autant plus ironique que cette jeunesse issue la plupart du temps des milieux modestes, ouvriers, employés et paysans, défendent de leur vie cette terre, la leur ; Terre, toutefois bradée par le « président » Zelensky qui tout en les envoyant au casse-pipe, promulgue (promulguer veut dire sans vote) une loi de vente des terres agricoles entrée en vigueur en juillet 2021. Cette réforme foncière va contre la volonté de la grande majorité de la population qui craint (à juste titre) qu’elle n’exacerbe la corruption et ne renforce le contrôle des intérêts puissants étrangers dans le secteur agricole. Un rapport[i] confirme ces inquiétudes. Alors que les grands propriétaires terriens : oligarques locaux, fonds d’investissements étrangers et multinationaux obtiennent des financements massifs de la part des institutions financières occidentales (Lagarde et la banque centrale Européenne), les agriculteurs ukrainiens, pourtant essentiels pour assurer l’approvisionnement alimentaire du pays, ne reçoivent pratiquement rien. Dans un contexte de stress économique élevé et de guerre, cette différence de traitement conduit à un plus grand contrôle des terres par les grandes entreprises agroalimentaires.

Un français a tenté d’alerter sur cet état des choses : Alexis Jolly, député RN lors d'une commission à l'Assemblée nationale, a déclaré que « des sociétés étrangères auraient acquis une très large partie des territoires cultivables de l'Ukraine ». Mais tout de suite, les médias à la botte l’ont contrecarré, France Info en tête avec son débunkâtes « fake news » : « Une loi sur la vente des terres agricoles ukrainiennes est bien entrée en vigueur en juillet 2021. Cependant, comme l'a rapporté l'AFP, seuls les citoyens ukrainiens, les collectivités territoriales et l'État peuvent acquérir ces territoires  ».[ii] Et si l’AFP le dit… « Les étrangers ne sont pas autorisés à acheter, mais ils peuvent toutefois louer ces terres ». Cela voudrait dire que les hommes de paille, les prête-noms dans un pays aussi corrompu n’existeraient pas ? Oh, miracle de la propagande française !

Pour rappel : Le pays compte 31 millions d’hectares de terres cultivables. La superficie totale des terres est contrôlée par une fructueuse association d’oligarques et de grandes entreprises agroalimentaires qui s’élèvent à plus de neuf millions d’hectares, soit 28 % des terres arables du pays. Seulement huit millions d’hectares sont utilisés par les petits agriculteurs ukrainiens ;[iii] Aujourd’hui, presque tous partis à la guerre. Pendant qu’ils perdent leur vie ou se font mutiler, le business va bon train pour les dépouiller… Nous vivons une époque franchement dégueulasse !

Le Rapport : J’ai mentionné plus haut un rapport. Il vient de l’Oakland Institute, qui depuis 2011, enquête sur les accords d'investissement foncier dans les pays en développement, en particulier là où se posent des questions de transparence, d'équité et de responsabilité.[iv] Il est présidé par Anuradha Mittal, qui a dévoilé des accords d'investissement foncier dans le monde en développement pour dénoncer un schéma inquiétant de manque de transparence, d'équité et de responsabilité. La relation dynamique entre la recherche, le plaidoyer et la couverture médiatique internationale a abouti à une série étonnante de succès et d'organisation aux États-Unis et à l'étranger.[v] Ce rapport a été conçu par deux pointures : Frédéric Mousseau qui coordonne les activités de recherche et de plaidoyer de l'Institut sur les droits fonciers, l'alimentation, l'agriculture et les institutions internationales. Eve Devillers, dont ses recherches centrées sur les biens communs alimentaires et la résilience des systèmes alimentaires locaux. Les présentations faites, pourquoi plutôt croire cette organisation que l’AFP par exemple ? Depuis sa création, cet institut a soulevé pas mal de lièvre : « Les universités américaines en Afrique accaparent des terres. Des institutions comme Harvard et Vanderbilt auraient utilisé des fonds spéculatifs pour acheter des terres dans le cadre d'accords susceptibles d'obliger les agriculteurs à partir ».[vi] Autre point concernant la présidente, elle est dans le collimateur des médias israéliens, depuis qu’elle avait osé murmurer « Ce n’est pas le rôle du mouvement anti-guerre américain de faire la leçon aux peuples du Moyen-Orient sur la manière de mener leur résistance. Vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec toutes les idées du Hezbollah pour soutenir leur résistance à Israël.  »[vii] Et vous savez bien émettre la moindre critique contre qui vous savez vous met en porte-à-faux avec la doxa. Les médias de masse israéliens ont tout fait pour la décrédibiliser en la traitant de corrompue.

Les rapaces, la carcasse : À l’exception d’une seule, les dix sociétés qui contrôlent le plus de terres sont enregistrées à l’étranger, principalement dans des paradis fiscaux tels que Chypre ou le Luxembourg. Un certain nombre de ces entreprises sont entrées en bourse, des banques et des fonds d’investissement occidentaux contrôlant désormais une part importante l’actionnariat. Le rapport identifie de nombreux investisseurs de premier plan, que je nommerais, la respectable racaille financière internationale : le groupe Vanguard, Kopernic Global Investors, BNP Asset Management Holding, NN Investment Partners Holdings (filiale de Goldman Sachs), et Norges Bank Investment Management qui gère le fonds souverain norvégien. Plusieurs grands fonds de pension (Black Rock), des fondations (Gates) et des fonds de dotations universitaires américains ont également investi dans les terres ukrainiennes par l’intermédiaire de NCH Capital, un fonds d’investissement privé basé aux États-Unis. Voilà la bande de rapaces à l’œuvre, ils dépouillent, ils s’approprient en toute quiétude sur fond de massacre militaire et civil. Ils le font ouvertement, car pourquoi se cacher à une époque où le cynisme, le lucre, le chantage, le meurtre et tout ce qu’un être humain sensé exècre, leur permet d’avancer leurs pions sur l’aujourd’hui et sur l’Ukraine de demain, parce qu'il faudra bien la terminer cette guerre ; alors déjà, ils pensent reconstruction, mais à leur main. Tout privatiser, et réduire les survivants en esclavage. (Ils se sont fait la main en Grèce, en Argentine et ailleurs).

Il y a eu la Conférence sur le redressement de l’Ukraine, qui s’est tenue en juillet 2022, qui a appelé à privatiser les « entreprises non essentielles », à fournir un « accès au financement avec un coût du capital compétitif en soutenant la croissance des prêts » et à améliorer « la facilité de faire des affaires par le biais d’une initiative de déréglementation de type crowdsourcing ». Le rapport Ukraine Reform Tracker présenté lors de la conférence suggère que « l’après-guerre pourrait être l’occasion d’achever la difficile réforme foncière en étendant le droit d’acheter des terres agricoles aux personnes morales, y compris étrangères ». Tout est donc en place pour davantage de concentration des terres entre les mains des oligarques, des intérêts étrangers et des grandes entreprises agroalimentaires. Et dites-vous bien, que ces rapaces pratiquent ce genre de rapines sur la terre entière, même en France…

Touche personnelle : j’ai vécu en Ukraine d’aout 2015 à mai 2016, comme professeur d’anglais à Uzhgorod. Je garde de tous les gens rencontrés un vrai sentiment de respect pour leur courage et coriacité, leurs vrais principes de vie, leur sens de la fête et d’hospitalité. Et par-dessus tout, j’ai eu la chance de développer une belle histoire d’amour, alors : Yana soit heureuse et que vive le peuple d’Ukraine !!!

Georges ZETER/février 2024

Je vous recommande de lire le rapport de l’Oakland Institute :

https://www.oaklandinstitute.org/sites/oaklandinstitute.org/files/guerre-et-spoliation.pdf

Vidéo perso : https://www.youtube.com/watch?v=36Yg1E2qQ0A


[i] https://www.oaklandinstitute.org/sites/oaklandinstitute.org/files/guerre-et-spoliation.pdf

[ii] https://www.francetvinfo.fr/vrai-ou-fake/vrai-ou-fake-les-terres-ukrainiennes-sont-elles-aux-mains-de-multinationales-etrangeres_5544285.html

[iii] https://www.oaklandinstitute.org/sites/oaklandinstitute.org/files/guerre-et-spoliation.pdf

[iv] https://en.wikipedia.org/wiki/Oakland_Institute

[v] https://www.oaklandinstitute.org/about/people/anuradha-mittal

[vi] https://www.theguardian.com/world/2011/jun/08/us-universities-africa-land-grab

[vii] https://www.jpost.com/bds-threat/ben-and-jerrys-board-director-diverted-funds-to-anti-israel-orgs-6780


Moyenne des avis sur cet article :  2.91/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 26 février 17:48

    Y’a beau temps que les meilleurs morceaux ont changé de camp...

    Bienvenue au BlackRockistan !


    • Brutus S. Lampion 26 février 18:06

      @Clocel

      Depuis 1991

      ça fait donc 33 ans
      mais il y en a qui se contenteront des bas-morceaux, et même des abats


    • Clocel Clocel 26 février 18:14

      @S. Lampion

      Les russes ne vont pas avoir d’autres choix que de terminer le boulot, ils ne seront jamais peinards avec cette engeance à leurs frontières.


    • Jelena Jelena 26 février 18:19

      En ce moment « les pilleurs de terre » ne doivent pas beaucoup s’enrichir, car cela fait quelques semaines que les agriculteurs polonais bloquent toutes les frontières avec l’Ukraine. Quant aux ukrainiens... Ptêt qu’ils finiront par comprendre qui sont leurs « amis » de l’Ouest ?


      • Clocel Clocel 26 février 18:29

        @Jelena

        Ce qu’il en reste des ukrainiens...

        Entre ceux qui sont morts, ceux qui se sont barrés à temps qui ne reviendront jamais (mais qui se battront sans doute un jour dans les rangs de l’armée allemande), ceux qui sont estropiés...

        Heureusement, John Deere (entre autres) développe du matos agricole sans chauffeurs histoire de finir d’anéantir l’emploi et l’agriculture, donc l’espoir...

        Ils boufferont des insectes, comme le restant de eurobéats.


      • Com une outre 26 février 18:43

        @Clocel
        Zelenski vient d’annoncer 30000 morts côté ukrainien. Comme quoi il ne sait même pas compter.


      • Jelena Jelena 26 février 18:52

        @Clocel >> Ce qu’il en reste des ukrainiens...

        En 14-18, la Serbie a perdu un tiers de la population, néanmoins ce pays existe toujours... Par contre vu les différences de salaire avec les voisins (Russie ou UE), une fois qu’il y aura de nouveau l’ouverture des frontières, à voir combien de jeunes resteront dans ce pays archi-ruiné.


      • Clocel Clocel 26 février 19:01

        @Jelena

        Sauf que la démographie n’est plus la même, perso je ne vois pas donner des enfants à un pays de merde pareil , dans la conjoncture actuelle, pas plus qu’à la France d’ailleurs...


      • @Jelena
        Ouaip parais que ca « Cie » en ce moment à ce sujet
        Il y a de l’eau dans le Gaz
        un peu comme les 2 northstreams..
        eh ouais on finis par recolter ce que l’on sêmes  smiley smiley


      • @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
        « Chie » pardon


      • Jelena Jelena 26 février 21:03

        @Ouam > Il y a de l’eau dans le Gaz

        J’ai toujours dit qu’entre la Pologne et l’Ukraine qui a élevé Bandera au stade de demi-dieu, ça ne pouvait que mal se terminer.


      • @Jelena
        le seul espoir pour que ces délires s’arretent c’est l’eviction de J Biden le plus vite possible sinon nous courrons a la catastrophe mondiale en suis bien conscient 


      • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 27 février 10:38

        @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
        Biden ne suffira pas.
        Il y a derrière lui la haute finance, les GAFAS, le big pharma, de sinistres institutions et de sinitres individus comme Soros, Schwab, Bill Gates, Ils sont près à détruire une bonne partie de l’humanité, à privatiser les Etats, à confisquer les biens de la population, pour étayer leur pouvoir et surtout optimiser leurs profits. Ils n’ont aucune limite et préfèront détruire la planète entière y compris avec la mort atomique plutôt que de perdre.
        Ils sont le mal.


      • alinea alinea 29 février 13:49

        @Jelena
        C’est le pays qui a le plus « donné » en pourcentage d’hommes... putain d’occident ! 
        J’ai toujours été ébahie par les trous si vite bouchés : après 14/18, après 45.. et hop c’est reparti. Nous sommes bien peu de chose, je me demande bien pourquoi tout est si compliqué... 

        enfin je le sais mais la guérison n’est pas gagnée !!


      • pemile pemile 26 février 18:35

        "j’ai vécu en Ukraine d’aout 2015 à mai 2016, comme professeur d’anglais à Uzhgorod. Je garde de tous les gens rencontrés un vrai sentiment de respect pour leur courage et coriacité, leurs vrais principes de vie, leur sens de la fête et d’hospitalité. Et par-dessus tout, j’ai eu la chance de développer une belle histoire d’amour, alors : Yana soit heureuse et que vive le peuple d’Ukraine !!!"

        Yana et tout ces gens rencontrés ont lu ce que tu as écrit sur Butcha ou sur la déportation des enfants ukrainiens ?


        • Clocel Clocel 26 février 18:38

          @pemile

          Déportation ??? Ô my god !!! Comme à Gaza !?


        • Com une outre 26 février 18:41

          @pemile
          Vous êtes vraiment intoxiqué. Multi vacciné ?


        • leypanou 26 février 19:16

          @Com une outre 18:41
          il a eu 3 doses, c’est la moyenne des piquousés d’agvx.


        • @Clocel
          Sa capacité en si peu de mots d’écrire de si vastes conneries avec si peu de libre arbitre m’impressionnera toujours smiley


        • ETTORE ETTORE 27 février 11:06

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
          «  »«  »"Sa capacité en si peu de mots d’écrire de si vastes conneries avec si peu de libre arbitre m’impressionnera toujours

          «  »«  »
          Ouam, c’est depuis qu’il a testé les sacs plastoc sur sa propre tronche !
          Il en avait tellement en rab, qu’il a voulu tenter l’expérience finale.
          Dommage que personne ne soit passé pour le jeter dans un CONtainer à rebus !


        • @ETTORE
          Il a essayé de jouer les Kapos avec moi ce dimanche , comptage de posts, interrogatoire en regle avec fichage des meilleurs moment de noptre histoire j’ai eu le droit a tout ert j’ai bien rigolé depuis que j’ai descidé de lui répondre mais par des tests d’intelligences il est parti et il fais la gueule , dommage je m’amusais bien

          CE que j’aime bien c’est qu’il n’insistes pas,
          au moins on comprends son amour immodéré pour les Ukronazis

          https://www.agoravox.tv/commentaire13441924 1
          https://www.agoravox.tv/commentaire13441935 2

          Ca c’est un bonus elle est exptionnele
          https://www.agoravox.tv/commentaire13441926

          ET visivblement depuis cette réponse ci il est parti
          https://www.agoravox.tv/commentaire13441941
          Enfin le temps qu’il comprenne sa connerie aussi grosse que lui tu connais son temps de montée au ciboulot

          https://www.agoravox.tv/commentaire13441935 3
          https://www.agoravox.tv/commentaire13441935 4
          https://www.agoravox.tv/commentaire13441949 5

           

          Et c’est sur que j’en ai oublié mais allez hop c’est la fete la maison fais cadeau

          Vu comment j’ai bien rigolé lui dois bien ca



        • SilentArrow 27 février 02:00

          J’ose pas imaginer les cris de putois le jour où la Russie va s’approprier une grande partie de l’Ukraine et nationaliser ces terres acquises par Vanguard et autres charognards.

          En guise de représailles pour les fonds russes confisqués par l’Occident et autres sanctions économiques.


          • titi titi 3 mars 10:34

            @SilentArrow

            "et nationaliser ces terres acquises

            "

            S’il ne doit rester qu’un pouvoir régalien à un Etat, c’est celui de faire la guerre.

            Or Poutine a largement privatiser ce pouvoir en usant et abusant des sociétés privées comme Wagner.

            Et vous pensez qu’il va nationaliser les terres agricoles.

            Vous êtes d’une naïveté confondante.


          • titi titi 27 février 08:03

            @L’auteur

            Le plus grand vol de terres agricoles d’Ukraine il a eu lieu en septembre 2022, où la Russie a volé 90000 km2 aux ukrainiens.


            • Com une outre 27 février 08:43

              @titi
              Heureusement Macron va vous donner bientôt la possibilité de vous engager pour combattre les méchants russes.


            • zygzornifle zygzornifle 27 février 09:28

              @Com une outre

              Macron peu encercler ses ennemis a lui tout seul ....


            • zygzornifle zygzornifle 27 février 09:30

              @titi

              La Russie ne vole pas, personne ne le sait mais tout lui appartient ....


            • berry 27 février 10:48

              @zygzornifle
              L’Ukraine appartient historiquement à la Russie, en effet.
              Les russes y sont plus légitimes que le petit juif Zélensky et les mafieux qui l’entourent.


            • titi titi 27 février 12:06

              @berry

              "L’Ukraine appartient historiquement à la Russie, en effet.

              "

              Et la Russie à la Mongolie. C’est historiquement avéré.


            • microf 3 mars 22:38

              @titi

              Ces 90000 km² ne sont qu´un début.


            • zygzornifle zygzornifle 27 février 09:27

              En tout cas le tiroir caisse des fabriquant d’armes déborde comme l’a été ceux des labos pendant la pandémie , y a bon pognon s’écria le Macron ....


              • berry 27 février 10:00

                Ces prédateurs en bande organisée n’en sont pas à leur coup d’essai. Ils apprécient particulièrement les situations de crise où les occasions de profiter des bonnes affaires se multiplient.

                Le top, c’est encore de déclencher ces crises. Si vous contrôlez les banques centrales, les partis politiques et les médias, c’est le jackpot assuré. Vous avez toutes les commandes en main et vous savez à l’avance si les taux d’intérêt vont monter ou baisser, si une guerre se prépare et si une crise financière est sur le point d’arriver. Vous vendez avant la crise, au plus haut et vous rachetez après, au plus bas. C’est simple comme un coup de fil. Les gogos qui ne sont pas dans la combine se font tondre sans comprendre ce qui leur arrive. Vous répétez l’opération à plusieurs reprises et vous voilà riches comme des nababs. 

                C’est imparable et vous ne risquez pratiquement rien. On pourrait vous reprocher des délits d’initiés, mais allez donc le prouver ! De tout façon, vous avez vos entrées dans les ministères et les tribunaux, au pire, vous serez condamné à payer une amende.


                • ETTORE ETTORE 27 février 11:15

                  A se poser la question.......

                  Quelle est la différence, entre une tournante, et la situation en Ukrainios ?

                  C’est vraiment le bal des vampires  !

                  De plus, notre Chief( molle) de guerre national, vient d’annoncer que la France,

                  ( une option, aujourd’hui, mais une réalité demain ) vas envoyer ses soldats en ukrainios.

                  Ben voyez, faut assurer les prises de ses potes, et le sang est un excellent engrais.

                  Nous, bien sûr, nous aurons des stèles commémoratives, ou se tiendrons debout, devant, toute honte bue, l’engeance des profiteurs internationaux, qui eux, auront eus tout le temps de déplacer les bornes, à leur unique profit !


                  • zygzornifle zygzornifle 28 février 10:17
                    fRance : Macron dévore le reste de la carcasse ....

                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 février 20:03

                      ’’Le pays compte 31 millions d’hectares de terres cultivables. La superficie totale des terres est contrôlée par une fructueuse association d’oligarques et de grandes entreprises agroalimentaires qui s’élèvent à plus de neuf millions d’hectares, soit 28 % des terres arables du pays. Seulement huit millions d’hectares sont utilisés par les petits agriculteurs ukrainiens’’

                      >

                      9 millions plus 8 millions = 17 millions.

                      31 17 = 14

                      Ils sont à qui, ces 14 millions d’hectares restants, 14,5 % du total ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité