Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Le Time célèbre l’internaute, génie solitaire

Le Time célèbre l’internaute, génie solitaire

La couverture de Time est un miroir : il permet de voir qui a  été élu personnalité de l’année 2006 par le magazine américain, dans une tradition qui remonte à 1927, année où l’honoré fut Lindberg. Puis, quelques noms, pour situer la famille des illustrés de Time : Gandhi (1930), Roosevelt (1932), Hitler, Staline (1938-1939), Churchill (1940), Elisabeth II (1952), de Gaulle (1958), Kennedy (1961), Jean XXIII (1962), Martin Luther King (1963), Clinton (1992)... Parfois ce sont des groupes qui sont célébrés : les femmes américaines (1975), les soldats américains (2003), et, cette année, c’est un individu-type, celui qui voit son reflet dans la couverture en miroir du magazine, vous, l’internaute.

Pourquoi tant de fleurs ? Parce que, selon le Time, vous êtes potentiellement un de ces « génies solitaires, les Einstein, les Edison, les Job », un de ces « millions de cerveaux qui auraient sombré dans l’obscurité » mais qui « sont mis en réseau dans l’économie mondiale de la matière grise », augurant d’une « une explosion de productivité et d’innovation ».

Ainsi, « pour avoir pris les rênes des moyens d’expression mondiaux, pour avoir jeté les bases et configuré la nouvelle démocratie digitale, pour travailler pour rien et battre les pros sur leur propre terrain, la personnalité de l’année 2006 de Time, c’est vous", écrit Lev Grossman.

Certes, 72 millions de visiteurs mensuels sur YouTube, plus de cinq millions d’articles en deux cent cinquante langues sur Wikipedia, cinquante millions de pages de blogs, des inconnus devenus illustres à la seule force d’Internet : Time cite Kamini, rappeur français d’un village de l’Aisne dont le clip a fait « le tour du monde », ou l’inconnue Lonelygirl, énigme du cyberespace, ou un jeune photographe pakistanais qui diffuse sur Flickr ses clichés, cela fait du nombre. Et puis, le Time le rappelle : « L’Amérique aime les génies solitaires. » Un souffle de romantisme dans la technologie.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès