• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

VENEZUELA

 

                      L’EMPIRE DEVRA COMPOSER AVEC LA RUSSIE

 

Aussi puissant que puisse être l’Empire, son monopole sur le monde n’est plus absolu. Déjà, la Russie lui a fait ce rappel lors de son intervention en Syrie, en appui au président légitime Bachar El-Hassad. Une intervention qui a permis de mettre à jour, entre autres, toute l’hypocrisie de cet Empire qui, sous le prétexte de combattre le terrorisme, en était finalement le promoteur.

L’agression dont est victime le Venezuela, de la part de ce même Empire, est tout à fait inacceptable et hors de toute norme internationale. Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné, tout récemment, à deux reprises, cette agression de la part des États-Unis et de ses alliés.

L’attaque cybernétique, du 4 au 12 mars, contre la plus importante centrale électrique (Guri) du Venezuela, a eu pour effet de plonger dans le noir, une population de plus de 30 millions de Vénézuéliens et Vénézuéliennes. Pendant plus de 8 jours, ces derniers ont été privés de tous les services qui sont directement liés à l’énergie électrique, comme le transport, les équipements médicaux, les ascenseurs, la préparation des repas, l’eau, etc. À la manière des hackers qui s’infiltrent dans nos ordinateurs pour les contaminer, Trump et les siens se sont infiltrés dans l’ordinateur central de cette très importante centrale électrique pour en modifier les fonctions. Heureusement que les techniciens et ingénieurs ont vite saisi la source du mal. Autrement, le Venezuela serait encore dans le noir et sans électricité.

Dire que ce sont ces mêmes personnes qui versaient, il n’y a pas encore longtemps, des larmes de crocodile devant les pauvres vénézuéliens qui attendaient leur aide humanitaire. Une aide humanitaire qui s’est révélé un véritable cheval de Troie, dissimulant armes et tout ce qu’il faut à des terroristes, pour créer le chaos. Ce sont, finalement, eux-mêmes qui ont brulé ces camions d’aide humanitaire que le gouvernement de Nicolas Maduro avait bloqués à la frontière, sachant ce qu’ils contenaient. Il a fallu quelques semaines pour que le New York Times en confirme les faits.

 

 Mardi, le 19 mars, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Riabkov, rencontrera l'envoyé spécial des États-Unis pour le Venezuela, Elliott Abrams, à qui il affirmera clairement qu'une intervention militaire dans le pays sud-américain est inadmissible.

L’approche centrale de la réunion, qui se tiendra à Rome, sera qu’une intervention militaire des États-Unis au Venezuela ainsi que toute autre forme de pression sur le gouvernement légitime de Caracas est inadmissible. », a déclaré le vice-ministre, selon un rapport de Sputnik Nóvosti.

Il sera également question de la pression exercée par le gouvernement du président des États-Unis, Donald Trump, sur les entreprises russes qui maintiennent des relations économiques avec le Venezuela. 

Serguei Riabkova également déclaré que le gouvernement du président Vladimir Poutinemaintiendrait sa coopération avec Caracas dans les domaines de l'énergie et de la technologie militaire,malgré les pressions américaines.

"Nous continuerons d'encourager une coopération normale, absolument naturelle, mutuellement avantageuse et légitime dans divers domaines, tels que l'énergie, la production de pétrole, l'exploitation minière ou la coopération technique militaire, que nous développons avec succès depuis plusieurs années", a-t-il déclaré.

 Oscar Fortin

17 mars 2019Serguei Riabkov

https://www.telesurtv.net/news/rusia-encuentro-eeuu-intervencion-inadmisible-venezuela-20190317-0007.html

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • CN46400 CN46400 18 mars 2019 11:13

    Depuis la capitulation de l’état français (Merci Macron alors ministre de l’industrie) dans l’affaire GE-Alstom, les USA sont en position de monopole, en Occident, pour les turbines électriques (20 sur le barrage de Guri...). Et peuvent donc, à tout moment, entrer, à distance, dans la gestion, et la supervision, des machines !


    • amiaplacidus amiaplacidus 18 mars 2019 12:01

      L’empire ne tient que grâce à une escroquerie : le dollar !

      .

      Tant que les échanges internationaux seront libellés en monnaie de singe ($), les USA vivront sur le dos du reste du monde.

      .

      C’est une chose que les Chinois ont parfaitement comprise. Lentement, mais sûrement, à l’asiatique, avec leurs énormes réserves de change en $, ils achètent des entreprises étrangères (étrangères à la Chine).

      En échange de papier, ils reçoivent des biens tangibles.

      La civilisation chinoise a plus de 3000 ans de recul et les Chinois ont toujours eu la passion du commerce.


      • Spartacus Lequidam Spartacus 18 mars 2019 12:56

        Que c’est beau la propagande....

        On rigole toujours de voir ceux qui en sont crédules  smiley

        Attaquer une centrale hydraulique par des virus informatiques, c’est comme attaquer une cafetière électrique avec un virus informatique...

        En plus çà arrive régulièrement. Que c’est drôle  smiley ..

        La dernière grande coupure de courant de plusieurs jours, ils avaient accusé pour cacher la gabegie des détournements de fonds pour entretenir les centrales « un iguane d’avoir bouché les tuyaux.

        Cette fois ci ce sont les »Virus informatiques Americans". Pour une centrale hydraulique ou l’informatique est absente.

        C’est certain que si les 40 centrales électriques achetées à prix d’or n’avariant pas finis dans les poche des dirigeants.  smiley

        Ou l’argent des prêts chinois pour acheter des centrales terminées eux aussi dans les poches de la dictature.  smiley

        C’est sur que Chavez qui a passé une loi qui interdit les appel d’offres. La clique naco-communiste en profite bien..

        Se serait rigolo, si les Vénézuéliens n’en étaient pas des victimes...


        • oscar fortin oscar fortin 18 mars 2019 13:33

          @Spartacus : Je vous invite à lire les deux liens plus mentionnés sur le sujet d’attaque cybernétique. Tirez-en les conclusions que vous voulez, ce sont celles que je retiens.

          bonne journée à vous.


        • Homer Dhalor 18 mars 2019 14:41

          @Spartacus

          Attaquer une centrale hydraulique par des virus informatiques, c’est comme attaquer une cafetière électrique avec un virus informatique...

          En plus çà arrive régulièrement. Que c’est drôle  

          https://www.bitdefender.fr/box/blog/maison-connectee/comprendre-les-vulnerabilites-des-objets-connectes-les-hackers-savent-pieger-les-objets-connectes/

          https://www.stuffi.fr/objets-connectes-exemples-piratages-insolites/

          https://www.01net.com/actualites/pirater-les-objets-connectes-devient-simple-comme-un-jeu-d-enfant-1364701.html

          https://www.clubic.com/reseau-informatique/securite-reseaux/actualite-842336-satori-botnet-transforme-objets-connectes-zombies.html

          https://www.objetconnecte.com/reaper-malware-zombie/

          Donc si vous possédez une cafetière connectée il y a des chances qu’elle soit déjà hackée.

          Ensuite sur l’éventuelle possibilité d’un piratage de la centrale hydroélectrique, les outils existent déjà et même Forbes nous affirme que c’est possible.


        • Spartacus Lequidam Spartacus 18 mars 2019 15:45

          @Homer Dhalor
          Ils ont beau dos les virus Americains...   smiley
          Les iguanes sont encore pire que les virus Americains   smiley

          Ici un article de 2015 qui déjà accuse l’incurie des coupures d’électricité....
          A cette époque c’était un « iguane » le responsable.. 
           Lien


          Et ici un article de 2018 qui montre que les chinois ont prête de l’argent au Venezuela pour Corpoelec (entreprise publique d’électricité) pour construire des centrales électriques, et que Dieguito Salazar le milliardaire de la corruption mis en place par Chavez à touché 10% sur des comptes à Andore qu’il a partagé avec la fille de Chavez. 

          Lien


        • leypanou 18 mars 2019 16:09

          @Spartacus
          Attaquer une centrale hydraulique par des virus informatiques, c’est comme attaquer une cafetière électrique avec un virus informatique... 

           : vous avez quel niveau d’études et dans quel domaine ?
          Jamais entendu parler de Stuxnet ? Quand on ne sait pas, on la boucle.


        • Homer Dhalor 18 mars 2019 16:52

          @Spartacus

          Ils ont beau dos les virus Americains...  

          Je n’ai jamais affirmé que la panne venait d’un virus Américain, je n’ai fais que démontrer la vacuité affligeante de vos argumentaires.


        • Claire Claire 18 mars 2019 17:42

          @leypanou
          Quand on ne sait pas, on la boucle.
          –––––––––

          Ouais ouais ouais ! Et donc, parce que vous avez entendu de Stuxnet, vous pensez que ça fait de vous un expert habilité à s’exprimer ? Hi Hi Hi ! Eh bien qu’à cela ne tienne, appelez donc Maduro et dites-lui que vous allez fournir à l’ONU les preuves qui lui font défaut. smiley

          Vous n’avez pas la moindre donnée fiable qui puisse vous permettre de comprendre ce qui s’est passé, vous en êtes, comme chacun de nous, réduit à formuler des conjectures, mais juché sur votre ignorance, vous vous prenez pour une autorité en la matière.

          La honte...  smiley


        • Alren Alren 18 mars 2019 18:57

          @oscar fortin
          Spartacus serait fort en gueule pour dénoncer des hackers russes bloquant une centrale en Colombie par exemple !!!

          En fait , il ne connaît rien à l’importance de l’informatique dans une centrale électrique. ... ou bien il met en cause la capacité de ses amis Étatsuniens à fabriquer un virus capable de paralyser une centrale !

          Pourtant ceux-ci avaient réussi à faire dysfonctionner à distance une centrale d’enrichissement de l’uranium en Iran et augmentant fortement la vitesse des centrifugeuses. Avec l’aide des Israéliens il est vrai.
           


        • leypanou 18 mars 2019 20:18

          @Claire
          expert habilité, il y a des milliers qui sont plus experts que moi et dans tous les domaines.
          Par contre, votre nullité concernant le niveau de nuisance de l’empire ne fait aucun doute pour moi.
          Attendez vos preuves et continuez à poster vos inepties.


        • machin 18 mars 2019 20:50

          @Spartacus

          USA :
          60 ans
          60 pays bombardés.

          l’humanité reconnaissante.


        • Garibaldi2 19 mars 2019 03:28

          @Homer Dhalor

          Grande panne électrique aux USA en 2003 : ’’Son origine provient essentiellement de l’arrêt de plusieurs centrales électriques les 12 et 13 août, ainsi que de la coupure de plusieurs lignes de 345 kV dans l’Ohio, par négligence de la société FirstEnergy. Par effet de cascade en cette période de forte consommation, la panne s’étend en quelques heures sur 256 centrales électriques.’’

          Donc, les USA n’ont même pas eu besoin d’attaque informatique !

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Panne_de_courant_nord-am%C3%A9ricaine_de_2003


        • Claire Claire 19 mars 2019 17:45

          @leypanou
          Attendez vos preuves et continuez à poster vos inepties.
          ———————————
          Si Maduro avait eu les preuves qu’il prétendait avoir, nous les connaîtrions déjà. Donc, moi, je n’attends rien cet homme et vous non plus apparemment, vu que vous en êtes réduit à imaginer vos petites preuves vous-même...


        • L'enfoiré L’enfoiré 18 mars 2019 14:07

          Les empires économiques ont toujours régné sur les autres peuples par cinq techniques différentes :

          Par ma maitrise du commerce

          Le génie de l’innovation

          La passion de construire

          La stratégie de la conquête

          La création d’un ordre mondial

          http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2011/07/27/histoire-des-grands-empires-economiques.html

          http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2011/09/16/histoire-des-grands-empires-economiques-2.html



          • Aimable 18 mars 2019 15:08

            @L’enfoiré
            Tout cela pour le confort « d’ 1%  » de la population mondiale .


          • leypanou 18 mars 2019 16:13

            Discuter avec les États-Unis est une perte de temps : ils ne comprennent que le langage de rapport de force.

            Et encore, ils peuvent renier demain ce qu’ils acceptent aujourd’hui. Et même V Poutine l’a dit publiquement.


            • Claire Claire 18 mars 2019 17:14

              @oscar fortin

              À la manière des hackers (...)Trump et les siens se sont infiltrés dans l’ordinateur central de cette très importante centrale électrique

              ––––––––––––

              Pris la main dans le sac en flagrant délit de Fausses Nouvelles !!!

              Maduro n’a encore présenté aucune des preuves promises qu’il s’agissait d’une attaque américaine. Pourtant vous l’annoncez comme si c’était un fait désormais avéré. 

              Regardez donc comment vous vous comportez et après ça, c’est vous qui aurez l’aplomb d’accuser les États-Unis de médire sur le Vénézuela. 


              • Alren Alren 18 mars 2019 19:16

                @Claire
                Une centrale électrique ne peut cesser de fonctionner soudain sans explosion de chaudière, sans tsunami, sans tremblement de terre, sans attaque par des missiles ou des obus ou des charges explosives terroristes.

                Et dans ce cas, il faudrait plus de huit jours pour réparer, si c’était réparable, croyez-moi ! 

                De nombreux dispositifs de sécurité sont installés pour justement prévenir un arrêt par défaillance d’une partie de la chaîne aboutissant au courant haute tension qui sort de l’usine.

                Mais l’informatique branchée au réseau pour faciliter sa maintenance, est le point faible puisque justement à travers le réseau, on peut modifier la programmation de ces dispositifs pour qu’ils prennent des mesures aberrantes.
                La « réparation » consiste à évacuer ces « ordres » parasites. Cela peut prendre en effet une semaine ... ou plus ! Alors chapeau aux informaticiens vénézuéliens qui infligent ainsi une nouvelle défaite à leurs ennemis, certainement déconfits une fois de plus !

                C’est un enjeu crucial que de mettre au point des codages et des dispositifs pour empêcher les cyber-attaques. Tous les pays développés paieraient des milliards pour disposer d’un système totalement et définitivement sûr.
                C’est pourquoi la Chine, plus que d’autres, développe en urgence le transport quantique d’information par un système qu’on peut prouver comme inviolable. Et qui sera généralisé dans un avenir proche.


              • Cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 18 mars 2019 19:28

                @Alren

                l’informatique branchée au réseau
                >
                pas seulement , une puce dite programmable peut être flasher en dur avec une clef USB .
                Pour une sécurité « actuelle » il peut être intéressant de revenir a l’ Electronique de base piste en strapping et tube . Une simple ronde photo permettant visuellement de voir l’ éventuel sabotage (piste détourné ou tube cramé /remplacé)

                Plus c’ est simple plus cela marche longtemps .
                ..


              • Claire Claire 18 mars 2019 19:55

                @Alren

                il faudrait plus de huit jours pour réparer, si c’était réparable, croyez-moi !

                ————————
                Trois semaines avant le drame, des salariés de la compagnie nationale Corpoelec s’étaient alarmés sur la chaîne privée VPI de l’état de délabrement avancé des installations, du manque criant de matériel et d’équipements ainsi que du départ à l’étranger de la dernière main d’œuvre qualifiée à cause de la crise. Après la diffusion de ces interviews, les salariés en question ont été licenciés. Et la centrale est tombé en panne... soi-disant parce que Trump l’aurait attaquée.

                Or on sait par la compagnie Corpoelec elle-même, qu’un feu de brousse a affecté des lignes haute-tension qui relient la centrale de Guri au reste du pays. Les pylônes électriques non-entretenus ont été envahis par la végétation. Or selon les spécialistes, cet incendie aurait parfaitement pu créer une réaction en chaîne dans l’ensemble du réseau à cause du manque de maintenance et, au final, causer l’arrêt des turbines de Guri.

                Mais à part ça, je suis censée vous croire sur parole.


              • CN46400 CN46400 19 mars 2019 01:58

                @Claire
                Une infos pour la trump-trollette de service qui vient nous faire un cours d’électricité.
                Lorsqu’une plante quelconque approche un fil d’une ligne THT(+ de 500 Kvolts) à moins d’un mètre (100cm...), il se produit un arc électrique qui met hors service la ligne concernée. Mais comme il y a plusieurs lignes THT qui sortent de Guri, la centrale de Guri ne peut donc pas être isolée, sauf pb climatique exeptionnel... ou maneuvre volontaire !


              • Garibaldi2 19 mars 2019 03:33

                @Claire

                Comment, que lis-je, il y a au moins une chaîne de télé privée au Vénézuéla ? Moi qui croyais que toutes étaient étatisées !!!


              • Claire Claire 19 mars 2019 16:14

                @CN46400
                Lorsqu’une plante quelconque approche un fil d’une ligne (...)
                ——————————
                Avez vous déjà entendu parler du principe de simplicité encore nommé Rasoir d’Ockham ? smiley Selon ce principe, les hypothèses les plus simples qui s’avèrent suffisantes sont celles qu’il nous faut privilégier or, tous les spécialistes qui se sont exprimés jusqu’ici, s’accordent pour dire que le feu de broussaille ayant affecté les lignes à haute tension, vu sa concomitance avec la panne, est une explication entièrement suffisante. Nul besoin d’aller chercher plus loin ! Cela dit, rien ne vous empêche quant à vous d’aller chercher aux USA, sur la Lune ou sur Mars les raisons du blackout...


              • oscar fortin oscar fortin 18 mars 2019 17:43

                Je vous invite à lire ce que nous dit ce lien

                https://www.syti.net/Cybernetics.html

                Avec tout mon respect


                • Claire Claire 18 mars 2019 17:50

                  @oscar fortin

                  Eh bien avec tout mon respect monsieur, ce lien n’apporte aucune preuve que la panne électrique au Vénézuela soit le fait d’une attaque informatique américaine. Le mieux que vous puissiez faire à présent, c’est encore de reconnaître avoir fait montre de la même légèreté coupable dans vos accusations, que celle que vous dénoncez à l’égard du Vénézuela.


                • phan 19 mars 2019 09:37

                  @Claire

                  Trump affirme que « toutes les options sont sur la table » concernant le Venezuela. Une cyber-attaque du style CrashOverride ou Industroyer n’est elle pas une option ?
                  Avez vous mis les pieds dans une usine ou aligner 3 lignes de code ?

                • phan 19 mars 2019 10:05

                  @oscar fortin

                  Mis au jour par Eset, Industroyer est un malware spécifiquement conçu pour perturber le fonctionnement des réseaux électriques. Et son caractère modulaire en fait une menace redoutable pour tous les Scada.

                • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 15:12

                  @phan
                  C’est très inquiétant car cela veut dire que nos centrales nucléaires sont vulnérables à une attaque cybernétique.


                • Claire Claire 19 mars 2019 16:24

                  @phan
                  Industroyer est un malware spécifiquement conçu pour perturber le fonctionnement des réseaux électriques
                  ———————————
                  Parfait si vous croyez que c’est une preuve, dépêchez vous de l’apporter à Maduro ça fait une semaine qu’il nous l’a promise et on le sent maintenant un peu dans l’embarras le pauvre. smiley

                  Il accuse les USA, il prétend avoir la preuve de leur implication et qu’il va nous la montrer et puis rien... Qu’attend-il ? Que ses détracteurs l’accusent d’en fabriquer une ?!!!


                • phan 19 mars 2019 16:57

                  @Matlemat
                  Voir les 4 cas d’incidents dans : Fiches Incidents Cyber - SI Industriels (2017) du Clusif concernant le Nucléaire

                  Fiche 17 - Divulgation de documents d’une centrale nucléaire
                  Fiche 18 - Sabotage d’un processus industriel - Stuxnet
                  Fiche 19 - Infection par ver dans une centrale nucléaire - Slammer
                  Fiche 20 - Arrêt d’urgence d’un réacteur nucléaire

                  Le CLUSIF a pour finalité d’agir pour la sécurité de l’information, facteur de pérennité des entreprises et des collectivités locales. L’enjeu actuel est donc de contrôler l’exposition au risque général, et au risque associé au système d’information en particulier.

                  « SI industriels : un cap franchi vers la destruction ? » – par Vincent MIGNON (ADP)





                • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 17:44

                  @phan
                  merci pour les liens.


                • phan 19 mars 2019 18:26

                  @Claire

                  Pour moi ça sera un café sans sucre, svp, la cafetière de SpartaQQ est cyber-attaquée !

                • Matlemat Matlemat 18 mars 2019 18:19

                  Dire que ce sont les mêmes qui hurlaient à l’ingérence russe en Ukraine...


                  • LOKERINO LOKERINO 18 mars 2019 19:24

                    Tiens un article d’un idiot utile , collaborateur de dictateur .Ne mettez pas les pieds au Venezuela quand on se sera débarrassé de Maduro !! Le gouvernement a sorti les américains de la production de pétrole au profit de l’ami Russe et des chinois , qu’on fait ces deux grandes puissances pour la population vénézuélienne ?Rien nada !!Votre article est une belle saloperie pour les gens qui crèvent de faim de soins et de tout . Honte a vous 


                    • machin 18 mars 2019 20:49

                      @LOKERINO

                      USA :
                      60 ans
                      60 pays bombardés.

                      l’humanité reconnaissante.


                    • LOKERINO LOKERINO 19 mars 2019 10:31

                      hors sujet ,la on parle dela dictature du Venezuela d’aujourd’hui qui vit que grace a l’influence Russe et Chinoise ( qui au passage confisque la manne pétrolière sans lever le petit doigt pour la population. Quand aux états unis oui c’est la première puissance mondiale, normal de les retrouver un peu partout . Mais ce sont les seuls a vouloir dominer les autres ? que fait la Chine au Tibet la Russie en Georgie et Ukraineen Syrie et bien d’autre encore ? Que fait la chine économiquement en Afrique sinon la piller ? Sinon Svp la liste des 60 pays bombardés par les usa sur les 60 dernieres années , merci


                    • CN46400 CN46400 19 mars 2019 11:06

                      @LOKERINO
                      Même prises ensemble les dépenses militaires de la Russie et de la Chine ne dépassent pas le 1/4 de celles des USA...
                      En Afrique la Chine construit les usines et infrastructures que les colonialistes occidentaux ont négligé pendant deux siècles....


                    • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 11:15

                      @LOKERINO
                      Vous êtes mal renseigné les USA sont et ont toujours étés le premier client du Venezuela pour son pétrole, les livraisons continuent même jusqu’à présent alors que le gouvernement vénézuélien ne touche pas l’argent qui est versé sur les comptes gelés aux Etats-Unis. 


                    • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 11:17

                      @LOKERINO
                      Et vous avez vu ça ou que la Russie avait besoin du pétrole vénézuélien ? Vous dites n’importe quoi.


                    • phan 19 mars 2019 12:47

                      @LOKERINO

                      Lorsqu’on se penche sur la liste des pays agressés, l’on peut éprouver un certain vertige : voici la liste de pays bombardés par les USA (depuis la seconde guerre mondiale),sous prétexte d’exporter la liberté et la démocratie !

                      * Chine 1945 -1946
                      * Corée 1950 - 1953
                      * Chine 1950 -1953
                      * Guatemala 1954
                      * Indonésie 1958
                      * Cuba 1959 - 1960
                      * Guatemala 1960
                      * Congo 1964
                      * Guatemala 1964
                      * République Dominicaine 1965 - 1966
                      * Pérou 1965
                      * Laos 1964 - 1973
                      * Vietnam 1961 - 1973
                      * Cambodge 1969 - 1970
                      * Guatemala 1967 - 1969
                      * Liban 1982 - 1984
                      * Grenade 1983 - 1984
                      * Libye 1986
                      * El Salvador 1981 - 1992
                      * Nicaragua 1981 - 1990
                      * Iran 1987 - 1988
                      * Libye 1989
                      * Panama 1989 - 1990
                      * Irak 1991
                      * Somalie 1992 - 1994
                      * Bosnie 1995
                      * Iran 1998
                      * Soudan 1998
                      * Afghanistan 1998
                      * Serbie 1999
                      * Afghanistan 2001
                      * Irak 2003
                      * Libye 2011
                      * Syrie 2013

                      Juste 27 pays meurtris par des bombes démocratiques, sans compter les autres pays agressés par les mercenaires à la solde de l’oncle Sam (Chili, Ukraine, Honduras, Yémen, Venezuela, ...

                    • LOKERINO LOKERINO 19 mars 2019 12:47

                      @Matlemat Mettez vos tablettes a jours , ca fait longtemps que les américains ont été débarqués et Russes et Chinois se partagent le petrole du Venezuela avec la complicité du dictateur Maduro . Et la population est le cadet des soucis des amis du dictateur http://www.rfi.fr/emission/20170404-petrole-president-venezuelien-renforce-controle


                    • LOKERINO LOKERINO 19 mars 2019 13:01

                      Bon , déjà , on n’a pas les 60 , 27, les russes sont pas loin…. En plus c’est faux ,je ne vais pas reprendre un par un mais il n’y a pas eu de bombardement sur Cuba et pour certains pays comme le Perou , c’est a la demande des gouvernements légitimes de ces pays en appuis sur des conflits de narcos trafiquants d’autre pour defendre des invasions illégitimes comme l’irak pour le Koweit et beaucoup dans le cadre d’opérations internationales sous l’egide de l’onu comme en Syrie . alors oui, l’Amérique et l’Onu sont gendarmes du monde auto proclamé pour un ordre établi comme les Russes pour l’autre ordre et les Chinois a leur façon Mais bon , on va pas débattre , vous détester les états unis point barre .et je pari aussi Israël ..


                    • phan 19 mars 2019 14:14

                      @LOKERINO

                      Cuba : Le matin du samedi 15 avril 1961, huit bombardiers américains B-26 peints aux couleurs cubaines (dans l’intention de faire croire qu’il s’agissait d’une rébellion cubaine et non d’une attaque américaine), en violation des conventions internationales, décollèrent du Nicaragua et attaquèrent les bases aériennes de La Havane et de Santiago (sud). Les avions américains bombardèrent les aéroports et aérodromes du pays, détruisant une grande partie des avions au sol (civils et militaires).

                      Pérou : À nouveau autorisée en 1945, l’Alliance populaire révolutionnaire américaine soutint le président José Luis Bustamante y Rivero (1945-1948) qui, renversé par le coup d’État militaire du général Manuel A. Odría d’octobre 1948, augura du début d’une dictature. Des élections sont pourtant organisées en 1962, et remportées par le candidat apriste Víctor Raúl Haya de la Torre. Toutefois, un coup d’État militaire dirigé par le général Ricardo Pérez Godoy empêcha le respect de la légalité. La junte organisa à nouveau des élections l’année suivante, qui furent remportées par Fernando Belaúnde Terry, fondateur de l’Acción Popular, qui demeura en place jusqu’en 1968.
                      L’argument que l’on utilise pour justifier l’intervention militaire américaine est celui de la lutte contre le narcotrafic et le terrorisme. Ceci est une vieille et fausse chanson. En 1965 elle est devenue très à la mode lorsque l’administration Belaunde Terry accepta l’opération appelée : « Opération Ayacucho » laquelle ne donna aucun résultat.

                      Tandis que pour l’Irak, je vous laisse avec les ADM (Armes de Délire Maximum).


                    • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 15:04

                      @LOKERINO
                      exportations du venezuela : 

                      Exportations91,78 milliards $Biens exportéspétrole, produits agricoles, manufacturés, chimiquesPrincipaux clientsÉtats-Unis (39,1 %) Chine (14,3) %, Inde (12 %), Antilles néerlandaises (7,8 %), Cuba (4,6 %)

                       La Russie n’a pas besoin du pétrole vénézuélien elle a suffisamment de réserves.

                       Vous racontez n’importe quoi.


                    • Oceane 19 mars 2019 21:37

                      @LOKERINO

                      « quand on sera débarrassé de Maduro !! »

                      « on » ? Qui çà « on » ?

                      Je m’amusé toujours de lire « dictateur » en parlant des autres, et jamais des véritables dictateurs qui sont en réalité les auto-proclamés « démocrates ».

                      https://www.mondialisation.ca/qui-sont-ses-dictateurs-brutaux/5631643


                    • sls0 sls0 19 mars 2019 00:18

                      On se rappelle du système de régulation de Watt ?

                      Si, si avec les deux masses qui tournent, que la force centrifuge fait s’écarter.

                      Jusqu’à 250MW en amélioré (huile hydraulique) ça marche très bien sans électronique.

                      Au dessus pour un critère de vitesse de réaction on passe à l’électronique.

                      Comme les groupes sont en parallèle on doit faire en sorte qu’ils réagissent d’une façon uniforme, on appelle celà le statisme de la machine, c’est une pente de réaction à régler, un réglage mécanique des plus simple.

                      On a pas attendu l’informatique pour produire de l’électricité, ça se démerde tout seul quand ça tourne. Ca s’auto régule. Si c’est hors plage de réglage il faut une intervention humaine pour mettre en route ou arrêter un groupe.

                      Le couplage d’un alternateur sur le réseau se faisait à l’oeil avant, c’est un peu plus automatique maintenant mais c’est pas la mer à boire.

                      Un hacker s’il veut intervenir il n’emploira pas son clavier mais un chalumeau ou une clé de 64 si j’ai bonne mémoire sur du 250MW.

                      Si au Venezuela ils ont informatisé c’est pour suivre la mode car ce n’était pas nécessaire.

                      L’histoire de l’iguane est plausible, il y en a chez moi et se coller dans des endroits pas possible c’est assez leur style. Si c’est dans un tuyau dans mon jardin ça ne pose pas de problème. Dans un tuyau d’huile hydraulique c’est une autre histoire. C’est du filtre en microns sur le circuit, un iguane ça fait beaucoup de micron.

                      Chez nous il y a pas mal de barrage en téléréglage quand il ne sont pas trop gros. Au Venezuela c’est une centrale avec 10 groupes de 650MW, donc avec du personnel qui répond à la demande du dispatching.

                      Elle date de 63 donc avec une régulation rustique inattaquable à distance.

                      10 groupes qui tombent en panne en même temps, peu vraisemblable.

                      C’est au niveau du transport qu’il a dû avoir un problème, tranfo, ligne THT.

                      Avec une production dans le sud et une demande au nord, c’est sensible. Chez nous c’est plus étalé et interconnecté, on se rend pas compte.

                      68% de l’électricité vénézuélienne est d’origine hydraulique et la centrale de Guri est la plus grosse. Pas difficile d’avoir un réseau à terre.

                      Le reste c’est du thermique mais avec un coef de disponibilité de 60% ce qui n’est pas fameux.

                      Le Canada et les USA qui ne sont pas des pays en voie de développement se sont payé quelques blackouts pas piqués des vers.

                      Au Venezuela ils y ont droit aussi.

                      Incident dû à un sabotage ? Plausible vu les conditions.

                      Incident d’explotation ? Plausible vu les conditions.

                      Ne comptez pas sur moi pour avoir un avis, j’attends plus de factuel et technique.


                      • Garibaldi2 19 mars 2019 03:39

                        @sls0

                        Si on parle de ’’bug’’ en informatique, c’est à cause de la blatte qui avait planté un ordinateur (Harvard Mark II) à la belle époque des relais électromagnétiques.


                      • leypanou 19 mars 2019 08:01

                        @sls0
                        Ne comptez pas sur moi pour avoir un avis, j’attends plus de factuel et technique 

                         : 3mn après le début des pannes, Marco Rubio tweetait déjà sur la question.

                        « Ils » doivent donc surveiller 24h/24 tout ce qui se passe au Vénézuela à la mafia sud-américaine de Miami (détails ici).


                      • sls0 sls0 19 mars 2019 17:44

                        @leypanou
                        C’est vrai que Rubio c’est une vrai saloperie et est souvent derrière la merde en Amérique latine.
                        J’ai essayé de remonter à la source de vottre lien, pas de copie du tweet.
                        Du coup j’ai regardé le compte tweeter de ce con, pas de trace de ce tweet.

                        Sur un groupe hydraulique les sécurités automatiques sont :
                        Survitesse et baisse de la pression d’huile de graissage.
                        Intervention humaine pour vibrations importantes.
                        On peut aussi arrêter via le coup de poing pour tout autre événements.
                        Tout ces paramètres sont suivis et enregistrés et il y a une pré-alarme.

                        Pour la survitesse c’est mécanique, en cas de survitesse une masse via la force centrifuge s’excentre et déclenche l’arrêt par mise à la décharge de l’huile de régulation.
                        Pour la pression d’huile c’est aussi une mise à la décharge de l’huile de régulation par contre pression insuffisante.
                        On peut intervenir humainement sur les survitesses pour les tester. C’est une clé, on la tourne coté essai survitesse 1. Ca ferme la mise à la décharge et on injecte de l’huile sous la masselotte qui voit sa masse augmenter et qui s’excentre sous la force centrifuge.
                        On remet la clé en position neutre qui contrôle l’ouverture de la vanne de décharge qui autorisera l’essai du deuxième survitesse.
                        Ca se fait avec procédure et c’est formalisé. Il n’y a aucune commande à distance hors salle de conduite et il faut la clé.
                        Des hackers qui auraient fait croire à des turbines qu’elles doivent se mettre en sécurité tel que décrit dans l’article j’y crois pas. Et même au cas fort improbable où ça arriverait, après une heure de diasgnotic on remet en route. Ça n’a pas été le cas au Venezuela.

                        Maintenant le téléréglage.
                        EDF a des barrages, pour les grosses puissances il y a du personnel. Pour les cacahouettes perdues au milieu de nul part, pas sûr de trouver du personnel pour se faire chier comme un gardien de phare.
                        Il y a un téléréragle. On met en route, on arrête et on lui donne un point de consigne c’est tout. La centrale retransmet tout les paramètres importants. Pour des essais style survitesse c’est du personnel qui se déplace.
                        La centrale hydraulique de Guri est à coté d’une ville où l’on peut loger le personnel et vu la puissance de la bête, du personnel il y en a.
                        Une panne ou un défaut qui met en sécurité, il y a le personnel formé pour y remédier.
                        C’est la plus grosse centrale où se concentre certainement le max de connaissances, je ne voit déjà pas l’utilité d’un téléréglage, alors une gestion informatique encore moins.

                        On parle se Siemens qui avait un logiciel qui pouvait se pirater. Siemens c’est du thermique qu’ils font où il y a 100 à 200 fois plus de paramètres à gérer que pour l’hydraulique.
                        L’hydraulique est facile à conduire, encore plus simple qu’une mobylette. Le jour où on trouvera utile de gérer une mobylette par un ordinateur, on pourra envisager de faire la même chose avec une turbine de barrage.
                        70% des pannes sur une voiture sont des problèmes de faux contacts au niveau capteurs/calculateur.
                        Le calculateur gère mieux la combustion, c’est un plus. Une turbine hydraulique est 20 fois plus simple à gérer, on devrait rajouter un risque de faux défauts histoire d’être à la mode ?


                      • leypanou 20 mars 2019 12:11

                        @sls0
                        J’ai essayé de remonter à la source de vottre lien, pas de copie du tweet 

                         : ici, un autre lien pour éclairer les choses.
                        Sur les parties techniques, je n’y connais rien.

                        D’une manière générale, l’empire ne recule devant rien et est capable de tout, et l’ambassade vénézuelienne à Washington vient d’être prise de force par les guaidoistes avec la bénédiction de Washington.


                      • sls0 sls0 22 mars 2019 19:35

                        @leypanou
                        Partie technique ce n’est pas la centrale hydraulique mais un transfo de sous station comme je le pensais.
                        Une semaine pour remplacer le transfo et faire les réparations c’est normal.
                        Il y a peu de maintenance à faire sur un transfo, c’est de la surveillance.
                        EDF a de bons programmes de maintenance et contrôle. Ca n’a pas empêché des transfos d’exploser.
                        EDF a un meilleur maillage qui empêche une coupure conséquente.
                        A Gravelines il y en a un qui a explosé juste après un contrôle. Ca travaille pas loin des limites en intensité, voltage et diélectrique, l’explosion n’est pas normale mais pas exclue non plus.


                      • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 19 mars 2019 05:18

                        Bof, 1984 prend tout son sens actuellement avec les 3 factions « ennemies » mais qui fonctionnent toutes sur le même modèle économique basé sur la croissance via la dette.

                        Océania = Les occidentaux, nous quoi ! Les gentils démocrates tolérants et ouverts qui gagnent toujours à la fin mais qui en fait sont de vrais putes au service de leur soif d’or et de pouvoir.

                        Est-Asia = La Chine, le méchant péril jaune ! Bien aidé dans son développement à l’aide d’usines d’Océania déplacées volontairement vers Est-Asia pour augmentation substantielle des profits suite à l’éradication des lois qui en empêchaient le déplacement.

                        Eurasia = La Russie, les méchants ivrognes de la monarchie pétrolière qui fait des affaires gazières avec Océania et Est-Asia. Se place aujourd’hui en défenseur de la vérité et du droit international contrairement à son émergence passée placée sous le signe des oukazes et du diktat.

                        Puis il reste quelques pays qui semblent ne pas se prêter au jeu du casino mondialiste, Vénézuela, Iran, Corée du Nord.

                        La suite au prochain épisode directement dans la boîte à cons !


                        • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 22:11

                          @dr.jambon-beurre
                          Oui, c’est pas faux, Océania a renoncé pour le moment à l’Asie centrale et se reconcentre sur le continent américain avec le Venezuela.


                        • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 09:01

                          En 2016, le prix de l’électricité dans l’Union européenne pour les particuliers s’est établi en moyenne à 0,205 € TTC/kWh selon les données d’Eurostat.

                          https://selectra.info/energie/guides/tarifs/electricite/comparaison-europe

                           (en 2016) el precio promedio per cápita de kilovatio por hora (Kw/h) es de 3,1 centavos de dólar

                          https://www.panorama.com.ve/ciudad/Costo-del-kilovatio-en-Venezuela-es-el-mas-bajo-de-la-region-20160503-0107.html

                          https://selectra.info/energie/guides/tarifs/electricite/comparaison-europe

                          En 2016 le prix de l’électricité au Venezuela était de 7 à 8 fois moins cher que le prix moyen en Europe.


                          • sls0 sls0 19 mars 2019 18:11

                            @Matlemat
                            Il faut tenir compte du PPA par habitant mais même dans ces conditions le rapport est de deux.
                            Je me suis permis cette remarque vu que certains risquaient de mettre les revenus sur la table. Non il y a un sacré effort coté Venezuela.


                          • Matlemat Matlemat 19 mars 2019 18:58

                            @sls0
                            Parité de Pouvoir d’Achat ? les salaires y sont moindre ça joue sur le prix.

                            En tout cas les Vénézuéliens n’ont pas a se plaindre du tarif de l’électricité favorisé aussi par les ressources naturelles en eau du pays. 


                          • L'enfoiré L’enfoiré 19 mars 2019 09:41

                            Personne n’a encore décidé du choix de la destination pour ses vacances.

                            Ok....

                            Une petite chanson bien de chez nous de Stttella

                            On ira tous tous tous à Caracas
                            On ira tous tous tous à Caracas
                            On ira tous tous tous à Caracas
                            On ira tous tous tous à Caracas

                            Même quand il pleut c’est génial
                            On sait poster des cartes postales
                            Ou boire un godet à l’Amicale
                            Des amis du camping municipal
                             smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité