• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Webjam, ou comment donner une nouvelle vie au Web 2.0

Webjam, ou comment donner une nouvelle vie au Web 2.0

Depuis quelques semaines, j’ai eu la chance d’être invité à découvrir en béta très très privée le tout nouveau service issu de la folie du Web social 2.0, j’ai nommé Webjam. Compte rendu.

Un petit compte rendu s’impose, d’autant plus que cet outil est particulièrement pratique, et pourtant toujours en phase beta. Ok, il y a beta et beta... Mais :)

Alors déjà, une petite présentation rapide des fonctionnalités. Vous êtes de ceux qui ont un blog, un annuaire de liens, des photos, des vidéos, une page netvibes’like, une home page (différente du blog), un espace privé, un espace plutôt dédié à vos proches ou amis et connaissances, du contenu à partager avec l’ensemble de la communauté ? Webjam est véritablement fait pour vous. Ce service, lancé notamment par Yann Motte, est enfin en béta publique, sur invitation (envoyez-moi un commentaire sur mon blog, je vous le ferai découvrir...)

Au premier abord, l’interface est assez complexe, pas simple à comprendre, lorsqu’on est habitué aux simplissimes outils actuels qui comprennent un minimum de boutons. Mais la prise en main est assez intuitive et ergonomique.

Interface Webjam

Vous avez la possibilité de créer plusieurs pages différentes, toutes entièrement personnalisables. L’atout supplémentaire, c’est que vous pouvez également définir des droits de lecture, module par module, page par page en fonction des visiteurs (vous-même, amis, communauté) ce qui ouvre la voie à beaucoup d’idées. Pour remplir vos pages, vous accès un choix, dans une version pourtant non finalisée, à un nombre assez conséquent de modules et de contenus. D’un côté, vous pouvez décider des modules de type ’applicatif’ comme un blog, un gestionnaire de liens, forum, nuage de mots, mails... mais vous allez également retrouver des fonctionnalités plus classiques comme l’import de flux RSS, des modules flickr, delicious, YouTube bien optimisés. D’un autre côté, vous allez avoir accès à une bibliothèque de flux de contenu quasi infinie, puisque remplie automatiquement par les membres de la communauté (à rechercher via de simples requêtes par tags). Vous choisissez votre module, vous le placez sur votre page, et au besoin le configurez (par exemple un tag ou nom d’utilisateur flickr pour afficher les dernières photos), et c’est tout. Pour habiller chacune de vos pages, vous avez un large choix de style préétablis, mais également la possibilité de modifier très largement la feuille de style et donc de personnaliser encore plus vos contenus si vous en avez les connaissances, et surtout l’envie :). Vous définissez le nombre de colonnes dans vos pages, leurs proportions et ainsi créez une page qui vous ressemble, avec du contenu riche et intéressant.

L’une des grandes "innovations" que j’ai pu trouver est la présence d’un module Google Ads vous permettant de rajouter vos annonces ad-sense. Ce n’est pas spécialement original, mais le proposer en standard, sans avoir à bidouiller, montre l’ouverture d’esprit des créateurs de Webjam. Et la réalité.

Ce que j’ai particulièrement apprécié aussi, c’est la fonctionnalité de réplication d’une page d’un utilisateur. Je m’explique. Au sein de la communauté, vous trouvez une page au contenu intéressant, enrichissant pour vous ou votre communauté privée. Vous pouvez la répliquer et ainsi la proposer directement, sans avoir à tout recréer vous-même. C’est bête à dire, mais c’est véritablement pratique. Je compare cela aux onglets tout faits que vous pouvez ajouter via l’écosystème de Netvibes.

En résumé, Webjam, c’est un mix entre un MySpace du point de vue de la communauté, et un netvibes, pour l’aggrégation de contenu. Le tout avec une couche forte de gestion avancée module par module des droits d’accès (vous n’aurez pas envie que tout le monde puisse lire vos mails par exemple, ou vos photos privées). Je crois beaucoup en ce service, et attends la version française pour certaines motivations professionnelles... Surtout que, et je terminerai presque là-dessus, vous êtes en permanence en Wysiwyg (What You See Is What You get). Vous n’avez pas besoin de vous connecter sur une interface d’admin dédiée pour mettre à jour vos contenus, tout se fait directement sur la page, et vous voyez immédiatement les effets de vos modifications.

Vous êtes chez vous, toujours chez vous (imaginez devoir traverser la rue et changer d’immeuble pour changer de place un meuble dans votre appart...)

Les seuls bémols à présent : un peu lent à l’utilisation, ce qui devrait s’arranger je pense, et une communauté naissante, ce qui est normal :p

Bon surf, bonne création de communauté, et de pages persos en fait.


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (98 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • kirinyaga 7 décembre 2006 10:47

    Traduction : c’est un outil de mise en page automatique de site web.

    Le web2.0 a encore frappé.


    • bj33 (---.---.201.187) 7 décembre 2006 11:09

      Alimentation du buzz et inflation de pages narcissiques.....

      Ca va bloguer dur dans les chaumières...


      • Bese (---.---.212.60) 7 décembre 2006 11:45

        Je ne comprends pas pourquoi ce genre d’article est publié sous science et techno. Ca fait un peu (beaucoup ?) publi-reportage.

        Ca me fait penser à nos grands médias qui nous basine avec des films soit disant culte avant même leur sortie...


        • Nicolas Silberman Nicolas Silberman 7 décembre 2006 11:48

          Bonjour,

          vous l’auriez placé où ? Effectivement, ce n’est pas le meilleur endroit, mais je n’ai pas trouvé mieux. Peut-être témoignage en fait, mais bon.


        • Bese (---.---.49.60) 7 décembre 2006 14:41

          La rubrique Témoignage ou Tribune libre me semblait plus approprié, en effet.

          Mais en dehors de sa visibilité, l’article pose problème dans sa façon d’informer. Par exemple, quand vous dites : « Webjam est véritablement fait pour vous. », je pense tout de suite publicité, pas vous ? smiley

          Cordialement


        • Nicolas Silberman Nicolas Silberman 7 décembre 2006 14:57

          Ahh ben l’article est à présent dans témoignage. Il est effectivement plus légitime ici. Quant à la simili-publicité, elle n’est absolument pas voulue. je n’ai rien à gagner à dire du bien ou du mal de cette nouvelle solution, et j’ai plutôt été invité à titre amical qu’autre chose. Quand je dis que webjam ’est fait pour vous’, je crois que le terme juste est plutot ’développé pour vous’ ; dans le sens où comme beaucoup d’autres, la communauté est au centre du produit, mais également les revenus pubs qui peuvent s’y ajouter (sans bidouille ou autre magouille particulière) pour chacun des membres.

           smiley


        • Algunet 7 décembre 2006 13:39

          Merci pour la présentation de ce site « Webjam » mais comme son nom l’indique, Web (tout le monde connaît « la toile« et jam du verbe to jam que je traduirais par brouiller tant ce site me semble »brouiller" le visiteur intéressé alors que le but est bien sur de simplifier l’utilisateur dans sa recherche d’une bonne gestion de ses desideratas sur le web...

          J’attends la suite et de plus amples explications pour démêler l’écheveau de l’intrigue ! smiley


          • Fabio (---.---.72.19) 7 décembre 2006 14:28

            l’apellation « Web 2.0 » me fera toujours rire...

            Comment peut-on nommer une chose et la présenter comme une nouveauté alors que la seule chose qui est entrain de se passer est que nous voyons enfin apparaître des techniques qui sont un tant soit peu à la mesure des possibilités (qui existaient déjà il y a 10 ans !) du web !! Je suis ingénieur en automation et domotique, et une de mes spécialités est de permettre le contrôle de maisons ou d’immeubles via le web. J’ai le droit de dire que je fais du « web 2.5 » ??? smiley

            Et comme déjà dit dans un précédent commentaire, il ne s’agit là que d’une plateforme de mise en page automatique de plus. Un véritable passionné d’informatique, connaissant le HTML, le javascript, et/ou le php, ne pourra que trouver cette tendance à l’uniformisation du web détestable et simpliste en comparaison de ce qui peut se faire avec un tout petit peu d’efforts de compréhension des languages du web. D’un autre côté, si c’est juste pour raconter les dernières bêtises du petit dernier, publier son carnet de vacances, ou autres « informations » de ce genre dont sont composés le 90% des sites web persos, il y a déjà les blogs depuis bien longtemps, pas besoin de fonctions aussi « avancées »...


            • Lartiste (---.---.13.160) 7 décembre 2006 18:02

              Le Web 2.0 a encore frappé, c’est du marketing .- Et pourquoi pas le Web 3.0 pendant qu’on y est ! mais où vas-t-on ? avec toutes appellations tronqués.


              • Marc (---.---.245.230) 7 décembre 2006 22:47

                Eh les mecs, je vous trouve vraiment dur de l’oeuf avec l’équipe derrière qui a due mettre les bouchées double pour sortir leur toile de confiture avant les autres (pas sûr de la tradu...). On vous dit que vous allez pouvoir consommer encore plus de feeds et chier encore plus de beaux gros blogs, le tout en batterie de poules tout en permettant la formation de clans de coqs et vous pinsez le bec ? Non mais c’est dinde ! On vous propose de montrer votre crète à travers la fenêtre du ouaib décorée comme un sapin de Noel et vous décidez de tourner le trouffion ? Quelle farce ! à vous dégouter de faire du CherWare...

                http://www.GlobeTrollers.canalblog.com

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires