• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une expulsion locative indigne à Vaux-le-Pénil !

Une expulsion locative indigne à Vaux-le-Pénil !

Plus jamais ça ici ou dans une autre commune !

Ce matin 30 août 2021, au tout début de la matinée, plusieurs policiers et un huissier ont procédé à l’expulsion de Monsieur et Madame C, retraités qui vont entrer tous les deux dans leur 70ème année.

Cela s’est déroulé à Vaux-le-Pénil.

Madame a eu une maladie grave et monsieur est cardiaque.

Le DAL avait prévenu les services de la Préfecture de l’état de faiblesse et de désespérance de ces deux personnes.

Rien n’y a fait !

Un échange oral très vif a eu lieu avec les policiers, l’huissier restant de marbre, quasi indifférent.

A la fin de l’expulsion, des policiers ont exprimé leurs regrets : ils n’aiment pas ce qu’on leur fait faire et plusieurs se sont inquiétés : « Où vont-ils dormir ce soir », « La mairie va leur trouver un hébergement, n’est-ce pas ? ».

Le maire de la commune n’a pas voulu demander en amont l’annulation de cette expulsion mais deux adjointes au Maire, informées par nos soins ont accompagné avec le président du DAL ces deux personnes apeurées-on le serait pour moins- à l’Arcature pour qu’elles se posent.

A la demande du DAL 77 et sur décision de la DDTES (direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités), le couple a été hébergé quelques heures après dans un hôtel.

Pourquoi le bailleur contacté n’a-t-il pas accepté une médiation afin d’éviter cette épreuve douloureuse qu’est une expulsion ?

Pourquoi cette expulsion a eu lieu alors que le bailleur TMH savait que le couple informé était prêt à reprendre le paiement des loyers en retard (mal conseillés monsieur C avait commencé à régler toutes les dettes du ménage mais avait mis en attente les loyers) ?

Pourquoi aucun accompagnement social n’est prévu lors d’une expulsion notamment quand elle concerne des personnes vulnérables ? Si le DAL ne s’était pas préoccupé d’eux ils seraient restés combien de temps sur le trottoir ?

Pourquoi le maire de Vaux-le-Pénil n’a-t-il pas, comme le faisaient ses devanciers, demandé au préfet de suspendre l’expulsion ?

Nous demandons au Préfet de Seine et Marne la tenue d’une réunion en notre présence pour qu’un relogement soit rapidement trouvé à ce couple ?

Nous demandons à la Municipalité de Vaux-le Pénil la mise en place d’un partenariat de la ville avec les associations de solidarité dont le DAL pour que les autres expulsions n’aient pas lieu.

OUI, cette expulsion est particulièrement indigne, il ne faut plus que cela se reproduise !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • jacques 31 août 10:50

    Au delà de la honte ! merci d’en parler.


    • babelouest babelouest 31 août 11:42

      Le droit au logement est un droit fondamental, avec le droit à la nourriture, aux vêtements, aux soins de santé.... cela va BIEN AVANT le droit de posséder et demander loyer !


      • Effondré remonté Effondré remonté 1er septembre 08:47

        @babelouest
        Non, le droit à la protection sociale mais aussi (et d’abord) le droit à un travail sont les vrais droits fondamentaux ! ...si vous faites du droit au logement un droit supérieur, vous encouragez ces ignobles spoliations de gens qui ont travaillé toute leur vie pour avoir quelque chose à eux et qui se retrouvent squattés, leur bien occupé et dégradé pendant de longues années parfois...
        Il s’agit de regarder vers le haut et de dénoncer l’incompétence, l’indifférence voir le calcul cynique de nos zélites qui aiment bien voir le peuple se déchirer... entre immigrés, squatteurs, SDF, petits propriétaires, etc.
        Le droit de propriété est un DROIT FONDAMENTAL sans la protection duquel, tous les citoyens, la société dans son ensemble, la valeur du travail, de l’épargne, etc., sont dangereusement fragilisés...
        On ne déshabille pas Pierre, même assez bien vêtu, pour habiller Paul... surtout que parmi tous les Paul, certains sont ouvertement des parasites sociaux (pas tous, bien sûr, loin de là). Stop à l’angélisme droit-de-l’hommiste !
        C’est vers le « haut » qu’il faut agir et, par exemple, détruire la « main-morte » des logements surexploités ou alors laissés vacants par les grandes entreprises, les sociétés d’assurance ou immobilières, le grand capital, l’administration, etc. et aussi dénoncer l’encouragement par des politiques monétaires infâmes depuis 2008 à la hausse fabuleuse du prix des actifs qui empêche de se loger décemment...


      • Ausir 31 août 12:10

        Avant de s’apitoyer et prendre parti il faudrait déjà connaitre l’histoire de ces gens , écouter le point de vue du bailleur , là on n’a que le son des cloche des défenseurs des locataires : c’est un préjugé que de les plaindre d’emblée.

        Qu’elle a été la vie de ces gens pour en arriver là ? n’ont ils pas des enfants, des neveux pour s’occuper d’eux comme celà est habituel dans toutes les familles normales  ? quels ont été leurs choix de vis qui ont fait qu’ils n’ont pas économiser pour plus tard ? ont ils quittés leur payes d’origine ? ont ils déménagés ? 

        ils ne sont pas très agés , 

        beaucoup de personnes font de petits boulots même après 70 ans , pour payer le loyer mais aussi :ils y prennent plaisir , 

        je pense à une dame de 76 ans qui fait des animations commerciales depuis 16 ans , une autre garde des personnes agées , une autre des enfants , une autre donne des cours de piano à 80 ans , un autre aide au bricolage , une autre fait la cuisine chez des particuliers à 80 ans ....

        le travail garde de la maladie , pleins de gens sont cardiaques et travaillent , de même ceux qui ont eu un cancer , 

        je vois toute la journée des veuves agées , malade et sans enfant qui touchent le minimum et s’en sortent en aidant de droite à gauche , alors pourquoi pas eux ? 


        • nun01 1er septembre 00:59

          @Ausir
          Avec vous on a le son d’une vrai cloche.
          Vous êtes vraiment une cloche.


        • Effondré remonté Effondré remonté 1er septembre 08:49

          @nun01
          Non, il a parfaitement raison !
          L’assistanat généralisé est un cancer qui corrompt les vraies pratiques de solidarité. Et peut-être que, oui, ces gens sont victimes mais l’intervenant a raison de dire que le dossier est incomplet !
          Et puis, pour vous, vous connaissez depuis la maternelle le dicton : « c’est celui qui y dit, qui y est » !


        • sirocco sirocco 31 août 13:25

          Il faut bien libérer des logements pour les neurochirurgiens, astrophysiciens et autres développeurs en informatique qui nous arrivent par centaines d’Afghanistan...


          • titi 31 août 13:47

            @sirocco
            Surtout que ce sont essentiellement des femmes qui préfèrent fuir les Talibans.


          • karibo karibo 31 août 17:22

            Le chalot toujours égal à lui meme, un josé bové bis , quand on connait le parcours du combattant pour virer des indésirables, combien de mois si ce n’ est d’ années ont perdu ces puants propriétaires, race à eradiquer grace à des chalot .Quand la France sera devenue la poubelle du tiers monde que le reste de la couche moyenne aura été éradiquée, ou fuit ,il fera quoi le chalot, pleurer pour l’ indignité infligée à tous ces parasites qui auront contribué à couler le pays en absorbant tous nos impôts pour la plus grande satisfaction de gôcho style chalot ? et au détriment du développement du Pays !

            Quand il n’ y aura plus de salauds pour payer des impôts et faire tourner l’ économie, il en fera quoi le chalot les introduire en bourse , les abriter chez lui, monter des émmaus dans le style abbé Pierre , il fera quoi le chalot il sera content ???

            Construire sa réputation sur la misère du monde :quelle gloire, c’ est tellement touchant !

            Chalot président !


            • bonnot 31 août 19:25

              Karibo Le couple ce sont des gaulois ; raté, je les connais


              • karibo karibo 2 septembre 17:51

                @bonnot
                Et alors ??? vous auriez aimer m’ accuser de relents racistes, pour crédibiliser vos "connaissances «  prenez les chez vous puisque vous les connaissez et feignez etre outré !


              • zygzornifle zygzornifle 1er septembre 08:32
                Une expulsion locative

                Macron se fait rétamer en Mai 2022, on peut toujours rêver ...


                • zygzornifle zygzornifle 1er septembre 08:36

                  Facile de se servir chez les autres quand on n’a plus rien a soi au lieu de défoncer les grilles de l’Elysée du sénat et du parlement, ce sont eux les responsables pas les petits propriétaires qui sont pour certains sous le seuil de pauvreté .... 


                  • ZenZoe ZenZoe 1er septembre 10:26

                    Comme d’habitude, l’article est biaisé d’emblée en ne donnant pas de détails. S’apitoyer sur des pauvres vieux, oui bien sûr (encore que 69 ans n’est pas un âge très avancé), mais s’apitoyer sur des parasites ou des irresponsables non.

                    Ceci posé, il faut quand même prendre en compte le niveau de retraite scandaleusement bas pour certains ! Dans ma rue, je vois de plus en plus de distributeurs de prospectus aux cheveux blancs et au dos voûté, et ça me scandalise vraiment ! Quand on a été au SMIC toute sa vie, on n’a pas pu beaucoup économiser pour se payer un logement. Et d’ailleurs, avoir son logement coûte de plus en plus cher aujourd’hui.

                    Et beaucoup de retraités propriétaires de leur logement ne demandent pas l’ASPA parce qu’ils ne veulent pas que leur maison soit saisie à leur décès et leurs enfants lésés.

                    Bref, le système de solidarité est à la ramasse en France. C’est ce système honteux qui devrait mobiliser Chalot, pas la spoliation du bien d’autrui, surtout pas ! Quand on commence à justifier le vol de ce qui l’une des bases d’une société, le droit de propriété, on fout en l’air cette société. C’est ce qui se passe. Les idéologues comme Chalot sont des poisons.


                    • zygzornifle zygzornifle 1er septembre 14:38

                      @ZenZoe

                       Avec Macron les retraités se font laminer plus qu’ils ne l’étaient sous hollande ou sarkozy ...


                    • ZenZoe ZenZoe 1er septembre 16:07

                      @zygzornifle
                      Tout le monde se fait laminer sous Macron, sauf ses clones.


                    • karibo karibo 2 septembre 22:47

                      @ZenZoe
                      CLAP CLAP CLAP ces individus souvent bien embrayages coulent la France avec une assiduité et perseverence qui force l’ admiration, certainement pour se donner bonne conscience, je tire sur ceux qui font encore tourner l’ économie au profit des parasites sous couvert d’ humanitaire, ça fait tres vert , écolo, gaucho BCBG .


                    • Ruut Ruut 2 septembre 11:53

                      Pourquoi les Hôtels de ville ne font plus leur rôle d’Hôtel pour sans abris ?

                      Ce n’est pas aux propriétaires privés de se substituer au devoir des services publics.

                      Le bailleur a-t-il eu droit à l’exemption de ses charges (taxes et eau, gaz électricité, poubelles, etc...) pour pouvoir loger gratuitement a ses frais ces personnes ?

                      Ou a-t-il la possibilité de les faire payer par la mairie ?

                      La gentillesse est soit pour tous mais pas uniquement des mêmes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité