• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une vraie mesure pour améliorer les transports et la santé à Paris : rendre (...)

Une vraie mesure pour améliorer les transports et la santé à Paris : rendre Vélib gratuit pendant deux ans

J'ai rêvé de Paris remplie de cyclistes ! Moins de pollution, plus de sport, un plus beau cadre de vie.

Mais nous en sommes loin. Pour cela, une mesure transitoire de la mairie de Paris qui rendrait le Vélib gratuit pendant deux ans. Une mesure gagnante - gagnante pour elle et les parisiens.

La mairie de Paris vient de renoncer à la gratuité dans les transports en commun en raison notamment que cela aurait poussé les piétons et cyclistes à les prendre au lieu de leurs pieds et vélos.

Cet argument me convainc et invite à une autre action pour améliorer les transports et la santé à Paris : rendre les vélos Vélib gratuits pendant environ deux ans jusqu’à fin 2020 à toutes les personnes habitant l’Ile de France.

Je sais, je rêve, mais je développe mon idée.

En effet, une fois cette gratuité en place, de très nombreuses personnes prendront un Vélib « pour voir » au début. Alors ils se rendront compte de l’intérêt de ce mode de transport puis ils prendront le Vélib de plus en plus souvent pour se déplacer.

Cela aura pour effet de mettre de plus en plus de cyclistes sur les routes et donc les cyclistes seront de plus en plus en sécurité. Cela poussera d’autres personnes à essayer un Vélib et à rejoindre la cohorte des fidèles au vélo qui pédaleront dans des conditions encore plus respectueuses de leur sécurité. Et la mayonnaise montera.

Personnellement je ne prends pas le vélo à Paris car je trouve que c’est trop dangereux. Mais si beaucoup plus de gens qu’aujourd’hui se déplaçaient à vélo, je le ferais aussi.

Si la mayonnaise prend, il y aura énormément de cyclistes dans Paris ; ce qui réduira le nombre de personnes qui prennent leur voiture ou les transports en commun. Ce qui réduira la pollution de l’air et augmentera la santé de tous les parisiens - et encore plus la santé de ceux qui font du vélo car le sport c’est la santé !

« Mais, me direz-vous, cela est un doux rêve car il y a trois revers à cette douce médaille ».

Le premier revers de la médaille est une perte financière pour la mairie de Paris. Je suis d’accord avec vous à court terme mais pas à long terme.

- En limitant à deux ans la gratuité, cela limite la perte à deux ans.

- De plus, quand le Vélib redeviendra payant en 2021, le nombre d’abonnés sera sans aucune mesure avec le nombre d’abonnés actuels : il y en aura beaucoup plus qu’aujourd’hui et donc il y aura beaucoup plus de recettes. Certes certaines personnes arrêteront de pédaler au moment du passage du gratuit au payant mais si la mayonnaise a pris, elles ne seront qu’une petite partie et il restera encore beaucoup de monde abonné et de… recettes pour la mairie de Paris. En plus comme il y aura énormément d’abonnés, l’abonnement sera moins cher qu’aujourd’hui ! Ce sera gagnant – gagnant.

Le deuxième revers est qu’il faudra adapter les infrastructures à une très forte augmentation de cyclistes à Paris. Je suis d’accord avec vous ; je dirais même plus, je rêve que cela arrivera car ce sera la preuve de la réussite de cette opération.

- Il faudra d’abord plus de stations Vélib et plus de vélos Vélib ; ce qui aura pour effet de faire monter encore plus la mayonnaise car les stations seront de plus en plus proches des gens, qui auront de plus en plus envie d’essayer le Vélib.

- Il faudra ensuite davantage de voies cyclables ou laisser davantage la voie de bus ou la voie de droite aux vélos.

Le troisième revers est pour les sociétés de vélos en libre-service. C’est vrai, la concurrence sera très rude pendant deux ans. Après elles profiteront de la vague de pédales car leur système est très complémentaire au système Vélib.

Pour finir mon rêve, je rêve d’un service public qui montre l’exemple et prenne des mesures transitoires de ce genre qui transforment la vie des gens en améliorant leur santé, leur sécurité et leur cadre de vie.


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Julien S 16 janvier 12:34

    Pour les vieilles personnes comme moi qui ne font pas de vélo à cause de la gonarthrose, il faudra des bénévoles pédalant sur des triporteurs-taxis. Un jour par mois la mairesse donnera l’exemple en y consacrant sa journée. 


    • MKT 16 janvier 13:41

      @Julien S
      L’arthrose du ou des genoux n’est pas incurable. la chirurgie (prothèses) a fait des grands progrès et en tant que kiné je peux vous dire que cela en vaut la peine.
      Ensuite il y a les vélibs électriques qui réduisent de beaucoup les efforts de pédalage.
      Bien à vous.


    • Julien S 16 janvier 13:59

      @MKT
      .
      Merci, KTM... mais en moto, que donne une chute avec prothèse ? Je ne suis pas pressé d’arrêter... Je me suis borné à réduire le poids de la bête. 
      Remarquez, je ne me suis cassé à ce jour qu’une diaphyse fémorale et une malléole tibiale, jamais de genou...


    • MKT 16 janvier 16:47

      @Julien S
      A moto, tous les traumatismes sont aggravés.
      les prothèses de genou actuelles visent à remplacer les surfaces articulaires (cartilages) abimées. L’articulation en elle même (ligaments, éléments conjonctifs) n’est pas trop touchée. Les deux os (fémur et tibia) sont bien entendu concernés car porteur des surfaces articulaires qui seront remplacées.

      Excellente idée de jouer sur le poids, le genou est très sensible à ce critère.


    • MKT 16 janvier 13:46

      C’est une proposition qui est très valable.

      Il me semble toutefois que vous avez oublié un léger paramètre. C’est où se trouvent les stations vélibs. Un simple constat montre que dès que l’on s’approche de la limite Est de Paris, alors les vélibs dégradés sont légion. Curieusement à Boulogne, non seulement il y a en plein mais en plus ils sont en bon état. Faut il déplacer les habitants du 93 vers la porte St Cloud ?

      J’utilise le vélib dans Paris sans trop de problème. Oui il faut vraiment faire attention aux autos et automobilistes dangereux (pléonasme) mais on trouve tout de même de nombreux itinéraires fréquentables.


      • Spartacus Spartacus 16 janvier 14:10

        Encore un qui veux jouer le bon samaritain avec l’argent des autres...

        Encore un qui croit que l’état est là pour lui servir de père noël.

        Encore un qui croit que gratuit ça existe.

        Encore un qui ne prend pas le vélo et veut expliquer aux autres comment ça marche.

        Encore un qui ne s’intéresse pas au bilan financier désastreux de la gestion des velib pour les contribuables de Paris et qui veut en rajouter une couche de dettes sur déjà des dettes.


        Au nom de quoi ce serait a ceux qui ne veulent pas de vélo devraient payer pour des bobos qui trouvent ça marrant ?

        Au nom de quoi se serait à la ville de gérer des vélos alors que les vélos privés sans bornes ça existe et qu’ils font de la publicité pour son utilisation et promotion sans que cela coûte un centime au contribuable.

        https://www.cnews.fr/france/2018-05-01/paris-quels-sont-ces-quatre-operateurs-de-velos-en-libre-service-770516

        Le mieux pour les Parisiens, c’est au contraire de supprimer les velibs, et laisser le secteur privé seul a développer le service. La ca fera des économie pour les parisiens.


        • Julien S 16 janvier 14:18

          @Spartacus
          .
          D’ailleurs Paris va devenir pauvre lorsque les banlieusards lassés d’être persécutés s’ils viennent en voiture se fatigueront d’y travailler. 


        • Désintox Désintox 16 janvier 14:42

          @Spartacus
          Vu les nuisances casées par l’automobile, ceux qui la prennent quotidiennement jouent tous les jours avec l’argent des autres En effet, qui paie les infrastructures et les soins aux accidentés et aux intoxiqués sinon le contribuable ?

          Ajoutons que la voiture « façonne » l’aménagement urbain d’une façon très coûteuse.

          Au final, la proposition de l’auteur pourrait donc faire économiser plus d’argent qu’elle en coûterait.


        • Spartacus Spartacus 16 janvier 15:55

          @Désintox
          Encore un bobo des villes de bobos qui vit en centre ville auto-centré sur son petit moi, et qui en plus de vouloir vivre a charge veut imposer son précepte de vie aux autres et comment vivre sous prétexte qu’il a un vélo.

          Aux dernières nouvelles, les villes sont le monopole des infrastructures coûteuses ornementales, techniques et foncières et content bien plus cher que des lignes droites ou vivent les gens qui ont des voitures.

          Et les accidentés en vélo sont plus nombreux et avec des séquelles graves pour n’importe quel accrochage de voitures.
          Sans compter un incompatibilité avec la vie sociale, territoriale et environnementale. Neige, verglas pluie les cons en vélos font pitié et coûtent en soins du froid ou accidentelle une fortune a cause de leur idéologie.

          Et ces bobos qui croient moins polluer et qui font venir les coursiers livrer leurs courses, leurs meuble chez eux en déportant plus de pollution sur les autres qu’avoir leur propre véhicule.

          Ces bobos qui veulent imposer aux autres leurs idéologies romantique simplement parce qu’ils se croient supérieur.
          Triste de France décalée des réalités et de l’utopie intellectuelle


        • Alren Alren 16 janvier 16:21

          @Spartacus

          « Encore un qui croit que l’état est là pour lui servir de père noël. »



          L’État est là au service des citoyens ! Il dispose des prélèvements, nos impôts et taxes, pour plus d’équité et pour des actions servant l’intérêt général.


          Ceci dit je trouve que l’argument de la mairie de Paris que la gratuité des transports en commun ferait abandonner la marche ou le vélo par les gens est ridicule.


          À part ceux et celles qui flânent en faisant les magasins, les piétons parcourent une faible distance sinon ils utiliseraient les transports « à roues » !


          On ne peut pas faire les magasins avec un transport en commun !

          Les gens qui utilisent un vélo -au péril de leur vie et leur santé du fait que l’essoufflement leur fait absorber un maximum de particules fines- ont aussi une préoccupation de se maintenir en forme.

          Ils ne changeront pas pour les transports en commun, même gratuit car le vélo ne coûte rien non plus.




        • MKT 16 janvier 16:53

          @Alren
          Regardez la qualité de l’air à Paris. Elle est loin d’être mauvaise.
          Je roule en vélo dans Paris. Je me déplace jusqu’aux grands magasins où je gare le Vélib.
          Si je fais des courses (vêtements ou autres) je mets dans un grand sac et je rentre chez moi en métro ou en bus.
          Pour un parisien ou un habitant de la très proche banlieue, une auto à demeure est inutile.


        • MKT 16 janvier 16:56

          @Spartacus
          Pouvez vous donner des arguments vérifiables à vos assertions ?
          Merci.


        • hunter hunter 16 janvier 18:54

          @Spartacus

          « Encore un qui croit que gratuit ça existe. »

          Ah bon, ça n’existe pas le gratuit ?

          Et quand dans mon jeune temps, je distribuais quelques bons pains dans la gueule, c’était gratuit pourtant...( à mon âge, je joue moins les malins, faut accepter de veillir....je peux répondre, mais je ne provoque plus, plus le niveau physique...)

          Motivé, et gratuit, je n’ai jamais exigé quoi que ce soit en retour.....

          En retour, j’avais d’autres pains parfois, mais plus souvent des « arrête, arrête », ou bien des fuites, avant même que je ne puisse commencer à distribuer ...

          vous voyez cher ami, vous vivez une vie déconnectée du réel, rien qu’avec un seul exemple, je vous ai prouvé que la gratuité existait !

          Et là, c’était quand même l’exemple le plus hardcore, mais vous n’avez jamais eu une amie qui sans rien demander, vous gratifiait d’une petite fellation, comme ça, juste pour le plaisir de vous faire plaisir.... ?

          Je vous plains si vous n’avez jamais connu ça.....vraiment dommage pour vous, si vous êtes obligé de dégainer votre Platinum, pour qu’une femme s’intéresse temporairement à vous....

          Une certaine rudesse dans l’ensemble de vos propos, au fil d’articles et de réactions, m’apparaît alors comme logique.

          Adishatz

          H/


        • MagicBuster 16 janvier 14:47
          En cinq ans, Paris a perdu près de 60.000 habitants

          .../...

          alors qu’elle en gagnait en moyenne 13.700 entre 2006 et 2011.

          Ainsi, Paris rejoint les 23 autres départements qui essuient une baisse de la population, principalement compris dans une ligne allant des Ardennes au Lot surnommée la « diagonale du vide ».


          https://www.bfmtv.com/societe/en-cinq-ans-paris-a-perdu-pres-de-60-000-habitants-1598946.html

          Comment peut-on croire que c’est parce qu’il y a pas de vélos gratuits ?


          • hunter hunter 16 janvier 18:59

            @MagicBuster

            60 000 ! bah ne vous inquiétez pas, les remplaçants arrivent tous les jours, sur les bateaux type « open arms » ou Aquarius !

            Et là où vous logiez 60 000 locaux, vous pouvez facile entasser 300 000 remplaçants, ça se contente de peu d’espace, le remplaçant...et pour l’espace vital, il y a la rue, avec ses possibilités de s’enrichir, ses proies à chasser, parfait n’est-il pas.... ? même s’il faudrait, selon certains avis, élargir les trottoirs....

             smiley

            Adishatz

            H/


          • Xenozoid Xenozoid 16 janvier 19:02

            @hunter

            combiens de bombes francaises passe la frontiere ?


          • hunter hunter 16 janvier 19:51

            @Xenozoid
            Wtf..., business is business !

            Adishatz

            H/


          • Xenozoid Xenozoid 16 janvier 20:16

            @hunter

            si il y a quelque chose qui pu , c’est surement francais...joke(bizness)


          • mawabi 16 janvier 16:09

            L’auteur aurais pu s’abstenir d’écrire « pendant deux ans »

            Considérant le prix du vélo (en dixiéme de centimes) et de la borne(en centimes) comme marginal, voir négatif si tu les maid in France subventionnée.

            .

            Considérant une consommation électrique anecdotique, un forfait 6kwh instantanée pour tout le park a 0.019 centimes le Kwh, moins de 100€ sur l’an.

            .

            La seule chose a payer de non marginal, c’est le gus avec le camion, qui ramène les vélo en haut, le gus qui répare les chaines pété et les roues voilées.

            Deux type dont on se partage le service a 1000 ou 2000, qui nous coûtent 1€50 par tète et par mois.

            Un camion, un atelier, dont on se partage l’investissement inital, il nous coute 40 centimes par mois et par téte.

            Pour qqchose comme 200 ou 300K€ anuels, le vlib peut être gratuit (mais a caution de 10 ou 50€ quant même, pour inciter a prendre soin du materiel)

            300K, c’est une banane, un sucre, une cacahuète, pas une fortune.

            ++


            • Konyl Konyl 16 janvier 16:56

              La gratuité des transports en commun dans Paris ? Mais alors en plus de devoir habiter en banlieue, je devrais payer pour aller jusqu’à Paris ou les transports seront gratuit et probablement payer cette mesure sur mon pass navigo. Vous devriez remplacer Hidalgo.

              Le vélo gratuit pendant deux ans ? Mais vous savez que nous ne sommes pas à Amsterdam ? Que l’infrastructure n’est déjà pas suffisante à l’heure actuelle et absolument pas adaptée à la pratique du vélo en toute sécurité, comment voulez vous obtenir ça en deux ans alors qu’il faudrait revoir la totalité de la circulation pour permettre ça.

              J’imagine que vous étiez pour la fermeture des voies sur berges... ça sent bon le parisien qui a oublié qu’il y a d’autres êtres humains après le périph.


              • hunter hunter 16 janvier 19:50

                @Konyl

                 «  ça sent bon le parisien qui a oublié qu’il y a d’autres êtres humains après le périph. »

                Non, non, il n’a pas oublié, c’est juste qu’il n’en a rien à foutre !
                C’est du déplorable, du pauvre, du white trash, bref tout ce qui fait chier le parigot aisé !

                susceptible de gueuler, de foutre le bordel...le parigot préfère son migrant docile(mais jusqu’à quand.... ?), pour lui livrer ses pizzas et ses colis amazon !

                D’ailleurs bientôt, Anne va instaurer un péage pour les véhicules et aussi pour les gens !
                On utilisera votre traqueur personnel ( de marque Samsung, Apple, Huawei...au choix), et dès que la géoloc dira que vous êtes dans la ville sacrée, hop, l’appli ira débiter direct votre compte d’un certain montant !

                Ca permettra de renflouer un peu les caisses, car je crois que Anne a un peu chargé la barque, et donc faut tous faire preuve de solidarité heien ?

                Adishatz

                H/


              • Raymond75 16 janvier 17:19

                Pour que les Velibs soient gratuits, il faut et il suffit que ceux qui les fabriquent travaillent gratuitement, tout comme ceux qui en assure la livraison, l’entretien (30 % de Velib volés ou vandalisés chaque année) et l’entretien des pistes cyclables.

                Que les volontaires lèvent la main.

                Autre solution : faire payer les Velibs utilisés par une minorité de jeunes sans enfants par l’ensemble des contribuables ...

                On est dans la logique ’gilets jaunes’ : moins d’impôts et de taxes, plus de services publics  smiley


                • Raymond75 16 janvier 17:20

                   @Raymond75

                  ... et aussi que les matières premières et l’énergie nécessaire pour les fabriquer soient aussi gratuits.


                • Durand Durand 16 janvier 18:14

                  .

                  Les parisiens sont fauchés au point de ne pas pouvoir se payer un vélo ?!!!

                  .

                  Ce n’est plus à la Bastille mais à cette capitale d’assistés, qu’il faut donner l’assaut... !

                  .

                  Paris est devenue le plus grand EHPAD du Monde !

                  .


                  • Durand Durand 16 janvier 18:17

                    Et des incultes fous dirigent l’asile...


                    • troletbuse troletbuse 16 janvier 23:06

                      J’espère que pour Micon, ils ont prévu un vélo sans selle.


                      • troletbuse troletbuse 16 janvier 23:08

                        @troletbuse
                        Il si il s’en sert, ca deviendra un vélo avec selles.


                      • troletbuse troletbuse 16 janvier 23:17

                        Après elles profiteront de la vague de pédales

                        Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.


                        • Le Sudiste Le Sudiste 16 janvier 23:32

                          L’avenir n’augure rien de bon. Avec moins de pollution le parisien va vivre plus longtemps.


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 23:44

                            @Le Sudiste Merde...Excellent !!!


                          • Gingko Gingko 17 janvier 15:39

                            Rendre les Vélib’s gratuit n’aura pas pour effet que « de très nombreuses personnes prendront un Vélib “pour voir” au début ».

                            En effet, même gratuits, leur utilisation restera quand même soumis à la souscription d’un abonnement, certes gratuit, mais qui aura quand même besoin de l’enregistrement de ses coordonnées personnelles et de la réservation de la caution (300 € non débités), comme tout le monde.

                            Formalité administrative un peu contraignante qui, à mon avis, exclura totalement l’idée que quelqu’un puisse décider de prendre un Vélib’ un jour, juste comme ça, sur un coup de tête.


                            • Statis Statis 19 janvier 08:19

                              Merci pour vos commentaires pertinents à ma tribune. Évidemment mon rêve sera difficile à réaliser mais ce n’est pas parce que c’est difficile qu’il ne faut pas rêver et s’inspirer de nos plus grandes aspirations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès