• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccinations : Contre-vérités institutionnelles. A force d’être (...)

Vaccinations : Contre-vérités institutionnelles. A force d’être répété, un mensonge devient vérité

Les français sont convaincus, comme les autorités sanitaires, que « c'est grâce à l'obligation de la vaccination antivariolique qu'a pu être obtenue l'éradication mondiale » de la variole (Réponse du gouvernement publiée au JO le 11/06/2001, page : 3425).

S’appuyant sur l’éradication de ce terrible fléau par la mondialisation de cette vaccination, l’OMS lança, dès 1974, le Programme Elargi de Vaccination (PEV) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, rougeole et tuberculose.

Or, ce vaccin de référence – contre la variole - ne résiste pas à l’examen rigoureux de l’impact de la vaccination de masse sur l’évolution de la variole dont la disparition n’a, en réalité, rien à voir avec les campagnes de vaccination.

- Ainsi, au début du XXe siècle, la mortalité par variole atteignait 10% de la population des Philippines. Prenant possession de cet archipel en 1905, les Etats-Unis décidèrent de lancer une vaste campagne de vaccination. Une épidémie décima plus de 400 000 habitants, soit 25 % de la population. Alors qu'en 1916, 95% de la population était vaccinée, une épidémie toucha 200 000 personnes en 1919, provoquant la mort de 60 000 personnes. Dans l'île de Mindanao, dont les habitants avaient refusé pour des raisons religieuses toute vaccination, on constata seulement 11% de personnes touchées par l'épidémie, tandis qu'à Manille, où tout le monde était vacciné, 64% de la population contracta la variole !

- La dernière campagne mondiale, lancée en 1962 fut catastrophique, des épidémies se déclarant chez des populations vaccinées à 95%, notamment en Inde et au Brésil.

- En France, en 1954, un militaire, ayant eu son dernier rappel vaccinal 4 semaines auparavant, contamina son fils à Vannes en revenant d’Indochine. N’imaginant pas la possibilité d’une variole, l’enfant fut hospitalisé dans une salle commune pour enfants. 67 personnes furent contaminées dont 15 enfants et 3 adultes non vaccinés. On déplora 14 morts tous vaccinés dont deux membres de l’hôpital qui s’étaient fait revaccinés à l’annonce de la maladie (Cf, étude de Guennebaud, site de LNPLV).

- En 1978 à Birmingham, survint le dernier cas de variole au monde : une journaliste fut contaminée en visitant un laboratoire de l’armée. Elle rencontra pour son travail des centaines de personnes, aucune ne contracta la variole.

 

Dès novembre 1972, l’OMS conseilla d’abandonner la vaccination de masse au profit d’une stratégie de « surveillance-endiguement » puisque « même dans la population vaccinée à 90% on pouvait assister à des flambées épidémiques ». Le docteur Henderson, chef de service de l’éradication de la variole à l’OMS, constata qu’avec cette nouvelle approche « on parvenait à faire complètement échec à la transmission, même lorsque l’incidence variolique était élevée et les taux d’immunisation très faibles. »

Fort logiquement, l’OMS publia, en septembre 1971, les conclusions de sa sous-commission qui « a exprimé à l’unanimité l’opinion que la vaccination contre la variole ne devrait pas être recommandée comme procédé de routine dans la première enfance, étant donné que le nombre de complications graves pouvant survenir pendant cette période est hors de proportion avec le risque de complications entraînées par la variole elle-même. ».

La France continua d’imposer pourtant cette vaccination de routine chez tous les nourrissons jusqu’en 1982, provoquant ainsi pendant 10 ans, 350 à 450 encéphalites mortelles chaque année…

 

Dr Marc VERCOUTERE

cri-vie@neuf.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • eugène wermelinger eugène wermelinger 2 janvier 2013 16:48

    Merci au dr Vercoutère pour cette piqûre de rappel.
    Pour le dr Colignon et les autres, allez donc jeter un coup d’oeil très instructif ici :
    http://www.bickel.fr/nouveausite/indexfr.php?page=op4kzbth&id=42


  • DAUDON DAUDON 2 janvier 2013 17:34

    Monsieur,

    Que vous soyez aussi vif contre des preuves innombrables, recherches scientifiques, plus de 70 bouquins écrits par des biologistes, médecins, journalistes [Vaccins en accusation] devraient, tout au moins, vous pousser au bémol quant à vos critiques.

    Voilà plus de quarante ans que le Dr Vercoutère suit la Presse médicale et ses propres expériences ne peuvent l’égarer.
    Avez-vous lu au moins le livre de Michel Georget agrégé de biologie « Vaccinations, les effets indésirables », tout autant que le livre du Dr Elminger « La médecine retrouvée ». 

    Souvenez-vous du Dr Schweitzer et de ses paroles : dès les premières vaccinations en Afrique apparurent les premiers cancers !
    Vous êtes pour les vaccins, soit. Mais au moins citez-nous deux ou trois livres écrits par des médecins qui louent les vaccinations. Je parie, contre vous et la quasi majorité des médecins que vous n’avez rien lu à ce sujet. C’est dommage. Votre bon sens devrait vous indiquer qu’envoyer des miasmes, directement dans le sang révèle l’inaptitude, le manque de réflexion et le sectarisme.
    Respectueusement. J. Daudon


  • VERCOUTERE 2 janvier 2013 17:44

    Puis-je souhaiter en cette période de voeux, que l’obscurantisme sorte enfin de l’ornière de la pensée unique par trop dogmatique.

    Avant d’accuser aveuglément, je vous conseille de lire le livre du Pr Michel Georget « les vérités indésirables ».
    Tous nos grands laboratoires répondent à une seule éthique, celle des indices boursiers. Tous le moyens leur sont bons pour vendre toujours davantage. Lisez donc également Yvan Illitch.
    Que sont les statistiques : des évaluations que l’on interprête pour leur faire dire ce que l’on veut.
    Faites donc organiser un débat public contradictoire....
    Vos propos deviennent diffamatoires. Faut-il un débat devant notre Ordre ou devant la justice ? J’y suis prêt. Quant vous voulez

  • lionel 3 janvier 2013 07:45

    Colignon,



    Qui êtes vous pour vous permettre d’écrire ainsi ? Qui vous permet de parler de Vercouterre ainsi ? Tapinez vous pour la mafia de l’industrie du poison sur ordonnance ? Si Vercouterre est un charlatan, représentez vous les pontes corrompus et ignares qui gèrent la sant... la maladie dans ce pays ?

  • lionel 3 janvier 2013 08:04

    Monsieur Vercoutere,


    Pardon d’avoir mal orthographié votre nom en répondant fougueusement au sieur Colignon. Je vous prie d’agréer l’expression de mon plus grand respect . Ce sont des gens comme vous qui donnent du courage pour continuer à Vivre. 

    Merci beaucoup pour votre travail.

    Souhaitons que l’UPR vous contact un jour pour faire avancer la santé dans ce pays avec vos collègues et qu’un débat national soit lancé au sujet des vaccins et de la santé.

  • lionel 3 janvier 2013 08:10

    Colignon, 


    Pour les ballonnements intestinaux et les gaz nauséabonds, il y a l’anis, nul besoin de laisser votre cerveau méthanisé. Sinon vous avez oublié de qualifier l’auteur de négationniste (des bienfaits du poison sur ordonnance), conspirationiste (les labos subvertissent la société et la santé publique), Islamistes peut être ?
     


  • lionel 3 janvier 2013 09:01

    Vous m’emmerdez ? Mais nous avions remarqué qu’il n’y avait dans vos bagage, que du caca... Je ne suis donc pas surpris que vous essayez de m’en couvrir... Rassurez vous, je suis protégé... Vacciné contre les... Emmerdeur. 


    Bises

  • Voltaire Voltaire 3 janvier 2013 12:10

    L’auteur continue sa croisade anti-vaccination sur Agoravox, à raison d’un article par semaine ces derniers temps. Comme il s’agit bien d’une croisade, toute argumentation scientifique est bien évidemment proscrite.

    Pour la petite minorité de lecteurs dont la conviction n’est pas faite, je me permets ici d’apporter quelques lumières sur l’example cité de la vaccination contre la variole aux Philippines au début du 20ème siècle, après passage des Philippines sous responsabilité américaine.

    Contrairement à ce qu’indique l’auteur, la variole, endémique aux Philipinnes depuis très longtemps, faisait au 19ème siècle (sous domination espagnole) plusieurs milliers (voire dizaines de milliers) de morts par an. Ce chiffre a fortement baissé une fois l’effort de vaccination intensive entrepris au début du 20ème, sauf dans les années 1918-19, au plus fort d’une très importante vague épidémique.

    L’auteur suggère que la mortalité due à la variole a fortement augmentée suite à cet effort de vaccination. Mais l’analyse des faits ne confirme pas cette vision (voir notamment l’article de John C. Mc Vail publié dans le British Medical Journal. 1923 January 27 ; 1(3239) : 158–162 « Small-pox and Vaccination in the Philippines »).

     En réalité, cette vaccination s’est heurtée à deux problèmes majeurs : une très forte surestimation du nombre de personnes effectivement vaccinées (souvent d’un facteur 2, faute de personnel qualifié et de rapport exagérés de la part d’autorités locales), et un taux de vaccination effectif faible (entre 25 et 50% d’échec), en raison de la grande difficulté de maintenir la chaine du froid (les vaccins lyophilisés ne formaient qu’un quart des stocks disponibles, et préserver les vaccins « humides » à température froide dans un pays tropical se révélà être un défi majeur). Lorsque les données sont analysées en détail, on découvre que seules environ 7% des personnes effectivement vaccinées furent affectées par la variole, et que les fatalités lors de l’émidémie de 1919 touchèrent surtout les enfants de moins de 4 ans qui n’étaient pas vaccinés.

    Ces difficultés expliquent largement pourquoi il fallut une vingtaine d’années de campagnes de vaccination avant de réduire totalement l’impact de la variole aux Philippines.


  • lionel 3 janvier 2013 12:16

    @ pseudo Voltaire,


    Pourriez vous étudier l’histoire de l’occupation étazunienne des philippine et nous rappeler combien de morts cette « rencontre » à engendrée ? Cela n’a rien à voir avec la vaccination ? Qui sait ? Un regard holistique sur l’histoire de l’empire, des sociétés multinationales qui en sont le coeur, est parfois très instructif. 

  • DAUDON DAUDON 3 janvier 2013 21:40

    Monsieur, d’ailleurs ce sera la dernière !

    Connaissez-vous la seule vaccination qui puisse être bénéfique et protège vraiment ?
    La vaccination contre la variole à l’aide de pus venu du cow-pox, maladie des pis de la vache.
    Jenner avait remarqué que les femmes de fermes qui trayaient les vaches n’attrapaient jamais la variole. Maheureusement, des individus dans votre genre raisonnèrent d’une autre manière et prirent du pus de varioleux. Bonjour les dégâts ! Ceci, vous l’ignoriez !!!.

    Ne vous étonnez pas qu’un jour des médecins de votre acabit puissent mendier devant les églises. Ne comptez pas sur Pasteur et Cie pour vous tendre la main.

    Les 70 bouquins écrits sur le sujet vous isolent. Nous ne demandons qu’une chose, que vous soyez viré du groupe des modérateurs. Je suis sûr que la plupart de ceux qui vous critiquent ont les mêmes pensées. Que les superbes « branlées » que vous recevez éteignent vos sottises. Le Dr Vercoutère est bien un homme à mettre à l’honneur.

    Au fait, d’où vient la polio ? Voyez les coordonnées de la tuberculose, elles se situent en milieu acido-oxydé, très près de la polio. Vaccinez contre la tuberculose, plutôt que de prendre des mesures sanitaires exemplaires, et le fléchissement des défenses immunitaires entraînera vraisemblablement la polio. Souvenez-vous de Pasteur et de la maladie du charbon. Mais pourquoi vous remémorer ce que vous n’avez jamais su.

    Je comprends aujourd’hui, pourquoi nous sommes si mal soignés.



  • Francis, agnotologue JL 2 janvier 2013 18:57

    « Schweitzer était fou et ne savait même pas interpréter Bach... »

    Là je crois que notre ami Colignon fait dans le second degré ou dans la provocation. Petit canaillou !

     smiley


    • Francis, agnotologue JL 2 janvier 2013 19:03

      Mais quand je lis ça sous sa plume : "les grandes vaccination (Tetanos, polio, et anciennement variole) sont des miracles de la science et il convient de les maintenir vigoureusement. Quiconque prétend le contraire est un fou furieux. et un criminel !"

      je me dis que ce gars-là est mal placé pour donner des leçons de méthodologie scientifique.

      En effet, sauf à affirmer que la polio et la variole sont des maladies de l’homme contemporain - et alors, il convient d’en chercher les causes -, tout individu normalement constitué sait que l’homme n’a pas franchi ces millénaires que nous lui connaissons, en dépit de ces maladies grâce à ces vaccins.

      Le fou furieux ici pourrait bien être celui qui dit !


    • Francis, agnotologue JL 2 janvier 2013 19:55

      Colignon,

      la variole : si l’on en croit Jack London, les blancs avaient une curieuse façon de vacciner les Indiens contre la variole ; en leur donnant des couvertures contaminées !

      Le tétanos : sauf erreur grossière de ma part, ce n’est pas une maladie contagieuse, et l’hygiène est incomparablement plus efficace que la vaccination.

      Sur le Pr Georgette : je suppose que lui non plus ne sait pas interpréter Bach ?

      On commence à avoir une idée précise de vos talents, Colignon : vous jouez du piano, savez ce qu’est un logarithme et aussi, un antigène ! Quoi encore ?

      Au fait, y avait-il des antigènes dans le fameux vaccin de Pasteur ?


    • VERCOUTERE 2 janvier 2013 22:03

      Ne savez-vous que blasphémer, calomnier, diffamer et devenir ordurier ?

      Heureusement, les médecins ne sont pas tous comme vous. Je préfère cultiver l’humilité plutôt que ce que vous défende ou révéler par vos propos.

      Le Pr Georget en connaît peut-être plus que vous en matière d’immunologie. Avez-vous lu son livre ? Mettez-vous en doute ses références scientifiques ? 
      Avez-vous lu le livre du Dr Ancelet sur Pasteur, celui du Dr Pilette sur l’Aluminium ???

      Auriez-vous peur d’un débat contradictoire ?
      Invitez donc deux de vos collègues, je ferais de même et nous choisirons un modérateur ...







    • Ronfladonf Ronfladonf 3 janvier 2013 13:58

      Ahhhh les batailles d’égo...

      J’aime ça.

      Déjà vous n’êtes pas d’accord sur les faits concernant la variole...
      On a de la chance, c’est le type de désaccord le plus facile à régler.

      Peut-être qu’en réglant ce problème en premier on arrivera à y voir plus clair.

      Pour ma part Ni l’un ni l’autre ne m’aide à y voir plus clair avec ce dialogue de sourds... et c’est pas faute d’essayer de me renseigner. Donc tous les 2, vous n’avez aucune crédibilité à mes yeux...

      Quelqu’un pour éclaircir cette question pour de bon ????


    • Deneb Deneb 4 janvier 2013 08:07

      Comme d’habitude sur AV, les plussés c’est de la propagande, les moinssés c’est la raison. Quand je vois ceux qui sont contre les vaccins - lionel et compagnie, il n’y a vraiment pas photo. Agoravox est tristement devenu un organe de la propagande obscurantiste, entre les bondieuseries et les charlataneries on ne sait plus à quel saint se vouer....

      Encore que Voltaire, je le trouve en bien mauvaise compagnie

    • Mc Bebert 2 janvier 2013 19:06

      « Quiconque prétend le contraire est un fou furieux. et un criminel ! » 

      J’aime ce type de propos mesurés. Monsieur sait tout et a lui même effectué des études approfondies sur les vaccins. Le doute devrait faire partie intégrante de toute science... sinon, on se rapproche dangereusement de la religion... et ce n’est pas parce que vous êtes chirurgien que vous avez la science infuse sur tout. Vos propos manquent de modestie !

      • Mc Bebert 2 janvier 2013 22:30

        Bon au moins on sait à qui on a à faire. A quelqu’un qui sait ! Qui sait quoi ? Ce qu’on lui a appris. C’est bien ! Mais vous est vous posé au moins une fois la question : « et si ce qu’on m’avait enseigné était faux ? » A l’époque des gens enseignaient que la Terre était plate.... Vous représentez tout ce qu’il y a de plus détestables chez les prétendues « élites ». Un manque total d’ouverture d’esprit et de remise en cause. On voit où cela nous mène !


      • Runescape Transit 2 janvier 2013 22:31

        A du genre My Beber smiley


      • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 01:53


        Pour le reste je maintiens mes accusations... les détracteurs systématiques de la vaccination sont de purs cons !


        Depuis quand, mon cher confrère, la chirurgie prédispose-t-elle particulièrement à l’étude des vaccins ? Vous montrez ici, comme la plupart de nos confrères,que vous ignorez tout de ce dont vous parlez. Le chirurgien moins encore que le généraliste lambda.
        Nous n’attaquons pas les vaccins par esprit de système, mais simplement parce que nous les avons étudiés : et quiconque prend cette peine arrive aux mêmes conclusions que nous.
        Vous véhiculez de vieilles lunes, au mépris des nombreux travaux qui les condamnent, travaux que vous n’avez jamais lus, et que vous ne lirez jamais, tout imbu de vous-même et de votre pseudo-science éculée que vous êtes.
        Et manier l’insulte montre la bassesse de votre mentalité, et la faiblesse de votre argumentaire. Les coups et les insultes sont les arguments de ceux qui n’en ont pas. Vous pourrez nous citer cent articles émanant des labos ( qui sont votre source unique, même si vous n’en avez pas conscience, et qui vous ont depuis toujours bourré le crane au travers des revues médicales), nous en aurons mille, authentiques et vérifiables ceux-là, pour les contredire. 
        Votre cause est dépassée, indéfendable.
        Pour le reste, la médecine est une école de modestie, dont vous devriez retrouver les bancs, pour l’avoir oublié, ou toujours ignoré. Votre suffisance n’a finalement d’égale que votre insuffisance.
        Vous verrez au travers de mon article, plus bas, qui est le fou, qui est le criminel...


      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 janvier 2013 07:31

        Monsieur Colignon : jusqu’à présent, zéro argument dans vos propos et 100 % d’insultes. Si vous avez la science de votre côté, pourquoi diable votre comportement est-il celui d’un inquisiteur fanatique terrifié à l’idée que ses croyances pourraient être remise en question ? Vous êtes peut-être un bon chirurgien au sens manuel (un technicien habile, voire un artiste consciencieux) mais vous n’êtes manifestement pas un scientifique. 


      • Mc Bebert 3 janvier 2013 08:01

        Je n’arriverai jamais à comprendre ce type de personnage totalement imbu de lui même. Il a le droit de ne pas être d’accord avec l’article... Mais le respect est quelque chose qu’on ne lui a sans doute pas enseigné. Et il va falloir qu’il comprenne que pour contrer des arguments, il faut en avoir soi même... Mais bon, faut aussi l’excuser, ce n’est pas sa spécialité... c’est en quelque sorte un « garagiste » du corps humain... et pour faire dans le cliché, ce ne sont pas forcément des personnages réputés pour leur subtilité ou leur raffinement !! smiley


      • lionel 3 janvier 2013 08:17

        Colignon, 


        Vous êtes une caricature... Vous ne venez pas débattre mais déverser votre bile, vous être atrabilaire ? Vous vous sentez morveux ? Mouchez vous ! 

        Une petite verveine ?

      • lionel 3 janvier 2013 09:07

        Emmerder : Couvrir d’excrément


        Emmerdeur : Celui dont la vocation, parfois la nature, est de couvrir de merde

        Sac à caca : Bagage intellectuel de l’emmerdeur qui lui permet d’emmerder.

      • lionel 3 janvier 2013 13:46

        Soit le pseudo colignon est un Troll, soit on peut le considérer comme une personnalité autoritaire. Je n’affirme pas mon « diagnostique » dans ce cas (auto-dérision) mais ce type de personnalité a les caractéristiques que vous soulignez.


        De plus, si des personnalité ont été gratifiées par un diplôme, l’amour et la reconnaissance familiale pour leur « réussite » sociale, la remise en question éventuelle est très profonde et transcende les termes du débat. La personnalité défend en quelque sorte son intégrité. 

      • Pyrathome Pyrathome 2 janvier 2013 21:34

        Alain Colignon = prosélyte patenté....


        • pabst465 3 janvier 2013 00:29

          Un article récent de The Independent à méditer :

          « Les géants de l’industrie pharmaceutiques condamnés à payer 11 milliards de $ pour pratiques criminelles

          L’industrie pharmaceutique mondiale a accumulé des amendes de plus de 11 milliards de dollars au cours des trois dernières années pour des actes criminels, dont des rétentions de données sur la sécurité, et la promotion de médicaments en dehors des Autorisations de Mise sur le Marché (AMM).

          En tout, 26 entreprises, dont huit des 10 plus importantes du monde, ont été reconnues comme ayant agi de façon malhonnête. L’ampleur des fraudes, révélée pour la première fois, a entamé la confiance du public et des professionnels de l’industrie et a retardé les progrès cliniques, selon deux articles publiés dans le New England Journal of Medicine d’aujourd’hui. D’éminents avocats ont prévenu que les amendes de plusieurs milliards de dollars ne suffisent pas à changer le comportement de l’industrie. »...


          • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 2013 00:55

            Laisser faire la nature, c’est très bien, mais l’amélioration des conditions de vie a tout de même rendu nos contemporains un peu plus résistants aux maladies que les hommes du passé. Si on veut absolument, comme il semble dans cette page, faire diminuer la population globale de la planète, pour pouvoir peut-être enfin restituer cette dernière à des espèces préférables à l’homme (c’est le fantasme de tous les écologistes !), il n’est pas certain qu’il suffise d’arrêter les vaccinations.

            Au milieu du XIVe siècle, en moins de dix ans, la peste noire avait réussi à éliminer plus d’un tiers de la population européenne. Remarquable résultat, et très enthousiasmant, qu’on n’obtiendra pas du jour au lendemain en supprimant toutes les vaccinations, et pas seulement celle contre la petite vérole.

            C’est assez fascinant, les maladies. Rien n’est plus séduisant pour l’esprit que la belle description, dans un traité de sémiologie médicale, d’une évolution qui conduit inévitablement, et par palliers successifs, des premiers symptômes à la mort. Autrefois, la syphillis, par exemple, était un admirable drame en quatre actes, fort littéraire et quelque peu tragique. On pouvait espérer que le sida lui ressemblerait un peu, mais il paraît, hélas, qu’on commence à moins en mourir. On peut avoir la nostalgie d’une époque où la médecine était totalement impuissante, et où la maladie dictait superbement sa loi. Louis XV mourant à Versailles de sa petite vérole, ça n’était certes pas sans charme, au troisième quart du siècle des Lumières.

            Cela dit, la médecine m’a quand même plusieurs fois tiré d’affaire, et des pattes de la sale nature ; je ne lui en veux donc pas tant que cela. Laissons faire la médecine !

             

             


            • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 01:26

              Et encore, le Dr Vercoutère ne dénonce-t-il ici que le vaccin antivariolique.

              Mais il y en a autant à dire sur n’importe quel vaccin. Tous sont potentiellement dangereux, et sont de plus pratiquement inefficaces (oui, mon cher Colignon, même le sacro-saint vaccin antitétanique, pour la simple raison que le bacille, ne migrant pas par voie sanguine mais le long des nerfs, ne rencontre jamais les anticorps sanguins sensés le combattre).
               De plus, ce sont souvent les campagnes de vaccinations qui provoquent aujourd’hui les épidémies ; d’ailleurs les seuls cas de paralysie infantile qu’on trouve encore sont dus au virus polio vaccinal, et non au virus sauvage : cqfd.
              Je prendrai les trois seuls obligatoires pour exemple : Diphtérie, Tétanos et Polio.
              Savez-vous que si vous pratiquez ces vaccinations à deux, trois et quatre mois, comme c’est la consigne, vous obtiendrez à 7 ans 13%¨d’asthmatiques.
              Si vous les reculez à 4, 5 et 6 mois, vous n’avez déjà plus que 7% d’asthmatiques à 7 ans.
              Si vous attendez 1 an, il n’y aura plus que 1% d’asthmatiques à 7 ans.
              Ce qui veut dire que les médecins fabriquent de toutes pièces plus de 92% des asthmatiques...
              Maintenant je vais vous donner des chiffres sur l’incidence des vaccinations sur les diverses maladies qui peuvent toucher les enfants. On a pu étudier ces données sur des groupes d’enfants non vaccinés, (comme on peut en trouver en Allemagne où les vaccinations ne sont pas obligatoires) versus des groupes d’enfants vaccinés.
              Le premier chiffre donnera l’incidence de la maladie chez les vaccinés, le deuxième sur les non-vaccinés. Retenez votre souffle, et toi, Colignon, si tu es un confrère, essaye d’ouvrir tes yeux et d’éveiller ton esprit embrumé par des décennies d’intoxication par les grands groupes pharmaceutiques, depuis que Pasteur, cet escroc et assassin, a initié le processus :

                                                    vaccinés                 non vaccinés
              allergies                                  22.9                    10.6        x 2
              asthme, bronchite chronique    18                       2.4        x 7
              Névrodermites                         13.2                    7          x 2
              Herpes                                   12.8                     0.2       x 64 !!!!
              Otites moyennes                    11                       2          x 5.5
              Rhume des foins                    10.7                     2.6        x 4
              Hyperactivité                            7.9                      2          x 4
              Scoliose                                5.3                      0.5      x 11   !!!
              Epilepsie                               3.6                     0.3        x 12  !!!
              Migraines                            2.5                     1.1        x 2.3
              Désordres thyroïdiens          1.7                      0.1        x17  !!!
               

              Voilà le tableau global. Certains s’étonneront de voir les scolioses multipliées par 11, et c’est vrai que ça peut surprendre, sauf si on comprend que tout vaccin provoque une souffrance neurologique et des contractures musculaires qui déforment le rachis par des tensions inadaptées. J’ai aussi des chiffres montrant que les vaccinés portent plus de lunettes que les autres.
              Vous comprenez que, que ce soit par ignorance ou intérêt, mes confrères ont assez peu tendance à remettre en cause les vaccinations, qui leur rapportent à la fois un droit d’entrée lors des vaccinations, et un lot de petits malades pour plus tard,qu’ils soigneront avec dévouement.
              Personnellement, lorsque j’ai décidé il y a trois ans d’arrêter de vacciner, j’ai perdu 30.000 euros de CA annuel. Je suppose que c’est pour ça que j’ai du mal à faire des émules.
              Evidemment, il faut lire Michel Georget (Vaccinations : les vérités indésirables), qu’un fumier de lapin a ici calomnié bien vilainement, ce qui est dans la droite ligne de la politique des labos. Je précise que Michel Georget est entre autres professeur agrégé de Sciences Naturelles, avec un certificat de physiologie animale
              On pourra lire aussi « Qui aime bien vaccine peu », éditions Jouvence, plus court et très complet, pas cher (5 euros).
              Mais aussi tous les bouquins de l’excellente journaliste scientifique Sylvie Simon.
              En plus, bien sûr, des livres de l’auteur de ce billet si instructif.
              C’est toujours un effort de remettre ses connaissances en question. Mais le jeu en vaut la chandelle : réfléchissez et étudiez, avant de vacciner vos enfants : c’est une certitude que les enfants non-vaccinés sont en meilleure santé que les autres, et de beaucoup.
              Au pire, ne faites pas de zèle : contentez-vous des trois obligatoires, puisque c’est encore (et très provisoirement) la loi. Vous apprendrez à cette occasion que le DTPolio, seul obligatoire, n’est plus disponible depuis des années : une façon comme une autre de vous imposer quelques valences supplémentaires... Il existe bien le Revaxis, moins dosé en Diphtérie, mais contrindiqué avant 6 ans. Vous êtes en droit de refuser les vaccins, de ce fait : mais attention, la galère à l’entrée en crèche ou à l’école...

              • Urukan 5 février 2013 16:31

                Je me pose quelques questions à propos des chiffres que vous citez. Tout d’abord, quelle en est la source ? Quel est le volume de l’echantillon statistiques ? Quelle est la population observée ?

                J’ai aussi une interrogation à propos du caractère représentatif de ces chiffres : serait-il possible qu’ils présentent un biais par le simple fait que les personnes non vaccinées sont moins bien suivies médicalement et/ou rejetent la médecine conventionnelle ?


              • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 02:44

                Liste d’ouvrages français, dont la simple lecture des titres, interpelle. 

                Colignon pourra remarquer que la moitié sont écrits par des médecins ou des professeurs de médecine. Des traîtres, des fous ou des criminels, sans doute... Mais a-t-il lu un seul de ces ouvrages, et peut-il nous en citer de contraires à ces thèses qui ne soient pas issus de l’industrie vaccinale ?
                Il convient de rappeler que si les défenseurs des vaccins ont tout à gagner en perpétuant leurs mensonges, leurs adversaires ont tout à perdre, et parfois leur diplôme, mais rien à gagner.

                -« Les vaccins n’ont pas fait reculer les épidémies » (Pr. F. DELARUE)
                -”La mafia médicale” (Dr. G. Lanctôt) Ed. Voici la Clé,
                -”La dictature médico-scientifique” (Sylvie Simon) Ed. Filipacch,
                -”Vaccination, erreur médicale du siècle” (Dr. L. De Brouwer) Ed. Louise Courteau,
                -”Danse avec le diable” (G.Schwab) Ed. Courrier du livre,
                -« Les charlatans de la médecine » (C.V. D’AUTREC) Ed. La table ronde
                -“La guerre des virus” (L.Horowitz) Ed. Félix,
                -”Au coeur du vivant” (J. Bousquet) Ed. St Michel,
                -”Le malade déchaîné” (R. Bickel) Ed. ALTESS.
                -”Vaccinations : l’Overdose” (Sylvie Simon) Ed. Déjà
                -”Tétanos, le mirage de la vaccination” (F. JOET) Ed. Alis
                -”Pour en Finir avec Pasteur” Dr Eric Ancelet (Ed Marco Pietteur)
                -”La Santé confisquée” Mirko et Monique Beljanski (Ed Compagnie) 
                -”La lumière médicale” Dr Norbert Bensaïd (Ed Le Seuil)
                -”Mon enfant et les vaccins” Dr F. Berthoud (Ed Soleil)
                ”On peut tuer ton enfant” (Dr P. Chavanon) Ed Médicis
                -”Les Vérités indésirables- Le cas Pasteur” (archives Internationales Claude Bernard) Ed La Vieille Taupe 1989,
                -”L’intoxication vaccinale” (F. Delarue) Ed Le Seuil 1977
                -“La rançon des vaccinations (Simone Delarue) Ed LNPLV 6°Ed 1988
                -« le procès des vaccinations obligatoires » (Dr. J. KALMAR – Me J. EYNARD, Avocat Grenoble) 1961,
                -« Pour la liberté, contre l’obligation des vaccinations » Marcel LEMAIRE (Préface de Me F. HOFFET, Avocat Strasbourg) 1961
                -« La santé assassinée » (Isabelle ROBARD Avocat Paris) Ed. de l’Ancre
                -”L’intox, quelques vérités sur vos médicaments” (Dr Bruno Donatini) Ed MIF
                -”Des lobbies contre la santé” Roger Lenglet (Ed Syros)
                -”Des enfants sains même sans médecins” (Dr R.Mendelsohn) Ed Soleil 1987
                -”La poliomyélite, quel vaccin ? quel risque ? “ (Dr Jean Pilette) Ed de l’Aronde 1997 
                -”La catastrophe des vaccins obligatoires” (Pr. TISSOT) Ed. de l’Ouest 1950 
                -« Les dessous des vaccinations (Dr. SCOHY) Ed. Cheminements
                - »Vaccinations : le droit de choisir" (Dr. F. CHOFFAT) Ed. Jouvence
                -« Vaccin Hépatite B : Les coulisses d’un scandale » (Sylvie SIMON et Dr. Marc VERCOUTERE) Ed. Marco Pietteur,
                -« La santé publique en otage » (Eric GIACOMETTI) Ed. Albin Michel
                -« La médecine retrouvée » (Dr. Jean ELMIGER) (Ed. Léa)
                -« La faillite du BCG » Dr. Marcel FERRU 1995. (imprimerie P.U.F.)
                -« Déjà vacciné ? Comment s’en sortir ? » (Sylvie SIMON) 
                -« vacciner nos enfants ? » Dr. Françoise BERTHOUD (Ed. Soleil)
                -« Exercice illégal de la guérison » Sylvie SIMON (Ed. Marco Pietteur)
                -« Vaccinations, les vérités indésirables » (Pr. GEORGET) Ed. DANGLES : Préface du Pr. CORNILLOT, Doyen de la Fac. De Médecine de BOBIGNY. (*)
                -« Les vaccinations en question » Me AUTERIVE, Avocat, Paris, G. BUCHWALD, J. CLEMENTS, B. DUNKBAR, K. GAUBLOMME, M. GEORGET, L. HESSEL, K. HOPPENBROUWERS, P. LANNOYE, D. MIEDICO, P. SHATTOK (Ed. Frison-Roche)
                -« Vaccination, la grande illusion » (ouvrage sous forme de B.D.) René BICKEL 2003
                -« Vaccinations, je ne serai plus complice » (Dr. Jean MERIC) Ed. Résurgence 2004.
                -« Les vaccins sont des poisons » (Dr. Tal SCHALLER) Ed. Vivez Soleil
                -« Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins » (Sylvie SIMON) Ed. DANGLES 2005.
                -« Vaccins, On nous aurait menti ? l’avis d’un avocat » (Jean-Pierre JOSEPH) Ed. Marco Piétteur. 1ère éd. 2006 . Réédité et remis à jour : fév. 2008
                -« VACCINS, l’avis d’un médecin holistique » (Dr. TAL SCHALLER) Ed. Marco Pietteur 2006
                -« Autisme et vaccination : responsable mais non coupable ! » (Sylvie SIMON) Ed. Trédaniel 2007
                « Vaccins, un génocide planétaire ? » (Dr. Tal SCHALLER) Ed. Marco Pietteur 2009

                • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 03:04

                  Avant d’aller dormir, je veux vous donner un des meilleurs sites d’information, où vous apprendrez un tas de choses peur reluisantes sur les vaccins.

                  Même Colignon pourrait y virer sa cuti. Sait-on jamais ?


                  Pardon d’avoir été un peu long, mais c’est un sujet capital, auquel j’ai consacré ces trois dernières années. Je prétends donc, mais avec modestie, en savoir un peu plus long que lui.
                  Mon message sera : apprenez, renseignez-vous, ne cédez pas au terrorisme culpabilisateur de votre médecin traitant. Je prétends qu’au bout de quelques jours de recherche, vous en saurez beaucoup plus que lui sur le sujet, vu que c’est expédié en quelques heures sur les bancs de la fac. En effet, on ne remet pas en question une religion, c’est une perte de temps.
                  Il vous traitera de mauvaise mère, et tous les arguments seront bons pour vous déstabiliser, selon une technique bien rodée et qui a fait ses preuves : ne cédez rien.

                  • lionel 3 janvier 2013 08:21

                    Merci Doc pour vos intervention massive de source d’information et d’éducation face à une attaque de Troll. Y a t’il un vaccin contre ces perturbateurs de débat ? Le bon sens, l’éveil, l’humour, le discernement.


                  • Montagnais .. FRIDA Montagnais 3 janvier 2013 04:32

                    . . pas étonnant qu’y en ait des qui trouvent pas à dormir . .


                    - mais c’est certain aussi qu’y en ait des qui dorment debout .

                    Pauvre Baudruchon . . Pauvre Mimile & Proprole . . Pauvre Mame Michut . . Perdus !

                    .. Rançonnes malmenés par tous les bouts.

                    .. Même par les docteurs. Les cures encore.. On comprenait.. Mais les docteurs.. !

                  • lionel 3 janvier 2013 08:22

                    Je me porte en faux !

                    Colignon, il y a encore une chose que vous pouvez faire pour nous. Dégagez, allez trollez ailleurs !!

                  • Mc Bebert 3 janvier 2013 09:09

                     Colignon 


                    « Il faut au contraire absolument se battre contre des propos scientifiques scandaleux qui ne s’adressent pas à des médecins mais à des gens incapables de juger par eux-mêmes. »

                    Il est vrai que les erreurs médicales n’ont jamais existées... les médecins ne se trompent jamais et ne proposent sur ordonnance que des médocs sensés nous guérir... Et on fait bien de leur faire confiance, puisqu’on ne peut pas juger par nous mêmes, nous pauvres incultes et stupides gueux... 
                    Colignon, il serait bon que certaines personnes vous défèquent dans les narines afin que vous puissiez sentir la merveilleuse odeur que dégage vos propos ! 
                    Vous avez sans doute accumulé un certain savoir (ATTENTION, il est peut être erroné !!), mais vous avez oublié de faire fonctionner le reste de vos neurones.. Vous êtes loin de respirer l’intelligence. 

                  • lionel 3 janvier 2013 09:42

                    « sur ce site vous faites de la masturbation mutuelle »


                    C’est pour cela que vous vous êtes joint à nous ? Gros Coquin !!... 

                  • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 21:44

                    Ignorant, vulgaire, scatologique et puant de suffisance : la vaccination a trouvé là un fabuleux défenseur.

                    S’il n’existait pas tout fait, j’aurais pu l’inventer, pour nous servir...

                  • Mc Bebert 3 janvier 2013 23:18

                    @ Colignon


                    Les erreurs médicales vont de paires les traitements prescrits... c’était sous entendu dans ma phrase (mais bon, je vois qu’il faut être plus explicite). Je veux dire par là que beaucoup de médecins prescrivent des médocs dont ils ignorent les effets de leur composition (et ne me demandez pas une liste, vous la connaissez très bien. D’ailleurs, les scandales à ce sujet sont de plus en plus nombreux !!) Les labos fabriquent, vendent... et les médecins prescrivent sans vraiment connaitre les conséquences de leur absorption. Vous voulez le rapport avec les vaccins ou bien je dois être de nouveau plus explicite ?

                  • VERCOUTERE 4 janvier 2013 06:37

                    Cher dur de la piqûre et de la scie à amputer,

                    Si j’avais, aujourd’hui, un enfant ce n’est pas chez vous que j’irai. Vous ne savez que ce que l’on vous appris. Antibiotiques, corticoïdes, merdicoïdes et tout produit venant des Lobbys aux racines nazies (LIvre du Dr Rath : les racines nazies de l’UE.)

                    Ne faites rien pour nous et prenez votre retraite. Cessez de juger les autres d’après vous-même.

                    Vous avez lu tous les bouquins contre les vaccins ? Vous avez du travail pour refaire votre retard et devenir un citoyen raisonnable.


                  • Deneb Deneb 4 janvier 2013 08:50

                    Mc Bebert : l’alter égo d’un tricheur multi-pseudo, c’est plus qu’évident. On ne le sort pas souvent du placard. Ca doit être du JL...


                  • Mc Bebert 4 janvier 2013 10:11

                    @ Deneb


                    Attention on va vous traiter de parano... :-P Malheureusement pour vous, je suis juste quelqu’un qui poste que très peu de messages. Mais bon, j’ai l’impression que ça vous rassure que les « propagandiste de l’obscurantisme » soit peu nombreux. Je vous laisse croire à la bonne parole officielle.... l’histoire a prouvé à maintes reprises qu’elle était l’unique et seule vérité. smiley
                    Ouvrir les yeux, écouter les « détracteurs », se faire sa tambouille personnelle en fonction de ses convictions, et attendre « Les » réponses... (s’il elles arrivent un jour) me semble être une posture plutôt sage ! Le problème ici, c’est que ça vire rapidement aux insultes et calomnies (de toute part bien souvent)... c’est bien dommage !

                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 janvier 2013 07:46

                    @Colignon : « AUX LECTEURS DE CE SITE.....

                    Passez votre chemin, ils sont fous...Leurs références tiennent à un biologiste raté, à des journalistes, à des écrivains !!!! »


                    Heureusement vous arrivez pour rétablir la pure vérité en brandissant Wikipédia !  smiley

                    Nous voilà donc sauvés. 


                  • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 08:56

                    Cette opposition semble plus importante dans les classes socioprofessionnelles les plus élevées[94].

                    Ca ne vous pose pas problème, que plus on est éduqué, plus on s’instruit, et moins on veut du vaccin ? Celui-ci ne s’adresserait-il plus qu’aux imbéciles, mettant à l’abri les élites qui ont tout compris ? Une sorte d’eugénisme, en somme...
                    Pour le reste, par un copier-collé qui ne vous a surement pas fatigué, vous avez repris l’essentiel de nos arguments. Sans le vouloir, vous avez fait un excellent plaidoyer contre le vaccin. A part le coup des fourmis, qu’on ne m’avait pas encore fait...

                    « détournement des résultats d’études scientifiques sur la vaccination »
                    C’est bien la chose pratiquée par les labos vaccinaux, avec dissimulation criminelle des véritables résultats des investigations, qu’on a eu le grand tort de leur confier, comme si c’était au boucher d’établir des critères de qualité pour sa bidoche...

                    « témoignage de patients/parents d’enfants touchés par une maladie grave dans les suite de la vaccination ; »
                    Mais pas seulement : 15.000 personnes ont été discrètement indemnisées par les laboratoires à la suite des dégâts du vaccin anti-hépatite B. Une seule consigne : prendre les gros sous et fermer sa g...

                  • DAUDON DAUDON 3 janvier 2013 21:57

                    Wikipédia, cher béotien, a été financé par Georges Soros. Voir : http://www.depute-daudon-2012.com/blog/lire-article-649252-9683106-wikipedia___facebook__aux_ordres__.html

                    et le livre du Dr Rath, les origines nazies de l’Union Européenne et Cancer, fin d’une maladie de civilisation à commander en Hollande.

                    Oui Georges Soros ami des banquiers apatrides !


                  • chmoll chmoll 3 janvier 2013 07:10

                    comment ça la frenchie a tué des enfants jusqu’en 1982 , l’servier a pris la relève et bien, d’autres aussi

                    donc la frenchie continue de tuer jusqu’en 2012


                    • chmoll chmoll 3 janvier 2013 18:24

                      toi , tu dois avoir le costard


                    • Runescape Transit 3 janvier 2013 18:27

                      Comme tout NO TIME qui se respecte !


                    • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 11:22

                      On remarquera que le sieur Colignon ne s’adresse jamais à moi, bien que je l’ai sauvagement (mais poliment) agressé. Sans doute sait-il que tous ses arguments tomberont sur un roc, et craint-il de montrer son ignorance crasse s’il entreprend de débattre avec moi. Jusqu’ici, son argumentaire est limité au copier-collé et aux insultes.

                      Il n’est pas impossible que j’aie compris pourquoi : sur le site de l’annuaire des médecins :
                      je n’ai pas trouvé trace du moindre Alain Colignon.
                      Toutes ces insultes gratuites étaient vraiment étonnantes venant d’un médecin. Nous avons sans doute affaire à un troll en mal de titre de gloire...
                      J’ai pourtant une nouvelle qui va lui faire un immense plaisir : je viens d’être convoqué par le Conseil Départemental de l’Ordre, suite à une demande d’enquête par le conseil National, elle même suite à une plainte qu’il a reçue concernant les propos que j’ai tenus sur Médiapart à propos des vaccinations. Propos tenus sous mon vrai nom, ce que je ne regrette nullement : ce sera une bonne occasion de mettre un peu l’abcès à plat.
                      L’ennui est que le président de mon conseil de l’Ordre est lui-même assez peu porté à défendre les vaccins, ce qui rend sa position de Président particulièrement inconfortable.
                      Je me réjouis à l’avance de cette confrontation, je sens que ça ne va pas être triste.
                      Je vous raconterai tout ça, mais je suis convaincu que mes adversaires (pas sûr qu’il y en ait !) auront plus souvent les yeux rivés sur le bout de leurs chaussures que plongés au fond des miens.

                      • Francis, agnotologue JL 3 janvier 2013 11:35

                        Bonjour docdorix,

                        merci pour cette info : « sur le site de l’annuaire des médecins je n’ai pas trouvé trace du moindre Alain Colignon. »

                        Un imposteur ? Que pensez vous de ça : http://www.plastimea.com/specialiste-chirurgie-esthetique/Medecine+Esthetique/Bruxelles%20Capitale/Woluwe/docteur-colignon-id112.html

                        Bravo pour votre combat courageux contre les arnaqueurs.


                      • lionel 3 janvier 2013 11:41

                        Colignon ne s’adresse pas à vous car il ne cherche pas le débat honnête et la contradiction objective. Il n’est qu’un Troll, c’est la raison de mes intervention « malicieuses ». rappelons que le Troll est là pour faire du bruit, enlever la lisibilité d’un débat sur un forum afin de dissuader le citoyens de partager, de débattre sur des bases objectives et de s’informer, de se faire un point de vue malgré les contradictions. 


                        N’étant pas médecin, mais ayant reçu une éducation par des médecins au sujet des vaccins, j’espère un véritable débat (sans conflit d’intérêt) car dans le domaine de la vaccination c’est le véritable problème (n’oublions pas non plus des types psychologiques hermétique à la remise en question) afin de savoir si oui ou non certain vaccins pourraient être efficaces.

                        Dans le « monde réel » j’ai eu a mener des joutes proches de la violence physique avec des partisans des vaccins (qui en vivaient) et qui avaient bien du mal à se remettre en question ainsi que la main qui les nourrissait.

                      • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 11:50

                        Bien joué, mon cher Watson...

                        Je n’avais pas pensé à la Belgique.
                        Le vasculaire doit bien faire vendre l’esthétique. Ça inspire confiance.
                        Mais donner bien peu de compétence en matière vaccinale.
                        Gageons que ses revenus (belle clinique, ma foi !) doivent assez peu l’inciter à remettre en question l’ordre établi.

                      • VERCOUTERE 3 janvier 2013 13:47

                        Bonjour Doctorix

                        Bon courage avec l’Ordre des médecins. prudence quand même .
                        Ils sont en fin de règne, mais encore plus sûrs de leur pouvoir. Je les connais depuis plus de 25 ans. Leurs propos rappellent ceux tenus par un certain Colignon. Aucune discussion n’est possible. Ils détiennent la vérité, leur vérité, celle des labos. Ils « collent aux labos » ; comme ils ont collaboré avec la gestapo.
                        Je reste à votre disposition par mail ou téléphone

                        MV

                      • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 16:20

                        Bonjour Marc.

                        Heureux de vous rencontrer, au moins sur le net. J’aime beaucoup ce que vous faites, comme dirait Drucker...
                        Même pas peur.
                         J’ai 66 ans et je suis dans un désert médical, ce n’est pas le moment d’emmerder les vieux qui travaillent encore, il n’y a pas de relève.
                        Et j’ai bien plus d’arguments qu’ils n’en ont dans leur besace.
                        Je crois que le CNO leur impose une corvée dont ils se seraient bien passés.
                        Pas intérêt à me chercher des noises, car j’ai des amis dans la presse, et une médiatisation serait catastrophique pour leur vilaine cause.
                        Tout ça devrait s’écraser mollement.
                        Mais dans le cas contraire, quel tremplin pour cette juste cause...
                        Un jours, les procès se feront dans l’autre sens, et les collabos seront jugés, comme seront reconnus les résistants d’aujourd’hui. Il y aura un nouveau Nuremberg, j’en suis convaincu, où les Monsanto, les Rockefeller et toute la clique des malandrins de ce siècle seront reconnus coupables et condamnés.

                      • DAUDON DAUDON 3 janvier 2013 22:22

                        Médecin courageux,

                        Il paraît que plus un médecin prend de la bouteille, meilleur il est. Attendons 10 ans au moins et vous arriverez à la célébrité. Vous semblez ne pas vous énerver donc vous vivrez vraisemblablement vieux. Ces passes d’armes ont un côté positif. Elles risquent d’enflammer les débats qui se termineront par un procès, à moins que le seul protagoniste contre nous, n’ait pas d’attributs. Mon blog souligne tous ces faits. www.depute-daudon-2012.com. Thèmes biologie et médecine, médecins et naturopathes avertis.

                        Comme j’ai toujours défendu Marc Vercoutère mon ami, je ne suis pas prêt à lâcher. Mon N° de téléphone à tout hasard, 04.92.67.05.48.
                        J’ai averti les responsables d’Agora vox que nos articles ( ceux de Marc et les miens) sont systèmatiquement négativés par des personnes qui nient l’évidence.

                        Bon courage et peut-être à bientôt. J. Daudon.


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 janvier 2013 00:00
                        Bon courage avec l’Ordre des médecins. prudence quand même .

                        Je doute que docdorix soit médecin depuis son article ou il estime sa certitude que le dentifrice n’entre pas en ligne de compte dans la lutte contre les caries.

                        Ce cuistre est en outre un habitué des déclarations à l’emporte pièce et n’a même pas le courage de reconnaitre ses torts quand je lui met le nez dans ses erreurs, comme la foi ou il a voulu faire croire à tout le monde que France Inter était colonisé à 99 % par les juifs, listing à l’appui.

                        Listing originaire d’un site d’extrême droite et qui regroupait, il faut le dire, outre des journalistes qui n’avaient jamais mis les pieds dans cette radio, des acteurs, des chanteurs et des paroliers morts depuis belle lurette.

                        J’en ris encore.(^^)


                        • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 12:19

                          Un site ou s’exprime Jérôme Quirant est à coup sûr une référence...

                          Tremblez, braves gens, il est indispensable que vous creviez de trouille pour que nous puissions continuer à vendre notre soupe et nos salades.

                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 janvier 2013 12:24

                          Tiens, un autre clown vient d’arriver.


                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 janvier 2013 12:29

                          Je veux parler du rigolo Moorea34, bien sûr


                          Dites bonjour au clown Moorea, les enfants ! (Comment ça il vous fait peur, mais non, c’est juste un gentil clown, gardien de la bêtise collective).   smiley

                        • Runescape Transit 3 janvier 2013 12:35

                          T’INQUIETE, IL a un gros minet aux fesses, c’est pire que la PEAU LISSE smiley


                        • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 12:15

                          A ceux qui prétendent qu’il faut être médecin pour débattre des sujets médicaux, et pour innover, on peut répondre que le « grand » Pasteur n’était qu’un pâle chimiste, dont le talent principal était de spolier ses collaborateurs de leurs découvertes, ainsi que de biaiser frauduleusement ses propres résultats.

                          Mais aussi que Louis Lumière, après avoir inventé le cinéma, a consacré le reste de sa vie à la recherche médicale, avec 7.000 pages de publications, et que le tulle gras Lumière n’est que la moindre de ses inventions.
                          La plupart des découvertes importantes en médecine ont été faites par des non-médecins, les médecins ayant d’autres chats à fouetter que de s’occuper de recherche. Et d’ailleurs, pourquoi chercheraient-ils puisqu’ils savent déjà tout, et qu’il n’y a plus rien à découvrir ?
                          Solomides, Quinton, Beljanski, Linus Pauling, Norbert Dufaut, Louis Kervran, Jacques Benveniste et tant d’autres ont fait d’immenses découvertes, mais ont été persécutés parfois juqu’à la tombe par l’establishment.
                           Idem en science, et les vieux croûtons ont réussi à retarder jusqu’à aujourd’hui l’avènement de la fusion froide, pourtant établie il y a 24 ans par Pons et Fleishman.
                          Par contre, si on n’a pas le titre, il est impossible de se faire entendre : c’est pourquoi je considère comme un devoir d’utiliser mon titre pour propager la connaissance et mettre en évidence les mensonges.


                          • Mc Bebert 3 janvier 2013 12:51

                            Malheureusement, les médecins d’aujourd’hui sont les curés de l’époque. Les curés savaient lire, et prétendaient donc détenir le savoir. Aujourd’hui, la grande majorité des gens savent lire, il fallait bien trouver un autre moyen de les rabaisser.... Réponse : la médecine. Pas la peine d’argumenter, le simple fait d’avoir un titre les rend « supérieurs » aux ignorants que nous sommes. 

                            Tout ça me fait penser à l’étude de Séralini. Sous prétexte que son expérience comporterait des « anomalies », on la discrédite. En revanche, on ne remet pas en cause les études menées par Monsanto qui sont elles mêmes très critiquables. Alors qu’il suffirait simplement de procéder à de nouvelles études par plusieurs labos indépendants pour connaitre les réponses... Peur d’ouvrir la boite de Pandore ? C’est la même chose pour les vaccins... Au lieu de rouvrir les recherches, on discrédite toute personne émettant des doutes... ça en deviendrait presque pénible ! smiley

                          • Runescape Transit 3 janvier 2013 12:52

                            Tout à fait MY BEB (?) mais vous avez vu la gueule de vos costumes ?


                          • Mc Bebert 3 janvier 2013 12:57

                            My beb ?? Non, moi c’est Mc Bebert ! Et j’ai peur de ne pas trop comprendre votre histoire de costume !! smiley


                          • Runescape Transit 3 janvier 2013 13:00

                            Je sais, gageons qu’un jour vous puissiez vous en affranchir par vous même 


                          • Mc Bebert 3 janvier 2013 13:15

                            Et vous d’être plus clair !! smiley


                          • Runescape Transit 3 janvier 2013 13:21

                            Ben alors il est où ton BLEU ? « Amène » le smiley


                          • Mc Bebert 3 janvier 2013 13:25

                            Mmh... toujours pas !! Soit mon cerveau ne fait pas la connexion (ce qui est tout à fait possible), soit il y a erreur sur la personne ! 


                          • Runescape Transit 3 janvier 2013 13:28

                            Soit TON Garderie va à toi, soit ...


                            Je peux pas être plus explicite et dans le même temps je comprends tout à fait que cela soit incompréhensible, mais ce sera quand même mon dernier mot. smiley

                          • Mc Bebert 3 janvier 2013 13:33

                            Si c’est ton dernier mot, ainsi s’achèvera cette discussion. Je resterai donc dans le flou ! smiley


                          • Runescape Transit 3 janvier 2013 13:35

                            A LA LIMITE, choisis toi un avatar, et en fonction je verrai s’y a moyen de faire des heures sup smiley


                          • lionel 3 janvier 2013 13:40

                            Mac Bébert, 


                            Il n’y a rien d’autre à comprendre que si une personne curieuse cherche à s’instruire sur ce fil, les pseudo Colignon, Moorea, etc... ont suffisamment oeuvrés pour que cela soit impossible. Le mensonge n’est donc pas exposé dans son ampleur, les contradicteurs ne peuvent fournir leurs arguments, Vercoutere a comprit qu’il n’aurait pas de personne sérieuse hormis ceux qui sont convaincus, etc... Bref, ils ont réussis. 

                            Bonne journée à vous et aux autres personnes humaines (crussent elle encore au bienfait des vaccins). 

                          • Mc Bebert 3 janvier 2013 14:08
                             @ lionel

                            Ils n’ont pas réussi... Petit à petit le puzzle prend forme, et les gens ouvriront les yeux (je ne sais pas pour vous, mais dans mon entourage ça commence à réellement douter sur beaucoup de choses) Et dès lors que le doute s’installe, on se renseigne, on s’informe, et des fragments de réponses se révèlent à nous. C’est ensuite par la connaissance de chacun et l’échange que la vérité prendra le dessus sur le mensonge... du moins, je l’espère !!

                          • lionel 3 janvier 2013 18:27

                            Mac Bébert,


                            Votre espérance est noble, comme celle de Vercoutere et doctorix. 

                            Rêvez vos rêves...

                          • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 2013 23:53

                            « Jacques Benveniste et tant d’autres ont fait d’immenses découvertes, mais ont été persécutés parfois juqu’à la tombe par l’establishment. »

                            @doctorix

                            Jacques Benveniste, c’est bien le plaisantin qui, à la fin des années 80, avait cru pouvoir mettre en évidence une « mémoire de l’eau », par des expérimentations qui n’ont jamais pu être reproduites ?

                            Je ne suis pas médecin, je me garderai bien d’entrer dans un débat sur la question des vaccins ; dans ma précédente intervention, je me contentais d’ironiser prudemment, mais j’ai très bien suivi l’affaire Benveniste. C’était à peu près aussi délirant que les vieilles théories homéopathiques que, par ailleurs, cela prétendait justifier. Par voie de conséquence, cette référence aux « immenses découvertes » de Jacques Benvéniste jette complètement le discrédit sur tout ce qui peut être dit ici contre la vaccination. Cela me fait le même effet que d’entrer dans le cabinet d’un médecin qui me parlerait des « esprits animaux » et de la théorie des humeurs chère encore aux contemporains de Descartes. Je prendrais la porte immédiatement.

                             


                          • VERCOUTERE 4 janvier 2013 00:19

                            A Monsieur Labrune, 


                            La calomnie semble contagieuse sur Agoravox.
                            Savez-vous que le Pr Montagnier, Prix Nobel de médecine, avait  présenté pour la première fois à la conférence Nobel à Lindau, en juin 2010, la preuve de transmission à distance de la signature électromagnétique d’une séquence d’ADN, la LTR fragment du VIH.

                            Il avait également rendu publiquement hommage, le 27 octobre 2007, à Lugano en Suisse « à Jacques Benveniste, qui était un de mes collègues. Au début, je ne l’ai pas suivi dans ses percées tout à fait nouvelles mais il se trouve que mes travaux sur le virus du SIDA ont conduit à me rapprocher de ses idées ». Propos qu’il reprend dans son dernier livre, Les combats de la vie, paru en février 2008  : « Le modèle de l’industrie pharmaceutique est de moins en moins pérenne. Il faut […] revoir tout notre système de santé. La biologie moléculaire […] a atteint des limites et elle n’explique pas tout. Certains phénomènes, comme l’homéopathie, restent mystérieux. Je fais allusion à certaines idées de Jacques Benveniste (le scientifique qui a inventé la « mémoire de l’eau ») car j’ai récemment rencontré des phénomènes que seules ses théories semblent pouvoir expliquer. Je pars d’observations, pas de croyances. Certaines choses nous échappent encore, mais je suis convaincu qu’on saura les expliquer de la manière la plus rigoureuse. Encore faut-il pouvoir mener des recherches à ce sujet ! Si l’on commence par nier l’existence de ces phénomènes, il ne se passera rien. J’ai la chance d’avoir pu faire mes preuves dans la « grande science » en particulier dans l’identification du virus du sida. Je me sens libre d’explorer de nouveaux domaines et d’en dériver des concepts originaux, même s’ils prêtent à controverse. »

                            In fine, laissons la parole au Pr. Montagnier qui déclarait le 21 juin 2012 : « j’exhorte mes collègues scientifiques et médecins - et en particulier les lauréats du prix Nobel – à participer à cette aventure inspirante, au lieu d’être négatif et d’alimenter un combat d’arrière-garde. »


                            Marc Vercoutere


                          • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 4 janvier 2013 00:26

                            Pour la « mémoire de l’eau », il s’agit bien de l’eau ferrugineuse ?


                          • scorpiusx7 3 janvier 2013 13:41

                            et blablablabla ...

                            Contre une croyance, la raison n’a aucune prise...


                            • Clouz0 Clouz0 3 janvier 2013 17:03

                              Mr Vercoutère,


                              Vu ça sur un site, vous concernant :

                              - Qui osera rappeler qu’il est interdit d’exercice depuis 25 ans par l’ordre des médecins ?

                              - Qui osera lui demander comment s’est terminé son ultime recours devant le Conseil d’Etat ( 2010) où il réclamait 7 millions d’euros ?

                              - Qui osera lui demander comment s’est terminée sa pantalonnade en justice avec le marchand de sable Cotten lors de la crise H1N1 ?




                              • DAUDON DAUDON 3 janvier 2013 22:32

                                J’ai suivi l’affaire de mon ami le Dr Vercoutère. Pourquoi se poser des questions sur son combat, son courage à défendre le principe de vie. Avez-vous entendu parler des Beljanki, Benvéniste et tous ces savants maudits parce qu’ils entravent la progression de la désinformation, du mensonge et de la lente dégénérescence de nos enfants ? Combien d’infirmières handicapées à vie par le vaccin Hépatite B, le vaccin contre la grippe ? Voulez-vous un chiffre approximatif : dixit le Dr Groussac ? Bien près de 100.000. Si vous le contestez, adressez-vous au Dr Groussac. Elle vous mettra les yeux en face des trous.

                                Ne vous mêlez de ce problème que si vous savez. J. Daudon


                              • Tiburce Geldpumpe 3 janvier 2013 23:04

                                Nous ne parlons ni du docteur Groussac ni de Beljanski mais du jugement qu’ont porté les pairs de Vercoutère sur son action et aimerions lire sa réponse...

                                Que par ailleurs vous soyiez membres et candidats du même groupuscule, que vous lui serviez de faire-valoir, importe peu

                                Nous aimerions lire sa réponse smiley


                              • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 17:11

                                Une petite vidéo instructive sur l’effet du mercure, en quantité infinitésimale, sur la myéline des neurones.

                                Le thiomersal, inventé dans les années 30 par Lily, est contenu dans grand nombre de nos vaccins. Pourtant le mercure est connu pour sa haute toxicité, ce qui n’empêche pas les dentistes de persister à les utiliser dans les amalgames, ce qui est probablement la cause de nombreuses maladies dites modernes. Et retirer les amalgames peut s’avérer encore plus dangereux que de les garder, le mercure étant extrêmement volatile et se répandant dans l’organisme au cours du nettoyage.
                                Mais voyez, en direct sur cette vidéo de 4 minutes, comment le mercure « bouffe » littéralement la myéline.
                                Est-ce que Colignon, qui avoue sans honte avoir pratiqué la dénonciation au très Vichyssois Conseil de l’ordre, tradition oblige, aurait vu son neurone attaqué par le métal lourd ?
                                Il aurait alors quelque excuse...

                                • lionel 3 janvier 2013 20:45

                                  Vous n’en avez qu’un ? c’est donc cela ?


                                • VERCOUTERE 4 janvier 2013 12:04

                                  Docteur, et Monsieur ClouzO



                                  Vous souhaitez des réponses aux trois questions posées. Elles ne parviennent pas sur le forum.

                                   Je vous les enverrai donc - circonstanciées - par mail, lorsque vous me transmettrez vos coordonnées.

                                  Je suis prêt à rencontrer votre ordre des médecins. Un ami avocat bruxellois se fera sans doute un plaisir de m’accompagner, à moins que vous ne préfériez la justice civile. Je reste à votre disposition.
                                  Vos propos orduriers méritent en effet une réponse.


                                • Clouz0 Clouz0 3 janvier 2013 19:40

                                  Un excellent article à lire.

                                  Une seule petite objection : Agoravox semble avoir été oublié de la liste des sites cités dans le dernier paragraphe.

                                  • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 20:16

                                    C’est ça, noyez le poisson...Pratiquez l’amalgame et surtout, médisez, médisez, il en restera toujours quelque chose.

                                    Conspirationniste = antisémite = révisionniste, avec ça vous croyez avoir tout dit, mais la recette est en passe d’être obsolète, et ne convainc plus personne.
                                    On aimerait mieux des arguments allant à l’encontre de nos dires, plutôt que de basses attaques ad hominem.
                                    Le problème est que vous n’avez pas d’arguments, ce qui nuit à l’intérêt de discuter.
                                    Mais je ne cherche pas à vous convaincre, vous êtes de l’espèce indécrottable.
                                    Ceci étant posé, je suis tout de même certain que lors de votre prochaine vaccination (si vous êtes toujours décidé à pratiquer un rappel), vous prendrez soin de vérifier qu’il ne contient pas de thimérosal. Mais tant qu’à faire, vérifiez aussi qu’il ne contient ni aluminium, ni formaldéhyde, ni squalène, ni phénols, ni antibiotiques, ni sérum bovin, ni glycine, ni sorbitol, ni polysorbates, ni..., ni..... 
                                    Avant de vous faire pousser tout ça sous l’épiderme, je suis certain que vous aurez une petite pensée affectueuse pour moi.
                                    Et que ce geste si anodin vous apparaîtra tout soudain comme une opération à haut risque, s’agissant de votre petite personne et non de la peau des autres.


                                  • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 3 janvier 2013 20:45

                                    Attention, voilà les agents top secret du blog anti-Agoravox.

                                    Wouf ! Wouf ! font les canidés quand passe la caravane

                                  • lionel 3 janvier 2013 20:49

                                    « Un excellent article ». En effet, on est en pleine science avec votre lien.


                                    Bouffonesque !


                                  • doctorix, complotiste doctorix 3 janvier 2013 21:25

                                    La meute des chiens de garde a été rappelée en renfort.

                                    Effectivement, il y a péril en la demeure, et l’entreprise vacillante des vaccins est en grand danger.
                                    Décidément, il va falloir interdire internet, cet outil qui devait servir l’oligarchie et qui est en train de lui scier les pattes.
                                    A qui se fier... ? Il n’y a plus moyen de tromper personne, comme on l’a fait tranquillement pendant 150 ans...
                                    Ecoutez dans la nuit les cris déchirants des rats qui vont bientôt quitter le navire en perdition.
                                    Les traîtres seront-ils tondus ? Pas du tout : vous les entendrez bientôt proclamer qu’ils ont toujours été convaincus par l’évidence. Et, comme à la libération, ils seront les premiers à vouloir pendre les collabos. 
                                    Ça rappellera la veste de Dutronc :
                                     « Je l’ai tellement retournée qu’elle craque de tous côtés.
                                    A la prochaine révolution, je retourne mon pantalon... »

                                  • files_walQer files_walker 3 janvier 2013 21:12

                                    Ce soir aux infos de la 2 petit sujet sur les français qui se vaccinent moins.


                                    Ils parlent de la vaccination généralisée de 2010 qui est un des responsables. Ils ont fait parler un médecin qui était plus ou moins contre. 
                                    Je me suis dit que c’était le moment ou jamais d’évoquer l’aluminium qui sert d’adjuvant dans certains vaccins et qui semble-t’il favorise la maladie d’Alzheimer, mais non, ils n’en parlent pas.

                                    Puis vient une personne, qui dit que les gens qui refusent pour les enfants c’est anecdotique. Elle les décrit en disant « vous savez comme ces gens qui doutent de tout ». Si ce n’était pas tabou elle citerait probablement le 11/09. Cela m’insupporte !

                                    Personnellement je ne suis pas prêt de me faire vacciner. Pourquoi ?

                                    - Il fut une période ou je me faisait vacciner annuellement contre la grippe. Puis une femme médecin du travail m’a parlé d’accidents éventuels de cas de personne devenues handicapés et je dois dire que cela m’a refroidie.

                                    - la vaccination généralisée de Mme Bachelot m’a quelques peu inquiété. Qu’est-ce qui justifiait un tel chambardement ? Je n’ai pas été me faire vacciné et même avec la force publique, j’aurais refusé

                                    - certains vaccins contiennent de l’aluminium comme adjuvant. La maladie d’Alzheimer, non merci. Je connais. Et cette information, personne n’en parle.

                                    - Je suis loin d’avaler toutes crues toutes les « thérorie du complot » (j’aime pas cette novLangue, mais tout le monde comprend), mais ayant étudié depuis longtemps les FAITS du 11/9, je suis convaincu que la VO est pipo de chez pipo du coup ma confiance dans tout ce qui vient des médias (qui défendent bec et ongle cette VO) ou des autorités officielles qui ne pipent mot en a pris un sacré coup derrière la tête.

                                    - il y a pas mal d’info qui trainent et qui décrivent pas mal d’accidents de vaccinations

                                    etc, etc,

                                    Je recycle ici un commentaire trouvé sur alterinfo :
                                    Il est pas né celui qui me mettra un vaccin dans le bras.... !!!
                                    Et s’il est né, son pronostic vital est engagé..... !!!

                                    • easy easy 3 janvier 2013 21:52


                                      Nonobstant tous les aspects matériels (bon/mauvais) de la vaccination, elle constitue, ainsi que l’école obligatoire, les catéchismes religieux et laïc, l’hostie, la communion, le baptême, le globish, le livrisme, le chiffrisme, à la fois un des leviers de colonisation ou d’impérialisme universalistes et, paradoxalement peut-être, un biais égalitariste ou mêmiste.

                                      Toutes les impulsions universalistes blanchistes portées par une sorte de « Nous les Blancs, nous avons à gérer toutes les choses du Monde en leur universalité » aboutissent, une fois que chacun s’est blanchi, que ce soit de gré ou de force, à une égalité de considération.

                                      La régie blanchiste est certainement partenaliste, prétentieuse et tue l’altérité culturelle mais en fin de compte, elle égalise et subsume le racisme voire le tue.


                                      Lorsque tous les humains en seront à dire « Eh oh, coco, je suis majeur, diplômé, vacciné et je t’emmerde », nous serons égaux.
                                      Nous en prenons exactement le chemin.

                                      Nous disposerons encore de bien des biais pour nous insulter selon nos prises de position (démocratiques) mais le biais raciste sera mort.

                                      Nous nous conspuerons pour nos positions, seulement pour nos positions. 
                                      Ce qui est tout de même moins raide que de nous mépriser pour nos formes de poils.


                                      • Deneb Deneb 4 janvier 2013 08:21

                                        Qu’il soit minuit, qu’il soit midi
                                        Vous me faites chier, docteur Schweitzer.
                                        Si vous entrez dans la légende
                                        Mettez des semelles de caoutchouc
                                        Vos godasses de vieux trappeur
                                        Ça fait du bruit sur les cailloux.
                                        A l’avant garde des salauds
                                        On se couvre de votre image
                                        Pour qui voulez-vous les remettre
                                        En bon état, docteur Schweitzer
                                        Ces nègres que vous recollez
                                        Et qu’on recassera demain ?
                                        Restez dans vos temples à la noix
                                        Jouez de l’orgue avec vos pieds
                                        Étudiez Bach si ça vous plait
                                        Mais sachez que depuis cent ans
                                        En long en large et en travers
                                        Qu’il soit minuit, qu’il soit midi
                                        Vous me faites chier, docteur Schweitzer
                                        Il importait que ce fût dit ...


                                        Boris Vian

                                        • Runescape Transit 4 janvier 2013 09:11

                                          Slt Deneb, moi celle que j’adore de l’ami Boris, c’est celle là : Notre temps est précieux. Perdons plutôt le vôtre 


                                        • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2013 00:50

                                          Comme d’habitude, vous avez tout faux, y-compris pour Benveniste. mais de ça je n’ai pas le temps de parler.

                                          Par contre, sur les vaccins, cet article vous en apprendra un peu plus que vous n’en savez, ou que vous n’en voulez savoir :
                                          Vous trouverez ici quelques unes des innombrables citations de nos confrères avertis, notemment la célèbre de Salk :

                                          « Contrairement aux croyances antérieurement établies à propos des vaccins du virus de la polio, l’évidence existe maintenant que le vaccin vivant ne peut être administré sans risque de produire la paralysie… Le vaccin viral vivant de la polio transporte en lui-même le risque de produire la polio paralytique chez les individus vaccinés ou leurs contacts. »

                                           Dr. SALK

                                           (SALK A introduit le vaccin original de la polio dans les années 50)

                                          Mais ma préférence va à celle-ci :

                                          « Il n’y a pas de raison de croire que le vaccin de l’influenza (grippe) soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu’il ne sert à rien mais ils continuent à le vendre tout de même. »

                                          Dr. Anthony MORRIS                (Anciennement chef du Contrôle des vaccins, gouvernement des Etats-Unis)

                                          Voici quelques autres :

                                          http://mariereveuse.over-blog.com/article-33961648.html

                                          Vous avez de la chance d’être Belge, en France, le vaccin contre l’hépatite est obligatoire pour les professionnels de santé ; Inutile de dire que j’y ai échappé, comme la plupart de mes confrères, qui tiennent le même raisonnement que vous, mais continuent à le conseiller à leurs patients.


                                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 janvier 2013 10:02

                                          Monsieur Colignon, vous avez raison de rappeler la distinction que nous devons faire entre la démarche scientifique et le statut de scientifique derrière lequel on peut abusivement se réfugier. 


                                          Cependant, Il se trouve qu’un grand nombre d’études conduisent aux conclusions défendues dans l’article que nous commentons ici. Pensez-vous que tous les auteurs des nombreuses publications, que tous les médecins et les chercheurs qui soutiennent ces positions anti-vaccinales soient obligatoirement des fous ou des méchants ? Pourquoi devrions-nous vous croire ? En quoi le fait de vous croire serait-il plus scientifique que de douter de vos propos - propos très peu argumentés sur le fond et consistant essentiellement en attaques personnelles ?

                                          Des arguments sont avancés, qu’est-ce qui vous empêche de les contester ? Ne serait-ce pas plus constructif que d’exhorter les lecteurs à ne pas écouter ceux qui ne pensent pas comme vous ?

                                          Un grand nombre de personnes sont dans ma situation : je n’ai pas d’avis tranché sur le sujet, mais il n’est pas question que je fasse confiance à une autorité officielle sur la question. Par conséquent, j’examine les arguments et les comportements rhétoriques des uns et des autres. Il faut bien comprendre que le monde fonctionnera de plus en plus de cette manière. Le temps de la population infantilisée qui adorait des prêtres supposés infaillibles en blouse blanche est terminée. 

                                          D’un point de vue méthodique, je pense cependant que pour qu’un débat soit vraiment constructif, il faudrait prendre le cas d’un seul vaccin, par exemple le Tétanos, afin que la chose puisse être examinée sous tous les angles mais techniquement et non pas idéologiquement

                                          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 janvier 2013 12:59

                                            Pas faux. Mais la situation est paradoxale. Certes, le niveau d’instruction a diminué et nous sommes noyés sous un flot d’informations de niveaux de pertinence très variables, toutes présentées à égalité dans la bouillie médiatique. Mais aussi, jamais celui qui souhaite s’informer en faisant un effort intellectuel n’a eu à sa portée de tels moyens. 


                                          • Francis, agnotologue JL 4 janvier 2013 10:06

                                            Voilà ce qu’est capable de faire une société qui dit recourir à la vaccination pour protéger les populations :

                                            L’Armée US a secrètement pulvérisé des substances radioactives sur des villes américaines

                                            Extrait : "Les États-Unis ont mené des expériences militaires top-secrètes sur ​​les citoyens de la ville de Saint-Louis, dans le Missouri, ainsi que d’autres villes américaines, et cela pendant des années, les exposant volontairement à des composés radioactifs. Alors que l’on sait désormais que le gouvernement a pulvérisé des particules radioactives de sulfure de cadmium de zinc sur la population de St Louis, le professeur Lisa Martino-Taylor, sociologue au St. Louis Community College, affirme qu’un additif radioactif a également été mélangé avec ce composé. Elle a accumulé des descriptions détaillées ainsi que des photographies de ces pulvérisations sur la population, principalement dans les communautés à faible revenu et les minorités."

                                            Il est clair que, plus il y a aura de pollutions diverses, depuis ce que nous mangeons, buvons, et respirons, jusqu’à ce qu’on nous inocule, en passant par ce qui ne se voit pas, et plus les pollueurs seront à l’abri des poursuites au nom de ce qu’on en pourra pas prouver quel est le poison qui est en cause.

                                            C’est le règne de l’internationale des pollueurs ; je dirai même plus : des empoisonneurs. On le voit ici, quand des gens connus pour leur acharnement à défendre une bien vilaine cause - suivez mon regard -, viennent prêter main forte à telle autre vilaine cause en attaquant bassement les lanceurs d’alerte, de manière à empêcher tout débat constructif.


                                            • Tiburce Geldpumpe 4 janvier 2013 11:12

                                              On attend toujours les réponses de l’auteur aux questions posées plus haut par ClouzO

                                              - Est-il vrai qu’il est interdit d’exercice depuis 25 ans par l’ordre des médecins ?

                                              - Comment s’est terminé son ultime recours devant le Conseil d’Etat ( 2010) où il réclamait 7 millions d’euros ?

                                              - Comment s’est terminée sa pantalonnade en justice avec le marchand de sable Cotten lors de la crise H1N1 ?

                                              Que son complice Daudon ne nous réponde pas d’aller lire le docteur Groussac, cette dernière a été bannie par l’ordre il y a 11 ans, ses pairs ayant considéré que son cas relevait de la psychiatrie


                                              • VERCOUTERE 4 janvier 2013 11:53

                                                Monsieur, 


                                                Adressez-moi votre mail, je vous répondrai, ma réponse, réitérée de nombreuses fois, ne semblant pas parvenir au forum.

                                                Et de grâce, cessez calomnies et autres grossièretés qui ne sont qu’insulte pour la démocratie que vous défendez. 
                                                Marc V

                                                • Tiburce Geldpumpe 4 janvier 2013 12:00

                                                  Figurez-vous qu’au nom de la démocratie il me semble précisément opportun que votre réponse soit publique !


                                                • viva 4 janvier 2013 15:42

                                                  Monsieur Vercoutère vous essayer d’être homme publique , qui prétend que l’on nous cache des choses, la moindre des choses serait que vous rendiez publique les vrais raisons de votre radiation par l’ordre des médecins, d’après ce que j’ai pu lire cela ne cocerne pas uniquement l’antivaccination.Dites en plus ou faudra t il que cela soit fait par d’autre ? Certain vous accuse de profiter du scret des débats concernant vos affaires pour, donner votre version a décharge pour vous même ? J’ignore si c’est vrai, peut être pouvez vous nous éclairerer et rendre publique la sentence qui vous a été infligé ? pour faire taire vos’détracteurs s’entend ? ou alors allez vous en sortir par une piroiette une fois de plus.


                                                • viva 4 janvier 2013 12:02

                                                  Il n’est pas radié de l’ordre des médecins ce monsieur ? Iln’a pas été attaqué en justice par ses patient lorsqu’il exercait encore ? Je ne sais pas si cela est vrai, mais il en est fait état dans de nombreux articles sur internet. 


                                                  Peut être est-ce l’occasion qu’il nous donne sa version.

                                                  • VERCOUTERE 4 janvier 2013 12:25

                                                    Monsieur, 


                                                    Sachez que je n’ai eu contre moi aucune plainte de patient, mais seulement des plaintes ANONYMES de confrères.
                                                    Je n’ai jamais dans de nombreux courriers fait état de cela.
                                                    Je n’ai pas été radié. le Conseil, né sou Vichy, me refuse le droit d’exercer après m’avoir condamné arbitrairement sur de la SUBORNATION de témoins de la part de la SS (pardon sécurité sociale !)

                                                    Toute personne qui colporte de tels mensonges s’exposerait à des poursuites.


                                                  • easy easy 4 janvier 2013 12:15

                                                    Au fur et à mesure que s’est développé le langage et sa dimension médiatique en « Eliane a raconté à Pierre que... », nous sommes passés des affrontements domestiques baffeux à des affrontements verbeux en manipulant la puissance du Eux introduit dans le « On dit que... »

                                                    La féodalité, le castisme, le sexisme, le racisme, le clochemerlisme, le savantisme, le baptisme, avaient un temps classé d’office le verbe ou la crédibilité de la parole par le classement de la bouche.

                                                    Depuis que 7 milliards d’humains, même quand ils subissent un régime non démocratique, ont à peu près tous en tête le concept de démocratie large, chacun prend ses aises pour Paroler en manière de « Ma Parole vaut bien la tienne » 

                                                    Où est la Vérité à l’Ancienne alors ?
                                                    Où est cette Vérité qui se déterminait par le classement des bouches ?
                                                    Dans chaque bouche ? 
                                                    Dans chaque Parole de chaque bouche ? 
                                                    Dans la raison qui émane de chaque Parole ?

                                                    Bin non.
                                                    Tel un arc-en-ciel, la Vérité se dérobe constamment.
                                                    On croyait qu’elle pourrait se loger dans n’importe quelle bouche, dans n’importe quel cerveau, dans n’importe quel corps mais voilà qu’elle semble se situer dans l’ensemble des bouches. Du moins dans un certain ensemble de bouches. Dans une cohorte.


                                                    Aucun de nous ne peut dire la Vérité à partir de son corps, de sa propre expérience de sa sensibilité aux vaccins.
                                                    Il peut éventuellement dire sa vérité « Bin moi, le vaccin m’a tuer / m’a sauver » mais On s’en tape.
                                                    Quelle que soit son expérience personnelle par son corps vrai, il ne peut dire la Vérité.
                                                    Chacun détient la vérité de son corps (selon son cursus ou vécu) mais pas la Vérité de son corps (selon toutes hypothèses de cursus ou vécu)

                                                    La Vérité ne peut émaner ni d’un empereur, ni d’un prince, ni d’un pape, ni d’un Nobel, ni d’un Terminator mais seulement d’une cohorte.
                                                    Laquelle cohorte doit être banalisée, représentative de la population.

                                                    Comme la Vérité émane de cohortes, elle émane de la bouche des cohorteurs, de ceux d’entre nous qui constituent des cohortes et les analysent ou les sondent, de ceux qui font croire disposer de cohortes.

                                                    Chacun comprenant cette nouvelle hiérarchie des crédibilités, chacun se presse pour devenir cohorteur, pour se présenter comme présentateur de Vérité cohortiste.

                                                    Et je te jette à la figure les résultats de telle cohorte, et je te réponds en te jetant à la tronche les résultats de telle autre cohorte, tout ça sans que quiconque ne puisse vérifier la réalité de ces cohortes ou études cohortistes. Le tout assaisonné de nobel et de merde comme s’il en pleuvait.

                                                    Une anguille, la Vérité si je mens.



                                                    Moi, j’ai vu au Vietnam beaucoup de poliomyélitiques et de tuberculeux en 1956 et maintenant je n’en vois plus (J’y vois plutôt des orangés).
                                                    Mais je n’ai aucune cohorte dans mes tiroirs. 


                                                    Cette file a commencé par un papier cohortiste ultra radical. Il a donc provoqué des réactions aussi radicales et cohortistes en sens inverse. 
                                                     

                                                    Il serait bien entendu possible de considérer l’ensemble des cohortes que les uns et les autres se jettent à la face mais ce serait travail de Titan que nul n’est en mesure de faire et quand bien même un patient entreprendrait à vérifier la réalité de toutes les études cohortistes, ses résultats seront encore contestés puisque pour en prendre connaissance chacun devra y consacrer autant de temps que lui.

                                                    Passer sa vie à vérifier un risque à vivre ressort instinctivement absurde. Chacun sait cela en son for intérieur. 

                                                    Plus personne n’est crédible et chacun se résout au risque forfaitaire, au forfait tout en prenant posture agonistique. 

                                                    Forfaiture de fond mais posture de coq en consolation. 

                                                    Ces merdes que nous nous balançons à la figure dans tout combat pour la Vérité, fatalement cohortiste, traduisent notre infantilisation ou discrédit individuel face à notre nouveau manitou, la cohorte. (Je connais un peuple où seuls les impubères s’insultent en pipi caca)

                                                    Même aller voter nous semble vain puisque les sondages annoncent déjà la Vérité. Plus les sondages seront autorisés jusqu’à la dernière minute, moins nous irons voter.
                                                    Mais cette abstention aura son seuil bas automatique car plus le chiffre des votants sera bas, plus chacun se dira que sa voix compte.

                                                    Dito pour la vaccination contre les maladies contagieuses.
                                                    Il existe un seuil bas du nombre de vaccinés sous lequel l’individu qui ne se vaccine pas n’est plus protégé par la Vaccination de tous.

                                                    L’égalitarisme nous a sortis de la féodalité et du racisme mais nous plonge dans une autre situation d’impuissance ou d’insignifiance individuelle qu’aucun procès ne résoudra vraiment.

                                                     


                                                    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 janvier 2013 13:13

                                                      Oui, mais la question demeure, crue et urgente, à laquelle on ne peut se dérober : j’ai ma seringue à la main, je pique l’enfant ou pas ? Pic et pic et colégram, Bourre et bourre et ratatam.  smiley


                                                    • easy easy 4 janvier 2013 14:44

                                                      Oui Gaspard,

                                                      Paroler c’est une chose qui ne mange pas trop de pain jusqu’au moment où il faut, sans délai, faire un choix concret.

                                                      Nous, les parents de la génération du doute, en venons à envier les générations antérieures qui semblaient ignorer le doute sur ce sujet.

                                                      Nos enfants le savent que nous avons douté en les vaccinant ou pas.
                                                      L’idée leur vient alors de nous en faire procès à l’occasion.
                                                      Nous le savons ou le subodorons.

                                                      Que faisons-nous alors après avoir tranché dans le doute ? 
                                                      Nous radicalisons notre discours selon ce choix.
                                                      Nous nous radicalisons après avoir pris une décision à conséquences irréversibles (Et empilons alors dans nos tiroirs des énoncés cohortistes ad hoc pour la cas où il serait utile de les produire pour se justifier)


                                                      Si seulement nous n’avions à trancher que pour notre propre carcasse !
                                                      Mais le diable est toujours à nous compliquer la vie et nous voilà à devoir trancher pour la vie de nos enfants.

                                                      A l’époque où le fardeau de l’homme Blanc était la régie de l’Humanité, les enfants parisiens ne faisaient pas de procès à leurs parents.
                                                      Maintenant que le procès de la colonisation s’épuise, que les plaintes venant du lointain d’étiolent dans la globalisation, voilà que surgissent des plaintes venues du très près, de nos enfants.

                                                      Face à ce nouveau péril que faisons-nous en tant que parent ayant ou pas vacciné ?
                                                      Nous globalisons, nous renvoyons notre responsabilité au pot commun actuariste (Chiffres, statistiques, cohortes, sondages).

                                                      « Ecoute fils, je t’avais vacciné (ou pas) parce que j’ai lu telle publication statistique. J’étais censé m’informer et tenir compte des médiatisations. Je n’ai pas jugé selon ma connaissance solitaire des choses mais selon le »On dit que« . Fais donc un procès à la médiatisation source des décisions de tous les parents ».
                                                       
                                                      Forfaiture, déconfiture, petitude plutôt mais posture médiatique.
                                                      Donc imposture fondamentale de tous ceux qui médiatisent et se médiatisent.




                                                      Rudyard Kipling a eu à faire face au fantôme de son fils Jack venu lui reprocher de l’avoir envoyé à la guerre alors qu’il était réformable pour forte myopie.
                                                      Rudyard ne pouvant lui répondre qu’il avait existé des gens prétendant que même un myope doit aller à la guerre, il aurait été obligé d’admettre que sa décision de père était très personnelle, que sa responsabilité était entière.

                                                      Et bien non.
                                                      Rudyard n’a pas su assumer seul, il a globalisé, il a renvoyé au pot-collectif.

                                                      Il a dilué sa responsabilité en faisant valoir cet épitaphe sur la tombe des soldats inconnus
                                                       
                                                      « Si quelqu’un veut savoir pourquoi nous sommes morts, Dites-leur : parce que nos pères ont menti ».

                                                      Avec ce pluriel, il a fait de sa responsabilité de père soiffard d’éthique médiatique, une responsabilité collective de tous les pères.
                                                      Qui sont ces pères qu’il nomme en cohorte et de manière très accusatoire ?
                                                      Nul ne peut le dire
                                                      C’est un procédé très malin
                                                      Il se donne une allure très agonistique, en Don Quichotte, mais au bout de sa lance, il n’y a que des spectres. 

                                                      Pour nous, parents vaccineurs ou non, en cas de procès intentés par les fantômes de nos enfants, la difficulté sera moindre. Nous disposerons déjà de cohortes établies pour justifier notre position pourtant prise, comme vous dites, quasiment à pile ou face. Nous n’aurons pas besoin d’en inventer pour nous y dissimuler tant il y en a déjà de toutes les couleurs.

                                                      (J’étais directeur technique du salon Marjolaine à l’époque où les premiers exposants des médecines alternatives dites douces ont surgi)


                                                    • viva 4 janvier 2013 13:08

                                                      Le problème de la’vaccination est du domaine de la biologie, un médecin généraliste n’a que des connaissances très faible voire inexistante dans le domaine de la chimie organique et des statistiques. On peut pas considérer comme crédibles les propos rapportés ici ou là. 


                                                      Ecoutons ce qu’en disent les biologistes et les statisticiens, ce n’est pas du tout le même discours ..... Je pense que les propos de certains anti vaccination tombent sous le coup de la loi, pour mise en danger de la vie d’autrui, il serait temps que la justice joue son rôle. Le sujet de la vaccination n’ezt pas un sujet personnel mais collectif, toutes ces campagnes de propagandes ont pour effet le retour massifs de maladies potentiellement mortelle qui avaient quasiment disparue telle la rougeole et le tétanos....

                                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 janvier 2013 13:17

                                                        Je pense que les propos de certains pro vaccination tombent sous le coup de la loi, pour mise en danger de la vie d’autrui, il serait temps que la justice joue son rôle. Le sujet de la vaccination n’est pas un sujet personnel mais collectif, toutes ces campagnes de propagandes ont pour effet l’apparition de maladies nouvelles parfois handicapantes et mortelles.


                                                        Vous voyez, tout peut s’inverser, et mon propos n’est ni plus ni moins crédible que le vôtre. Ce sont seulement des affirmations. 

                                                      • easy easy 4 janvier 2013 14:58

                                                        Belle démonstration Gaspard

                                                        Si une généralisation XIXèmiste était sans la moindre bavure, elle serait indiscutable.
                                                        Mais ce n’est quasiment jamais le cas. Il y a donc toujours discussion possible.

                                                        Ne reste in fine que la question de l’aptitude de chacun à discuter par quelque biais que ce soit.


                                                      • easy easy 4 janvier 2013 19:11

                                                        ****Cette proposition réciproque serait judicieuse****

                                                        Elle est saine plus que judicieuse

                                                        Face à la première assertion de Viva qui ne contenait aucun argument de preuve, qui dogmait et qui dramatisait, il était très sain de vérifier à quoi elle ressemblait à l’envers.
                                                        Vous le savez, on peut avancer une démo par le Est mais aussi par le N’est pas.
                                                        Par le cataphatique comme par l’apophatique

                                                        (Cf Théière de Russel & Chat de Schrödinger)

                                                        D’autant que la vaccination n’a pas eu que des résultats parfaits. 

                                                         
                                                        Une fois cette inversion faite, chacun peut contribuer à alimenter l’une ou l’autre.
                                                        Mais l’idéal est certainement de commencer par retirer ce qui les théâtralise et les rend toutes deux aposématiques, hystérisantes : Mise en danger d’autrui

                                                        Gaspard nous le précisera probablement mais j’imagine que c’est cette accusation qui l’a fait réagir en inversant la proposition d’accusation.


                                                        Nous savons tous la portée de la vaccination ou non.
                                                        Nous savons tous qu’il s’agit de maladies graves, de vie ou de mort

                                                        Placer ce Mise en danger d’autrui accusatoire ou menaçant dans une assertion alors que nous débattons de la vaccination sans urgence spéciale c’est menacer de procès-prison quiconque ne dégaine pas immédiatement dix seringues et douze thermomètres. Ça crispe et ça bloque la réflexion.
                                                        Autant ne plus débattre alors.
                                                         

                                                        Vous le savez forcément mieux que moi, un chirurgien qui opère doit faire des choix et il ne cesse de considérer les options immédiates sur fond classique d’impératif de sauvetage.
                                                        Mais s’il y avait une lampe rouge et une sirène hurlant constamment Mise en danger d’autrui, il serait si stressé qu’il craquerait au bout d’une heure.
                                                        Un chirurgien doit pouvoir osciller entre sérieux et dérision, entre concentration et recul, pour offrir à son patient le meilleur de ses attentions tout en restant détendu, ouvert aux inattendus, intelligent. 


                                                        Je suis convaincu qu’en d’autres circonstances, vous auriez totalement apprécié le procédé de Gaspard mais ici le débat est déjà devenu trop tendu, il est déjà trop question de procès, vous aurez fixé et cristallisé

                                                        On ne peut rien tirer d’un débat où chacun ne vise qu’à exterminer l’autre
                                                         


                                                      • viva 4 janvier 2013 23:46

                                                        Ca ne fait pas pour autanr de vous un biologiste, il existe plusieurs doctorat en biologie et des diplomes’d’ingénieurs. c’est une discipline a part entière, qu’un médecin ne peut prétendre maitriser, ce qui n’est pas une tare en soi, il est humainement impossible pour un seul individu de multiplier les doctorats, même si vous avez étudiez l’immunologie une centaine d’heure dans votre cursus ....


                                                      • viva 4 janvier 2013 13:28

                                                        En délirant totalement on peu inverser les propos c’est certains, une personne qui ne se vaccine pas met en danger les plus fragiles d’entre nous et ceux qui ne peuvent être vacciné pour des raison médicale.

                                                        Une chose est certaine le’confort dans lequel nous avons vécu rend une partie sans cesse croissante de la population décadente

                                                        • viva 4 janvier 2013 14:53

                                                          J’aimerais aussi savoir que quoi vit le docteur Vercoutere puisqu’il ne peut plus exercer.

                                                           Il vend, des livres, fait des conférences, commercialise des fascicules ? Si c’est le cas n’y aurait il pas un vrai conflit d’intérêt ? Son intérêt financier, c’est son combat pour la santé publique ou faire du commerce autour de l’anti vaccination ? Je n’ai trouvé aucune étude scientifique a comité de lecture produite par ce monsieur, en existe t il ?

                                                          Si ce qu’il dit est vrai il doit le prouver par des traveaux scientifiques sérieux et non par une liste de griefs

                                                          • VERCOUTERE 4 janvier 2013 16:45

                                                            Sachez pour votre gouverne, que les deux livres écrits ne rapportent rien. Les titres n’étaient pas très porteurs ou au contraire dérangeants (Vaccin hépatite B : les coulisses d’un scandale médical et financier, en 2001 et la crise aviaire ou la culture du mensonge en 2008).

                                                            Mes seuls revenus sont ma retraite des plus faibles puisqu’il me manque 93, trimestres grâce à mes confrères de l’Ordre. j’ai par ailleurs une maladie auto-immune qui s’est déclenchée à l’âge de 55 ans, en rapport avec le dernier vaccin reçu en 1969 (contre le tétanos)
                                                             à cause de l’aluminium (preuve scientifique à l’appui par le test mélisa)
                                                            Pour publier dans les revues à comité de lecture, il faut une équipe derrière soi et du fric, ce qui n’est pas mon cas. Je vous signale qu’en France toutes les revues (sauf une) sont inféodées aux lobbies et big Pharma, idem pour l’Afssaps ou maintenant l’Ansm ou encore l’HAS et les ministères, Le problème est le même en GB et aux USA au niveau de la FDA et des CDC.
                                                            Mes articles sur le Tamiflu, la grippe ont beau avoir été communiqué à la presse médicale, le silence ou plutôt l’OMERTA est la règle.
                                                            Il en est de même sur la pollution électromagnétique prarasite. j’aurai l’occasion d’en faire état prochainement.

                                                            Je vous précise que je n’ai pas développé une liste de griefs mais diffusé des informations scientifique avec les références.
                                                            Je constate une fois de plus qu’il est plus commode de calomnier et diffamer que de répondre aux arguments scientifiques.

                                                            Arrêtez de vous retrancher derrière le trop commode et hypocrite anonymat des lâches.

                                                          • easy easy 4 janvier 2013 17:43

                                                            J’aurais eu des soucis pour avoir mis la ceinture de sécurité, j’aurais raconté mon expérience malheureuse.
                                                            J’aurais considéré cela suffisant pour que chacun voie la ceinture avec une part de circonspection.
                                                            Quand bien même j’aurais recensé d’autres personnes ayant vécu des difficultés avec ce dispositif, j’aurais renoncé à les compiler car j’aurais phagocyté le quant-à-soi de ces personnes, j’aurais manipulé leur cas.

                                                            Toute association de victimes d’un système ou dispositif manipule, exagère, force le trait et caricature pour essayer de récupérer des millions.
                                                            Même ceux qui ont bien survécu au Concordia théâtralisent leur drame pour obtenir des millions.
                                                            Tous traumatisés pour un rien.
                                                            C’est les Poilus de la Der des ders qui en secouent la tête alors

                                                            Tabac, OVNI, apparitions, moquette, divorce, viol, avortement, toutes les aventures et mésaventures devraient rester personnalisées, immédiatisées, non médiatisées (pas de porte-parole) et apparaître à chacun par le biais de quelque « Ça se discute » de Delarue. Ca sufirait amplement en termes d’impact, ce serait ventilant mais non imposant.


                                                            En contestant par le biais de la généralisation ou du cohortisme, on procède comme ceux qui ont positivement généralisé, on prend les gens pour des veaux qui ne doivent se nourrir que d’additions actuaristes de cas. On veut laminer toute autre thèse, on est impérialiste. On ne ventile pas, on submerge, on est totalitaire.



                                                            Nous ne sommes pas des assureurs.
                                                            Nous ne sommes pas des poly assurés.
                                                            Nous avons à vivre l’aventure de la vie, gamelles comprises.


                                                            Il fut un temps où chacun se nourrissait de l’expérience de proches (en live ou racontée) pour se prudencer (chaude-pisse comprise) 

                                                            Si chacun ne devait plus tirer sa prudence, son modus vivendi, que de cohorteurs ou d’associations de victimes, cela nous conduirait à ne plus accorder aucun crédit, aucune valeur aux relations immédiates pour ne trouver signifiantes que les relations médiatiques, que ce qui sortirait d’un haut-parleur autorisé, donc, forcément, du haut-parleur le plus autorisé.
                                                            Ce qui serait d’accomplissement orwellien.



                                                            Vu les dimensions mondialistes de nos entreprises (actions), nous ne pouvons sans doute pas nous contenter des témoignages directs de nos proches. Ils n’y suffiraient pas.
                                                            Mais le biais en « Ça se discute » me semble correct (Faux-témoins compris puisque le gros mensonge est partout dans notre monde sub-villageois).

                                                            Un faux témoin ici ou là dans un ’’Ça se discute" c’est peu hystérisant donc gérable.
                                                            Un buzz autour d’un rapport cohortiste bidonné est hystérisant donc moins gérable.
                                                             


                                                          • viva 4 janvier 2013 22:45

                                                            Je ne crois pas vous avoir insulté.’Que pensez d’une personne agée de mon entourage décédé de la grippe A en ayant refusé de se faire vacciner à cause de la propagande qui a été faite a ce sujet. Je suggère’a’ses’enfants’de’déposer une plainte ?


                                                          • easy easy 4 janvier 2013 19:31

                                                            **** ce que nous demandons au Dr Vercoutere n’est pas une étude scientifique publiée dans une revue avec comité de lecture. C’est une étude scientifique tout court, sérieuse et vérifiable****

                                                            Je vois trois sortes d’études vérifiables

                                                            Une qui ne tient que du raisonnement (que chacun peut tenir en se concentrant)

                                                            Une qui tient de la vérification clinique que chacun peut faire « Le coeur est à droite »

                                                            Une qui tient de données cohortistes (avec considération des chiffres en balance)

                                                            A priori, ce que les anti vaccineurs peuvent produire, c’est du cohortisme
                                                            Comment peut-on vérifier le travail cohortiste d’un cohorteur, qu’il soit de l’OVNI ou du vaccin ?
                                                            Dans les deux cas c’est impossible sans la confiance 

                                                            Dans le cohortisme, pour les tiers, Fides l’emporte sur Ratio

                                                            Une signature Pasteur l’emporte sur une signure Lambda. D’où les tombereaux de nobel et émérite en tout incipit des rapports.
                                                            Le prestige en tête, le reste n’étant plus qu’adminicules placebo ou non
                                                            Les Bogdanov l’ont parfaitement compris.


                                                          • viva 4 janvier 2013 22:58

                                                            Il existe des études portant sur des cohortes, lorsque la Polio disparait après les campagnes de vaccination et qu’elle réapparait dès que la couverture vaccinale diminue comme au Nigéria Lorsque le nolbre de cas passe de 350000 cas en 1988 à moins de 1700 cas en 2008 c’est grace aux ovnis ?


                                                            Que vous vous interrogiez sur les adjuvants est une chose mais demander de cesser c’est faire prendre des risques a des populations entières. Utiliser la faiblesse des plus fragiles d’entre nous pour qu’il se mettent eux et les’populations qui les entourent en danger, comment cela’s’appelle’ ?

                                                          • Yohan Yohan 4 janvier 2013 23:51

                                                            Si j’ai bien capté. Tout ce qu’on sait c’est qu’on ne sait rien smiley

                                                            Bon, en tout cas, il va falloir que je songe à me vacciner contre le tétanos smiley

                                                            • Yohan Yohan 5 janvier 2013 00:51

                                                              Oui. C’est pour ça que ça l’énerve. Ma grand mère lui aurait conseillé un lavement baryté ou de faire caca plus souvent smiley En tout cas, le coup du vaccin anti tétanos qui lui flanque une maladie auto immune à cause de l’aluminium, avouez que pour un gars qui n’aime pas les vaccins, il n’a vraiment pas de chance smiley


                                                              • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2013 01:24

                                                                L’industrie du vaccin a convoqué ses troupes : la technique est classique : quand le sujet dérape dangereusement, quand le troll de service ne suffit plus à la tâche, on rameute quelques sbires de l’arrière garde. Ça peut d’ailleurs être le même sous plusieurs pseudo, ce qui est plus économique.

                                                                L’un va procéder par des traits d’esprit au ras des pâquerettes, un autre va entreprendre une dispute contre son collègue. Enfin, un autre, le plus toxique, va inonder le forum de propos ténébreux, pseudo-philosophiques, sur des centaines de lignes,de quoi endormir un régiment. Les uns se répondant aux autres dans un délire verbeux et sans le moindre intérêt.
                                                                C’est la surveillance et le contrôle rapprochés, que tous les labos ont mis en place depuis que les forums existent.
                                                                Le but et le résultat de cette opération est le découragement du lecteur le plus intéressé, qui va trouver sa pitance ailleurs.
                                                                Sur combien de forum ai-je vu cette petite équipe foutre en l’air une discussion !
                                                                Mais vous êtes arrivés un peu tard, et le « mal » est fait. Enfin ce que vous appelez le mal.
                                                                Il n’y a plus personne pour vous lire, et l’info est passée.
                                                                Autrement dit, allez vous coucher, vous l’avez dans le c...
                                                                Et vous, le médicastre prétentieux, relisez les méfaits de la campagne hépatite B, et les mensonges de l’industrie et de nos Ministres, sur ce vieux forum d’agora toujours d’actualité :
                                                                Et allez aussi vous coucher, profitez de l’instant : un jour vos yeux s’ouvriront, et peut-être alors votre conscience vous empêchera-t-elle de dormir. Mais c’est peu probable, il faudrait pour cela que vous en eussiez une ailleurs que dans votre poche intérieure gauche.

                                                                • Yohan Yohan 5 janvier 2013 01:58

                                                                  L’industrie de vaccin, j’en n’ai rien à cirer, je ne suis pas de ces chapelles. Mais quand des mecs comme vous mélangent dans une même rhétorique médecine, nazisme, sionisme, oligarchie bla bla bla... et, à bout d’argument, finissent par insulter ceux qui les contredisent, je sais tout de suite que j’ai affaire à des baltringues


                                                                • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2013 11:01

                                                                  Visiblement vous ne maîtrisez pas votre sujet. Le clostridium tetani est un anaérobie strict. C’est-à-dire qu’il ne supporte pas l’oxygène sanguin.

                                                                  C’est pourquoi il n’emprunte jamais cette voie, mais la voie nerveuse.
                                                                  Et c’est pourquoi, je le confirme, il ne rencontre jamais les anticorps censés le combattre.
                                                                  Un soldat israélien, donneur de gamma-globuline antitétaniques et pour cela hyper immunisé artificiellement, possédait 3000 fois le taux d’anticorps réputé nécessaire à la protection.
                                                                  Il a eu le tétanos cependant, et je crois qu’il en est mort.
                                                                  Les anticorps sont un très petit aspect de la défense immunitaire, une sorte de vitrine de foire pour gogos et bon public. Ils sont une touche d’un piano, mais on ne joue pas une mélodie avec une note. Il est vrai que vous prétendez bien réfléchir avec un neurone..
                                                                  D’ailleurs il y a des années que vous n’avez pas réfléchi, c’est pourquoi vous répétez les vieux poncifs, sans aucune possibilité de les remettre en cause : ça demande trop d’effort. Vous êtes un psycho-rigide, et votre orgueil maladif aggrave la chose.
                                                                  Réfugiez vous bien vite derrière le conseil de l’ordre, il s’accroche lui aussi à ses vieilles lunes, Je l’affronterai d’ailleurs bientôt pour mes propos séditieux. Vous, vous ne risquerez jamais rien de ce côté-là : parce qu’il y faut du courage, et que ce n’est pas votre fort.
                                                                  Des gens comme vous ont assassiné littéralement un des plus grands cerveaux de notre époque, Jacques Benveniste, qui est le précurseur de la médecine de demain:mais vous n’avez rien lu de ses écrits, et vous continuez à véhiculer les mensonges qui l’ont tué. Par exemple, vous prétendez que ses travaux n’ont pas été confirmés, ce qui est faux.
                                                                  Le profeseur Madeleine Ennis de l’université Queen’s de Belfast était déterminée à prouver la fausseté des idées de Benveniste : elle a donc rejoint une équipe paneuropéenne qui a repris ses expériences (Un consortium de 4 laboratoires de recherche indépendants en France, Italie, Belgique et Hollande, sous la direction du Pr Rutherford de l’Université de Louvain (tous les belges ne sont pas obtus). malgré une extrême rigieur dans la méthodologie expérimentale, elle a du convenir que tout ce qu’il avait dit était juste : l’information donnée par les molécules est de nature électro-magnétique, et cette information persiste après disparition de la molécule qui lui a donné naissance : cette information est stockable, reproductible, transmissible (même via internet !), comme n’importe quel donnée EM. Les retombées scientifiques sont incalculables, et pourraient mettre en danger l’industrie pharmaceutique, on peut le comprendre : remplacer un médicament par une clé USB, c’est pas bon pour les affaires. Je vous vois déjà lever les yeux au ciel, parce que l’imagination n’est pas votre fort. Vous avez raison, laissez cela à d’autres.. 
                                                                  Et Benveniste n’a jamais été aidé par Boiron, on l’a expulsé de ses locaux de l’Inserm, et il a du poursuivre ses recherches avec son équipe, qu’il avait du mal à payer, dans deux cabanes algeco dans la cour de l’Inserm. Une honte absolue.
                                                                  Je suppose que cette tragédie ne vous empêchera pas non plus de dormir..

                                                                • easy easy 5 janvier 2013 11:28



                                                                  *****Le clostridium tetani est un anaérobie strict. C’est-à-dire qu’il ne supporte pas l’oxygène sanguin.

                                                                  C’est pourquoi il n’emprunte jamais cette voie, mais la voie nerveuse.
                                                                  Et c’est pourquoi, je le confirme, il ne rencontre jamais les anticorps censés le combattre.
                                                                  ****

                                                                  Ça j’aime bien 
                                                                  On n’est pas dans le cohortisme indispensable mais invérifiable sans gros moyens, on est davantage dans l’observation clinique qu’on peut faire sur très peu de cobayes voire un seul. Et suite à ces observations, on peut raisonner.
                                                                  Presque n’importe quel biologiste peut contrôler cette assertion et, s’il la vérifie à son tour, il peut y réfléchir en logique.

                                                                  Voilà le seul argument que je trouve intéressant, directement exploitable, dans tout ce que votre camp a exposé sur ce fil, à mes yeux d’individu lambda (Qui en est à avoir constaté qu’aucun vacciné contre le tétanos ne l’a contracté, dont lui-même qui a pourtant été blessé environ mille fois).
                                                                   

                                                                • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2013 12:25

                                                                  Il y a quelques années, j’avais retenu que le tétanos frappait 500 fois par an en France, et 250 fois mortellement. Indifféremment les vaccinés et les non-vaccinés.

                                                                  Ce qui fait beaucoup pour une population vaccinée à100%. Passons.
                                                                  Mais aujourd’hui, le tétanos a tué 11 personnes entre 2008 et 2011. Soit deux et demi par an.
                                                                  On voit que c’est une grande urgence sanitaire, d’autant que les victimes avaient plus de 80 ans...
                                                                  On voit aussi que, bien que les gens se vaccinent moins, le tétanos est en voie d’extinction, comme le furent la peste, la suette et la scarlatine (mais sans vaccins celles-là).
                                                                  L’explication serait que les maladies apparaissent et disparaissent selon une courbe de gauss, spontanément, et que le génie des labos pharmaceutiques est d’exploiter la courbe descendante pour introduire un vaccin : c’est ainsi que je peux sans risque prophétiser la venue prochaine d’un vaccin contre la Sida, l’épidémie ayant largement entamé sa phase régressive. Ce vaccin ne manquera pas, bien sûr, de s’attribuer tout les mérite des la fin de l’épidémie.
                                                                  Est-ce que les spores tétaniques sont en train de disparaître ? Est-ce que les organismes deviennent plus résistants ? Je ne sais. Ce que je sais, c’est que nous avons plus urgent que de se protéger contre un bacille qui tue deux octogénaires par an...(Pardon, Grand-mère).
                                                                  Mais encore une fois, je me conforme à la loi, et continue à vacciner par Revaxis, bien que sans conviction.

                                                                • easy easy 5 janvier 2013 14:06

                                                                  **** On voit aussi que, bien que les gens se vaccinent moins, le tétanos est en voie d’extinction, comme le furent la peste, la suette et la scarlatine (mais sans vaccins celles-là).****

                                                                  Voilà encore du raisonnement tel que je l’aime


                                                                • easy easy 5 janvier 2013 11:07

                                                                  De même que le complot, l’empoisonnement anonyme est une spécificité humaine 

                                                                  L’exercice de la médecine passe donc par un serment hippocratique. La médecine a beau avoir mille aspects scientifiques, ça fait des lustres qu’on a bien compris qu’un mourant n’était pas en mesure de vérifier et qu’il devait s’en remettre à Fides.

                                                                  L’individu lambda doit donc faire confiance. Mais comme il découvre la fourberie et la menterie dès ses 5 ans, il s’en garde par le raisonnement socratique. Fides et Ratio sont les deux biais qu’il pratique au long de son aventure sociale.
                                                                   

                                                                  Des gens de confiance ayant empoisonné en douce, il y en a eu.
                                                                  Le raisonnement logique pour s’en garder s’est donc développé jusqu’à avoir des dimensions mathématiques (Leibnitz, Boole...)
                                                                  Même quand un prof de math fait une démo bourrée de chiffres, symboles et formules, ça ne vaut que s’il respecte le raisonnement logique.
                                                                  Toutes les expériences cohortistes doivent respecter un raisonnement logique.
                                                                  Toute la science est subsumée par la logique.




                                                                  Sur le plan médical, obtient notre confiance celui qui guérit.
                                                                  Quoi qu’il ait fait.
                                                                  Ratio peut se fonder sur la logique « Il a retiré l’arête de ma gorge, il a donc retiré le mal » 
                                                                  Ratio peut aussi s’abandonner aux seuls résultats « J’ignore ce que le chirurgien a bricolé dans mon ventre mais je n’ai plus mal et ce résultat me suffit comme raison » 

                                                                  Mais sur le plan de la prévention vaccinale, comme les résultats ne sont pas cataphatiques « Oh il guérit », comme ils sont apophatiques « Il n’est toujours pas tombé malade », ils sont moins persuasifs, moins percutants.


                                                                  La prévention vaccinale, surtout quand on sait que cela revient à s’injecter la maladie, repose donc surtout sur Fides.
                                                                  On se fait vacciner à tour de bras en toute confiance.
                                                                   
                                                                  Jusqu’au moment où quelques déboires sont signalés ici et là.
                                                                  Malheurs qui ont la manie d’apparaître longtemps après la vaccination.

                                                                  L’individu lambda est alors davantage dans le doute et fait davantage appel à Ratio.
                                                                  Il essaye de vérifier le bon raisonnement des vaccineurs. 
                                                                  Il voit qu’un protocole logique à plusieurs biais recoupants est respecté.
                                                                  Il voit qu’on ne peut pas conclure sur le résultat avec un seul cobaye.
                                                                  Il voit que le vaccineur a vérifié les résultats sur N individus, il voit le cohortisme.

                                                                  Il voit, mais ne voit pas vraiment. 
                                                                  Il voit au mieux des rapports mais ne peut évidemment pas refaire lui-même les tests ni sur la cohorte considérée ni sur une autre.
                                                                  Il voit un début de preuve de méthode logique mais ne tient jamais les vraies preuves. Finalement, même médecin de famille, il doit encore s’en remettre à Fides.
                                                                  Fides toujours, notoriété toujours.



                                                                  Là dessus, arrivent des individus qui hurlent au faux, aux plantage total, à l’empoisonnement massif, carrément volontaire, carrément cupide.

                                                                  Et qu’exposent-ils comme arguments ces anti vaccineurs ? 
                                                                  Des données cohortistes inverses.
                                                                  Mais rien, absolument rien de plus vérifiable que les premiers.
                                                                  Il faudrait disposer soi-même de moyens considérables pour refaire les tests sur une nouvelle cohorte. Ce qui est hors de portée de n’importe quel individu, quand bien même serait-il super toubib ou biologiste


                                                                  Reste Fides, toujours Fides
                                                                  A chaque camp d’hypnotiser les masses par des pendules en émérite et nobel


                                                                  Ça c’est le principe.

                                                                  Quant au résultat final actuel, bien que la confiance en eux soit amoindrie, ce sont encore les vaccineurs qui l’emportent largement.
                                                                  Les antivaccineurs se roulent par terre, tapent des pieds, insultent, évoquent un complot contre eux et virent au rouge de rage. Ça ne leur suffit pas d’avoir semé le doute, ils fantasment d’exterminer les vaccineurs.
                                                                  C’est passionnel, non rationnel.


                                                                  • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2013 12:02

                                                                     ce sont encore les vaccineurs qui l’emportent largement. 

                                                                    C’est le principe d’une courbe de Gauss.
                                                                    Si imperceptible que soit l’amorce de la chute, on sait pourtant qu’elle est inéluctable.

                                                                    Mais rien, absolument rien de plus vérifiable que les premiers. 
                                                                    Il est certain que, comme les champignons, on ne trouve les infos que si on les cherche.
                                                                    Mais tout est vérifiable, prouvé cent fois. Seul le pouvoir médiatique unilatéral permet la rétention de l’information, associée volontiers à la culpabilisation entretenue. Ainsi que cette inertie diabolique propre aux corps constitués et aux mandarins.

                                                                    Je signale au logorrhéique de service que toutes les insultes sont venues du camp des vaccinalistes, et non l’inverse.

                                                                  • easy easy 5 janvier 2013 14:02
                                                                    ***C’est le principe d’une courbe de Gauss.***
                                                                    Une courbe de Gauss se constate sur cohorte, docteur, elle ne s’anticipe pas sinon en postulat à vérifier. 
                                                                    Vous pouvez toujours fantasmer que la foi en la vaccination finira en gaussienne mais pour l’instant, s’il y a décroissance, rien ne prouve qu’elle va finir à zéro.

                                                                     
                                                                    **** Il est certain que, comme les champignons, on ne trouve les infos que si on les cherche.****
                                                                    Et parmi les champignons toxiques il y a l’amanite phalloïde 




                                                                    **** Mais tout est vérifiable, prouvé cent fois*****

                                                                    Non, aussi bien les cohortisations vaccinistes qu’antivaccinistes, je ne puis les vérifier, moi l’utilisateur.

                                                                    Je ne peux me fier qu’au constat que j’ai fait des bons résultats de la vaccination en ce qu’elle a fait disparaître de ma vue les poliomyélitiques, tuberculeux et vérolés ainsi que de la persistance du Sida sur laquelle elle ne sait pas encore intervenir. 
                                                                    A part ça je ne peux rien vérifier et je dois essentiellement faire confiance aux vaccineux jusqu’à ce que je constate de visu un problème.



                                                                    *****Seul le pouvoir médiatique unilatéral permet la rétention de l’information, associée volontiers à la culpabilisation entretenue*****

                                                                    Etant donné les centaines de champignons rouge et blanc que j’ai déjà trouvés sur le Net, je ne vois pas de quelle rétention vous souffrez. Mais peut-être voulez-vous parler des autres media.
                                                                    Ne vous inquiétez pas, les gens passent tous au Net. Ils vous ont tous vu des centaines de fois et parfois cru.



                                                                    ****Je signale au logorrhéique de service que toutes les insultes sont venues du camp des vaccinalistes, et non l’inverse****

                                                                    En attendant que vous précisiez qui est le logorrhéique de service, je vous vois déjà jaloux, censureur, dépité et insulteur.


                                                                    Sur le Net, surgissent constamment des gens qui se posent en autorités, avec carte de visite longue comme le bras et qui espèrent produire leur numéro sans rencontrer d’opposition sinon de la part de spécialistes concurrents. 

                                                                    Le public n’est rameuté que pour subir une intimidation collective.
                                                                    Le prédicateur sort une affiche rouge aposématique et installe une ambiance comminatoire : 
                                                                    « Alerte, alerte ! Vous subissez tous un empoisonnement, une ruine, un entubage, je le sais mieux que vous ».

                                                                    Un antivaccineux pose son stand, fait sa réclame, s’attend à ferrailler avec des toubibs vaccineux et fantasme d’avoir des badauds silencieux les yeux écarquillés devant leurs complications.
                                                                    Il se voit en chaire
                                                                    Il se voit discutant de complexités et se conçoit bataillant contre des savants. Quant au public qu’il rameute, il le fantasme pétrifié par son seul tambour, hypnotisé et n’ayant alors droit qu’aux timidités en Ahhhh et en Ohhhhh

                                                                    Que quelques trublions se mettent à siffler, à lancer des oeufs, des insultes, le tribun l’envisage. Mais qu’un badaud se mette à raisonner ou à expliquer l’hypnose, ça lui est insupportable.

                                                                    L’élève doit accepter sa note ou quitter le cours.
                                                                    Il ne faut surtout pas le laisser expliquer sa subversion.

                                                                  • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2013 11:47

                                                                    Et moi je vous conseillerai d’apprendre à lire : voici les conclusions de l’étude Tardieu. Elles démontrent que le vaccin hépatite B est dangereux d’une part, et d’autre part que plus on est vacciné et moins bien on se défend. Ce qui est quand même un comble...

                                                                    l’étude mettait en évidence un sur-risque important de sclérose en plaques (SEP) évalué à 2,77 chez les enfants à la fois vaccinés par l’Engerix B et ayant respecté le calendrier vaccinal* alors que ceux qui avaient été moins vaccinés en dehors de l’hépatite B étaient moins frappés par cette maladie.

                                                                    *Par respect du calendrier vaccinal il faut entendre ici, selon la définition donnée dans l’étude, le fait pour un enfant d’avoir reçu le BCG, une dose de ROR et 4 doses de DTP avant l’âge de 2 ans.

                                                                    Ce qui est d’ailleurs une broutille par rapport à ce qu’on tente d’imposer aujourd’hui...

                                                                     Un jour viendra où ces pratiques moyen-âgeuses seront remises au placard qu’elles n’auraient jamais du quitter, et leurs zélateurs cloués au pilori. En attendant, il faudra encore quelques Galilée, quelques Giordano Bruno, face à l’armée des Diafoirus à qui l’Histoire n’a rien appris.

                                                                    Ce jour-là, on aura enfin compris l’infinie délicatesse de la machine animale, qui semble fonctionner comme un ordinateur de dernière génération, que des ouvriers tenteraient de réparer au marteau et avec des gants de boxe. C’est cela, le cadeau posthume de Benveniste, après Hahnemann.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

VERCOUTERE


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès