• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vers la dissolution

Vers la dissolution

Gilets jaunes, réformes des retraites, hôpitaux, lycées... Depuis plus d'un an, la France est en crise sociale permanente. Le 15 mars, les élections municipales seront l'occasion d'une râclée mémorable pour les candidats LREM. Le président n'aura alors d'autre choix que de dissoudre l'assemblée.

JPEG

Il y a encore quelques mois, le candidat LREM Benjamin Griveaux était présenté comme le favori à la mairie de Paris. Désormais, plus personne ne parierait un kopeck sur son élection. Il se pourrait bien que son score au premier tour passe sous la barre des 10%. Pour relancer sa campagne, ce candidat multiplie des propositions plus farfelues les unes que les autres, comme donner 100 000€ aux acheteurs d'appartements parisiens ou déplacer la gare de l'Est. Évidemment, cela n'enraye pas sa chute. La seule question est maintenant de savoir jusqu'où son score descendra.

La Mairie de Lyon est actuellement tenue par G Collomb, soutien de Macron. Cependant, la liste LREM-Modem, censée lui succéder, est en train de se faire doubler par EELV. Il est maintenant très probable que cette municipalité macroniste tombera.

Il est possible que plus une seule grande ville française ne soit administrée par un maire LREM ou apparenté. Je ne serais d'ailleurs pas étonné outre mesure qu'Édouard Philippe chute aussi au Havre.

Parallèlement, les défections de députés LREM se poursuivent à l'Assmblée Nationale. Le groupe LREM, qui comptait 314 députés en début de mandature, n'en a plus que 300, alors que la majorité absolue est à 289 sièges. On peut douter que Macron soit en capacité de garder une majorité jusqu'à la fin du quiquennat.

Troubles sociaux sans précédent, râclée au municipales, perte de députés... Je ne vois pas comment le président pourra éviter de convoquer des législatives anticipées.

Lors de celles-ci, les anciens électeurs LREM, qui venaient du PS et de la droite classique, retourneront au bercail. On peut prévoir sans risque de se tromper :

  1. L'effondrement de LREM
  2. La victoire de la droite LR
  3. Le retour de la gauche
  4. L'arrivée en force de l'extrême droite.

Macron n'aura d'autre choix que de nommer un premier ministre LR. Pour calmer la rue, ce dernier se dépêchera d'annuler toutes les réformes qui fâchent, puis mettra en œuvre une bonne vieille politique de droite, comme nous en avons connu si souvent, à laquelle s'ajoutera une armada de mesures anti-migrants pour caresser l'électeur frontiste dans le sens du poil.

C'est ce qu'on appelle "passer de Charybde en Scylla".

Illustration : Charybde et Scylla, par Ary Renan. Source : Paris Musées. Licence Creative commons.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • rogal 10 février 10:39

    « On peut prévoir sans risque de se tromper ».
    Félicitations aux Ons.


    • kirios 10 février 11:20

      « Macron n’aura d’autre choix que de nommer un premier ministre LR. »

      1-le premier ministre LR , il l’a déjà.

      2-le président de la république n’est pas contraint par le résultat des municipales, il ne changera rien tant qu’il aura une majorité à l’assemblée nationale


      • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 23:17

        @kirios
        Sauf que la veille des élections nous risquons de voir les scandales et les procès se multipkier contre les partis de l’opposition. A moins qu’un scandale sur le financement de la REM explose, mais avec cette presse propriété des milliardaires inféodée au Medef....


      • Guiver Guiver 10 février 12:15

        Désolé mais je n’arrive pas à imaginer comment les élections pourront conduire Jupiter à se séparer de sa majorité absolu qu’il n’aura plus jamais.

        Le seul scénario ou j’imagine cette dissolution c’est si les FDO perdent du terrain sur les manifestations.


        • Sozenz 10 février 17:42

          @Guiver

          bien vu .
          car il ne lâchera rien ;
          là il attend un peu pour ses reformes savoir s il va devoir passer en force ; ou s il va revendiquer la majorité sortante . c est tout .


        • Sozenz 10 février 17:46

          @Sozenz
          dans les deux cas , il va mettre le feu .
          il est possible qu’ il doive même être amené à tenter de fuire après .
           c est une année trop délicate et il va faire le con .
          ça pue ce scenario à deux bornes .


        • Guiver Guiver 10 février 23:19

          @Sozenz
          Quand je vois ce qui se passe avec les lycéens/enseignants en ce moment, je me dis que ça peut partir en vrille très rapidement.
          Un père trop protecteur avec un fusil sous la main qui apprend que sa fille a été gazé devant le portail et que maintenant elle est enfermé à clé dans une classe pour passer son épreuve entourés de flic armés... Franchement ça peut arriver, une balle peut partir.
          Ce gouvernement est complètement fou, comme sa milice.


        • dimitrius 10 février 12:21

          Tant qu à faire des prévisions abracadabrantesques Macron nommera la Merluche comme premier ministre et lèvres en feu porte parole du gouvernement.


          • keiser keiser 10 février 15:14

            @dimitrius

            Comment va le nouveau Positronique ?
            Je croyais que tu voulais mettre fin à ton addiction en te faisant virer d’AV comme une merde.
            Mais non c’est plus fort que toi, un nouveau pseudo et c’est reparti.
            C’est vraiment pathétique et maintenant, tu n’inspires plus que la pitié.


          • dimitrius 10 février 16:05

            @keiser

            De quoi tu parles Duc ??? Déjà bourré à cette heure , va falloir aller mollo sur le Java.


          • keiser keiser 10 février 18:36

            @dimitrius

            Ah ... c’est bien !
            Toujours un plaisir de te retrouver en pleine forme.
            Enfin, jusqu’à ta prochaine expulsion d’AV.
            Quand au Java, je ne suis pas développeur et franchement j’ai un peu de mal avec ce script.
            Mais bien sur :
            Cela est bien au dessus de ton niveau. smiley 


          • devphil30 devphil30 10 février 13:52

            Un premier ministre LR .... Edouard Philippe par exemple ca nous changera ...


            • Aff le loup 10 février 15:24

              Dissoudre l’Assemblée pour cause de revers (?) aux municipales ? Vous est-il cher analyste des courses venu à l’encéphale que LREM n’étant pas là en 2014 ? Toute statistique prenant en compte un étiqueté LREM élu ne pourrait que marquer une progression du nombre d’élus LREM infini...(cf. la division par Zéro) Je vous donne la formule : % = (N1 - N0) /N0 où N0 est le nombre d’élus LREM en 2014 et N1 celui de 2020 ! Un élu LREM suffit et on ne parle pas de réélection car ça c’est l’ancien monde !


              • Aff le loup 10 février 15:27

                « C’est ce qu’on appelle »passer de Charybde en Scylla« . »

                Ce qui fait le plus mal d’après Nana la Péniche c’est passer du coq à l’âne ...


                • Esprit Critique 10 février 19:26

                  La déconfiture qui semble se préciser de Macron et de ses Marcheurs ne sachant pas ou ils vont est une excellente nouvelle. Si la CFDT devait le lâcher sur les retraites, ça pourrait accélérer très favorablement l’éjection vers Jupiter. L’espoir revient gardons le champagne au frais.

                  Reste le problème Majeur se débarrasser du jésuite

                  pervers, si c’est pour le remplacer par un tandem Écolo Gochiasso


                  • symbiosis symbiosis 10 février 20:26

                    Les psychopathes ne lâchent jamais prise.

                    Il ne partira pas de lui même, seul le feu purificateur le fera partir.

                    L’étincelle qui déclenchera ce feu se fera avec les municipales.

                    Nous sommes en guerre et face au coup d’État permanent que nous subissons, il ne nous restera plus que le choix des armes.

                    Nous n’avons pas été jetés dans une guerre conventionnelle, mais faisons face à un ennemi de type mafieux et nous devrons le piéger là où il ne nous attend pas, faute de quoi nous serons morts d’avance, car il n’y a plus là aucun droit de la guerre. Nous sommes dans une guerre sans règles, car les psychopathes ne connaissent et n’appliquent aucunes règles.

                    En ce qui nous concerne, nous serons en droit d’appliquer le jus ad bellum ainsi que nous défendre ou périr.

                    Mais, malgré la puissance de frappe de la ploutocratie, malgré ses armes cachées, c’est bien elle qui est dans le chaudron, encerclée de toutes parts.


                    • tashrin 12 février 10:24

                      je dois pas etre bien réveillé ce matin

                      C’est quoi le lien entre la branlée aux municipales et la dissolution de l’assemblée ?

                      ensuite, vos prévisions sont... étonnantes de lucidité : 

                      1. L’effondrement de LREM  C’est déjà fait
                      2. La victoire de la droite LR  Ah ? Qui ca ? 
                      3. Le retour de la gauche  Donc la victoire des uns... et des autres ? 
                      4. L’arrivée en force de l’extrême droite  Euh... elle est déjà là ? 

                      Puis la conclusion : Macron n’aura d’autre choix que de nommer un premier ministre LR. Pour calmer la rue

                      En quoi le fait de nommer un premier ministre de droite (qu’on a déjà, au passage) serait un moyen de calmer la rue ? C’est la vieille bourgeoisie catho qui descend en manif ? 


                      • nono le simplet nono le simplet 12 février 11:09

                        un peu surpris par cet article qui soit fait preuve d’un optimisme débordant soit d’une grande mauvaise foi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Désintox

Désintox
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès