• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Washington forme une nouvelle alliance militaire à l’est de la (...)

Washington forme une nouvelle alliance militaire à l’est de la Russie

Les Etats-Unis accumulent activement de l'armement dans la région Asie-Pacifique avec une aviation stratégique puissante, des groupes aéronavals et des centaines de milliers de militaires. Les Etats-Unis ont avancé dans la formation dans la région d'une nouvelle alliance militaire qui, selon les experts, deviendra un analogue de l'Otan en Asie. Et bien que l'objectif annoncé soit l'endiguement de la Chine, cela se reflétera sérieusement sur la sécurité de la Russie. 

JPEG

Les discussions concernant la création en Asie d'une alliance militaire similaire à l'Otan ont commencé encore à la fin des années 2000. En 2007, le premier ministre japonais Shinzo Abe a proposé d'organiser le Dialogue quadrilatéral pour la sécurité avec la participation, dans un premier temps, des Etats-Unis, du Japon, de l'Australie et de l'Inde. 

D'autres pays asiatiques frontaliers avec la Chine étaient censés rejoindre cette alliance. Il est évident qu'en réalité l'idée de constituer une nouvelle alliance n'appartient pas au Japon mais aux Etats-Unis, qui considèrent la Chine comme leur principal adversaire géopolitique. 

Le Japon dépend fortement des Etats-Unis : l'infanterie de marine américaine s'est installée depuis longtemps sur les îles, de puissantes bases ont été construites, Washington fournit aux Forces japonaises d'autodéfense des armes et du matériel. Un autre satellite des Américains dans le Pacifique est l'Australie, le principal allié des Etats-Unis en dehors de l'Otan. Les Australiens ont participé à la guerre du Golfe, ont combattu en Afghanistan et en Irak. Les forces armées de 80.000 hommes du pays possèdent des chars Abrams, des véhicules blindés de transport de troupes M113, des obusiers M198 et M2A2, des lance-roquettes Javelin et des fusils M4A1, ainsi que des hélicoptères Chinook et Black Hawk. 

Les Etats-Unis forcent la formation d'une coalition antichinoise sur la base du Dialogue quadrilatéral pour la sécurité. Sachant qu'ils font pression sur l'Inde. Outre l'Australie et le Japon, une importance particulière est accordée à l'implication dans ce format de l'Inde, qui mène traditionnellement une politique étrangère indépendante. Washington cherche également à faire participer à cette alliance d'autres pays tels que les Philippines et l'Indonésie. 

Cependant, les actions américaines pourraient conduire à la formation d'une alliance militaire russo-chinoise. L'Inde devrait alors prendre une décision difficile : se ranger du côté des Américains ou soutenir la Russie. Dans ce cas l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), dont font partie la Russie, la Chine et l'Inde, se transformerait en une alliance militaro-politique avec l'adhésion d'autres pays. 

Ce qui compliquerait sérieusement la situation dans la région pour les Etats-Unis. Cependant, Washington compte tout de même établir un contrôle total sur l'Asie-Pacifique, qui deviendra à terme une locomotive de l'économie mondiale et une arène de rivalité entre les superpuissances. Toutefois, les experts disent déjà que la formation d'une nouvelle coalition militaire en Asie-Pacifique prendra des années. Pour la bonne et simple raison que les opposants à ce plan sont tout aussi nombreux que les partisans. 

Ces dernières années, les Etats-Unis ont significativement renforcé leur contingent militaire dans la région du Pacifique. Les navires de guerre américains entrent régulièrement dans la zone de 12 milles marins autour des îles Paracels et Spratleys, qui font l'objet d'un litige depuis des décennies entre la Chine et plusieurs pays de l'Asie-Pacifique. 

Les exercices de la marine américaine sont devenus nettement plus fréquents dans l'océan Pacifique à proximité des eaux chinoises. Ainsi, en juin, le porte-avions Ronald Reagan est entré en mer de Chine méridionale. Selon le scénario, le groupe aéronaval devait assurer la sécurité des alliés régionaux des Etats-Unis. 

Depuis 2020, la marine américaine déploie dans la région trois groupes aéronavals à la fois. Des bombardiers stratégiques B-52, B-1 et B-2 sont parfois projetés sur la base aérienne d'Andersen sur les îles Mariannes. Parfois, jusqu'à 15 avions embarquant l'arme nucléaire s'y trouvent en état opérationnel. 

Le Pentagone fait participer de plus en plus souvent des pays amis à ses manœuvres. Par exemple, les marins japonais et américains ont doublé l'intensité des entraînements communs. Ils se réunissaient pour la 23e fois en 2021 pour le faire. Bien évidemment, Pékin proteste. Mais les Américains rétorquent qu'ils navigueront partout où le droit international le permet. 

En 2019, les Américains ont élaboré toute une stratégie dont l'objectif réside dans la supériorité grâce à la présence militaire, à l'intensification des exercices et à l'équipement des forces armées en armements modernes. 

Le Pentagone a créé dans l'océan Pacifique il y a quelques années une unité d'un nouveau type, les Forces opérationnelles multi-domaines, destinées à percer la défense et à éliminer les sites clés de l'ennemi. Dans l'ensemble, la région compte plus de 200 sites militaires américains, dont plus de 50 bases militaires. 

De plus, d'ici 2024, Washington compte déployer en Asie-Pacifique la 1ère flotte opérationnelle. Cette unité agira dans l'est de l'océan Indien. Cela libérera les ressources de la 7e flotte opérationnelle qui pourra se concentrer sur les missions en mers de Chine méridionale et orientale, en intensifiant l'activité militaire visant à endiguer la Chine en Asie du Sud et du Sud-Est.

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2864


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Nicolas36 5 juillet 18:19

    @Patrice Bravo 

    Il est clair (depuis 1936) que les USA ambitionnent de transformer le Pacifique en lac américain. Ils ont fait plusieurs guerres dans ce but. 

    Il reste que hormis la victoire sur le Japon par KO (avec la bombe N) les USA n’ont gagné aucun conflit régional depuis, malgré leur puissance militaire écrasante. 

    La Corée fut un match nul sanglant et le Viet Nam un grosse débâcle . Ils ont également échoués avec la soft power contre les Chinois.

    Les USA ont organisés eux même la transformation de la Chine en usine du monde au détriment de leur main d’oeuvre et de celles de leurs vassaux. En résultat ils ont créés un concurrent redoutable pour leurs affaires. 

    Pas trop finaud les ricains. Il ne leur reste plus que la guerre et ce n’est pas gagné d’avance. 

    Petit rappel : les Chinois ont perdu 1 millions de combattants pendant la guerre de Corée et ils n’ont pas cédé. 

    Les USA ont perdus 68 000 hommes au Viet Nam et ils sont partis la queue entre les jambes après avoir déversé 5 fois plus de bombes sur ce pays que sur l’Allemagne durant la WWII !. 

    Petit ajout technique : l’aviation et les missiles seront les outils centraux d’une confrontation dans le pacifique. Avec un fer à repasser volant imposé à tout les forces aériennes US and Cie (le fameux F35 et ses 800 non conformités ) ainsi que le missile Patriot qui n’arrête pas grand chose ( même fournisseur bidon) l’affaire est encore mal partie. 

    Quand à vouloir conclure avec une agression nucléaire , pour le coup les Chinois ils ont aussi l’arme atomique et les capacités balistiques. 

    Je pense que ce n’est pas gagné pour les USA en tenant compte aussi de la réticence de nombreux vassaux peu enthousiaste à partir en guerre pour les intérêts uniques du patron. 

    Cela sent le toboggan . 


    • JPCiron JPCiron 6 juillet 17:49

      @Nicolas36

      Ce n’est pas gagné, mais l’objectif du monde unipolaire est toujours présent, et se renforce chaque année... Mike Pence et ses acolytes étaient convaincus que la libération de tous les peuples du monde était une mission divine. Et cela non plus n’a pas changé !


    • Nicolas36 7 juillet 17:38

      @JPCiron
      Exact. Les USA sont tombés dans le piège de Thucydide : faire un guerre préventive pour empêcher un concurrent de prendre la tête. 
      Ils sont toujours sur la doctrine de Monroe : la destinée immanente des USA de guider la planète. 
      La guerre du Péloponnèse (2400 av JC) s’est mal terminée pour Athènes qui était la puissance dominante à l’époque autant politique (Démocratie) que militaire ( première flotte de la Méditerranée et murailles d’Athènes) . 
      Les villes de Grèce se sont groupées avec Sparte contre la domination Athénienne. 
      Cela ne rappelle rien ?? 


    • sophie 5 juillet 18:19

      Pas grave, on a le S400.... smiley)


      • Parrhesia Parrhesia 5 juillet 18:37

        Des mondialistes vous diront sans doute que tant que cela ne contrarie pas le flux des exportations chinoises en direction des importateurs occidentaux, lesquels s’engraissent en détruisent l’économie occidentale, il n’y a pas péril en la demeure...

        Quand le business, c’est comme le bâtiment ! « Quand il va, tout va » Vous diront-ils

        Certes ! Certes ! 

        Il n’empêche que les mondialistes commencent à nous peser sérieux !!!

        Les mondialistes... Vous savez, ceux que l’on retrouve infiltrés partout : dans la fausse gauche de vrais braillards, dans le Centre de vrais comiques et dans la fausse droite des vrais faux-jetons.

        Ils sont à peu près tous, du moins à l’échelon des états-majors en question, sous influence du même capitalisme financiarisé !

         Bref :

        Et si le peuple arrêtait de suivre bêtement tous ceux qui se sont montrés si brillamment et si intelligemment efficaces lorsqu’il s’est agi d’écarter le général de Gaulle et les Gaullistes en Mai 68 sur ordre des mêmes intérêts étrangers qui nous gouvernent actuellement ???

        Et s’il se remettait à suivre les suggestions gaullistes et à récupérer son système d’analyse qui avait relancé heureusement en dix ans la mécanique pour trente ans ???


        • chantecler chantecler 6 juillet 07:17

          @Parrhesia
          Et si vous nous parliez plus simplement de revenir à une forme de souverainisme , au lieu de nous bassiner en permanence avec votre mai 68 qui serait un coup des américains (cf UPR ), comme s’il ne s’agissait que d’un phénomène français , alors que les contestations stimulées par les horreurs de la guerre du Vietnam, et déjà la société de consommation =(surconsommation) d’ après guerre , touchaient une majorité de pays ,
          et alors que C. De Gaulle battu aux élections de 1969 , transformées en plébiscite , qui avait au fer 3 projets (régionalisation , réforme du sénat , et participation -qui ne faisait pas du tout l’affaire du patronat-) et a quitté le pouvoir à 80 ans , un âge où chacun prend sa retraite ...
          ...
          Après guerre le RU a viré Churchill malgré son action résistante pendant la guerre contre l’Allemagne nazie .
          Je doute que les Anglais ait analysé cette défaite électorale en complot quelconque qui aurait été fomentée par les ....Russes ? Américains ? Irlandais ? écossais ?
          ...
          Ce n’est pas1968 qui a enclenché la mondialisation : c’est arrivé beaucoup plus tard , à l’effondrement du bloc soviétique où l’on ne voyait pas de limites à la consommation et aux fortunes qui l’accompagnaient.
          ...
          Cette idéologie totalitaire a permis à nos oligarchies un enrichissement ahurissant avec le démarrage de la puissance économique chinoise ,production à bas coût et régime dictatorial , stimulée par les investissements occidentaux, qui y trouvaient des super profits , alimentant la financiarisation , au détriment des économies occidentales classiques .
          ...
          Bref la fiance a pris le pas sur l’économie réelle et le niveau de vie des populations occidentales s’est effondré , malgré un endettement continu ..
          ....
          De Gaulle est tout de même responsable d’une grave anomalie politique :
          il a imposé par sa constitution de 58 , un pouvoir personnel , présidentiel qui verrouille toute alternative et encore aujourd’hui , puisque l’opposition est réduite à néant et que tout projet de loi peut s’imposer par des dispositifs d’exception .
          ....
          Il a aussi introduit le « moi ou le chaos » , ce qui n’est pas très raisonnable quand on arrive en fin de vie publique et que l’on devrait logiquement songer à passer la main.
          ...
          Si nos dirigeants avaient été plus raisonnables , ils se seraient mis d’accord pour planifier les productions , et non engager une course au profits , et à la productivité sans fin .
          ...
          Qui débouche sur un gaspillage des ressources et une paralysie des économies de type surproduction , aiguillonnée par la course aux mains d’oeuvre à bas coût .
          ...
          Et dont la logique nous mène à un retour de l’esclavage .


        • nemesis 6 juillet 08:47

          @chantecler

          S’il est possible d’opposer qq critiques au Général (nul n’est infaillible), personnellement, je réfute celle que tu lui opposes.
          Qui aurait pu penser que les cadres des partis auraient ouvert un boulevard aux plus corruptibles d’entre eux ?
          Comment imaginer que la formule UMPS corresponde à une réalité ?
          Si les taux d’abstention battent record sur record, c’est bien que l’électorat est conscient de la déficience du fonctionnement de la Classe politique avec le Concours des Media.

          Exemple :
          nous apprenons récemment que Fillon a été nommé au Conseil d’Administration d’une Sté pétrolière de l’Etat russe...
          On a parfois entendu dire que Fillon a été victime d’une cabale pour sa proximité avec la Fédération... de Russie
          Il a aussi été dit que les révélations hebdomadaires successives du Canard pour briser les lignes de défenses de Fillon émanaient de Hollande, installé à l’Elysée

          Les 3 éléments ci-dessus, attestent pour moi qu’il y a bien eu une manœuvre Atlantiste de l’UMPS qui vient s’ajouter :
          aux relations du Qatar (participations exceptionnelle du couple émirati à deux défilés du « 14 juillet » ),
          engagement contre la Syrie (initié par Talonnettes et poursuivi par Hollande retenu par la culotte par OBAMA ! )
          Hollande ayant fait du zèle avec l’embargo sur les 2 Mistral

          PS : Et qu’on ne vienne pas me raconter que les sionistes de l’oligarchie française sont étrangers à la question... avec Rochild en éminence grise !!!


        • chantecler chantecler 6 juillet 08:56

          @nemesis
          Mais évidemment qu’il y a eu dérive et renversement atlantiste dans les années 80 .
          Mais nous vivons sous quelle constitution ?


        • Parrhesia Parrhesia 6 juillet 09:48

          @nemesis
          Merci mille fois d’être passé, nemesis !
          Votre commentaire est d’autant mieux venu que l’âge venant, je réponds de moins en moins à certains commentaires qui ne peuvent se comprendre qu’à travers le ridicule de la haine antigaulliste et ne peuvent s’exercer qu’au détriment de la France.
          Nous connaissons les origines de cette haine et nous connaissons également le capitalisme exclusivement financier qu’elle sert sans faille et en toute occasion depuis des lustres.
          Par bonheur, si l’on peut dire, ces origines deviennent de plus en plus visibles de la majorité silencieuse. 
          Une majorité qui finira bien un jour par se faire entendre à nouveau, d’une façon ou d’une autre !
          Bonne journée, si c’est encore possible !!!


        • chantecler chantecler 6 juillet 10:04

          @Parrhesia
          Si c’est de moi dont il s’agit vous faites salement erreur .
          Il n’y a aucune haine anti gaulliste de ma part .
          Simplement le désir de rétablir certaines vérités , ne vous en déplaise.
          De Gaulle a été certainement une chef d’état très respectable .
          De là à en faire un parangon , un modèle universel et indépassable , une légende il y a de la marge .
          En 1967 la société était bloquée .
          Et c’est entre autres pour ça que les évènements sont arrivés .
          Si cela vous défrise et que vous préférez y voir la main américaine dans les contestations et bouleversements de l’époque libre à vous ....
          Il s’agit d’un passé de l’histoire .
          Et c’est facile de mettre en avant toujours les mêmes cotés positifs et oublier les négatifs .
          Sous le gaullisme par exemple , l’information était totalement dirigée .
          L’organe en était l’ORTF et il y avait quelque chose d’asphyxiant dans ce qui nous était donné à voir et à entendre .
          Je me répète : la constitutions a été taillée sur mesure pour de Gaulle , et sanctuarisait le pouvoir personnel .
          Etc .
          Maintenant que la France ait été plus indépendante , plus respectée , plus forte économiquement dans les années 60 , j’en conviens facilement .
          Mais il s’agissait aussi d’une autre époque où quelques pays avaient la main sur les autres , qui étaient classées alors tiers monde .
          Et qui sont montés en puissance depuis .
          ...
          Je l’ai vécu , je m’en souviens .


        • nemesis 6 juillet 18:02

          @Parrhesia

          Le Professeur Jacques Paillard avait ce Leitmotiv que m’a rapporté ma compagne :
          « Les hommes ne comprennent que quand il est trop tard »

          https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2006/08/02/jacques-paillard_800420_3382.html

          Combien je regrette de ne pas avoir donné suite à son invitation dans sa résidence secondaire, je ne l’ai jamais rencontré...

          Chaque fois que je suis immergé dans la circulation automobile, je me rends compte, avec une bonne représentation statistique, de l’étendue de la bêtise humaine... C’est désespérant.. définitivement !


        • nemesis 6 juillet 08:22

          Y’aurait-i pas une possibilité que Joe Biden, posté sur un toit avec une carabine, descende un à un tous les fils de pute du Pentagone et de la CIA réunis à Dallas ???


          • goc goc 6 juillet 16:21

            Perso je mettrais plusieurs choses en avant :

            D’abord la fuite précipitée US depuis l’Afghanistan (sans même prévenir le commandement afghan), qui ferait presque penser au jour ou Saïgon est tombé.

            Ensuite la future débâcle du Covid suite à l’inefficacité des vaccins US. Voyez la panique en France, ou le gvt doit envoyer ses pitbulls pour « convaincre » de se faire vacciner, suite aux premiers resultats.

            Enfin l’affaire de l’élection US, avec l’Arizona qui en démontrant qu’il y a bien eu tricherie, commence a faire des émules dans les autres états litigieux, ce qui pourrait rapidement se transformer en crise politique majeure, voir en coup d’état.

            Si, à tout cela, on rajoute le fait que l’économie US (et mondiale) est sur le sommet d’un volcan en surchauffe, suite aux différentes bulles boursières et financières (dettes colossales, bitcoin, spéculations délirantes, ETF, et autres), il me semble que les ricains nous preparent une bonne petite guerre destinée à tout raser.

            Et au vu d’autres éléments factuels, tel que l’affaire du destroyer anglais, les provocations ukrainiennes, les JO, j’oserais bien penser qu’on ne va pas attendre bine longtemps avant que ça pete !.


            • Nicolas36 7 juillet 17:54

              @goc
              Les retraites en douce des USA sont autant de guerres perdues. Il y a eu la Corée , le Viet Nam puis la Syrie et l’Afghanistan . Pour l’Irak c’est une sorte de Corée ou des sunnites ont été virés pour y mettre des chiites à gouverner.
              Faire une guerre pour installer des coreligionnaires de Khomeini c’est gonflé. 
              Un série de flops militaires et diplomatiques retentissants qui pointent le déclin de l’Empire. 
              Le nouvel adversaire est la Chine . Un pays qui a été boosté par les USA au détriment de ses alliés Occidentaux. 
              Encore un coup de maitre : susciter une puissance concurrente par une politique de business à courte vue. 
              Les gesticulations militaires en mer Noire sont plutôt des indications du manque d’enthousiasme des Européens de l’OTAN pour aller contre la Chine en lieu et place de l’ennemi traditionnel : les Russes.
              Il est certain que la plupart des Etats Majors n’apprécient pas ce retournement stratégique. L’accord des politiques pour orienter l’OTAN contre la Chine dissimule qu’en coulisse la plupart des grands alliés ne sont pas d’accord. 
              La Chine n’a jamais été une menace pour l’Europe et c’est loin d’être un voisin. La perspective d’aller se battre dans le Pacifique au profit du roi de Prusse US ne doit pas faire l’unanimité. 
              De plus le rapprochement opportuniste Russo Américain doit faire grincer des dents dans les chancelleries. Un certain Adolf a déjà joué ce jeu là et on connait la suite. 


            • Hubu Hubu 7 juillet 02:45

              Ce qui manque encore à la Chine pour être capable de mener une guerre frontale contre les Américains ce sont des super porte-avions supérieur à 100 000 tonnes nucléaires qu’ils développent (le 004).

              Contrairement à l’URSS qui avais des dépenses militaire délirantes par rapport à la taille de son économie la Chine avec moins de 2% de sont PIB pour l’armée peut tout à fait créer une puissance militaire supérieur à l’armée Américaine.

              On compare souvent les dépenses militaire bruts mais en PPA la Chine va très bientôt dépasser les USA !

              Tout en dépensant 50% de moins que les USA en proportion du PIB !!


              • titi 11 juillet 15:10

                @L’auteur,

                Votre anti-américanisme vous aveugle.

                Lorsque la Chine aura récupéré Taiwan, elle se tournera vers la Mongolie, et vers l’Amour qui sont historiquement des territoires de l’Empire Chinois.

                Si les USA cèdent sur Taiwan, alors le prochain conflit opposera la Chine à la Russie à propos de l’Amour.

                C’est une certitude.

                J’ajoute que je me marre lorsque je lis que les USA ont perdu la guerre en Irak ou en Afghanistan.

                Ces pays ont été militairement défaits en quelques semaines, et on été occupés pendant plus de 15 ans.

                A moins que les USA n’envisagent de les annexer et de les faire rentrer dans l’Union, je ne vois pas bien en quoi un départ au bout de 15 ans est une défaite.

                Toute occupation militaire à une fin.

                Les coalisés sont partis de France en 1818, qui s’aventurerait à parler de défaite de la 6ème coalition en 1815 ?

                Les prussiens sont partis de France en 1873, qui s’aventurerait à parler de défaite prussienne en 1870 ?

                D’autant plus que depuis quelques temps, les Talibans se battent contre l’Etat Islamique qui est la cible affichée des opérations anti terroristes des USA.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité