• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un curieux gilet jaune : Jean-François Barnaba...

Un curieux gilet jaune : Jean-François Barnaba...

JPEG

Porte-parole des gilets jaunes, Jean-François Barnaba a été invité par de nombreux médias, il a participé à de nombreuses émissions de radio ou de télévision.

Or, ce porte-parole des Gilets jaunes est fonctionnaire sans activité depuis dix ans, et touche un salaire de 2 600 euros !

Payé avec de l'argent public à ne rien faire ! Elle est pas belle la vie ? !

 

Ce monsieur a donc effectivement beaucoup de temps à consacrer à des activités militantes, et dispose de nombreux loisirs pour s'impliquer dans le mouvement des gilets jaunes.

 

Mais comment peut-il représenter ce mouvement de contestation, lui qui est un privilégié de la fonction publique, lui qui perçoit un salaire conséquent pour ne rien faire ?

 

Je l'ai entendu s'exprimer à plusieurs reprises pour défendre le pouvoir d'achat, pour dénoncer les taxes sur les carburants, pour fustiger le pouvoir en place. Il est vrai que c'est un bon orateur, apte à débattre et à convaincre...

On comprend qu'il ait été désigné comme porte-parole.... Il en a les capacités.

Pour autant, comment ne pas s'étonner de sa situation ?

 

Ancien chef d'orchestre et directeur de conservatoire, il a ensuite été recruté par le département de l'Indre en 2001 en tant que conseiller technique musique.
Mais, le 31 décembre 2008, il a été licencié par le président du département de l'époque, Louis Pinton. Jean-François Barnaba aurait eu "des ambitions que nous estimions démesurées avec les moyens financiers du département", explique Serge Descout, actuel président de la collectivité...

 

Dans tous les cas, ce fonctionnaire bien payé, parasite de la République, rémunéré par l'argent public ne peut représenter des gens qui ont des difficultés à boucler leur fin de mois.

Ce gilet jaune bien nourri, au visage épanoui, prétend même avoir souffert de sa "désocialisation" qui aurait été "une dure épreuve"...

Bon, il n'a pas l'air d'avoir vraiment souffert de cette situation "inconfortable".

 

Quelle honte ! Comment l'argent public peut-il être ainsi dilapidé pour nourrir des gens à ne rien faire ?

Le système est vicié : comment ce personnage médiatisé à l'extrême, invité sur tous les plateaux de télévision, ose-t-il parler au nom des gilets jaunes, alors qu'il est un privilégié de la République ?

On imagine l'agacement des gens qui travaillent durement et qui sont bloqués sur les routes par les gilets jaunes dont un représentant notoire est payé, lui, à ne rien faire !

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/12/un-curieux-gilet-jaune-jean-francois-barnaba.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.37/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 7 décembre 19:01

    ’’Comment l’argent public peut-il être ainsi dilapidé pour nourrir des gens à ne rien faire ?’’

     

    Comme les députés et les sénateurs qui ne foutent jamais un pied au boulot, ceux qui laissent une dizaine d’entre-eux voter des lois de merde à 11 heures du soir en plein été ?

     

    Comme les anciens présidents et les ministres avec leurs rentes à vie ?

     

    Quelle honte, en effet !

     

     


    • devphil30 devphil30 7 décembre 20:05

      @Jeekes

      Essaye de pas aller à ton travail et tu verras la sanction ....

      Si eux peuvent se permettre de ne pas y aller c’est qu’ils sont inutiles ... non ?

      En tout cas ils sont payés alors qu’ils sont absents 

      Est-ce normal ?
      Oui pour ces personnes

      Macron évoque la gestion de la France comme une entreprise , ça risque de coincer pour les absentéistes permanents

      Quand à ce monsieur payé depuis 10 ans sans rien faire , qu’elle entreprise aurait pu se permettre et accepter cette situation ?


    • machin 7 décembre 20:13

      @Jeekes

      "L’Assemblée nationale a voté dans la nuit de mercredi à jeudi 6 décembre 2018 la fusion controversée des tribunaux d’instance et de grande instance, en une seule et même entité, le tribunal judiciaire. Cette mesure, examinée en première lecture dans le cadre de la réforme de la justice, a été adoptée par 58 voix contre 34 et 1 abstention, à ..."

      Et les autres y z’étaient où ?
      Mais ça c’est normal (on est habitué) alors qu’1 mec à 2600 euros C’EST VRAIMENT UN SCANDALE !


    • Fergus Fergus 8 décembre 09:36

      Bonjour, rosemar

      « Comment l’argent public peut-il être ainsi dilapidé pour nourrir des gens à ne rien faire ? »

      Rassurez-vous, il y a aussi de l’argent privé ainsi gaspillé : j’ai connu plusieurs personnes rémunérées durant des années sur des emplois complètement bidons de « chargé de mission » ou d’« attaché de direction », jobs aux contours flous dont les employés ne savaient rien et qui ne nécessitaient que de très rares passages dans leurs entreprises.


    • Julien S 7 décembre 19:06

      Et vous Rosemar, vous faites quoi ? smiley


      • machin 8 décembre 06:25

        @Julien S

        « Et vous Rosemar, vous faites quoi ? »

        Maaadaaame Rosemar, elle, elle travaille.
        Elle travaille pour de vrai.
        17 heures par semaine.
        Grosso modo 9 mois par ans...
        C’est épuisant.
        Bien plus qu’un maçon qui aligne,
        sans espoir, des parpaings de 20 ou 30 kilos...
        Infiniment plus que le gilet jaune qui étale du goudron
        derrière la machine qui lamine le dos...
        Eux, n’ont pas le droit de se plaindre.

        Parfois, eux aussi, se suicident.

        Pour eux pas de Guiness du suicide.

        Personne ne tient les comptes.



        Maaadaaame Rosemar, elle, travaille.
        Normalement 17 heures en travaillant un peu à la maison...
        Normalement... parce que
        les cahiers de mes 5 petits enfants n’ont jamais été corrigés une seule fois…

        Épuisant, vous dis-je.
        Et si mal payé...

        Si l’on compare à un footballeur.


        Mais, Maadaame Rosemar, elle, travaille…

        Contrairement à ses 2500 collègues en vacation syndicale permanente et qui ne mettront jamais un pied dans une classe.


        Maaadaaaame Rosemar soyez aimable de balayez votre trottoir.
        Il n’est pas très propre.


      • Désintox Désintox 8 décembre 17:44

        @machin
        "Maaadaaame Rosemar, elle, elle travaille. Elle travaille pour de vrai. 17 heures par semaine. Grosso modo 9 mois par ans... C’est épuisant."

        L’Éducation Nationale recrute. Les concours sont ouverts.
        Profitez en vite !


      • JulietFox 10 décembre 10:52

        @machin
        C’est marrant : Un métier de tout repos, ne fait pas le plein aux concours !
        Pour votre gouverne, j’entends encore feu mon père s’écrier à feu ma mère :« Tant que tu y est amène ton lit dans ta classe » !
        Pauvre noc !


      • JulietFox 10 décembre 10:53

        @JulietFox
        Tant que tu y es ! La colère me fait faire des fautes.


      • aimable 7 décembre 19:41

        il a sept enfants (son épouse a ) , on peut se rendre compte que cet homme plein de vigueur a occupé ses loisir, son épouse ne peut pas dire qu’il n’était jamais la, a moins que .....


        • aimable 7 décembre 19:50

          @aimable
          s’il est dans cette situation c’est que le système le lui permet cela fait partis de la gabegie dénoncée par la cours des compte , parce que Mr est la partie immergée de iceberg pour cela il suffit de regarder chez les haut fonctionnaires entre autre .


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 décembre 19:43

          Bonjour Rosemar, je comprends votre indignation. S’il y a bien des gilets jaunes que j’aurais tendance à soutenir, ce sont ceux qui ont été coupés de la capitale et qui vivent dans les régions. Plus de réseaux ferroviaires, coupés du reste du monde, confrontés à un quotidiens difficile. Ayant vécu dix ans dans un village durant un village pendant les W.E.. J’ai assisté à la mort d’un superbe village. Fermeture de la banque, ensuite des distributeurs. L’école de se réduire, les fermiers de déprimer. Un pays, ce sont aussi ses village. Belle image de la destruction des liens dans le corps social. Qu’une personne (je ne parle pas de celui-ci) décide d’utiliser sa retraite ou autre pour défendre une « bonne » cause, personnellement, cela ne me choque pas. Au contraire. Me choque bien plus, les grosses retraites qui permettent aux employés de l’Union européenne de se barrer aux Baléares, les orteils en éventail. Salut la compagnie.


          • rosemar rosemar 8 décembre 09:01

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Une analyse intéressante :

            https://youtu.be/Agtbo9Rgcok


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 décembre 11:34

            @rosemar

            Merci Rosemar. C’est exactement cela. Et le contraire de mai 68. Autant s’y habituer. De toutes façons ces dernières trente piteuses n’étaient pas mieux . En 68, les jeunes de quitter Paris pour aller vivre dans ces coins merveilleux de France (du fromage de chèvre à des entreprises plus structurées qui ont fini par s’implanter). Dans le superbe village de Vierves où je passais mes W.E. des psychologues avaient installé une librairie ; LES CHAMPS DE MALDOROR et se sont lancé dans des produits locaux. Hélas, l’histoire a mal fini : leur fils écrasé par un chauffard sur le bord de la route. Le destin est parfois et souvent cruel.


          • Elliot Elliot 7 décembre 19:59

            Si je vous comprends bien, à partir d’un certain niveau de revenu assez modeste d’ailleurs, on n’est plus autorisé à participer de manière passive ou militante au combat mené par des gilets jaunes nécessairement infra-salariés, des gueux quoi !

            Pourtant les révolutions victorieuses ou, puisque on n’en est tout de même pas là, les simples avancées sociales ont toutes été gagnées par la conjonction des actions de ceux qui subissent et l’adhésion de ceux qui, mieux lotis mais humainement responsables, les ont rejoints dans la lutte.


            • rosemar rosemar 7 décembre 20:38

              @Elliot

              Est-il habilité à se plaindre d’un système dont il profite largement ?


            • leypanou 8 décembre 09:13

              @Elliot
              s’il ne faut compter que sur ceux qui fréquentent les Restos du Cœur pour mener une révolution, on risque d’attendre longtemps.


            • capobianco 8 décembre 09:45

              @rosemar
              Difficile de comprendre pourquoi vous vous en prenez à ce monsieur tant il y a de parasites qui se gavent dans les hautes sphères du pays et qui de plus sont complices du pouvoir ou même « pousse au crime » contre les intérêts de la population. Bien sûr il semble avoir une situation un peu particulière et une rémunération raisonnable mais au regard des 46 000 € par jour que gagnent les « grands hommes » de renault et peugeot qui mettent des milliers de gens sur la paille votre rancœur me parait étonnante. Lui au moins il n’œuvre pas contre le mouvement. J’ai regardé les vidéos où il est « jeté » elles sont aussi floues que votre motivation à dénigrer ce gars.
              Hormis sa situation que lui reprochez vous, de vouloir soutenir et aider le mouvement ? Vous le connaissez personnellement ?


            • capobianco 9 décembre 09:40

              @Gilet
              «  parce que les riches et les élus volent , tout le monde doit voler »

              He ben, çà vole pas haut chez vous !!! Vous réglez des comptes avec moi, c’était quoi votre précédent pseudo ? « le planqué en corse, merluche, bénito » quel niveau, çà « vole » haut là aussi. Ma motivation c’est de comprendre ce que reproche « madame » à ce monsieur, mais vous n’avez sans doute pas lu son texte, trop compliqué pour vous.
              Allez donc passer vos nerfs ailleurs et restez « planqué » dans votre trou à rat, gros jaloux, ah la Corse ....


            • Gasty Gasty 7 décembre 20:01

              Alors comme ça Jean François Barnaba aurait eu des ambitions démesurées ? Parlez-nous donc de Louis Pinton et Serges Descout et des ambitions de Jean François Barnaba pour nous convaincre que votre colère est bien celle d’une gilet jaune outragée.


              • foufouille foufouille 7 décembre 20:16

                c"est rien. asselineau a rien foutu durant 10 ans avec 10000 ..........


                • Doume65 8 décembre 00:11

                  @foufouille
                  Essaie de réaliser tout son travail de recherches, organiser des conférences partout, monter un parti politique, etc, et on verra si tu considères toujours que c’est ne rien foutre.


                • Lucadeparis Lucadeparis 8 décembre 02:56

                  @Doume65
                  François Asselineau était-il payé par l’Etat pour cela ? Si oui, ce serait donc un agent secret...


                • ZXSpect ZXSpect 7 décembre 20:32

                  « » »Porte-parole des gilets jaunes, Jean-François Barnaba a été invité par de nombreux médias, il a participé à de nombreuses émissions de radio ou de télévision. » » »


                  Et la responsabilité des média ? qui ont mis en tête de gondole ce type parce qu’il sait aligner trois mots et parce qu’il faut avoir un « représentant » des gilets sur son plateau… dont on a probablement vérifié le CV mais que l’on met cependant en avant parce qu’il faut bien meubler le débat !!!


                  •  il me semble que c’est lui-même qui l’a avoué lors d’un débat animé en expliquant que c’était pour une raison d’enveloppe budgétaire qui serait amputée si elle n’était pas utilisée intégralement ou un truc dans ce genre !

                     Devait -il démissionner pour autant ...hum !

                     Savoir construire une belle cocotte en papier ça demande des années ...cot..cot


                    • leypanou 8 décembre 09:08

                      @Armand Griffard de la Sourdière
                      Elric de Melni Bonné aurait dit la même chose.


                    • maltru4 maltru4 7 décembre 23:04

                      Ce Barnala est au moins autant représentatif que certaine journaliste prétendue citoyenne.

                      Lui s’exprime avec des mots ce que ne faisait pas Benalla

                      il a de plus l’avantage de s’exprimer avec aisance et fluidité ,......... lui. Ce que tous ne peuvent pas dire.


                      • pemile pemile 7 décembre 23:27

                        @rosemar « parasite de la République »

                        Le scandale n’est-il pas plutôt que la république ne lui confie pas de tâche à faire dans ses compétences et préfère le mettre au placard ?

                        Pour dénoncer les gabegies de la république il semble plutôt ad hoc ! smiley

                        Cracher sur ce type, qui défend plutôt bien la cause des GJ, plutôt que sur ce gouvernement qui cumule arrogance et bêtise, révèle très bien votre personnalité minable smiley


                        • rosemar rosemar 8 décembre 09:34

                          @pemile

                          Je ne « crache » sur personne, je dénonce un système aberrant...


                        • capobianco 8 décembre 09:53

                          @rosemar
                          Non pas le système, vous dénoncez un gars dans une situation particulière dont il n’est pas responsable alors qu’il se trouvait aux cotés des GJ. Je ne comprends pas se qui vous motive réellement.


                        • Gasty Gasty 8 décembre 11:50

                          @rosemar

                          Vous dénoncez un système en la personne de Jean François Barnaba

                          qui exprime les revendications des gilets jaune.
                          Vous vous foutez de nous ou de vous ?


                        • pemile pemile 8 décembre 13:20

                          @rosemar « Je ne « crache » sur personne »

                          Ah ? Parasite de la république, c’est votre façon de le soutenir ?


                        • rosemar rosemar 8 décembre 13:33

                          @pemile

                          C’est une façon de dénoncer une aberration de notre système : des gens travaillent dur et n’ont pas de quoi vivre et d’autres sont payés à ne rien faire....


                        • rosemar rosemar 8 décembre 13:35

                          @pemile

                          C’est normal ?


                        • rosemar rosemar 8 décembre 13:58

                          @Gasty

                          Je dénonce une aberration de notre système : des gens travaillent dur et n’ont pas de quoi vivre et d’autres sont payés à ne rien faire...

                          Vous comprenez ?


                        • Tall Tall 8 décembre 14:18

                          @rosemar

                          des gens travaillent dur et n’ont pas de quoi vivre et d’autres sont payés à ne rien faire

                          Mais c’est justement contre ça que luttent les gilets jaunes !!

                          Et vous les discréditez !!
                           
                          C’est totalement incohérent !
                           
                          Vous êtes dingue ou vous êtes une expérience-IA ?


                        • rosemar rosemar 8 décembre 14:24

                          @Tall

                          Je ne discrédite pas les gilets jaunes mais leur porte-parole : les gilets jaunes luttent pour un travail bien rémunéré pas pour des inégalités !


                        • Tall Tall 8 décembre 14:35

                          @Tall

                          A moi-même > Tall, cesse de perdre ton temps à discuter avec cette ...eeuuh ..ouais bon ..., ça ne sert strictement à RIEN !

                          ok


                        • Michel Maugis Michel Maugis 8 décembre 15:56

                          @rosemar

                          « Je dénonce une aberration de notre système : des gens travaillent dur et n’ont pas de quoi vivre et d’autres sont payés à ne rien faire...

                          Vous comprenez ? »

                          OUI, je vous comprends !!

                          Je comprends que pour vous les chômeurs sont payés à ne rien faire, et qu’il ne faut donc pas payer ces chômeurs parce qu’ils ne foutent rien.

                          Mais en l’occurence, celui dont vous parlez s’occupe, aide dans la lutte des chômeurs, de ceux qui sont contre le système que vous ne dénoncez absolument pas. Et c’est justement pour cela, d’être utile pour les gilets jaunes, que vous vous en prenez à lui.

                          Et Sarkonazy, Hollande, Fabius vous les payez pour massacrer afin de pouvoir compenser la baisse du taux de profit du Grand Capital ?

                          La lutte des classes, vous connaissez ? oui je sais pour vous cela n’existe pas, pourtant vous la mener du côté du manche. Trop stupide pour vous en rendre compte ?

                          Si vous voulez combattre les aberrations du système, attaquez vous à ses véritables méfaits, des milliards de fois plus aberrants, qui ne manquent pas et pour lesquels vous restez silencieuse, parce qu’ils vous conviennent quelque part dans votre for intérieur. 


                        • Spartacus Spartacus 8 décembre 16:40

                          @Michel Maugis
                          Les chomeurs sont des assurés. Ils sont indemnisés en cas de sinistre comme n’importe qui qui souscrit une assurance.

                          Et lutter contre le système quand on est un ultra-privilégié du système est plutôt négatif a ceux qui voudrait défendre cette cause autant que ridicule...

                          On apprend pas à nager aux autres quand on démontre qu’on a peur de l’eau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès