• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vive le service public !

Vive le service public !

La fonction publique est souvent vilipendée, décriée... Que de critiques lui sont adressées ! Paresse, lenteur, incompétence, manque de compétitivité, coût...

 

Et pourtant, les services publics nous sont indispensables... Comment pourrait-on s'en passer ?

L'école qui éduque, accueille les enfants, les collèges et les lycées qui sont des lieux de savoirs et de culture...

Les hôpitaux qui soignent, qui oeuvrent pour la santé, les transports qui permettent de circuler et de voyager facilement...

 

Nous vivons dans une société vouée à un libéralisme effréné : sans arrêt, on nous vante les vertus des entreprises privées... où règnent le profit et la rentabilité.

C'est l'argent-roi qui domine le monde...

On connaît bien, pourtant, les dangers de la privatisation et du libéralisme à outrance...

C'est ainsi qu'on instaure une société inégalitaire, une société où seuls les gens riches peuvent accéder à la santé, l'éducation, la culture... Qui veut d'une société inégalitaire, une société où sévissent l'égoïsme et l'individualisme ?

 

On voit bien qu'une telle société est immorale et ne va pas dans le sens du progrès.

Le service public s'attache au bien-être de la société, à un certain humanisme qu'il convient de préserver...

 

Voulons-nous d'une société où tout s'achète et tout se vend ?

Voulons-nous d'un monde où l'on ne recherche que le profit et toujours plus d'argent ?

 

Souvent, on critique les enseignants, on les accuse de tous les maux de la terre...

Mais, c'est bien grâce à eux que le système éducatif fonctionne encore.

Ils travaillent dans des conditions difficiles, dans des locaux parfois délabrés, ils sont confrontés à des classes de plus en plus chargées...

 

Si le niveau des élèves a tendance à baisser, c'est que les programmes ont été vidés de leur sens, que des heures d'enseignement de français ont été supprimées, que la grammaire et l'orthographe ont été sacrifiées.

 

Si la violence est présente dans les établissements scolaires, c'est qu'elle est une composante du monde moderne...

Si les enfants, les adolescents sont impolis, irrespectueux, c'est que les parents n'ont pas su jouer leur rôle d'éducateur et ne leur ont pas inculqué des notions élémentaires de savoir-vivre...

 

Alors, il convient de prendre conscience des bienfaits que nous apporte le service public et il convient de le défendre et de le préserver...

 Les valeurs des services au public permettent de sauvegarder une solidarité nationale dans une société de plus en plus individualiste.

La dictature de la rentabilité rend le monde inhumain et triste. Il faut la dénoncer et refuser de s'y soumettre.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/08/vive-le-service-public.html

Documents joints à cet article

Vive le service public !

Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Raymond75 27 août 2018 11:44
    Oui, les services publics et les droits sociaux sont indispensables à une ’démocratie sociale’.

    Mais il faut aussi reconnaitre que la trop grande protection dont bénéficient les employés des services publics conduit à de nombreux abus de toutes nature : laxisme, incompétence de certains, absentéisme, nivellement par le bas ... Protection de ne doit pas signifier impunité (mais je ne mets pas tout le monde dans le même sac).

    • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 14:29

      @Raymond75

      D’ailleurs il y a un tas de pays bien plus étatistes que la France où les fonctionnaires ont beaucoup plus de comptes à rendre et sont loin d’être aussi protégés. Que faut-il en conclure ?
      En France, le raisonnement (comme celui de l’auteur) est le suivant : On a besoin d’un bon service public pour la bonne marche du pays, donc par décret notre service public est forcément bon, par nature. Il y a des grèves et ça nous gène ? Alors ça prouve qu’un service public c’est utile... Donc la grève est justifiée. On peut tourner comme ça en boucle 10 fois sans en sortir. Coucou les multi-grévistes, on a compris que c’est utile, ce qu’on veut c’est que le service soit justement assuré. Comme ailleurs et sans se plaindre chaque mois. Mais ça c’est hors des capacités de compréhension d’un pousseur de jérémiades qui croit qu’il fait partie d’une catégorie défavorisée.

    • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 17:19

      @V_Parlier

      En France, le raisonnement (comme celui de l’auteur) est le suivant : On a besoin d’un bon service public pour la bonne marche du pays, donc par décret notre service public est forcément bon, par nature.

      Puisque vous invitez au raisonnement il faudrait dire par expérience plutôt que par décret. Le décret c’était avant que l’on ait pu jugé de la non efficacité (altération des finalités) et même non efficience structurelle (compte tenu des coûts supplémentaires induits par la communication et le marketing, auquel s’ajoute les dividendes) du passage du public au privé.

       Il y a des grèves et ça nous gène ? Alors ça prouve qu’un service public c’est utile

      Comme heureusement personne ne songe à supprimer le droit de grève, on n’est pas avancé. Quant à l’utilité voila une réflexion que tout un chacun non lobotomisé devrait se poser, car de nombreuses activités de nos jours n’ont qu’une utilité (quand elles ne sont pas in fine nuisibles) celle de faire du profit pour le profit, bref du vent. Alors oui il faut discriminer. Pire les vrais productifs utiles (et cela commence par les agriculteurs) ont été laminés par les faiseurs de vent parce qu’ils étaient justement utile et donc gênants..Les pleurnichards en temps de grève qui sont perturbés dans l’exercice de leur inutilité (je provoque à dessein) ne voient que le doigt quand on leur montre la lune.
      En conséquence il faut nuancer.


    • rosemar rosemar 27 août 2018 19:16

      @Raymond75

      Ces « abus » sont des exceptions... tout de même.

    • mmbbb 27 août 2018 19:28

      @rosemar c ’est pour cela que la bourgeoisie de gauche notamment ne met pas ses mioches dans ces etablissements de l EN .


    • rosemar rosemar 27 août 2018 19:37

      @tiers_inclus

      MERCI pour ces réflexions...

    • chantecler chantecler 27 août 2018 20:18

      @mmbbb

      Allez ,difficile de ne pas admettre que les services publics sont aujourd’hui en grave crise .
      Et le pouvoir a tout fait , dans sa volonté de tout privatiser , pour désespérer ses agents acquis au départ au bien public , cad accessible aux plus modestes .
      Alors on peut parler d’ absentéisme , de repli catégoriel, de m’en foutisme , il me semble que tout vient de cette guerre contre le service public qui est d’ailleurs souvent très insidieuse .
      Le taux de dépressions et de suicides y est plus qu’inquiétant .
      De plus dénigrer les « fonctionnaires » a toujours été un des sports favoris de l’extrême droite .
      S’il n’y avait que les fonctionnaires !
      Sous Pétain ceux-ci ont du prêter serment de fidélité au maréchal ... !
      Bonjour l’indépendance !
      Quant à l’éducation nationale c’est devenu , dans certains endroits ( périphérie des villes ) un tel foutage de gueule que ça tient de la mission impossible .
      On accuse en permanence les enseignants de tous les maux , d’incompétence , de laxisme , de mauvaise volonté , comme s’ils étaient tout puissants dans leurs classes , dans les établissements alors que la société a implosé (exclus/inclus) depuis des dizaines d’années , « éparpillée façon puzzle ».
      Alors les grandes gueules ont beau jeu ici et ailleurs de les critiquer , de les dénigrer , de leur cracher à la figure , ce ne sont pas elles ou leur progéniture qui vont aller au taf .
      ....
      Pourtant il est exigé des diplômes , de passer des concours , d’avoir un casier vierge ....
      ...
      Là aussi le pouvoir a tout fait pour les paralyser , en soutenant les élèves et leurs familles « lumpen prolétariat »,- la vie est un long fleuve tranquille -et merci Cl. Allègre , et en imposant des programmes et des pratiques inadaptés voire débiles .
      En les privant des moyens d’imposer le calme , la discipline, de virer les « asociaux » .
      (Par contre s’il y a un pépin , la foudre hiérarchique tombe rapidement et méchamment .)
      Ce que peut faire sans souci le privé , qui sélectionne par ailleurs les éléments scolarisables , voire les meilleurs .
      ....
      Nous assistons donc à la privatisation de tous les services publics , UE oblige .
      Dans un sens ça me fait rire .
      Car les citoyens de base n’y gagnent pas .
      Ne peuvent y gagner .
      Et 1984 avance à grand pas .
      Fermeture massive de bureaux , de services , des renseignements informatisés qui laissent souvent sans réponse ceux qui ont un souci , augmentation du prix des prestations , etc, etc ...
      Il y aurait cent exemples à citer mais finalement ça ne servirait à rien de développer ....
      Quand il n’y aura plus de fonctionnaires ABC , bonjour l’ambiance !
      Mais rassurez vous on y est presque .
      Le bonheur nous attend .

    • mmbbb 27 août 2018 22:07

      @chantecler j appartiens a une generation ou l EN avait deja des manquements notamment dans l absentéisme des profs remplaces en cours d ’année brisant ainsi la dynamique de l enseignement , Ces profs de remplacement etaient souvent a la ramasse . J ai eu un prof de math qui netait pas a la hauteur Il faut arrêter les circonlocutions et etre direct ; il etait mediocre Par ailleurs , le suivi et l emulation etaient lacunaires C est un gachis organise d autant plus qu a cette epoque nous ne songions ni a se droguer ni a etre violent mais simplement vouloir apprendre . Lorsque je vois le bordel dans les lycees actuels, nous etions tout de m^me plus civilises et eduques. C est ainsi que cette generation a ete sacrifiée. Je ne peux plus entendre les arguments developpes par Rosemar desormais cela me rendrait violent .Je ne veux plus entendre le mot egalite des chances J ai connu une petite fille de notaire ayant fait sa scolarite dans le prive a Lyon , elle aurait coule si elle avait eu un parcours aléatoire tel que je l ai eu . J ai rencontre un prof francais enseignant en Suisse , lors d une escapade en montagne Le systeme est different il y a une obligation de resultat. Je veux souligner que desormais il y a une selection brutale dont les politiques ceux de gauche en particulier ne veulent pas avouer .De facto cette selection existait deja par le milieu social , elle s est simplement amplifiée. Je ne suis un anti fonctionanire primaire mais je constate que l EN est une machine a enseigner ou la pedagogie excessive a servit de laboratoire a des personnes voulant plutot expérimenter que de vouloir sortir par le haut les eleves du peuple . le prof Alexandre Laurent le dit sans ambages, les profs excellents ne sont pas dans les classes populos , je confirme .


    • rosemar rosemar 27 août 2018 22:26

      @mmbbb

      La grande majorité des enseignants oeuvrent pour la réussite des élèves, malgré des conditions de travail parfois déplorables... On fait trop souvent des enseignants des boucs émissaires responsables de tous les maux de la société...
      C’est vrai qu’ils ont un rôle important, mais les parents aussi, ainsi que la société dans son ensemble...

    • aimable 27 août 2018 23:25

      @chantecler

      quand les sociétés privées assurerons les services publics comme le rêvent certains ils seront comme les avocats ,tous les conseils ou services serons payants .
      En principe nous devrions payer moins d’impôts pour « compenser » , mais les personnes ne payant pas d’impôts parce que pauvres le serons encore plus , mais c’est certainement le but de la manœuvre .

    • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 23:36

      @tiers_inclus

      Vous écrivez : « il faudrait dire par expérience plutôt que par décret. »
      -> Et bien je ne suis pas d’accord. Il devrait en être ainsi mais ce n’est pas le cas. C’est pour cela que j’ai utilisé l’expression caricaturale « par décret ». Beaucoup de français, attachés légitimement au service public, ont gardé cependant une image très surfaite de l’état du nôtre.

    • tiers_inclus tiers_inclus 28 août 2018 12:21

      @V_Parlier

      Beaucoup de français, attachés légitimement au service public, ont gardé cependant une image très surfaite de l’état du nôtre.

      Bien d’accord. Le tout serait de savoir si les français ont une image surfaite positive ou négative du service public et quel rapport cette image entretient avec les faits. il me semble que les français ne sont pas indulgents (un couac effaçant une série positive assez facilement) avec les services publics, moins qu’ils ne le sont avec le privé ; peut-être parce que le privé autorise d’aller à la concurrence en cas de couac. Notez qu’en situation oligopolistique (et nous y convergeons graduellement) cela ne serait pas très consistant, seulement illusoire. Bref si tous ratent on démissionne plus facilement que si un seul rate.


    • foufouille foufouille 28 août 2018 12:57

      @rosemar

      non, les abus sont la règle dans certains départements et certaines administrations comme la MDPH.
      benalla est une petite goutte d’eau.


    • Plus robert que Redford 27 août 2018 11:48

      Madame Bisounoursette nous pond encore son pâté quotidien...

      Enfonçage de portes ouvertes, lieux-communs éculés, prêchiprêcha moralisateur à deux balles...

      Mais qui est donc derrière ce pseudo fleurant bon le parfum de supermarché pour gourdasse à deux balles ?

      Je pencherait plutôt pour une sorte d’(in)intelligence artificielle, programmée pour : soit endormir le badaud mollasson-consensuel, soit susciter l’ire-acide de quelques commentateurs ir-rascibles, leur permettant de défouler une plume trempée dans le vitriol, avec parfois beaucoup de talent dans la méchanceté (Cf Robert Lavigne)

      Mmmnh... ?

      Je ne sais que choisir. 


      • arthes arthes 27 août 2018 17:50

        @Plus robert que Redford

        @Robert Lavigue

        Je finis par adhérer de plus en plus au fait qu’il y a plusieurs auteurs sous le pseudo Rosemar, cet article est encore un peu différent des autres, mais (hors l’artticle sur le portrait au vitriol) dans un style habituel, très creux et « normatif » récurrent, plan plan et sans prises de risques, tout comme les réponses de Rosemar aux intervenants, toujours très impersonnelles et prudentes, et on peut imaginer que plusieurs personnes peuvent prendre le relais.
        ,
        Et quant à savoir s’il s’agit d’une Cosette, il faudrait qu’il y ait un Thénardier, mais j’ai plus tendance à croire que le « directeur de théatre » s’est désintéressé de son bébé, et que ce dernier est le jouet et l’outil de scénaristes qui se trouvent dans l’ombre de l’espace de modération et qui font ce qu’ils veulent.

        Alors faire passer un article, c’est selon le bon vouloir des scénaristes, la charte à bon dos pour faire de la figuration , et, bref, si à l’origine d’avox , il y eu vraiment un désir et une volonté sincères et généreux (soyons fous, imaginons cela) pour que les idées neuves fourmillent et qu’une impulsion vers la qualité et l’authenticité prenne son élan, ça fait comme une crêpe qui retombe (c’est une image russe).

      • arthes arthes 27 août 2018 17:54

        @arthes



        Précision :

        ...blablabla......et que ce dernier est le jouet et l’outil de scénaristes qui se trouvent dans l’ombre de l’espace de modération et qui font ce qu’ils veulent.



        Je parle d’avox, bien sur et non de Revelli.

      • Abou Antoun Abou Antoun 27 août 2018 18:34

        @arthes

        Tout comme les réponses de Rosemar aux intervenants, toujours très impersonnelles et prudentes
        Parfois cela évoque le programme ELIZA de Joseph Weizenbaum (1965). Un demi-siècle s’est écoulé depuis et je pense que des progrès conséquents ont été accomplis dans ce domaine.
        En fait quand elle reçoit une critique précise, rosemar ne répond jamais sur ce point.
        rosemar tourne toute critique en une attaque contre sa personne où une attitude négative sur la globalité du sujet, ce qui donne des trucs du genre :
        « Pourquoi m’insultez-vous ? »
        « Vous n’aimez pas les fleurs ? »
        « Vous n’aimez pas lire ? »
        etc... etc...
        L’existence du blog semble plaider pour l’existence de rosemar, mais il est possible que les réponses du rosemar d’AV soient engendrées par un robot, peut-être assisté parfois d’un programmeur.
        Il semble que rosemar ne lit aucun article d’AV qu’elle n’ait elle-même écrit, elle ne fait que répondre à des commentaires sur ses propres productions (Idem Nabum), à supposer qu’elle le fasse en personne. On peut se poser des questions.
        Enfin voilà, si le but ultime est de prouver que le lectorat d’AV est une bande de cons, et bien c’est réussi, et malheureusement je suis dans le lot.





      • rosemar rosemar 27 août 2018 19:17

        @Plus robert que Redford

        Les fantasmes vont bon train sur agoravox...

      • rosemar rosemar 27 août 2018 22:28

        @arthes


        Quels propos de concierges !!

      • Henry Canant Henry Canant 28 août 2018 00:05

        rosemar,

        honte à toi. 
        T’es vraiment qu’une bourge pour t’attaquer à ce métier qui pourtant te sert continuellement.

        Tu me donnes vraiment envie de gerber, un tel mépris pour les petites gens me répugne.

        Dans cette phrase, tu montres tout le vice de ta pensée. T’es comme la truie lubrique voire pire, car elle a l’excuse de la démence.

        Honte à toi, et c’est ça qui enseigne !

      • arthes arthes 28 août 2018 17:43

        @rosemar (très accessoirement et surtout à la cantonade)

        Tiens, HAL 9000 vient d avoir une érection...Il a dit un truc. « Bip » Quels propos « bip » de « bip » concierges « bip » !!! « bip »


        Bon, à part ça, je fait juste le constat que l’idée d’une sorte de « média libre et citoyen » d agovox était faillie dès le départ (l’égo, l’égo et la finance ) , et est devenu un outil médiatique pour les scénaristes qui tirent les ficelles des parutions d’articles derrière un rideau d’enfumage, rideau qui aveugle qui veut bien se laisser aveugler , c’est comme en politique.

        Et il y a ceusses (comme moi) qui en tant qu’intervenants jouent les « idiots utiles », à leur propre insu ou non (de toutes manières c’est le lot de l’intervenant dans cette configuration) qui alimentent la polémique , qui font le « clown », dans ce qui n’est plus qu’un café de commerce où nous commentons la presse locale et nationnale comme elle est distillée partout ailleurs (zzzzzzzz)

        Je mène pas de croisade contre avox (fuck) , ce disant , je recrache un truc mal digéré sur un des topic les plus foutage de gueule du site...

      • foufouille foufouille 27 août 2018 11:48
        je suis d’accord pour l’école mais c’est loin du taudis sauf pour une bourgeoise comme toi.
        « Les hôpitaux qui soignent, qui oeuvrent pour la santé, les transports qui permettent de circuler et de voyager facilement... »
        non c’est rare, l’hosto qui soignent car certains te laisse crever chez toi.
        les bureaucrate, fonctionnaires ou pas, sont tous des crevures proches des nazis.
        les transports ne sont pas tous accessibles aux sales invalides.


        • deadhunter 27 août 2018 12:27

          @foufouille
          Je suis très heureux de savoir que je fais partie des crevures proches des nazis.
          Il est bien dommage que vous ne soyez pas resté plus longtemps sur les bancs de l’école, surtout sur la période seconde guerre mondiale, nazisme......
          Vous avez atteint le point Godwin en trois posts.
          Félicitations


        • foufouille foufouille 27 août 2018 13:47

          @deadhunter

          tu as qu’a faire le ménage dans ton d’escroc et d’ordures en commencant par ta justice réservé aux riches qui louent des taudis. surtout les ordures de BAJ. et aussi les salopards des MDPH.
          nous on a pas le droit à ta loi.

          essaye de vivre durant 9 mois avec le RSA sans la CMU et dans un taudis.


        • foufouille foufouille 27 août 2018 14:17

          @deadhunter

          à une époque où internet n’existait, la CAF s’amusait à envoyer la déclaration trimestrielle de ressources trop tard de quelques jours car comme ça tu ne pouvait pas la renvoyer à temps et tu n’avais que la moitié du RMI pour survivre.
          de nos jours avec internet, la sale crevure de nazi le fait toujours mais celui qui a internet reçoit un mail pour le faire en ligne avant.
          des exemples de ce genre j’en ai une tonne.


        • foufouille foufouille 27 août 2018 14:25

          @deadhunter
          nous on a pas des tribunaux spéciaux pour les sans dents : les ordures du BAJ qui ne répondent pas aux lettres recommandées. le « greffier » du TCI qui renvoie ta lettre au TGI qui te répond qu’il n’est pas compétent .............


        • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 14:35

          @foufouille

          Ceux que vous appelez « nazis » (Point Godwin certifié, en effet) ne sont que des fonctionnaires qui n’ont pas de comptes à rendre, justement. Ils s’en foutent complètement, rien de plus, que ce soit envers des riches (*) ou des pauvres ça les préoccupe peu. Ca s’appelle un service public pas correctement assuré. Inutile de tourner autour du pot pour chercher d’autres interprétations.

          (*) Pour les riches c’est bien entendu moins lourd de conséquences puisqu’ils n’ont pas besoin de supplier, ils font l’avance ou lâchent l’affaire.

        • Hector Hector 27 août 2018 14:44

          @foufouille
          C’est exact Foufouille, tu reçois une lettre datée du 03 du mois en cours le 15 de ce même mois et tu as 2 jours pour régulariser ta situation.
          Je le sais, je suis en train de demander ma retraite. Un pur bonheur. Et jamais de nom, pas plus d’adresses mail qui faciliteraient bien les choses, aucune signature.
          C’est ça l’administration.


        • foufouille foufouille 27 août 2018 14:57

          @V_Parlier

          un « riche », il faut avoir 1500 à 3000€, n’a pas besoin de mendier pour avoir un avocat ce qui fait qu’il a accès aux tribunaux.


        • foufouille foufouille 27 août 2018 15:05

          @Hector

          la lettre est daté du 22 du mois précédent mais postée le 2 sur le cachet de la poste et il fallait la renvoyer avant le 30 du mois d’avant. ma solution de tout photocopier et d’entourer les dates en rouge ce qui a calmé le nazi.
          tu reçoit l’argent le mois suivant.
          pour la retraite, il ne faut pas partir en vacance juillet et août car la crevure de nazi va te demander un certificat de vie. ou il faut faire suivre son courrier.


        • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 15:45

          @foufouille
          Il peut très bien avoir besoin d’une autre démarche, même non financière mais néanmoins nécessaire, avec une date buttoir.


        • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 17:26

          @V_Parlier

          Ils s’en foutent complètement, rien de plus, que ce soit envers des riches (*) ou des pauvres ça les préoccupe peu. Ca s’appelle un service public pas correctement assuré.

          C’est hélas constatable, mais marginalement. Vous tombez dans la caricature.


        • rosemar rosemar 27 août 2018 19:19

          @foufouille

          Enfin, l’hôpital est un lieu de soins indispensable et ceux qui y travaillent exercent un métier difficile...

        • rosemar rosemar 27 août 2018 19:20

          @deadhunter

          MERCI de souligner l’absurdité de ces propos...

        • foufouille foufouille 27 août 2018 20:16

          @rosemar

          ça se voit que tu n’as jamais été emmerdé par un bureaucrate.
          pour ce qui est, tout dépend où tu habites car certains sont juste bon à faire du fric mais pas pour te soigner, pour que tu reviennes leur rapporter du fric.


        • V_Parlier V_Parlier 28 août 2018 09:28

          @tiers_inclus
          Vous écrivez que je tombe dans la caricature. Mais peut-être que ma vie « administrative » est une caricature : Iil apparait qu’en France le droit à l’erreur et à la négligence bat des records, surtout dans les administrations où vous êtes obligés de vous rendre. Même si je suis souvent agacé par ceux qui prétendent que le reste de l’UE va mieux que le France (fameuse croissance etc...), je considère que les problèmes administratifs que connaissent les citoyens sont eux typiquement français. Quelques exemples vécus :

          - Une erreur de greffier dans la rédaction d’un jugement de divorce (il met le nom de l’avocat à la place du nom d’une des parties) : Pour y remédier, il faut remettre 500 euros de sa poche et saisir à nouveau le tribunal pour qu’il vous fasse la faveur de corriger.

          - Une erreur de nom dans un document d’état civil suite à un mariage : Aller à la mairie où l’erreur s’est produite n’est pas possible et vous vous faîtes jeter. On vous dit que vous devez faire vous même une demande au procureur !

          - Pour une démarche à la sécu, afin de ne pas faire d’erreurs vous venez sur place pour demander si les pièces de votre dossier correspondent bien à tout ce qu’il faut. Immédiatement on vous répond que tout est bon. Trois semaines plus tard vous recevez une lettre qui vous dit qu’il est incomplet. Lorsque vous revenez avec la pièce manquante, ils vous disent qu’il ont balancé tout le reste car ils ne gardent pas les dossiers incomplets.

          - Vous vous rendez dans une préfecture où vous aviez préalablement pris un formulaire à remplir pour une démarche. Lorsque vous revenez avec le dit formulaire rempli, la guichetière rentre en transe et vous engueule en disant : « Mais ça vient d’où, ça ! »

          Bref, vous devinez que les administrations de ce type, moins j’y vais mieux je me porte. La seule fois de ma vie où j’ai acheté une voiture neuve, j’ai préféré profiter du service payant d’immatriculation que le garage proposait. Ils ont tout fait pour m’en dissuader mais j’ai tenu bon en disant qu’ils pouvaient même le facturer plus cher s’ils voulaient mais que je ne voulais surtout pas aller à la préfecture tant que j’ai un moyen de l’éviter !

          Comme quoi, j’ai, comme certains députés, la « phobie administrative » mais pour un quidam ordinaire ça n’a pas le même sens !


        • tiers_inclus tiers_inclus 28 août 2018 13:13

          @V_Parlier

          Prolixité qui témoigne de votre mécontentement. Je compatis et j’ai eu aussi quelques expériences kafkaïennes analogues. Rappelons nous toutefois aussi des séries positives. La question est de différencier ce qui relève du caractère public et pas. J’ai rencontré des cas tout aussi aberrants avec des entreprises du privé.

          Lorsque vous revenez avec le dit formulaire rempli, la guichetière rentre en transe et vous engueule en disant : « Mais ça vient d’où, ça ! »

          Là effectivement on est dans l’aléa moral.
          L’impunité ne doit pas soutenir les dérives comportementales.
          Sanctions exemplaires requises mais le système immunitaire de la bête s’y oppose souvent. Problème.
          Le service public ne doit pas être un terrain de rupture du lien social c’est bien entendu aux antipodes de sa fonction.


        • V_Parlier V_Parlier 28 août 2018 14:28

          @tiers_inclus

          « mais le système immunitaire de la bête s’y oppose souvent. Problème »
          -> En effet, nous sommes donc d’accord.

        • Spartacus Spartacus 27 août 2018 13:16

          Si le service est indispensable, encore est il qu’il n’est pas nécessaire qu’il soit réalisé par des agents publics statutaires.

          Bien entendu que non !.

          En vertu des lois économiques et sociales de la loi de paretto et de la tyrannie ou tragédie des communs, c’est une catastrophe.
          La loi de pareto fait que 20% sont responsables de 80% des conséquences et des résultats désastreux de la tragédie des commun.

          L’égalité ne met pas les gens dans la pauvreté, ni dans le malheur. Elle est naturelle.
          Le malheur est au contraire dans dans l’égalitarisme qui est une négation de la réalité qui crée le malheur. 
          Dans l’égalitarisme, ont crève l’oeuil de la belle fille pour qu’elle soit aussi moche que le plus grand nombre. L’égalitarisme vanté est un déni des talents individuel.

          Le secteur privé est efficient et répond a la demande du marché. la ou des gens gauchistes n’y voient que le matérialisme, d’autres y voient l’acceptation, l’échange volontaire et la coopération acceptée et non contrainte par force autoritaire étatiste.
          L’argent est un moyen simple de différencier les gens capables des autres et de motiver.

          Evidemment un prof n’est pas l’égal d’un autre ! Et qu’il ne faut pas les payer pareil et que l’égalitarisme est une folie....

          Non le système éducatif Français ne fonctionne pas. Quelle entreprise privée existerait encore si elle produisait 15% de produits défectueux ? Non diplomés, pas de niveau diplôme sans devenir.

          Il fait une caste de rentier politisé qui jette ses clichés absurde sur nos jeunes. Il n’y a aucun humanisme dans le secteur public. Il n’y a aucune solidarité. S’ils sont pas payés les profs ne vont pas travailler. 

          En Corée des profs sont payés comme des stars et ont entre 100 et 150 000 élèves. Les cours sont donnés en Vidéos et les meilleurs profs enseignent. Les nuls sont virés et c’est bien.

          Dans le film « Stand and Deliver », qui raconte l’histoire vraie du prof Escalender qui a monté plusieurs années durant le niveau extrêmement élevé de ses classes d’un quartier défavorisé démontre exactement que ce que le service public ne fait pas.
          Tous les agents public ne se valent pas. 

          Les fonctionnaires détestent le secteur privé, c’est surtout la peur dans une situation de concurrence de ne pas être capable d’en assumer sa place tant il y a doute de sa capacité.

          • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 14:39

            @Spartacus
            Que de délires geeko-libéraux dignes d’un film de science fiction...


          • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 14:43

            @Spartacus

            Vous écrivez : "Les fonctionnaires détestent le secteur privé, c’est surtout la peur dans une situation de concurrence de ne pas être capable d’en assumer sa place tant il y a doute de sa capacité« .
            -> Si on parle des administrations »pures" (préfectures, conseils machin-chose et caisses de ceci-cela) c’est plutôt le cas, oui. Mais c’est parce-que la France a une longue tradition du fonctionnaire tout-puissant et protégé à la fois.

          • Hector Hector 27 août 2018 14:48

            @Spartacus

            Si le service est indispensable, encore est il qu’il n’est pas nécessaire qu’il soit réalisé par des agents publics statutaires.

            Bien entendu que non !.

            Chapeau, c’est très clair.


          • Spartacus Spartacus 27 août 2018 15:58

            @V_Parlier
            Mais non la fiction de profs qui ont des résultats extraordinaires par rapport aux autres existe ailleurs....

            Ici tu verra la page wikipedia de « Escalente » un prof qui a sorti de la misère et a eu des résultats extraordinaires plusieurs années de suite sur des populations défavorisées dans un faubourg American minable.

            Ici tu vera une vidéo avec Choi, un prof Coréen qui a 150 000 élèves et a gagné 1OO Millons de dollar sur sa carrière.
            https://www.youtube.com/watch?v=231O0LSLpS0https://www.youtube.com/watch?v=TxMPfY_YDsE

            Ça change des profs, qui ont trouvé dans les services public un emploi à vie, un salaire intouchable lié à un statut et non pas au travail et qui profitent d’un confort a charge sans le mériter.

            La dé-staturisation des profs entraînerait pour la société l’ouverture de talents éducatifs et une privatisation du marché sélectionnera naturellement les meilleurs. 
            Pour le bien de la société.
            Et aussi des profs mieux payés...Mais à leur implication et pas par rapport à une grille statutaire.

          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 17:28

            @Spartacus

            la loi de paretto

            Vous voulez dire Pareto.


          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 17:47

            @Spartacus
            Si le service est indispensable, encore est il qu’il n’est pas nécessaire qu’il soit réalisé par des agents publics statutaires. Bien entendu que non !.

            Ben voyons. Ce qui est indispensable doit rester sous le contrôle de la démocratie (en péril pour les mêmes raisons mais encore là), et ne pas être l’instrument de marchands sans scrupules voire psychopathes.

            il faut arrêter de rêver. La globalisation apatride aux seules valeurs marchandes a déjà fait long feu, elle nous conduisait d’ailleurs vers une nouvelle féodalité à l’échelle mondiale. Féodalité bien plus infâme car à l’époque les seigneurs avaient encore quelques valeurs nobiliaires. La grande cour des miracles gérée par les marchands sans scrupules n’aura pas lieu. La géopolitique en cours nous le prouve. Exit la prophétie d’Attali.


          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 18:02

            @Spartacus

            lIl faut sortir d’un discours qui date. On a pu dans l’intervalle juger de la non efficacité (altération des finalités) et même la non efficience structurelle impliquée par les coûts supplémentaires induits par la communication et le marketing, concurrence oblige, auquel s’ajoute les dividendes, du passage du public au privé. Il y a eu des promesses qui laissaient miroiter la résolution de la bureaucratie du service public, laissant augurer que la balance (car il y avait un prix à payer) serait favorable mais voila à l’arrivée les promesses n’ont pas été tenues.
            Auriez vous passer les 20 dernières années sur une autre planète ?


          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 18:30

            @Spartacus

            L’égalitarisme vanté est un déni des talents individuel.

            Il n’est pas question de réprimer mais bien de récompenser les talents. Toutefois le talent n’est pas l’alpha et l’oméga des valeurs. C’est une courte vue, Par exemple un psychopathe extrêmement talentueux reste un nuisible in fine. L’exponentiation des revenus donne un pouvoir dangereux sans rapport aux contributions de ce dit talent, qui dans des cas appréciables se développe sur des structures psychologiques perturbées.


          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 18:52

            @Spartacus

            En Corée des profs sont payés comme des stars et ont entre 100 et 150 000 élèves. Les cours sont donnés en Vidéos et les meilleurs profs enseignent. Les nuls sont virés et c’est bien.

            La première qualité d’un bon prof c’est la générosité exacerbée par le contact. Ce n’est pas et de loin la seule nécessaire mais elle est essentielle. Alors vos stars « remote » me laissent dubitatifs.


          • Spartacus Spartacus 27 août 2018 19:57

            @tiers_inclus

            Les « marchands sans scrupules » on reconnait la patte méprisante de l’intello de gauche méprisant du secteur privé qui croit que sa caste serait « supérieure aux autres ».

            C’est une réflexion qui donne une bonne preuve que des fonctionnaires avec ces raisonnement abjectes de supériorité ne recherchent que intouchabilité.

            Si les fonctionnaires étaient des saint on les appellerait des anges...
            Apparemment, quand tu goutte aux p’tits privilèges tu peux plus t’en passer ?
            Triste France corporatiste indécente... 

          • Spartacus Spartacus 27 août 2018 20:01

            @tiers_inclus


            Les talents te foutent des boutons ?
            La jalousie, c’est ça la courte vue

          • Spartacus Spartacus 27 août 2018 20:08

            @tiers_inclus
            « La première qualité d’un bon prof c’est la générosité exacerbée par le contact ».


            La première qualité d’un prof, n’est pas ce qu’il est ni sa « générosité », c’est sa« capacité a intéresser et instruire ».

            La société n’a pas a payer pour des « profs généreux exacerbés par le contacts. » dont elle n’a pas besoin.
            La société doit payer pour des profs qui enseignent très bien et virer les intouchables comme elle l’entend.

            Moi ce qui me laisse dubitatif c’est ce refus de comprendre qu’un prof n’égale pas un autre prof et que des uns sont plus capables que d’autres.
            C’est comme au foot, y’a des stars. 

          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 21:05

            @Spartacus

            Oui sans scrupules, Comme tous les héritiers de la pensée Ayn Rand. Il ne faut pas renier les postulats de sa religion. Pas de mépris dans cela : un simple constat que tout un chacun peut vérifier tous les jours dans les comportements commerciaux, les anti-valeurs de la publicité, les finalités tues mais bien réelles de certaines entreprises. Vous voyez, je ne prends pas pour du mépris ma catégorisation en intello de gauche, c’est juste un argument gratuit d’éristique, bien commercial.
            Enfin rien n’interdit éthiquement d’appeler un chat un chat à l’aune de l’observation et de l’expérience, car il se trouve que j’ai évolué uniquement dans le privé ou à mon compte.
            Personne ne prétend que tous les fonctionnaires soient des saints, mais certains sont sûrement fonctionnaires (et plein de talents) parce qu’ils ne se retrouvaient pas dans la religion d’Ayn Rand.
            je trouverais volontiers des grâces au monde marchand s’il restait à sa place.


          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 21:12

            @Spartacus

            Rien à voir avec mon commentaire. Un problème de vue ?


          • tiers_inclus tiers_inclus 27 août 2018 21:49

            @Spartacus

            Et oui, sans cette générosité de transmettre, rien ne se passe, même si on dispose de bons objets pédagogiques, d’une expertise, d’expérience, d’aptitude pédagogique, car il faut aussi écouter, soutenir, motiver afin d’engendrer le cycle vertueux motivation —> réussite —> motivation.
            Vous n’intéresserez dans un tel processus que si l’auditoire sent votre enthousiasme à transmettre, et cet enthousiasme doit être authentique.
            Bien sûr vous voulez une fois de plus me prêter un propos que je n’ai pas tenu. Oui il y a de la variance dans les performances comme partout. Mais les vrais stars ne sont pas celles qui exploitent de bons objets pédagogiques à distance car c’est efficace pour un soutien mais c’est loin de remplir la tâche de fond.
            Encore faudrait-il que vous parliez de ce que vous connaissez.


          • Spartacus Spartacus 27 août 2018 22:37

            @tiers_inclus


            Un résumé de l’intello de gauche, le mépris du monde marchand et la croyance de tout savoir et se croire dans le monde des gens au dessus des autres.

            Désolé mais si ça marchait nous aurions les meilleurs résultats Pisa, un taux d’échec scolaire de 40%, des décrochages en série, des diplômé en psychologie aux débouchés limités, et des carences d’ingénieurs ou formés aptes a entrer dans la société. 

            Nous avons des profs infantilisés qui préférèrent collectivement profiter des avantages corporatistes, quite à être des inadaptés avec les besoins de ceux qui les payent.
            Des politisés, pratiquant un absentéisme qui atteins des sommets.

          • tiers_inclus tiers_inclus 28 août 2018 14:21

            @Spartacus

            Vos clichés inappropriés et insistants (intello de gauche, profs infantilisés) ne servent qu’à pallier un défaut d’argumentation. Je n’y répondrai plus.

            S’agissant de Pisa les interprétations que l’on peut en tirer sont multiples. Et je reconnais bien volontiers ne pas avoir l’expérience de l’EN et l’expertise pour trancher. Wikipédia que je ne considère pas comme une référence infaillible, loin de là (particulièrement sa version française) nous présente quelques tentatives d’explication que je vais commenter sans prétention conclusive :

            La France est un pays qui consacre un montant moyen à l’éducation par élève.
            C’est aussi le pays où les élèves sont « les plus stressés », et se sentent peu soutenus par leurs enseignants (corpus « Attitudes par rapport à l’école » de l’enquête)

            Dont acte. Aux antipodes de la générosité indispensable que j’évoquais. Il serait bon d’évaluer si l’absence de soutien (en admettant que cela ne soit pas un alibi) n’est pas le retour de flamme de la dévalorisation de la fonction d’enseignant.
            Chahut, diminution de la plage d’instruction du cours, altération des motivations de l’enseignant.
            La Finlande qui réussit valorise la fonction.
            Vous noterez alors que la position de dénigrement est contre productive, voire un cercle vicieux.

            De plus, le système éducatif français est le champion en termes d’inégalités, dans le sens où la relation entre la performance et le milieu social d’origine des élèves fait partie des plus fortes de l’OCDE avec la Belgique15. Les chances de réussite s’amenuisent même pour celui qui ne serait pas issu d’un milieu favorisé, quand on les compare aux précédents rapports PISA."

            Là c’est statistique. SI vous prenez un échantillon à forte variance dissymétrique (parce que le plafond d’excellence est plus ou moins identique), il faut vous attendre à de moins bons résultats.
            La performance des US le démontre aussi.

            Les critiques visent à relativiser la primauté du système finlandais.

            En France, l’APMEP (association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public), notant les meilleures performances des élèves finlandais aux tests de mathématiques, souligne la différence entre l’enseignement français, soucieux de développer l’« accès à l’abstraction, à la symbolisation, à la rigueur », et l’enseignement des mathématiques appliquées au réel et aux situations concrètes tel qu’il se pratique dans d’autres pays : « rien ne prouve que l’accent mis sur les mathématiques du « réel » soit corrélatif d’avancement dans le développement de compétences spécifiques dans le domaine mathématique.

            Et bien je crois que l’APMEP a tort. Les mathématiques ont un champ d’application vaste et sont une nécessité bien au delà du seul développement de compétences spécifiques dans le domaine mathématique. Il manque une perspective interdisciplinaire et le bon sens que la plupart des élèves ne seront pas des mathématiciens professionnels. L’abstraction et la priorité au formalisme qui l’accompagne tue la sémantique (et la capacité à interpréter l’abstraction via des modèles). Résultat, vous formez des bac+4 à bac+6 à l’informatique, vous abordez la recherche dichotomique, vous en appelez donc aux notions de logarithme, et la moitié de la classe lève les yeux aux ciels (expérience vécue). Cette perte de sémantique se retrouve aussi lorsqu’on analyse les processus entreprise. Vous pratiquez des interviews et vous vous apercevez (via les homonymes, les polysèmes, les règles de gestion appliquées mais pas interprétées) d’un défaut complet de sémantique. On fait mais on se sait pas vraiment de quoi il s’agit.
            Dernier exemple, Wikipédia français et ses articles scientifiques ou mathématiques qui sont la plupart du temps la traduction de leur homologue anglo-saxon mais élagués et tronqués, et de quoi ? de toute la partie sémantique, intuitive. Il ne reste que le formalisme. Faites l’expérience c’est instructif.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 août 2018 14:08

            L’idée de service public me plaît. Hélas, car il y a un HIC de taille : Au service de qui ??? KAfka.


            • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 14:43

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Ma foi, excellente remarque.


            • ZenZoe ZenZoe 27 août 2018 17:08

              @V_Parlier
              Au service d’eux-mêmes surtout.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 août 2018 15:09

              Exemple kafkaïen réellement vécu comme tout ce que je relate En 1983, ayant travaillé dans l’enseignement, je reçois ma fiche d’impôt. Mazette, je ne pensais pas que l’enseignement était si bien payé. Je devais (converti en euros) : 25 000 euros aux finances. Bon ! le choc passé, je me dirige vers la source. Mais Madame, me dit le guichetier, le crayon coincé dans le lobe supérieur de l’oreille : s’il est inscrit 25 000, c’est que vous devez payer et ensuite, dans trois mois,...s’il y a une erreur, nous vous rembourserons (j’avais 2500 euros sur mon compte). Bon ! pas du genre à avaler de telles couleuvre, j’insiste pour rencontrer la direction,..bon, bon, pour une fois, nous ferons une exception, mais ce n’est pas inscrit dans LE REGLEMENT). Le comptable vérifie,. ;heu, on remarque (sans s’excuser,..que nous avons inscrit un zéro de trop à votre salaire, un courrier va suivre). Authentique, deux mois après, je reçois un chèque de plus ou moins 25 OOO euros. Que faire, ??? je laissa l’affaire en suspend. qu’ils se débrouillent. 6 mois plus tard, je reçois à nouveau un chèque. Les finances vous rembourse : 1,5 euros ( à aller chercher à la poste : prix du ticket de tram). Dix ans plus tard, les finances se souviennent encore de cette histoire rocambolesque. Dégoûtée, je monte sur Paris avec Jacques STERNBERG dans mes valises. 

              • L’Employé - Éditions de Minuit (1958)

              • eric 27 août 2018 15:15

                Pour maintenir le niveau de vie des agents public, leur président, Macron, va à nouveau diminuer les prestations sociales. C’est à dire taper les pauvres. Là où il y a quand même une justice, c’est qu’il tape aussi, et a nouveau, les retraités. Les fonctionnaires ont des retraites médianes deux fois supérieure à celle des autres. Ils ont aussi l’espérance de vie la plus haute (fonctionnaire de catégorie A, 11 ans de plus qu’un ouvrier). Ils vont donc payer. C’est rigolos car Macron est fil et petit fils d’agent public. Comme des mentors socialistes, il tape sur les pauvres, les vieux, mais n’hésitent pas à taper sur les leurs. De vieux. Parceque leurs prébendes à eux....on a vu avec Benala. Cela doit être une forme de moralité progressiste. Avant moi, et après moi, le déluge.


                • zygzornifle zygzornifle 27 août 2018 15:19

                  Que de critiques lui sont adressées ! Paresse, lenteur, incompétence, manque de compétitivité, coût...


                  Comme a l’Élysée , au parlement , au sénat a Bruxelles .....

                  • V_Parlier V_Parlier 27 août 2018 15:48

                    @zygzornifle
                    A la différence que là ils sont parfois trop rapides. On préfèrerait qu’ils ne fassent rien.


                  • ZenZoe ZenZoe 27 août 2018 17:15

                    Attention, titre mensonger !
                    Il ne s’agit pas d’un article défendant le service public, il s’’agit d’un article défendant les profs.

                    L’auteur, ne voulant sans doute pas être prise en défaut, a quand même inséré deux lignes sur l’hôpital et les transports : « Les hôpitaux qui soignent, qui oeuvrent pour la santé, les transports qui permettent de circuler et de voyager facilement... »
                    Deux lignes magistrales d’ailleurs, "les hôpitaux qui soignent et les transports qui font voyager.. Sans blague !


                    • Henry Canant Henry Canant 27 août 2018 17:28

                      @ZenZoe
                      j’ai eu aussi ce ressenti, mais je l’ai aussitôt rejeté car c’est loin de ce que nous enseigne quotidiennement rosemar, de l’humilité et toujours de l’humilité.






                    • rosemar rosemar 27 août 2018 19:34

                      @ZenZoe

                      J’évoque tous les services publics et il est normal que je m’attarde sur l’éducation, car c’est un secteur que je connais bien !

                    • Henry Canant Henry Canant 28 août 2018 00:58

                      @rosemar
                      Oui, hélas tu y sévis 



                    • xiyih@bit-degree.com 27 août 2018 17:51
                      oui ll faut supprimer entre 30% et 40% des fonctionnaires et ça marchera beaucoup mieux finalement,
                      Aussi plafonner toutes les retraites des fonctionnaires a 3000 net par mois
                      l effondrement économique avant la CY s en chargera cool

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès