• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une année JAUNE

Une année JAUNE

Cela va faire un ans que tous les samedis avec entêtement les gilets jaunes mobilisent des ronds points.

Leur ténacité est exemplaire, jamais un mouvement de contestation n'aura duré aussi longtemps. Plusieurs composantes le consolident, la place des femmes, le net et le choix du samedi.

L’inconvénient il ne gêne personne, ce n'est pas une grève.

Je l'avais qualifié de Jacquerie, car il n'y avait qu'un fil conducteur, le raz le bol qu'a fait verser la goutte fiscale de trop.

Des jacquerie dans notre histoire il y en a eu souvent, pour des augmentations de taxes ou de pénurie alimentaire, elles n'allaient jamais bien loin, c'était d'autres temps avec peu de moyens de communication.

Mais ce qu'elles avaient de commun c'est la volonté politique de mater la colère de ses membres, là aussi avec des moyens différents pour une même fin, faire taire et rendre INEFFICIENT le peuple qui manifeste. Avant d'avoir des forces spéciales, des forces anti émeutes qui furent mises en place à partir de 1995 après l'action violente des altermondialistes à une réunion de je ne sais plus quel G en Italie.

Elle coordonne les actions de la Police, la Gendarmerie et l'Armée, à l'époque ils s’entraînaient du Côté d'Annecy, leurs actions étaient organisées pour gérer les manifestations, orienter le trajet, développer des mouvements de panique, intercepter les meneurs et affronter les manifestants.

Nous avons retrouvé la mise en œuvre de chaque élément durant les moments chauds des manifestations, la seule hésitation fut de faire appel à l'armée qui anciennement était le seul moyen de répression pour rétablir l'ordre.

 

Ceci précisé, les Gilets jaunes se sont réunis à Montpellier pour se donner un objectif quant à l'avenir de leur mouvement, et ont voté massivement pour participer à la journée d'action des syndicats dans le cadre du projet de la réforme de la retraite. Il invite ses membres d'être au cœur des actions en s'y distinguant par le port du gilet.

Ce doit être la quatrième réunion de ce mouvement qu'aucune collectivité n'a voulu accueillir. Elles ont la rancune tenace ou ont-elles peur de se déconsidérer en offrant un lieu de réunion. Toujours est-il que cette assemblé ou se mouvement semble sortir de la jacquerie pour se constituer en une force politique et réitérer ses revendications que rapporte Médiapart :

 

zéro SDF urgent.

Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches).

SMIC à 1300 euros net.

Favoriser les petits commences des villages et centres-villes. (Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce) + de parkings gratuits dans les centres-villes.

Grand Plan d'Isolation des logements. (faire de l'écologie en faisant faire des économie aux ménages).

Que les GROS (Macdo, google, Amazon, Carrefour...) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

Même système de sécurité social pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. (Pas de retraite à point).

Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèque vacances.

Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l'inflation.

Protéger l'industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie c'est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

Fin du travail détaché. Il est anormal qu'une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des même droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu'un employeur français.

Pour la sécurité de l'emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d'une Industrie Française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

Fin de la politique d'austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l'argent des pauvres et des moins pauvres mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

Que les causes des migrations forcées soient traitées.

Que les demandeurs d'asiles soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l'alimentation ainsi que l'éducation pour les mineurs. Travaillez avec l'ONU pour que des camps d'accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l'attente du résultat de la demande d'asile.

Que les déboutés du droit d'asile soient reconduits dans leur pays d'origine.

Qu'une réelle politique d'intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d'Histoire de la France et cours d'éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

Salaire maximum fixé à 15 000 euros.

Que des emplois soient crées pour les chômeurs.

Augmentation des allocations handicapés.

Limitation des loyers. + de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage aéroport…)

Moyens conséquents accordées à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

L'intégralité de l'argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l'entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu'à la sécurité routière.

Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu'il y a eu privatisation, nous voulons qu'ils redeviennent publiques et que les prix baissent de manière conséquente.

Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l'argent sur les personnes âgées. L'or gris, c'est fini. L'ère du bien-être gris commence.

Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la Terminale.

Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

Le Référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d'un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l'Assemblée Nationale qui aura l'obligation, (un an jour pour jour après l'obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l'intégralité des Français.

Retour à un mandat de 7 ans pour le Président de la République. ( L’élection des députés deux ans après l'élection du Président de la République permettait d'envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

Pas de prélèvement à la source.

Fin des indemnités présidentielles à vie.

Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue. -Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.

 

Je ne vais pas le décortiquer car ce serais trop long, mais elles ont le caractère de ceux qui vivent les difficultés que génèrent les choix politiques du vote des citoyens, que je n'ose même plus qualifier de libéral. Il organise un dépouillement mécanique ou systématique de ce qui appartient aux citoyens, de par ceux que sont leurs prérogatives de disposer du pouvoir du peuple, vers quelques particuliers fortunés, vers une ploutocratie actionnariale, garante d'une impunité, par le principe de responsabilité Morale de l'entreprise.

 

Le dernier en date est la privatisation de la Française des jeux. Le peuple en est propriétaire, le gouvernement seulement gestionnaire et il s'arroge le droit de vendre ce qui appartient à tous à quelques-uns, et l'on trouve encore des cons pour dire que l'état fait une bonne opération.

C'est comme si un viticulteur qui tous les ans retire son revenu de sa vigne la vendait en disant qu'il a fait une bonne affaire, alors que les années suivantes une fois le gain épuisé, il n'aura plus rien, car il ne peut vendre sa vigne au prix du revenu annuel dont elle l'assurait pour les années suivantes.

 

Qui plus est cela ne gêne en rien ceux qui investiront en actions pour recevoir en gain un dividende sur la misère de ceux qui jouent, qui doivent être nombreux parmi les gilets jaunes.

 

Il semblerait que depuis les européennes le gros des troupes du RN se soient éclipsés, malgré une revendication autour des moyens d'intégrations, et que cette assemblée ait décidé d'actions mais non d'un avenir politique.

Ils me paraissent prisonniers de ce qui les a créé, un mouvement hors système, sauf qu'ils ne pourront en guise de statut existentiel de reconnaissance publique squatter toute la vie les ronds points pour dire qu'ils existent ou y mettre fin en rejoignant les forces existantes qui portent déjà les revendications qu'ils réclament.

En l'état je ne vois pas quel genre de statut ils pourraient adopter si ce n'est de celui des invisibles qu'ils étaient faute de ne plus avoir confiance en personne. Mais ils sont en train de se réveiller de cela.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Lugsama Lugsama 13 novembre 18:11

    Bon courage en 2022 avec un tel programme de neuneus smiley


    • haka 13 novembre 23:04

      @Lugsama
      Bien plus humaniste et de bon sens que celui vos gourous fascistes.


    • jef88 jef88 13 novembre 22:29

      Quel programme ! ! ! ! !

      Je doute très fortement que des politiques aillent aussi loin ......


      • Tall Tall 14 novembre 09:23

        Ne manifester que le samedi est une connerie.

        Pour faire bouger le système, il faut l’emmerder avec le soutien des gens

        Or, avec la méthode de « révolutionnaire du samedi », on emmerde surtout les gens, et beaucoup moins le système ( = l’appareil de production )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès