• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un robot nommé Désir

Un robot nommé Désir

 

Un robot mué par un générateur au plutonium vient de se poser sur Mars. Cette expédition de neuf mois dont le coût s’élève à 2.5 milliards de dollars a indigné une frange de contestataires qui se pose, en toute légitimité, la question du bien fondé de cet investissement quand, à quelques heures d’avion, la faim tiraille plus d’un milliard de personnes. A l’autre bout de la tribune, elle nourrit la curiosité des scientifiques qui sont impatients de pouvoir écrire les premières pages de l’histoire Martienne.

Mais ce « deuxième pas » supraterrestre sur la roche, invite en douceur, nos esprits à s’asseoir dans cette immense salle à ciel ouvert qu’est l’humanisme.

La fascination qu’exerce sur nous la découverte de l’inexploré, est naturellement fédératrice et ces moments dans l’histoire sont trop uniques pour ne pas impacter notre psychisme collectif. L’humanisme de la Renaissance est né des grandes découvertes maritimes du 16ème et sans vouloir faire de l’analogie précoce, le parachutage de ce robot télécommandé sur Mars, excite en nous une fibre de même nature et qui enfin, donne un sens providentiel au « Nous, les humains ».

De ce « Nous », qui pour l’occasion s’est affranchi des différences qui habituellement nous divisent, ressurgit un sentiment tout à fait semblable à celui qui meut le cœur du patriote. A peine les premières photos parvenues, nous nous sommes tournés les uns vers les autres, ébahis par le génie dont fait preuve l’Homme parfois, et fier à la marge d’en être un…

Et même si l’illusion ne durera pas longtemps et que nous retomberons bien vite sur Terre, nous ne sommes pas prêts d’oublier le jour où, « en allant sur Mars », nous avons comme un seul, redonner quelques couleurs à l’humanisme…

 

Il a fallu 2.5 milliards de Dollars pour rendre compte une journée de la grande famille qu’est l’humanité. Alors je valide…Même si demain, tout le monde rentrera vers ses pénates…


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • flesh flesh 8 août 2012 11:00

    Encore un beau petit pas dans la grande aventure humaine... J’ajouterais que les vierges effarrouchés s’offusquant que l’Homme puisse investir 2 ou 3 milliards de dollars dans l’exploration de l’Univers alors que des gens crèvent de faim feraient mieux de s’offusquer des milliers de milliards gâchés annuellement pour la guerre et l’asservissement des peuples, ça les rendraient plus crédibles et surtout moins navrantes.


    • norgep 8 août 2012 11:03

      En même temps c’est pas cher payé...

      Quand on additionne les budgets des grandes équipes de foot, les chiffres d’affaire de grandes entreprises comme Apple, Facebook, Chanel, Porsche, Ferrari, Vuitton, MacDonalds, Coca-Cola, Monsanto, Academi (anciennement Blackwater) on voit que ces 2.5 milliards représentent une broutille et qu’ils sont certainement bien mieux investis. smiley


      • norgep 8 août 2012 11:03

        Zut, me suis fait doubler...


        • alinea Alinea 8 août 2012 11:14

          Je ne dois pas faire partie de cette humanité-là ; je dois dire que cette aventure, avec tout ce qu’elle sous entend d’espoirs ( sérieux pour certains) de pouvoir migrer sur cette planète quand on aura fini de détruire la nôtre, me laisse un goût amer !


          • norgep 8 août 2012 12:15

            Si vous vous intéressiez un minimum au sujet de l’exploration spatiale, que vous vous documentiez sur le sujet plutôt que de le rejeter en bloc, vous vous rendriez compte que nombre de ces explorateurs aimeraient que de notre monde embourbé dans sa fange individualiste émerge un nouveau monde basé sur la coopération et le respect de l’environnement. Mais pour comprendre cela il faudrait déjà avoir la curiosité de s’y intéresser.


          • alinea Alinea 8 août 2012 12:34

            norgep : vous avez raison, je ne m’y intéresse pas ! C’est sans doute simplement parce que l’on ne peut pas s’intéresser à tout !


          • foufouille foufouille 8 août 2012 22:07

            "je dois dire que cette aventure, avec tout ce qu’elle sous entend d’espoirs ( sérieux pour certains) de pouvoir migrer sur cette planète quand on aura fini de détruire la nôtre, me laisse un goût amer !"

            dis toi plutot que tu auras une planete, au moins une, uniquement vegetarien


          • Deneb Deneb 9 août 2012 05:50

            Je suis absolument ébahi par l’évolution de Foufouille. Il y a 3 ans, il postait juste des phrases un peu primaires, mais depuis sa plume s’est singulièrement aiguisé, sans perdre cet esprit un peu primaire qui du coup devient un atout. Un sincère bravo !


          • Leo Le Sage 9 août 2012 06:06

            @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.95) 8 août 22:07
            Vous dites : « dis toi plutot que tu auras une planete, au moins une, uniquement vegetarien »
            Une végétarienne, même bien en chair, ne se digère pas bien...

            Apparemment vous êtes tombé sur un os...
             smiley
            @Par Deneb (xxx.xxx.xxx.73) 9 août 05:50
            Vous dites : "Je suis absolument ébahi par l’évolution de Foufouille. Il y a 3 ans, il postait juste des phrases un peu primaires, mais depuis sa plume s’est singulièrement aiguisé, sans perdre cet esprit un peu primaire qui du coup devient un atout. Un sincère bravo !"

            Je fais partie de ces imbéciles qui croit en lui... smiley
            Il est la preuve qu’une bonne ecuter érudite de temps en temps permet de progresser...
            Vous aussi deneb vous faites des progrès dans le respect de l’autre.
            Ce serait bien si nous discutons de sujet sérieux...

             
            Cordialement

            Leo Le Sage
            (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


          • Deneb Deneb 9 août 2012 06:34

            Léo, j’ai toujours respecté les personnes. Jamais les croyances. C’est la quête identitaire à base de croyances qui me froisse. Quelle qu’elle soit, cette croyance, en Dieu, en la Nation, en ce leurre qu’est la Propriété.... Cette propension de l’humain de se parer de croyances au lieu de considérer les faits avec du bon sens et tenter de prédire l’avenir, est pour moi un atavisme reptilien.


          • foufouille foufouille 9 août 2012 10:45

            @deneb
            ca depend de mon etat de sante


          • Deneb Deneb 9 août 2012 14:02

            Nietsche a écrit le meilleur de son oeuvre rongé par le syphilis, mais je suis sincerement ravi que tu ailles mieux, Foufouille.


          • Deneb Deneb 9 août 2012 06:01

            En n’envoyant pas de robot sur Mars, la faim dans le monde aurait, bien-sûr, disparue.

            Il y a 500 ans, on a certainement entendu la phrase : « la population est décimé par la peste, et nous, nous envoyons des navires à travers les mers au lieu de s’occuper des problèmes concrets ici et maintenant. »

            Bref, pour régler tous les problèmes de l’humanité, il suffit d’arrêter la curiosité.
            J’ai bon, la ?


          • reprendrelamain reprendrelamain 8 août 2012 12:22

            Le problème n’est pas de savoir si les 2 milliards de $ sont justifiés ou pas mais de comprendre pourquoi il n’y a pas de budget pour dépolluer la rivière qui passe devant chez moi ?


            • Prudence Gayant Prudence Gayant 8 août 2012 15:21

              Peut-être parceque ce ne sont pas les Américains qui ont pollué votre rivière ?
              Les humains se plaignent mais ce sont bien eux qui polluent allègrement la planète.
              Possible aussi que celui qui jette de la nourriture dans sa poubelle au lieu de partager le surplus, crache sur les progrès technologiques. Ces mêmes progrès technologiques qui ont fait des humains des êtres abjects parfois. Tous ces smartphones tablettes machin-chose inutiles pourtant les humains dépensent des sommes folles pour les avoir chez eux pour ne pas paraitre ringard. cela en fait des millions au bout du compte que l’on pourrait utiliser pour aider les pays sous-développés mais comme ils sont loin autant acheter sa tablette.


            • Ariane Walter Ariane Walter 8 août 2012 13:01

              D’autant plus que c’est une manœuvre politique. Redonner aux US leur leadership éclairé. Les montrer maitres du monde. Oublier leurs guerres. Et favoriser obama.
              Tout cela au moment de l’anniversaire d’Hiroshima...

              @l’auteur : l’unité du monde autour du NWO ça vous intéresse ?


              • victoria victoria 8 août 2012 23:30

                Malgré toutes les manipulations terrestres auxquelles elle rend service, cette expédition sur Mars rassemble, de façon concrète, les esprits autour de ce concept très idéalisé qu’est l’humanité...

                Dans cette aventure, le portrait glorieux d’une poignée de scientifiques capables d’exporter leurs compétences techniques flatte l’humanité comme lorsque l’athlète flatte sa nation...Or cette inédite expérience agit un peu comme un miroir. Nous avons posé sur une autre planète un engin d’une tonne. Victorieuse dans ce défi spatiale, l’humanité est dans une forme de contemplation exempte de fierté puisqu’elle n’a pas, jusqu’à preuve du contraire de concurrence extraterrestre ( je corrige par la même occasion le passage où je disais qu’à la marge, cette expérience nous a rendu fiers ). Une contemplation dont nous, les humains, nous serions l’objet, ce qui dans le contexte actuel, je le reconnais, ne manque pas de toupet.
                C’est une petite réflexion philosophique oublieuse, j’en conviens, des multiples autres aspects du sujet...
                Mais vous avez raison Ariane, revenons à nos moutons si nous ne voulons pas que le NWO ne nous tondent la laine sur le dos...

              • mrdawson 9 août 2012 10:15

                Je ne pense pas qu’il faille considérer cet événement exclusivement sous l’angle propagandiste. Comme le dit l’auteur c’est un exploit humain qui fait rêver et rassemble. C’est effectivement aussi une manière de faire oublier un peu le bilan peu reluisant des US, mais c’est un peu des deux et ça n’enlève rien à la porter de l’événement.

                L’Europe a eu son heure de gloire il y a quelques semaines avec le LHC, je pense que les grandes avancées dans les sciences et la recherche permettent de nous rassurer et de nous rappeler qu’il n’y a pas que l’iphone, la guerre et les marchés. Et rien que se rappeler est déja un progrès en soi smiley


              • bert bert 10 août 2012 00:42

                ouaip ils sont très fort les amerlocks

                ils vont bientôt trouver sur mars une bannière étoilée smiley

              • alinea Alinea 8 août 2012 13:47

                Absolument, Ariane.


                • JC (Exether) 8 août 2012 14:08

                  Pourquoi faut-il malgré tout réaliser ce type de projet qui n’est pas directement utile ?
                  Tout simplement parce que le problème de la faim dans le monde n’est pas une question financière mais politique.

                  Il ne faudrait pas beaucoup de moyens pour en finir avec la pauvreté, en plus chaque population pourrait rapidement avoir les moyens de s’en sortir par elle même, mais tant qu’on favorise des dictateurs qui permettent d’exploiter les richesses ou des chefs de guerre parce qu’ils vous achètent des armes, les populations sont incapables de capitaliser sur leur travail. Le fait de ne pas envoyer de robot sur Mars ne changerait strictement rien à la situation des populations pauvres.


                  • mortelune mortelune 8 août 2012 16:54

                    Ca y est on va foutre du plutonium sur mars... et quand le soleil va nous balancer une bonne radiation on va ’gueuler comme un putois’. L’homme est une cata pour la terre il est en bonne voie pour l’être aussi ailleurs. 


                    • philippe913 9 août 2012 09:45

                      vu tous les rayonnements que se prend Mars, c’est pas quelques centaines de grammes de plutonium qui vont changer grand chose.
                      Et quand bien même, il n’y a pas de vie là bas.


                    • mortelune mortelune 9 août 2012 14:26

                      Il n’y a pas de vie la-bas ?



                      • bert bert 9 août 2012 03:43

                        mars ressemble au désert us

                        je préfère la planète Halfaxa

                        • Deneb Deneb 9 août 2012 06:05

                          Combien d’heures du budget militaire pour s’offrir Curiosity sur Mars ?


                          • Deneb Deneb 9 août 2012 06:57

                            On aimerait que l’auteure développe un peu son raisonnement fort intéressant. En effet, voir que l’on s’offusque d’un exploit fait au nom de l’humanité et que l’on applaudit en même temps les sportifs olympiques qui, eux, représentent uniquement leur nation, laisse pantois.
                            Je pense que les retombés concrètes de cette exploration, d’un tel ajustement de paradigme, arriveront bien plus vite que prévu. Toutefois, la conquête de l’espace passe à mon sens obligatoirement par la construction d’un ascenseur spatial ou un autre moyen de regagner le cosmos sans les fusées onéreuses et polluantes.


                            • SamAgora95 SamAgora95 9 août 2012 09:13

                              Plutôt d’accord avec l’auteur.


                              Il y a assez d’argent dans les paradis fiscaux pour empêcher la faim dans le monde et la grande misère, ce n’est donc pas une question de moyens mais d’une volonté politique d’agir dans ce sens.

                              2,5 milliard une goutte d’eau dans l’océan de gaspillage, Kerviel en a perdu 5 en appuyant sur une touche d’ordinateur et ça c’est juste une anecdote. 

                              C’est 5 milliard n’ont pas empêchés des personnes de mourir de faim et ça ne nous a pas fait rêvé.

                              Si les hommes politiques avaient une culture scientifique on en serrait pas là, les guerres pour des ressources d’énergie n’auraient pas lieu, l’univers est gorgé d’énergie diverses , des programmes ambitieux comme le LHC nous donneront la technologie pour les exploiter, mais encore faut-il que les politiques s’y mettent sérieusement.

                              • Skapad Skapad 10 août 2012 19:38

                                L’observation, est un domaine qui m’intéresse au plus haut point, un passionné.

                                Néanmoins, je suis septique que tout ce développement de technicité télévisé à outrance, de ce curieux robot martien, n’aura servit uniquement que la bonne cause de la recherche fondamentale. Un domaine qui est essentiel. Ceci étant

                                http://blogs.mediapart.fr/blog/patrig-k/100812/la-science-et-le-desir-une-coalition-raisonnable

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès