• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vie de merde

Vie de merde

Ceci est une itération holistique sur les processus de sélection :p

Colère, habitude, colère.
J'oscille.
Jusqu'à quand peut-on supporter la crétinerie de masse ?
Bin en fait tout le monde s'en fout de ce que tu penses.

Allez voilà eh oui, je me retrouve au Rmi.
1 : Et soudain comme avant j'entends les grincements contre un dispositif qui a sauvé des millions de vies humaines, contrairement à ceux qui grincent.
2 : Et quand on parle de "changer le système" on s'aperçoit avec un effroi glacial que les détenteurs de ce marché reste impassiblement autant des enculés que tous les autres, les politiciens, car ce qui compte pour eux est leur posture, pas les idées. Qu'ils aient des suiveurs les fait jouir, mais glissez-leur une idée nouvelle et ils se sentiront en danger. Ils vous font taire au lieu de vous écouter, simplement. Ils savant mieux que vous et de toutes façon vous êtes de la merde.
3 : Hilary Clinton, Jeb Bush, pour qui l'éradication des pauvres et la promesse de faire remonter le niveau moyen. Pareil : demandez-leur pourquoi ne leur viendrait jamais à l'idée, vu que personne d'autre ne peut le faire, de chercher, découvrir, faire valoir de nouveaux talents politiques, en leur donnant les moyens de réussir équitablement, peut-être en créant une loi faisant qu'on n'ai pas besoin d'être milliardaire pour se présenter. ça n'étonne personne que seules 2 familles se dispute le même trône depuis des décennies ? Encore quand c'est Poutine on comprend, il est génial et admiré dans le monde entier (sauf la presse). Mais ces clochards intellectuels ? Aucun n'a l'ampleur d'épaules pour changer en mieux le cours de l'histoire.

*

Je me suis aperçu, bête que je suis, j'ai mis des années à m'en apercevoir, que si mes discussions produisaient autant de déni et d'insultes, c'est simplement parce que les gens (en général) ne conçoivent que la surface des choses. La profondeur pour eux, c'est l'autosatisfaction. Et évidemment dites des choses profondes à des gens qui ne sont pas assez en forme pour écouter, cela va occasionner chez eux du stress et de la méfiance.

Par contre si on dit des choses simples et claires, les gens approuvent, pour le simple motif qu'il y ont y compris quelque chose.
Sinon c'est de la merde ce que vous dites.

Difficile de faire de la politique en devant s'adresser à une masse qu'il faut séduire, chouchouter, conforter dans ses névralgies débilisantes, comme le fait si bien la violence verbale des politiciens.
Les gens se disent du coup qu'ils sont "forts", et par la même, se sentent renforcés.
Tu parles d'une arnaque.

*

Lol si j'étais président je dirais aux états unis d'aller se faire foutre totalement, en leur coupant tous les liens commerciaux avec l'extérieur. Je dirais aux peuples "Si vous prenez votre indépendance, le monde vous soutiendra".
Stéphane Hessel disait (à moi dans les yeux) : "ne craignez j'amais d'être trop révolutionnaire, sinon on le regrette".

Mais le problème de la surface des choses reste entier et difficile à résoudre.
Peut-être faudrait-il confisquer la langue parlée, principale source de toutes les incompréhensions, erreurs, et souffrances. Quand on dit un truc chacun entend un truc différent. ça aussi quand même, à un moment il faut s'autoriser à s'en rendre compte.

*

Bon allé je parle de ma life. Je suis au Rmi et je suis très heureux de vous anoncer que je suis la cause de vos impôts croissants, et que je vous coûte cher. A chaque fois que vous travaillez, la moitié me revient, pour que je puisse me branler aux frais de la princesse. Et en plus je vous chie tous dessus, et en plus tout montre combien j'ai trop raison, bande d'enculés.

J'ai tellement de paix de l'esprit maintenant que je peux même écrire des articles, et bientôt peut-être, me remettre à réflechir.

Le langage consiste le plus souvent à enrober les choses, les détourner (cadre du sophisme), les embellir (cadre de l'arnaque), ou carrément les dénaturer, dans le but précis de fuire sa pensée réelle, qui doit être tue, sans quoi vous risquez de vous retrouver aux R-m-aille. Direct.
Alors évidemment, en plus d'être confus le langage est plongé dans un contexte d'arnaque chronique.
Et même au final, les petits éfforts qu'on voit parfois pour élucider "la vérité", sont piètres et maladroits, car il faut de l'entraînement pour ça. C'est le travail de toute une vie, normalement.

Même les enfants dans l'éducation n'ont pas le droit, ne sont pas encouragés à aller au fond de leur pensée, car non seulement tout le monde s'en fout, mais en plus il faut s'y habituer des le plus jeune âge, à taire sa réflexion. La moindre erreur ne manquera pas d'engendrer moquerie et violence.

Et donc... je postule, mais depuis qu'ils ont (tous, tout d'un coup) externalisé la fonction DRH, plus moyen d'être embauché. Les gens qui n'y connaissent rien à votre métier portent un jugement de valeur sur vous et se demandent s'ils ne vont pas avoir honte de proposer un candidat dont la gueule est tordue.
C'est marrant quand même comme inéluctablement, à tous les niveaux, le processus de sélection place toujours les plus mauvais en haut.

Normalement il est parfaitement illégal de discrimner un candidat avec un autre levier que celui de la compétence. Mais si 10 ou 20 employeurs ne vous embauchent pas alors que vous êtes compétent, bien qu'on ne peut pas être sûr pour un seul d'entre eux (qui ne dit jamais Pourquoi évidemment), au bout du compte le constat peut être fait, et donc la plainte est possible. Enfin j'imagine.
Mais bon je suis au Rmi, j'ai pas accès à la justice (malgré les avocats commis d'office, qui ont inévitable une âme de loosers).

*

Enfin bref, vous me faites tous chier, je n'écrirai plus d'article de merde, dites Merci.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • prolog 16 avril 2015 13:31


    Salut,
    en tant qu’énervé chronique, j’aime bien le ton de l’article. Plein de faits là dedans et aussi pas mal d’opinions personnelles présentées comme des faits. Quand on mélange ca (et on le fait tous plus ou moins souvent), on fait la guerre non ?

    "si mes discussions produisaient autant de déni et d’insultes, c’est simplement parce que les gens (en général) ne conçoivent que la surface des choses. La profondeur pour eux, c’est l’autosatisfaction.« 
    c’est vrai que l’autosatisfaction est un moteur pour tout le monde (il y a ptet des exceptions, j’ai pas trouvé, et c’est pas mon cas). Quand une partie de ce qu’on considère être notre personnalité est remis en question, ca nous stresse. Mas qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que vos propos sont plus »profonds«  ? C’est subjectif ca non ? y a vraiment de quoi s’énerver ?

    Pour mes périodes de RSA, perso je réponds ca :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_ch%C3%B4mage_n%27acc%C3%A9l%C3%A9rant_pas_l%27inflation

    En gros, en dessous d’un certain taux de sans emploi, les »travailleurs« sont en position de négocier et coûtent plus cher. Les affaires sont donc moins rentables à ce moment là donc les »patrons« n’y vont pas. Mécaniquement, le taux de sans emploi se maintient autour de 10-15% en France. Tout ca à cause de la logique actuelle qui dit : » je ne fais un truc que si c’est rentable niveau pognon« .

    Du coup, il y aura toujours 10% de »losers" avec cette logique. Et j’accepte d’en faire partie sans me battre. Merci qui ? :)

    Allez ; bon courage avec tout ce temps libre
    peace


    • luluberlu luluberlu 16 avril 2015 13:32

      Bien venu au club, perso j’ai atteint ce degrés de la sagesse il y a bien longtemps. Tu verras une fois passé le cap de la culpabilité et d’une gestion stricte des besoins, avec le temps lire de la philo, je recommande F Nietzsche...ou un autre qui a pensé bien au fond la valeur des choses...après reste a bien profiter du moment qui est en attendant de bien mourir...et dire que c’est çà la vie... ;allé encore un coup...l’existence commence à chaque instant..... bisou à toi oh frère en R S A, plus rmi


      • Hachka Hachka 16 avril 2015 19:27

        @luluberlu
        ahah, rare de voir dans des sites d’info des gens assumant pleinement se choix ! bravo . Bon je crois que vous avez deviner que pour dire sa, je suis moi aussi un ancien du RSA, parce que oui, il peuvent crever pour que je fasse un taf de merde qui occasionnerait en moi un mal permanent d’aller contre moi même :D mais aujourd’hui je suis en passe de réussir mon pari de vie, concilier un mi temps a 800€ pour cumuler avec le plus d’aide possible. Après mûre reflection il m’apparait que c’est la solution la plus enviable dans la catégorie des sans dents.. je regarde autour de moi mes amis (génération 88) et nous vivons aujourd’hui une crise générationnelle sans précèdent. Nous vivons dans cette entre deux ou les gens de 50 ans ne réalise pas a qu’elle point la situation de l’emploi c’est détérioré pas seulement dans l’augmentation du chômage mais surtout dans la qualité du travail proposé et de ces conditions. Je me rêve a créer un parti politique ou mon slogan serait « avoir moins mais vivre mieux » j’ai peut être déjà trouvé 3 adhérents :D


      • Gasty Gasty 17 avril 2015 13:15

        @Hachka

        Ah bon ? Y’a pas de chômages chez les plus de 50 ans ?

        En tout cas, y’a pas beaucoup d’investissements chez les jeunes et notamment sur leurs conditions de travail, mais pour le dernier i phone ou les apéros géants, ça se bouscule.


      • rocla+ rocla+ 16 avril 2015 13:41

        Je sais pas pourquoi , j’ aime bien le titre de cet article . 


        J’ aime bien quand ça commence mal et que ça finit pareil. 

        Une vie de merde . 

        Bravo .

        Maintenant je vais lire l’ article , je m’ attends au pire . 

        Ca parle de Hollande ?

        • Gabriel Gabriel 16 avril 2015 15:09

          J’ai trouvé ce texte quelque peu Freudien. J’entends par là que les adjectifs et les verbes formant son contenu en sont restés au stade anal. J’espère qu’il n’en va pas de même pour l’auteur dont la colère semble déclencher des diarrhées verbales douloureuses.




            • rocla+ rocla+ 16 avril 2015 20:42

              Le problème avec une vie de merde c ’est qu’ après t’ as une mort de merde . 


              Une trajectoire merdique .

              • Le p’tit Charles 17 avril 2015 07:47

                (eh oui, je me retrouve au Rmi.)... ?

                D’après le Figaro d’hier...il y a en France 1,7 million de places à pourvoir....alors soit vous êtes feignant soit vous ne savez pas lire.. ?
                En se bougeant le cul on peut sortir du trou..encore faut il en avoir envie...

                • Gasty Gasty 17 avril 2015 08:02

                  @Le p’tit Charles

                  Attention Le p’tit charles, si l’envie lui prenait de prendre votre place... Vous auriez peut être le c.. défoncé !


                • Le p’tit Charles 17 avril 2015 11:11

                  @Gasty...C’est possible..mais faudra avant qu’il fasse 11 ans d’études supérieures pour y arriver et encore..c’est pas sur.. !


                • elpepe elpepe 18 avril 2015 10:45

                  @Le p’tit Charles
                  Est ce que vous accepteriez de travailler au SMIC a 200 km de chez vous sachant que c est un boulot d interim pour ramasser la merde des autres dans un hotel ?
                  Si vous pensez que oui pas de pb, faites un bout d essai et on pourra reparlez
                  Je suis sur que vous aurez un avis plus intelligent sur la question


                • rocla+ rocla+ 17 avril 2015 08:22

                  là ça ferait un vit de merde ... smiley


                  • Alpaco 17 avril 2015 14:49

                    C’est sur que le mec de base, ni plus ni moins con que la moyenne, qui a un boulot qui le fait vivre, se dit que les autres devraient s’en sortir aussi.

                    Sauf que "1,7 M de places à pourvoir, selon le figaro" pour plus de 4 M de chômeurs/feignants/profiteurs/assistés (qui osent en plus se plaindre ?!), même avec un coup de baguette magique, il en reste au moins 2 M sans aucune possibilité de travailler, mathématiquement parlant, à l’arrondi près.

                    Merde ou quoi ! Sans travail, sans dent, sans fierté de gagner du pognon, sans possibilité de demander un crédit pour construire sa vie, car telle est notre mission, l’homme est malheureux.

                    Merci aux grands penseurs d’Avox qui ont la solution (cf. commentaires précédents, en gros y’a du taf pour tout le monde si tu te bouges le cul, la preuve eux en ont trouvé, et tout le monde le sait) pour une vie meilleure, pleine de travail pour tous.

                    Car à part travailler, que faire de la vie ?


                    • elpepe elpepe 18 avril 2015 04:10

                      @auteur
                      se défouler ca fait toujours du bien, Agoravox est une bonne addresse pour ca, n hesitez pas, vous etes notre invite smiley
                      Je vous souhaite de trouver une solution acceptable a votre situation qui l on comprends facilement est une situation de merde.
                      Comme il n y a jamais d exemplarité dans la détresse, je vous rassure il n a existe et existera qu un seul homme, mon maitre a pensée et ami le Christ pour vous donner la réplique, une replique reconfortante d’ailleurs.
                      Pensez toujours que vous êtes pas plus con que les autres, il est même salutaire de penser qu ils le sont beaucoup plus, cette approche est salvatrice et m a d ailleurs sauve.


                      • 8119 21 avril 2015 17:38

                        Merci à tous ceux qui ont réagi.
                        je viens de voir que ça avait été publié... Merci
                        mais sérieux, on se donne le mal maximal pour s’en sortir et on se retrouve à la case départ tous les 5 ans, avec pas un rond, dernière paire de chaussures trouée, et les recruteurs qui font la fine bouche. et les politiciens qui se gargarisent à la télé. et rien ne change.
                        je n’ai aucun besoin de ce monde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès