• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vos gueules, les repentants !

Vos gueules, les repentants !

LES BANDERILLES DE LA REPENTANCE

Au cours d’une corrida, le matador ou ses aides (peones) plantent les harpons de quelques banderilles dans le garrot du taureau. Les aficionados affirment que cela permet au fauve de reprendre son souffle alors que les détracteurs de la tauromachie y voient une pratique cruelle et hypocrite destinée à affaiblir l’animal avant la mise à mort.

Nous prendrons la seconde acception pour dire que les ennemis de la France plantent leurs banderilles dans cette dernière en vue de la préparer à l’estocade. Dans leurs carquois, la repentance semble être leur banderille préférée. Patiemment, ils visent à déstructurer la France à l’image des larves de capricornes dont les galeries insoupçonnées causent l’effondrement de charpentes séculaires.

La trame de l’Histoire révèle une succession odieuse d’invasions, de conquêtes et de massacres, partout et de tous temps. Nos repentants aimeraient qu’on ne retienne que les vilenies françaises et qu’on oublie celles des autres : ils ont la fibre de repentance sélective ! Hélas et pourtant, ceux qui veulent bien regarder la vérité en face pour ne pas mourir idiots n’ont que l’embarras du choix.

POT-POURRI DE FAITS HISTORIQUES

Puisons au hasard dans le pot-pourri des conquêtes et invasions.

Tenez, commençons par la Grande Muraille de Chine dont la construction débuta il y a 24 siècles pour protéger le pays contre les invasions (Seize siècles plus tard, Gengis Khan allait créer l’immense empire mongol) . Bref, le Mur de Berlin, la barrière de Trump et mille autres lignes Maginot peuvent se prévaloir de fameux ancêtres...

Puisque nous venons de mentionner les Mongols, rappelons qu’ils blackboulèrent l’empire chinois. Cependant, leur tentative de s’implanter au Japon échoua. En passant, n’oublions pas que le Japon allait envahir la Chine au XXème siècle.

Un coup d’œil au grand conquérant turco-mongol Tamerlan dont les soldats échafaudèrent des pyramides de têtes ennemies à leur entrée en Inde et dévastèrent Delhi (1). Il jetait ainsi les bases de l’empire moghol qui, quelques siècles plus tard, allait disparaître sous les coups d’un autre conquérant exterminateur, le persan Nadir Chah. Tamerlan conquit aussi des villes syriennes et se livra à des massacres à Bagdad. Au début du XVIIIème siècle, il envahit l’empire ottoman.

Un coup d’œil à Saladin, conquérant de l’Egypte.

Puis vers Alexandre le Grand.

N’oublions pas les Croisades.

Au VIIIème siècle, après avoir conquis l’Afrique du Nord, le califat omeyyade conquiert le territoire que nous appelons l’Espagne aujourd’hui.

En 703, la reine berbère Kahina meurt dans les Aurès en combattant les conquérants arabo-musulmans (2).

Tout le monde a entendu parler des Goths, Wisigoths, Vikings, Huns et autres Vandales qui furent l’une des causes principales de la chute de l’empire romain d’Occident. Loin était le temps où la fière Rome avait dominé la Grèce et l’Egypte. Cette dernière fut finalement conquise par les musulmans.

La découverte, l’exploration puis la colonisation du Nouveau-Monde (Amérique et Océanie ) commence il y a 500 ans.

Au XVème siècle, le souverain de l’empire Songhaï, Sonni Ali Ber prend Tombouctou et chasse les Touaregs.

AU XVIIème siècle, les Hollandais colonisent le Cap, la France colonise Madagascar et des régions de l’Afrique de l’Ouest.

Les valeureux Zoulous créent leur empire au XIXème siècle.

Vers le milieu du XVIIème siècle, les Iroquois, les Hurons et les Algonquins se massacrent pour contrôler la zone de chasse aux animaux à fourrure.

L’Italie conquiert l’Ethiopie et le Lybie au XXème siècle.

La France colonise l’Algérie en 1830.

On pourrait continuer à l’envi mais ce maelström macabre finit par donner le tournis.

ALGERIE

Bien entendu, ce qui nous intéresse le plus ici c’est la colonisation de l’Algérie puisque c’est sur elle que les détracteurs de la France fondent principalement la repentance. Ne comptez pas trouver dans ces lignes une justification ou une excuse quelconques à la colonisation (piraterie en Méditerranée, coups de chasse-mouches du dey au consul de France...).

LA RAISON DU PLUS FORT

L’explication des conquêtes est simple : la raison du plus fort est toujours la meilleure ! Aucune race, aucun peuple, aucune nation n’est plus ou moins conquérante que les autres. Faire admettre cela par tous reste une condition sine qua non de la paix entre les nations. Affirmer le contraire, c’est-à-dire prêter plus de vertus aux uns qu’aux autres, serait pur racisme n’est-ce pas ? Si les Aztèques ou d’autres avaient eu l’opportunité de coloniser l’Europe, ils l’eussent vraisemblablement fait sans hésiter. Tout n’est question que de conjoncture. Les occasions n’ont-elles pas créé les larrons partout et à toutes les époques ? Malgré tout, l’humanité apprend lentement à ne pas renouveler les erreurs du passé même si elle en commet de nouvelles. Il semble, restons prudents toutefois, que des colonisations désinvoltes soient difficiles aujourd’hui.

LUTTES POLITIQUES

« L’homme est un animal politique » (3). La politique ne se cantonne pas à l’intendance. Bien vite, elle vire à la passion, au goût du pouvoir, à l’idéologie pour finir, si nécessaire, par la violence. Le conquérant prend goût à sa domination et, pour justifier cette dernière, se pare d’une supériorité allant de pair avec une condescendance devant ceux dont il a conquis le territoire. Cependant, dans les rangs de ces derniers se trouvent également des politiques aux dents longues et légitimement pressés de reprendre leur indépendance avec le pouvoir qui l’accompagne. La plupart du temps, tout se termine tragiquement sauf lorsque des sages tels que Gandhi, Mountbatten (4), Mandela, de Klerk et Martin Luther King peuvent rechercher ensemble des solutions paisibles. Mais, la plupart du temps, la panique entraîne le massacre comme à Madagascar en 1947 ou à Sétif en 1945. Sans parler des guerres c’est-à-dire de la continuation de la politique par d’autres moyens comme le pensait Carl Von Clausewitz.

Contrairement à ce que les repentants voudraient nous faire croire, le France n’a pas l’exclusivité de telles horreurs, pas plus que les régimes issus des indépendances. 

En 1993, la création du Tribunal Pénal International (T.P.I) par L’ONU marque une volonté de faire rendre des comptes aux individus coupables de crimes de guerre. La prochaine étape concernera-t-elle les états eux-mêmes ? Le développement intensif de la marine chinoise se révèlera-t-il comme un facteur de paix ou au contraire, un outil d’expansion ? Même question quant aux drones sous-marins et aux sous-marins autonomes que les grandes puissances s’apprêtent à lancer aux fond des océans déjà pollués. Les observateurs attentifs constatent la sophistication croissante des armements à venir, peu compatibles avec la morale onusienne. Nous sommes encore loin d’un gouvernement mondial tel que semble le rêver parfois Jacques Attali. Difficile de ne pas mentionner le cas récent de l’annexion effrontée de la Crimée par la Russie. Jadis, les colonisations, appelons-les « directes », étaient considérées de jure (conforme à leur propre droit ) par les colonisateurs. Au XXIème siècle, on assiste plutôt à des mainmises « indirectes » imposées de facto par des tentations économiques.

QUE VEULENT-ILS, DANS QUEL BUT, QUI SONT-ILS ? 

Au fait, que veulent les ayatollahs de la repentance française ? Tels des bouchers rompant les fibres de la viande avec leurs attendrisseurs, ils cherchent à briser l’identité du pays afin qu’elle soit moins coriace lorsque, le moment venu, ils décideront de porter à la France le coup fatal dont ils rêvent. La repentance prépare le terrain de la culpabilité laquelle entraîne la vulnérabilité, dernière étape avant la liquidation finale. La repentance conduit à la haine de soi, de ses racines et de son passé ; elle fait perdre le sens de l’honneur.

Dans quel but ? Celui de s’incruster au sein d’une nomenklatura (5) qui prendra le pouvoir afin d’imposer son idéologie.

Qui sont-ils ? La réponse est très complexe. Pour la trouver, il faut remonter loin vers l’amont de la condition humaine. Cette dernière porte des béances qu’aucune utopie, qu’aucun consumérisme, qu’aucun matérialisme, qu’aucun hédonisme, qu’aucune technologie ne pourra jamais combler ; qu’aucun blasphème ne pourra apaiser, qu’aucun manuel de bonheur ne pourra lisser, qu’aucune ivresse ne pourra éteindre. On touche ici du doigt aux révoltes camusiennes, la révolte métaphysique au premier chef. Tous les repentants, quels qu’ils soient caressent le rêve de réparer nos béances. Rejetant notre condition, ils veulent « Changer la vie ici et maintenant » (6). Il s’agit de changements anthropologiques, sociaux et sociétaux en ne recourant à rien qui ne sorte de l’immanence humaine. Evidemment, cela concerne essentiellement la gauche ou, plus exactement, l’extrême gauche (NPA, certains membres du PS, du PCF, des écolos, des féministes, des zadistes, des décroissants, des mélenchonistes...). Les prolégomènes (7) à la doctrine incluent la pensée rousseauiste à savoir que l’homme est bon en soi. Autrement dit, les drames de l’Histoire ne sont pas dus à toutes les composantes de l’humanité : les grandes tragédies, notamment les conquêtes, le colonialisme et l’esclavage, sont le fait du seul homme blanc, occidental et chrétien. Par mensonge ou par omission, on cherche à falsifier l’Histoire afin d’asseoir une idéologie. Une fois désignée la cible, il convient de faire feu de tout bois pour l’abattre, quitte à pactiser avec n’importe qui !

ISLAMO-GAUCHISME ET ISLAMISME

Ainsi est né l’islamo-gauchisme dont les membres ne veulent pas voir qu’ils sont les idiots utiles de l’islamisme. L’islamo-gauchisme donne un blanc-seing à l’islamisme et à son terrorisme. Sous l’abri des islamo-gauchistes, les radicaux n’éprouvent plus le besoin de travailler dans l’ombre. Ils peuvent lancer anathèmes et fatwas sans aucun complexe. A l’instar de leurs alliés providentiels, ils brandissent racisme, fascisme, discrimination, islamophobie, stigmatisation, amalgame, colonialisme. Enfin, ils dissuadent les jeunes des banlieues de s’intégrer au système et de faire leurs les valeurs républicaines.

Progressivement, ils vont s’en prendre aux musulmans jugés trop tièdes ou bien intégrés, les accusant de collaborer. Attention aux coups d’épée dans l’eau, Borloo ! (8).La racialisation de tous les aspects de la vie gangrène la société. Pour trier le bon grain de l’ivraie ? Pour préparer les esprits à l’acceptation de la dhimmitude ? Nos bien-pensants démagos parlent d’apartheid sans se rendre compte qu’il résultera d’un mécanisme inverse de celui qu’ils craignent. Le racisme anti-blanc prend pignon sur rue. « Mort aux Blancs ! » peut-on lire parmi les tags épiçant la chienlit de certaines de nos universités. Et les souchiens de raser les murs, se consolant avec leurs statuts en béton, leurs bagnoles, leur électro-ménager aménagé et leurs prochaines vacances d’été. Malheureusement, Maurice Clavel n’est plus là pour secouer notre torpeur.

ANTI-CHRISTIANISME

Avec délice et surprise, les islamo-gauchistes constatent que la Constitution européenne ne mentionne pas les racines judéo-chrétiennes de l’Europe. Imaginez les gorges chaudes que cela fait au sein de l’islamisme : le fruit est quasiment mûr ! Dans cette affaire, la France, jadis fille aînée de l’Eglise, tient une place particulière. Pourquoi ? Parce que la déchristianisation a été au coeur de la Révolution. Elle a torturé et assassiné des milliers de prêtres et de religieux des deux sexes. Les Lumières n’avaient-elles pas sonné l’hallali ? (9). Pour certains de nos contemporains de gauche, la Révolution reste inachevée et il y a encore beaucoup de combats à mener sous la bannière de la haine du catholicisme. Pour eux, la Commune puis la révolution russe auraient dû parfaire l’élimination de la foi mais, en dépit des persécutions staliniennes, la chrétienté est encore là, comme l’œil de Caïn. La chute du mur de Berlin les a traumatisés. Un profond désir de revanche les pousse à s’accrocher à n’importe quelle branche, fût-elle hasardeuse, pour concocter une nouvelle tentative foireuse de lénino/trotsko/marxisme enfin nettoyée de toute trace de christianisme. Autre déception : la laïcité n’a pas produit les fruits qu’ils en attendaient. Ils y voient un obstacle pour l’islam au point de la sacrifier sur les autels islamistes.

Ainsi, peut-on expliquer les ressorts de la repentance.

D’autres facteurs peuvent aussi pousser quelques-uns à saboter la France pour faire leur trou. Nous n’en suggérons qu’un. Constatant que les sciences dures et les technologies complexes prennent une importance croissante au sein de la société libérale, certains spécialistes des sciences humaines – notamment des sociologues – cherchent à renverser les tables du libéralisme et du capitalisme pour créer des opportunités de saisir un pouvoir qu’ils pensent mériter mais qui leur échappe injustement. Ils croient que leurs emplâtres sociaux les propulseront au premier rang pour réparer les dégâts qu’ils auront manigancés. La repentance est la barre à mine de leur déconstruction. Qu’Edgar Morin parte en retraite rassuré : nous allons effectivement changer de civilisation et jeter notre identité usée aux orties.

QUELQUES ATTITUDES DES PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE

Que font nos hommes politiques devant la situation ?

Parfois, il semble que seul Houellebecq ait tout compris mais il ne s’agit pas d’un homme politique opérationnel et ses lecteurs sont trop oublieux pour que ses leçons portent loin et longtemps. Son rejet par de nombreux médias est fort significatif. Selon Michel Onfray « Michel Houellebecq a diagnostiqué l’effondrement spirituel de notre époque » (10). L’auteur de Soumission déclare « « Au fond, l’intégration des musulmans ne pourrait fonctionner que si le catholicisme redevenait religion d’État »(11). Il a décidément capté beaucoup de choses, lui. 

Certes, notre Président a prononcé des mots justes lors de l’éloge funèbre du colonel Arnaud Beltrame. Même Natacha Polony, pourtant pas née de la dernière couvée, a pu écrire à ce sujet « Car ils (les mots du Président) signent la fin de la culpabilité malsaine, la fin des excuses psychologiques et sociales dans laquelle la France s’est tant complu » (12).

Oui mais a-t-on oublié les propos du candidat Macron au cours d’un voyage en Algérie, en février 2017 « La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes... Et en même temps, je ne veux pas qu’on tombe, tout en reconnaissant ce crime, dans la culture de la culpabilisation sur laquelle on ne construit rien » (13).

A-t-on oublié le très révélateur « Il n’y a pas de culture française » du candidat Macron, en février 2017 ?

Pourtant, le président Macron, au cours de sa mission de décembre 2017 en Algérie a répondu à un jeune homme âgé de 25 ans qui l’interrogeait sur le passé de la France et incitait le président à assumer son passé colonial « ... Il y a des gens qui ont vécu des histoires d'amour ici. Il y a des gens, Français, qui aiment encore terriblement l'Algérie, qui ont contribué et qui ont fait des belles choses, il y en a qui ont fait des choses atroces. On a cette histoire entre nous, mais moi je n'en suis pas prisonnier... Mais vous n'avez jamais connu la colonisation ! Qu'est-ce que vous venez m'embrouiller avec ça ? Vous, votre génération, elle doit regarder l'avenir. »

Rappelons qu’en décembre 2012, au cours de son voyage à Alger, François Hollande avait refusé de faire repentance et de présenter des excuses. Selon le Monde Afrique du 19 décembre 2012 « Une dizaine de partis politiques, dont quatre islamistes, ont dénoncé en amont de la visite de M. Hollande en Algérie " le refus des autorités françaises de reconnaître, excuser ou indemniser, matériellement et moralement, les crimes commis par la France coloniale en Algérie » (14).

Nos présidents louvoient, plutôt que de recadrer fermement le sujet sur un plan anthropologique général sans nier, bien entendu, les faits historiques de notre histoire particulière. Derrière cette attitude, on se demande si, par hasard, l’ENA n’apprendrait pas la double pensée orwellienne à ses élèves. Cette pensée qui, saupoudrée de politiquement correct et de machiavélisme, s’apprête à manipuler le meilleur des mondes qui vient.

Pour terminer, comment ne pas résister à la tentation de rapporter des propos tenus par notre Président Macron dans un discours au Collège de France, le 29 mars dernier, au sujet de l’intelligence artificiellle. Il a déclaré qu’il y a trop de mâles blancs quadragénaires dans l’intelligence artificielle. C’est comme si Trump déplorait qu’il y a trop de mâles noirs sexagénaires dans les jazz-bands de la Nouvelle-Orléans...

« L’étrange suicide de l’Europe » est le titre d’un essai récent du Britannique Douglas Murry (15).

Etrange en effet, très très étrange même ... 

 

(1)Tamerlan fut aussi responsable du massacre d’Ispahan (https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d%27Ispahan

(2) http://www.jeuneafrique.com/135818/societe/alg-rie-sur-les-traces-de-kahina-reine-berb-re-symbole-de-la-r-sistance-amazigh/

(3) Aristote

(4) Assassiné par l’IRA en 1979, 32 ans après la proclamationde l’indépendance de l’Inde

(5) La nomenklatura est un terme russe, passé dans les langues des autres, pour désigner l'élite du parti communiste de l'Union soviétique et de ses satellites du bloc communiste. En Chine, l'expression équivalente est princes rouges. https://fr.wikipedia.org/wiki/Nomenklatura

(6) Hymne du Parti socialiste au congrès de Nantes , 1977.

(7)Données préliminaires à la mise en place d’un système

(8)J.L. Borloo demande un fonds de 5 milliards pour les banlieues. Etalé sur combien de temps ? (Début avril 2018, les journaux parlaient de 48 milliards ce qui ferait 1300 € par foyer fiscal sans compter les intérêts de la dette y associée ; ne pas oublier d’ajouter la même somme pour la SNCF ! Au secours !). Cinq milliards, cela correspond à 250 € par mois durant 5 ans pour 330000 familles monoparentales en situation précaire. Priorité absolue doit être donnée au sauvetage de ces foyers, croupissant souvent en banlieue, qui constituent souvent l’une des principales causes de misère du pays.

 (9)On se souvient du « Ecr. L'inf. » de Voltaire

(10)Alexandre Devecchio, Figaro Vox, 13/09/2017

(11)Valeurs actuelles, 23/11/2017

(12)Le Figaro du 31 mars 2018

(13) http://www.rfi.fr/afrique/20170216-algerie-emmanuel-macron-colonisation-crime-humanite-colere-droite

(14) http://www.lepoint.fr/politique/macron-en-algerie-qu-est-ce-que-vous-venez-m-embrouiller-avec-la-colonisation-06-12-2017-2177800_20.php

(15)Avril 2018, éditions L’artilleur. N° 1 des ventes en Angleterre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • gueule de bois 27 avril 2018 09:06

    Cet article est plein de bon sens. Cependant le juste milieu est difficile à trouver avec ceux qui nient les faits ou les justifient par de mauvaises raisons (apport civilisationnel, religieux, etc...). Il y a une seule raison aux erreurs et aux horreurs commises, et vous le dites fort bien, la raison du plus fort. Les victimes deviennent très rapidement les bourreaux et on peut le voir tous les jours dans l’histoire récente. La victimisation systématique de certains peuples est un phénomène actuel qu’on trouve assez systématiquement chez les juifs et chez les peuples colonisés d’Afrique.
    Les Russes avec leurs 30 millions de morts de WW2 pourraient passer leur temps à pleurnicher et à demander des dommages, ils n’en font rien. Les peuples d’Indochine, victimes de la colonisation, comme d’autres, se sont libérés par la lutte armée et ne se plaignent pas.
    Les faits sont les faits et il faut les reconnaître. Ensuite, quant à faire amende honorable, on n’en sort plus. De même le principe selon lequel les générations futures doivent payer pour les erreurs des générations actuelles ou passées est absurde, génère la haine et les conflits futurs.


    • NAMASTE 27 avril 2018 12:58

      @gueule de bois


      Remarque très intéressante au sujet des Russes et des Vietnamiens

    • placide21 28 avril 2018 08:17

      @gueule de bois
      Que les descendants doivent payer pour les fautes de leurs ainés est une notion tribale importée ,complètement étrangère à nos racines culturelles (j’aurais pu adopter les enfants d’Hitler ou de Pol pot sans penser qu’ils aient quelque chose a voir avec les crimes de leurs parents)


    • Hecetuye howahkan 27 avril 2018 09:39

      Salut une ode aux criminels , un chèque en blanc pour que ils continuent ...à vomir...si j’en avais envie mais bien sur c’est juste mon appréciation..

      la loi du plus fort...tiens cela me rappelle la fine équipe...ce n’est pas la loi du plus fort mais la loi du taré...ceci est possible parce que les masses ne sont plus unifiées comme elle le furent dans un passé lointain des humains aujourd’hui presque oublié..nous fumes bons et généreux donc éveillés, aujourd’hui nous sommes la caricature du film star wars que en général les français traduisent mal par la guerre des étoiles or le sens est : les guerres de l’étoile...éclairant non 

      Bon cela dit les humains doivent maintenant disparaître une fois de plus, nous sommes un échec de l’univers, enfin cet échec est le notre..ici aussi sujet d’un vie, certes pas pour agoravox qui est un site de guerre ordinaire..

      ceci demeure cependant la faute de la masse abrutie par sa fuite de ce qui ne se fuit pas l, j’ai nommé la vie donc la mort et qui joue a ce jeu stupide de refuser de mourir...cela entraîne vers la peur, la terreur, l’angoisse, la souffrance constante qui rend mauvais , et l’impossibilité alors de s’en échapper...le piège auto créé est parfait..

      de cette souffrance , de cette terreur de vivre, de cette démence va alors découler tout le reste..etc pour faire court je vais essayer de fuir cela pensant que il y a moi d’un coté et la souffrance de l’autre, or cela est illusion, il y a juste moi dont l’état mental est de souffrir...à cause de lui même..

      en fait ici on a un coupable qui le sait sinon ce texte n’existerait pas et qui s’ auto pardonne..rien de nouveau sous le soleil de la terre..juste mon ressenti de ce texte..

      pauvres humains en déroute, ça continue à essayer de faire le kéké, des plages ou des villes selon chacun...

      de plus nous ressortir ces tranches de fausse histoire me fait un peu rire quand même..

      Aujourd’hui on est à la remise en cause totale de notre fausse histoire impliquant la question qui l’a faussé , puis la question : pourquoi etc on en est rendu à il y a 12800 ans un cataclysme a quasiment totalement détruit une civilisation ancienne évolué techniquement etc, de nombreuses sciences participent à cette remise en cause qui pour le coup devient factuelle , sûrement l’empire ne s’attendait pas à être attaqué de ce coté là , entre autre bien sur

      quand à cette repentance elle est totalement bidon car tout continue comme avant avec les mêmes crimes...

      c’est un très long sujet que je ne développerais pas, avec internet aujourd’hui il est impossible de ne pas savoir sauf de vouloir reste aveugle et sourd..

      jacques chirac

      respect et robustesse


      • Hecetuye howahkan 27 avril 2018 09:48

        @Hecetuye howahkan

        or depuis cette vidéo de Jacques Chirac , rien n’a changé..mais a continuer en pire....le sang appelle le sang...

        mais le rôle majeur appartient à la masse...les 10% de taré en ont très peur..

        un éveil de la masse et ils sont balayés..


      • NAMASTE 27 avril 2018 13:08

        @Hecetuye howahkan

        Bonjour,

        Vous restez fidèle vous-même

        Souffrance et terreur de vivre renferment quelques-uns des grands mystère de notre vie

      • Hecetuye howahkan 27 avril 2018 13:51

        @NAMASTE

        salut...oui, mais derrière ces mots se cache enfin non ne se cache pas mais se trouve le Graal..enfin la porte du Graal..

        seul hic, la pensée n’y a pas accès, cela dit heureusement sinon l’univers entier pourrait alors être détruit .....que faire quand c’est tout ce que l’on a pour commencer ?

        premier pas être intéressé par sa propre vie, par la vie...

        or nous ne le sommes pas du tout, tout en ayant l’impression que si..même pas égoïstes nous somme devenus des fuitistes de la vie car cela veut dire mourir..or la pensée ne sait pas vivre cela ..taratata..

        bon etc...résumer des siècles voir l’infini sur avox se révélera bien sur impossible..

        respect et robustesse..

        je te salue smiley


      • V_Parlier V_Parlier 27 avril 2018 16:12

        Article intéressant qui met en évidence le comportement de ceux qui, tout en utilisant le « devoir de repentance » pour nous faire taire, continuent de plus belle à participer aujourd’hui même à des actions néo-colonisatrices et belliqueuses dans le monde. (Chirac-Sarko-Hollande-Macron). C’est le comble de l’hypocrisie des 4 derniers dirigeants français, et surtout des deux derniers.


        • gueule de bois 27 avril 2018 16:49

          @V_Parlier
          Je partage votre point de vue. Les guerres dans lesquelles la France est engagée sont des guerres coloniales, déclenchées sans l’avis du peuple ni de ses représentants (parlement). Les Français ne se rendent pas compte que des choses importantes comme la paix et la guerre sont décidées en petit comité sans le moindre droit de regard.
          Si on se souvient que Chirac a traîné les pieds pour aller en Irak (la seule chose positive de son mandat), on oublie qu’il a participé aux bombardements sur la Serbie sous faux drapeau. A propos du Kosovo tout a été inventé comme aujourd’hui en Syrie.


        • NAMASTE 27 avril 2018 17:05

          @gueule de bois

          Malheureusement, peu de gens ont fait l’effort d’examiner le cas du Kosovo (sans excuser le comportemnt des Serbes)

        • NAMASTE 27 avril 2018 17:09

          @V_Parlier

          Oui, ils feraient mieux de se concentrer sur les PB locaux mais c’est plus fastoche de lourder un missile que de mettre de l’ordre dans certains quartiers et universités...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès