• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Non Emmanuel Macron n’est pas centriste

Non Emmanuel Macron n’est pas centriste

Emmanuel Macron a tenté d'ériger le "en même temps" en valeur cardinale de sa politique. Et c'est à tort que beaucoup de commentateurs et d'analystes, entraînant avec eux nombres de nos concitoyens, en ont déduit qu'il était centriste.

Or c'est méconnaître le centrisme que de penser qu'il ne s'agit que d'un positionnement central sur l'échiquier qui glanerait à gauche et à droite pour mener une action politique !

Le centrisme c'est une idéologie et une méthode.

L'idéologie est un humanisme qui consiste à prôner l'évolution progressive et partagée de la société. C'est l'apologie de l'harmonie d'un développement non prédateur auquel chaque être humain doit participer, à la fois en termes d'obligations mais également de résultats.

Le centrisme c'est l'exact opposé de la théorie des premiers de cordées qui tirent tous les autres...

Et pour tenter de parvenir à cet objectif, le centrisme est également une méthode de gouvernance. Elle repose sur un triptyque fondé sur la confiance dans l'individu, son intelligence individuelle et collective :

- décentralisation c'est à dire remettre au plus près des problèmes le choix des décisions.

- dialogue social permanent avec les partenaires sociaux, pour une garantie d'équité dans la réglementation à appliquer, les efforts à fournir ou encore la distribution des "bénéfices" des politiques macro ou micro économiques conduites de façon consensuelle.

- intervention de l'Etat limitée au domaines régaliens et à l'arbitrage des problématiques économiques et sociales qui ne pourraient se régler à un autre niveau et en tout état de cause pour les problèmes sociétaux dont les règles assurent la cohésion nationale.

Il n'est point besoin d'épiloguer pour mesurer combien aujourd'hui le Président et son Gouvernement s'en trouvent éloignés. 

https://www.dominiquepaille.com/single-post/2018/10/03/Non-Emmanuel-Macron-nest-pas-centriste


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Sozenz 6 octobre 2018 14:05

    Macron , un petit Caligula sous certains aspects en marche ?


    • zygzornifle zygzornifle 6 octobre 2018 14:32

      @Sozenz
       

      Macron, favoris de Tibère. Il présida au supplice de Séjan, et obtint en récompense la charge de préfet du prétoire, ou il se rendit odieux.

      Il fit étouffer Tibère mourant pour complaire a Caligula, dont il conserva quelque temps la faveur en lui prostituant sa femme Ennia Naevia , puis Caligula les obligeas tous deux à se tuer .

      Cela se passait en 38 après JC.


    • Christ Roi Christ Roi 6 octobre 2018 20:16

      Il y a encore des mougeons pour croire en la gauche, la droite et le centre.. La cretinisation des français n’est pas un mythe 


    • JulietFox 8 octobre 2018 11:07
      @Christ Roi

      Mon voisin de palier
      Un certain Blaise Pascal
      M’a gentiment donné
      Ce conseil amical

      Mettez vous à genoux
      Priez et implorez
      Et à force de croire
      Bientôt vous croirez.


      (Georges Brassens)


      C’est votre théorie l’Enchristé ?

    • Fergus Fergus 6 octobre 2018 14:23

      Bonjour, Dominique

      Vous avez raison, Macron n’est pas centriste. Il a même poussé le curseur très à droite en mettant en œuvre la politique néolibérale que même Sarkozy n’avait pas eu le courage de mener à bien !

      Du fait de sa détermination et de ses soutiens, Macron est, de loin, le plus dangereux des présidents que nous ayons eus depuis des décennies.


      • zygzornifle zygzornifle 6 octobre 2018 14:33

        @Fergus


         Avec Macron la droite n’a plus besoin d’exister .....

      • Abou Antoun Abou Antoun 6 octobre 2018 14:44

        @Fergus

        Bonjour Fergus,
        Totalement d’accord avec vous sur ce point.

      • Albert123 6 octobre 2018 14:45
        la droite républicaine est parfaitement représenté par Wauquiez : lâche, insipide et sans le moindre intérêt.

        Quand à Macron, l’homosexualiste libertaire, si proche du showbiz ( cf mimi lemarchand) issu de la banque n’ayant que mépris pour le peuple français , il a tout les atours de la gauche républicaine véritable et originelle, celle qui conchie la charité chrétienne / le socialisme pour mieux mettre en avant le progressisme imaginaire du mondialisme et de la startup nation.





      • Fergus Fergus 6 octobre 2018 16:21

        Bonjour, Albert123

        Vous plaisantez ! Macron n’a rien à voir une quelconque gauche, il est un pur produit de la droite financière.

        Quant à Wauquiez, il n’est de nulle part ailleurs que du parti de son intérêt personnel. Coincé entre le droitier néolibéral Macron et la populiste qui ne sait pas où elle habite mais parvient à maintenir ses positions, il essaie d’exister de manière pathétique en pratiquant la surenchère. Ce faisant, il étale au grand jour sa duplicité.


      • Croa Croa 7 octobre 2018 12:01
        À Fergus,
        Macron c’est l’extrême droite et même un fascisme. Il représente les puissances financières et assume un certain mépris du peuple. Son projet de réforme de la constitution pour donner encore plus de pouvoir à l’exécutif dépasse les apparences d’un pouvoir personnel car en fait c’est un exécutant au service de Bruxelles et des banques. C’est donc encore mieux servir ses maîtres qu’il veut. 

      • zygzornifle zygzornifle 6 octobre 2018 14:30

        D’après le docteur Garetta bon pote a Fabius c’est un sang triste ....


        • Aristide Aristide 6 octobre 2018 14:59

          Pour ne pas être quelque chose, il faudrait que ce quelque chose existe vraiment. 


          • Aristide Aristide 6 octobre 2018 15:07

            Ajout :


            Edgar Faure : « Le centre a le droit de vivre à condition de faire le mort. »

          • Dom66 Dom66 6 octobre 2018 15:41

            Macron n’est pas centriste…..c’est certain….moi je sais…..

            Il est, ils est….je vous le donne Émile......il est CON et Fiotte

            Mais en plus CON de droite...Avant nous avions Hollandouille qui se disait de gauche, mais en réalité était CON tout cours…..la France avance….


            • Arthur S Bécassine 6 octobre 2018 17:32
              Au vingtième siècle, les centristes étaient des politiciens de droite travestis, les gaullistes des conservateurs travestis et les socialistes des centristes travestis. 

              Heureusement, le quinquennat de Hollande a clarifié la situation : en shuntant les pôles de gauche et de droite, il a déboussolé l’axe centriste autour duquel les socio-démocrates et les démocrates chrétiens faisaient la ronde pour laisser face à face les « mondialistes » partisans du renard libre dans le poulailler libre et les « populistes » partisans d’un nationalisme identitaire fondé sur le sprématisme de leur état-nation vacillant. Dans ce nouveau monde, les diplodocus comme Bayrou n’ont plus leur place. 

              Parler de centrisme aujourd’hui est aussi opératoire que la géométrie d’Euclide pour calculer l’orbite d’un satellite. 

              Il ne reste que le musée Grévin pour accueillir ces fossiles.

              • Arthur S Bécassine 6 octobre 2018 17:40

                @Bécassine

                j’ai oublié d’ajouter que’ bien sûr, Macron est dans le camp des mondialistes, mais peu importe, les autres sont des mondialistes travestis, le plus important étant pour les super-manipulateurs d’opinion de donner une illusion d’alternance pour éviter le syndrome Thatcher « tina » (there is no alternative, il n’y a pas d’alternative) dont le cynisme cru révèle avec une trop grande limpidité qu’il n’y a a pas non plus de démocratie.

              • Le421 Le421 6 octobre 2018 18:37

                @Bécassine

                J’approuve votre analyse...


              • Le421 Le421 6 octobre 2018 18:36
                Il y a même un socialiste - c’est dire !! - qui a dit : Quand c’est ni de droite, ni de gauche, c’est forcément à droite !!
                Et si même eux le savent...
                Eux qui se disent de gauche et appliquent une bonne part de politique de droite...
                Des experts !!

                • Aristide Aristide 7 octobre 2018 10:24

                  @Le421


                  Les socialistes ? Lesquels, ceux de la retraite à 60 ans, les 35 heures, le RMI, les premières loi sur la représentation des travailleurs, les lois sociétales, la décentralisation, ... Votre problème c’est un peu comme Mélenchon qui affuble de tous les défauts un mouvement dont il a été un dirigeant pendant 30 ans. Bon, il le dissimule bien mal quand on le voit réitérer de nombreuses fois son admiration pour Mitterrand.

                  Et ben oui, le dernier président Hollande a suivi une politique néolibérale, ... avec les résultats que l’on sait, n’osant même pas se présenter. Le voilà qui arguait que sans lui au pouvoir, cela aurait été pire.

                  Juger un mouvement exclusivement sur la dérive libérale de ces dernières années est un contresens politique. C’est d’ailleurs l’erreur majeure de Mélenchon qui a choisi de croître sur la seule base de la diminution de l’influence du PS. PS qui n’avait pas besoin de cela pour dégoutter tous les humanistes et gens de gauche qui se retrouvaient dans les politiques socialistes. En conséquence, Mélenchon bute sur un plafond de verre qui l’empêche d’accéder au pouvoir. Il faut ajouter à cela que LFI refuse toute alliance à gauche, ouais cette gauche que vous abhorrez , la gauche sociale pour ne pas dire sociaux démocrates qui n’a pas sens chez nous, et bien c’est un boulevard pour les libéraux à la mode Macron ou pire.

                  Après, vous pouvez continuer à distribuer des diplômes de gauchitude ...




                • Sergio Sergio 6 octobre 2018 20:37
                  ’Non Emmanuel Macron n’est pas centriste’
                  C’est plutôt une ’tante triste’

                  • Calvero Calvero 7 octobre 2018 05:02
                    Peut être serait-il opportun de définir le centrisme avant de catégoriser quelqu’un car beaucoup de centriste ou d’ex-centriste sont « En Marche » ils n’ont pas donc la même définition du centrisme...

                    Si le centrisme se situe comme le voudrait toute logique entre le PS et En Marche alors son espace vital est inexistant car sans Hollande il n’y aurait pas eu de Macron car c’est lui qui a nommé ce dernier en tant que ministre.

                    La vrai question est peut être qui est néo-libéral et qui ne l’est pas ? Qui est capitaliste et qui ne l’est pas ?

                    En dehors de c’est questions là ce n’est qu’un ajustement de curseur entre les budgets des différents ministères mais le projet de société reste le même.

                    • lejules lejules 7 octobre 2018 13:00

                      pour ma part je situerais Macron a l’extrême droite financière. Les Rothschild ont financés toutes les guerres depuis 1815 en fournissant tous les cotés ; les anglais, les allemands, les français pour les guerres napoléonienne rebelote pour la grande guerre, ils ont aussi financés les bolcheviques en 1918 pour détruire l’empire russe, le nazisme pour lutter contre le bolchevisme. Cette extrême droite s’est alliée au grands capitalistes américains Ford en tète qui fut décoré par Hitler pour service rendu au 3eme Reich. Macron reproduit en pire le pétainisme au service d’une kleptocratie* prédatrice et mondialisée. mais cela beaucoup de retraités ne s’en sont pas rendu compte. il a une belle gueule et il rassure, et puis comme il n’y a plus qu’eux qui vote l’affaire fut dans le sac.


                      *Formé à partir des racines grecques kleptos (vol) et kratos (pouvoir) ; il signifie donc « gouvernement des voleurs ».

                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 octobre 2018 15:09
                        @Monsieur Dominique Paillé,
                        Vous dites que vous êtes diplômé de « sciences politiques »...

                        Et moi je désespère du niveau d’intelligence des Français !!!

                        « Non Emmanuel MACRON n’est pas centriste »

                        Dès son intronisation, j’avais dit que Missié MACRON était pyramidal, il se prend pour Pharaon vous n’aviez rien compris ? Qui ne sait pas que la France est la nation la plus atteinte, la plus gravement atteinte par la pharaonite ? monsieur PAILLE, vous êtes Directeur d’hôpital...

                        Avant même qu’il n’enfourche la pyramide du Louvre (le geste et le symbole étaient forte) le jour de sa victoire sur le peuple de France, Missié Macron, pur produit de l’Empire occidental de la Domination, avait déjà en tête tous les ingrédients qui allaient le consacrer « rêveur solitaire » et meilleur destructeur de la société française des « rêveries collectives ». Il est le dernier maillon de la chaîne des dirigeants totalitaires depuis Napoléon... C’est l’Apogée de la Contre-révolution terroriste de 1789 qui a réinventé la Noblesse, celle de l’argent sale et des affaires louches ! N’ai-je pas dit récemment que la science juridique occidentale qui s’appuie sur la théorie de Hans KELSEN était absurde ! Cette « Hiérarchie des normes », cette « Théorie pure du droit » sont débiles ! Elle mènent vers l’asservissement totale, ce que rejette la Nature humaine et donc ce qui ne tiendra pas longtemps...

                        « Le centrisme c’est une idéologie et une méthode ».

                        Bien sûr monsieur PAILLE, mais celles des milliardaires volontairement apatrides qui se sont affranchis de leurs nations respectives tout en les dévalisant au nom de la mondialisation de l’argent, ont une idéologie plus coriace et une méthode plus efficace ! Leur intelligence et leur politique sont autrement plus vastes et plus ouvertes que celles mesquines des « Partis nationalistes » toujours coincés dans le concept de leurs frontières nationales ... 

                        Le monde pue monsieur PAILLE, mais nous avons espoir que de cette puanteur se dégagera une atmosphère insupportable qui fera bouger les plus indécis... 

                        • mekihuhul 7 octobre 2018 15:24
                          T’a raison mon gas. On prend les centristes aussi.

                          Venez a paris avec les camarades et les patriotes.

                          • Croa Croa 7 octobre 2018 16:42
                            Ce n’est pas en politique qu’Emmanuel est centriste, mais dans l’intime, entre Brigitte et Alexandre !
                            Comme ça :
                            Alexandre est le tireur ............ smiley
                            Emmanuel a tous les honneurs  smiley
                            Brigitte mène la danse ...........  smiley

                            • tartemolle 7 octobre 2018 23:50

                              Macron est le prolongement de Pignouf 1er (le type qui négociait en live avec Leonarda), ça a été son principal conseillé et son ministre de l’économie. On ne peut pas faire plus clair : un bobo socialiste, étatiste, mondialiste anti-libéral, immigrationniste, contrairement à ce que pensent les français qui n’y comprennent rien.


                              • Vredes Vredes 8 octobre 2018 00:51

                                Le parti de Macron, LREM et les centristes en général sont le refuge des socialistes qui ont trahi le socialisme avec Mitterrand en 1983. Ces socialistes n’avaient que pour héros Bernard Tapie, Berlusconi,le libéral libertaire et le couple Thatcher-Reagan, ce qui n’a rien à voir avec le socialisme.

                                On trouve aussi au centre, les néocons, néoconservateurs qui sont tous issus de mai 68 et passés néocons, ils ont pour model les néocons US. Pour une grande partie, ils sont issus de la bourgeoisie juive et ex trotskiste/maoïste (BHL, Glucksmann,Con Bandit,Benamou...). Même cursus aux USA (Volfovitz, Perle,Podoretz, Kristol.....)
                                Les néocons sont tous des faiseurs de guerre dans le monde au nom de la « démocratie ».

                                • Croa Croa 8 octobre 2018 10:30
                                  À Vredes,
                                  LREM n’est qu’un rassemblement de professionnels opportunistes. Qu’ils aient eu toutes sortes d’étiquettes auparavant cela ne devrait surprendre personne. Et que tous ces rats quittent ce navire en train de couler ne devrait surprendre personne non plus.

                                • Dom66 Dom66 8 octobre 2018 12:21

                                  @Vredes

                                  Très bonne explication à mon goût, donc permettez moi de vous plusser un max (dommage je ne peux ajouter qu’un vote)

                                  Bravo  smiley


                                • Ruut Ruut 8 octobre 2018 07:02
                                  Macron n’est ni de droite ni de gauche et encore moins du centre il est juste Pro Dictature Européenne.
                                  La Nation France n’existe pas a ses yeux et encore moins le peuple de France.
                                  C’est d’autant plus dommageable pour nous, qu’il est censé représenter les intérêts du peuple de France au niveau Européen.


                                  • Croa Croa 8 octobre 2018 10:32
                                    À Ruut,
                                    « il est juste Pro Dictature Européenne »
                                    Il est donc d’extrême droite, CQFD !

                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 octobre 2018 17:02

                                    @Croa

                                    Non, corbeau ! Il faut éviter ces expressions bidons d’extrême-merde ! Ce sont les gens de l’ex-Pendule qui étaient des extrémistes et avaient produit les extrêmes conditions des plus riches et des plus pauvres ! 


                                    • troletbuse troletbuse 8 octobre 2018 22:38

                                      Voici un article de langue de bois, parfait venant d’un politique. Une fois qu’il aura fait une dizaine d’articles nous disant que Macronimbus n’est pas RN, n’est pas FI, n’est pas PS, etc, on saura peut-être qu’est-ce qu’il est à moins que l’on soit déjà en 2022. La seule chose sûre, c’est qu’elle pas digne d’être président de la république.


                                      • GASTON7864 25 novembre 2018 12:52

                                        M. Macron est comme les hauts gradés militaires, ou les hauts fonctionnaires qui se recasent dans une société de préférence nationale.

                                        Quand ils ne sont pas embauchés uniquement pour leurs carnets d’adresses, ils donnent un ordre et pensent que c’est terminé tout va se faire normalement.

                                        Ils découvrent tardivement que si l’on n’accompagne pas la demande, rien n’avance (dans le sens souhaité).

                                        Leur seule préoccupation comment gagner plus ! Pour lui ou ses copains

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès