• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vous avez dit amour ?

Vous avez dit amour ?

Les religions ont un problème envers les animaux.

Je me suis postée à l'entrée du "duomo" de Modène, ma petite chienne bien calée dans une écharpe nouée autour de moi. Nous nous sommes fait rabrouer avec arrogance par un gardien, imbu de son petit "pouvoir" sur qui entre ou non dans ces lieux.

François d'Assises fait bien partie de ceux que l'Eglise catholique a sanctifié. Il parlait aux animaux en les considérant comme ses frères. Il prêchait pour eux. A quel titre les églises contemporaines s'arrogent-elles le droit de discriminer des êtres ?

La Torah estime Noé parce qu'il a pris soin des animaux, parce qu'il a assumé ses responsabilités d'humain envers eux. Or, les synagogues n'accueillent pas les animaux. Les religieux parlent carrément d'"impureté" !

Je me rappelle avoir été invitée par un pasteur évangélique dans son temple. Il y avait aussi convié mon chien qui, à ses yeux, est une personne de la création au même titre que les autres.

Le bouddhisme, quant à lui, considère l'animal sensible comme l'humain. Il lui reconnait le droit au bonheur. Le monde animal appartient au samsara, le cycle de vie.

Religion ... relier. En-dehors du bouddhisme, les différentes fois ont bien oublié ce lien entre tous. C'est avant tout le cas de l'Occident. Elles ont oublié que nous sommes tous dépendants les uns des autres, plantes, animaux, humains. Seuls les humains commettent cette erreur. Ils ont oublié la part sacrée des animaux pour se complaire dans la vénération des reliques et le fétichisme. Mais, ils rient des rituels des peuples premiers.

Les religions occidentales ont conforté l'homme dans sa conviction erronée de supériorité.

Et plus le temps fait cortège, plus l'humain s'enivre de sa propre réalité. Il veut des lieux de culte bien propres, où l'on murmure et il parle du Moyen Age comme d'une période obscure, alors qu'à cette époque, les cathédrales bruissaient des conversations des rencontres impromptues et des animaux qui s'y promenaient, sous le regard, pour les croyants, d'un créateur qui, selon toute cohérence religieuse, ne doit pas établir de différence hiérarchique entre les êtres.

Françoise Beck


Moyenne des avis sur cet article :  1.45/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Julien S 10 mai 14:09

    Vous devriez faire équipe avec monsieur Teslier qui pond des articles sur la religion de la valeur des vôtres. 


    • samy Levrai samy Levrai 10 mai 14:26

      Chaque article semble plus mièvre et inintéressant que le précédent, y aurait il un concours interne ?


      • Albert123 10 mai 15:28

        « Je me rappelle avoir été invitée par un pasteur évangélique dans son temple. »


        il y a du Mme de Bovary dans cette métaphore à l’érotisme (pour ne pas dire pornographie) insoutenable 



        • hans-de-lunéville 10 mai 19:15

          @André Bonheur téki ????


        • samy Levrai samy Levrai 12 mai 13:55

          @André Bonheur
          Tu as des idées dérangeantes mais tu n’es pas troll, tu as donc ta place ici, je serai ravi de te rentrer dedans quand cela sera nécessaire.


        • samy Levrai samy Levrai 13 mai 16:28

          @André Bonheur
          Tu oses parler de subtilité avec ce que tu écris ? ce n’est plus l’hôpital qui se moque de la charité, on a enfoncé toutes les frontières J’ai dit que je te rentrerais dedans avec plaisir, ne m’oblige pas à le faire si tôt ... D’autant tu ne t’es pas encore attaqué a ce qui me fait réagir.


        • samy Levrai samy Levrai 13 mai 18:44

          @André Bonheur
          Les gens creux qui parlent de politique me tapent sur le système, ceux qui veulent faire subir aux mouches ce que la morale reprouve aussi, tu es en train de prendre le chemin a grande vitesse...


        • Positronique 10 mai 15:46

          Sauf que ces lieux sont déjà salopés par les humains , alors vouloir les souiller en plus par des déjections canines surtout quand les heureux propriétaires de ces petites bêtes tournent la tête et ne ramassent pas les crottes de leurs petits chéris. Est ce que vous emmené votre animal de compagnie chez votre médecin ou dans un Hôpital ?? Les bobos osent vraiment tout hein !!!


          • pallas 10 mai 17:04
            Françoise Beck

            Bonsoir,

            Je me contre fo** de l’amour et de la haine, en ce monde il faut éliminé les parasites et autres toxiques, je n’est que faire de vous.

            Voyez, a votre place je devrais m’inquiétè, c’est en duel que je mesure un humain, homme ou femme.

            Je tiens a ce que qu’on me prenne au sérieux, dans le monde réel c’est le cas.

            Bienvenu dans le monde réel.

            Salut


            • ZenZoe ZenZoe 10 mai 18:40

              Hé ben, entre la farigoule de Rosemar et le chihuaha de Françoise, on a les neurones qui explosent ces jours-ci. Vive le journalisme citoyen !


              • machin 11 mai 06:35

                Journaliste, auteur, enseignante, mais surtout, amoureuse des animaux....

                Tout en même temps... mais le plus grave, c’est que ça, cela enseigne.

                Mais en fait, je préfère tout de même un gros chien dans une église qu’un petit chien à mémère à table dans un restaurant, comme on le voit de plus en plus...

                Chaque chose a sa place.
                Les hommes au bistro...
                Les chiens dehors...
                Les femmes à la messe ou à la cuisine.

                .


              • Surya Surya 11 mai 10:56

                Bonjour ZenZoe,

                Je crois que l’auteur ; qui ne fait que survoler le sujet, n’a écrit cet article que dans le but de promouvoir le bouddhisme (et accessoirement le mouvement évangélique, du coup je me demande pourquoi elle accuse LES religions, visiblement certaines trouvent grâce à ses yeux).

                Le prosélytisme bouddhiste se sent dans tout son discours : « Elles ont oublié que nous sommes tous dépendants les uns des autres » L’interdépendance, c’est l’un des principaux thèmes du bouddhisme. Je n’ai rien contre le bouddhisme, j’ai moi même lu beaucoup de livres sur le bouddhisme, notamment certains écrits par le Dalai Lama, et il y a en effet énormément de bonnes choses à piocher dans cette philosophie, mais cet article sent un peu le prosélytisme maladroit, aggrémenté d’une dose de vidage de sac d’une personne scandalisée parce qu’on n’a pas accepté son petit compagnon partout où elle décide d’aller (et donc de l’imposer...)

                Du reste je ne suis pas d’accord avec ce qu’elle dit. Personnellement, je connais plein de chrétiens qui préfèrent les animaux aux humains : ils n’hésiteront jamais à recueillir un chien errant (« pauvre bête... »), (personne n’a jamais laissé un chien errant à la rue, on lui trouve toujours une solution, la SPA, un refuse, un toit, quoi), mais jamais ils n’ouvriraient leur porte pour offrir une tasse de café, quelque chose à manger, et encore moins un lit pour passer la nuit, à un SDF ou un réfugié. 


              • Pascal L 10 mai 20:03

                Il ne me semble pas que les animaux prient dans des lieux de culte. Je n’ai jamais croisé d’animaux dans des mosquées ou dans des temples bouddhistes. Il me semble qu’il n’y a que dans l’hindouisme que les animaux sont tolérés dans des temples qui leurs sont consacrés (rats, singes...) mais ça ne veut pas dire que chacun est autorisé à y amener son animal de compagnie. D’ailleurs, les rats où les singes habitants ces temples n’acceptent aucun individu étranger à leur groupe. 

                Une église est d’abord un lieu de prière et les animaux, ne priant pas, n’y sont en principes pas admis, sauf lors d’une cérémonie de bénédiction particulière. Les shorts et les maillots de bain ne sont pas plus admis, c’est une question de respect. J’ai déjà vu des chiens de pompiers avec leur maîtres lors de messes consacrées aux pompiers morts au feu. Ces pauvres bêtes n’arrêtent pas de bailler... Les chevaux, plus chanceux, restent dehors. Contrairement aux animaux, les touristes sont parfaitement admis dans les églises, mais c’est un peu dans l’espoir que la beauté du lieu conduise à l’élévation de l’âme, au moins pour les personnes qui y sont sensibles. Les églises ont beau appartenir à l’Etat en France, l’Eglise Catholique (ou protestante, ou orthodoxe) est affectataire du lieu, donc est libre d’utiliser le lieu à sa convenance et d’y édicter les règles d’accès sans demander votre avis et indépendamment du respect dû aux animaux.


                • Pascal L 10 mai 20:17

                  A propos de l’amour, vous faites une confusion entre l’amour d’un animal qui est proche de l’amour familial qui se traduit en grec par philia et l’amour absolu et inconditionnel de Dieu qui se traduit par Agapé. L’amour de Dieu s’étend à toute l’humanité, mais pas aux animaux qui ne connaissent pas Dieu, donc qui ne peuvent comprendre l’amour de nos ennemis. Déjà que c’est difficile pour l’humanité, alors demander à un chat d’aimer votre chien, c’est peut-être un peu trop demander, même si des cas sont possible par le dressage.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 20:30

                  @Pascal L

                  Perso j’ai aimé des femmes...c’est sur qu’en tant qu’animal c’est plus dur à gérer qu’un fox a poils durs ou qu’un chartreux. .


                • Gollum Gollum 11 mai 12:19

                  @Pascal L

                  L’amour de Dieu s’étend à toute l’humanité, mais pas aux animaux

                  C’est toujours un régal de vous lire Pascal L... Ne changez rien surtout.

                  alors demander à un chat d’aimer votre chien, c’est peut-être un peu trop demander, même si des cas sont possible par le dressage.

                  On voit que vous vous intéressez grandement aux choses de la vie... N’importe quel animal peut se lier d’amitié avec n’importe quel autre si les conditions réunies le permettent, et sans dressage (on sent que vous avez des conceptions qui doivent dater quelque peu, disons XIXème siècle et en deçà)..

                  Par exemple un chaton et un rat mis ensemble dès le berceau (si je puis dire) pourront être copains...

                  Mais bon, pour observer ce genre de choses faut savoir lever le nez de son missel..

                  Donc, et pour conclure, moi qui étend mon amour jusqu’aux animaux je suis supérieur à Dieu lui-même, pas assez aimant pour aimer les animaux, selon la théologie de haut niveau de notre bon Pascal L...

                  CQFD.


                • Pascal L 11 mai 13:40

                  @Gollum
                  Comme d’habitude, vous ne lisez pas (ou ne comprenez pas ?) tout ce que j’écris.
                  L’amour vers l’animal ou entre animaux est du domaine de l’amour familial. C’est un amour construit par une relation entre individus d’une même espèce et parfois d’espèces différentes. C’est une construction autour de la confiance et de ce fait n’est pas inconditionnel. Vous brisez la confiance et cet amour disparaît.

                  L’amour que Dieu vous porte est totalement inconditionnel. Vous pouvez lui répondre comme vous le faites et cela ne diminue en aucun cas l’amour que Dieu a pour vous. Il nous engage à faire de même pour que nous puissions profiter du salut qu’il nous offre gratuitement. L’amour qui nous vient de Dieu nous permet d’aimer et pardonner à nos ennemis. L’amour familial ne le permet pas.
                  En limitant votre amour à l’amour familial, vous ne vous élevez pas au-dessus de notre condition animale et vous ne pouvez donc prétendre à être au-dessus de Dieu. Je vous invite à rencontrer Dieu par vous-même pour comprendre, puisque ce que j’écris est du chinois. Il est vrai qu’en Français, le mot amour a au moins quatre sens différents. En plus des deux sens décrits, ce mot est aussi utilisé dans une relation sexuelle ou lorsque vous appréciez un plat particulier. Pas facile de s’y retrouver !


                • Pascal L 11 mai 13:47

                  @Aita Pea Pea
                  Quand vous aimez le chocolat, l’amour est lié a une sensation agréable.
                  Quand vous aimez une femme, l’amour est lié à une attirance sexuelle,
                  Quand vous aimez votre enfant, un ami ou un animal, l’amour est lié à la construction de la relation de confiance.
                  Quand Dieu vous aime, il n’y a aucune condition ni limite. Rencontrez-le et vous comprendrez.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 11 mai 13:49

                  @Pascal L

                  Filez moi son 06 .


                • Gollum Gollum 11 mai 14:06

                  @Pascal L

                  Votre discours est un peu mieux construit on sent que vous avez fait des efforts..

                  Ceci dit si Dieu est amour inconditionnel, par définition cela s’étend aussi aux animaux cela va de soi. Or vous avez écrit l’inverse.

                  D’autre part François d’Assise est là pour témoigner de cet amour universel qui va jusqu’aux animaux et même aux objets non (en théorie) animés.. (il a été d’ailleurs un des rares chrétiens à universaliser ainsi cet Amour universel)

                  Je vous invite à rencontrer Dieu par vous-même pour comprendre

                  Vous me fatiguez avec cette sempiternelle phrase qui laisserait supposer que vous avez accédé à un état d’intimité supérieure avec Dieu qui vous autoriserait à bénéficier d’un argument d’autorité que vous n’avez, et de façon manifeste, nullement. On sent une arrogance spirituelle chez vous très fatigante.

                  Vous racontez globalement plus de conneries que la moyenne des gens, alors calmos...


                • arthes arthes 11 mai 15:31

                  @Pascal L

                  L’animal est une créature de Dieu , l’humain est l’image de Dieu et nous portons l’animal en nous....Comment pouvez vous dire que l’animal n’et pas digne de l’amour immortel ?
                  Il n’y a qu’une seule forme d’amour qui englobe l’univers, et l’animal, les plantes, l’eau des rivières et les océans, et les montagnes , et les fleurs, et enfin la nature nous racontent cet amour.
                  Vous êtes quoi ? un affreux jésuite ? 
                   


                • Pascal L 12 mai 18:05

                  @Gollum
                  A ce que je sache, Jésus n’était pas végétarien « Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur » (Marc 7, 15). Nous savons qu’Il mangeait du poisson, qu’il a pris le repas de la pâque juive qui comprend en principe de l’agneau et que des pigeons ont été sacrifiés pour lui lors de sa présentation au temple.
                  Il est dit que Saint François aimait particulièrement les animaux, pas qu’il s’abstenait d’en manger, même si à l’occasion, il a pu sauver des animaux promis à la consommation.
                  François admirait toute la création, végétale et animale, dont il faisait partie comme étant l’œuvre de Dieu. S’il n’avait pas voulu manger cette création, il serait mort avant d’avoir pu devenir Saint François.
                  Il ne s’agit pas de diminuer l’admiration et le respect que nous devons à la création, mais en aucun cas Dieu nous a signalé que le salut qu’il nous donne était pour toute la création. Les animaux ne prient pas Dieu et ne participent pas de son Esprit. Ils ne peuvent donc pas aimer comme Dieu nous aime, mais ils peuvent aimer la main qui les nourrit ainsi que les êtres envers qui une confiance est établie. Aucun animal n’aime la création entière. L’agneau ne peut aimer le loup.

                  Je vois dans votre réaction plus une volonté d’abaisser l’amour de Dieu qu’une volonté d’élever l’amour des animaux. Toutes les hérésies judéo-chrétiennes ont refusé l’amour de Dieu ; les raisons sont à chercher en vous et je n’y peut rien.

                  « On sent une arrogance spirituelle [...] alors calmos » Toujours cette tentation de l’attaque ad hominem pour essayer de me faire taire... Soyez plutôt convainquant sur le fond et je me tairai. « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront » (Luc 19, 40)


                • Pascal L 12 mai 18:36

                  @arthes
                  « L’animal est une créature de Dieu , l’humain est l’image de Dieu » Vous le dites vous-même, l’humain est différent de l’animal parce qu’il est à l’image de Dieu. Seule notre âme est à cette image, notre corps procède de la nature au même titre que les animaux.
                  « 
                  l’animal n’et pas digne de l’amour immortel ? » L’animal, comme notre corps n’est pas immortel. Seul notre âme procède de l’amour de Dieu. Encore faut-il que vous fassiez quelque chose de cet amour pour profiter de cette immortalité qui nous est offerte. Les animaux n’ayant aucune conscience de Dieu ne peuvent entrer dans son amour. En effet, l’amour inconditionnel vient de Dieu lui-même et est donné à ceux qui l’acceptent.

                  « Il n’y a qu’une seule forme d’amour qui englobe l’univers, et l’animal, les plantes, l’eau des rivières et les océans, et les montagnes , et les fleurs, et enfin la nature nous racontent cet amour »
                  Bouddhiste ou gnostique ? Beaucoup de religions partent de la beauté de la nature et c’est vrai, c’est un des chemins qui conduisent vers Dieu qui cherche à nous toucher au cœur. Mais l’amour de Dieu, c’est beaucoup plus que l’admiration de la création. Il nous faut le rencontrer pour comprendre. Son amour pour l’humanité va jusqu’à offrir l’éternité à ceux qui peuvent accepter cet amour. Jésus est mort par amour pour nous. Sa résurrection nous montre qu’une vie après la mort est possible et que le salut qu’il a annoncé pendant son passage sur terre a une réalité. 


                • Gollum Gollum 13 mai 08:43

                  @Pascal L

                  Je ne vois pas ce que le fait de manger de l’animal ou pas vient faire dans la discussion. À aucun moment je n’ai plaidé pour le végétarisme.

                  François admirait toute la création

                  Il l’admirait et il l’aimait. Que vous n’employez pas ce terme en dit long.

                  en aucun cas Dieu nous a signalé que le salut qu’il nous donne était pour toute la création.

                  Et alors ? Pourquoi aurait-il dû le faire ? Que savez-vous des décrets de Dieu ?

                  Quand je dis que vous êtes plein d’arrogance spirituelle on en a un indice supplémentaire ici car vous pensez tout savoir des décrets de Dieu.

                  Les animaux ne prient pas Dieu

                  Qu’en savez vous ? Sérieusement. Je ne m’aventurerai pas personnellement à supputer de ce qu’est capable un animal ou pas.

                  Autrefois on les déclarait incapables de bien des choses et la science moderne a été obligé de faire marche arrière sur bien des points. Les éléphants ont un culte des morts notamment. Chaque année, quand ils passent devant les ossements d’une matriarche décédée des années auparavant, !ils se recueillent sur les ossements, les caressent avec leurs trompes... puis continuent leur voyage.

                  J’imagine la grande époque de l’inquisition où vos prédécesseurs gouvernaient encore les âmes (Lol) si un voyageur avait osé faire ce genre d’observation ce fut le bûcher direct...

                  Si les éléphants honorent leurs morts ont-ils aussi une idée d’une vie post-mortem ?
                  Vous qui savez tout de ce qui est possible ou pas j’imagine que vous allez nous donner la réponse ex cathedra et urbi et orbi...

                  L’agneau ne peut aimer le loup.

                  Ben si. On a même vu un crocodile soigné par un humain et les deux ayant sympathisé être capable de se baigner ensemble dans la même rivière. Les photos sont sur le web...

                  e vois dans votre réaction plus une volonté d’abaisser l’amour de Dieu qu’une volonté d’élever l’amour des animaux.

                  Là vous avez tout faux puisque c’est vous qui limitez l’amour de Dieu incapable d’aimer les animaux. Un comble. J’avoue n’avoir jamais lu une telle ânerie avant, la mâchoire m’en est tombé par terre suivi d’un grand éclat de rire...

                  les raisons sont à chercher en vous et je n’y peut rien.

                  Bien sûr. Car vous vous êtes irréprochable et dans la doxa cela va sans dire. Un pur pharisien voilà ce que vous êtes. Ne vous étonnez pas de recueillir ici même des notes désastreuses à chaque fois, car tout le monde vous a bien percé à jour depuis longtemps...

                  Toujours cette tentation de l’attaque ad hominem pour essayer de me faire taire...

                  C’est une constatation factuelle je n’y peux rien. Vous êtes bourré d’arrogance car vous êtes persuadé d’être dans les petits souliers du bon Dieu et donc d’être un élu.
                  Quand vous invitez vos interlocuteurs à se rapprocher de Dieu cela suppose ipso facto que vous l’avez fait depuis longtemps et donc êtes en avance sur les autres.
                  C’est puant de fatuité. Et bien évidemment faux, tous vos posts ici en témoignent.

                  Soyez plutôt convainquant sur le fond

                  Je le suis non ? si j’en crois mes notes et les vôtres toujours désespérément scotché au ras des pâquerettes ? smiley

                  Sinon je vais citer un dominicain du Moyen-Âge qui avait écrit ceci :

                  En Dieu la mouche a autant d’importance que l’homme. (Maître Eckhart XIV/XVème siècle). Lui il avait compris.


                • Gollum Gollum 13 mai 08:47

                  @Pascal L

                  Encore faut-il que vous fassiez quelque chose de cet amour pour profiter de cette immortalité qui nous est offerte.

                  Donc il s’agit de profiter ? Vous êtes donc un profiteur.

                  Je croyais aussi que l’amour de Dieu était inconditionnel ? Il est inconditionnel à condition de faire quelque chose... Drôle d’inconditionnalité.

                  Et surtout drôle de logique de votre part capable d’affirmer une chose et de vous contredire dans la même phrase.

                  Ah, Pascal... Ne changez rien surtout. smiley


                • Pascal L 13 mai 11:05

                  @Gollum
                  « Je croyais aussi que l’amour de Dieu était inconditionnel ? » Tout à fait, il est inconditionnel. Mais pour bénéficier du salut, il faut encore que soyez capable d’accepter cet amour. Vivre une éternité avec quelque chose que vous refusez, Dieu, qui vous écoute, ne vous le fera pas subir et c’est encore par amour pour vous. Pour ceux qui feront ce choix, Jésus à souvent parlé d’un lieu avec des « pleurs et des grincements de dents ». Cela ne changera pas beaucoup les habitudes de ceux qui seront sélectionnés pour ce lieu sauf qu’ils vivront eux-même ce qu’ils ont fait subir à d’autres.
                  Ceci dit, je ne peux prévoir ce qui vous arrivera après la mort, mais si vous tenez toujours à placer l’amour dont vous êtes capable au dessus de celui de Dieu, vous risquez d’être impressionné par la hauteur de la marche lorsque vous y arriverez. Vous ne savez rien de l’amour de Dieu puisque vous ne l’avez pas encore rencontré. Dieu ne demande qu’à vous montrer la puissance de son amour.


                • Pascal L 13 mai 11:38

                  @Gollum
                  « car vous pensez tout savoir des décrets de Dieu. » Lisez les Evangiles et vous saurez ce que vous devez savoir sur ces décrets. Je n’invente rien.
                  Bien entendu, personne ne vous oblige à y croire ni même à rencontrer Dieu dès maintenant pour comprendre, cela reste votre liberté. Rendez-vous après la mort.
                  Vous vous sentez obligé de me faire croire que je ne suis pas catholique, mais vous ne savez rien de cette religion. Commencez donc par apprendre.


                • Gollum Gollum 13 mai 12:02

                  @Pascal L

                  Vous mettez toujours l’Amour par devant mais par derrière ce sont les sempiternelles menaces sur la vie post-mortem.. ce qui rend vos posts particulièrement puants..

                  Vous ne savez rien de l’amour de Dieu

                  Là encore cela veut dire en filigrane que vous oui. Ben voyons. Vous en avez pas marre de prendre les gens pour des gogos ? Et de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas ?

                  vous ne savez même pas ce qu’aimer veut dire. Réellement. J’en suis assez intimement convaincu, je ne peux en apporter la preuve ne vous connaissant pas, mais l’expérience m’a appris que ce sont toujours ceux qui parlent le plus d’une chose qui en sont le plus dépourvu...

                  Dieu ne demande qu’à vous montrer la puissance de son amour.


                  Mais il le fait tous les jours. Il m’a même dit de rester éloigné des bigots et pharisiens de votre espèce.. N’est-il pas plein de prévenance avec moi ? smiley



                • Gollum Gollum 13 mai 12:05

                  @Pascal L


                  Vous vous sentez obligé de me faire croire que je ne suis pas catholique

                  Oui vous êtes assez hérétique cela ne fait guère de doute. Mais vous êtes bien catho de mentalité avec tout le sectarisme habituel...

                  Commencez donc par apprendre.


                   (Là encore une phrase qui pue la suffisance)


                  J’en sors. Et ce fut une bataille âpre. smiley



                • ETTORE ETTORE 10 mai 21:31

                  @ BECK

                  A part sillonner l’Italie pour y imposer vos désidératas plus lubriques les uns que les autres....vous faites autre chose ?

                  Arretez les pâtes trop cuites, apparemment ...elles vous ballonnent le cerveau !


                  • covadonga*722 covadonga*722 10 mai 22:59

                     « Si on leur dit que le grand nombre de femmes enfermées est embarrassant, ils répondent que dix femmes qui obéissent ET SE TAISENT embarrassent moins qu’une qui ECRIT et n’obéit pas  »

                    Montesquieu 2.0  !! au secours !!!!!!


                    • covadonga*722 covadonga*722 11 mai 09:20

                      yep , la courageuse intelligentsia de gauche !!!!!essayez donc d’amener votre chien chien a sa mémère dans une mosquée ou une synagogue hein , mais faire chié du chrétien c’est sans risque et tellement gratifiant intellectuellement . Pour éructer son bilieux irrespects des autres mœurs que celle d’ hédonistes repus n’ayant que des droits et aucunes obligations .......


                      • Julien S 11 mai 09:56

                        Un chien qui prend dans l’église la jambe d’une pénitente sortant du confessionnal, ça ne convient pas. 

                        En sa qualité de chanoine de Saint-Jean-de-Latran, le président de la république française a le droit d’entrer à cheval dans cet édifice romain. 


                        • Djam Djam 11 mai 10:57

                          La cause animale... le nouveau marronnier des citadins qui s’emmerdent... on touche le fond dans peu de temps, non ?


                          • tuxuhikewi 11 mai 11:38

                            Ce bel été,

                            Et cette phrase a un but explicitement harmonique,

                            Q’on mette l’auteur en short et qu’on l’équipe d’un couteau de chasse.

                            Qu’il aille faire le coureur des bois, qu’il aille faire le survivaliste, le vivrier.

                            On le récupére a l’hiver et on vois s’il a évolué.

                            J’exige la liste !


                            • JPCiron JPCiron 11 mai 14:51

                              Le Bouddhisme a suivi Zoroastre sur ce thème des animaux.

                              Le Prophète Zoroastre enseigne que tous les animaux ont une âme, et méritent le respect.

                              Il dit aussi que Dieu (note : le zoroastrisme est le premier monothéisme, si l’on laisse de côté Akhenaton et Mithra) a créé une Alliance entre les hommes et les animaux.

                              Les hommes étant dotés d’un discernement plus grand ont pour mission de protéger les animaux (et donc leur habitat).

                              Par ailleurs, l’eschatologie Chrétienne est calquée sur celle de Zoroastre. Mais celle de Zoroastre est bien plus logique. 

                              Pour ce Dieu (qui est d’ailleurs le même), il n’y a pas de culte, pas de clergé. La relation est directe entre chaque humain et sa conscience. Le « juste salaire » intervenant piste mortem. Un truc


                              • nun01 11 mai 15:26

                                Tiens les promeneurs de rats se révoltent.

                                En France, l’état mutile et assassine des humains

                                Des tonnes de merdes de ses rats est déposé dans le bois de Vincennes, c’est tellement mal saine que je n’y coure plus. Aux premiers rayon de soleil, les odeurs de merde sont insupportable en periphérie du bois et pendant ce temps on tue la population yéménite avec des armes françaises.

                                Et que nous disent les promeneurs de rats, il faut appeler la police pour expulsé le SDF en bas de notre immeuble.

                                Il a essayé de renter en cachant son rat donc il savait l’interdition et il nous fait un article parce qu’il est outré que l’on lui refuse l’accès.

                                L’argent que te coute ton rat, le SDF, un être humain en a besoin et tu viens nous faire chier avec ton rat. Si tes seules aventures sont çà et bien tu peux les garder pour toi.

                                Et Noé n’a pas sauvé les animaux mais son casse croute

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès