Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Cancer du bitume : vers un scandale sanitaire ?

Cancer du bitume : vers un scandale sanitaire ?

Ancien salarié de la société Eurovia, Francisco Serrano Andrade est mort en 2008 des suites d’un cancer de la peau attribué au bitume. Sa famille assigne lundi 12 avril son entreprise pour "faute inexcusable" devant le tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) de Bourg-en-Bresse (Ain).
 
La veuve et les quatre enfants de Francisco Serrano Andrade veulent que la responsabilité de son ancien employeur soit reconnue. Selon Me Jean-Jacques Rinck, l’avocat lyonnais de la famille, "c’est un scandale comparable à celui de l’amiante". L’avocat s’appuie sur le fait que le comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles de la CPAM a retenu "un lien direct entre la maladie et l’activité professionnelle" du salarié, pris en charge au titre d’une maladie professionnelle.
 
La société Eurovia, via son conseil, Me Franck Dremeaux, entend "contester toute faute ayant conduit à la maladie puis au décès de M. Serrano Andrade". Elle demandera au tribunal un nouveau renvoi.
 
L’affaire du "cancer du bitume" pourrait avoir des conséquences économiques considérables. Des multinationales des travaux publics pourraient en effet être contraintes de dépenser plusieurs milliards d’euros pour indemniser les victimes, et changer leurs méthodes de travail et de protection des employés.

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès