Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le Baiser de la lune, l’état homophobe ?

Le Baiser de la lune, l’état homophobe ?

Un poisson-chat aime un poisson-lune. Le Baiser de la lune, court-métrage d’animation d’une vingtaine de minutes, raconte l’histoire d’amour de deux « poissons garçons », selon le terme de son réalisateur, Sébastien Watel. Ce film, encore en phase de production, devaient être projeté dans les classes de CM1 et CM2 pour sensibiliser les élèves à l’homophobie. Face à la colère d’associations familiales, et notamment de Christine Boutin, Luc Châtel a décidé ce film pédagogique n’avait « pas vocation à être projeté en primaire ».

Le Baiser de la lune est un conte de fée animé. Il relate l’histoire d’un amour, celui que porte Félix, un poisson-chat, à Léon, un poisson-lune. Sébastien Watel, le réalisateur de ce court-métrage toujours en phase de production, entendait « donner une vision moins stéréotypée des relations amoureuses » et « sensibiliser les élèves contre l’homophobie », rapporte l’Express.

C’était sans compter sans certaines associations familiales comme le Collectif pour l’enfant pour qui, lit-on sur le site de cette association qui milite contre l’homoparentalité, « cette intrusion dans l’intimité et la conscience de si jeunes enfants, au mépris du respect qui leur est dû et sans égard pour la responsabilité éducative de leurs parents, ressemble fort à un conditionnement ».

Une pétition a été lancée par l’hebdomadaire de droite libérale Les 4 vérités et Christine Boutin, présidente du Parti chrétien démocrate, a publié sur le site de sa formation politique une lettre ouverte au ministre lui demandant d’interdire la projection dans les écoles : « Ce film, écrit-elle, bafoue le principe de la neutralité de l’enseignement public en s’immisçant dans la conscience et l’intimité des enfants sans égard pour la responsabilité éducative de leurs parents ».

La demande de Mme Boutin, relève 20minutes, intervient alors que le ministère de la Jeunesse et des Sports a décidé, il y a plus d’une semaine, de retirer son partenariat au projet. Pour Bartholomé Girard, président de SOS Homophobie, ce retrait est « dramatique ». Ce dernier, selon 20 minutes, accuse le ministère de ne pas « assumer jusqu’au bout sa mission d’éducation à la sexualité et à la citoyenneté ».

Face à ces réactions, le ministre de l’Education, Luc Chatel, a déclaré mercredi sur RMC que « la lutte contre les discriminations et particulièrement contre l’homophobie, c’est un sujet très important et l’Education nationale joue un rôle très important. A la fin du mois de février dans tous les lycées et dans tous les collèges, je vais organiser une campagne d’affichage pour la lutte contre l’homophobie, donc nous sommes très mobilisés sur ce sujet ».
 
Il a affirmé que Le Baiser de la lune n’était pas une initiative du ministère de l’Education nationale qui ne la finance pas et qu’elle « n’a pas vocation à être diffusé en primaire à l’école ». Il a précisé que « traiter de ces sujets en primaire, il me semble que c’est prématuré ».

Les soutiens du film ne se ont pas faits attendre. Pour Bartholomé Girard, président de SOS Homophobie, ce retrait est « dramatique ». Ce dernier , selon 20 minutes, accuse le ministère de ne pas « assumer jusqu’au bout sa mission d’éducation à la sexualité et à la citoyenneté ».

Sur son blog, Anne Hidalgo, première adjointe PS au maire de Paris et tête de liste PS aux prochaines élections régionales, estime que « ce court métrage constitue une œuvre pédagogique pour sensibiliser les plus jeunes à la lutte contre l’homophobie. Alors que la loi condamne les comportements à caractère homophobe, je m’étonne que soit décidée unilatéralement l’interdiction d’un outil éducatif contribuant au respect entre toutes et tous, au vivre ensemble avec nos différences dans notre société.

Tout le monde ne l’a pas entendu de cette oreille. Une pétition a été lancée par l’hebdomadaire de droite libérale Les 4 vérités et Christine Boutin, présidente du Parti chrétien démocrate, a publié sur le site de sa formation politique une lettre ouverte au ministre lui demandant d’interdire la projection dans les écoles : « Ce film, écrit-elle, bafoue le principe de la neutralité de l’enseignement public en s’immisçant dans la conscience et l’intimité des enfants sans égard pour la responsabilité éducative de leurs parents ».

Jean-Luc Roméro, conseiller régional Île de France, est scandalisé et écoeuré par la décision du ministre de l’éducation. Pour lui, explique t-il à l’Express, le Baiser de la lune est « un simple conte ». C’est le « moyen le plus adéquat et pudique d’expliquer qu’il n’est pas anormal d’éprouver une attirance pour quelqu’un du même sexe ». Il est selon lui « injustifié qu’on fasse de la prévention contre le racisme et l’antisémitisme et qu’on laisse de côté l’homophobie ».

« J’ai juste envie de rappeler calmement mais fermement à quel point il est important d’éduquer pour prévenir les discriminations, notamment l’homophobie (...) Evoquer l’homosexualité à l’école est important pour banaliser cette identité et pour rappeler que, contrairement à ce que dit un certain député UMP du Nord, l’homosexualité n’est pas inférieure à l’hétérosexualité ! » écrit-il sur son blog.
 
Sur son site, l’ARCAT, Association de recherche, de communication et d’action pour l’accès aux traitements appellent à aider le film en le finançant : " De nombreux partenaires ont déjà rejoint le projet, mais le financement du film n’est pas encore achevé. C’est pourquoi il est proposé de se joindre à l’aventure en devenant souscripteur du film sur le site www.le-baiser-de-la-lune.fr Vous y trouverez toutes les informations concernant le film, sa bande-annonce et pourrez y suivre les différentes étapes de sa réalisation".



 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès