• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une découverte passionnante et originale de Paris

Une découverte passionnante et originale de Paris

Souvent on achète un guide que l’on parcourt au gré de nos visites.
Il est rare que ce livre soit lu complètement.
« Métronome » c’est tout autre chose .
Dès que le livre est ouvert, on ne peut pas s’en défaire tant que tout n’est pas dégusté... Un régal ! 

« Métronome L’histoire de France au rythme du métro parisien »
livre de Lorànt Deutsch 
Editons Michel Lafon
juin 2010
377 pages
17, 90 €
 
L’histoire de France de la Cité à la Défense !
 
Les historiens ont eu beau répéter pendant des siècles et des siècles que le berceau de Lutèce se trouvait sur l’ Ile de la Cité ; aucune fouille même profonde n’a permis de découvrir la moindre trace d’une ville gauloise en ce « centre » de Paris.
Il a fallu attendre la construction de l’A86, ce super périphérique pour que les fouilles menées en 2003 mettent à jour les restes d’une agglomération gauloise.... sous la ville de Nanterre !
 
L’auteur de ce livre, passionné d’histoire, comédien de son état nous fait découvrir l’histoire de Paris en nous entraînant dans le métro parisien et ses différentes stations.
 
L’histoire de Paris nous est contée dans un ordre chronologique, au rythme du métropolitain..
 
L’exercice semble difficile...Eh bien non, l’amoureux fou de Paris réussit le tour de force de reconstituer une véritable histoire de France, originale et passionnante .
A Paris on repousse l’envahisseur, on combat parfois le roi ; on s’étripe assez souvent « ...on détrousse le quidam et on occit le gêneur avec une facilité déconcertante. »
 
Et qu’advient-il quand le souverain va guerroyer pendant plusieurs années ? C’est la « chienlit » ou presque.
 
Pour partir tranquillement en croisade, Louis IX va donner en 1270 à la ville de Paris des structures que l’on retrouve aujourd’hui : « Le prévôt des marchands, c’est le maire ; le prévôt de Paris, c’est le préfet de police »....
 
Pour se défendre, la ville se dote de murailles et de forteresses dont il ne reste que des empreintes où un monument comme le Louvre qui aujourd’hui est devenu l’un des plus grands musées de monde !
 
L’Eglise devient de plus en plus puissante. Il est loin le temps où un certain évêque nommé Dionysius, plus connu sous le nom de Denis veut sauver les âmes perdues dans le paganisme.
 
Il y perdra la tête, tête qu’il prit entre ses mains pour parcourir six kilomètres... Ainsi va la légende.
 
Le martyr sera enterré dans la basilique Saint Denis qui porte son nom.
 
L’auteur nous fait découvrir l’origine de certaines expressions...
 
Les travaux d’édification de la future cathédrale Notre-Dame commencés en 1160 à la demande de Maurice de Sully, évêque de Paris vont durer cent sept ans, d’où l’expression « attendre cent sept ans » !
 
La population parisienne a toujours été prompte à se mobiliser, à descendre dans la rue pour toutes sortes de combats, contre les excès de la monarchie, pour installer la République, certes mais aussi parfois, dans le passé dans un élan plus que rétrograde comme au moment des guerres de religions pendant et après la « saint » Barthélémy.
 
On revit ces périodes troublées avec une description des lieux actuels et la présentation de vestiges peu connus ou inconnus.
 
Chaque génération a laissé sa trace et même ce qui a ressemblé hier à une verrue a pris sa place.
 
Qui dit que les tours agressives édifiées à l’ouest, sur l’emplacement historique de Lutèce ne constitueront pas à fois un lien avec le passé et une fenêtre ouverte vers l’avenir de Paris ?
 
Jean-François Chalot
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • @distance @distance 20 juillet 2010 12:21

    bonjour Jean-François,

    ... découvrir l’histoire de Paris en nous entraînant dans le métro parisien et ses différentes stations ; Lorànt Deutsch est un homme qui aime l’Histoire, j’ai eu l’occasion de l’entendre quelquefois, il est passionné - je vais lire son livre.


    à la lecture du livre Je, François Villon, de Jean Teulé, récit riche et réaliste, on se croit vraiment dans le Paris d’il y a cinq siècles ; l’auteur Teulé en narrant l’histoire de ce personnage hors pair m’a donné l’envie d’en savoir plus ; en me promenant dans Paris,j’ai essayé de retrouver quelques traces du Paris de cette époque.

    plan de Paris (l’orientation n’y est pas Nord-Sud mais Est-Ouest)
    On peut y repérer au nord Montfaucon et son gibet, St Lazare, au sud les abbayes de St germain des prés et de Saint Victor et leurs enceintes en dehors de la ville, les villages de Percy, Ivery, Vitery, Motreul, Baniolet, Belleville....
    http://perso.numericable.fr/parisbal/plans/1552_Truchet_Hoyaux.jpg

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès