• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Voeux 2019

A l’aube de cette nouvelle année nappée d’incertitudes, de craintes voire de peurs, je voudrais émettre le vœu que nous réussissions ensemble à réconcilier le bon sens et l’intelligence.

La tâche n’est pas aisée car si le bon sens crée le lien social, l’intelligence le segmente tout en l’enrichissant. Pendant des millénaires, ce que l’intelligence inventait, le bon sens le comprenait et ce que le bon sens ne comprenait pas n’était pas reconnu comme intelligent. Ainsi de la roue à l’avion, en passant par la machine à vapeur, le moteur à explosion et l’électricité, le bon sens comprenait et admirait ce que l’intelligence lui apportait.

Mais au XXe siècle, d’Einstein à l’intelligence artificielle, du voyage vers la lune au transfert par des ondes, de sons puis d’images, l’intelligence a exigé du bon sens qu’il accueille sans comprendre, qu’il se reconnaisse accessoire et qu’il juge normal d’être méprisé.

Le bon sens avait toujours su que l’espace était réversible et que le temps ne l’était pas. L’intelligence a voulu lui imposer que ce n’était pas forcément vrai. Le bon sens avait toujours su que, s’il était imaginable que le hasard et la nécessité aient pu fabriquer ensemble une fois, la perfection d’un animal ou d’une plante, il était inimaginable qu’ils aient réellement fabriqué, simultanément et séparément, des milliards d’animaux et de plantes, tous plus harmonieux les uns que les autres. L’intelligence a voulu imposer au bon sens une création sans origine et une énergie sans source.

L’intelligence a voulu museler le bon sens qui s’est apparemment laissé faire tout en rongeant son frein.

L’intelligence s’est enfermée dans ses écoles, dans son monde d’un peu de réalité et de beaucoup d’apparence. Elle s’est tellement répétée à elle-même qu’elle était intelligente que ses éléments les plus excentrés lui ont même trouvé comme seul défaut d’être « trop intelligente ». Refusant le contact dégradant avec le bon sens d’humains de second ordre, elle a redécouvert la nature et a même décidé de la rendre intelligente en faisant suer le bon sens. Elle a renoncé au bonheur qu’elle n’a jamais su expliquer et a voulu que le bon sens se contente comme elle du plaisir et surtout, qu’il l’achète ! Elle a pris le pouvoir sans avouer qu’elle ne sait pas quoi en faire.

Mais le bon sens a mis des gilets pour faire savoir par leur couleur qu’il se sentait cocu. L’intelligence lui avait dit qu’elle créait des richesses. Le bon sens respectueux l’avait crue mais lui demande sa part qu’elle ne peut lui donner.

L’intelligence n’a pas le courage d’avouer qu’elle a été bête et le bon sens sait qu’il a manqué de discernement en se laissant faire.

Demandons à 2019 de les réconcilier. Cela va être extrêmement difficile mais à l’avenir rien d’impossible. Il faut que le bon sens se contente d’être le filtre de l’intelligence sans penser avoir réponse à tout. Il faut aussi que l’intelligence renonce à s’auto-admirer et accepte que le bon sens la canalise et l’épure. Il faut que nous redécouvrions avec lui et avec elle que pour être fécond, un couple doit reconnaître et sa différence et sa complémentarité.

Vaste programme !


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 2 janvier 11:41

    " Demandons à 2019 de les réconcilier

    « 

    c’est quand ils comprennent que leur monde est en train de mourir que les tyrans commencent a dire

     » soyons raisonnables , asseyons nous et discutons "

    quand le temps des discours est passé ,

    que tout le monde a bien compris que communication = mensonge et que paix = guerre

    alors ils font les bons apôtres ...


    • Marc Dugois Marc Dugois 2 janvier 11:55

      @gaijin

      Ce que vous écrivez me parait assez juste mais j’ai du mal à comprendre si vous approuvez ou désapprouvez mes vœux. 


    • gaijin gaijin 2 janvier 12:34

      @Marc Dugois
      «  mais j’ai du mal à comprendre si vous approuvez ou désapprouvez mes vœux. »
      bien sur que vous avez du mal a comprendre smiley
      c’est parce que vous ne pouvez pas vous voir vous même comme un tenant de l’ancien monde et pourtant vos voeux sont dans l’exact ligne de la macronie ....
      mais le temps d’être raisonnable est terminé : les gilets jaune sont dehors
      depuis un mois et demi 10 morts, des milliers de blessés dont pas mal d’ handicapés a vie et vous voulez qu’ils deviennent gentils en échange d’un peu poudre de perlinpinpin
      mes voeux a moi c’est qu’ils continuent a ne pas être raisonnables
      aujourd’hui ou demain ce vent nouveau emportera tout alors autant que ce soit aujourd’hui ( parce que plus on tend l’ élastique plus ça fait mal quand il casse )
      alors voilà , je les désapprouve vos voeux .....


    • Marc Dugois Marc Dugois 2 janvier 12:55

      @gaijin

      C’est évidemment votre droit le plus strict mais j’avoue être très surpris que l’on me voie « dans l’exacte ligne de la macronie » dont j’annonçais l’échec sur mon site dès son élection.

      J’approuve les Gilets jaunes mais je dis simplement qu’ils renvoient en boomerang ce que le système tente de nous fait croire à tous : la création de richesses, fausse manne divine inventée par l’emprunt et à laquelle on croit tellement, qu’il faut avoir des boucs émissaires comme l’État ou les riches pour les accuser de dilapider ce qui n’existe que dans nos fantasmes.

      L’intelligence et le bon sens ont besoin l’un de l’autre.


    • gaijin gaijin 2 janvier 15:47

      @Marc Dugois
      « Demandons à 2019 de les réconcilier »
      « J’approuve les Gilets jaunes »

      comment conciliez vous les deux ? approuver les gilets jaune signifie leur souhaiter bonne continuation dans leur lutte ....
      la réconciliation c’est ce que souhaite macron : asseyons nous autour d’une table débattons a l’infini .....( et explicitement dit dans ses voeux : moi de toute façon je ne change pas de cap )
      " qu’ils renvoient en boomerang ce que le système tente de nous fait croire à tous : la création de richesses, fausse manne divine inventée par l’emprunt

      ....."
      bien entendu sur un plan analytique vous avez raison mais les gilets n’en sont pas là ( ils viennent de se réveiller laissez leur un peu de temps ) enfin pas tous car certains ont bien compris, raison pour laquelle il veulent renverser la table et pas seulement partager les miettes ...
      la question de la bulle financière n’est de toute façon pas a notre portée ....


    • Marc Dugois Marc Dugois 2 janvier 16:26

      @gaijin

      Je ne demande pas à réconcilier l’inconciliable et Macron ne représente malheureusement pas du tout la vraie intelligence.

      Mon approche est plus générale et je souhaite que le bon sens des Gilets jaunes ne se laisse pas aveugler par l’idée que soit l’État soit les riches, leur voleraient la part de richesse créée qui devrait leur revenir.

      Il n’y a pas de richesse créée, la richesse n’est qu’un regard et l’on fait croire qu’on en crée en fabriquant de la monnaie qui permet de faire croire que toute production est une richesse alors que ce n’est la plupart du temps qu’un encombrant voire un déchet.

      La dette mondiale explose par une création totalement stupide de monnaie qui fait croire que les productions sont des richesses. Les peuples ne voient évidemment rien venir de cette fausse richesse et sont au contraire appauvris pour payer les armées d’inutiles dont le seul rôle est de faire croire.

      Je maintiens qu’intelligence et bon sens doivent se marier. Les Gilets jaunes représentent le bon sens, l’intelligence n’a pas de représentant.


    • François Vesin François Vesin 2 janvier 19:40

      @Marc Dugois
      « Mon approche est plus générale et je souhaite que le bon sens des Gilets jaunes ne se laisse pas aveugler par l’idée que soit l’État soit les riches, leur voleraient la part de richesse créée qui devrait leur revenir. »

      Mais c’est pourtant ce qu’ils font, « les riches » et l’Etat !
      L’enrichissement infâme de l’ oligarchie s’accompagne
      d’une évasion fiscale avec la complicité de l’Etat corrompu

      Ils sont intelligents les Gilets Jaunes et ils ont compris qui les volait 
      et comment l’Euro-deutschmark de l’U.E Maastrichienne avait vocation
      à les précariser chaque jour un peu plus !

      Le bon sens est l’intelligence et, c’est précisément parce que notre
      système dit démocratique est tombé sous la coupe d’élites dévoyées
      que le bon sens n’est plus notre valeur de référence commune.

      Plus rien n’a de sens dans la politique telle qu’elle est !
      Les technocrates et leurs experts placés par l’oligarchie
      ont perverti tous les rouages de la République en cédant
      à leur soif inextinguible de profits : ils sont inintelligents ces
      « youngs leaders » énarques formatés dans nos « cathédrales du savoir » 


    • Marc Dugois Marc Dugois 2 janvier 20:13

      @François Vesin
       
      Vous dîtes à mon avis une partie essentielle de la vérité mais vous en délaissez une autre complètement oubliée : la création de richesse est un mythe et une production n’est richesse que si un client vient s’appauvrir en monnaie pour reconnaître que cette production est richesse.

      Il suffit que les banques créent beaucoup d’argent par la double écriture pour qu’en faisant monter indéfiniment une dette irremboursable, les productions puissent être achetées et être considérées comme des richesses.

      Mais le pouvoir doit récupérer sur le peuple tout ce qu’il peut pour freiner l’arrivée du désastre et tenir encore un moment. L’État et les riches dépensent la fausse monnaie des banques pour que nous croyions tous que nous sommes un pays riche.


    • Gasty Gasty 2 janvier 18:24

      Pour moi le bon sens et l’intelligence sont indissociable, ce sont plutôt les éléments incontrôlable et perturbateurs qu’ils faut traquer et supprimer parce qu’ ils sont devenus envahissant et destructeurs. Ce visage a fini par apparaître et à mon avis ce sont les pouvoirs, les pouvoirs absolus et sans contrôles.


      • Marc Dugois Marc Dugois 2 janvier 20:05

        @Gasty

        Ils devraient être en effet indissociables. Le pouvoir absolu et sans contrôle s’y oppose mais il n’est pas le seul. Beaucoup profitent de ce qu’ils sont aujourd’hui dissociés.


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 janvier 14:17

        Bonjour Marc, Belle initiative, mais qui sera très peu suivie, je crains.

        C’est pour cela que l’humour existe et donne de la matière aux humoristes.

        Si cette opposition n’existait pas que leur resterait-il.

        Ce qui suit fera partie de mon billet de samedi :


        Mercredi, La Une présentait la pièce « Régime présidentiel » de Jean-Pierre Pernaut.

        Ingrédients : "Prenez un homme politique intègre, une épouse ambitieuse, un conseiller malhonnête, une attachée de presse bienveillante et un coach incompétent. Saupoudrez d’une poignée d’une poignée d’intentions malhonnêtes et d’ambitions mal placées. Rajoutez une dose de mauvaise foi au parfum de mœurs douteuses. Versez un zeste de courage au jus de résistance. Mélangez le tout dans une campagne présidentielle ou tous les coups sont permis".

        En substance : Quand le Q rejoint ou se dissocie du QI. Et une fin, qui dirait telle est prise qui croyait prendre....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès