• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vladimir Poutine répond à une question agressive sur la démocratie en (...)

Vladimir Poutine répond à une question agressive sur la démocratie en Russie

Entretien avec la NBC


En marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine a répondu aux questions de la présentatrice vedette de NBC Megyn Kelly.
 
Le 5 juin 2017
 
 
 
 
Transcription :
 
Megyn Kelly : De nombreux Américains entendent le nom « Vladimir Poutine » et se disent : « Il dirige un pays plein de corruption, un pays dans lequel des journalistes qui sont trop critiques peuvent être assassinés, un pays dans lequel les dissidents peuvent se retrouver en prison ou pire. » Quel est votre message aux gens qui croient cela ?

Vladimir Poutine : Je veux dire que la Russie se développe selon une voie démocratique, c’est indubitablement le cas. Personne ne devrait en douter. La rivalité politique et les autres événements intérieurs qui peuvent s’y produire sont également caractéristiques des autres pays, et je ne vois rien d’inhabituel à ce propos.

Nous avons des rassemblements, des rassemblements de l'opposition. Et les gens ici ont le droit d'exprimer leur point de vue. Cependant, si les gens, en exprimant leur point de vue, enfreignent la législation en vigueur, la loi actuelle, les services de police et de justice tentent évidemment de rétablir l'ordre.
 
J'attire votre attention sur ce une chose dont j'ai discuté récemment lors d'un voyage en France et dans mes discussions avec d'autres collègues européens. Nos forces de police, heureusement, jusqu'à présent, n'utilisent pas de matraques, de gaz lacrymogènes ou d'autres mesures extrêmes pour faire respecter l'ordre, des choses que nous voyons souvent dans d'autres pays, y compris aux États-Unis [et en France].
 
En parlant de l'opposition, rappelons-nous le mouvement Occupy Wall Street. Où est-il maintenant ? Les services de police et de justice et les services spéciaux aux États-Unis l'ont démantelé, mis en petits morceaux, et l'ont dissous. Je ne vous pose pas de questions sur la situation en matière de démocratie aux États-Unis. Surtout que la législation électorale est loin d'être parfaite aux États-Unis. Pourquoi pensez-vous que vous auriez le droit de nous poser de telles questions, et, de surcroît, le faire tout le temps, nous faire la morale et (prétendre) nous enseigner comment (on devrait) vivre ?

Nous sommes prêts à écouter nos partenaires, prêts à écouter des évaluations et des bilans lorsque cela se fait de manière amicale, afin d'établir des contacts et de créer une atmosphère commune et de nous consacrer aux valeurs que nous partageons. Mais nous n’accepterons jamais que de telles questions soient utilisées comme un outil de lutte politique. Je veux que tout le monde le sache. Voilà notre message.

Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 12 juin 14:33

    Quelle importante, tout ça ? Ces considérations sont bien superflues sur un site où la survenue de la troisième guerre mondiale est unanimement admise. 


    • Fraternitus Fraternitus 12 juin 14:59

      J’aimerais en savoir plus sur :
       "rappelons-nous le mouvement Occupy Wall Street. Où est-il maintenant ? Les services de police et de justice et les services spéciaux aux États-Unis l’ont démantelé, mis en petits morceaux, et l’ont dissous."
      Si quelqu’un à un lien.


      • kitty-cat kitty-cat 12 juin 15:12

        Merci pour ce partage. La traduction juste. 

        Vive Vladimir POUTINE LE PRÉSIDENT mondial. Il nous à garder la bonne espoir que l’OTAN ne commencera la 3ème guerre mondiale. Pour l’instant et tant que Poutine est là, on peut être tranquille.
        D’ailleurs, Megyn est tombée sous son charme et le retour était difficile pour elle. 
        J’espère qu’elle portera la bonne parole aux américains. 

        • kitty-cat kitty-cat 12 juin 15:16

          @kitty-cat erratum : Il nous reste à 


        • Lugsama Lugsama 13 juin 10:33

          @kitty-cat

          Président mondial ? La bonne blague, président d’un ancien empire en plein effondrement qui agresse ses voisins pour faire croire qu’il est encore un grand pays..

          S’il y a bien un pays qui met endanger la paix c’est la Russie, malgré toutes les théories des anti-américains primaires le faits sont têtus.

        • kitty-cat kitty-cat 13 juin 15:52

          @Lugsama
          Je ne vais pas vous expliquer les choses déviantes, ouvrez les yeux, ou bien, rester dans l’ignorance totale. Cela vous va si bien smiley




        • kitty-cat kitty-cat 14 juin 12:12

          @kitty-cat 

          erratum : des choses évidentes

        • Rmanal 12 juin 16:45

          Et pendant ce temps là Navalny finit en prison avec des centaines d’autres manifestants pacifique dans la belle démocratie de Poutine.
          Faut vraiment soit être payé par la propagande (RT et autres) ou être un gogo pour y croire encore.


          • julius 1ER 12 juin 17:57

            @Rmanal


            personne n’est dupe avec un président à vie ..... encore que ????

          • kitty-cat kitty-cat 12 juin 19:10

            @Rmanal
            Juste parce qu’au dernier moment Mr Navalnij a décide spontanément et sans avis des autorité de Moscous de changer l’endroit ou ils pouvaient manifester. Alors, camembert !


            Avez-vous vu l’« électorat » de Navalnij ? Ce sont des enfants entre 14 et 17 ans dans la plupart des cas. Il n’a pas honte ?!

          • owen meany 12 juin 20:52

            @Rmanal


            Une simple lecture de Wikipedia vous informe que Navalny est un agent américain. Payé par le NED himself. Preuves à l’appui. Et Dieu sait que Wiki est devenu atlantiste, maintenant.
            Il a crée un parti pour lutter contre la corruption en Russie. Bon, c’est facile. Comme si on créait un parti en Italie qui prétend nettoyer le pays de la Maffia.
            Sauf que cet avocat a créé lui même une société offshore pour ses activités et a perdu un procès contre Yves Rocher pour détournement de fonds. C’est ballot.

            @Luca Brasi, concernant Sayed Hassan qui se contente de piquer des vidéos, il a traduit toute l’interview du Figaro quand Poutine était à Versailles.

            Maintenant, imaginez : aux question des journalistes du Figaro, remplacez Poutine par Hollande, Sarkozy, Obama ou Trump (Macron est encore tout neuf). Vous connaissez suffisamment ces présidents pour savoir que vous n’avez jamais lu ou entendu de leur part des réponses aussi circonstanciées dans une interview ou une émission. Je n’ai pas dit objectif : un bon président défend les intérêts de son pays, mais suffisamment détaillé pour apporter une manière d’évaluer ce qui se passe.

            Poutine est peut-être le plus vieux des chefs des états qui pèsent aujourd’hui dans le jeu politique mondial où les raisons se multiplient pour étendre des conflits dans tous les sens. Je souhaite bien le bonjour à l’inexpérimenté qui prendra la relève après Poutine pour déjouer tous les pièges accumulés qui font boum.

            Pour moi, c’est clair, j’espère ardemment que Poutine sera réelu en 2018.




          • sarcastelle sarcastelle 12 juin 21:23

            @owen meany

            .
            Une simple lecture de Wikipedia vous informe...
            .
            Vous avez raison de vous intéresser à la politique. Pour les sciences vous seriez faible. 

          • owen meany 12 juin 21:55

            @sarcastelle

            Un esprit sarcastique, ça fabrique des préjugés ?

          • Onecinikiou 13 juin 14:46

            @owen meany


            « Pour moi, c’est clair, j’espère ardemment que Poutine sera réelu en 2018. »

            Bien évidemment. 

            Rappelons que le soumis à la doxa Mélenchon a dit et répété sur tous les canaux de la domination que s’il était russe, il ne voterai pas Poutine !

            Pour qui voterait-il alors pour complaire à la vulgate, pour l’agent pro-américain Navalny... ?

          • DACH 12 juin 18:04

            De plus en plus de russes voudront une alternance démocratique avec A N. Les arrestations, plus de 1.000, aux prétextes fallacieux, ne feront qu’encourager cette évolution. Nos correspondants sont de plus en plus sévères, même si à titre personnel je reconnais bien des mérites à Poutine pour servir ce qu’il croit être ses intérêts. Mais il se trompe sur l’Ukraine, et cela le perdra. Et puis la corruption de son entourage va finir par éclater en scandales.


            • arthes arthes 12 juin 19:02

              Au fait, y a t il des journalistes d’opposition au pouvoir de EM en France ?


              Vu le raz de marée EM aux législatives , précédé par la mise en scène « grandiose » de l’intronisation de celui i que les médias nomment avec un enthousiasme toujours grandissant « Jupiter » ou « Roi soleil », on peut se poser la question...

              Navalny n’est pas un enfant de coeur cela dit (pour en revenir à la Russie), et p’être que Poutine ne tient pas à voir une « révolution colorée » financée par la CIA ou autres occidentaux qui débuterait à Moscou, comme en Géorgie où en Ukraine...Et qui mettrait le pays à feu et à sang....En dehors de Pussy Riot qui revendiquent leur droit à pisser sur des icones et insulter Poutine en beuglant dans des églises (7 ans d’âge mental mais sans l’innocence de l’enfance) je ne vois pas beaucoup de Russes nostalgiques des années 90 « pro occidentales » d’ Eltsine ni de cette expérience de « liberté » à l’occidentale où tout était permis et qui a vu croitre le malheur , la misère , la délinquence, l’insécurité en même temps qu’une corruption terrible et l’humiliation de ce grand pays...Mais la presse jouissait d’une grande liberté, super !

              • Layly Victor Layly Victor 13 juin 10:43

                @arthes

                Bravo Arthes !

                Vous avez bien décortiqué le projet des « occidentaux », ce à quoi ils rêvent, et ce que Poutine ne laissera pas faire tant qu’il sera là : une révolution colorée en Russie, suivie d’un bazar mondial.
                Au lieu de laisser nos amis Russes vivre en paix et développer leur pays qui est un des derniers poumons de la planète, nos énergumènes franc-maçons et macroniens, bobos qui écrasent la classe ouvrière, ne donnent aucun répit à leurs attaques virulentes contre le peuple russe.

                Pourquoi ?
                La réponse est donnée par Bob Marley, dans une pensée que je vous offre :

                « Ceux qui veulent rendre le monde plus mauvais qu’il n’est ne prennent jamais de vacances ».

              • Onecinikiou 13 juin 11:29

                @Layly Victor


                Einstein répond à notre ami jamaïcain : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire » !

                Ceux qui « les regardent sans rien faire », ou plutôt qui votent pour eux (!), c’est la majorité des connards d’électeurs décervelée bonne à aller à l’abattoir le sourire aux lèvres !

              • arthes arthes 13 juin 15:47

                @Layly Victor

                C’est pour cela que ceux qui veulent empêcher ceux qui veulent rendre le monde mauvais d’arriver à leur fin ne prennent jamais de vacances smiley

              • agent ananas agent ananas 13 juin 06:13

                En fait cela pourrait être un exercice de relations publiques plutôt réussit pour le Kremlin.
                En acceptant une interview de la populaire Megyn Kelly (une ex de la Fox), non seulement le taux d’audimat US était assuré, mais les services de com’ du Kremlin savaient sans doute pertinemment que Poutine ne ferait qu’une bouchée aux questions stupides de la journaliste, permettant à la fois de présenter le point de vue russe en pleine campagne de « Russian bashing » et débunker les accusations et autres théories du complot des médias occidentaux.
                https://www.counterpunch.org/2017/06/09/putin-vs-megyn-kelly-a-poorly-planned-match/


                • Lugsama Lugsama 13 juin 10:35

                  @agent ananas

                  Il n’a pas fait « une bouché » de personne depuis longtemps, il est plutôt dans la position du mendiant ces temps-ci.. cf son attitude à Versaille.

                • Layly Victor Layly Victor 13 juin 11:02

                  @Lugsama

                  Dans le cadre de ma défense d’Agoravox qui est un des derniers outils de lutte contre la domination, je vous signale que Versailles, ça prend un s.
                  L’orthographe, c’est un minimum de correction, surtout quand on écrit sur un site public, et qu’on parle d’un des sites les plus prestigieux de France et d’Europe.

                  En parlant de Versailles, c’est Macron qui s’est comporté comme un petit voyou malpoli et qui nous a fait honte, tout comme son prédécesseur nous faisait honte à chacune de ses apparitions.
                  Poutine a eu l’élégance de ne pas relever.
                  Macron a lancé des attaques qui ne mangeaient pas de pain et étaient de nature à plaire à ses adorateurs : les homosexuels tchétchènes, l’affaire Politovskaia.

                  Poutine ne voulait pas être malpoli et offenser la France comme le petit voyou macronien a voulu le faire pour la Russie. Il lui eut été facile de poser des questions sur l’affaire Ben Barka, non résolue depuis cinquante ans, l’affaire Boulin (suiçcidé par noyade dans 30 cm d’eau), l’affaire Bérégovoy (suicidé avec l’arme de service de son garde du corps), l’affaire Jean-Edern Hallier (mort au cours d’une paisible promenade à vélo, pas de chance), et tant d’autres.
                  Mais Poutine a trop de classe. Ce n’est pas un petit voyou comme Macron.

                  Il me semble qu’à votre servitude otano-macronienne s’ajoute quand même un léger relent de racisme anti-slave.

                • agent ananas agent ananas 13 juin 11:45

                  @Lugsama
                  c’est vous qui êtes bouché (bouchée ?). A l’émeri, même !


                • agent ananas agent ananas 13 juin 11:58

                  @Lugsama
                  A Versailles ...
                  Cela me rappelle ma jeunesse, lorsque au milieu de mon adolescence ma mère a déménagé de la cité pourrie de la petite couronne où nous vivions pour aller ouvrir une épicerie italienne dans le quartier Saint Louis.
                  Avec les jeunes de mon âge, nous allions souvent la nuit franchir les grilles du parc du château. Nous étions les rois ...


                • arthes arthes 13 juin 16:23

                  @Lugsama

                  Ah bon ?
                  Parce que vous ne trouvez pas que l’Europe et les States sont étrangement absents de de la table des négociations en ce qui concerne l entente à venir en Syrie ?
                  Macron a reconnu qu’il lui faudrait, si il voulait faire partie d’une coalition franco/russe (donc pour que Poutine accepte de reprendre la France dans la partie), négocier avec les représentants du gouvernement en place, donc plus question du départ de Bassar, et quant à sa petite sortie sur l’utilisation d armes chimiques, il n’a accusé personne explicitement, il a juste dit qu’il faudrait sévir contre les coupables...Chacun comprendra ce qui l’arrangera.

                  Pour les LGB, la réponse de poutine pourrait s’interpréter ; Oui oui, on va s’en occuper, comme d hab quoi, , voila, fallait le dire, tu avais des pressions, un électorat à satisfaire parce que il y a les législatives, , la France et la morale, les minorités persécutées , les méchants tchétchènes toussa, faut que tu fasses croire que ça t’intéresse vachement, ben c’est fait

                  Bon, sérieusement, le monde n’est plus unipolaire, Trump s’en tape de l’Europe, il joue à la gueguerre avec la Corée du Nord, il fiche le bordel dans les pays Arabes , ’il ne veut plus financer comme autrefois L OTAN, il sort de la COP 21 (donc il ne participera pas au financement des pays dits « sous developpés » ) Et la Russie, parce qu’en Europe on est trop des cons, s’est tournée vers l’Asie, et beaucoup d’entrepreneurs européens déplorent de ne pouvoir commercer avec les Russes , de ne pouvoir investir en Crimée et de se sentir isolés du grand marché eurasien.
                  Parce que l’avenir est du coté du soleil levant, pas où il se couche.

                  Tiens, au fait, nous en sommes où avec la vente des 120 rafales à l’Inde ?


                • agent ananas agent ananas 13 juin 06:15

                  erratum : ... et débunker les accusations sans fondement ni preuves ...


                  • Onecinikiou 13 juin 11:23

                    Hiroshima dans la gueule de la presstituée américaine. 


                    • agent ananas agent ananas 14 juin 09:33

                      En fait de relations publiques, le résultat serait plutôt mitigé.
                      NBC a coupé (censuré) certaines parties de l’interview...
                      Heureusement que RT diffuse l’intégrale ... pour ceux qui ne veulent pas se faire piéger par l’attitude biaisée de NBC ...
                      https://consortiumnews.com/2017/06/12/how-the-establishment-imposes-truth/#comment-266724

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès