• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > SNCF, Alstom : nationalisation, la seule solution ! Explication du scandale (...)

SNCF, Alstom : nationalisation, la seule solution ! Explication du scandale des tours de passe-passe de Hollande UE MEDEF !

 Le 7 septembre, le PdG d’Alstom annonçait la fermeture de l’usine Alstom de Belfort. Le cœur industriel de la production des TGV en France. Et ce alors que Alstom et la SNCF venait de confirmer le report du lancement du projet de TGV du futur.

La raison de fermeture de l’usine avancée par le patron d’Alstom ? un carnet de commande pas assez rempli. Pourtant, Alstom a un carnet de commande bien fourni à l’export. En Asie centrale ou aux États-Unis par exemple. Ou encore à Dubai où l’entreprise vient de remporter un méga contrat de construction de métros. Preuve s’il en est que ce n’est pas la qualité des trains produits qui est en cause contrairement à ce que certains – adeptes du dénigrement francophobe – prétendent.

Surtout, la SNCF gros client de l’industriel a besoin de renouveler ses matériels. D’ailleurs, l’entreprise publique vient d’acheter 40 locomotives qui aurait pu être produite à Belfort. Mais en application des règles européennes – imposant la concurrence soi-disant « libre et non faussée » – elle a acheté ces 40 locomotives au groupe allemand Vossloh. Qui les produira en Pologne en profitant des très bas salaires. Illustrant le dumping social qui chaque jour aggrave un peu plus la désindustrialisation et le chômage en France.

Les fausses solutions du gouvernement PS

hollande medef UEA la veille de la présidentielle, et alors que le chômage ne cesse d’augmenter, le gouvernement fait mine d’agir. Il n’aura pourtant rien fait durant des années alors que la situation difficile de l’industrie ferroviaire est connue depuis des années. Les patrons de la Fédération des Industries Ferroviaires avaient alerté Emmanuel Macron dès le 9 juin 2015 il y a donc plus d’un an et demi que « les plans de charges [des] usines ferroviaires risquent fortement de s’effondrer dès 2017-2018 ». Le 22 décembre 2015, le président de la FIF, Louis Nègre avait interpellé le président François Hollande : « Les sites majeurs et emblématiques de Reichshoffen et de Belfort (Alstom) et de Crespin-Valenciennes (Bombardier) sont directement menacés dès 2017 » en raison des « incertitudes » liées au « TGV du Futur ». Enfin le 3 juin 2016, une autre lettre au chef de l’État indique qu' »aucune réponse concrète » n’avait été apporté. Chantage à la commande diront certain. Peut-être. Cela n’enlève rien à l’inaction coupable des Macrons, Valls, Hollande et Cie.

La liquidation du ferroviaire et de la SNCF comme objectif ?

train-de-nuit-paris-bourg-saint-mauriceIl faut également souligner qu’alors que la ministre en charge des transports Ségolène Royal communique beaucoup sur la transition écologique (tout en massacrant son ministère et les moyens indispensables à la conception et la réalisation de cette politique), se faisant mousser avec la COP21, dans le même temps le transport ferroviaire est liquidé en France. En 1990 le fret ferroviaire représentait 35% du transport terrestre de marchandise. En 2015, il ne transporte plus que 10%. En 1984, le fret ferroviaire transportait 26,6 millions de tonnes kilomètres. En 2014, 9,6 millions de tonnes kilomètres. En 30 ans, le transport de marchandise par le rail a été divisé par 3. Sur la même période le transport par camions a augmenté de 50% ! Ce qui conduit a un effondrement de la demande de wagons et de locomotives pour le fret ferroviaire en France.

Entre 1990 et 2015, la part modale du transport ferroviaire de voyageur a elle légèrement progressé, passant de 8,7% à 9,6%. Bénéficiant du développement des TGV et des TER et RER. Des chiffres qui cachent mal la liquidation des lignes intercités et de large pans du réseau ferroviaire sous l’effet de la course à la rentabilité de la SNCF alors que l’Union Européenne impose à la fois sa privatisation et l’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire. Elle impose également la libéralisation des dessertes routières autocars. Avec la sordide Loi Macron. Résultat les investissements pour renouveler les trains, trains corail comme intercité, sont restés en deçà des nécessités. La SNCF voit son matériel roulant vieillir – augmentant les pannes et affectant la qualité du service à l’usager – mais retarde sans cesse son renouvellement. En 2013, le ministre Montebourg annonçait la sortie en 2018 des TGV du « futur » devant remplacer les rames de TGV dites sud est (les rames oranges repeintes depuis) qui ont désormais 36 ans. En 2015, Emmanuel Macron, ministre du Budget et Alain Vidalies, secrétaire d’État aux Transports, repoussaient l’échéance à 2019. Désormais, c’est plutôt 2022 qui est envisagé. Au mieux. C’est ce report qui explique à lui seul le creux dans le programme de production de Belfort. Et ce alors que les contrats à l’export ne font pas tourner l’usine de Belfort, les pays acheteurs négociant – et c’est légitime – de pouvoir faire travailleurs leurs ouvriers à construire les trains. A l’image des USA. Ce qui est strictement interdit à la France par l’Union Européenne.

Le tour de passe passe de François « Coperfield » Hollande

Hollande préfet de l'UEPressé par l’opinion, et retenant la leçon du désastre Jospin se payant la figure des ouvriers face à des suppressions d’emplois dans les usines Michelin pourtant rentables « l’état ne peut pas tout », c’est par un tour de passe qu’Hollande tente de cacher le tragique bilan de son quinquennat, celui de la poursuite d’une désindustrialisation massive résultat de l’euro et des directives imposées par la Commission Européenne, c’est à dire la dictature des marchés financiers. Après tous, Hollande en 2012 est bien monté sur une camionette pour promettre que Florange ne fermerait pas. Promettant une nationalisation « temporaire » en 2012, rapidement abandonnée. Le haut fourneau fermant ses portes en 2013.

Voici la manipulation : le 4 octobre, Manuel Valls annonce la commande par l’Etat de quinze rames TGV pour les lignes Bordeaux-Marseille et Montpellier-Perpignan (450 millions d’euros). Il a aussi garanti que la SNCF s’engageait à acheter vingt locomotives diesel de remorquage (30 millions d’euros) mais également six autres TGV spécialement adaptés pour circuler sur la ligne Paris-Turin-Milan (200 millions d’euros) et répondre aux nouvelles normes italiennes. Problèmes, les lignes Bordeaux Marseille et Montpellier Perpignan sont des lignes intercités…, conventionnelles où les rames Euroduplex – pourtant 30% plus cher en cout d’exploitation et de maintenance – ne pourront pas dépasser les 220 km/h alors qu’elles sont conçues pour rouler à 350 km/h. En fait, en commandant ces quinze rames TGV, le gouvernement anticipe une commande de 30 trains intercités auprès d’Alstom, des trains qui auraient dû être produit à … Reichshoffen. en juin 2016, la Fédération des industries ferroviaires (FIF) tirait le signal d’alarme dans une lettre adressée à François Hollande en s’inquiétant d’une « menace sur la pérennité » de cet autre site majeur en raison de l’incertitude qui plane sur l’ensemble des programmes ferroviaires français. Et attention, la FIF évoquait une fermeture possible dès 2017. C’est ce qui s’appelle déshabiller Paul pour habiller Jacques. Du « perdant » « perdant » comme dirait Ségolène Royal.

Un tour de passe passe probablement illégal devant les fourches caudines de Bruxelles

Au regard des montants en jeux, la directives européennes sur les marchés publics impose un appel d’offre européen. Car l’UE interdit « d’acheter français » imposant une mise en concurrence systématique condition sine qua non du dumping social pour effondrer les salaires et les droits des travailleurs. Pour contourner la difficulté, le gouvernement a passé sa commande sur la base d‘un accord cadre (directives « marchés publics » du 31 mars 2004 (2004/17 et 2004/18)). Qui permet de conclure des accords subséquents sans remise en concurrence. Problème cet accord cadre date de 2007, c’est un contrat-cadre passé en 2007 entre Alstom et la SNCF. Cet accord permet de débloquer rapidement de futures commandes de rames de train, sans passer à chaque fois par le lourd processus de l’appel d’offres. Or a priori un accord cadre a une durée maximale de 4 ans selon le Code des Marchés Publics, pour l’Etat ( sans durée pour les pouvoirs adjudicataire comme la SNCF). Rien ne dit que cet accord cadre soit donc encore pleinement valable. Par ailleurs, il a été conclu entre la SNCF et Alstom. Et non entre l’Etat et Alstom. Juridiquement l’Etat et la SNCF sont deux « pouvoirs adjudicateurs » différents et rien n’indique donc que le gouvernement puisse utiliser cet accord. Au delà, il est fort probable que – comme la Commission Européenne l’a déjà fait dans le cas d’Alstom – l’Union Européenne interdise cette commande, en tant qu’aide d’état déguisée. Faisant ainsi appliquer les traités européens garantissant le dumping social, et base de la guerre contre les salaires et les droits des travailleurs

Le scandale de la privatisation des lignes Inter Cités !

réforme ferroviaire paquet UE SNCFMais le scandale ne s’arrête pas là. Car les rames TGV achetées pour servir d’intercité par l’Etat, le sont au moment même ou le gouvernement en application des directives européennes de libéralisation du rail (les fameux paquets ferroviaires, dont la réforme ferroviaire contre laquelle les cheminots se sont battus au printemps derniers, et en 2014 est une transcription en droit français), va ouvrir à la concurrence le transport ferré de voyageurs. Et donc, la livraison de ces rames interviendra tout pile lors de l’ouverture à la concurrence des lignes intercités ! L’état – soi-disant sur endetté – va donc probablement fournir des rames neuves à des concurrents privés de la SNCF ! Privatisation des bénéfices, socialisations des pertes. Avec le Capitalisme, les travailleurs sont toujours à 200% les perdants !

En 2014 déjà le gouvernement Valls avait signé le démantèlement d’Alstom préparé par Montebourg, pour satisfaire aux ordres de l’Union Européenne

On le voit, la « solution » du gouvernement Valls n’a rien de sérieux et ressemble à ce qu’elle est, un couteux tour de passe qui ne règle rien, mais qui permet simplement à F Hollande de gagner du temps. Celui de la campagne présidentielle. Personne ne doit s’y tromper. D’autant moins que ce n’est pas une surprise puisque ce gouvernement en la personne d’Emmanuel Macron avait signé en 2014 le démantèlement d’Alstom dont la branche énergie avait été vendue pour une bouchée de pain à General Electric.

Bien sûr il ne serait pas juste de simplement mettre en cause Hollande et d’oublier l’intervention de Sarkozy qui a vendu pour une bouchée de pain les parts prises par l’Etat dans Alstom alors que le groupe était au bord du gouffre déjà à cause des dividendes énormes versés aux actionnaires. Il avait permis à son ami le milliardaires Bouygues de faire de juteux profits. Tout à satisfaisant aux ordres de Bruxelles interdisant la nationalisation du groupe !

combatre le fn et ses idéesComment ne pas rappeler également qu’en application des ordres de Bruxelles (déjà), le gouvernement de Sarkozy avait alors bradé la filliale de construction navale d’Alstom, les fameux Chantiers de l’Altantique à Saint Nazaire – dernier pans survivant de la construction navale civile en France - auprès du groupe coréen STX. On apprend ces derniers jours que ce derniers ayant besoin d’argents frais cherchent à vendre les chantiers, c’est à dire leur savoir faire, leurs brevets et leurs carnets de commandes auprès d’investisseurs chinois ou italiens qui s’empresseraient de dépecer là aussi, façon General Electric, ce concurrent encombrant.

Et comment ne pas rappeler aussi que le FN et Marine Le Pen, toujours aussi hypocrite, se sont fendu d’un communiqué faisant mine de dénoncer l’Union Européenne, pour mieux appeler à la nationalisation …. partielle d’Alstom. Exactement ce qu’avait fait Sarkozy alors aux affaires pour satisfaire aux ordres de Bruxelles. Une manière d’éponger les pertes de la classe capitaliste avec l’argent des travailleurs, puis de rendre l’entreprise une fois la tempête passée, redevenu profitable à l’oligarchie qui pourra se gaver tranquillement de profits. Le Pen, Sarko, Hollande, même combat : servir l’oligarchie capitaliste, exploiter les travailleurs !

Alors que faire ? NATIONALISER pour un grand pôle public des transports, un grand pôle public de l’Énergie, réindustrialiser au profit de la transition écologique et de la baisse du chômage

BRISONS-LES-CHAINES-DE-L-UNION-EUROPEENNE200Alors quelle solution ? est-on condamné à voir liquider ce pôle industriel stratégique qu’est Alstom, perdant les savoirs faire enviés mondialement de ses ouvriers et de son ingénierie ? Certes non. Alors comment construire une solution ?

  • D’abord en constatant que les savoirs faire de Alstom – dans toutes ses branches – sont indispensables pour le pays. Construire des trains, des turbines, des bateaux c’est un enjeux stratégique. Pour le secteur des transports, celui de l’énergie. Deux domaines qui sont au cœur de la nécessaire transition écologique. Deux domaines indispensables du développement économique, deux domaines qui avaient été nationalisés sous forme de monopoles publics, notamment pour EDF à la libération par le ministre communiste PCF du CNR Marcel Paul. Il s’agit là de domaines stratégiques qui engagent l’avenir de la Nation, car un pays incapable de construire ses propres infrastructures, incapable de produire son énergie ne peut être indépendant et ne peut décider de sa politique. Cela importe peu bien sûr à notre classe capitaliste qui fait le choix de la mise en coupe réglée du pays pour construire l’UE après avoir fait celui de la collaboration. Pour les capitalistes, seuls comptent les profits
  • Ensuite en rappelant que le patronat d’Alstom qui vient de vendre pour 12 milliards d’euros la branche énergie d’Alstom à la multinationale General Eletric avec le soutien du gouvernement Hollande/valls/Montebourg s’est empressé de distribuer 3,5 à 4 milliards d’euros du produit de la vente en dividendes et rachat d’actions pour soutenir le cours de l’action en bourse, à comparer à la capitalisation boursière du groupe qui est de 5 milliards d’euros ! Qui a dit qu’Alstom transport manquait de liquidités ? Plutôt que d’arroser ses actionnaires, le groupe aurait donc largement pu investir, moderniser ses usines, une façon de profiter d’un creux de charge de production pour préparer l’avenir. Mais l’avenir ce n’est pas ce qui intéresse l’oligarchie capitaliste !
  • Sans oublier que le dépeçage d’Alstom en 2014 sous l’égide d’Arnaud Montebourg a également donné lieu à un aussi énorme que scandaleux cadeau à Bouygues (cliquez ici pour lire).
  • Enfin, en rappelant qu’Alstom appartient à tous les travailleurs français qui l’ont déjà largement payés. Car on le voit bien ce sont les commandes des services publics français, dans les transports, l’énergie qui font vivre le groupe. Le développement du TGV, des métros, des turbines hydroélectriques ou pour le nucléaire est aussi le résultat des investissements publics. Cette technologie largement financée par la Nation appartient donc à la Nation ! Et surtout qu’Alstom appartient à ses travailleurs qui sont les seuls à y produire de la richesse alors que leurs patrons et actionnaires se gavent.

Il y a deux ans le PRCF expliquait que la nationalisation totale d’Alstom était la seule solution et que la stratégie suivie par Hollande à la suite de Sarkozy en application des ordres de l’UE ne mènerait qu’au démantèlement de l’entreprise et au chômage, force est de constater avec ce nouveau scandale à Belfort, que les faits lui donnent 100% raison.

nationalisation-prcfLa solution est donc logique et évidente : l’état doit nationaliser Alstom, sans indemnités, puisque les travailleurs ont déjà payés plusieurs fois. Comme salariés du groupe, comme usagers des services publics, comme contribuables. Non seulement sa branche transports mais également sa branche énergie, et sa branche construction navale. Pour l’adosser aux services publics des transports (SNCF, RATP…) et de l’énergie (EDF/GDF), ce dernier secteurs étant eux aussi à renationaliser d’urgence, supprimant les scandaleuses privatisations imposées là aussi par l’Union Européenne et mise en œuvre par Sarkozy. Une évidence reconnue désormais par Jean Luc Mélenchon, qui réclame dans un communiqué lui aussi la nationalisation d’Alstom et reconnait que cette nationalisation ne peut se faire dans le cadre de l’Union Européenne. On peut s’étonner que Jean Luc Mélenchon ne propose donc pas clairement de sortir de l’UE, alors que sans sortie de l’UE par la voie progressiste, aucune politique de gauche, pour les travailleurs, n’est possible. Oui, l’affaire Alstom Belfort le prouve de manière tragique, pour les travailleurs, pour s’en sortir, il faut sortir de l’Union Européenne.

Jean Baptiste Clément pour www.initiative-communiste.fr

Retrouvez le dossier spécial d’initiative communiste sur Alstom :


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 12 octobre 2016 20:30

    @Froidemort


    Ils veulent devenir fonctionnaires de l’ Etat , comprenez le ... smiley

  • christophe nicolas christophe nicolas 12 octobre 2016 19:15

    Pourtant Alstom se faisait du pognon sur les TGV, je peux vous le dire. De toute façon, Hollande, c’est Attali +Rothschild + Kron donc c’est une politique qui veut rendre irréversible la déconstruction des nations européennes pour leur rêve d’un monde gouverné par le Sanhédrin à Jérusalem. C’est irrationnel mais ils ont ça dans la tête et bourrent le mou de Hollande depuis des années.


    Vous n’êtes pas obligés de sortir la faucille et le marteau, ça dessert votre message après toutes les âneries de l’ex URSS. En fait le gars qui vous plaisait bien c’était de Gaulle, vous devriez fonder un parti Gaulliste de gauche, vous laminerez les socialistes et vous pourrez faire des alliances avec des partis de droite sur la base d’un programme pour l’emploi. Les socialistes vous ont piégé comme ils piégé les gens du FN alors que vous avez à peu près les mêmes idées. Eux sont « fachos » et vous « cocos » mais vous êtes baisés ensemble.



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 octobre 2016 03:50

      @christophe nicolas


      C’est devenu bien lassant d’entendre encore les ignorants dénigrer l’URSS alors que le commnisme s’est toujourd averé bien plus efficace que le capitalisme ! .... Il est convenu aujourdùi ne pas en parler, mais il faudra bien un jour prochain remettre les pendules à l’heures, car la catastrophe du néoliberalisme n’est plus possible à cacher.

      PJCA

    • jacques jacques 13 octobre 2016 11:20

      @Pierre JC Allard
      Le communisme a été efficace pour créer de grandes infrastructures industrielles mais a échoué sur les petites et moyennes entreprises là ou les décisions doivent être rapides .De plus le système communiste favorise la bureaucratie gestionnaire celle qui gère en s’encroutant favorisant le diplôme à l’expérience car se sachant pas jauger le savoir faire de l’expérience d’où aujourd’hui la nécessité du CV , des diplômes et autres certifications .


    • Armelle Armelle 13 octobre 2016 11:39

      @Pierre JC Allard

      ...« alors que le commnisme s’est toujourd averé bien plus efficace que le capitalisme ! »

      Rappeler moi le nombre de morts sous le communisme ?
      Vous semblez parler de sujet que manifestement vous ne connaissez pas !!! c’est navrant.
      Et vous parliez des « ignorants ? Pffff

      Allez vivre dans un pays où règne le communisme pur et dur, et je ne vous donne pas 3 mois pour rentrer en courant au bercail !!!
      ...En effet l’ignorance fait dire des tas de conneries, et vous n’échappez pas à la règle

       »il faudra bien un jour prochain remettre les pendules à l’heure"
       MDR, les niaiseries communistes vont jusque là ? Et ben dis donc !!!


    • mmbbb 13 octobre 2016 12:53

      @Pierre JC Allard vous avez raison Sarte affirmait « ceux qui crique l URSS sont des chiens » Sarte avec une tres bonne vision poltique il suffit de regarder sa gueule . Sojenistyne a ete paye par la CIA c’est bien connu et moi je regrette de ne pas avoir connu ce paradis .


    • mmbbb 13 octobre 2016 13:00

      @christophe nicolas ils sont trop con pour comprendre Ce sont des buses ces co co Mitterrand a torpille le PC et a fait alliance avec le FN pour se maintenir au pouvoir. Lepaon le CGtiste a mange dans la main d Hollande et a eu un poste. Les cocos de base se font avoir sur toute la ligne et El komri leur a fait un bras d’honneur avec sa loi


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 octobre 2016 01:45

      @Armelle



      J’ai fait quelques marches de santé dans le quartier  smiley



      PJCA


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 octobre 2016 01:52

      @jacques


      Votre critique est justifiiée . Mais il faut voir le rapport coût-benefice qui a toujours été favoable au dirigisme contre la libre concurrence. L’optimum reste a déterminer.

      PJCA


    • Armelle Armelle 17 octobre 2016 09:00

      @Pierre JC Allard

      ...Ceux qui ont la prétention de tout savoir n’ont pas souvent le talent de tout comprendre...


    • Spartacus Spartacus 12 octobre 2016 20:54

      Belle défense communiste du capitalisme de connivence étatiste pour l’intérêt des minorités syndiquées CGT.


      C’est vrai, c’est bien connu quand l’état est actionnaire d’une entreprise les résultats sont toujours EX-TRA-ORDINAIRES.
      Quelques rappels des entreprises nationalisées :
      1984, la Renault, favorisant le maintien des effectifs au détriment des rendements, entraîna des pertes de 23,4 milliards de francs (6 milliards d’euros) et nécessita un prêt exceptionnel de 12 milliards de francs supplémentaires pour éviter la faillite. 
      1980 et 1990 Charbonnages de France nécessita près de 10 milliards d’euros d’aides publiques entre
      La SNCM ? Une réussite de faillite exceptionnelle
      Areva ? Une réussite exceptionnelle 
      SNCF ? Un déficit exeptionnel
      EDF ? des engagements ubuesques.
      La SFP ? obligé de rendre au privé pour éviter le dépôt de bilan.

      Vous en connaissez une bien gérée étatisée ? Même en monopole l’état gère en n’importe quoi.

      • rocla+ rocla+ 12 octobre 2016 20:56

        @Spartacus


        Les dettes  de l’ Etat sont sur l’ Etagère  .....

      • Pyrathome Pyrathome 12 octobre 2016 21:23


        Alors les tapettes, c’est pour quand le mariage ??
        Une petite lune de miel à la Fistinière ?


      • Croa Croa 12 octobre 2016 22:55

        À Spartacus,
        Mais non, ces boites ne faisaient pas vivre qu’elles-mêmes ! Il y avait du travail là dedans et encore plus autours d’elles, une prospérité qui profitait à tout un monde, public ET privé ! Bref la richesse de la nation qui autrefois (les trente glorieuses) faisait la richesse de toute une nation !


      • Jean Pierre 12 octobre 2016 23:41

        @Spartacus
         En 45 le gouvernement a nationalisé tout les secteurs stratégiques : banques, transports, énergies et a encadré l’industrie (plans quinquennaux). 30 année de forte croissance profitant à toutes les classes de la population ont suivis. Alors ou est le problème avec les industries nationalisées ?

         Vous parlez des trous que l’Etat a parfois comblé dans certaines entreprises nationalisés. Vous passez sous silence les nombreux cas inverses ou l’Etat à puisé dans les caisses de ces entreprises.
         Renault entreprise nationalisé a longtemps fait sa pub sur le fait que cette entreprise était la première entreprise exportatrice Française. Cette situation profitait aussi bien à l’emploi qu’a l’équilibre des comptes.
         Privatisée, l’entreprise Renault a massivement délocalisé pour assurer de meilleurs dividendes à ses actionnaires. Renault est aujourd’hui une entreprise paradoxale puisqu’elle est simultanément une entreprise Française et une des plus grosse importatrice de ses produits en France ce qui produit déficit commercial et chômage en France.
         Toutes les entreprises nationalisées sont appelées être privatisées pour une raison très simple : l’Europe impose cette privatisation. Les gouvernement successifs préparent donc le terrain pour ces privatisations (pour lesquelles on n’a jamais demandé l’avis des électeurs français). Ces privatisations doivent donc être faites de façon plus ou moins honteuse et hypocrite. L’un des plus sur moyen est de ruiner insidieusement l’entreprise pour pouvoir nous expliquer « qu’elle n’est plus viable », « qu’il faut la recapitaliser », « l’ouvrir à l’international » ou toute autre explication fumeuse pour la vendre à la sauvette. C’est ainsi que bizarrement des entreprises nationalisées performantes depuis des décennies se retrouvent en quelques années au bord du gouffre.

        On pourrais également vous rappeler quelques résultats extraordinaires d’entreprises parfaitement privées et qui ont totalement disparu aujourd’hui.
        Enfin de nombreuses entreprises du Cac 40 actuelles sont nées dans un contexte de fort interventionnisme de l’Etat. Et certaines sont nées directement de la commande publique. 
        Votre discours anti-Etat et pro-privé et donc totalement démenti par les faits.


      • jacques jacques 13 octobre 2016 12:10

        @Jean Pierre

        La Faisabilité politique de l’ajustement de1995

        www.oecd.org/fr/dev/1919068.pdf


        Qui explique comment saborder des institutions qui fonctionnent pour mieux les réformer dans un sens qui ne serait pas favorables aux usagers de celles ci .

      • mmbbb 13 octobre 2016 13:25

        @Jean Pierre bemol Renault fabriquait et fabrique encore de la merde Deux exemple j’ai un collegue tres cocardier ayant acheté une Scenic des problemes sans cesse des problemes electroniques : allumage et j’en passe il a achete une KIA coreenne Tres satisfait J’ai une colegue femme ayant achete une Clio neuve probleme de joint lors des orages elle devait essorer sa bagnole Le vendeur se foutait de sa gueule Renault occupait la niche des tracteurs, il a ete balaye Je le redis dans les champs francais vous trouvez de l’amercain et de l allemande CLASS ( produit toute la gamme agricole en particulier les moissonneuses qui tournent 24 sur 24 durant les moissons fiabilité de ce materiel la pub se fait d’elle même ) en particulier PMI bavaroise qui a su s’implanter Il a y a tout de meme un serieux probleme de SAV et d’adaptation au marche . Par ailleurs Renault a laisse tomber le creneau haut de gamme Ce sont les allemands qui ont repris ce creneau. Audi dans annees 1980 n’etait rien Je ne fais de l anti etat, je constate


      • flourens flourens 13 octobre 2016 14:37

        @Spartacus
        tu oublies les attaques dont toutes ces entreprises on fait l’objet, pour le capitalisme, la nationalisation c’est le diable à combattre sans pitié, tu oublies aussi la lacheté, voire la connivence des politiques achetés, ou vendus comme tu veux
        la SNCM qui favorise des salariés bien formés et bien rémunérés s’est vue attaquée par ceux qui emploient des philipins sous payés et sans sécurité sans formations et il a fallu que les politiques sous la pression de l’UE lui retire sa protection, la continuité territoriale, et la SNCM ne pouvait pas lutter contre cette concurrence « libre et non faussée », il aurait fallu qu’elle prenne du bengladesh et virer les Français, mais alors tu serais le 1er à vilipender le chômage alors que ce sont tes raisonnements qui conduisent au chômage
        pareil pour tout le reste, et pour finir Alstom qui ne peut lutter contre des polonais sans protections sociales à 150€/mois,
        ça c’est bien les libéraux, on flingue toute une industrie délibérément et puis après on dit ça marche pas, tartuffe
        je préfèrerais la franchise et que vous disiez que ce que vous souhaitez c’est la misère du plus grand nombre, cela ira plus vite


      • fred.foyn 13 octobre 2016 06:59

        Le plus pitoyables est de voir les Français sodomisés sans réactions ?

        Y vont voter pour les deux mafieux-présidents en 2017.. ?

        • flourens flourens 13 octobre 2016 14:53

          @fred.foyn
          je ne peux qu’être d’accord


        • Armelle Armelle 13 octobre 2016 10:59

          L’AUTEUR,

          ENCORE UN GROS CHARABIA DE NAISERIE COMMUNISTE AVEC UNE BONNE D’EGOÏSME PUANT

          « La solution est donc logique et évidente : l’état doit nationaliser Alstom, sans indemnités »

          ...Pour vous cher Monsieur !!!
          Que faites-vous des gens qui ne sont pas de votre avis ? Alors devant votre propos il serait respecteueux (pour le moins) d’y ajouter « JE PENSE QUE... » Ce qui fait que ce propos ne resterait QUE et UNIQUEMENT votre opinion, et sincèrement, je ne suis pas certaine que celle-ci intéresse beaucoup de monde si ce ne sont vos « camarades syndiqués »...

          Et puis...puisque vous semblez doué ; que faites-vous des AUTRES entreprises en difficulté ? Ha mais oui suis je bête !!! ; on nationalise !!! 
          Ras le bol de ces structures qui vivent éternellement sous perfusion. Elles ne s’en sortent pas ? alors qu’elles disparaissent !!! Ces solutions sont de la politique de caniveau, et des solutions de facilité qui ne peuvent « aiguiser » la pertinence.
          L’avenir est dans l’innovation, et certainement pas dans ces vielles boîtes pourries, restées sur le modèle des années 50. nos vielles industries sont bien trop concurrencées et par des acteurs bien meilleurs !!! Les 30 glorieuses, la gloire de la « belle » industrie Française et le front populaire, c’est du passé mon gars, il va falloir que vous sortiez de votre léthargie et vous mettre ça une bonne fois dans le crâne
          Pour perdurer, il faut être « bon » et force est de constater que ça ne semble pas être le cas d’Alstom, et ce n’est pas parce que le contribuable mettra la main au porte monnaie qu’Alstom deviendra performante, qui plus est, par l’intermédiaire d’une gestion d’état !!! Tout ce que gère votre « cher » état providence devient rapidement un joli tas de merde, mais c’est logique puisqu’à la tête sont mis des « dirigeants (ENA et autres saloperie du genre) » et non des « entrepreneurs »


          • mmbbb 13 octobre 2016 13:41

            @Armelle vous allez vous faire des ami ( ’es ) Ce media est bourre de gauchistes qui ne cessent pas de blasphémer sur le prive, les patrons ( ces pourris ) et le marche ( le grand satan ) Ils sont tous fonctionnaires et ont une tres haute intelligence tel ce prof Alexandre, Auxi ( un gauchiste pur jus) et ce Chalot le roi de la coupe de cheveau gratis , tout doit etre gratis ) . Ils nous gratifient de leurs lecons d’economie et de politique et n’ont pas leur pareil pour vous jeter des opprobres. Tolerant certe mais il faut avoir les memes idées Des grands esprits J’ajouterai qu en France la formation professionnelle n’est plus a la hauteur malgre les milliards debourses. Voir l EN 


          • flourens flourens 13 octobre 2016 14:51

            @Armelle
            et vous pourquoi ne critiquez vous pas les patrons qui ne disent pas JE PENSE QUE je vais payer les esclaves du Bengladesh 50€/mois, non, eux ils le font, je conclue que vous êtes entièrement d’accord que 1% possède 99%, et ce 1% ne dit pas JE PENSE QUE, il fait, sans votre avis, sans l’avis du peuple
            et si en 36 on avait dit JE PENSE QUE on va faire les congés et en 45 JE PENSE QUE on va faire la sécu, on aurait rien de tout cela dont vous profitez bien, d’ailleurs vous devriez avoir honte de profiter de ces avancées bolchévique, et si en 1789 ils avaient dit JE PENSE QUE on va faire la révolution on serait encore sous les rois et la noblesse héréditaire, mais cela vous plairait sans doute beaucoup, bref, face à des gens rétrogrades comme vous, il faut dire ON DOIT, et surtout le faire
            et enfin, il faut être bon dites vous, rien à voir, il faut des esclaves, des sous payés, des puent la sueur, du germinal, voila votre vision, le bonheur du salarié ne vous intéresse absolument pas, et concernant l’état providence, qu’il verse à fond perdu des dizaines de milliards à Gattaz et ses affidés, pour aucun résultat, ne vous scandalise pas, le patronat Français est le plus assisté du monde, ce sont des sangsues qui vident littéralement le sang du peuple, mais le peuple !!!!!


          • taktak 13 octobre 2016 14:54

            @Armelle
            Egoisme ? c’est votre propos qui l’est

            Par ailleurs dans le genre grosse connerie vous dites « il faut être « bon » et force est de constater que ça ne semble pas être le cas d’Alstom, »

            Vous nous expliquerait alors pourquoi alstom est largement bénéficiaire sur les 10 derniers années. Pourquoi Alstom remporte contrat records sur contrats records à l’international. ?

            Quand à ne pas voir que Alstom (et dans toutes ses branches : TGV, turbine électriques, chantiers de Saint Nazaire)... c’est l’innovation et la haute technologie, que dire ! vous êtes à coté de la plaque.

            Dernières choses, vos propos de piliers de comptoir sont tellement à coté de la plaque que vous ne voyez pas que les « entrepreneurs » à la tête des entreprises du CAC 40 sont exactement les mêmes que ceux qui sont à la tête des entreprises publiques désormais. Ils tournent, privatisant l’état au service de l’oligarchie.


          • Armelle Armelle 14 octobre 2016 12:07

            @mmbbb
            Houffff ne m’en parler pas, je les connais !!!. Je connais tous ces gauchistes qui critiquent le capitalisme à longueur de journée mais en revanche en profitent allègrement quand il s’agit de leur petit confort PERSONNEL.
            Heureusement que l’absence d’honnêteté intellectuelle ne tue pas !!! ...Et puis ce serait con, Agoravox n’existerait plus...
            Les gauchistes c’est comme les cathos, il y a beaucoup de croyants , en revanche des pratiquants, il y en a peu !!!
            Ils ne savent vivre qu’à travers l’argent des autres...
            Et je me fiche de me faire des ennemis, je n’ai que de l’indifférence à l’égard de ces gens qui cachent leur médiocrité derrière une image de « gens de gauche » à travers laquelle il ne font que « profiter » du partage des richesses via la solidarité obligatoire, instaurée par le racket auquel se livre l’état et pour se donner bonne conscience ! Ce genre de pensée est pour moi de l’hypocrisie puante et exécrable.
            Quand à l’EN que vous évoquiez, j’en fini par rire tant cette institution devenue un véritable tas de merde, et se débat pour tenter se sortir de cette chute vertigineuse à destination des abysses, et que PISA classe en bon dernier de l’OCDE. Avec des égoîstes à moitié débiles et totalement incompétents, il est effectivement improbable d’attendre quoi que ce soit de positif
            Je m’efforce de ne pas faire de politique mais le jour où un gouvernement se décidera à faire un grand ménage chez les handicapés mentaux et endormis de la fonction publique, je recommencerai à m’y intéresser !!!
            La fonction publique ; rien que le mot fait rire...Un immense club med où sommeillent 6 millions d’individus, à qui l’on donne une FONCTION au salaire inconditionnel, parce qu’ils sont incapables d’exercer un METIER dans la vraie vie !!!
            A l’époque les américains avaient construit sur Manhattan pour y « parquer » les fous, les débiles, les attardés mentaux, afin qu’on ne les voient pas dans New-York (ça fait désordre), nous en France nous avons créé la fonction publique mais nous vivons ensemble, la France est le pays de la mixité...


          • Armelle Armelle 14 octobre 2016 12:25

            @taktak
            Oui c’est ça ! votre blabla de gauchiste ne m’atteint pas ! Je ne considère que les propos de gens intelligents...
            Alors si Alstom est si douée, pourquoi l’état commande 16 TGV, dont la SNCF prétend d’ailleurs ne pas avoir besoin ?
            Vous voulez m’expliquer ?
            Et je vois que vous avez un discours bêtement gauchiste car indiscutablement vous ne connaissez pas le dossier. La raison de la délocalisation du site était due à un manque de commande à long terme. Moi je ne vous parle pas de bénéfice banane !!! Tu peux faire des bénéfices une année et l’année suivante avoir un carnet de commande vide idiot bête. T’as pas inventer l’eau chaude toi ! je me trompe ?
            Dernière chose, si tu n’as encore pas compris la différence entre dirigeant et entrepreneur, on ne peut plus grand chose pour toi mon gars !!! Va falloir que tu lises. Beaucoup, ou bien retourner à l’école je ne sais pas mais fais qqe chose ça urge !!!
            Bon en même temps Agoravox est de ton niveau, profites mon grand benêt, profites


          • rocla+ rocla+ 14 octobre 2016 12:30

            @Armelle


             smiley  smiley  smiley  

          • Armelle Armelle 14 octobre 2016 17:54

            @flourens
            Bonjour Flourens,
            Vous me décevez !!! j’attendais d’autres arguments de votre part, et les vôtres sont décidément bien puériles, et pour commencer les « congés payés » qui est l’enfumage le plus énorme qui soit dans l’histoire du salariat. Car quand même, soyez réaliste et réfléchissez une seconde, les salariés auraient pris des congés non payés, ça revenait strictement au même, le problème est que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. En effet vous pensez peut être que c’est le patron qui paye, bien sur que non. Pour une entreprise, ce coût entre dans les charges et est donc par conséquent VENDU. Et qui achète les biens à votre avis ? le pape ? Non ce sont les salariés, vous, lui, eux. Bilan c’est vous qui payez vos « congés payés » sauf qu’on vous l’a enveloppé de façon à vous faire croire à une grande avancée sociale !!! Vous raisonnez comme des pantouffles
            Et la SECU n’a rien à voir avec le « JE PENSE QUE », qui lui n’est décidément pas souvent utilisé dans la plupart des propos, faisant que des opinions deviennent vite des pseudos vérités. Et je n’ai jamais critiqué la sécu. Trouvez-moi une réaction où je dénigre la Sécu. Ras le bol des types qui mentent à longueur de phrase pour se donner raison. Et puis ce « je pense que » relève de l’opinion et non pas d’une nécéssité à faire ou ne pas faire !!! Vous mélangez un peu tout non ? ça semble un peu le foutoir là haut ! Vous m’inquiétez Flourens !

            Et puis vous nous parlez de Gataz et ses « mange merde » du cac 40, arrêtez vos conneries, il y a plus d’1 million d’entrepreneurs en France et vous me parlez d’une poignée d’entreprises. Je vous signale d’ailleurs au passage que les largesses de la gauche à leur égard est spectaculaire !!!

            Enfin où avez vous vu que j’étais d’accord avec ce principe ? J’y suis profondément opposée, prétendant que de donner du pognon aux entreprises n’a jamais créé d’emploi ! ça c’est bon chez les bisounours

            Autrement dit, JE PENSE QUE vous avez raté là une occasion de vous taire et que de se précipiter hâtivement et bêtement sur une réponse non réfléchie, amène à se discréditer cruellement et que surtout vous ne semblez pas avoir de réflexion personnel et trouvez la facilité à travers le passetemps du perroquet, à savoir répéter tjrs et encore le même discours d’école maternelle des handicapés camarades syndiqués

            A bon entendeur...


          • Armelle Armelle 14 octobre 2016 17:15

            @rocla

            En 2017, nous pourrons aligner toute une ribambelle d’émoticônes comme ceux que vous avez collé !!!
            Il est grand temps que ces bras cassés quittent définitivement la scène du pouvoir qu’ils ont littéralement transformé en théâtre de clowns, tous aussi débiles les un que les autres ! (enfin mis à part le chef qui décidément reste imbattable !!!)

            Je me délecte déjà des dispositions inéluctables... Comme celle du grand ménage à faire dans le club med national. 6.000.000 de fatigués de la vie, rendez-vous compte !!! pour faire quoi ?, on se le demande, la sécurité dans notre pays est des plus déplorable, l’enseignement c’est la descente vertigineuse vers les abysses, quant à l’économie , pas la peine d’en parler tant c’est minable et puis nos services administratifs ça devient ubuesque (dernièrement 4 semaines pour un malheureux passeport)... j’en passe et des meilleures. Un seul ministère tourne à plein régime, c’est Bercy !!! et pour cause c’est la source miraculeuse !!!!!!
            Seul les fonctionnaires eux même ne s’en aperçoivent pas !!! mais faut-il encore être "éveillé pour constater l’ampleur des dégâts. Leur bulle eu suspension à mille lieux des réalités est ma foi confortable...

             


            • rocla+ rocla+ 14 octobre 2016 17:41

              Exact , et l’ autre benêt plus haut qui  parle du  Bangladesh pour 

              noyer le poisson .

              L’ autre jour j’ ai spécifié que le bureau de poste d’ un patelin à côté 
              est ouvert 2 H 30  par jour , le matin , et que j’ avais une opération à y fair e 
              le bureau était fermé avec un écriteau devant  : fermé exceptionnellement  .....

              Il y en avaient pour dire que c’ était normal .....

              Agoravox est envahi de doux rêveurs .... smiley

              • Ruut Ruut 16 novembre 2016 12:59

                La politique par statistique est la première étape pour couler une boite.
                Et c’est la seule méthode utilisée dans l’administration :(

                A l’ère Numérique 2016, tu peut légalement te marier 1 fois dans tous les pays d’Europe et être officiellement célibataire par les autorités Françaises même si tu a envoyé a chaque fois les documents reçus aux consulats et ambassades Françaises locales.

                Alors les assassins et terroristes qui eux font tout dans l’ombre ils n’ont vraiment rien a craindre.


                • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2016 17:42

                  Après les élections Alstom sera vendue 4 figues aux Chinois .....




                      • Parrhesia Parrhesia 5 avril 11:54
                        Les entendez-vous, mon Général ???

                        Ils ont presque tous le sens inné de la mesure dans le génie de l’analyse !!!

                        D’ailleurs, depuis mai 1968, ils n’enregistrent tous, j’ai bien dit tous, que des succès retentissants !!!

                        A ce point qu’ en sélectionnant les rares points valables de chaque programme, (ici le retour à l’outil indispensable de la nationalisation) et en les additionnant, nous n’arriverions à peine qu’à produire un tiers de programme viable !!!

                        Et si d’aventure nous trouvions la personnalité capable de le mettre en application, nos démocrates progressistes de génie, toutes tendances confondues, lui organiseraient, qui un Petit-Clamart, qui un nouveau Mai 68 !!!

                        Parlons clairement, mon Général !
                        Nous ne sommes plus dans la mouise ! Nous sommes carrément dans la M.... !!! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires