• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vive la nostalgie !

Vive la nostalgie !

JPEG

Dans une société libérale tournée vers le profit, la rentabilité, l'immédiateté, le bonheur de l'instant, la nostalgie n'a plus sa place...

 

Il faut être tourné vers l'avenir ! C'est le credo de notre époque.

Il faut profiter de tous les progrès qui nous sont accessibles : le smartphone, la montre connectée, les écrans de toutes sortes...

 

Ainsi, la mélancolie, la nostalgie ne sont plus à l'honneur.

C'est même être réactionnaire et passéiste que d'être nostalgique...

Un certain Alain Finkielkraut en sait quelque chose...

 

La culture classique est jugée ringarde par certains, trop élitiste, trop difficile... Il faut vivre dans le présent, la modernité et oublier l'héritage qui nous vient du passé... 

Mais quelle erreur !

C'est le passé qui nous construit et qui nous permet de mieux vivre le présent.

Nous avons tous besoin d'un ancrage, d'un bagage culturel, de souvenirs.

Comme l'écrit Jean-Paul Brighelli, "adhérer à la nostalgie, au regret, à la mélancolie, c'est critiquer la pensée vivifiante de notre souverain d'aujourd'hui..."

"Les grandes époques dictatoriales ne supportent pas que la littérature glorifie autre chose que le présent..." On perçoit bien le danger de ce culte voué au présent.

 

"Il faut vivre avec son temps", dit-on souvent. Certes, mais on ne peut oublier que nous sommes tous influencés par ceux qui nous ont précédés, à qui nous sommes redevables : nos parents, nos grands-parents, notre famille, nos ancêtres...

Tous les apprentissages sont fondés sur une culture antérieure.

C'est cette culture qui nous nourrit. Il est important de vénérer le passé.

Comme l'écrit Michel Onfray, dans son ouvrage L'art d'être Français : "Notre époque ne permet plus d'être rabelaisien, cartésien, voltairien, de pratiquer le marivaudage, et de se réclamer de l'idéal de Victor Hugo. Ce qui faisait notre civilisation n'est plus défendable, sauf à passer pour un conservateur, voire un réactionnaire, quand ce n'est pas pis : un vichyste, un pétainiste visant à réactiver l'atmosphère nauséabonde des heures les plus sombres de notre histoire..."

 

Nous sommes tous en quête de bonheur, mais le bonheur est fait aussi de souvenirs, de lectures, d'expériences, d 'apprentissages divers.

La nostalgie fait partie de la condition humaine, elle nous aide aussi à mieux vivre le présent.

 

Soyons mélancoliques ! Soyons nostalgiques ! Refusons la culture de l'immédiateté et de l'instant !

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/12/vive-la-nostalgie.html

 

Source : un article de Jean-Paul Brighelli paru dans Marianne, La nostalgie est à tes trousses.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • phan 5 novembre 2021 13:49
    Nostalgie : Les lièvres n’aiment pas la chasse !

    • Étirév 5 novembre 2021 14:09

      « Vive la nostalgie ! »
      En cette fin des temps, dans laquelle règnent l’hypocrisie, l’erreur et le mensonges, c’est un sentiment tout à fait normal car, en réalité, la Vérité est le retour à l’origine.


      • Marengo 5 novembre 2021 14:13

        C’est vrai, il ne faut pas céder au culte de l’immédiateté et de l’instant. Je trouve que Rosemar a raison. 


        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 14:24

          @Marengo

          Vous pouvez argumenter ?


        • ZenZoe ZenZoe 5 novembre 2021 16:19

          @Marengo
          Sans céder au culte de l’immédiateté, on peut aussi vivre dans le présent, tout simplement !
          C’est même ce qu’il y a de mieux en fait, Le passé est mort, à quoi bon revenir dessus sans cesse ? Et l’avenir n’étant pas encore là, à quoi bon y penser ?
          Les regrets des vieux tournent presque tous autour d’une chose : ne pas avoir mieux su profiter d’un présent qui leur était offert à un moment donné.


        • Séraphin Lampion Docteur Faustroll 5 novembre 2021 16:54

          @ZenZoe

          carpe diem


        • Marengo 5 novembre 2021 17:03

          @rosemar a écrit : vous pouvez argumenter ?
          .
          Mais non puisque vous l’avez fait excellemment, comme sont composés tous vos articles. 


        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 17:58

          @ZenZoe

          Nous devons au passé toute une culture qui ne peut que nous nourrir et nous enrichir...


        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 18:04

          @Marengo
          Et vous en restez bouche bée !


        • ZenZoe ZenZoe 5 novembre 2021 18:17

          @rosemar
          Nous devons au passé toute une culture qui ne peut que nous nourrir et nous enrichir...

          Mais quel rapport avec la nostalgie ?


        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 18:28

          @ZenZoe

          Vous n’avez donc pas conscience du fait que notre époque a tendance à mépriser la culture du passé ? Ainsi, de plus en plus on valorise les compétences plutôt que la transmission des savoirs...


        • ZenZoe ZenZoe 5 novembre 2021 18:45

          @rosemar
          Vous mélangez tout et il est impossible d’avoir un échange avec vous. D’ailleurs non seulement vous êtes passéiste, mais vous êtes également assez fermée à tout propos qui ne va pas dans le sens du vôtre. Pas la peine d’insister...


        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 23:33

          @ZenZoe

          Vous confondez nostalgie et passéisme, terme péjoratif...


        • Albert123 6 novembre 2021 10:03

          @rosemar

          pas de leçon de français svp surtout vu la manière dont vous déformez le sens du terme libéral.

          l’hopital qui se fout de la charité faut juste arreter en fait


        • mmbbb 6 novembre 2021 10:07

          @rosemar cette différence sémantique ne peut être appréhendée que par des esprits éclairés .



        • Albert123 6 novembre 2021 16:22

          @rosemar

          et vous en avez pas ras le bol de vous abrutir avec cette presse de chiotte public ?


        • troletbuse troletbuse 5 novembre 2021 14:35

          Rosemar

          Vous êtes vieille dans tous les sens du terme et surtout dans votre tête.


          • rosemar rosemar 5 novembre 2021 15:01

            @troletbuse

            La mode est au jeunisme et au « woke ».


          • troletbuse troletbuse 5 novembre 2021 22:43

            @rosemar
            jeunisme et au « woke ».

            Ah bon. Je m’en fous complétement
            Vous avez également oublié la piquouse tous les 6 mois. C’est aussi à la mode.


          • rosemar rosemar 6 novembre 2021 10:36

            @troletbuse

            Quel rapport ? On mélange tout !


          • troletbuse troletbuse 6 novembre 2021 12:13

            @rosemar
            Quel rapport ?
            On mélange tout !


            Dans le rapport sexuel, oui !  smiley


          • Clocel Clocel 6 novembre 2021 12:29

            @troletbuse

            Z’êtes un satyre ! smiley


          • troletbuse troletbuse 6 novembre 2021 12:51

            @Clocel
            Eh oui, dans ce genre de rapport, ça tire.  smiley)


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 novembre 2021 14:44

            Vive la nostalgie  ?

            Oui mais, pour ceux qui veulent une société pacifiée, plus égalitaire, plus honnête - ceux que, dans le passé, je qualifiais de militants de gauche - à condition que la nostalgie ne soit pas le tout de leur nouvel objectif, un nouveau tout censé combattre l’abattement après la déception.

            Même si elle ne le dit pas explicitement ainsi, l’auteure semble l’avoir compris puisqu’elle donne en exemple le grand philosophe contemporain Michel Onfray qui, lui, situe très bien la nostalgie dans ce conditionnel.


            • Armelle Armelle 5 novembre 2021 15:01

              « ...Dans une société libérale tournée... » 

              La nôtre une société libérale ? Mais vous voulez rire ?

              La France est une gigantesque usine de production législative, une fabrique de normes, de réglementations, d’interdits, de restrictions, et vous appelez cela une société libérale ?

              Aucun pays dans le monde ne peut revendiquer cette caractéristique, même pas les Etats-unis, même s’ils tiennent le haut du classement !!!

              Déjà, une France libérale qui, par l’entremise de sa gouvernance, impose une vaccination globale, tout en bafouant les droits de l’homme et citoyen, constitue une sacrée belle contradiction !!!

              Pour une prof de Français, j’avoue être un peu scotchée par votre manque de culture quant à la simple signification des mots !!!


              Et à ce sujet, rassurez-vous, le great reset de Monsieur Shwab supprimera le peu de « libéral » que vit notre pays au profit d’un nouveau communisme d’état mondial dont, je le constate vous semblez être à mille lieux de soupçonner...Vos petits enfants regretteront le mode et la qualité de vie qu’auront été les vôtres...Les années Macron auront été délicieuses en comparaison !

              Bien à vous


              • rosemar rosemar 5 novembre 2021 15:04

                @Armelle

                Notre société ne serait pas tournée vers le profit, la rentabilité ? Si vous lisez à moitié... !


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 novembre 2021 15:35

                @rosemar

                Vote remarque est justifiée, mais Armelle a tout de même raison sur un point : la société actuelle met n’importe quoi dans les mots. Je prétends que les intellectuels - qui, justement, devraient lutter contre ces déformations partout présentes - les acceptent et reproduisent - voire même en rajoutent - sont largement responsables de cette lamentable situation.

                La confusion langagière entre « société libre » et « société favorable à l’égoïsme » (la liberté des riches qui ont les moyens d’en profiter) est cependant, elle, très ancienne. La « Gauche », bêtement, ne remet pas en question cette tricherie... Comme, d’ailleurs, dans tous les domaines, elle accepte, voire aggrave, les tricheries.

                C’est là qu’est véritablement la pire caractéristique de l’actuelle société française.


              • Albert123 5 novembre 2021 15:58

                @rosemar

                « Notre société ne serait pas tournée vers le profit, la rentabilité ? Si vous lisez à moitié... »

                le libéralisme n’a rien à voir avec le profit ou la rentabilité mais avec l’autonomie et la liberté d’action des individus.

                Qui ne rencontre pas ou qui ne s’impose pas de contraintes, de limites.

                Qui n’impose pas ou qui n’accepte pas que soit imposées à autrui certaines contraintes.

                Qui respecte la liberté d’autrui, essentiellement sa liberté de choix (ses idées, ses croyances, ses actes).

                Aussi on comprend que les amateurs de goulag de la gauche collectiviste et etatiste qui veulent vous waxxiner de force ont un gros problème avec tout cela.


              • Armelle Armelle 5 novembre 2021 16:23

                @rosemar
                Je lis à moitié ????
                Alors pardonnez-moi mais si moi je ne lis qu’à moitié, vous, manifestement, avez d’énormes lacunes en Français !!! C’est un comble !!!
                Mais !!!? Le profit et la rentabilité ne sont pas définition de « libéral-e » !!!
                https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/lib%C3%A9ral/46969

                Là je suis désolée mais c’est basique, c’est le b.a.-ba

                Et puis, puisque vous semblez amalgamer les courants de pensées économiques, ce que vous visiez étant sans doute le capitalisme, je vous rétorquerai que votre perception négative quant au « profit », peut s’entendre, en revanche en ce qui concerne la rentabilité, je ne vois pas bien en l’absence de celle-ci comment il serait possible d’investir, pour produire mieux, pour augmenter les salaires, pour assurer la pérennité de l’entreprise, laquelle, sans elle finit devant les tribunaux de commerce, tôt ou tard !!!
                Maintenant, vous, c’est sûr, au sein de votre club med nationale, cette notion ne saurait vous effleurer l’esprit puisque vous n’engendrez QUE de la dépense (puisqu’en terme de résultat, c’est la débâcle), et pour assurer vos coûts, il suffit de ponctionner les contribuables, la belle affaire !.
                Cultivez-vous Rosemard quant au monde du secteur marchand, de ses prérogatives et fonctionnement au sein de notre société. Vous semblez complètement out !!! Et n’oubliez pas les définitions de mots que vous utilisez...


              • rosemar rosemar 5 novembre 2021 18:01

                @Albert123

                « Qui ne rencontre pas ou qui ne s’impose pas de contraintes, de limites.

                Qui n’impose pas ou qui n’accepte pas que soit imposées à autrui certaines contraintes. »

                Mais enfin, une société sans limites et sans contraintes serait invivable : je vous recommande de lire cet ouvrage : Le sens des limites...



              • troletbuse troletbuse 5 novembre 2021 19:52

                @rosemar
                Ce serait pas plutôt les politicards et les zélites qui auraient perdu le sens des limites ?


              • Armelle Armelle 6 novembre 2021 00:46

                @Pierre Régnier
                « Mais enfin, une société sans limites et sans contraintes serait invivable : je vous recommande de lire cet ouvrage : Le sens des limites... »

                Ceux qui prétendent avoir besoin de limites et de contraintes sont des irresponsables, des gens dénués de raison et de respect pour les autres. Mais bon rassurez-vous Rosemar, vous êtes de ceux là, mais dans les moins mauvais puisque vous avez conscience que vous avez besoin que l’on vous impose des limites et des contraintes, vous avouez vous même que sans celles-ci, vous ne répondez de rien !!! 
                Admettre que le monde n’est pas parfait et y imposer tout une myriade de contraintes et de répression, est l’aveu d’échec de la recherche d’une société vertueuse, et l’état actuelle de celle-ci montre que vous avez tort. Einstein disait lui ; « la bêtise c’est faire toujours la même chose et en attendre des résultats différents »


              • rosemar rosemar 6 novembre 2021 08:42

                @Armelle

                Un exemple : quand vous utilisez une voiture, s’il n’y avait pas de limites, vous risqueriez votre vie toutes les 5 minutes... Une société est constituée de limites. Sans elles, c’est invivable.


              • troletbuse troletbuse 6 novembre 2021 09:26

                @rosemar
                toutes les 5 minutes


                Ca ne veut rien dire du tout. On risque sa vie à chaque seconde, même sans rouler.
                Pas étonnant que vous ayez formé des débiles.


              • Albert123 6 novembre 2021 09:30

                @rosemar

                vous n’avez pas le sens des limites puisqu’il faudrait pour cela faire usage de vos libertés pour en observer les frontières.


              • troletbuse troletbuse 6 novembre 2021 09:32

                @rosemar
                Et si vous écoutez l’OMS, l’Organisation Maffieuse de la Santé, si vous sortez sans masque, ni gel, ni vaxxinée, vous tombez raide morte à votre premier pas à l’extérieur.
                C’est d’ailleurs ce que va annoncer Tarlouzette la mauviette le mardi 9 novembre 2021, 51eme anniversaire de la mort de de Gaulle.
                Ce doit être un hasard de parler ce jour là.


              • troletbuse troletbuse 6 novembre 2021 12:49

                @rosemar
                Pour une enseignante, vous auriez pu écrire ;
                Notre société ne serait-elle pas tournée vers le profit, la rentabilité ?

                Si vous lisez à moitié... ! Aussi moche


              • Albert123 5 novembre 2021 15:52

                « Dans une société libérale »


                avec un état qui représente 65 % du PIB la France, pays avec le plus grand nombre de fonctionnaires par habitant du monde, est tout sauf libérale.




                • Armelle Armelle 5 novembre 2021 16:45

                  @Albert123
                  C’est clair, nous sommes un pays tout état, qui norme, réglemente, interdit, restreint, cependant, même si certains n’en sont même pas conscients, il restent les autres, la majorité qui ne prêche que pour l’état et sa législation sans fin, au point d’en faire une véritable religion, ce qui a même donné l’occasion à l’académie Française de créer ce mot ; la statolâtrie !!! De quoi supplanter un christianisme en perdition, sauf que la messe, c’est tous les 5 ans...Le citoyen aime l’enclos, il se sent...« protégé », il devient con mais protégé, telle la brebis... Sauf qu’il n’est protégé de rien du tout !!! Nos prisons sont de plus en plus nombreuses, il parait que notre pollution va nous faire crever, et question économie, on nous emmène dans gouffre !!!
                  Nous sommes devenus un pays d’abrutis, lobotomisés, et conditionnés dès le plus jeune âge pour entrer dans le moule. Et c’est là que Rosemar, en l’occurrence, intervient sans même s’en rendre compte, c’est dramatique...


                • ZenZoe ZenZoe 5 novembre 2021 16:10

                  Vous n’êtes pas nostalgique, vous êtes passéiste.


                  • Séraphin Lampion Docteur Faustroll 5 novembre 2021 16:15

                    @ZenZoe

                    ou 

                    réactionnaire (définition Larousse) :

                    adjectif et nom (de réaction)

                    Qui se montre partisan d’un conservatisme étroit ou d’un retour vers un état social ou politique antérieur : Gouvernement réactionnaire. (Abréviation familière : réac.)


                  • ZenZoe ZenZoe 5 novembre 2021 16:25

                    @Docteur Faustroll
                    Attention Rosemar va vous demander : ’’vous n’aimez pas les réacs ?’’ smiley


                  • Séraphin Lampion Docteur Faustroll 5 novembre 2021 16:26

                    La nostalgie, c’est comme la radio du même nom : quand j’étais jeune, ils ne passaient que des chansons de vieux, alors que maintenant, ils passent les chansons que j’aime bien.


                    • ZenZoe ZenZoe 5 novembre 2021 17:46

                      @Docteur Faustroll
                      Quand je suis revenue de mon très long séjour en Australie, j’ai allumé la radio et je suis tombée par hasard sur cette station. Je n’en revenais pas, je me suis dit ça alors la France est restée bloquée dans les années 70 ou quoi ?


                    • Samson Samson 5 novembre 2021 19:35

                      @Docteur Faustroll
                      Faut écouter Classic 21.
                      Là, c’est les jeunots qui découvrent le meilleur de la culture de leurs vieux !
                      Et respect, en général ils apprécient ! smiley smiley smiley


                    • Clocel Clocel 5 novembre 2021 17:44

                      Je ne résiste pas ! Un orchestre heureux !

                      Soyez béni pour ça et le reste Mister William Christie !

                      Avis au trou du cul foutraque qui ne voit pas la culture française.


                      • rosemar rosemar 5 novembre 2021 17:56

                        @Clocel

                        Magnifique !


                      • rosemar rosemar 5 novembre 2021 18:03

                        @Clocel

                        MERCI !


                      • Samson Samson 5 novembre 2021 20:26

                        @Clocel
                        Merci ! smiley


                      • Samson Samson 5 novembre 2021 19:23

                        Hors référence à Michel Onfray qui m’apparaît même dans sa critique comme un des haïssables piliers éditoriaux de notre modernité, je ne peux trop applaudir votre propos ! smiley

                        Un arbre ne peut croître sans racines !

                        Et oui, avant d’être des con-sommateurs zélés et soumis, nous sommes tous représentants de notre lignée, derniers maillons vivants d’une chaîne d’ancêtres dont la mémoire se perd dans la nuit des temps, dignes héritiers des caractères, de la culture et des valeurs qu’ils nous ont transmis au travers des âges, ...

                        C’est en ce sens que parmi d’autres traditions qu’ils nous ont légué, je reste de la nuit d’Halloween au jour des morts en passant par la Toussaint particulièrement attaché à célébrer et vénérer chaque année leur mémoire, tout comme ils l’ont fait avant nous pour celle de leurs prédécesseurs, ...

                        De fait, en cette époque frappée du nihilisme sociétal et culpabilisant le plus exacerbé, quand la « déconstruction » du patriarcat nécessite pour les plus fanatiques l’abolition de repères et déterminations aussi fondamentales pour la construction de nos identités que celle du sexe biologique, et quand le fanatisme de ses autodafés s’acharne à effacer toutes traces de notre civilisation, seul un ferme attachement à nos racines peut nous préserver de nous voir précipités sans autres repères dans le chaos de ces temps troublés.

                        Certes, l’ère patriarcale a eu son temps et techniquement révolue du fait même de l’invention du test génique permettant une détermination non ambiguë du géniteur biologique, ce qui annule pratiquement le concept légal de « paternité » et toutes institutions patriarcales visant à l’affermir —, les soubresauts de son agonie peuvent s’avérer des plus violents.

                        Mais si même le patriarcat se voit maintenant dépassé pour céder place à un autre avenir encore en voie de définition et d’élaboration, veillons du moins à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain en préservant les trésors de science et de sagesse qu’il nous a aussi transmis.


                        « Ainsi, la mélancolie, la nostalgie ne sont plus à l’honneur. »

                        Et pourtant, il ne tient qu’à nous de plus avant les explorer, quand internet et la toile eux-même nous offrent un accès privilégié à leurs mystères et aux interrogations qu’ils nous posent inlassablement !

                        (Perso, la copie imprimée en reste toujours visible de mon bureau !)

                        Comme vous le concluez fort bien, « Refusons la culture de l’immédiateté et de l’instant ! »


                        Bien à vous, en vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                        • Samson Samson 5 novembre 2021 19:53

                          @Samson
                          Bonus !


                        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 22:55

                          @Samson

                          MERCI pour ce commentaire détaillé et intéressant !


                        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 22:57

                          @Samson

                          Milosz ? C’est plutôt désespéré, tout de même...


                        • rosemar rosemar 5 novembre 2021 23:34

                          @Samson

                          Le primat de l’économie dans nos sociétés fait des ravages : la culture, les livres du passé sont mis au rebut... 


                        • Marengo 6 novembre 2021 10:20

                          @rosemar
                          .
                          Et le Club des Cinq est réécrit avec des mots plus simples !


                        • rosemar rosemar 6 novembre 2021 10:59

                          @Marengo

                          En effet : on supprime les difficultés, le passé simple disparaît, par exemple....


                        • Samson Samson 6 novembre 2021 11:08

                          @rosemar
                          « Milosz ? C’est plutôt désespéré, tout de même... »

                          Je vous prends au mot : « Soyons mélancoliques ! ... »

                          La mélancolie ou bile noire ne chipote généralement pas dans les demi-mesures !

                          Bien à vous ! smiley


                        • Samson Samson 6 novembre 2021 11:24

                          @rosemar
                          « Milosz ? C’est plutôt désespéré, tout de même... »

                          ... si vous préférez, il y a Gérard de Nerval ! smiley


                        • Albert123 6 novembre 2021 16:25

                          @rosemar

                          « Le primat de l’économie dans nos sociétés fait des ravages : la culture, les livres du passé sont mis au rebut... »

                          la culture c’est le passeport interieur qui est entrain de la tuer.

                          les bouquins ce sont les wokes qui les brulent.

                          l’économie n’y est pour rien.


                        • mmbbb 6 novembre 2021 10:21

                          «  »Les grandes époques dictatoriales ne supportent pas que la littérature glorifie autre chose que le présent..." On perçoit bien le danger de ce culte voué au présent.

                          «  C est absolument faux . Le nazisme s est forgé entre autre sur la mythologie , les récits anciens et l ésotérisme notamment avec la re lecture ds » runes nordique " Himmler baignait dans cette littérature . le château de Wewelburg fut le lieu sacre de ces rites .


                          • rosemar rosemar 6 novembre 2021 10:32

                            @mmbbb

                            Mais :

                            « Le régime nazi s’est livré à une réécriture de l’histoire en plaçant l’origine de la civilisation indo-européenne dans l’Europe nordique. L’art et le sport ont été mis à contribution pour accréditer l’idée que les nazis seraient les héritiers des glorieuses civilisations antiques. »

                            https://laviedesidees.fr/Quand-les-nazis-annexaient-l.html


                          • mmbbb 6 novembre 2021 11:54

                            @rosemar et les intellectuels forts nombreux accompagnèrent ce mouvement comme d ailleurs celui du communisme .


                          • ETTORE ETTORE 6 novembre 2021 11:34

                            rosemar

                            Nous en sommes rendu à une société, où le nombre de restrictions édictées, sont tellement nombreuses, que je me demande si il ne serait pas plus simple de dire ce que « l’on as le droit de faire » plutôt que lister interminablement les interdits.

                            (Qui ne sont que des pièges sournois )

                            Seulement voilà, énumérer les« droits de faire », constitue de fait, une limite qui peut s’apparenter à une « contactions des droits » . ( pas bôô, le totalitarisme )

                            Le vivier des libertés est siphonné à tout va, par des simplets à l’esprit courte paille, qui trouvent opportuniste de n’exister QUE, dans la réprimande.

                            Quelle vous soit destinée ou pas, vous faites partie du lot, à qui on enlève petit à petit, le sel de la vie, pour des raisons, qui ne sont pas les vôtres, et qui ne font que réveiller « une nostalgie chaleureuse » des temps, ou vous aviez encore l’impression, de ne pas être pendu par les coui.... Et agité, au moindre désir d’autoritarisme par l’auto suffisance chroNIQUE, du perché Elyséen.

                            Dites moi.....Qui espère encore en un futur radieux ?

                            Dites moi.....Qui espère encore avoir une vie, comme souhaitée, dans ses rêves, même pas les plus fous ?

                            Nous sommes volontairement pendus, à l’aiguille des secondes, pour que notre espérance de rêve, soit la plus courte possible, afin que nous chutions au moindre tic-tac, de cette pendu(cOUIL)LE folle, qui ne sert QUE son présent, afin de nous pourrir NOTRE avenir.

                            Vous verrez, bientôt votre « nostalgie » seras considérée comme « déviante ET rétrograde », et même susceptible, de retarder l’avènement des « jours radieux » qui tardent à pointer, ET par VOTRE fôôôôôôte !

                            Gaffe à la Nostalgie !

                            On ne vous autoriseras plus à aimer, autre chose, que le plat insipide, servi dans l’écuelle de votre vie. Et dont vous devrez remercier le maître chien pour l’attention qu’il vous porte.

                            Et ceux qui n’ont pas de queue à agiter, pour exprimer leur reconnaissance........Tant pis pour eux !


                            • Les femmes veulent une histoire d’amour comme dans les films .

                              Mais elles oublient que les films durent 1 H 30 mn .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité