• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vive la lenteur !

Vive la lenteur !

JPEG

La modernité a mis en valeur la vitesse : il faut être performant, efficace, rapide dans le travail...

 

On a enchanté la vitesse alors que la lenteur était souvent associée à la paresse, l'indolence, la fainéantise, la luxure... la lenteur est même devenue un vice...

 

On se souvient de ces images célèbres au début du film de Charlie Chaplin, Les temps modernes : l'univers de l'usine est bien évoqué avec ses cadences infernales, la mécanisation de l'homme, conditionné pour travailler le plus rapidement possible : le travail aliène l'individu, transforme l'homme en une machine, car on lui demande toujours plus de rendements et d'efficacité.

 

La modernité nous a imposé la vitesse, nous a poussés à accepter le modèle d'une société performante, accélérée, efficace...

La modernité a fait la guerre aux lents... elle les a écrasés...

 

C'est Paul Lafargue qui s'attache à décrire les conditions de travail particulièrement difficiles de la classe ouvrière dans l'Europe capitaliste du xIxe siècle. Il dénonce l'influence néfaste du progrès technique qui pourrait être bénéfique, si le temps de travail était amoindri. Le machinisme selon lui devrait aboutir à une diminution du temps de travail, jusqu'à des journées de travail de trois heures. 

Mais, c'est l'inverse qui se produit.

Et, de fait, nous avons tous tendance à jouer le jeu de cette société de la performance...

 Le temps que nous consacrons au travail s’allonge sous l’effet des réformes et s’intensifie avec les restructurations.

 

Ne convient-il pas de remettre en question cette valorisation de la vitesse ? Ne convient-il pas de réhabiliter la lenteur ?

C'est la lenteur qui nous permet de mieux accomplir les tâches imposées par le travail... c'est la lenteur qui préside au travail bien fait...

C'est au rythme de la marche que nous pouvons apprécier un paysage, en percevoir toutes les beautés et les harmonies...

La lenteur nous permet de nous reconnecter avec l'univers...

 

Elle est même source de beauté, comme l'écrit si bien Sylvain Tesson :

"Un attelage de chevaux chiliens parcourt les allées du domaine d'Almaviva dans la vallée de Maipo. Les cueilleurs soupèsent les grappes, coupent les meilleures, en laissent d'autres sur pied. Le temps est suspendu, la poussière levée par la voiture retombe. Pourquoi tout est beau ? Parce que tout est lent..."

 

Changer de rythme, ce serait retrouver plus d'harmonie et de douceur dans nos vies.

Mais on ne nous en laisse plus l'opportunité ni la possibilité.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/01/vive-la-lenteur.html

 

Source :

https://www.franceculture.fr/emissions/avis-critique/les-hommes-lents-resister-a-la-modernite-de-laurent-vidal-et-eloge-du-retard-dhelene-lheuillet

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • CLOJAC CLOJAC 22 janvier 18:08

    Rassurez-vous, la lenteur d’esprit reste une valeur sûre sur Avox. smiley


    • murenox murenox 22 janvier 19:58

      @CLOJAC
      Un jour des années 60 j’ai trainé Catherine au Palais de Tokyo voir cette toile ....
      Ça n’a pas pas été un franc succès
      .
      https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cgzzR55/rnRAjG


    • CoolDude 22 janvier 20:11

      « Le sage tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler »

      Salomon, Le Livre des proverbes, Xe siècle av. J.C.


    • Jamais de la main gauche Jamais de la main gauche 23 janvier 06:24

      @CLOJAC
      Oh oui, et vous, vous êtes le chef d’escadrille !


    • velosolex velosolex 23 janvier 17:29

      @CLOJAC
      Toujours le mot pour rire.
      Faut tout de même attendre que quelqu’un ait parlé, pour dégainer !

      Cet article ne fait pas pourtant l’éloge de la vitesse, ni de celui qui tire plus vite que son nombril. 


    • Sozenz 22 janvier 18:41

      lenteur vitesse ...

      le tout est d être au bon rythme au bon moment .

      c est savoir etre receptif aux energies que l on reçoit et les accepter comme elles viennent .

      donc absurdité de vouloir etre lent ou rapide .

      regardez les saisons .. le monde qui vous entoure .

      arrêtez de vous axer sur le rythme des humains .


      • Fergus Fergus 22 janvier 18:48

        Bonjour, Sozenz

        100 % d’accord avec vous !

        Il est effectivement absurde de vouloir aller trop vite ou de traînasser pour exécuter une tâche. Dans les deux cas, l’on s’expose à commettre des erreurs par manque de concentration. Quiconque a une expérience de l’entreprise sait cela.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 janvier 19:07

        @Sozenz

        Tout à fait. Je me rappelle un intérimaire électricien dans une rénovation qui flippait que je le choppe ne serait-ce qu’une minute les mains dans les poches. Je lui ai dit qu’il avait le droit de fumer sa clope, se détendre tout en étudiant le plan et réfléchir au meilleur moyen de faire le taf . Et que l’efficacité sera au rendez-vous avec le sourire.


      • rosemar rosemar 22 janvier 19:55

        @Sozenz

        Mais, dans le monde du travail, on impose aux gens un rythme effréné : c’est là qu’est le danger...


      • Aimable 23 janvier 07:49

        @Fergus
        Le dicton ; vitesse et précipitation mènent a l’erreur , c’est ce m’avait dit mon 1er chef de bureau d’études lors de mon arrivée après embauche .


      • velosolex velosolex 23 janvier 17:34

        @Fergus
        « La lenteur » de toute façon est toujours très relative.
        Et mieux vaut aller assez vite, quand on n’a le feu au cul, comme en Australie actuellement. Nous parlerons donc ici, des cas où il n’y a pas de raison de passer la troisième, et même peut être la seconde. 
        Pour la 2 ch, par exemple, sa lenteur n’apparaît pas quant on est au volant.
        Bien au contraire, on a l’impression d’aller très vite. 
        "ll y un temps pour conduire une motocyclette, il y en a un autre pour pousser un déambulateur’ Nous dit l’ecclésiaste. Ah tout est là. Le tempo. Le silence entre les notes qui dilate le temps, qui compresse le cœur. . 
        ON n’arrivera jamais assez vite pour triompher de la mort, alors vaut mieux prendre son temps en route. Evidemment l’époque n’est pas propice à la notion de lenteur, ni de modestie, ni de solitude. Ses mots sont arrivés tous seuls sous mes doigts, car ils m’apparaissent liés à la lenteur. C’est l’œil de la société qui nous force à forcer le train. Un cheval ne va pas au galop tout seul, sauf quand il est amoureux. Mais alors il est simplement enthousiasme, et l’amour ne connait plus ni vitesse ni lenteur. Il ne connait que lui même !


      • velosolex velosolex 23 janvier 17:40

        @Aita Pea Pea
        C’est toujours dangereux d’avoir une clope allumée dans une poche.
        Je regrette la cigarette, pas pour la nicotine, mais pour le temps passé à en rouler une. 
        Ca installait un tempo dans la relation. Briquet, papier à rouler. La machine était aussi une belle invention, mais je préférais la rouler entre mes doigts. Magique. Mouvement très lent, qui s’intensifie à la fin. La porter à ses lèvres. Sentir le parfum du tabac pas encore allumé. Drum, Samson….Les poussières d’étoile de tabac et de temps qu’on remettait dans le paquet.
        Le va et vient de la vie, avec l’homme et la femme faisant les deux navettes


      • Fergus Fergus 22 janvier 19:04

        Bonsoir, rosemar

        La nature est complexe : on y admire tout autant la lenteur du panda dans ses bambous ou celle du koala sur son eucalyptus que l’on admire la vitesse du guépard qui attaque un groupe de gnous, ou celle du cormoran qui plonge soudain dans la mer pour saisir une proie ; et que dire de la vitesse des hirondelles ou des chauve-souris, si rapides qu’il est difficile de suivre leurs évolutions ?

        Comme écrit ci-dessus par Sorenz, la lenteur n’est pas plus louable que la vitesse dans l’activité humaine : seul doit être salué le juste rythme ! C’est d’ailleurs ce que disait un prof de français de mes amis à propos du temps passé sur les copies à corriger, en substance « Trop vite, j’analyse mal les textes et je commets des erreurs ; trop lentement, je perds le fil et je m’expose également à des erreurs ».


        • JC_Lavau JC_Lavau 22 janvier 19:10

          @Fergus. Cormoran ? C’est le fou de Bassan que je retiens dans cet exercice.
          Ce qui est moins brillant, c’est comment revenu à la surface, il se fait souvent voler sa prise par un goéland qui ne s’est pas fatigué.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 janvier 19:40

          @JC_Lavau
          Eh oui, il y en a qui se fatiguent à écrire des articles sur AgoraVox et ils se font voler l’article par un 5304 qui ne s’est pas fatigué.


        • rosemar rosemar 22 janvier 19:59

          @Fergus

          C’est quand on a beaucoup de copies à corriger qu’on veut aller vite... on impose aux gens des cadences trop rapides...


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 janvier 20:06

          @rosemar

          Pauvre Rosemar qui va réclamer une peine de pénibilité (et l’obtenir) pendant que les déménageurs n’y ont plus le droit depuis 2017 .


        • rosemar rosemar 22 janvier 20:16

          @Aita Pea Pea

          Dans de nombreux métiers, on exige une rentabilité : il faut faire vite... 


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 janvier 20:35

          @rosemar

          Vous vous y connaissez ...c’est sur .


        • ZXSpect ZXSpect 22 janvier 21:18

          @Daniel PIGNARD
          .
          il y en a qui ne se fatiguent pas à écrire des articles sur AgoraVox... où sont vos articles ?


        • Sozenz 22 janvier 21:20

          @rosemar
          -C’est quand on a beaucoup de copies à corriger qu’on veut aller vite... on impose aux gens des cadences trop rapides...

          -et les gens le font ....
          _mais s ils ne le font pas il y en aura d autres qui le feront .
           -donc on joue avec vous tous au presse citrons ; et vous tes les citrons
          -ah oui mais si on n le fait pas in aura pas de travail et on pourra pas payer nos charges .
          -ben restez esclaves ..que voulez vous que je vous dise

          pour les copies . ben vous donnez aussi un rythme élevé aux elèves ...
          ya les cours et apres ul y a tous les devoirs en rentrant . vous les habitué a faire du rendement .
           mais y a t il de la qualité ?
           est ce que les bases sont biens ancrées ? est ce que les élèves et vous même prenez du plaisir ?
          etc ...
          Vous voulez autre chose que ce que vous vivez , mais vous faites tout pour continuer sur la même lancée ; a un moment il faut s arreter et reflechir à comment faire pour avoir le même résultat en en faisant moins ou au rythme d équilibre ..
          c est développer son intelligence ; son esprit créatif et sa pédagogie .
          pour trouver de l energie il faut de l enthousiasme . l enthousiasme favorise la mémoire l imagination .etc ...
          donc vous voyez que cela ne sert a rien de forcer ; c est totalement contre productif .

          .


        • rosemar rosemar 22 janvier 22:30

          @Sozenz

          Si le nombre de copies est conséquent, c’est que les classes sont chargées...


        • CLOJAC CLOJAC 23 janvier 02:56

          @JC_Lavau

          « Ce qui est moins brillant, c’est comment revenu à la surface, il se fait souvent voler sa prise par un goéland qui ne s’est pas fatigué. »

          Quel sale capitaliste ce goéland ! smiley


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 janvier 08:46

          @ZXSpect

          Ce site m’a censuré mes 4 sujets présentés qui étaient :

          2 prophéties éclaircies, Les sept rois et les dix rois sans royaume d’Apocalypse 17, Les 10 rois de Daniel 7 et Apocalypse 13 :1-9. RE-FU-S É !

          Le ptérodactyle vole-t-il encore ? RE-FU-S É !

          La recherche d’Alésia par André Berthier RE-FU-S É !

          Toi là-bas ! Paie ma retraite ! RE-FU-S É !

          Agoravox affirme pourtant : « Ainsi, sur AgoraVox, la parole n’est ni au « peuple », ni aux « élites ». La parole est à ceux qui ont des faits originaux et inédits à relater ou qui veulent mettre en perspective des informations existantes. »


        • velosolex velosolex 23 janvier 17:43

          @Fergus
          C’est à tort qu’on croie l’ours lent, et pataud. 
          Ceux qui sont morts de l’avoir cru ne me démentiront pas


        • velosolex velosolex 23 janvier 17:52

          @Aita Pea Pea
          Par contre les flics l’ont obtenu.
          Ca valait la peine que les autres se battent et se fiassent battre pour eux !
          Voici l’époque des grands déménagements, et des faux lents qu’ont le bras long !


        • velosolex velosolex 23 janvier 18:00

          @Fergus
          Beethoven disait la même chose quant il était à la baguette. 
          « La numéro 9 me donne trois fois plus de soucis que la numéro 3. Mon oreille qu’est un peu lente n’entend rien. Mais je vois bien que je vais trop vite quand je vois la mayonnaise sortir des instruments. »


        • Ratatouille 2 le retour Abou Darbrakam 22 janvier 19:14

          JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ’ ai commeneccccccccccccccccccccccccccccccccccccccé à lirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre l’ araticlllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllle ce

          mmmmmmmmmmmmmmaaaaaaaaaaaaatttinnnnnnnnnn.

          oufffffffffffffffffffffffffff,j ’ai finnnnnnnnnni.

          mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmeeeeerrrrrrcie


          • jef88 jef88 22 janvier 19:22

            Il faut laisser le temps au temps ( Didier Barbelivien et Félix Gray

            années 90)


            • Galopin Galopin 22 janvier 20:44

              Bien sûr que le système nous pousse à aller toujours plus vite tout en confisquant notre temps libre. La question n’est pas de savoir si l’on est trop lent ou trop rapide : On ne fait bien les choses qu’en prenant notre temps, à notre rythme et en y prenant plaisir. Vous constaterez que le monde du travail salarié ne s’y prête pas...


              • rosemar rosemar 22 janvier 20:47

                @Galopin

                C’est bien le sens de mon article ! Le système nous pousse à la rentabilité, à la vitesse...


              • rogal 22 janvier 22:37

                Vite ! Un autre article, le système l’exige !


                • rosemar rosemar 22 janvier 22:58

                  @rogal

                  Et un autre commentaire, aussi ! Tout le monde est victime du système...


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 janvier 07:38

                  C’est un élan qui croyait qu’il était rapide, mais en fait il était lent…


                  • zak5 zak5 23 janvier 09:36

                    Dans le règne animal, ceux qui vivent lentement, la plus part du temps, vivent longtemps

                    Merci Rosemarie de porter au pinacle la lenteur, car je suis lent, mais lent...


                    • Belle synchronicité. Cette nuit, j’ai rêvé d’une tortue qui nageait dans de l’eau turquoise,..Symbole de lenteur et de longévité.. ;Pourquoi courir après sa mort ?


                      • velosolex velosolex 23 janvier 17:48

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        La mort
                        En Bretagne, les anciens la voyait plutôt comme quelqu’un qui prend son temps, qui vous envoie quelques messages sympathiques, pour vous prévenir qu’elle viendra faire un tour chez vous, sans façon...
                        Un corbeau par exemple.
                        Mais l’ankou a une particularité. Il tourne très vite son cou, à la façon d’une toupie, afin de ne rien perdre de vue sur l’entourage.
                        Un peu comme Castaner, mais avec une faux à la place du LBD


                      • Houp@ Houp@ 23 janvier 16:43

                        Bonjour,

                        Le système productiviste nous vole la liberté d’être nous-mêmes et notre temps qui de fait ne nous appartient plus.
                        Nous sommes conditionnés pour cet asservissement dès notre plus jeune âge. On nous prône l’efficience : toujours mieux, toujours plus vite pour consommer des « quantités de choses qui donnent envie d’autres choses » et enrichir quelques-uns.

                        Alors forcément, dans ce contexte faire l’éloge de la lenteur est si j’en juge par certains commentaires, tantôt futile, tantôt incongru, iconoclaste, provocateur, hérétique....

                        Pourtant, avoir du temps est quasiment un luxe, luxe que tout le monde ne peut s’offrir.

                        Einstein à démontré en substance que plus on va vite plus le temps est court.
                        Même si le phénomène est imperceptible à notre échelle, pour ma part, je me satisfait du corollaire qui en découle logiquement et qui me démontre chaque jour que plus je chemine lentement, plus le temps m’appartient...

                        PS : de nombreux retraités de mon entourage se plaignent de manque de temps, courant en permanence dans tous les sens, débordés qu’ils sont par une vie frénétique et insatiable. Je m’interroge : pression sociétale ou pulsion de mort ?


                        • velosolex velosolex 23 janvier 18:06

                          Un article qui semble un hommage à Carlos Gohn, ce faux lent qui bondit de sa boite comme un diable, avec un ressort de Nissan au cul.

                          Dommage que Chaplin ne l’ai pas connu. Il aurait réalisé : « Les temps furieusement modernes. »


                          • il avait mis trois jours pour sortir de sa chambre,

                            quatre jours pour descendre l’escalier ,

                            deux jours pour traverser le vestibule,

                            cinq jours pour arriver jusqu’à la grille du jardin

                            il venait juste de sortir dans la rue quand soudain la maison s’écroula .

                             -  Ouf ! fit l’escargot je crois que je suis parti à temps  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès