• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Venezuela Crisis »

« Venezuela Crisis »

 

photo de Ronaldo Schemidt

L'image terrible qui illustre cet article est l'oeuvre du photojournaliste Ronaldo Schemidt de l'Agence France-Presse. Cette photographie intitulée "Venezuela Crisis" a été désignée photo de l'année par l'organisme World Press Photo. Le jeune homme en feu s'appelle José Víctor Salazar Balza, il a 28 ans et survivra. Nous oublions trop souvent, lorsque nous regardons ou publions une photographie prise sur une zone de conflits, le reporter d'images dont nous ignorons souvent le nom. Pourtant, pour prendre une photographie parfois plus parlante qu'un article, il prend des risques et peut même y laisser sa peau. Certes, le photojournalisme et son choix et la passion de cet homme de 46 ans de nationalité vénézuélienne qui travaille au bureau de l'AFP à Mexico. Mais il ne sortira pas indemne, surtout psychologiquement, de ce reportage réalisé lors d'une manifestation contre le président Nicolas Maduro, à Caracas, le 3 mai 2017. 

Ronaldo Schemidt raconte... "la séquence du jeune qui brûlait a duré au plus dix secondes". 

“J’ai senti la chaleur, le flash, et je me suis retourné. Je ne savais pas ce que c’était. J’ai juste vu une boule de feu qui m’arrivait dessus. Je l’ai suivi avec mon appareil, en prenant des photos en rafales, sans m’arrêter, j’ai entendu les hurlements, et là j’ai compris“.

Que s'est-il passé - Le malheureux Victor Salazar a été aspergé d'essence suite à l'explosion du réservoir d'une moto de police, "ainsi que semble-t-il par le contenu d’un cocktail molotov". La victime "s’en sortira avec des brûlures sur 70% du corps, et 42 opérations de greffe de peaux". Mais il y a plus grave encore, en quatre mois, d'après les chiffres données par Radio-Canada, les manifestations ont fait 125 morts.

Le photographe qui est resté deux mois sur place pendant les affrontements des manifestants contre le régime de Maduro, a sa famille qui vit toujours au pays. Alors que d'autres Vénézuéliens ont préféré l'exil plutôt que de subir l'hyperinflation, les pénuries alimentaires et de médicaments. La baisse des revenus pétroliers est la cause d'une crise économique extrêmement critique, à laquelle s'ajoute une crise politique. Le système de redistribution de la manne pétrolière à la population par Hugo Chavez est maintenant épuisée après la chute du prix de l'or noir. De plus, le manque d'investissement a provoqué une diminution de la production de 29%. Aujourd'hui, selon divers enquêtes universitaires, 87 % des familles vivraient sous le seuil de pauvreté. 

D'après le FMI l'inflation serait de 13.000% en 2018. Mais le président Maduro a décidé de copier une idée du président Chavez en 2008...

"J'ai décidé d'ôter trois zéros à la monnaie, de retirer de la circulation les billets et pièces actuelles, et de mettre en circulation de nouveaux à partir du 4 juin".

Donc, à partir de cette date, le billet de 100.000 bolivars deviendra une coupure de 100 et le plus gros billet sera le 500 bolivars (11,3 dollars au taux de change officiel). Le journal à Caracas qui coûte actuellement 20 000 bolivars s'achètera pour seulement 20 bolivars. En 10 ans la monnaie aura donc perdu six zéros, mais les Vénézuéliens ne seront pas plus riches pour autant et l'inflation moins importante.

C'est maintenant une certitude, Nicolas Maduro n'ira pas au prochain Sommet des Amériques à Lima pour raisons de sécurité, selon Caracas. Mais Donald Trump sera également absent, "pour superviser la réponse américaine à la Syrie", selon la Maison Blanche. Dommage, les discussions entre Trump et les autres dirigeants du continent américain auraient certainement été animées ; car les sujets qui fâchent sont nombreux. Immigration, corruption, accord de libre-échange (Alena, avec aussi le Canada), situation politique au Venezuella...

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    



    • troletbuse troletbuse 14 avril 10:44

      Un manifestant qui porte d’un masque à gaz ??
      Encore la propagande grounichienne pro-atlantiste et macronienne


      • sls0 sls0 14 avril 16:31

        @troletbuse
        Au Venezuela, être noir dans l’esprit de l’opposition c’est être pro Maduro.

        Des photos de noirs qui crament ça ne manque pas mais une photo sans que l’on puisse mettre en cause directe l’opposition il faut la trouver.
        Ici en plus Groucho nous parle d’un réservoir de moto de police, donc dans l’esprit des gens, le gouvernement de Maduro n’est pas loin.
        Allez, un prix Goebbels pour Gruni.

      • Lugsama Lugsama 15 avril 00:12

        @sls0

        Vous racontez vraiment n’importe quoi, allez donc voir les vidéos des manifestations et vous verrez que les noirs y sont tout aussi présent, c’est incroyable de raconter de tels conneries.

      • sls0 sls0 15 avril 01:36

        @Lugsama
        Il y a quelques mois est sorti une liste des victimes avec les conditions du décès.

        Ça me suffit.
        Vous allez me dire que cette liste ne sortait pas d’une officine sponsorisée par Soros donc elle n’a aucune valeur à vos yeux.

        En regardant sérieusement cette liste, je n’ai pas remarqué de l’inventé, assez neutre comme liste, le gouvernement n’était pas trop épargné.

        Regarder des vidéos, si c’est comme celles des casques blancs syriens, je m’en passe très bien. Selon le montage on fait dire ce que l’on veut à une vidéo. Je préfère la froideur des rapports souvent associés à une liste.

      • Spartacus Spartacus 14 avril 11:32

        « La baisse des revenus pétroliers est la cause d’une crise économique extrêmement critique. »


        Faudrait quand même sortir de cette propagande de l’irresponsabilité du socialisme.
        Vaste blague. La crise a débuté bien avant la baisse des prix du pétrole.

        C’est le socialisme, et la fin de l’économie de marché qui est la cause. Pas le pétrole.
        Seule l’économie de marché capitaliste est capable de donner une valeur exacte des prix par le jeu de l’offre et la demande. 
        Quand les prix de l’offre sont fixés par l’état, c’est toujours la pénurie et les queues devant les magasins.

        Seul le marché libre est capable de fixer une valeur d’échange. 
        Mais va faire comprendre cette base à un gauchiste.

        • Pere Plexe Pere Plexe 14 avril 11:48

          @Spartacus
          si c’est vrai, pourquoi les dirigeants occidentaux se sont-ils sentis obligés de prendre des sanctions économiques, des rétorsions, des embargos contre les peuples qui essayent ou ont essayé de prendre un autre chemin ?

          A priori ils craignaient (craignent) que ça puisse marcher non ?

        • McGurk McGurk 14 avril 12:50

          @Spartacus

          « socialisme »...à force de travestir la vérité vous ne savez même plus de quoi vous parlez réellement.

          Il n’y a jamais rien eu de « social » dans le chavisme, c’était une semi-dictature utilisant une idéologie légèrement marxiste qui reversait une partie des revenus du pétrole pour éviter les révoltes. Il n’y a jamais eu de place pour la démocratie et encore moins avec le pignouf actuel.


        • McGurk McGurk 14 avril 12:56

          @Pere Plexe

          « Marcher » ? Ca ne risquait pas étant donné la situation économique et sociale, les talents du dauphin de Chavez.


        • titi 16 avril 14:22
          @McGurk

          Le problème du Vénézuela, est le même que celui de l’ancien bloc de l’Est et demain celui de la Russie.

          Les de gens de gauche nous en ventent continuellement les mérites des pays « socialistes », en mettant sur le dos de l’occident toutes leurs difficultés, qu’elles soient économiques ou politiques.

          Et lorsque le soufflé s’effondre, et que quelques années après on se rend compte de l’ampleur du désastre, ces mêmes gens nous disent : « ah oui mais non, c’était pas vraiment socialiste »

          Non, non McGurk. C’est exactement ce que produit le socialisme.

        • McGurk McGurk 16 avril 19:58

          @titi

          Oui l’effet est le même en France et non pas parce qu’ils ont suivi « la voie sociale », mais bien parce qu’ils ont trahi chaque électeur ainsi que leur idéologie. Sans parler de leurs idées connes et obsolètes. Et ce simplement car le but de la politique dans notre pays n’est pas de respecter la parole donnée et les idées mais simplement d’arriver au pouvoir.

          Hollande était autant socialiste que je suis le pape et pourtant ils a même inclus un ultra libéral dans son équipe, le loup dans la bergerie, qui leur a damé le pion au final. Il a d’ailleurs tué littéralement son parti qui battait déjà sévèrement de l’aile.

          Néanmoins, je ne préfère pas confondre les deux car le but final - idéologiquement parlant - n’a absolument rien à voir. Il y a probablement un avenir en France pour le « socialisme » - je préfère y croire car la voie libérale à fond les ballons me donne envie de vomir -, le modèle rentabiliste s’affaiblira bien assez tôt...à nous de ne pas le faire perdurer et s’appuyer sur les humains que les machines, promouvoir nos idéaux que ceux des banques et multinationales.


        • Pere Plexe Pere Plexe 14 avril 11:42

          L’info circule que l’homme photographié est en flamme suite à l’explosion d’une moto de la police qui à explosé suite à l’agression du policier par un cocktail Molotov.


          • sls0 sls0 14 avril 16:52

            @Pere Plexe
            La voz est un journal très conservateur du groupe Clarin, de mémoire il doit même avoir des parts qui appartiennent à Goldman Sach.

            Les médias en Amérique latine font partie à 95% du SIP très conservateur et le relais assez souvent du département d’état US.
            Ils sont assez forts pour faire sauter des gouvernements.
            Difficile d’avoir de l’information fiable en Amérique latine, ils ont une certaine avances sur nous pour la désinformation.


          • McGurk McGurk 14 avril 12:52

            @gruni

            Quelle conclusion pour votre article ? Je n’en vois pas la finalité.


            • troletbuse troletbuse 14 avril 12:58

              @McGurk
              Comme d’habitude, ebfumage grounichien.


            • gruni gruni 14 avril 13:10

              @McGurk


              Article d’abord informatif, à vous d’en tirer la conclusion sur la situation du Venezuella. Pour ma part, je pense comme ce photojournaliste, que cette image représente bien ce pays qui brûle

            • McGurk McGurk 14 avril 13:43

              @gruni

              Alors, en définitive, rien de nouveau.


            • troletbuse troletbuse 14 avril 14:34

              @Grounichou
              ce pays qui brûle
              Eh Grounichou, tu oublies de dire « Grace à la subversion des Ricains »


            • gruni gruni 14 avril 14:36

              @McGurk


              Est-ce une raison pour ne plus parler du Venezuella avant les prochaines élections ou manifestations ?

            • vesjem vesjem 14 avril 15:23

              @gruni
              comment vas-tu, petit collabo ?


            • troletbuse troletbuse 14 avril 15:30

              @vesjem
              Petit ?? non, un peu gros même. Le parfait collabo infiltré dans AV sous l’étiquette FI. Mais comme il contredit Meluche, ce n’est plus une ficelle, mais une corde.


            • McGurk McGurk 14 avril 18:53

              @gruni

              Non bien sûr. Encore faut-il avoir des informations nouvelles.


            • Alex Alex 14 avril 20:30

              @gruni
              Pas lu l’article, of course, mais je pense que vous avez indiqué que Poutine a été vu se balladant (avec 2 « l », comme votre Venezuella) avec une boîte d’allumettes...


            • Cadoudal Cadoudal 15 avril 02:01

              @Alex
              AFP+ GRUNI..

              Je crois qu’on est au top de l’information objective, j’ai lu que la première ligne, c’était intéressant ?


            • Dom66 Dom66 14 avril 20:27

              Voulez vous nous dire monsieur gruni, combien de million de dollars les USA donnent aux patrons du Venezuela pour couler le pays.

              Les patrons des transports, commerces en tout genre gagne presque autant sans rien faire, le but est de faire monter le peuple contre Maduro.

              Amérique Latine, chasse gardée des amerloques (humaines)


              • antiireac 14 avril 21:11

                @Dom66
                Quels propos incohérents truffés des bêtises , en la matière ont fait rarement mieux, qu’on se le dise citoyens, citoyennes...


              • Lugsama Lugsama 15 avril 00:16

                @Dom66

                Propos totalement grotesque basé sur du vent et des délires imaginaires de complots d’ados attardé, les seuls millions de dollar que versent les USA c’est à la dictature pour acheter son pétrole, le peu que ces incompétents arrivent encore à produire.

              • Dom66 Dom66 15 avril 01:44

                antireac et lugsama les deux débiles

                C’est incroyable d’êtres aussi drogué à la BFMVC on voit que vous connaissez bien vos leçons.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès