• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vous avez aimé le Glyphosate ? Vous adorerez le Dicamba !

Vous avez aimé le Glyphosate ? Vous adorerez le Dicamba !

L’Union Européenne a reporté au 25 octobre sa décision concernant le renouvellement ou non de l’autorisation du glyphosate. « Ils » ont encore botté en touche…

« Ils », ce sont les technocrates de Bruxelles. « Ils » voudraient bien faire plaisir à leur pote Monsanto et renouveler pour dix ans l’autorisation d’utilisation de ce poison pour les « mauvaises » herbes mais pas que… Seulement il y a des pays qui ruent dans les brancards. Et notamment la France, mais aussi l’Italie et l’Autriche. Quels mauvais coucheurs ces pays ! Pourtant Monsanto, dont on connaît l’altruisme exemplaire, n’a pas lésiné pour porter la « bonne parole » chimique auprès des décideurs européens !

L’exécutif européen prévoit donc de soumettre le dossier à un vote auprès des experts des États membres représentés au sein d’un comité technique chargé de ce type de décision. Combien de voyages au Bahamas ou plus si affinité pour les « zexperts » ?

En 2015 cette molécule a été classée comme « cancérogène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer, branche de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) basée à Lyon. Selon la législation européenne et au nom du principe de précaution, son autorisation qui expire à la fin de l’année ne devrait donc pas être reconduite. Mais ce risque est contesté par les industriels. Et pas que Monsanto puisque la molécule est tombée dans le domaine public et que de nombreux concurrents ont mis sur leur marché leurs propres merdes… Ben voyons ! L’OMS elle-même, après avoir donné le glyphosate « cancérigène probable », a subi des tonnes de pression et, dans une étude contradictoire, juge «  peu probable » le risque de cancer chez les consommateurs «  exposés par l’alimentation ». La encore, combien de voyages au Bahamas ou plus si affinité pour les « zexperts » ?

Le lobby des empoisonneurs a trouvé un allié de poids avec la FNSEA qui, il y a quelques jours, a organisé sur les Champs-Élysées une manif « spontanée » de pauvres agriculteurs « sur la paille » réclamant à cor et à cri le renouvellement de l’autorisation de leur cher glyphosate. Après ça, on s’étonnera du fossé qui se creuse entre les agricolos canal FNSEA et les cochons de con-sommateurs !

Nicola-libi Hulot a payé de sa personne en allant rassurer les FNSEA-boys. C’est d’ailleurs un sacré foutoir au gouvernement à ce sujet : Hulot leur a dit n’être « pas sourd à leurs revendications », Travers (le ministre de l’agriculture) est lui favorable au poison pour « cinq à sept ans », Castaner, le bavard officiel du gouvernement, dit : « avant la fin du quinquennat, le gouvernement s’engage à obtenir des progrès significatifs pour tous les pesticides », dont le glyphosate. Pas d’interdiction stricte, donc, mais « trouver des produits de substitution d’ici à la fin du quinquennat ». Bonjour la clarté…

Cinq ans ? Sept ans de plus de poison ? Baratin que tout ça puisque la proposition de la commission européenne est de dix ans de prolongation. Assez pour refiler de belles malformations aux lardons glyphosatés, assez pour générer de beaux cancers made in Monsanto.

Mais soyons optimistes. Peut-être bien qu'« ils » vont finalement l’interdire le glypho. Vous savez quand ? Lorsque arrivera sur le marché son petit frère, qui se fait déjà une belle santé aux Zuessa : le « Dicamba » ! En voilà un joli nom. On dirait une danse brésilienne bien sensuelle genre samba ou lambada ! Mais soyons rassurés : la plupart des individus ayant subi un empoisonnement grave au Dicamba et ayant survécu ont récupéré dans les deux à trois jours sans effets durables apparents. Les symptômes d’empoisonnement chez l’homme, par le dicamba sont : perte d’appétit (anorexie), vomissement, douleurs et contractions musculaires (spasmes, battements de cœur) essoufflement, effets sur le système nerveux central, traces d’acide benzoïque dans l’urine, incontinence, cyanose (peau bleue), et épuisement induit par spasmes musculaires répétés. L’inhalation peut être suivie d’irritation des cloisons nasales, des poumons et d’une perte de voix. Le dicamba ne semble pas être mutagène, mais est suspecté d’être tératogène chez l’homme. C’est pas sympa tout ça ?

Et qui c’est qui fabrique cette petite merveille ? Ben, Monsanto et BASF. Monsanto qui est en passe d'être racheté par Bayer, d'occuper une position de monopole et ainsi – en disparaissant - échapper à la palanquée de procès qu'elle a au cul...

Vous voulez avoir une idée des « bienfaits » de ce fils putatif du glyphosate ? Voir ici

Allez-y, vous n’en reviendrez pas.

 

Sources :

https://livre.fnac.com/a2607630/Marie-Monique-Robin-Le-monde-selon-Monsanto

https://www.arte.tv/sites/robin/

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20/l-invite-de-8h20-13-octobre-2017

https://www.courrierinternational.com/article/agrochimie-apres-le-glyphosate-le-dicamba-fait-des-ravages-aux-etats-unis

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dicamba

https://www.infogm.org/6346-etats-unis-dicamba-nouvel-herbicide-deja-sellette

Photo X - Droits réservés

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 13 octobre 14:12

    Il en faut du poison , pour faire pousser le soja transgénique destiné à la bouffe des vegans ! smiley

     smiley smiley


    • taketheeffinbus 13 octobre 22:13

      @LE CHAT

      Oh la provoc’ gratuite ! Entre commentaire stupide ou troll ce compétition, mon cœur balance, qu’êtes vous donc ?

      Et après ce sont les végans les vilains emmerdeurs extrémistes, pourtant il est facile d’observer que les premiers à l’ouvrir et faire chier des gens ne sont pas toujours ceux qu’on croit, loin de là.


    • njama njama 13 octobre 14:53

      glyphosate, dicamba, bisphénol A et autres joyeux perturbateurs endocriniens insecticides, fongicides, biocides, + cerise sur le gâteau les nouvelles obligations vaccinales de Mme Buzyn, 11 valences à shooter aux nourrissons, par moins, après faut pas s’étonner de l’explosion des maladies dites auto-immunes

      ça va pas encourager beaucoup à la natalité déjà en baisse ... mais je comprends les jeunes générations, à leur place j’avoue que j’hésiterais à mettre un bébé en route ... le risque de handicap ou de malformation va devenir élevé, ça craint !


      • njama njama 13 octobre 14:57

        Le glyphosate serait aussi un important facteur de déclenchement de cas d’autisme selon une chercheuse du MIT
        c’est aussi souvent l’argument avancé par les pro-vaccins pour innocenter à bon compte leurs élixirs préventifs de toutes responsabilités de liens entre vaccins et autisme

        La chercheuse américaine Stephanie Seneff établit une corrélation entre l’utilisation croissante du glyphosate(présent dans le pesticide Round Up) et le développement de l’autisme chez les enfants américains.

        « D’ici 2025, la moitié des enfants nés aux Etats-Unis seront diagnostiqués autistes ». C’est le constat alarmiste que dresse le Docteur Stephanie Seneff, chercheuse au MIT (Massachussetts Institute of Technology) au laboratoire d’Informatique et intelligence artificielle.

        https://www.mondialisation.ca/lautisme-favorise-par-les-pesticides-monsanto-pointe-du-doigt/5449563

        intoxication planétaire ?


        • Nolats Nolats 13 octobre 15:34

          Le glyphosate est depuis longtemps dans le domaine public, Monsanto a désormais une part de marché minoritaire sur ce produit, avec une faible marge. Il souhaite donc en fait l’interdiction du glyphosate ...pour refourguer le dicamba.


          • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 13 octobre 16:23

            @Nolats
            Salut ex-Obs !
            " Peut-être bien qu’« ils » vont finalement l’interdire le glypho. Vous savez quand ? Lorsque arrivera sur le marché son petit frère, qui se fait déjà une belle santé aux Zuessa : le « Dicamba » ! "
            C’est la même mafia. Pour nous soigner, il faut bien qu’ils nous rendent malades !


          • Nolats Nolats 13 octobre 18:38

            @VICTOR Ayoli
            hello Victor. Pas tout à fait « ex-Obs », il y a quelques blogs survivants sur l’Obs, qu’il m’arrive de commenter.
            Plusieurs intervenants ici, ainsi que d’autres articles sur ce sujet, posent la question de la « véritable » nuisance avérée du glyphosate, qui est « présumé » cancéri (ou cancéro) gène. Car, on le voit ici, les produits de substitution présumés sont peut-être pires.


          • sarcastelle sarcastelle 13 octobre 16:30

            On saute au Dicamba sans nous avoie rien dit encore du glyphosate. Je reste donc sur ce dernier. Quand un article me dit le glyphosate cancérigène sans rien, rien me dire des effets statistiques observés, comme d’hab depuis le début de cette campagne, j’ai tendance à penser qu’on me prend pour une andouille. Je réponds donc en andouille que si le glyphosate est cancérigène suspecté l’alcool est cancérigène avéré, comme est cancérigène avérée la radioactivité du carbone 14 et celle du potassium 40, ces deux trucs dont le solide Victor a 8000 becquerels dans le corps. Alors, Victor, c’est pour bientôt vos éléments scientifiques chiffrés ? Ils doivent bien exister ? Je veux les connaître pour savoir si j’ai affaire à une puce ou à un éléphant, à une tornade tropicale ou à un maelström de vidange de lavabo. A moins que le seul énoncé d’un nom chimique doive suffire comme épouvantail ? 



            • nono le simplet nono le simplet 14 octobre 04:01

              @sarcastelle
              ma chère Sarcastelle,

              tu balances à l’envi tes demandes de « statistiques » sur les contaminations radioactives et maintenant sur le glyphosate ...
              or, ce sont des « personnes » qui se plaignent, qui souffrent, qui sont malades et non des variables d’ajustement ...
              dans le cas du petit Théo que je cite plus bas c’est une anomalie de l’œsophage et du larynx durant leur formation à 4 semaines de grossesse, période durant laquelle, sa mère a traité 700 m² de manège pour ses chevaux en ne prenant aucune précaution particulière puisqu’« on » disait le glyphosate sans danger. De plus elle ignorait encore être enceinte.
              évidemment, il est encore tôt pour condamner le glyphosate mais ce cas est pour le moins « intéressant » sur le plan médical ... la concomitance des événements est pour le moins troublante, non ?
              et combien d’autres ? ...

            • nono le simplet nono le simplet 14 octobre 07:27

              @sarcastelle
              je te rappelle encore une fois le cas de l’amiante provoquant un mésothélium très spécifique, ce qui permettait d’incriminer l’amiante sans aucun doute ...

              et pourtant il a fallu des années et des années de lutte, pas loin de 1700 décès par an en France, 50 000 à 100 000 morts, pour que soit admisenfin la toxicité de l’amiante ...
              tout a été fait pour nier, minimiser ... 
              on aura des statistiques mais n’y entreront pas ceux qui sont morts depuis longtemps dans l’indifférence générale ...


            • Eric F Eric F 14 octobre 11:23

              @nono le simplet
              Le problème avéré de l’amiante ne peut pas être généralisé à l’ensemble des produits présumés dangereux, on ne peut déduire d’un cas une certitude de cause à effet. Du reste si le fameux principe de précaution avait été strictement appliqué depuis l’aube de l’humanité, on en serait encore aux cavernes, le « feu » aurait été strictement prohibé du fait de ses dangers. Rappelons nous aussi le « prion » de la vache folle, certains prévisionnistes annonçaient des centaines de milliers de victimes.
              Quelque part, plutôt qu’UN produit donné, on peut craindre que ce soit le foisonnement de molécules nouvelles qui constitue le risque, chacun ayant des sensibilités différentes, notamment par des réactions immunitaires non appropriées, conduisant à des allergies, asthme, cancers. Il y a aussi un lien de plus en plus invoqué avec la flore intestinale .


            • nono le simplet nono le simplet 14 octobre 12:02

              @Eric F
              bé voyons !


            • pemile pemile 14 octobre 12:07

              @Eric F «  on en serait encore aux cavernes, le « feu » aurait été strictement prohibé du fait de ses dangers »

              Lisez « pourquoi j’ai mangé mon père » de Roy Lewis !


            • sarcastelle sarcastelle 15 octobre 00:03

              @nono le simplet

              .
              Victor n’a aucune méthodologie et votre commentaire revient à se satisfaire de cela. 

            • nono le simplet nono le simplet 15 octobre 04:16

              @sarcastelle
               smiley

              ouè, c’est une vision des choses ... mais ton commentaire laisse à penser un certain scepticisme, je dirais même un scepticisme certain sur les dangers du glyphosate ... 
              j’ai écrit un autre commentaire plus bas, avant de te répondre, avec quelques liens ...
              j’aime à penser que c’est une manière plus constructive de participer ... 
              PS : ton com a suscité un 3 ème sujet d’article par associations d’idées sur un sujet plus philosophique ... mais bon j’en ai 2 sur le feu ... j’y bosse quand j’ai un peu de temps ... tu vas adorer le premier smiley ... moins le deuxième, suite du 1er ... si ils sont publiés ... smiley
               



            • sarcastelle sarcastelle 15 octobre 07:58

              Modérateurs, ne publiez pas les articles de Nono !

              (pour Nono seulement : puisqu’ils n’ont pas voulu publier le mien, peut-être u’il voudront m’embêter en vous publiant)



            • nono le simplet nono le simplet 15 octobre 08:36

              @sarcastelle

              j’avais bien compris ta manière détournée de m’aider à publier ... même si je suis bien conscient que ta démarche est égoïste, puisque ce sera pour me taper dessus smiley


            • njama njama 13 octobre 17:59

              Pourquoi Bayer rachète Monsanto
              5.09.2016
              Le futur numéro un mondial des semences et pesticides entend contrôler toute la chaîne agricole. Coût du deal : 59 milliards d’euros.
              http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/15/bayer-et-monsanto-fusionnent-pour-creer-un-geant-de-l-agrochimie_4997867_3234.html
               
              L’Union européenne va enquêter sur le rachat de Monsanto par Bayer
              22.08.2017
              Un risque de monopole

              L’exécutif européen « craint que la concentration ne réduise la concurrence dans des domaines tels que les pesticides, les semences et les caractères agronomiques », écrit-il dans un communiqué. La Commission doit achever son enquête avant le début du mois de janvier 2018, et ainsi rendre sa décision, et approuver ou non la transaction.

              http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2017/08/22/l-union-europeenne-va-enqueter-sur-le-rachat-de-monsanto-par-bayer_5175186_1656994.html

              ça va être compliqué de poursuivre Monsanto en justice s’il est racheté par Bayer ... enfin je pense


              • njama njama 13 octobre 18:03

                c’est l’usine à gaz ces transactions ????,,,

                BASF rachète des activités agrochimiques de Bayer pour 5,9 milliards d’euros
                13/10/2017

                BASF a annoncé vendredi 13 octobre avoir conclu le rachat d’une partie des activités de semences et d’herbicides de Bayer pour 5,9 milliards d’euros en numéraire. Cette opération représente une partie des cessions promises par Bayer afin qu’il puisse racheter l’américain Monsanto.

                Le numéro un de la chimie, l’allemand BASF, va racheter des activités agrochimiques de Bayer pour 5,9 milliards d’euros, annoncent les groupes vendredi 13 octobre dans un communiqué. Cette transaction, conditionnée à l’acquisition de Monsanto par Bayer, porte sur des pesticides et sur des semences de coton, de colza et de soja. « Pratiquement l’ensemble des activités liées aux semences de grandes cultures de l’entreprise, ainsi que les capacités de recherche et développement correspondantes sont concernées », précise Bayer. L’ensemble de ces activités avaient généré un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros en 2016.

                https://www.usinenouvelle.com/article/basf-rachete-des-activites-agrochimiques-de-bayer-pour-5-9-milliards-d-euros.N599998

                Bayer et BASF sont allemand, Frau Merkel va certainement veiller à leurs intérêts


                • Doume65 13 octobre 20:09

                  C’est bien parce que passer du glyphosate au dicamba n’a rien de réjouissant que l’idée de vouloir « obtenir des progrès significatifs pour tous les pesticides » est loin d’être stupide même si c’est moins tape à l’œil et populiste que l’interdiction immédiate du glyphosate, qui manque de vision à long terme.


                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 13 octobre 21:31

                    Bonsoir Victor,

                    Merci pour ces informations.


                    • CHALOT CHALOT 13 octobre 22:51

                      Bon article


                      Puis je le mettre sur le blog de familles laiques de Melun dal 77 ?
                      avec votre signature 
                      merci

                      • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 14 octobre 10:18

                        @CHALOT
                        Bonjour
                        Pas de problème. On plus on diffuse ces saloperies, au mieux c’est.
                        Amitiés républicaines.
                        Victor.


                      • nono le simplet nono le simplet 14 octobre 03:35

                        bonjour Victor

                        Le glyphosate, était naguère présenté comme un herbicide qui disparaissait des sols en 24h, ne présentant aucun danger pour l’homme ou même un chien comme le vantait la pub de l’époque. Aujourd’hui, le glyphosate est partout. On en retrouve dans les urines de n’importe qui, comme l’ex-ministre de l’Ecologie Delphine Batho, la chanteuse Emily Loizeau ...
                        évidemment, il n’est pas facile de prouver sa toxicité, n’étant qu’un intrant parmi d’autres dans l’agriculture. Peu se sont risqué à contester les études de Monsanto comme Seralini
                        Mais la roue tourne ... lentement ... mais elle tourne ...
                        le tribunal citoyen a permis de réunir de nombreux témoignages et des procès sont en cours comme celui de Théo ...

                        • pemile pemile 14 octobre 18:15

                          @nono le simplet « Peu se sont risqué à contester les études de Monsanto comme Seralini. »

                          Dans la canard de la semaine il est rappelé les manoeuvres utilisées par Monsanto pour faire retirer l’étude de Seralini de la revue FCT.


                        • nono le simplet nono le simplet 15 octobre 04:19

                          @pemile

                          salut Pemile
                          oups, j’ai oublié d’acheter le canard cette semaine ... j’y vais ce matin

                        • nono le simplet nono le simplet 15 octobre 07:25

                          @shaw

                          le canard ne refroidit jamais ...
                          il m’arrive de l’acheter le mercredi et de finir de le lire le dimanche ...
                          bonne journée à toi

                        • Kostic 16 octobre 21:27

                          @nono le simplet : Ben, vous voyez que le glyphosate disparaît des sols, puisqu’on le retrouve partout ailleurs !


                        • Garibaldi2 14 octobre 05:36

                          Seralini, le pauvre, qu’est-ce-qu’il a pris dans la gueule par la meute des trolls professionnels !


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 17:29


                            Contre tous les dirigeants de ces usines à poisons je ferais bien cela comme essai de dangerosité, les obliger à prendre des bains avec un certains pourcentage de leurs produits dit inoffensifs !,( idem pour les experts qui rendent de telles conclusions )

                            @+ P@py


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 17:32

                              @Gilbert Spagnolo dit P@py

                              Ah,un bain avec un peu de champagne, je suis preneur,... mais avec les merdes, pas question !!

                              @+ P@py


                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 17:33

                              @Gilbert Spagnolo dit P@py

                              les .. lire leurs

                            • nono le simplet nono le simplet 15 octobre 04:24

                              @Gilbert Spagnolo dit P@py
                              je pense aussi qu’il faudrait obliger certains « ingénieurs » à utiliser ou à faire le montage des merdes qu’ils mettent sur le marché smiley


                            • nono le simplet nono le simplet 15 octobre 07:28

                              @Martyshaw

                               smiley smiley
                              ce que j’aime bien chez toi c’est que je comprends pas tout mais je rigole quand même ...

                            • Durand Durand 15 octobre 14:28


                              Merci à l’auteur de contribuer à la mise en évidence de ce problème...
                              Mais qu’y a t’il de mieux pour contribuer à cette mise en évidence que d’énumérer les avantages des solutions connues ? Car elles existent ! 

                              Il ne manque, pour les mettre en œuvre, que la mise en mouvement des esprits et des bras dans un mouvement d’inversion de l’exode rural..., un mouvement dument motivé, instruit de ces solutions et armé du courage de remettre nos vie au contact du vivant en cessant de les soumettre à ceux qui les contrôlent par l’accaparement complet de notre chaîne alimentaire, depuis les moyens infâmes utilisés pour la production jusqu’à notre bouche...






                              • jef88 jef88 16 octobre 17:20

                                LE VRAI PROBLÈME !
                                C’est le lobbying ! ! ! !
                                Si il était interdit et puni des milliers d’autres problèmes disparaitraient ....


                                • JL JL 16 octobre 17:35

                                  @jef88
                                   
                                  si l’on interdisait le lobbying, à quoi serviraient les députés ?


                                • JL JL 17 octobre 10:21


                                  Sachant que l’État est le syndic de copropriété des puissants, si l’on interdisait le lobbying, à quoi serviraient les députés ?
                                   
                                  Le lobbying est un élément essentiel dans la bonne gestion des intérêts bien compris des puissants. C’est ainsi que fonctionne la démocratie représentative.
                                   
                                  La démocratie représentative, le gouvernement représentatif ou le régime représentatif est un système politique dans lequel on reconnaît à une assemblée restreinte le droit de représenter un peuple, une nation ou une communauté.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès