• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une taxe, encore une...

Une taxe, encore une...

C’est une nouvelle taxe dont on se serait bien passé, et si les raisons de la voter ne sont pas mauvaises, elle sera sans doute controversée. La loi sera votée, il ne reste plus qu’à en établir les modalités, elle sera appliquée dès l’année prochaine, et dans la grande majorité des pays européens, dont la France, après le vote déjà acquis, à l’Assemblée.
 
Les députés européens qui se sont réunis pour la discuter. En effet la pollution de l’air est un sujet préoccupant, et une prise de conscience était sans doute nécessaire, sur une échelle plus large. Les élus écologistes, qui sont en grande partie à l’origine de cette nouvelle loi, ont bien fait valoir les vertus pédagogiques de cette nouvelle taxe.
 
Elle s’appliquera au niveau européen et tous les pays devront y contribuer.
Comme chacun le sait, l’air est pollué à travers l’activité humaine, par la "combustion des énergies fossiles dans les centrales électriques, les systèmes de chauffage individuels et collectifs, et le trafic automobile, mais aussi par l’industrie et l’agriculture."
 
La pollution de l’air est certainement l’un des problèmes majeurs de notre siècle, et le réchauffement climatique lui est attribué. Le principe pollueur-payeur devra bien sûr être appliqué aux entreprises, mais... pas seulement.
 
La démographie galopante de l’espèce humaine est aussi en grande partie responsable de la pollution et partant du réchauffement climatique. On estime en effet que 6 Milliards d’êtres humains rejettent 6 360 000 tonnes de CO2/jour. Les calculs sont les suivants : A raison de 18 respirations par minute, et de 5/8 litre d’air par respiration, on calcule le volume d’air inspiré/expiré, soit 16 200 litres d’air/jour. Le taux de CO2 dans l’air expiré est de 3.5 % , soit 567 litres/jour. La densité du CO2 est de 1.87 g/l. Le poids de CO2 est de 567 * 1.87 = 1, 06 kg.
 
Par conséquent, chacun d’entre nous pollue un peu plus l’atmosphère à chaque respiration. Il était mal venu jusqu’ici de le dire. Les élus ont passé un cap en réclamant une taxe pour chaque européen sur son rejet de CO2. Le but de cette nouvelle taxe servira à développer de nouvelles solutions pour assainir l’air, en faisant des recherches scientifiques pour lutter contre le pollution de l’air, notamment par solidarité avec les habitants du sud, qui manqueront d’eau dans un avenir proche.
 
Bien sûr, les réactions sont diverses. Si les élus écologistes se réjouissent de ce "grand pas en avant", d’autres élus sont plus mitigés. Les élus communistes ont fait valoir que l’air respiré par les plus démunis ne saurait leur être taxé au même tarif que l’air respiré par les bourgeois, "qui eux, ont les moyens de se l’offrir".
 
Du côté du medef européen, cette extension du principe pollueur-payeur, en réjouit plus d’un, du fait que les entreprises ne seront plus les seules à être pointées du doigt. Toutefois le syndicat européen du patronat remarque tout de même que, dans une économie libérale, ces taxes diverses nuisent au commerce, en détournant l’argent des consommateurs à d’autres usages.
 
Sans surprise les élus d’extrême-droite soulignent que les nombreux immigrés d’Europe respirent comme tout le monde, avec un nombre d’enfants plus élevés que la moyenne des habitants des différents pays. En 2005, l’Union européenne comptait déjà 41 millions d’immigrées, et "ils respirent tous !" a ainsi déclaré le député hollandais Franz Kroenig, ce qui a provoqué un véritable tollé dans toute l’assemblée....
 
Les élus socialistes ont proposé la création d’un observatoire du rejet de CO2 dans la population et, pour ne pas être en reste, les élus conservateurs proposent qu’une Haute autorité de lutte contre la fraude à la taxe sur la respiration puisse être mise en place rapidement, afin que cette taxe reste juste et soit équitablement prélevée.
 
Elle le sera chaque année à côté de la redevance audiovisuelle dans notre pays, tandis qu’elle pourrait être directement prélevée à la source dans les pays nordiques, qui perçoivent leurs impôts d’une façon différente, mais toute ces modalités restent à encore à définir précisément.
 
Quoi qu’il en soit, le calcul de cette nouvelle taxe se fera à l’individu, ainsi plus une famille est nombreuse, plus elle devrait acquitter cet impôt. Sur justification de revenu, les personnes démunies devraient donc y échapper, et les montants seront étalés sur la taxe à l’air respiré des contribuables imposables, ce qui fait hurler les associations de contribuables, qui voient mal pourquoi une personne serait imposée sur l’air que respire son voisin, qui respire aussi bien que lui, et plus encore peut-être...
 
On le voit bien, les discussions ne sont pas finies autour de cette taxe et l’on imagine mal les députés en parler ouvertement avant qu’elle n’apparaisse dans les pays concernés. Une nouvelle taxe n’est jamais très populaire...
 
Rappelons-nous que la recherche persévère pour limiter le rejet de méthane dans les gaz intestinaux des troupeaux ovins et bovins. Là aussi une taxe pourrait voir le jour.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 1er avril 2010 10:59

    ceux dont on dit qu’ils ont des gros pifs parce que l’air est gratuit vont envahir les cabinets de chirurgie esthétique ! smiley


    • Gabriel Gabriel 1er avril 2010 10:59

      Afin que celle-ci soit équilibrée je pense qu’il faudrait la calculer en fonction de la surface pulmonaire de l’individu concernant la consommation et sur sa longueur intestinale concernant les flatulences gazeuses. Enfin une taxe juste pour ce 1er avril….


      • Blaise Blaise 1er avril 2010 12:30

        Oui, certes, toutefois cela obligerait sans doute à des calculs très longs, aussi en fonction de l’âge de chacun, de son parcours sportif, etc, etc...

        Et puis pour les flatulences, cela dépend aussi de son régime alimentaire.. ; A ce sujet, j’imagine qu’un jour on se décidera à taxer certains aliments comme les haricots par exemple... Ou les abricots secs qui sont une horreur sur ce sujet précis...


      • viva 1er avril 2010 11:02

        Le voila l’impot sur le droit de vivre et de respirer


        • viva 1er avril 2010 11:03

          Premier Avril c’est certain


          • pat30 pat30 1er avril 2010 11:17

            ça va couter un max à ceux qui ne manquent pas d’air.


            • Romain Desbois 1er avril 2010 11:23

              Que l’on se dise une bonne fois pour toutes : le CO2 n’est pas un poison ni une pollution.
              C’est même très bénfique pour les végétaux qui croissent plus rapidement avec un taux plus élevé.
              Pour lutter contre le co2 rien de plus simple : plantons, développons la sylviculture, sortons les animaux des hangars, faisons des patûrages, laissons les forêts primaires aux primates .

              Bref, il ya bien d’autres nuisances à s’occuper : le projet REACH, les méthodes alternatives à l’expérimentation animales, le gaspillage, la pauvreté, les guerres, les guerres , les guerres, bâillonner Allègre, les guerres, les guerres, les guerres, aller voter, les guerres, les guerres , les guerres....


              • Blaise Blaise 3 avril 2010 10:39

                Oups ! Je n’avais pas réagi !

                Oui, mais ici il s’agit ici d’une parodie... Le terme de pollution par le CO2 est bien sûr mal approprié, mais c’est celui était le plus parlant...

                Mais merci de la précision...


              • Salsabil 1er avril 2010 11:27

                Hmmmpffff ! Soupir...

                Et si on se met la tête sous l’eau comme les poissons, on peut être exonéré ??? smiley


                • Triodus Triodus 1er avril 2010 11:51

                  Taxons les taxes ! La T.A.T (Taxe Ajoutée sur les Taxes) taxera de 1% toutes les autres taxes, y compris elle-même.

                  Elle est pas belle la vie ?


                  • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er avril 2010 20:34

                    Aie ! Une taxe sur elle même....comme dirait mon copain Excel, ça sent la référence circulaire...


                  • Blaise Blaise 1er avril 2010 21:04

                    Je le disais plus bas, il existe bien une taxe de ce genre, calculée en pourcentage d’une autre taxe. Il suffit de regarder le calcul sur votre facture d’électricité EDF.

                    En cherchant un tout petit peu, j’ai découvert un article sur ce sujet.

                    Le voici. En cherchant bien, nous trouverons sûrement d’autres articles, j’ai pris celui-ci comme étant le premier qui vient, mais libre à chacun de regarder directement sur sa facture dans le détail, cela y figure forcément, comme sur la mienne...


                  • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er avril 2010 22:58

                    Bien sûr, blaise, les taxes sur les taxes n’ont rien de nouveau puisque, à chaque fois que vous faites le plein, vous payez la TVA sur la TIPP (http://www.econologie.com/taxation-fiscalite-et-cout-des-carburants-petroliers-tipp-et-tva-articles-3471.html). et un peu plus, nous avions la TVA sur la TIPP et la taxe carbone ! Une pile de 3 étages, il faut sortir de l’ ENA pour faire des trucs pareils.
                    Remarquez qu’ils nous ont aussi pondu la CSG-RDS qui leur permet, sur votre feuille de revenus, de vous faire payer vos impôts sur des revenus majorés par rapport à vos vrais revenus, il fallait la sortir celle là aussi !
                    Alors demain, la TVA sur la TVA ? si la TVA est une valeur ajoutée, alors la TVA sur la TVA l’est aussi, donc il faut la taxer...de la TVA...et donc....(d’ou la référence circulaire) de quoi faire chauffer tous les processeurs des ordinateurs de Bercy...ça nous ferais des vacances

                    PS : Je ne suis pas contre les impots ni les taxes, mais juste pour que l"on arrête d’essayer de les déguiser (comme la taxe carbone qui devait être remboursée à la fin de l’année... smiley ... fallait l’oser celle là ! ).


                  • Blaise Blaise 2 avril 2010 10:01

                    Eh bien, merci de ces informations Chatquicouine, je ne soupçonnais pas que c’était à ce point ! Mais plus rien ne m’étonne à ce niveau.

                    Moi non plus je ne suis pas contre les impôts ! Mais nous sommes bien loin d’avoir la possibilité de pouvoir contrôler ce qui est fait de l’argent récolté, c’est à peine si nous savons encore que l’argent de l’Etat sort de la poche du contribuable smiley

                    Finalement l’idée de taxer l’air que nous respirons n’est pas si idiote. Chaque impôt n’est toujours qu’un prétexte pour demander de l’argent, la question à mon sens est uniquement de savoir où il va. Mais tout cela est si complexe...


                  • JL JL 1er avril 2010 11:59

                    Encore une taxe que ne paieront pas les privilégiés du bouclier fiscal ! Bof, ils ne respirent pas le même air que nous ! smiley


                    • Blaise Blaise 1er avril 2010 12:34

                      Mais la taxe sur la taxe existe déjà )) il suffit de se reporter à la facture EDF, une taxe existe sur la taxe locale...


                    • JL JL 1er avril 2010 12:48

                      Blaise, que voulez-vous dire au sujet de la taxe sur la taxe, sur la facture EDF ?


                      Par ailleursn, de deux choses l’une :

                      - ou bien votre histoire est un poisson d’avril, et alors c’est petit, mesquin et inadmissible d’avoir replié le commentaire de Diva ;

                      - ou bien ce n’est pas un poisson d’avril, et au lieu de replier le commentaire de Diva, il faut le dire haut et fort !

                      J’ajoute que, si ce n’est pas un poisson d’avril, l’affaire est grave, et votre article est très très mal venu.  smiley


                    • Blaise Blaise 1er avril 2010 13:26

                      Vous avez raison JL, je suis allé un peu vite sur ce repli... Je ne savais pas non plus comment cela fonctionne exactement, qu’on ne m’en veuille pas de trop smiley

                      Pour la taxe EDF, je répondais à la personne au-dessus de vous...


                    • JL JL 1er avril 2010 13:40

                      Blaise, dont acte. Mais alors : c’est un poisson ou pas ?


                    • Blaise Blaise 1er avril 2010 18:02

                      Cher JL,

                      Je vous invite à regarder ce lien pour comprendre la pertinence de cet article...

                      Mais entre nous, une taxe sur l’air que nous respirons ou une taxe sur quoi que ce soit d’autre, est toujours une taxe, l’important c’est la façon de l’utiliser ensuite, n’est-ce pas ? smiley


                    • JL JL 1er avril 2010 19:02

                      Belle prise, en effet !

                      Je pense qu’il y a taxe et taxes, et que, passé les bornes, il n’y a plus de limites. Soyons vigilants.


                    • curieux curieux 1er avril 2010 12:17

                      Et ont-ils pensé à mettre un taxe sur les pets ?


                      • Blaise Blaise 1er avril 2010 12:46

                        Oui, c’est fou, mais l’on en arrive à se dire que cela viendra ! C’est tout de même malheureux...


                      • dup 1er avril 2010 12:52

                        a quand une taxe sur le cassoulet et les oignons ? Il ont bien raison les euroconnard de vous plumer . Vous meritez RIEN d’autre. Quand est ce que l’on verra des Nigel Farage Francais se dresser et taper sur la table ?
                        Jamais !!


                        • Blaise Blaise 1er avril 2010 18:04

                          Le cassoulet et les oignons ? Alors là, c’est presque criminel ! Imaginez les pauvres conjoints, ce qu’ils auront à subir ensuite, le soir venu, souvent sans rien dire !!! smiley


                        • dootjeblauw 1er avril 2010 15:33

                          Poisson d’avril :)) J’y ai crû durant 2 paragraghes. Pas mal l’article. cela pourrait être vrai tellement les taxes pleuvent.


                          • georges 1er avril 2010 15:55

                            On en est a 22 taxes sous Sarkozy

                            Et ils peuvent continuer longtemps puisque les francais sont des veaux


                            • lavalle lavalle 1er avril 2010 18:25

                              A ! petit malin , il y a longtemps que j ’ y avais pensé et divulgué l ’ idée de la taxe « respiration » plagia ...


                              • ELCHETORIX 1er avril 2010 19:10

                                pas mal ce texte comme poisson d’Avril  !
                                Mais , s’ils le pouvaient , nos « gentils zélus » et surtout le 1er d’entre-eux , nous taxeraient l’air que nous respirons puis faire payer les gens pour le droit au travail , puis taxer les marcheurs pour usage de la voie publique soient les trottoirs et les passages à piétons et ainsi de suite ..
                                En attendant 0,9% d’augmentation pour les retraités , c’est loin des 150% d’augmentation que s’est octroyé « l ’ affreux de l ’ Elysée » .
                                RA .


                                • curieux curieux 1er avril 2010 20:05

                                  Oui, l’affreux de l’Elysée, il faudrait le taxer sur le volume d’air qu’il déplace, même avec ses petits bras. D’ailleurs, je me demande si c’est pas lui qui est le responsable des tornades, ouragans que subit la planète. Tout le monde sait que le battement d’une aile de papillon ;; ;etc...Mais le nain pervers, même s’il papillonne, est plus proche du ventilateur.


                                • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er avril 2010 20:39

                                  Vous êtes méchant......le ventilateur est un objet utile...lui.


                                • Marie-Christine 2 avril 2010 07:24

                                  J’ai cru que les Français étaient virés fous ! On en a assez de nos taxes au Québec et du gouverne... ment qui se moque de nous ; j’ai eu un doute que c’était la planète qui disjonctait ! Bon, je comprends que des débiles vous fassent payer l’eau, mais l’air !!!!!! Là c’est le bout de la marde ! Joyeux 1 er avril !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Blaise

Blaise
Voir ses articles







Palmarès



Partenaires