• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vietnam 2.0 : l’humiliante retraite américaine de Syrie

Vietnam 2.0 : l’humiliante retraite américaine de Syrie

 

Sources : Russia Today (les 15 et 21 octobre 2019)

Traduction : lecridespeuples.fr

Une équipe de RT Arabic a pénétré dans l’enceinte de la base américaine de Manbij, en Syrie, abandonné par les Américains quelques heures auparavant. Des séquences filmées sur les lieux suggèrent que les troupes américaines sont parties précipitamment, laissant du matériel et des objets personnels sur les lieux.

Les troupes se sont retirées de la base, située au sud-ouest de la ville de Manbij, dans le nord du pays, dans la nuit entre lundi 14 et mardi 15 octobre. La retraite fait suite à la décision du Président américain Donald Trump d’exfiltrer le personnel américain face à l’opération turque contre les milices dirigées par les Kurdes.

Au moment où les troupes américaines se sont retirées, l’Armée arabe syrienne s’est précipitée pour combler le vide qu’elle avait laissé. Les correspondants de guerre l’ont suivie, découvrant un aperçu rare des complexes fortifiés secrets.

L’équipe de RT Arabic a été l’une des première à pénétrer dans la base, cachée derrière une épaisse muraille de gabions. Les vidéos de la scène montrent que toutes ses structures ont été laissées en place, y compris les tentes du personnel et les cabanes.

 

 

Les troupes sont apparemment parties dans l’urgence : on peut voir des meubles, des effets personnels et même un souper inachevé. Les équipements plus sensibles semblent toutefois avoir été démantelés.

 

Il ne restait plus personne pour garder la base, à l’exception d’un chiot apparemment abandonné, qui était clairement ravi de voir des gens.

 

 

D’autres journalistes ont également profité de l’occasion pour inspecter les installations militaires américaines. Le correspondant de guerre russe Oleg Blokhin a mis en ligne quelques vidéos de la scène.

Il a même joué avec une barrière anti-SVBIED (engin explosif improvisé transporté sur véhicule) à l’entrée de la base. Le mécanisme s’est avéré pleinement opérationnel, les troupes en fuite n’ayant apparemment pas eu le temps de le démanteler ou de le détruire.

***

Les troupes américaines qui se retiraient précipitamment du nord de la Syrie ont abandonné derrière eux un assortiment coloré de documents et d’attirail patriotique, allant de livres de Harry Potter à des drapeaux provocateurs.

Les photos d’une base militaire américaine abandonnée à Manbij illustrent ce que les soldats américains faisaient pour passer le temps pendant leur séjour sans invitation.

Les preuves photographiques indiquent qu’au moins un soldat aimait lire Harry Potter. Pour accroître la diversité, la littérature mise au rebut comprenait également un livre de poche Tom Clancy et des Bibles, dont la couverture de l’une arbore un camouflage militaire.

Pour les soldats peu enclins à la lecture, il y avait aussi une Game Boy, une PS3 et quantité de jeux vidéo. Au moins un soldat-joueur dévoué avait même apporté une carte de la ville fictive de Grand Theft Auto (GTA).

Il y avait aussi des piles de DVD et, dans une manifestation d’américanisme authentique, un réfrigérateur rempli de Coca-Cola. Les pillards ont également trouvé des ballons de basket et de football américain sur le site.

Une équipe de RT qui a filmé l’intérieur de la base déserte la semaine dernière a trouvé des meubles, des effets personnels et même des repas inachevés.

Alors qu’ils se précipitaient vers la porte de sortie, les soldats ont oublié de prendre leur drapeau « Venez le chercher », de sorte que les médias russes se sont emparés de lui et ont pris quelques photos. Le slogan, qui provient du grec ancien « molon labe » (étendard de défi signifiant le refus de la reddition, utilisé par les Grecs face aux Perses lors de la bataille des Thermopyles et repris durant l’histoire militaire des Etats-Unis, notamment durant la sécession du Texas en 1835-36), symbolise l’arrogance militaire américaine, mais dans ce cas, l’ironie est cinglante.

Ils ont également laissé derrière eux un accueil plutôt malséant à la Russie, peut-être pour compenser l’amertume suscitée par leur drapeau abandonné.

Les troupes se sont retirées mardi dernier de la base, située au sud-ouest de la ville de Manbij, dans le nord du pays. La retraite a fait suite à la décision du président américain Donald Trump de retirer le personnel américain avant l’opération turque contre les milices dirigées par les Kurdes. Les forces américaines sont depuis lors entrées dans l’ouest de l’Irak, où elles pourraient ou non finir de lire tous les livres de Harry Potter.

***

Evacuation chaotique de Saigon

Soutenez ce travail et contournez la censure en partageant cet article et en vous abonnant à la Newsletter.


Moyenne des avis sur cet article :  2.42/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • sylvie 28 octobre 11:39

    Bonjour, et si tout ceci était mise en scène ? le lendemain les mêmes personnes tuaient bagdadi....


    • agent ananas agent ananas 28 octobre 12:44

      @sylvie
      Etes vous certaine ? Et si la mort de Bagdadi était aussi une mise en scène ?
      Après tout ce n’est pas la première fois. Remember comment OBL a été jeté en pâture aux poissons « selon le rite musulman » ? LOL.
      Il semble que Trump a besoin d’un « wag the dog » épisode, l’Establishment (tous des faux-cons) réclame sa tête après le retrait des boots on the ground de Syrie ...


    • amiaplacidus amiaplacidus 28 octobre 13:21

      @agent ananas
      Effectivement OBL a été jeté selon le rite :
      Alla une, Alla deux, Alla baille.


    • njama njama 28 octobre 15:26

      @sylvie
      al Baghadi a déjà été annoncé mort plusieurs fois depuis 2014. Mort ou non, dans la situation militaire actuelle il n’a ou n’avait plus aucune importance ni d’autre chance que de vivre en fugitif.
      Les USA bien obligés d’admettre leur défaite militaire en Syrie comme celles de leurs alliés rapatrient leurs troupes. Je prends la déclaration de Trump pour une mise en scène US pour disons sauver la face devant l’opinion américaine et occidentale en disant qu’ils ont décapité daesh, et que maintenant ils peuvent rentrer à la maison, mission accomplie


    • titi 28 octobre 21:59

      @njama

      Faut quand même pas trembler pour dire que c’est une défaite des USA.

      Lol


    • kimonovert 28 octobre 13:47

      Source RT ? J’attends la version Sputnik...Eux ils citent toujours National Interest ! Comme Russia beyond cite toujours TASS...


      • MagicBuster 28 octobre 13:52

        Trump s’en va, mais poutine arrive . . .

        Il y en a qui vont regretter Trump  smiley


        • kimonovert 28 octobre 14:23

          @MagicBuster

          Partir c’est crever un pneu ! Citation extraite du Petit livre vert de Bibendum


        • njama njama 28 octobre 16:26

          Mort d’al-Baghdadi : Moscou réclame des preuves, et estime que la situation en Syrie est inchangée
          27 oct. 2019

          Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov... Estimant que les détails donnés par les différents participants à l’opération étaient « contradictoires » et soulevaient « des doutes raisonnables quant à la réalité de cette mission et, surtout, quant à son succès », le porte-parole a estimé que la simple affirmation de la présence du chef de Daesh dans une zone contrôlée par « l’al-Qaïda syrienne » méritait des « preuves directes et précises » de la part de Washington.

          Igor Konachenkov a en outre souligné que la mort du chef terroriste n’aurait que peu d’incidence sur l’action des groupes terroristes sur le terrain : « Depuis la défaite finale de l’Etat islamique imposée par l’armée du gouvernement syrien avec le soutien des forces aériennes russes début 2018, une énième « mort » d’Abou Bakr al-Baghdadi n’a aucune signification opérationnelle ni pour la situation en Syrie ni pour les actions des terroristes restants à Idleb. »

          https://francais.rt.com/international/67340-moscou-ne-dispose-pas-informations-fiables-sur-la-mort-al-baghdadi-annoncee-par-trump


          • MagicBuster 28 octobre 16:43

            @njama

            Trump / poutine refont le numéro du bon flic / mauvais flic.

            Excellent  !!


          • lloreen 28 octobre 17:11

            Al Baghadadi est sans doute auprès de son collègue Epstein.Ils servent les mêmes escrocs.


            • ETTORE ETTORE 28 octobre 21:47

              Ah..làlà.... peuvent pas ramasser leurs déchets ?

              Faut vraiment que l’art de vivre américain se répande partout ?

              Et puis les journalistes qui fouillent les toilettes pour savoir ce qu’il y avait au plat du jour.....

              Voilà, voilà....on a visité la niche du Médor à Trumpy ?

              Maintenant.....On auras plus de chance de trouver des bouteilles vodka que de coca


              • confiture 29 octobre 18:02

                @ETTORE
                petite anecdote, mes grands parents gardaient une maison paroissiale ( grande) occupée par les forces allemandes et laissées propres suite à leur départ puis les « boys » sont arrivés et ensuite il a fallut nettoyer et réparer.....


              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 29 octobre 07:55

                Surprise !
                Au cours des dernières 24 heures, plus de 500 soldats américains sont entrés dans le nord de la Syrie et sont retournés dans des bases où ils s’étaient retirés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès