• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vous êtes connes

Vous êtes connes

Classes moyennes, dieu que vous êtes connes, que vous êtes moyennes, médiocres et néanmoins majoritaires, ce qui vous permet d’élire le bon, celui qui fera durer l’illusion et même s’il vous ponctionne, comme il le fait tout en délicatesse, il vous fait croire et admettre que tous doivent s’y mettre pour sortir du pétrin.

Vous avez le pouvoir - vous vous mettez au service du pouvoir- et vous faites tourner ce monde rond, enfin rond, dans le sens strict de tourner en rond.

Vous avez bouché vos arrières, sur le passé, en reniant vos origines populaires et vous en êtes encore à considérer le petit peuple comme inapte, inepte, con, disons-le (mais pas plus que vous).

Vous jouez les nantis sûrs de vous, tranquilles, hautains quand ça vous prend, mais au fond pas très profond, se profilent vos névroses, vos peurs voire vos phobies. Mais pour avoir l’air quand même, vous affichez vos libéralités, au sujet du sexe par exemple, qui est bien libre de mouiller pour qui il veut, de faire faire des petiots en éprouvettes ou par des ventres avides tandis que dans vos lofts, vos villas, vos manoirs, vos apparts, vos longères, vous crevez de jalousie, de déprimes et d’envie.

Vous faites tirer votre peau pour que son affaissement ne se voit pas, vous courez sur les sentiers, arrêtez le vin quelques mois, êtes fiers et contents de vos fournisseurs de viande bio, vous êtes larges d’esprit mais votre esprit divague, ne voit ni ne veut rien voir, et vos savoirs sont limités aux meilleures ventes. Votre rapport au monde tient au fil des lignes médiatiques autorisées et comme cela vous flatte et vous agrée, vous ne chercherez pas plus loin.

Vous êtes élégantes néanmoins, à défaut d’être belles, on vous repère dans vos belles bagnoles, vos belles fringues, discrètes et de bon goût, vous n’avez d’originalité que suivre une mode ou l’autre, et cela vous distingue.

Vous avez en vos mains la Justice, l’Instruction, l’Éducation, la Santé, vous êtes ingénieurs, techniciens supérieurs, vous faites rouler l’économie de marché. Vous voyagez, vous bougez, vous faites marcher les transports huppés, les banques, les agences de toutes sortes, vous embauchez des petites mains pour que vos maisons, vos enfants, vos vêtements soient propres, vous ne donnez pas aux pauvres mais aux associations, aux œuvres de bienfaisance qui dégrèvent vos impôts.

Vous êtes le suppôt de tout ce qui va mal et vous n’assumez pas vos responsabilités ; vous engrangez, thésaurisez, épargnez, investissez pour vos vieux jours et pour nantir vos enfants.

Mais vous ne risquez pas d’ouvrir les yeux.

Quand vous êtes de gauche, vous lisez Mediapart ou Politis, et vous vous sentez bien informées ; quand vous êtes de droite vous lisez le Monde ou le Figaro, et vous vous sentez confortées. L’important c’est de tenir sur ses rails en tâchant d’avoir l’air d’être ailleurs, libres. Il est évident pour vous que le modèle que vous servez avec tant de dévotion est le meilleur, aussi désirez-vous de toutes vos forces que ces peuples soumis à des dictateurs sanguinaires, qu’ils soient libyens, irakiens, syriens, iraniens, russes , vénézuéliens ou autres, se libèrent, et applaudissez-vous aux efforts de vos dirigeants pour décapiter leurs bourreaux. Vous êtes tellement convaincues que ces peuples-là ne rêvent que d’une chose : être comme vous, et vous avez bon cœur, alors vous voulez les portes ouvertes pour accueillir ces pauvres hères épris de liberté. Chérie.

En réalité, vous êtes pitoyables, vous reniez vos origines, vous n’avez pas de perspectives autres que votre petit confort, au point de le barricader derrière des barreaux, des quartiers fermés, des serrures multiples et portes sécurisées, des alarmes, des caméras, des interphones qui vous permettent de trier et chasser l’intrus. Vous êtes protégées.

En réalité vous êtes des morts-vivants, des névrosées, vous avez peur de tout, vous ne quittez ni votre agenda ni votre téléphone et vous passez vos vacances, au loin, entre les mains de guides experts qui ne vous font rien rater de ce qu’il faut voir. Vous avez fait l’Asie, si exotique, l’Afrique tellement envoûtante, l’Amérique latine si musicale… mais vous n’oubliez pas pour vos fins de semaines, les petites îles de Méditerranée, les capitales des pays de l’est, et même, comble de curiosité, des petits villages du Lubéron.

Vous avez pris l’habitude, en cette vie, d’être bien accueillies, parce que vous êtes affables, mais si quelque chose cloche, vous vous plaignez et regimbez. Cela n’est pas conforme à l’idée que vous avez du monde et de vous-mêmes, de la société et du savoir-vivre, et c’est intolérable.

Au fond, vous crevez d’ennui mais sans le savoir, toute votre énergie se concentre sur la maintenance, ne pas dérailler ni sortir du virage, on sait où cela mène. Mais à l’intérieur, bien arrimées à vos certitudes, vous pouvez faire illusion.

Ce qui vous caractérise, c’est votre absence totale de créativité ; vous pouvez bricoler, pianoter, chantouiller mais c’est loisir, c’est détente ; au fond, vous occupez votre temps à embellir votre prison. Cela ne vous empêche aucunement de vous sentir supérieures, vous aspirez à la noblesse mais vous avez les pieds dans la gueuserie, aussi composez-vous votre personnage, prenez la pose et pensez en imposer. Vous êtes neutres, informes, mais conformes à ce que l’on attend de vous : voter comme il faut, comme on vous le dit et vous n’hésitez pas, sur injonctions prioritaires, à vous encanailler et sortir dans la rue, bramer que vous êtes tous Charlie.

Souvent veules, toujours lâches, vous ignorez la révolte et vous précipitez sur l’autorisation de l’indignation. Vous interdisez tout ce qui pourrait dépasser, vous gommez les ombres, vous êtes lisses, convenues, prévisibles, terriblement mesquines, et vos grandeurs jouées ne trompent point.

C’est cela le paradis rêvé des pauvres qu’à coups de dettes ils se payent, mais en nylon ? Cette uniformité, cette propension au consensus, cette horreur du conflit, de la parole haute ?

Ce petit confort mou, cette ambition de réussite bien intégrée, circonscrite dans les cadres autorisés, c’est cela l’horizon des pauvres ?

Et c’est sur vous qu’il faut compter, puisque vous êtes le nombre ? Le petit peuple qui travaille, qui produit, conscient, politisé, a été sacrifié au dieu technologie, en voix, il n’est plus grand-chose, tandis que l’autre celui que vous employez, qui vous soigne, qui vous torche quand vous dégénérez, a peut-être bien grande âme mais elle ne suffit pas à tout conscientiser.

Vous avez rêvé d’ascension et vous vous sentez arrivées, parvenues. Et tout ceci est bien corroboré par l’ambiance générale qui considère qu’un pays gagne en notoriété, digne de votre intérêt, quand sa classe moyenne grossit, quand elle peut manger, se goinfrer de viande deux fois par jour, histoire de venger la frugalité des anciens.

Classe bâtarde, née du capitalisme, nécessaire au maintien de celui-ci, une fois rendue exsangue la classe populaire après qu’on a chanté ses faiblesses, déclassé sa culture, éradiqué ses accents, ridiculisé ses métiers en leur substituant, via le cinéma et la publicité, un modèle insipide susceptible de convenir à tous. Classe artificielle, greffe de l’ancien régime, on ne peut que rêver qu’elle regagne ses pénates prolétaires pour qu’enfin on en sorte, de l’ancien régime.

On vous a fait rois, de pacotille, on engraisse les saumons nomades domestiqués en vases clos, on cultive les crevettes, concentré d’horreur, on falsifie le caviar, on multiplie la torture du gavage des oies et des canards volaille qui ne sont plus ces sauvages qui volent si haut qu’ils semblent aller lentement, on a pillé les mers et les océans...il ne reste plus rien.

Figures de proue du capitalisme triomphant, vous mourrez avec lui, alors, il est temps de comprendre, d’ouvrir les yeux et sa conscience, parce qu’on peut s’en sortir de ce bazar à six sous concocté exprès pour nous.

Seulement voilà, la classe moyenne a plus d’un échelon sur son échelle et si celui du bas lorgne la marche d’au-dessus, globalement son ambition s’arrête aux possessions ; aussi ne pouvons-nous pas compter sur ses composantes pour sortir de la prison globale dans la mesure où elles sont arrivées, pour la plupart d’entre elles, là où elles voulaient aller, ou bien y rester si c’est héritage.

Quand quelqu’un se trouve déclassé, c’est plutôt de la haine qu’il ressent, une peur sourde, un sentiment d’injustice, un débordement qu’il est plus facile de déverser, vers le bas. On ne se bat pas pour garder ses privilèges, on se débat, et c’est stérile. D’autant plus que cette classe n’a de variétés que dans son individualisation. Cette séparation se situe au niveau des idées, voire des goûts, des opinions divergentes, ils peuvent s’affronter à ce propos, ce qui ne les empêche pas, tous, de vivre de la même façon. Ceci ressemble à une mousse assez superficielle qui donne à chacun l’impression d’être libre et qui consolide de ce fait leur « monde unique ».

Benasayag oppose la personne, instance de la multiplicité, à l’individu « c’est-à-dire cette entité créée par et pour la culture capitaliste comme s’il s’agissait d’un être autonome et isolé ».

Et ce n’est pas parce qu’il a encore quelque chose à perdre, que cet individu s’arrimera d’autant plus fermement quand il se sentira sur la pente du déclassement, mais bien parce qu’il a perdu la conscience d’ensemble, conséquence inévitable de tous les moyens mis, au travail, en vue d’atomiser les travailleurs, leur ôtant tout sentiment et fierté d’être un maillon indispensable d’une chaîne qui seule produit la richesse, qu’elle soit matérielle, intellectuelle ou scientifique.

Il existe bien encore dans certaines grosses entreprises, par l’entremise des syndicats, une forme de cohésion mais elle ne dépasse guère – ou difficilement comme s’il s’agissait de ravauder une mémoire du passé-, l’espace de la firme. La hiérarchie dans celle-ci sépare le prolétaire de la classe moyenne avec tous ses échelons.

La classe moyenne nous est encore vendue comme progrès indépassable pour le petit peuple qui du coup y aspire, mais on oublie de spécifier sa caractéristique principale : elle est le suppôt du pouvoir et ne peut de ce fait être considérée comme classe tant ceux qui la composent briguent l’individualisme comme dépassement d’une appartenance dépréciée : celle du peuple. Il n’est pas un hasard si le terme « populisme » rallie cette classe moyenne contre lui, qui fuit comme le diable ce passé honni. Ceux de ses jeunes qui en sortent ne font que leur tambouille dans leur coin, leur « ensemble » est une nouvelle famille qu’ils se créent hors de la conscience du Commun.

Personne n’est capable d’envisager se priver – un sacrifice- pour se sortir, et ses congénères, de l’impasse ; quelques-uns se meuvent dans leur branche pour obtenir un octroi, trébuchant et sonnant. Et sont contentés par peu.

Vous vous abandonnez au sort mauvais au nom d’on ne sait quelle illusion que perdure votre anesthésie, mais vous souffrez dans votre intimité physique du retour en boomerang de toutes vos destructions. Et chacun de vos gestes en perpétue la continuation.

L’impuissance vous qualifie, bientôt même à dépenser, et vos agitations ne sont que leurres car vous êtes quelques-uns à descendre dans les rues exprimer votre mécontentement en chansons : mais qui croit qu’une révolution se fait en chantant ?

Ohé ! Il est temps de sortir de son cocon tout tissé d’uniformité égalitaire, ce qui apaise la conscience, - on n’est jamais déçu par ce à quoi on n’a jamais participé, mais on peut l’être par une démission de soi au profit d’une mouvance, d’une parole, d’une providence-, et d’oser voir le monde tel qu’il est. Il est temps de sortir de l’enfance qui voudrait qu’on lui pourvoie ses désirs immédiats, parce que c’est demandé gentiment. Il est temps de mobiliser son courage, après avoir pris conscience que le monde, si nous n’en faisons pas la beauté, nous pouvons la préserver.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

556 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 mai 2018 14:50

    Ah, nous attendions votre retour. BONJOUR.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 mai 2018 14:59

      @Robert Lavigue


      Alinéa est assez grande pour juger,....Nous avons déjà échanger,....

    • Milka Milka 31 mai 2018 15:07

      @Robert Lavigue
      Et qui c’est qui déboule le premier ?  smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 mai 2018 15:09

      @Robert Lavigue


      Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est pourquoi un homme supposé « intelligent » suit une conne à la trace. Vous ramassez les miettes ?

    • Milka Milka 31 mai 2018 16:03

      @Robert Lavigue
      Tiens bob viens de manger ! 

      Révisionniste

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 mai 2018 18:37

      @Robert Lavigue


      j’avais l’habitude à Paris en 1985. Toi belge : TU MENS. Bof, on passe son chemin ;

    • Djam Djam 1er juin 2018 13:12

      @Robert Lavigue

      M’enfin Lavigne !!?? c’est quoi ces insultes déguisées à l’encontre d’un(e) auteur dont, visiblement, vous ne partagez pas les commentaires ??
      Si vous n’aimez pas l’article ou certains commentateurs, et bien vous passez votre chemin, non ? A quoi vous sert donc, à vous comme à beaucoup d’autres qui font comme vous, d’insulter, de mépriser, de tourner en dérision ? Croyez-vous vraiment détenir LA vérité et exprimer de la haute volée intellectuelle ?
      Soit vous débattez, en ligne je vous l’accorde ce n’est pas simple et les interprétations y vont bon train, j’en sais quelque chose, soit vous vous abstenez... essayez, vous verrez c’est très reposant smiley

    • Milka Milka 31 mai 2018 14:55

      La classe moyenne gère à brève échéance. Pas comme le prolo qui gère au quotidien. Elle attend d’être dégradée en place public ( CAC 40 ). Elle recule, elle atermoie . Et vous savez bien que plus tu recules, plus on t’......S !  smiley



      • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 13:39

        @covadonga*722. C’est toute la grâce du raisonnement par insultes.


      • alinea alinea 3 juin 2018 14:05

        @JC_Lavau
        Regardons : le scientifique qui oublie de regarder du côté de sa mère, puis, de son nombril, le prolo, qui surfe sur les ambigus et qui revient de tout, et qui trouve, oh miracle, le pseudo sur lequel ils peuvent à coups sûrs lancer leur petit fiel.C’est un jeu, moi il ne me fait pas plaisir, vous, il ne vous mène à rien !Je voulais vous le dire, vous êtes intelligents c’est pourquoi je mordais à vos hameçons, mais votre intelligence n’a pas suffi pour régler vos problèmes, tellement humains, papa maman tout ça. Et quand on ne veut pas s’en sortir de ces problèmes là, c’est comme si l’on courait derrière le cancer Parkinson Alzheimer, pour pouvoir laisser tomber le poids de plus en plus lourd de ses dénis.Voilà les petits amis, vous ne pourrez plus vous servir de moi, mais vous vous êtes tellement dévoilés à mes yeux que ce fut un plaisir.


      • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 14:19

        @alinea. Ah ? Admirez la Reine-mère qui se vantait d’avoir protégé la criminalité féminine parce qu’elle est féminine. Rien ne comptait plus à ses yeux que la guerre sexiste de misandrie, contre tous les mâles à portée de son tir.

        D’autre liens sur la criminalité féminine et sournoise dans ma famille d’origine ? Sur la corruption matriarcale et misandre pour acheter des supplétives ?

        On prépare aussi d’autres liens sur la criminalité misandre et sournoise sur Gorgonavox. Là j’ai pris du retard sur une actualité haletante.

        Bouc-émissairement vôtre.

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 juin 2018 14:22

        @JC_Lavau

        Lavau, vous flottez dans les mauvaises mèr(es) et avec vous on s’y père.La Maman des poissons
        Si l’on ne voit pas pleurer les poissons
        Qui sont dans l’eau profonde
        C’est que jamais quand ils sont polissons
        Leur maman ne les gronde
        Quand ils s’oublient à faire pipi au lit
        Ou bien sur leurs chaussettes
        Ou à cracher comme des pas polis
        Elle reste muette
        La maman des poissons elle est bien gentille !
        Ell’ ne leur fait jamais la vie
        Ne leur fait jamais de tartine
        Ils mangent quand ils ont envie
        Et quand ça a dîné ça r’dîne
        La maman des poissons elle a l’oil tout rond
        On ne la voit jamais froncer les sourcils
        Ses petits l’aiment bien, elle est bien gentille
        Et moi je l’aime bien avec du citron
        La maman des poissons elle est bien gentille !
        S’ils veulent prendre un petit ver
        Elle les approuve des deux ouïes
        Leur montrant comment sans ennuis
        On les






















      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 juin 2018 14:25

        Lave l’eau, vous y verrez plus clair. 


      • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 14:28

        @Mélusine etc.

        Si l’on ne voit pas pleurer les papas
        Qui sont dans l’eau bouillante
        C’est qu’on les enfonce plus profond sous l’bouillon,
        En punition d’leur demande !

        Refrain :
        L’injustice, dans ç’pays, elle est féministe !
        ...

        Autre refrain à utiliser :

        La maman du papa, elle est despotique !
        ...

        A suivre. 

        Désolé, je suis très mauvais versificateur.


      • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 14:38

        @Mélusine etc. : d’autant plus despotique que les chances de gouverner encore le monde par l’attrait sexuel se sont envolées.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 juin 2018 14:42

        @JC_Lavau


        il faut reco« naître » un fait. Il est plus aisé pour une femme de quitter les jupes de leur mère (quoique) : la rivalité les y aide. 

      • alinea alinea 3 juin 2018 14:43

        @JC_Lavau

        Je vous reproche de rester rivés à vos malheurs, et de penser les panser en attaquant tout ce qui bouge ; je ne suis pas la reine-mère ni la fée Carabosse, et, honnêtement, vous perdez votre temps, votre énergie à m’attaquer.
        Je ne vous connais pas, je n’ai strictement rien à foutre de vous, vous pouvez bien crever dans la bulle que vous ne voulez pas crever, mais bon dieu, pourquoi tout ça ?
        Vous êtes-vous un minimum intéressé, - pour relativiser-, aux péquins qui en ont pris plein la gueule et pire, autour de vous ?
        Je pensais à vous quand j’écrivais : la science bouche l’horizon du scientifique. Mais je parle d’un monde dont vous n’avez même pas idée !!

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 juin 2018 14:46

        @JC_Lavau


        Gouverner le monde par l’attrait sexuel, voilà qui m’interpelle,..Vous voulez parler de Kennedy qui demandait à Madame Claude de lui trouver des femmes qui ressemblaient à Jackie ???? en plus dé « vers » gondée

      • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 14:52

        @alinea. Quelle surprise ! Encore un raisonnement par insultes et par calomnies !

        Et c’est ça qui se prend pour le sel de la Terre, en pourfendant tous les incroyants.

      • mmbbb 3 juin 2018 19:00

        @alinea et vous ? On s en tape Vive la ferme des mille vaches Que le paysan dans les cevennes ne soit plus qu un souvenir . Bétonnons les Cevennes le Larzac de Bove, cette grande gueule afin d accueillir les migrants Construisons ex nihilo des villes, Implantons des champs d eoliennes Vos regions serviront au destin national 


      • Séraphin Lampion Clark Kent 31 mai 2018 14:57

        « Aujourd’hui, la notion même de classe moyenne ne veut sociologiquement plus rien dire puisqu’il est extrêmement difficile de lui donner une définition »scientifique« , elle sert encore d’illusion pour un peuple qui a honte de son état ou de déguisement pour certains membres des classes supérieures qui refusent de s’assumer comme tel. »
        Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément - 2009, page 13


        • Milka Milka 31 mai 2018 15:05

          @Clark Kent
          Oui on a dit la même chose de la classe ouvrière : ’La lutte des classes c’est finie, car la classe ouvrière n’existe plus ’ . (François Léotard).

          En gros Superman tu nous dis la même chose ... 


        • Séraphin Lampion Clark Kent 31 mai 2018 15:13

          @Milka

          La petite bourgeoisie (artisans, commerçants, cadres moyens, etc...) a peu de pouvoir de transformer la société : elle ne peut pas s’organiser parce que la concurrence du marché positionne ses membres les uns contre les autres. En plus, elle n’a ni conscience ni envie d’avoir conscience de constituer une classe sociale.

          C’est seulement une catégorie fiscale qui se définit par le montant de ses revenus imposables, pas par un rapport de production.

        • oncle archibald 31 mai 2018 15:52

          @Clark Kent :

          Si ce que vous appelez « la petite bourgeoisie » (retournez vous pour dégueuler) et définissez comme étant les artisans, les commerçants, les cadres moyens, etc... n’ont aucunement l’ambition de transformer la société ni conscience de constituer une classe sociale, reconnaissez que ce sont « ces gens là » qui font que tous les autres peuvent vivre ....

          Un artisan c’est un bon ouvrier, au sens le plus noble, celui qui fait « l’oeuvre ». Si vous voulez des meubles qui ne soient pas des « consommables » bons à jeter au bout de trois ans il faut passer par la case menuisier ébéniste plus tapissier. Un paysan c’est celui qui vous permet de bouffer en élevant convenablement une bête de boucherie et le boucher c’est celui qui sait découper proprement cette viande à votre convenance.

          Tous ces gens là bossent sans compter leurs heures et il vaut mieux pour eux qu’ils n’essayent pas de calculer leur rémunération horaire, ça leur donnerait envie d’être fonctionnaires ! Alors certes ils n’ont pas conscience de constituer une classe sociale parce qu’ils ont mieux à faire : bosser pour leur propre satisfaction et celle de leurs clients !

          Ils ne gagnent pas tous beaucoup d’argent, et ceux qui en gagnent plus que d’autres ne le volent à personne, c’est juste qu’ils bossent davantage ou qu’ils ont plus de talent. La politique ils regardent ça de loin, c’est pas leur truc, et je ne vois rien de méprisable à cela !


        • sls0 sls0 31 mai 2018 15:54

          @Clark Kent
          Lorsqu’est arrivé une énergie facile et pas chère (surtout le pétrole) ça a permis une surproduction qui cadrait bien avec le fordisme.

          Habituellement l’encadrement de haut niveau c’était le 1% les plus riches. Face à cette surproduction le 1% n’avait plus les effectifs suffisants, il a fallu ouvrir le savoir à une partie des 99% pour palier au manque d’effectifs coté 1%.
          Il a aussi fallu augmenter la connaissance de certains suite à des process plus pointus.
          Voilà la création de la classe moyenne telle que décrite par Alinéa.

          Il y a des revenus :
          1) Qui permettent de survivre.
          2) Qui permettent de vivre correctement.
          3) qui permettent de vivre correctement et d’en mettre de coté pour les générations suivantes, il y a augmentation de revenus inter générations.
          4) qui permettent de vivre sur les intérêts de son capital et de l’amplifier.

          Avant l’énergie facile il n’y avait que le 1 et le 4.
          Au début de l’énergie facile ou 30 glorieuses, le 1 est passé en 2, le trois faisait son apparition et le 4 un peu mouillé par la période collaborationniste était discret.
          Dans les années 70 il y en avait assez our 2, 3 et 4.
          Dans les années 80, il y en a un peu moins mais surtout le 4 se décomplexe et reprend du poil de la bête et commence à renoyauter la politique et a imposer le tout financier.

          De nos jours, on essai de replacer le 2 en 1, le 3 est appelé à disparaitre en partie suite à la fin de l’énergie facile et des ressources infinies cause de sa création.
          Ensuite retour à une recette qui a fait ses preuves depuis le néolitique : 1% de riches et 99% de pauvres.
          Le PIB mondial a fait un bon avec l’énergie pas chère, c’est parfaitement corrélé. Les pauvres du moins une partie dans l’hémisphère nord sont devenus moins pauvres et les riches ont accumulé un trésor de guerre énorme.
          Moins d’énergie retour à la case départ sauf que dans le trésor de guerre il y a les ressources alimentaires qui on fortement grossi.



        • Milka Milka 31 mai 2018 16:05

          @Clark Kent
          Fatras marxiste tenu par un ennemi de classe *


        • Milka Milka 31 mai 2018 16:06

          @sls0

          Ouh là !!! c’est du lourd là... on en tient un !

        • Séraphin Lampion Clark Kent 31 mai 2018 16:49

          @oncle archibald

          «  reconnaissez que ce sont « ces gens là » qui font que tous les autres peuvent vivre »

          ce sont surtout les ch’tis niakwés qui triment dans l’atelier mondial pour trois frnacs six sous et les travailleurs détachés qui vendent leur force de travail à un prix de misère pour que les petits rentiers et retraités comme vous puissent regarder la TNT en haute définition...

        • foufouille foufouille 31 mai 2018 17:23

          @Clark Kent

          pas vraiment vu que un tee shirt vaut 10c en chine, puis 1 à 2€ chez le grossiste et 10€ sur le marché.
          le travailleur détaché pourra prendre plusieurs mois de vacances chez lui.
          tous ces gens ne sont pas battus comme nous pour avoir des droits.


        • oncle archibald 31 mai 2018 17:51

          @Clark Kent :

          Vous parlez d’autre chose ! Les « ch’tis niakwés » ils font des chaussettes et des téléphones à la chaine pour les multinationales qui les exploitent, le boulanger du coin de ma rue il fait de ses mains un pain délicieux et il y a la queue devant sa boutique. Il vole à personne l’argent qu’il gagne et il se fait traiter de « petit bourgeois » par un connard auquel je réponds !


        • Djam Djam 1er juin 2018 13:16

          @Clark Kent

          Excellente analyse courte et claire Clark !
          J’ajouterai, si vous me le permettez, que c’est cette même bourgeoisie envieuse qui, en 89, a renverser l’ordre du pays pour s’accaparer les biens des aristos... il n’y a qu’une seule chose qu’elle n’a jamais pu s’accaparer c’est l’élégance, la culture authentique et la classe... on les repère aujourd’hui à leur comportement, comme disait ma grand-mère, de parvenu...

        • mmbbb 4 juin 2018 08:13

          @Clark Kent par defaut on pourrait dire de la classe moyenne , c ’est la classe diplomée salariee le plus souvent , certes ayant un salaire correct mais c ’est cette classe dite moyenne qui casque le plus . Son revenu fiscal de reference , ne permet pas d’avoir le droit a des aides sociales de toutes sortes mais en revanche elle paie beaucoup d impôt en ne pouvant pas optimiser fiscalement son revenu son patrimoine De surcroît le fisc veille comme un cerbère sur cette classe moyenne et le recoupement informatique ne laisse aucune latitude à un oubli de déclaration . C ’est cette classe qui paie en grande partie « la fameuse » solidarite chere a Chalot . 


        • mmbbb 4 juin 2018 08:39

          @oncle archibald assez d accord Ces révolutionnaires des universites qui veulent cette revolution de classe est assez derisoire Ces petits cons n ont jamais bosser la plupart d entre eux et il est vrai que le « système » educatif " formate a merveille les esprit. Par ailleurs jamais, ils ne se posent pas la question suivante : pourquoi il y a t il tant de chômage dans ce pays ? Ces affreux capitalistes comme vous le notifiez ne peuvent helas le plus souvent employer tant la fiscalité la reglementation est lourde Il est evident que les grands patrons preferent delocaliser c’est plus simple La je les approuve Chaque fois qu un patron reussi , il n a droit qu a l opprobre tandis que le footballeur sera idolatré Il est evident que le francais est envieux . et cela confine a la stupidite Comme le dit M GAVE si vous voulez monter une boîte , allez en Allemagne .. Ils devraient payer leur scolarite au cout reel , cela eviterait qu ils ânonnent des poncifs . Ce sont ces mechants capitalistes qui paient par leur impot et taxes diverses leurs etudes Qu ils commencent a respecter les lieux , lorsque j allais a BRON avec ma compagne, cette universite etait une porcherie .


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 mai 2018 15:04

          Le seul mot qui me permet de m’identifier à son article est le mot nez vrosée. Mais Alinéa n’a pas les mêmes références que moi. Je parlerais plutôt de semi-borderlines....Moi, je suis OLE OLE.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mai 2018 15:42

            Bonjour Alinéa, un petit coup de mou en cette fin de printemps ?

            Vous écrivez Vous êtes tellement convaincues que ces peuples-là ne rêvent que d’une chose : être comme vous.

            Mais tous les régimes autoritaires pour lesquels vous avez les yeux de l’amour ont leur bourgeoisie, d’ailleurs c’est elle qui soutient Assad, Poutine. Même la révolution bolivarienne ou l’Iran des mollah a sa bourgeoisie, comme autrefois l’URSS avec le Parti.

            « L’ordre bourgeois matérialiste et individualiste », que des générations de révolutionnaires tient pour mort depuis des siècles, est toujours là et bien là, beaucoup plus solide que toutes les utopies qui se sont effondrées les unes après les autres.

            Mais en fait, à part quelques exaltés (pas forcément très populaires), c’est le but, modeste, de tout un chacun que d’avoir une relative aisance matérielle, quelques biens à soi, etc...


            • Djam Djam 1er juin 2018 13:24

              @Olivier Perriet

              Olivier, réveillez-vous et prenez conscience que vous débitez exactement ce que les merdias et leur ligne officielle de propagande anonnent à jet continu : Assad, Poutine, hier Hussein et Khadafi etc... dictateur. Mort de rire comme disent les ados !
              On ne gouverne pas un peuple avec des slogans de bonne femme en manque de « care », de tolérance stratégique et de bienveillance mielleuse. On gouverne en chef spirituel et temporel et on a des c........ pour tenir un peuple trop habitué à chouiner dès qu’on leur demande un effort d’intelligence.
              Et comme disent encore les enfants, c’est celui qui le dit qui l’est ! Les véritables dictateurs de notre époque ne sont pas ceux que vous vous échinez à citer en imitant la doxa, mais les petits zélateurs cooptés pour faire président de « gouvernance » afin d’exécuter les diktats du Nouvel Ordre Mondial Privé via les multinationales qui se contrefoutent de ces petits loqueteux qui ne gouvernent plus mais managent des masses gélifiées.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er juin 2018 13:33

              @Djam

              Vous le faites exprès ou pas, de répondre à côté de la plaque ?

              Je réagissait au texte d’Alinéa sur la méchante bourgeoisie, et aux pays qu’elle regarde avec les yeux de l’amour, c’est tout.


            • Aristide Aristide 31 mai 2018 15:42

              Classe bâtarde, née du capitalisme, ...


              Ah ben voilà ce qui nous vaut ce réquisitoire digne d’un commissaire politique cambodgien de la belle période ...

              • Freefry Freefry 31 mai 2018 15:43

                Alinea ; Bien vu la plante en photo ! Mais la quantité planétaire nécessaire pour remédier à toutes ces folies que vous exposez s’annonce colossale. Une telle cueillette risquerait de mettre à néant toute trace de pied de griffon de notre surface terrestre.


                • sls0 sls0 31 mai 2018 15:56

                  Article lucide.


                  • Jean Roque Jean Roque 31 mai 2018 16:02

                    https://fr.sputniknews.com/international/201805311036607976-lobbying-soros-institutions-europennes/
                     
                    La porcherie goy personnelle de Soros, gogochonnets standardisés fouissant le purin consumériste et bavant en vain à la recherche de leur soupe pestilentielle Carrouf. Troupeauidale nuage de bobos besognat les rayons de l’auge jamais vide, galnd remplacés palots et libidineux mais agressif pour contenter leur sexe décérébré. Chiures shituese à se faire pêter les tympans, croûtons de pensée convenue tous les jours réchauffé au rayons de pute merdiatique. Gogochons pestilents caracolant après le dernier Iphone, à se faire aussi péter leur le cul sodomisé par l’oligarchie gland remplaciste.
                     
                    Soumis offrant hilares leur énorme fatuité pour faire de Boobaland une pissotière convenable pour Coudenhove Kalergi. Ajoutant tous qu’ils peuvent à la débandade du monde blanc, se comparant le thermomètre de la mondanité sans-frontièriste aplatventriste.
                     


                    • Montagnais Montagnais 31 mai 2018 16:43

                      @Jean Roque


                      .. belle prestance linguistique vous avez, mais le discours du Léon, fallait oser ! à pas tenir dans le metro au heures de pointe .. ou devant le commissariat du XVIe. Ou le siège des FI-FI

                      Attention à l’article 75 au cul .. et bien plus si opportunité

                      N’oubliez pas : « Migron est la punition de gogochon » la « France » « Insoumise » annonce 250 000 000 d’entrée ? ce serait vrai ? 

                      Hurrrra ! Hurrrra ! Huuuuuuuuurrrrra ! - comme on entend le 9 mai en Moscovie

                      Au delà des idées, Alinéa vient de nous livrer un prodigieux exercice de pensées et de lettres, bel oeuvre au Blanc .. Changez pas de main Alinéa

                      Dites .. Jean .. vous êtes la ré-incarnation de qui ici ? .. Ah ! ne dites pas, on sait déjà

                    • Julien30 Julien30 31 mai 2018 16:30

                      @Alinéa

                      « Classes moyennes, dieu que vous êtes connes, que vous êtes moyennes, médiocres (...) En réalité, vous êtes pitoyables, (...) En réalité vous êtes des morts-vivants, des névrosées, »

                      C’est bon vous avez craché toute votre bile ? Malheureux en effet que tous ces abrutis ne soient pas à votre niveau, vous qui votez Mélenchon, l’indéboulonnable profite.. pardon bienfaiteur de la république, êtes de toute évidence bien supérieur à toute cette vile populace, c’est déjà ça.


                      • Fergus Fergus 31 mai 2018 16:50

                        Bonjour,Alinea

                        Tout d’abord, content de ton retour.

                        Très bon texte sur la forme, à mes yeux nettement moins sur le fond. Et pour cause : il me semble caricatural tant il accumule les amalgames et les clichés. Les classes moyennes sont en effet tellement diverses qu’il est strictement impossible de les mettre dans le même panier. Et dans ces classes moyennes très diverses, les individus qui les composent sont eux-mêmes tellement différents les uns des autres que si certains d’entre eux se trouvaient face à face, ils se foutraient sur la gueule.

                        « Il est temps de mobiliser son courage, après avoir pris conscience que le monde, si nous n’en faisons pas la beauté, nous pouvons la préserver »

                        Et si, dans ces classes moyennes, la majorité trouvait son compte dans la société telle qu’elle est ? Je ne cesse de lire, sur ce site et sur d’autres, que nos compatriotes rejettent le monde dans lequel ils vivent. Or, j’ai bien du mal à croire cela : mon expérience des autres et les discussions avec mes voisins - tous appartiennent à ces classes moyennes - me conduisent plutôt à penser qu’à leurs yeux, tout ne va pas si mal, et cela va même plutôt bien.

                        En réalité, ce n’est pas vraiment sur les classes moyennes qu’il faut tirer, mais sur ces classes populaires qui subissent le plus durement les effets des régressions sociales et qui pourtant ne bougent pas, ou si peu que c’en est démoralisant. Le jour où les plus modestes prendront conscience de leur force et descendront en masse dans la rue, les gouvernants trembleront dans leurs braies, et nul doute qu’une partie des classes moyennes leur emboîtera le pas. Mais ce n’est évidemment pas pour demain, entre les individus des classes moyennes qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels, et les pauvres qui, au lieu de diriger leur colère contre le pouvoir, jalousent ceux qui sont à peine moins pauvres qu’eux !


                        • pemile pemile 31 mai 2018 16:58

                          @Fergus « En réalité, ce n’est pas vraiment sur les classes moyennes qu’il faut tirer, mais sur ces classes populaires qui subissent le plus durement les effets des régressions sociales et qui pourtant ne bougent pas, ou si peu que c’en est démoralisant »

                          Cela tient plus des causes et conséquences de l’inhibition de l’action (H. Laborit), s’il fallait tirer sur une « classe », choisissons plutôt la moins nombreuse, les fameux 1% ?


                        • enebre enebre 31 mai 2018 17:44
                           @pemile

                          Je suis bien de votre avis.On peut faire que le constat social de la division qui empêche les uns et les autres de faire évoluer notre société.

                          On se tire dans les pattes, à la première occasion, peut-être que c’est voulu par ces fameux 1%, mais il y quand même des gens assez intelligent qui devraient faire l’effort de ne pas tomber dans le panneau.Je penses que les commentaires pourraient être tournés avec un esprit plus fédérateur.Des différences de classes, il y en aura toujours, il doit bien y avoir quelque chose pour nous unir et reformer un esprit collaboratif, constructif, avec des valeurs humaines, et tout et tout.

                          À ce jour sur aucun site il n’y a ce genre de débat, on ne voit que de la haine de l’autre et je ne parle pas des immigrés, c’est entre nous que ça ne fonctionne pas, c’est le premier point à résoudre.Les 1% profitent allègrement de ce clivage social, pour nous recadrer de plus en plus vers ce qu’ils désirent comme société.

                          C’est par cette division que nous ne sommes plus en mesure de changer quoi que ce soi.On ne réagit plus, comme les bêtes dans les élevages intensifs, on ne sait plus ce qu’est la vraie vie, on attend...Quoi ? personne ne le sait.

                        • Fergus Fergus 31 mai 2018 17:45

                          Bonjour, pemile

                          Cette inhibition des classes populaires est le meilleur cadeau qui puisse être fait aux classes dirigeantes.

                          Oui, c’est évidemment sur les 1 % qu’« il faut tirer », mais vous l’avez compris je positionnais mon commentaire relativement au contenu de l’article qui « cible » les classes moyennes.


                        • Aristide Aristide 31 mai 2018 17:54

                          @Fergus


                          Très bon texte sur la forme, à mes yeux nettement moins sur le fond.

                          La litote n’a aucun secret pour vous.

                          Et pourtant, un texte haineux avec un tombereau d’injures envers une grande partie de la population qui sort la tête de l’eau dans un système qui est de plus en plus dur. Voilà comment sont mis au pilori des millions de personnes au seul prétexte que leurs efforts, leur travail, leurs compétences sont tourné vers la recherche du bien-être.



                        • alinea alinea 31 mai 2018 18:15

                          @Fergus

                          Bonjour Fergus,
                          Tu dis la même chose que moi mais tu critiques le fond ; déjà je ne comprends pas.
                          Les classes moyennes semblent diverses parce que c’est un agglomérat d’individus ; la petite citation de Benasayag résume cela.
                          En plus, dans mes méchancetés gratuites, je mélange les attributs des supérieurs, des moyens et des inférieures.
                          Et pour répondre dans le même rectangle au commentaire au dessus : j’en suis issue, je sais de quoi je parle ; autour de moi, que de ça, mais mes amis s’en sont sortis !!
                          Je tire sur les classes moyennes parce qu’elle sont majoritaires en ce pays, et responsables de la politique qui y est menée, même si elles critiquent, elles votent pour que ça continue.
                          Je crois que même au dessus, personne ne peut rien redire à ce constat.
                          Les classes populaires se terrent ou votent FN, elles ne sont donc pas directement responsables de l’état présent. On peut leur reprocher de ne pas se soulever pour nous sortir du bourbier mais pas de le soutenir ni le pérenniser. Elles n’ont aucun pouvoir entre leurs mains si ce n’est se faire hara kiri par des grèves illimitées ; les classes moyennes sont les courroies de transmission du pouvoir, ce sont donc elles qui ont le pouvoir.
                          À vue de nez, je ne mets pas les artisans ni les commerçants ni les agriculteurs dans les classes moyennes même si certains revenus y sont largement supérieurs.
                          Le secteur tertiaire n’est pas forcément exactement synonyme des classes moyennes, mais en tous cas, il les habitent complétement.
                          Elles ne créent rien, je l’ai dit, ne produisent aucune richesse, sont juste là pour que « ça fonctionne » ; tous les fonctionnaires, bien sûr, mais la médecine, la Justice, la Culture,etc. et ça fait du monde tout ça !!

                        • alinea alinea 31 mai 2018 18:22

                          @Aristide

                          Ah ! vous en êtes Aristide ! j’aurais dû m’en douter ; mais vous faites une grave confusion : il y a les gens qui composent cette classe, et je vous mets au défi de démentir le constat que j’en fais, ces gens qui, et je l’ai dit, mettent tous leurs efforts pour faire perdurer l’illusion de leur protection. Certes ils font des efforts, surtout aujourd’hui où on leur casse la baraque, et la question que l’on peut se poser, c’est pourquoi le gouvernement se tire une balle dans le pied !
                          J’ai la réponse, mais c’est trop long pour aujourd’hui.

                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 18:36

                          @Fergus

                          qu’il faut tirer, mais sur ces classes populaires qui subissent le plus durement les effets des régressions sociales et qui pourtant ne bougent pas, ou si peu que c’en est démoralisant.

                          Les trahisons finissent par se payer un jour... La Gauche Terra Nova les a abandonnés pour soutenir l’Europe des banksters, les migrants, les femmes, les minorités et les homos, et vous voudriez qu’ils vous soutiennent et descendent dans rue ??

                          Ils ne sont pas masos, soit ils ne votent plus, soit ils votent FN, brillant résultat !

                        • Gollum Gollum 31 mai 2018 18:38

                          @Aristide


                          Voilà comment sont mis au pilori des millions de personnes au seul prétexte que leurs efforts, leur travail, leurs compétences sont tourné vers la recherche du bien-être.


                          Ben justement... C’est peut-être ça le vrai fond du problème non ?

                          Perso quelqu’un qui me dit mon but dans la vie c’est la recherche du bien être je tourne les talons aussitôt et le laisse en plan...

                        • Aristide Aristide 31 mai 2018 18:47

                          @Fergus


                          Qui parle de but dans la vie, c’est une condition nécessaire. Serait-ce donc que cela soit incompatible avec l’empathie, la solidarité, la fraternité, le désintéressement, ... et même l’engagement politqiue.

                          Faut-il donc ne pas être en état de bien être pour s’engager, ... 







                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 18:55
                          @Gollum

                          Attendez que les réformes imposées par Bruxelles soient entièrement appliquées par Macron, et vous aurez tout le loisir de vivre SDF dans un carton !

                          La Gauche radicale en France joue le même rôle que la Gauche radicale en Grèce : « Sauver l’ Europe ! »

                        • Aristide Aristide 31 mai 2018 19:13

                          @alinea


                          Ah ! vous en êtes Aristide ! j’aurais dû m’en douter ...

                          Madame Irma fait des émules. 

                          je vous mets au défi de démentir le constat que j’en fais,

                          Votre constat est aussi injuste que votre description outrancière de la mentalité de cette classe qui n’en serait pas une.

                        • Freefry Freefry 31 mai 2018 19:36

                          @pemile ; [s’il fallait tirer] / Ambigüe cette phrase. [choisissons plutôt la moins nombreuse, les fameux 1%] / Ce qui représente 670 000 Personnes niveau national. et 70 000 000 niveau terrestre.


                        • enebre enebre 31 mai 2018 20:26
                          @alinea
                          Peut-être que votre vision représente ainsi la classe moyenne, mais votre prisme n’est pas bien adapté, malgré la description que vous en faites et qui pourrait être validée par la majorité, ce n’est pas la majorité qui signe pas la réalité pour autant.

                          Selon moi, la classe moyenne seront les grands perdants des événements futures. Ils vont perdre tout ce pour lequel ils se sont données corps et âme durant toute leur vie, on n’a pas à juger, ils y ont cru et c’est tout.

                          L’élite n’a plus besoin d’eux, ils vont à terme, tout automatiser et auront seulement besoin de maintenance et ce avec très peu de gens, d’où une formidable crise sur les salaires, si encore ils décident de payer quelque chose, car ce seront peut-être des travaux forcés en punition à la rébellion.

                          Le pire encore à venir pour eux, c’est que l’élite a dans ses objectifs de faire main basse sur le patrimoine dormant de la classe moyenne.

                          les polices et les armées sont en cours de formations pour la répression envers les populations.

                          La solidarité, du moins la non-agression entre les différentes classes sociales qui composent le peuple, ne doit pas trop attendre à se rétablir, et si l’on ne fait rien, ça ne se fera pas tout seul et nous aurons tous grandement besoin de cette cohésion sociale.

                          Les sites et blogs offrant la possibilité des commentaires sont aujourd’hui pour nous, ce qu’étaient les pamphlets du passé, si nous voulons faire passer un message au monde, ce n’est pas en nous critiquant de cette façon qu’on pourrait arranger les choses.

                          On doit voir plus loin que ça, et être volontairement plus constructif avec un but, ce ne sera pas facile et ça prendra du temps, mais nous devons nous y préparer. C’est possible non ?


                        • alinea alinea 31 mai 2018 21:56

                          @enebre

                          C’est exactement ce que j’écris : elles vont mourir avec la capitalisme ; c’est bien pourquoi je me permets de dire ( et d’espérer un peu) qu’elles cessent de servir, et qu’elles se libèrent.
                          mais les grandes perdantes, c’est beaucoup dire ; vu l’état du monde que ces belles âmes ont laissé, c’est tout le monde animal qui trinque, et le végétal aussi.
                          Perdre une espèce, pour cette espèce, c’est pire que perdre son pognon, quand même. Et pour l’harmonie du monde, perdre une espèce est plus grave que perdre une classe sociale parfaitement artificielle.( toutes les classes sociales sont artificielles)

                        • oncle archibald 1er juin 2018 14:53

                          @alinea : « toutes les classes sociales sont artificielles » .....


                          J’approuve a deux mains ..... ce qui est nécessaire c’est d’avoir le minimum acceptable de revenus et de confort pour vivre « correctement » ... j’en parle en connaissance de cause, plusieurs périodes de ma vie ayant été très « border Line » en matière de relations avec mon banquier .... Pourtant je ne me suis jamais senti « marginal », seulement « en difficultés ». Bien sûr j’ai eu à subir le regard de ceux qui ne savent que compter, mais orgueil suprême, je me suis toujours senti bien au dessus de ce tas de cons. Une classe sociale c’est quoi ? Des gens qui ont les mêmes intérêts ? Un syndicat suffit pour cela. 

                        • cathy cathy 31 mai 2018 17:05

                          Comme on dit, trop gentil, trop con. C’est vrai que nous le sommes, mais pour vous une possibilité d’une vie sortie des clous, qui ne va pas durer, quand nous ne serons plus là. 


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 mai 2018 17:20

                            hier c’étaient : "les couilles, aujourd’hui : les connes et demain les pines,.... ? Les miennes grossissent sur mon Pin de l’himalay.


                            • oncle archibald 31 mai 2018 17:56

                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              Oui demain c’est le concours les pines ! Les cons vont adorer !


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mai 2018 17:57

                              Bonsoir Alinea .Tu es revenue avec plein de niaque et c’est bien. Comme toujours chez toi c’est bien écrit.


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 18:26
                                C’est sûrement la faute du peuple, changeons de peuple !
                                Alinea brosse sans doute le portrait des cadres, mais pas de l’ensemble de cette population. Alinea, c’est cette Gauche qui est en train de mesurer que les Français ne veulent plus de la Gauche, pas plus qu’ils ne veulent du PS ou de la Droite.

                                Ils n’ont pas voulu de Macron non plus, mais celui-ci a été imposé par les médias.
                                En somme, « le dégagisme » s’étend, comme un peu partout en Europe.
                                Avec la différence d’autres pays, les Français ne veulent pas du FN non plus...

                                Car les Français ne font plus confiance aux Partis politiques.
                                Les attaques se multiplient contre toute la population, mais les Français n’ont plus confiance dans les syndicats, encore moins confiance dans les Partis politiques, et encore bien moins confiance dans la Gauche, qui leur a vendu l’Europe des banksters avec la promesse depuis 40 ans, d’une Europe sociale à la St Glinglin...

                                La grande absente des discours de la Gauche, c’est l’ Union européenne. 
                                Quand on se trompe à ce point de cible, cela s’appelle « un déni de réalité ». Car, manque de bol, les Français mécontents sont de plus en plus nombreux à comprendre que le problème ne vient pas du bourricot qui préside, mais de l’Union européenne et de l’ euro.
                                Mes condoléances.

                                • foufouille foufouille 31 mai 2018 18:38

                                  @Fifi Brind_acier

                                  les électeurs fraçais ne veulent de ton UPR à 99.3% .................


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 18:42

                                  @foufouille

                                  Normal, les Français ne connaissent pas l’ UPR !
                                  Par contre, ils connaissent très bien le FN et n’en veulent pas depuis 40 ans.

                                • alinea alinea 31 mai 2018 18:54

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Mélenchon n’arrête pas de parler de l’UE ! et de ses foutus traités, vous êtes tellement la tête dans le guidon que vous ne comprenez pas qu’il faut réveiller les gens sur leurs propres problèmes, qui ont solution, avant de donner « une » solution ; qui n’en sera pas une si les gens ne se sont pas réveiller sur leurs propres problèmes !
                                  Puisque chacun vit ses problèmes en solo, la première chose à faire est de réveiller le Commun ; personne n’a à croire encore en la personne fortuite qui lui apportera tout cuit le bonheur demain.


                                • Aristide Aristide 31 mai 2018 19:02

                                  @Fifi Brind_acier


                                  Alinea brosse sans doute le portrait des cadres, mais pas de l’ensemble de cette population.

                                  A chacun le choix de sa cible, voilà donc que les cadres seraient la simple copie de ces salopards que décrit Alinea ...

                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 19:08

                                  @alinea

                                  Les réveiller pour qu’ils fassent quoi ?
                                  Qu’ils vous suivent en se trompant de cible ?
                                  Qu’ils fassent 20 000 manifestations comme les Grecs, en pure perte ?

                                  Prôner « une Europe sociale », à part la Gauche européenne, plus personne n’y croit ! Vous êtes en train de vous en rendre compte douloureusement.



                                • foufouille foufouille 31 mai 2018 19:17

                                  @Fifi Brind_acier

                                  20% est toujours mieux que 0.7% ................


                                • Hecetuye howahkan 31 mai 2018 19:29

                                  @foufouille



                                  salut

                                  sauf si tu parles du pourcentage de morts cérébraux ..

                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 19:30
                                  @Aristide
                                  Les salopards, je les vois plutôt dans les Partis politiques qui ont trahi et vendu la France et les Français à l’ Europe des banksters.... Vous les trouverez dans la liste des Députés et Sénateurs ont voté le Traité de Lisbonne à Versailles en 2008. 
                                  Les Français ne sont pas si cons que vous croyez, ils leur ont mis un grand coup de pied au cul l’an dernier.





                                • Aristide Aristide 31 mai 2018 19:43

                                  @Fifi Brind_acier


                                  Les Français ne sont pas si cons que vous croyez, ils leur ont mis un grand coup de pied au cul l’an dernier. 

                                  Vous ne trouverez pas un seul message où je parle des Français en général et en les affublant de telle tares, vous confondez.

                                  Pour ce qui est du coup de pied au cul, je ne suis pas spécialiste du sujet mais je sais que pour ce qui concerne votre gourou, il est à l’abri, ignoré et passé aux oubliettes. 



                                • Gollum Gollum 31 mai 2018 18:35

                                  Salut Alinéa. Moi j’ai bien aimé. La forme, vous écrivez bien, mais aussi le fond, j’ai reconnu certaines personnes que j’ai fréquenté et que je ne fréquente plus..


                                  J’en sors d’ailleurs de la classe moyenne. smiley Mais je n’en ai pas la mentalité. Enfin telle qu’elle est assez bien décrite dans le texte...

                                  • Aristide Aristide 31 mai 2018 18:53

                                    @Gollum


                                    J’en sors d’ailleurs de la classe moyenne. Mais je n’en ai pas la mentalité 

                                    Quelle lucidité ... Et pis les compliments, si on attend qu’on nous les fasse ...

                                  • alinea alinea 31 mai 2018 18:58

                                    @Gollum

                                    salut Gollum,
                                    si on en sort c’est sans doute parce que cette mentalité ne nous allait pas, mais pas du tout !
                                    Du reste je n’aime pas les moyennes de quoique ce soit, comme à l’école par exemple ! 20 en philo et 0 en math, ça fait la moyenne ! va comprendre.

                                  • Aristide Aristide 31 mai 2018 19:05

                                    @alinea

                                    Si on peut entendre votre méfiance sur le terme de moyenne mathématqiue, attribuer à une population entière une mentalité moyenne telle que vous la décrivait malgré la grande diversité de sa composition me semble paradoxal.

                                    Quel est donc cette mentalité moyenne de la classe moyenne dont vous n’ignorez rien ?

                                  • Gollum Gollum 31 mai 2018 19:07

                                    @Aristide


                                    J’adore votre avatar...

                                  • Gollum Gollum 31 mai 2018 19:09

                                    @alinea

                                    20 en philo et 0 en math, ça fait la moyenne ! va comprendre.

                                     smiley


                                    C’est pas pour rien ni par hasard si notre époque abuse des statistiques.. smiley Et leur font dire d’ailleurs des choses pas forcément pertinentes..

                                  • alinea alinea 31 mai 2018 19:14

                                    @Aristide

                                    Ce n’est pas moi qui ai nommé cette classe « moyenne » ; on connaît à peu près ses contours et ses caractéristiques, non ?
                                    je lui reproche d’être instruite mais de ne rien créer à partir de cette instruction.
                                    Du reste, je ne parle pas que des cadres, loin de là. enfin, il y a cadres (A) et cadre (C) !!!!
                                    mais toutes les professions libérales aussi dont je conspue l’égoïsme légendaitre.

                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 mai 2018 19:47

                                    @alinea

                                    je conspue l’égoïsme légendaitre.

                                    Non, non, vous croyez surtout que la pauvreté généralisée jettera les Français dans les bras de la France Insoumise, et vous conspuez ceux qui ne vivent pas encore sous les ponts !

                                    La Gauche n’a pas été faite pour niveler par le bas, mais pour protéger les acquis et en acquérir d’autres. Sauf que depuis 40 ans, la Gauche européenne n’a rien acquis du tout, et en voulant rester dans l’ UE, est incapable de protéger les acquis antérieurs. « Le néocolonialisme de la Gauche européenne »

                                    Vous devriez vous féliciter qu’il y ait encore des Français qui vivent normalement, et souhaiter que tous les Français habitent dans des logements confortables, prennent des vacances et ne pas voir la fin du mois le 15 !

                                    Mais je connais bien le refrain : « Il faut que les gens aient faim pour faire la révolution ». Sauf que quand ils ont faim, ils ne se tournent plus vers la Gauche, c’est couillon, hein ?


                                  • Aristide Aristide 31 mai 2018 19:54

                                    @alinea

                                    on connaît à peu près ses contours et ses caractéristiques, non ? 

                                    Ah bon, qui est donc ce « on ». Encore que ce ne soit pas cela que je conteste le plus, mais cette mentalité moyenne dont vous affublez une catégorie sociale aussi diverse. Mentalité exécrable, incapable d’engagement, de solidarité, ...pire vous parlez d’un égoïsme légendaire pour toutes les professions libérales. 

                                    C’est vrai que légendaire est le bon mot. En gros sortir des poncifs éculés et les présenter pour des vérités scientifiques, démontrées, ... En conséquence les blâmer pour une mentalité moyenne que vous leur prêtez et qui n’existe que dans votre esprit.

                                    Pour finir, juste un mot, quelles sont donc vos « créations » ? Vous n’hésitez pas à désigner la totale absence chez cette classe honnie.



                                  • alinea alinea 31 mai 2018 20:48

                                    @Fifi Brind_acier
                                    Je n’ai rien à faire de la FI quand j’écris ce genre de chose ! la FI c’est mon côté pragmatique, je m’adapte ; et je n’ai jamais parlé de votre refrain.


                                  • alinea alinea 31 mai 2018 22:03

                                    @Aristide

                                    « on », c’est « nous ».
                                    la catégorie sociale est diverse exactement comme je le dis : faite d’individus, isolés. Mais la classe est particulièrement homogène.
                                    Je crée ma vie, et c’est tout ce que chacun a à faire. La création artistique est tout autre chose qui n’a rien à voir avec le sujet.
                                    Créer sa vie, c’est être libre, ni plus intelligent, ni meilleur en quoique ce soit, mais ce qui est sûr c’est que cette liberté interdit toute connivence avec le pouvoir mortifère.

                                  • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 22:57

                                    @Fifi Brind_acier
                                    ... des Français qui vivent normalement, et souhaiter que tous les Français habitent dans des logements confortables, prennent des vacances et ne pas voir la fin du mois le 15 !..

                                    C’ est le minimum syndical, mais je ne crois pas qu’ on atteigne le bonheur en vivant dans une cage dorée, surtout en ville et dans le contexte du monde politique actuel.
                                    Il est vrai que vs parlez que de « normalité ».
                                    Au fait bravo pour la manif, on vs avez bien dit qu’ il fallait descendre dans la rue même si ça ne sert à rien apparemment  ! (lien social).


                                  • Ruut Ruut 31 mai 2018 18:55

                                    Que de banalités, merci d’avoir décrite votre vie.

                                    Bonne journée :)


                                    • alinea alinea 31 mai 2018 18:59

                                      @Ruut
                                      merci d’avoir décrit votre vide.


                                    • Montagnais Montagnais 31 mai 2018 20:11

                                      @alinea

                                      Vous mettez pas colère ! Alinéa .. Ruuut est un humoriste .. Heureusement qu’on en a sur Agora

                                    • alinea alinea 31 mai 2018 20:50

                                      @Montagnais
                                      C’était juste une manière humoriste de lui corriger sa faute ! mais j’ai vu trop tard que vide était masculin !!


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 2018 19:03

                                      L’article étant écrit par une femme, il est nécessairement « bon », sinon gare aux représailles...

                                      Surtout si en plus il est entièrement charpenté par insultes, il est doublement « bon ».

                                      En un sens, sur Agoravox, on a les auteures qu’on mérite.
                                      Le tout est de voir si c’est du même « on » qu’il s’agit dans la même phrase.
                                      Ou que le public doit subir les auteures que l’opaque et secrète direction mérite.

                                      • velosolex velosolex 31 mai 2018 19:12

                                        Bonjour. J’ai jamais trop aimé les tiroirs. A peine a t’on mis quelqu’un dedans qu’il en sort, ou dieu sait comment se retrouve ailleurs ; Je fais le même constat pour mes chaussettes, et mes affaires en général. 

                                        Les tiroirs rassurent. Ils nous donnent l’impression de dominer, après avoir sérié les choses, comme les pots de confitures, avec étiquettes. . J’ai fait des confitures de fleurs de pissenlit au printemps. Il faut une patience d’ange. Pensez : Ecueiller puis écosser 365 fleurs de pissenlits, pétale après pétale....est ce un loisir de classe moyenne, de bobo, d’idiot de village ?..Cela me vient de très loin, bien avant que Brétecher dessine « les frustrés », et que Perec écrive « les choses »..Des livres qui nous parlaient avec ironie de cette classe moyenne où personne ne voulait se reconnaître en y voyant cependant son voisin..... 
                                        « Mais comment peut on être persan ?...Disait Montesquieu..... Perec était il de la classe moyenne ?...Et Hugo ? Royaliste, puis républicaine sur le tard. Il faisait tourner les tables, les femmes, et les esprits
                                        Jean Valjean, sorti du bagne, éprouvé, rejeté, était certain que l’évêque de Digne était un connard, »de la classe moyenne" , voir bien pire, disons , un grand bourgeois, un beau salaud donc, comme on dirait maintenant, avec ce mépris de celui qui se donne le droit de juger, car se situant ailleurs, dans ce qui serait l’authenticité. Molière n’est pas loin....
                                         Jean Valjean s’est aperçu qu’il s’était trompé, et que les braves gens, s’ils ne courent pas les rues, se rencontrent, sous tant de déguisements, et même ceux qui nous rebutent. 
                                        Il faut faire l’éloge du déguisement, de la subtilisation, de l’évanescence, de la robe qui tombe et dévoile l’esprit
                                        Méfiez vous des tiroirs encaustiqués qui vous plaisent au premier regard, et des œillades, et des belles déclarations la main sur le cœur ! 
                                        C’est dans le malheur qu’on prend conscience des justes, et des fats. Alors notre jeu des cartes d’hier ne vaut plus grand chose, et toutes nos collections nous semblent vaines. 
                                        Classe moyenne ou pas, as de pique, dame de cœur, vrai ou faux, vous serez jugé en valeur au poids de votre âme, et surtout de vos actions, comme disaient les anciens. 

                                        • alinea alinea 31 mai 2018 19:18

                                          @velosolex
                                          Il n’y a aucun tiroir mais une réalité politique ; je me place de ce point de vue, et pas du point de vue personnel, celui des individus si chers à cette classe justement.


                                        • velosolex velosolex 31 mai 2018 20:51

                                          @alinea
                                          . Classe moyenne ne veut plus rien dire. Les gens qui s’en revendiquent appartiennent en fait à la bourgeoisie, qui ne veut pas reconnaître qu’ils sont vernis. 

                                          Et aussi à une énorme frange de la population, totalement insécurisée, qui ne veulent pas se reconnaître autre que dans ce miroir flatteur. 
                                          Question de fierté...Comme celle qui pousse certains SDF à vouloir garder la pose, à vouloir rester « normal », « invisible », presque « moyen » ...Le mensonge plutot que la rejet, la honte, même à ses propres yeux. 
                                          Si l’on questionne donc les gens, la plupart se situeront donc dans ce no man’s land, qu’est devenu ce mythe trompeur, la fameuse classe moyenne. Dans les faits, elle a en grande partie disparue, et ne correspond pas du tout à ce qu’elle signifiait il y a trente ou 40 ans, des gens ayant à peu près les mêmes valeurs, et la même fortune. Le paysage est devenu brouillon, prêt à toutes les récupérations, à tous les simulacres. Nous sommes dans la société du mensonge et du spectacle, cher à Debord. Mais le film est insipide. Merdique. Ca s’appelle « la classe moyenne ». Moi j’y crois pas une seconde. 

                                        • enebre enebre 31 mai 2018 19:24
                                          Le texte d’Alinéa, C’est du beau travail, mais ce n’est pas correcte.

                                          Il n’y a pas vraiment de coupable parmi le peuple, ceux du dessous qui ne peuvent plus travailler, reçoivent de quoi boire, ce droguer, et de quoi acheter une télé, un smartphone et un canapé pour s’y vautrer, ils ne sont plus capable de penser à la complexité du monde.

                                          La classe moyenne écoute les infos vers 7 ou 6 heures du matin et partent travailler et quand ils rentrent chez eux, il n’y a que les infos du vingt heure. Peut-être suivi d’un petit film et dodo. Ils n’ont pas le temps de penser et souvent son lessivés par le stress toujours croissant du labeur.

                                          Qui reste t-il, les érudits apparemment, ceux qui ont reçu l’éloge d’écrire sans faute et de pouvoir construire de belles phrases, pourtant ce sont-eux qui passent leur temps à mettre de l’huile sur le feu, à se gargariser de leurs belles lettres, à jouer a être d’une autre classe, hors concours sans doute, qui rêvent de politique, et d’étalage de ce qu’ils on apprit, mais rarement exposent des idées car ils n’en ont pas et sans n’en ont jamais eu.

                                          Ils citent l’un ou l’autre illustre personnage, comme s’ils pouvaient s’imbiber de cette splendeur qui n’est pas la leur.

                                          Ce qui leur manque le plus c’est l’humilité et l’altruisme, car alors ils pourraient peut-être apporter quelque chose au Monde, car oui, ils ont les outils ad-hoc, comme on dit, mais ces gens là n’existes plus, avalé par l’orgueil de leur égo, ils sont comme ces artistes peintres qui aujourd’hui font des tâches et disent que c’est de l’art, ou encore ces musiciens qui font du vacarme et disent que c’est de l’art.

                                          Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond.

                                          Même ces gens qui arrivent en Europe pour se sauver de la guerre ou de la famine, lorsqu’ils posent le pied en Europe, ils sont comme contaminés par cette maladie, qui rend les gens destructeurs de tout, une maladie qui rend les gens fous.

                                          Attention ! Nous sommes fous et c’est contagieux.
                                          Voilà ce qu’il faudrait placarder à tous les points d’accès de l’Europe.




                                          • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 20:18

                                            @enebre salut, 

                                            2 très bons posts, à la limite de faire un article, car tu poses la question qu’ on doit se poser maintenant : l’ orgueil et l’ Ego comme responsables de impossibilité récurrente à s’ entendre.

                                          • enebre enebre 31 mai 2018 20:52
                                            Yanleroc merci pour ta note, j’apprécie beaucoup.

                                            Tu as raison, je pourrais en faire le sujet d’un article, ça serait peut-être bien accepté, vu que les événements sont maintenant plus en adéquations pour ouvrir le débat social.

                                            Puis-je utilisé ton titre ? :
                                            [L’ orgueil et l’ Ego comme responsables de impossibilité récurrente à s’ entendre.]
                                            et te citer pour ta proposition et citer également cet article en référence à l’initiation du sujet.
                                            Alinéa seriez-vous d’accord ?

                                          • alinea alinea 31 mai 2018 20:56

                                            @Yanleroc

                                            l’ego peut-être, mais pas l’orgueil, il faut particulièrement en être dépourvu pour se soumettre aux desiderata des puissants.
                                            Avoir le sens du Commun, c’est l’important, l’essentiel, que la consommation, l’avidité pour certains, a détruit.
                                            Mais celui qui l’a encore en lui n’est pas forcément mère Thérésa ! au contraire, avoir le sens du Commun, c’est être dans un plan horizontal des relations. C’est rare, hélas ; à voir tous ceux qui me prennent pour une hautaine arrogante, on comprend bien que rien n’est compris.

                                          • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 21:26

                                            @enebre, go  smiley


                                          • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 22:14

                                            @alinea, hautaine, arrogante, je ne pense pas, 

                                            juste une écorchée qui n’ entend pas se laisser marcher sur les pieds ?..
                                            Il serait illusoire de croire que ce que vs appelez ici la classe moyenne est la seule responsable de la situation, je crois que nous sommes tous concernés, surtout nos dirigeants bien sûr mais vs le savez..
                                            Anarchiste, écolo, bouddhiste, de gauche..ou est le problème ?

                                          • alinea alinea 31 mai 2018 23:39

                                            @Yanleroc

                                            Je suis loin d’avoir dit qu’elle était la seule responsable ; je parle d’elle, c’est tout.
                                            mais c’est vrai que je n’aime guère les complices « innocents », d’autant qu’ils se la pètent.
                                            mais je n’aime guère non plus les actifs nuisibles, va sans dire !

                                          • tugehela@ethersportz.info 31 mai 2018 20:04
                                            les predicats
                                            - moins tu as d argent et plus une perte aussi petite soit-elle est impactante
                                            - les classes moyennes semblent devenir de moins en moins moyenne et donc ont peur
                                            - la peur fait que l on jette la faute sur le plus faible
                                            - donc ils se defendent avant tout des pauvres et donc des pays pauvres
                                            - mon comportement au vu des 8 milliards ne peut me sauver, je suis un lambda
                                            - reste a courtiser les riches pour les miettes, c est l attitude la plus raisonnable et efficace, au moins a l echelle de l individu
                                            - aujourd hui notre monde interagit comme jamais, donc l individu ne compte plus sauf ceux qui croient decider pour les autres, mais en fait ils decident de leur propre perte, c est deja un pouvoir que les pauvres n ont pas, ma foi ...

                                             c est une spirale, il suffit d arreter d avoir peur, et commencer a raisonner, pas en tant que individu mais en tant que societe ? ou a l echelle de la planete ?
                                            A la condition que tous le fassent, alors c est perdu d avance, n importe quel individu doue d un peu d intelligence comprend et applique


                                            • tugehela@ethersportz.info 31 mai 2018 20:13
                                              la solution = le yogi (approche indouiste) = sacrifice (approche Christique)
                                              ce faire du mal pour le bien ou s’ abstraire, j ai tjrs eu une propension pour l abstraction


                                            • tugehela@ethersportz.info 1er juin 2018 06:29

                                              @tugehela@ethersportz.info
                                              hindouiste obviously


                                            • Attilax Attilax 31 mai 2018 20:06
                                              La classe moyenne est extrêmement diverse et la juger en bloc comme vous le faites revient à dire : « gens, vous êtes tous des cons ! »
                                              Ben oui on est con ! Vous découvrez ça aujourd’hui ? Évidemment, une masse indistincte intelligente, j’en connais pas. Mais même très con, je persiste à croire en elle... En nous !

                                              • alinea alinea 31 mai 2018 23:57

                                                @Attilax

                                                j’ai du mal à comprendre qu’on ne me comprenne pas.
                                                je ne dis pas que tout le monde est con, je dis que la fonction de cette classe dans le système capitaliste est de servir le pouvoir, gober toutes les mouches qu’on lui lance, et qu’elle remplit bien son rôle.
                                                je ne crois pas du tout en elle, j’espère l’évènement qui la fera dessiller. parce que sa caractéristique, aussi, c’est d’être sûre d’avoir raison : la remise en question n’est pas son fort, et ça, je peux le dire pour la grande majorité de ses membres.


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er juin 2018 08:42
                                                @alinea
                                                Il n’y a que la classe moyenne qui consomme et qui avale des couleuvres ??
                                                Vous gobez bien, comme l’Extrême- droite, qu’il est possible de changer les Traités, alors que vous sous estimez les armes dont disposent les Institutions européennes !!

                                                Pourtant les exemples se multiplient :
                                                - En Grèce, la BCE a fermé le robinet financier, Tsipras a capitulé.

                                                - En Autriche, élue avec la promesse d’un référendum sur la sortie de l’ UE, l’Extrême-droite a capitulé pour participer au gouvernement.

                                                - En Italie, plus question d’annuler une partie de la dette, ni de sortie de l’euro, ils ont capitulé pour participer au nouveau gouvernement.

                                                Quel aveu ! Les taux d’intérêts, c’est l’autre arme de l’ UE.
                                                L’Italie est endettée jusqu’aux yeux, le nouveau gouvernement veut emprunter 100 ou 150 milliards, (comme Mélenchon) on va voir à quel taux ?





                                              • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 20:22

                                                J’ ail l’ impression que vous décrivez plus « l’ Esprit petit-bourgeois » qui touche toutes les couches de la société que les classes moyennes ! Bon retour.


                                                • alinea alinea 31 mai 2018 20:39

                                                  @Yanleroc
                                                  la classe moyenne est toute pétrie de l’esprit petit-bourgeois ; quand j’étais jeune, c’était synonyme.


                                                • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 21:43

                                                  @alinea, plus maintenant ! l’ Esprit petit-bourgeois, c’ est la frilosité et la lâcheté, l’ abandon facile et la méconnaissance ! Le prolétariat n’ en est pas exempté. 


                                                • Xenozoid 31 mai 2018 22:03

                                                  @Yanleroc
                                                  la démocratie a pour principe d’elever le prolétaire au niveaux de betise du bourgeois


                                                • symbiosis symbiosis 31 mai 2018 20:30

                                                  T’inquiète pas Alinéa, Macron et ses potes se chargent de les dissoudre, ces fameuses classes moyennes.
                                                  In ne restera plus que les gras mouillards obèses et illettrés remplis de biérasse à coupe-rosée tatoués jusqu’aux oreilles et la ploutocratie.
                                                  Non, je plaisante !


                                                  • alinea alinea 31 mai 2018 22:39

                                                    @symbiosis
                                                    Il restera bien toujours quelques Indiens !


                                                  • JMBerniolles 31 mai 2018 20:32
                                                    Excusez moi c’est une charge un peu haineuse qui finalement s’attaque à des personnes à travers une description méprisante de la couche sociale à laquelle elles appartiennent.
                                                    La démocratie exige le respect et la considération des personnes. Il est nécessaire de faire la distinction entre les personnes et la couches sociale, avec toutes les contraintes et le poids idéologique que celle-ci comportent, à laquelle elle appartient. 

                                                    Il serait d’ailleurs bon d’actualiser cette définition de « classe moyenne » qui est vue dans votre article dans un état dépassé. Celui des classes définit par Marx, entre autres, qui utilisait l’ « exploitation capitaliste » pour les distinguer. A cette époque les couches moyennes tiraient profit du capitalisme… 
                                                     
                                                    Aujourd’hui l’exploitation capitaliste (avec son aspect financier majeur) s’est étendue à quasiment toute la société. Tout le monde paie un tribut qui peut être très élevé aux Banques (directement ou collectivement à travers les impôts et prélèvements). Cela a notamment pour effet de liquider les anciennes couches moyennes. Chez les jeunes il n’y a quasiment plus de différence de statut social. Les salaires sont écrasés, la précarité et le non emploi sont général chez eux …. La couche qui s’en sort dans ce système est celle est instruments du système : journalistes, responsables politiques, vedettes du showbizz sur la ligne néo libérale, experts en tout genre qui viennent donner une caution « rationnelle » aux aberrations du système (un système à la logique absurde et égoiste qui conduit l’humanité à sa perte), responsables d’ONG qui œuvrent pour le système… 



                                                    • alinea alinea 31 mai 2018 20:43

                                                      @JMBerniolles

                                                      Elles en payent le tribut par soumission, lâcheté et veulerie ; si on ne possède pas ces qualificatifs, on en sort, on n’en fait plus partie.
                                                      Je n’ai pas plus de respect et de considération pour les rouages du pouvoir que le pouvoir n’en a pour moi.
                                                      Et s’ils sont assez ignorants pour ne pas s’en rendre compte, je suis assez bouddhiste pour considérer qu’il s’agit là d’un grave, le plus grave, péché.

                                                    • Milka Milka 31 mai 2018 20:48

                                                      @JMBerniolles
                                                      Moi j’ai moins de problèmes... je suis un con *

                                                      Bref, tant que je peux critiquer le système tous les matins sur internet : Je suis content !
                                                      Il est content Milka !!
                                                       smiley

                                                    • Yanleroc Yanleroc 31 mai 2018 21:55

                                                      @Milka, ne change rien smiley


                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er juin 2018 09:17

                                                      @JMBerniolles

                                                      L’individualisme est né de Mai 68, avec son corolaire, la fin des Etats Nations et l’économie de marché. Marcel Gauchet : Le triomphe de l’individualisme et le néo libéralisme."


                                                    • JMBerniolles 1er juin 2018 13:06

                                                      @alinea

                                                      Vous ne répondez pas au fond de la question... Ce que vous dites remet aussi en cause notre modèle de *démocratie* qui est justement utilisé par la classe dominante pour manipuler les gens.

                                                      C’est un autre débat. Je suis d’accord avec le fait qu’il faut refonder le choix démocratique des orientations politiques et des responsables. Il faut aussi combattre la corruption. Tout notre monde politique est corrompu.

                                                      En dehors de cela votre réaction pleine d’amertume traduit bien le fait qu’au fond de vous vous ne croyez pas vraiment à ce mouvement auquel vous adhèrez par pragmatisme ainsi que vous le dites.

                                                      Alors que dans les années 70 la perspective d’une société socialiste était réelle, nous avons sombré dans une phase de capitalisme extrême. Cela est dû à une trahison générale des mouvements qui se réclament de la gauche, ainsi que de leurs responsables.

                                                      Il faut en tirer les leçons pour progresser


                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 14:12

                                                      @JMBerniolles

                                                      je crois au programme de la FI comme une alternative souhaitable, mais pas à sa capacité d’agglomérer une assez grande masse de gens, ces gens, qui, ici en particulier, expriment à quel point leur ignorance,ou mauvaise foi, on ne peut jamais savoir, leur fait préférer avoir l’oligarchie mondiale comme maître absolu, plutôt que tenter s’engager dans un avenir « participatif » (pour faire court).
                                                      Vous-même vous éloignez de ce possible parce que votre ego nucléaire y est touché ; et, pour vous, c’est bien cela le plus important : « tout le reste ne peut être que connerie quand on voit comme ils se trompent sur ce qui m’importe le plus ».
                                                      Voilà, et tout le monde fait comme vous.Donc, oui, j’ai de gros doutes sur la réussite de ce mouvement. Beaucoup moins en revanche sur la catastrophe imminente que le bordel ambiant, et tous ces comportements compulsifs et irraisonnés, entraîneront.

                                                    • kalachnikov kalachnikov 1er juin 2018 14:21

                                                      @ alinea

                                                      Psst psst... Si tu accordes crédit au concept de classes et à la notion de lutte des classes, alors il te faut admettre que Mélenchon est l’oligarchie.


                                                    • JMBerniolles 1er juin 2018 15:10

                                                      @alinea


                                                      Vous trompez largement.

                                                      Contrairement à ce vous dites je ne prends pas les gens qui sont anti nucléaires pour des imbéciles.
                                                      Ce sont des mots, mais concrètement par exemple des gens du NPA que je connais me demandent assez souvent mon avis technique sur des problèmes qui concernent le nucléaire et plus précisément le centre d’études nucléaires de Cadarache. Comme la question de savoir quelles auraient été les conséquences d’une chute de l’avion de la Lufthansa qui a été précipité au sol par un de ses pilotes un peu plus au Nord., sur ce site d’études nucléaires.

                                                      Je n’ai aucun égo nucléaire, une notion un peu incongrue pour moi. J’aime la science et je regrette aujourd’hui de ne pas m’être encore plus investi, notamment au niveau des maths et de la physique, dans la recherche et la réflexion scientifique. 

                                                      Jeune ingénieur j’ai participé avec des responsabilités importantes à la conception de Super Phénix. A l’époque nous étions en avance mais il y avait une réelle compétition avec les russes. Effectivement j’étais assez fier de travailler sur ce projet de pointe dans une compétition internationale où il fallait assurer la place de la France. Politiquement je pensais, et je le pense toujours, que notre pays ne pouvait pas s’en sortir sans une Recherche et une technologie de haut niveau. Nous étions tout simplement sur la lancée des grands savants français qui ont pris part aux grandes découvertes notamment sur l’atome.

                                                      L’abandon, l’atroce sabotage en fait, de Super Phénix qui représente encore aujourd’hui l’avenir (horizon 2030 c’est dire son aspect futuriste) de la fission nucléaire à des fins civiles, ne m’a pas frappé en tant que tel, mais totalement dans le symbole de la destruction de la capacité de notre pays à s’inscrire avec succès dans la compétition mondiale. Jospin et sa clique liquidatrice n’a pas seulement détruit cet aboutissement de plus de 30 années d’efforts (et 9 milliards d’euros équivalents de l’époque). Il a aussi liquidé Thomson imagerie médicale par exemple, qui donnait les moyens à des études en biologie très performantes… 

                                                      Le sabotage de Super Phénix est totalement corrélé avec le déclin de notre pays. Dans votre fameux programme je ne vois ni le moyen de redresser notre pays, ni celui de financer un ambitieux programme social qui est nécessaire à mes yeux et aux vôtres je pense. 




                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er juin 2018 15:23

                                                      @JMBerniolles. Sciences ? Mon article 

                                                       Une preuve définitive par l’astigmatismeà https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=204697
                                                       
                                                       ne paraîtra jamais sur Gogoravox, car toutes les gorgones sont montées contre moi par la folle des « chemtrails » et du massacre à la tronçonneuse.

                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 15:42

                                                      @JMBerniolles

                                                      J’ai dit ça parce que je vous ai lu raconter vos déboires au sein du PG sur la position nucléaire.
                                                      Pour le reste, je ne sais ; je suis humble et frugale et mon idéal ne pisse pas bien haut.
                                                      En revanche j’ai bien conscience des enjeux rivaux internationaux, et je ne prône pas la faiblesse, mais la force de la détermination ; si nous le voulons, nous avons les moyens de cette force, non pas conquérante, mais protectrice. Protectrice de nos spécificités.
                                                      Et cette force, elle peut être partagée avec certains pays européens du sud ; c’est pourquoi je ne suis pas convaincue qu’un retour au passé, comme seule alternative, soit la solution.
                                                      Mais tout nous échappe, avant l’action et l’engagement, il n’y a que spéculations ; donc tout m’échappe aussi, d’évidence.

                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 15:59

                                                      @Self con troll

                                                      Tout dépend de quelle hauteur on parle ! la mienne ne nécessite aucune technologie, aucune exploitation de l’homme par l’homme, aucune destruction écologique, donc véritablement au ras des pâquerettes comparée à celle en vogue, au cœur de beaucoup !!
                                                      L’horizon des scientifiques est borné par la science ; JMB n’y échappe pas. Mais en général, c’est le cas de tous ceux qui sont ou se croient quelqu’un.
                                                      Comme je ne suis rien et que je le sais, mon horizon est très large ouvert. Je vais tâcher de m’en contenter et cesser de me heurter aux barrières des autres !!

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er juin 2018 17:37

                                                      Outre ses autres insultes, Alinea a accusé : « L’horizon des scientifiques est borné par la science ».

                                                      Cette féroce idéologue de la guerre sexiste était du même avis, elle portait la même accusation :


                                                      Son école : le déni d’autrui.
                                                      Déni d’autant plus forcené qu’autrui est mâle et/ou hétérosexuel.

                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 19:04

                                                      @Self con troll

                                                      Vous ne comprenez pas, je ne fais pas un complexe par rapport aux autres ; je sais que je ne suis rien depuis très longtemps, aussi fragile et éphémère que l’escargot que j’écrase par inadvertance un soir de pluie ; ma vie n’a pas plus de sens que la sienne et je risque l’écrasement autant que lui ; mais tous mes congénères sont dans ce cas, et bien peu le savent.
                                                      Pourtant cela change le rapport au monde tandis que les transports furieux ou de joie, les engouements ou les colères sont partie prenante de mon caractère, et cette conscience ne les empêche pas.
                                                      Je ne sais pas ce qu’est ce blanc sécable, ni même ce qu’il signifie.
                                                      Et puis j’aimerais savoir qui vous étiez, que j’ai prétendûment tant ignoré quand vous parliez chevaux.

                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 19:17

                                                      @JC_Lavau

                                                      Mon pauvre ! je suis une femme à hommes et j’ai, il y a trente cinq ans de cela, créé la première assoce de défense des pères ! certains de mes proches, mâles amis ou ex amants ne comprenaient pas comment ni pourquoi je défendais à ce point les hommes.
                                                      Vous semblez ne pas avoir lu mon article « Homme » !!
                                                      Mais la science, je n’aime pas, non ; elle n’a apporté que malheurs et réduction d’intelligence.
                                                      Nous sommes beaucoup plus riches que cela.
                                                      La découverte des antibiotiques qui ont sauvé tant de vies, ce n’est pas de la science, c’est de la découverte, et comme toute pharmacopée, empirique ; l’énorme progrès de la chirurgie, qui sauve tant de vie, ce n’est pas de la science, mais de la technique. Mais seraient-ils science, que je les admettrais comme progrès.

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er juin 2018 21:55

                                                      @alinea. En somme tout ce que fait la science, si c’est bien, alors ce n’est pas de la science, et si c’est mal, alors c’est la science.


                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juin 2018 22:20

                                                      @JC_Lavau

                                                      Bonsoir. Vous me faites penser à mon frangin complètement misogyne et qui tire jamais son coup ...J’aime les femmes,perso , et ma belle en particulier.


                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 22:56

                                                      @JC_Lavau

                                                      Exactement ! la science est inhumaine et ne peut rien faire de bon pour l’humain ; en revanche elle amuse ou passionne le rationnel, et je n’ai rien à dire à cela, juste à condition que cela reste confiné et ne se prenne pas le chou à croire qu’elle peut apporter le « progrès » pour le bien de l’Homme !!
                                                      Et ne me dîtes pas que trouver des plantouilles dans la nature et s’apercevoir qu’elles peuvent soigner est de la science : c’est de l’intelligence et de l’adaptation créative. De l’humain quoi. Après on copie, on fait de l’artificiel mais c’est de la copie et de l’artifice, pas de la science.

                                                    • alinea alinea 1er juin 2018 23:26

                                                      @Self con troll

                                                      ce reproche, je l’ai lu sur un de vos commentaires sous mon dernier article je crois à moins que ce ne soit sous un de vergnes où il expliquait à quelqu’un que j’étais une imposteuse ! lui le PN !! bref..
                                                      Il se trouve que je vous ai pris pour Shawford chaque fois que je vous croisais, aussi étais-je retenue sur mes gardes !
                                                      Les chevaux ça se vit et quand on en parle, ce sont des anecdotes insignifiantes que l’on ressasse pour que dure la fusion. j’aime bien les frères Pignon, mais plus encore Hempfling, mais lui n’a que deux ou trois vidéos de merde, ce sont ses bouquins qui sont chouettes.
                                                      Heureusement qu’ils sont là mes loulous vous savez !

                                                    • alinea alinea 2 juin 2018 10:49

                                                      @cassini
                                                       smiley  smiley


                                                    • alinea alinea 2 juin 2018 12:40

                                                      @cassini

                                                      Je répondais à 8h48, vous êtes trop rapides, vous les scientifiques, votre nez ne fouine ni renifle à droite à gauche qui vous fait perdre votre chemin !
                                                      Je trouve tout à fait bien que les déséquilibrés cerveaux gauches s’amusent à inventer la création du monde, l’âge d’un caillou, la distance entre deux étoiles, que sais-je ; cela ne sert à rien, les occupe, ils ont l’impression de comprendre le monde.
                                                      Mais ce qui est dur à avaler, c’est que cette petite bande ahurie par la valse de leurs neurones ont finalement imposé au monde entier leur vision du monde - et on sait ce que c’est que la vulgarisation- en en tuant toute la beauté, la poésie... leurs formules chimiques s’invitent absolument partout, leurs calculs physiques ou mathématiques s’imposent comme une nouvelle religion... sus à l’obscurantiste.
                                                      Cela me touche du simple fait qu’accaparés par les mercantiles avides, ces « savoirs » (hum) ont abîmé mon monde au point où je crains pour sa vie.

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 2 juin 2018 18:11

                                                      @alinea. Excepté que « C’est mal, il faut la combattre », Vous n’avez encore jamais exhibé quelle pourrait bien être votre définition toute personnelle de « la science ».


                                                      Dans le Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert, de nombreuses entrées n’ouvraient sur d’autre définition que « Tonner contre ».

                                                      Look familiar, on gorgonavox.

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 2 juin 2018 18:17

                                                      @alinea a beaucoup tonné contre, ce qui est la suite logique de son raisonnement par insultes : 
                                                      « déséquilibrés, perdent leur chemin, petite bande ahurie, tueurs de poésie, mercantiles avides... »

                                                      Tandis que l’astrologie, ça au moins c’est du solide selon les revendications alinéesques...

                                                    • JMBerniolles 2 juin 2018 21:12

                                                      @alinea



                                                      Vous devez être assommée sous les commentaires …..

                                                      Néanmoins je voulais vous dire que la Science est complètement liée à la philosophie grecque. Qui est un miracle de la pensée humaine dans cette époque reculée vouée aux dieux multiples, omniprésents, et déjà utiles pour le pouvoir. 

                                                      Cette philosophie s’oppose à une vision plus spirituelle de la condition humaine.. Celle du monde asiatique… Le shintoïsme en étant peut-être la version la plus dépouillée. Qui a certainement vos faveurs. 

                                                      Vous ne pouvez pas enfermer la Science dans un horizon fermé. Dans la science il y a l’abstraction pure… et c’est aussi une manière pour l« ’homme de s »élever au dessus de sa condition.

                                                      Bon c’est un sujet trop vaste...






                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 2 juin 2018 22:30

                                                      @alinea. Les curetons étaient encore plus expéditifs que toi : Tous ceux qui osaient réfléchir eux-mêmes commettaient un « péché d’orgueil ».


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 2 juin 2018 22:36

                                                      @JMBerniolles. Je suis en désaccord. Ces antiques idolâtraient la langue grecque et projetaient la structure de leur langue sur le monde. Ces aristocrates méprisaient la technique et les artisans. Pas un mot par exemple sur le problème de ventilation au fond des puits de mine du Laurion.


                                                      Les résultats furent discutables.
                                                      Zénon d’Elée « prouva » que le mouvement est impossible, puisqu’il y a un moyen de le décrire par une infinité de phrases grecques.
                                                      Aristoteles enseigna que les graves tombent car c’est leur nature de tomber, vers le bas.

                                                      Heureusement que Bobby Lapointe a corrigé tout cela avec la guitare sommaire : les cordes basses sont en haut.

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 11:48
                                                      « déséquilibrés, perdent leur chemin, ne sert à rien, petite bande ahurie, imposé, en tuant la beauté, mercantiles avides, ont abîmé mon monde »...
                                                      La pseudonyme « alinea » a tonné contre la discipline scientifique sans avoir la moindre idée de ce que c’est.
                                                       
                                                      La discipline scientifique scientifique se distingue de tous les autres modes de transmission des connaissances par une croyance, qui en 1500 était révolutionnaire : nous croyons que les experts sont faillibles, et que les traditions charrient toutes sortes de fables et d’erreurs ; qu’il faut donc vérifier, par des expériences.
                                                       
                                                      La pseudonyme « alinea » hait la discipline scientifique puisque nous n’avons aucune peine à prouver que la dite pseudonyme et son astrologie (« Je le connais par les astres », écrivait-elle de Vladimir Vladimirovitch Poutine) nous débitent des conneries, des conneries, des conneries, et encore des conneries.
                                                       
                                                      On pourrait même se demander combien d’auteuses sur Gorgonavox sont non-connes et non-chtarbées. Je crains que les doigts d’une main suffisent. En cause ? La poussée d’autoritarisme et de despotisme à mesure que les chances de gouverner le monde par l’attrait sexuel s’amenuisent.


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 2018 11:53

                                                      Ivre de toute-puissance et d’omniscience, Aita Pea Pea n’a regardé qu’à l’intérieur de sa tête pour refiler ses insinuations calomnieuses sur autrui. Même pas capable de se documenter à l’extérieur.


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 2018 18:31

                                                      @Aita Pea Pea.

                                                      Nouvelles du front de la guerre sexiste :

                                                      http://www.petitefeuille.net/t26336-au-royaume-uni-les-femmes-enragent-contre-les-hommes-portant-des-sandales-pieds-nus

                                                       
                                                       
                                                      http://www.slate.fr/story/41825/chaussures-ete-homme-pied-moches
                                                       
                                                      Aucun effort ne sera négligé pour faire comprendre aux hommes qu’ils sont de trop, puisqu’ils ne sont même pas lesbiennes.
                                                       
                                                      Slate proclame que « la plupart des pieds d’hommes sont laids. Poilus, tordus, ongles décalcifiés, corne fendillée, et surtout ridiculement trop grands (et comme si ça ne suffisait pas, vous continuez de grandir des pieds.) »
                                                       
                                                      Depuis que Slate a proclamé que « le dioxyde de carbone étranglera la forêt », et que Après le triomphe du misandrisme victimaire, osez le misandrisme triomphal, plus rien ne m’étonne de la part de Slate.

                                                    • alinea alinea 5 juin 2018 19:25

                                                      @JMBerniolles

                                                      Les Indiens de l’antiquité, les Hindous pour être exacte, étaient de plusieurs millénaires en avance sur nous, question « astrophysique », mais ce ne les empêchait pas de développer une spiritualité, une morale, une société qui à bien des égards est exemplaire.
                                                      La science chez nous arrive à un moment qui fait croire à l’homme qu’il pourra diriger le monde ; c’est exactement ce qu’il se passe, et franchement, je ne vois pas de quoi se réjouir.
                                                       Ma haine de la science ne tient qu’à ça : en avoir fait une doctrine, une idole, une religion qui a expulsé tout le reste.
                                                      Sinon, faire bouger ses neurones, j’ai bien aimé aussi !

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 2018 19:55

                                                      @alinea : « astrophysique » ? Ahem ! L’astronomie de position a bien peu à voir avec l’astrophysique. Et « bien peu » est une expression choisie pour être poli.

                                                      Parmi les 99 exercices de style, Raymond Queneau avait fait l’exercice Approximatif : Sur la pelle-à-deux-formes d’un haut-obus.
                                                      Bobby Lapointe préférait les lappe-prés.

                                                      La morale du système de castes ? Ahem !

                                                    • alinea alinea 5 juin 2018 21:49

                                                      @JC_Lavau

                                                      Je pensais que cela avait avoir avec l’étude des éclipses, des mouvements des planètes autour du soleil, mais je n’y connais rien ; vous êtes bien chatouilleux !
                                                      Des siècles avant JC, il y a avait déjà l’hindouisme mais l’Inde n’était pas « unifiée » ; il existait des sociétés parallèles, donc celle très avancée dont le parle dans un article.
                                                      Eh oui, il y avait plein d’indices qui annonçaient le bouddhisme et leur mode de vie était très écolo, très libre, et, oui, une sorte de morale.
                                                      Mais c’est vrai qu’on ne voit guère d’occidentaux considérer que leur manière de voir le monde est relative !!

                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 2018 22:48

                                                      @alinea. L’astrophysique n’a pu commencer qu’avec l’invention et surtout le développement des techniques de spectroscopie puis spectrographie.

                                                      Wollaston, Fraunhofer, Bunsen, Kirchhoff...
                                                       
                                                      Ah oui, impossible d’en faire de l’astrophysique sans une optique astronomique fort développée : qualité des verres, qualité de la taille, techniques de calcul pour minorer les aberrations, perfectionnement des techniques d’orientation de l’instrument pour compenser à la perfection la rotation terrestre et les dilatations des métaux...
                                                      Catalogues comme celui de Messier...
                                                      C’est derrière le télescope fort développé qu’on dispose le spectrographe.

                                                      Galilée aurait tué, pour disposer d’une monoculaire 10 x 50 ou de jumelles de même puissance que nous achetons vers 20 à 30 roros. En revanche, en ville au 21e siècle, il nous manque les ciels noirs qui étaient de règle début 17e siècle. Sa canocchiale avait un objectif de 15 mm, et vous ne savez pas ce que vous visez avec.

                                                    • alinea alinea 5 juin 2018 23:27

                                                      @JC_Lavau

                                                      Merci
                                                      Ce n’est même pas de la physique alors, calculer le temps des éclipses, savoir que la terre était ronde et tournait autour du soleil, faire le rapport entre les marées et les cycles de la lune ? certes des choses qui nous paraissent basiques aujourd’hui mais qu’ils surent quasi un millénaire avant Galilée quand même ; mais c’était mal vu aussi par les brahmanes !!
                                                      Ça c’est sûr que le ciel noir nous manque ; je me demande s’il est noir encore en Cévennes ! pas seulement pour les calculs, juste pour la nuit et ses étoiles !


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 2018 23:52

                                                      @alinea. Faire le rapport entre les marées et le cycle de la Lune, hmm. Il nous manque les relevés marégraphiques sur les côtes de l’Inde.

                                                       
                                                      J’ai des relevés sur le Golfe du Tonkin, superbe mix luni-solaire qui ne ressemble à rien de ce que nous avons par ici.
                                                       
                                                      Là je viens de trouver les prévision de la semaine pour Bombay : luni-solaire avec prédominance lunaire.
                                                       
                                                      La théorie des marées faite il y a 330 ans a une excuse : Isaac Newton n’avait encore aucune idée des mathématiques de l’inertie, faites au 19e siècle, notamment par Gaspard de Coriolis et Elie Poinsot.
                                                       
                                                      En revanche au 21e siècle nous n’avons aucune excuse à enseigner encore la théorie du 17e siècle, et elle seule. Sévèrement fausse.

                                                    • alinea alinea 7 juin 2018 13:06

                                                      @cassini

                                                      Vous cherchant pour votre dernier com, je tombe sur celui-ci que j’avais lu mais auquel je n’avais pas répondu !
                                                      Vous ne manquez pas d’air tout de même ; d’abord que savez-vous de mes joies passées dans l’abstraction ?
                                                      En plus, vous dénierais-je le droit au bonheur sublime qu’apporte la gymnastique intellectuelle ?
                                                      Que nenni ; je déplore simplement, et vous ne pourrai jamais démentir, que cette restriction du cerveau humain a été imposée comme suprême, a tout bouleversifié dans nos sociétés, et, quand on voit où ça nous a menés, on peut décemment conclure que ce n’était pas un bon chemin.
                                                      Non contente d’avoir un cerveau gauche en pleine forme, j’en ai un droit qui se porte très bien aussi, moi.
                                                      La preuve que c’est vous le handicapé, c’est que vous ne comprenez pas de quoi je parle ! C’est récurrent avec les vôtres ! Et vous constaterez que, oh comme c’est bizarre, cette incapacité que vous avez de comprendre, est le mal actuel, d’être à ce point répandu, bien sûr hors des milieux scientifiques.
                                                      Non, la science n’est pas première ; non la science n’est pas universelle qui piétine sur des riens, la science ne sert qu’a à vous faire plaisir, et, en plus, quand vous ne vous sentez plus de votre excitation et voulez passer au concret, elle bousille tout.
                                                      Alors, c’est vrai, à force d’en rencontrer des comme vous absolument bornés, je dis Merde à la science et ça ne fait pas de moi une innocente demeurée ; bien au contraire.
                                                      Ce, n’est pas parce que je parle tous les niveaux de langue et m’intéresse à l’humain, que cela fait de moi une tarée ; en revanche cette carence en vous, en fait de vous un.

                                                    • Shaw-Shaw #Shawford 7 juin 2018 13:30
                                                      @Toute la furtive agora

                                                      Il n’empêche que mon petit doigt de dit plus que jamais qu’il faut pas être une lavette pour prendre sa capsule Je-Mini ^^^ !

                                                      (ps @self : Ai-je affalubulé en ayant lu plus tôt sous ta plume que tu parlais de l’irruption de nouveau soudaine du dieu cassini ici même ?)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès