• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un vert ça va, trop de verts, bonjour les dégâts

Un vert ça va, trop de verts, bonjour les dégâts

PNG En préambule, Il me faut présenter mes excuses anticipées à ceux, que dans la novlangue importée des Etats Unis l’on désigne sous l’expression de ‘’lecteurs en sensibilité’’ (sensitiviy readers) que ce billet entièrement rédigé en écriture exclusive risque d’offenser.

D’autant que, bravant le principe ‘’woke‘’ qui veut désormais que l’on ne peut écrire que sur ce que l’on connait, j’ai décidé d’y déroger en évoquant un sujet, l’écologie et les écolos, sur lequel je n’ai aucune légitimité.

Récemment intronisés, les maires et élus municipaux du parti-EELV saisis par l’ivresse du pouvoir se sont livrés frénétiquement à un concours de délires sociétaux pour occuper l’espace médiatique et comme le nombre crée l’émulation, ça se bouscule au portillon.

Nous avons eu droit aux élucubrations des benêts verts comme celle du maire de Lyon Grégory Doucet et son aversion pour le Tour de France jugé « machiste et polluant » et sans doute trop populo à ses yeux, puis ensuite l’empathie compassionnelle de Pierre Hurmic pour les conifères morts exhibés en place publique et déguisés en sapins de noël.

Il déclara alors avec des trémolos dans la voix « c’est un arbre mort. Je garde le souvenir de cet arbre mort qu’on faisait venir tous les ans. Ce n’est pas du tout notre conception de la végétalisation ». et annonça dans la foulée la mise en œuvre d’une « charte des droits de l’arbre ».

Mais il en est un qui les surpasse, c’est le maire de Grenoble Eric Piolle qui en raison de son ancienneté, c’est son deuxième mandat, mais aussi de son arrogance rêve d’une investiture en 2022 par ses amis verts.

Comme ses collègues, il s’investit plus dans le sociétal que dans l’écologie, peu passionné par la sécurité, il est favorable à une police désarmée et à la désactivation des caméras et considère que la 5G ne sert qu’à « regarder du porno en HD dans un ascenseur ». Le Canard Enchainé dans un article signé par Anne Sophie Mercier en date du 02/09/2020 prétend qu’il a pris le melon, ce qui n’est guère flatteur pour un écolo-pastèque.

Mais parité oblige, les élues estampillées EELV ne sont pas en reste, tandis que l’édile de Strasbourg Jeanne Barseghian s’apprête à accorder une subvention à une organisation islamiste turc Millî Görüş pour construire la mosquée la maire de Poitiers Léonore Moncond’huy supprime ou réduit les siennes aux aéroclubs de la ville au motif qu’il convient de « protéger l’avenir des enfants » et « parce qu’il est des rêves dont on doit les préserver ».

A quand les camps de rééducation organisés par les khmers verts pour réorienter les rêves de nos chérubins ? Au moins cette divagation ayatollesque aura permis à Léonore de connaître des turbulences sans quitter le plancher des vaches.

Pour terminer ce florilège de délires sociétaux, il convient de rendre hommage à Alice Coffin élue au Conseil de Paris qui a publié récemment ‘’ Le Génie Lesbien’.

Que doit-elle à ce génie lesbien à part une misandrie assumée ? Selon elle, la vie, puisqu’elle l’assure « Moi, en tant que femme, ne pas avoir un mari, ça m'expose plutôt à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée. »

Pour montrer mon ouverture d’esprit je vais laisser la conclusion de ce billet à une journaliste et militante écolo Isabelle Saporta qui s’est exprimée en ces termes en septembre 2020 aux’’ Grandes Gueules’’ « On a un vrai souci avec les maires écolos, s’ils ont une idée à la con par jour, on ne va pas s’en sortir ! On voudrait passer pour des ayatollahs, on ne ferait pas autre chose ! » Pas mieux !


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 7 avril 10:29

    je me demande bien où Moncond’huy va nous mener . . .


    • Clocel Clocel 7 avril 10:42

      @Gégène

      Pas en l’air en tout cas ! smiley
      La France, pays de l’ULM...


    • siatom siatom 7 avril 10:44

      @Gégène

      Nulle part, il semble bouché


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 avril 10:55

      Les propriétaires de Bordeaux ont pourtant de magnifiques hôtels, mais par contre le maire de Riom a eu une élection contestable, il a la mine piteuse.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 avril 11:00

        @Séraphin Lampion
         
         j’ai trouvé trois contrepèteries. J’ai bon ?
         
         Quoique ... est-ce que Riom se prononce Rion ?


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 avril 11:25

        @Francis, agnotologue

        Prononciation de Riom

        (cliquer sur le triangle à gauche du pictogramme représentant un haut-parleur après avoir activé le son de votre ordinateur))


      • eau-pression eau-pression 7 avril 11:31

        @Séraphin Lampion
        En Espagne, ils ne font pas la confusion entre cojones et colon.

        A Lyon, c’était les corons ou les canuts ?



      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 avril 11:12

        ’’Eric Piolle .. est favorable à une police désarmée et à la désactivation des caméras et considère que la 5G ne sert qu’à « regarder du porno en HD dans un ascenseur »

         

        Où est le problème ?


        • siatom siatom 7 avril 11:29

          @Francis, agnotologue

          Où est le problème ?

          Ne seriez vous pas scotomisé ?


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 avril 11:46

          @siatom
           
          ’’ Ne seriez vous pas scotomisé ?’’
           
           Intéressant. Vous pourriez développer un peu cette idée ?


        • siatom siatom 7 avril 13:18

          @Francis, agnotologue

          Vous avez l’œil semble- t-il pour dénicher les contrepèteries et je vous en félicite mais il y a des évidences qui vous échappent et je n’ai aucune compétence pour soigner le déni de réalité.

          Pour développer mes idées je me sers des billets qu’Agoravox veut bien publier, il faudra donc vous en contenter.


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 avril 13:30

          @siatom
           
          De quelle réalité parlez vous ? De la vôtre ? De celle qui voit dans la 5G un outil complémentaire aux caméras de surveillance et aux armes policières pour traquer et matraquer ceux que l’on signalera comme étant des dangers publics ?
           
          https://infovf.com/video/dictature-sanitaire-froide-realite—8665.html


        • troletbuse troletbuse 7 avril 13:00

          Les verts ca fait penser à

          Vert de gris

          Veran

          Vereux

          Vertueuse (manque le masculin)

          Versant

          Vermine

          Vertige

          Versifiant (c’est faux)

          Vermoulu

          Verglas


          • siatom siatom 7 avril 13:12

            @troletbuse

            Si le vert semble vous inspirer sachez qu’il ne faut pas en abuser et faire preuve de tempérance.

            J’aurais tendance à penser en regardant votre liste que le vert est à moitié plein parce que je suis optimiste mais vous auriez pu faire mieux..


          • troletbuse troletbuse 7 avril 15:04

            @siatom
            Il y en a de trop, trop fastidieux


          • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 9 avril 18:15

            @troletbuse
            J’aime bien « escolovagisme » ou plus simple, « écolovagisme »
            Question de - mauvais - goût.


          • Fergus Fergus 7 avril 13:43

            Bonjour, siatom

            Le fait que les Verts ont plus de dispositions pour mettre en valeur leurs âneries que leurs réussites. 

            Dans « écologie politique », il y a « politique », ce qui implique de maîtriser sa communication, tout particulièrement sur les sujets sensibles.


            • siatom siatom 7 avril 14:00

              @Fergus

               Bonjour Fergus,
              ,
              Certains écolos dont Isabelle Saporta que je cite et qui est accessoirement la compagne de Yannick Jadot ne sont pas convaincus par leurs prétendues réussites mais effarés par leurs ’’conneries ’’.

              Je suis de ceux qui pensent comme l’auteur du dessin qui accompagne ce billet que l’écologie est une affaire trop sérieuse pour la confier aux écologistes. J’ajouterais surtout à ceux là..


            • Fergus Fergus 7 avril 14:05

              @ siatom

              « pas convaincus par leurs prétendues réussites »

              Ils ne font pas que des « conneries ». Si tel était le cas, Piolle n’aurait pas été réélu à Grenoble.


            • siatom siatom 7 avril 14:17

              @Fergus

               Factuellement vous avez raison mais avec néanmoins un bémol : 65% d’abstentions.au second tour, ce n’est pas si glorieux qu’il n’y parait.

              On connait également la sociologie des gens qui se sont déplacés dans ces grands centres urbains.


            • troletbuse troletbuse 7 avril 15:11

              @siatom
              Donc Saporta, c’est une vertueuse


            • siatom siatom 7 avril 15:42

              @troletbuse

              Peut être Qui sait ? et toute façon selon la formule consacrée, cela ne nous regarde pas .


            • facta non verba 8 avril 10:45

              @siatom
              « 65% d’abstentions.au second tour »

              Ces verts ont. été élus pour 2 raisons :
              1. l’absence de crédibilité de la droite et de la gauche,
              2. la pub faite – non sans raison – à l’écologie.
              Mais nombre de leurs élus sont tout sauf verts.


            • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 9 avril 18:19

              @facta non verba
              Tiens, cela me rappelle des situations similaires...
              A bien y réfléchir, détrompez-moi, partout en fait.... 


            • cevennevive cevennevive 7 avril 14:30

              Bonjour siatom,

              Ils sont « verts », ils sont donc malades. Ne dit-on pas de quelqu’un qui a eu peur ou qui a la nausée qu’il est « vert » ?

              Il leur faudrait un bon « vertmifuge ».

              Moi qui aime les arbres, les jardins et les plantes, je trouve dommage que ces individus se targuent de leur ressembler. Si j’étais un arbre, je porterais plainte !

              Quelle que soit la couleur des politiciens, elle est hideuse, et l’on pourrait en faire de bien vilaines peintures.


              • troletbuse troletbuse 7 avril 15:07

                @cevennevive
                Les verts deviennent dangereux car ils deviennent surtout vert-de-gris aujourd’hui.


              • troletbuse troletbuse 7 avril 15:08

                @cevennevive
                C’est pas des vers luisants  smiley


              • siatom siatom 7 avril 15:47

                @cevennevive

                 Bonjour,
                Si j’étais un arbre, je porterais plainte !


                 Bien que je sois pas un spécialiste des arbres je peux témoigner qu’ils ne sont pas procéduriers.
                En effet, j’ai du me résoudre à en faire abattre quelques uns sur le petit terrain qui entoure ma maison car leurs racines étaient envahissantes et aucun n’a porté plainte..


              • Ben Schott Ben Schott 7 avril 15:51

                @siatom
                 
                « Bien que je sois pas un spécialiste des arbres je peux témoigner qu’ils ne sont pas procéduriers. »
                 
                Alors que les murs, eux, portent plinthe systématiquement !...
                 


              • siatom siatom 7 avril 15:59

                @Ben Schott

                C’est ce qu’on appelle le sens de la vanne.


              • CYRUS CYRUS 7 avril 16:03

                @siatom

                la vanne de cul bas biens sur smiley


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 avril 16:26

                @CYRUS

                Vous ne verrez plus de reconstructions d’églises à Cuba, les fidèles cassent trop !


              • Pere Plexe Pere Plexe 7 avril 15:43

                Pas forcement fan de ces élus ou de leurs décisions je me sens pourtant le devoir de les défendre.

                • Au moins vous ne pouvez pas les suspecter de populisme
                • Ils sont en accord avec leurs promesses /ligne de conduite
                • Ils osent sortir du consensus mou, des habitudes, voir du clientélisme.
                • Ils sont pleinement dans leurs rôles d’élus et leurs électeurs jugeront.

                C’est déjà pas mal non ?

                Ps : je ne crois pas que Saporta ex candidate LREM bien que compagne de Jadot, a un jour fait dans l’écologie. 


                • siatom siatom 7 avril 15:56

                  @Pere Plexe

                   Au moins vous ne pouvez pas les suspecter de populisme

                   En effet ils semblent détester tout ce qui ressemble de près ou de loin à la culture populaire.

                   Ils osent sortir du consensus mou, des habitudes, voir du clientélisme.


                  Je serais moins catégorique que vous pour ce qui concerne le clientélisme, disons qu’ils s’adressent à une autre clientèle

                  que compagne de Jadot, a un jour fait dans l’écologie. 

                  Je trouve la conclusion de votre PS (faire dans l’écologie) assez malheureuse . 


                • amiaplacidus amiaplacidus 7 avril 16:16

                  J’aime bien la caricature en tête de l’article : « L’écologie est une chose trop sérieuse pour être confiée à des écologistes ».

                  Parce qu’il y a de vrais problèmes :

                  Changements climatiques, qu’ils soient d’origine humaine ou non, les changements sont indéniables et doivent être pris en considération.

                  Pollution quasi généralisée : plastiques, empoisonnement des terres arables, imperméabilisation des sols, etc.

                  Extinction de masse des espèces vivantes.

                  Et ce ne sont pas les guignols de l’écologie politique, qui la plupart du temps n’ont aucune formation scientifique sérieuse, qui peuvent faire quoi que ce soit.

                  Parce que cela demande du financement (les investissements « verts » sont rentable) qu’ils n’ont pas.

                  Parce que cela demande des compétences scientifiques et techniques qu’ils n’ont pas.

                  Alors, ils se contentent de mesures « sociétales », qui ne coûtent rien, ou pratiquement rien : véganisme, écriture inclusive, etc. Bref, des rigolos.


                  • siatom siatom 7 avril 16:21

                    @amiaplacidus

                    Alors, ils se contentent de mesures « sociétales », qui ne coûtent rien, ou pratiquement rien : véganisme, écriture inclusive, etc. Bref, des rigolos.

                    C’est bien résumé et c’est bien ce que l’on leur reproche.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 8 avril 00:16

                    @amiaplacidus
                    Parce que cela demande des compétences scientifiques et techniques qu’ils n’ont pas.
                    Effectivement, le tout électrique et l’abandon du nucléaire et des énergies fossiles c’est quasiment la quadrature du cercle.
                    8 milliards de bouches à nourrir en attendant plus, et l’abandon de l’agriculture intensive au profit du ’bio’ c’est du même niveau.
                    Cela dit les politiciens des autres formations n’ont pas plus de compétences, suffit de voir leurs CV.
                    Historiquement les verts sont des rouges reconvertis ne sachant plus où poser leur cul après la faillite des systèmes marxistes. Les petits nouveaux ne traînent pas un passé de maoïste ou de trotskyste mais ils sont à peu près aussi cons que les anciens.


                  • ZenZoe ZenZoe 7 avril 17:05

                    Dans une société, il y a toujours eu et il y aura toujours des brindezingues et des hallucinés qui veulent changer la marche du monde avec leurs idées de brindezingues et d’hallucinés..

                    Dans une société saine, ils font rigoler les autres et on ne leur prête pas plus d’attention que ça. Dans une société malade, ils sont pris au sérieux et on commente leurs délires à longueur de journée. Pire, on vote pour eux !

                    PS : écolos, ces gens ? Mon oeil, les vrais écolos ont disparu dans les années 70. Ceux qui les ont suivi sont des usurpateurs.


                    • siatom siatom 7 avril 17:52

                      @ZenZoe
                       
                      Constat implacable je vote pour


                    • gnozd gnozd 7 avril 17:27

                      En fait, ces zécolos d’opérette ne sont pas « bons pour la planète » !!!


                      • Octave Lebel Octave Lebel 7 avril 19:16

                        Il y a une réalité de la problématique écologique qui nous concerne tous et tous les

                        aspects de notre vie collective.

                        Il s’agit de préserver la diversité écologique qui est le support de nos vies (rien que cela) avec réflexion et méthodes au vu des dégâts réalisés en toute inconscience et ignorance (enfin pas tout à fait quand même) dont nous n’avons pas fini de comprendre l’ampleur ni les conséquences et qui pourraient bien nous réserver de méchantes surprises si nous croyons nous protéger par le déni. A commencer par nous faire abuser par certains pour qui l’écologie politique est avant tout un accélérateur de carrière politique.

                        Les deux tours des municipales qui ont permis dans la foulée de renouveler la moitié des mandats du sénat se sont déroulés dans une apathie exemplaire. Il n’y a aucune véritable légitimité démocratique à tous ces mandats et on a beau jeu de brocarder tel ou tel maire ou adjoint après parce leurs bêtises sont plus médiatisées que d’autres .Sans arrière-pensées idéologiques ni partisanes, souhaitons-le.

                        Pourtant, vu que nous n’avons pas qu’un cerveau d’autruche, il va bien falloir construire ensemble dans une démocratie de préférence des solutions durables et équitables en toute responsabilité.

                        Je suis d’accord pour dire que la diversité des responsables et militants politiques se réclamant d’une sensibilité écologique au vu du comportement de certains (ce n’est malheureusement pas nouveau) ne semble pas ici un atout. Maintenant ne mettons pas dans la même niche politique tous ceux qui ont des convictions écologiques.Il y a des gens remarquables dans ce courant de pensée.


                        • zygzornifle zygzornifle 7 avril 19:57

                          Les vert sont une calamité et en plus ils relâchent plein de co², a force de bouffer de l’herbe ils pètent autant que les vaches ....  


                          • ETTORE ETTORE 8 avril 00:18

                            Nous avons raccourci ces dernières années, le chemin qui mène aux emmerdes.

                            Avant, cela prenait du temps, montée en crise, puis guerre, paix, élections, présidents....Tout cela prenait du temps pour révéler les nuisances sous jacentes.

                            On voit qu’avec les VERTS, la couleur est annoncée d’office, et que de toute façon, face au découragement que génèrent les institutions politiques ( abstention, vote blanc...) cette forêt mal entretenue, et désespérée des tronçonneuses politiques standard, veut passer avec ses randonneurs bobotifiés, à un état « brumisateur »

                            il y en a pour tout le monde, à la seule condition que, ce soit dans le jardin du voisin, mais pas dans le mien. Et chaque coccinelle reconnaitras les siens sur cette feuille bien VERte, qu’il veulent .....France.

                            Si on veut arriver à un scission rapide de ce pays, éclaté en micro états, qui ne se fréquenteront plus, nous sommes sur le bon chemin.

                            Si le monarc résident, leur laisse la bride en chanvre, lâche, c’est que pour le moment, ils servent de cataplasme aux blessures que notre monde à semé depuis des décennies, et qui ont fait le bonheur.... de ces mêmes« écololos ».

                            En fait, ce sont, en gros, des pieds de tomates ogémisés, qui se foutent maintenant de la gueule du tuteur qui les as aidé à tenir, malgré leur surpoids, dû au pépins de leur existence, qu’ils n’ont jamais pris au sérieux.

                            Il auras fallu, qu’une personne non Greta, leur gratte un peu le croupion sensible, pour qu’ils adhèrent aussitôt,

                            (à quoi ? ça ! C’est un peu flou, avec des frontières pas très bien définies, voulu ainsi consciemment ou par peur de devoir remettre en cause, plus profondément leurs convictions de vie de surface )

                            à une théologie verte, qui dit que, 

                            « Ce qui est autre que, humain, à beaucoup plus de valeur, que celui qui juge ce fait »

                            Si il y a une image qui me vient à l’esprit quand j’entends « Vert » c’est celle de la coquille d’escargot.

                            La vrille est magnifique, mais superficielle et fragile . L’intérieur est baveux et mollasson. et rentre ses yeux, dès qu’on touche d’un peu trop près, à ce qu’il ne voudrait pas voir.


                            • LeMerou 8 avril 07:31

                              @ L’auteur

                              Vous écrivez ;

                              « D’autant que, bravant le principe ‘’woke‘’ qui veut désormais que l’on ne peut écrire que sur ce que l’on connait, j’ai décidé d’y déroger en évoquant un sujet, l’écologie et les écolos, sur lequel je n’ai aucune légitimité. »


                              Mais vous ne bravez rien, votre article traitant d’individus soit disant représentant « l’écologie » et pas de la « science » écologique. De surcroit un simple accès de bon sens permet à tout un chacun(e) d’entrevoir son impact plus ou moins contraint sur la nature qui nous entoure.


                              « L’écologie une affaire trop sérieuse pour être confiée à des écologistes », pour ma part je dirais oui et non. Depuis fort longtemps le but principal des Nations à été de s’élever et d’être supérieures aux autres, et dans cette course, l’impact de ses activités sur la nature n’a jamais été un problème fondamental.

                              Nous avons assisté pendant des années aux déchirements interne des « verts » qui d’un coup sous l’impulsion du fameux ou fumeux DCB à crée le rassemblement (EELV) devenu maintenant un parti politique classique, avec ses luttes et querelles internes d’où émerge de temps à autres, il faut bien le dire des idées « révolutionnaires » comme la redécouverte du fil à couper le beurre et d’autres totalement farfelues comme l’arrêt de certains projets pour la protection d’une population de batraciens, indispensable à la survie du site concerné.

                              Bref l’écologiste lambda est il utile à la société ? Oui bien sur car il permet de temps à autres de titiller les « politiques », qu’il ne faudrait pas oublier une once de préservation de la nature qui nous entoure.


                              Mais le chantier est vaste, titanesque même, les actions à mener sont si nombreuses que EELV ne sait pas par quel bout commencer, ou alors dans le spectaculaire, alors que le principal serait déjà d’enseigner dès le plus jeune âge des principes évidents de « civisme vert », enseignement distillé principalement par les parents et c’est très, mais alors très loin d’être le cas.

                              Nous pouvons le constater tous les jours.


                              Aujourd’hui nous assistons majoritairement à des « élucubrations d’écolo-bobo-urbains » prônant des mesures radicales globales comme l’arrêt du diesel, au mépris du mode vie de l’autre partie du territoire, ou la mise en place d’éoliennes, dans nos campagnes au mépris du paysage, car il est bien connu qu’en ville, il n’y a pas de vent et qu’aucune solution d’économie d’énergie ne peut être mise en place. Le « bio » aussi vaste fumisterie commerciale...


                              Donc tout un tas de mesures, qui portent atteinte au bon sens et font passer ces fameux « écolos » pour des guignols qu’on laisse jouer dans le parc de la politique, de temps à autres ont accède à un de leur désir, juste histoire de les tempérés en attendant la prochaine contestation verdâtre.


                              Le feuilleton de l’écologie n’est pas prêt de s’arrêter, de surcroît l’arrivée soudaine de petit potentats locaux, non pas par un « verdissement » de la population locale, mais plutôt par un « Bah, vaut mieux eux que les autres corrompus » leur monte un peu à la tête, et moult « écologiste » se transforme rapidement en petit dictateur, ayant beaucoup de mal à justifier le bien fondé de leur décision auprès du quidam qui aurait d’un coup un accès de bon sens.



                              • Old Dan Old Dan 8 avril 08:59

                                .. les verts... délires sociétaux ??...

                                ... mais pas CNews, le plastiques ds la bouffe, les incendies, les canicules, la pub crétinisante, les épidémies...

                                .

                                [.. ni les famines rentabilisées, les migrations, la guerre pour l’eau, l’effondrement biologique, l’avenir des gosses... Bof ! ]


                                • Albert123 8 avril 10:22

                                  les « verts » une autre succursale pour détraqués.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité