Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Au nom de 10 millions d’inquiétudes (au moins !), lettre (...)

Au nom de 10 millions d’inquiétudes (au moins !), lettre ouverte…

Lettre ouverte aux candidats à la Présidence de la France

A l’attention de messieurs Sarkozy, Chevènement, De Villepin, Hollande, Morin, Mélenchon, Bayrou, Poutou et de mesdames Joly, Le Pen, Boutin et Lepage. Et à ceux qui viendront…

Mesdames, Messieurs, si un grand nombre d'entre nous – nous, personnes en situation de handicap – mais aussi de tous les Français, continuons de privilégier et soutenir le développement des conditions d’accès au milieu ouvert, parmi les valides, il ne faut cependant pas oublier qu’un grand nombre de personnes et d’enfants n’ont pas et n’auront pas la possibilité de vivre dans le milieu ouvert et devront être accueillis en établissement.

Ces établissements voient actuellement leurs moyens se réduire comme peau de chagrin, sous les coups notamment, et sans être exhaustif :

· de la RGPP

· de la loi Bachelot

· de la mise en concurrence des associations gestionnaires pour les projets et les habilitations....

C’est ainsi la qualité de vie des résidents, les possibilités d'épanouissement et de sortie qui se détériorent irrémédiablement. C'est ainsi le sort de millions, les plus faibles parmi nous, qui se trouve livré aux dures lois du système marchand, qui, comme on sait, se caractérise par la mise en avant absolu des impératifs de rentabilité, par de coupables accommodements avec la falsification de la vérité.

Un exemple, les taux d'encadrement affichés par les ARS (Agences Régionales de Santé) sont biaisés, ils comprennent des personnels qui n'accompagnent pas les personnes, de plus en plus d'administratifs, de cadres qui font tourner un système bureaucratisé et qui s'enfonce dans l'absurde. Hors, la question est vitale du taux d'encadrement permanent (le nombre réel de professionnels qui accompagnent réellement la personne).

Dans cette perspective, Il faut réévaluer et fixer un taux d'encadrement pour chaque type de maladie ou de handicap et donner les moyens financiers de son application.

Il faut également créer un service public du médico-social, faire renaître et prospérer un service fort de l’hôpital public.

C'est pourquoi, Mesdames et Messieurs les candidats à la magistrature suprême, nous nous adressons aujourd'hui à vous et nous permettons de soumettre à votre réflexion 10 questions sur les thèmes suivants :

- Ressources et compensation

- Emploi

- Scolarité

- Accessibilité et vie autonome

- Santé et Protection Sociale

Nous publierons l’ensemble de vos réponses dans tous les Media qui le souhaiteront ainsi que dans le magazine Revivre n°381 qui sortira fin mars 2012. Ce numéro spécial sera édité à plus de 3000 exemplaires et diffusé auprès des adhérents de nos associations et de leurs familles, des établissements, syndicats, mutuelles, conseils de quartiers, journaux… ainsi que dans les publications locales de nos Comités.

Par ailleurs, l’intégralité des réponses sera disponible sur les sites internet qui le souhaiteront et notamment www.ami-handicap.org

Auriez-vous l'amabilité de retourner votre questionnaire rempli, par mail ou par courrier, avant le 1er mars 2012 ?

Nous vous remercions vivement.

  

10 Questions pour un président

Ressources et compensation

1 - Comptez-vous revaloriser l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et le Minimum vieillesse ? Si oui, à quelle hauteur et quels engagements prenez-vous :

- sur la prise en compte des revenus du conjoint/concubin/Pacsé dans le calcul de l'AAH ?

- sur la condition d’éligibilité à l’AAH liée à la durée d’inactivité ?

- sur les surcoûts dûs au handicap ?

- pour la prise en charge des appareillages, des aides techniques et humaines ?

 

Emploi et formation

2 – Quels investissements et/ou dispositions envisagez-vous pour mieux former et orienter les personnes handicapées vers le milieu ordinaire ?

3 - Combien et comment allez-vous ouvrir et dans quels délais, des postes pour les personnes handicapées dans les services publics et en particulier dans l’Education nationale afin que celle-ci n’échappe plus à la loi ?

4 – Comptez-vous appliquer le code du travail pour les travailleurs handicapés des ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) et élaborer un statut spécifique pour ces travailleurs ?

 

Scolarité

5 – Comment agirez-vous pour que les enfants handicapés puissent être scolarisés dès le premier âge avec les moyens humains et matériels spécifiques dans le cadre d'un cursus scolaire adapté jusqu’aux études supérieures ?

 

Accessibilité et vie autonome

6 – Comment et quand permettrez-vous la mise en accessibilité des bâtiments recevant du public, des transports et lieux publics afin que toutes les personnes puissent vivre, étudier, travailler et pratiquer culture, sports et loisirs ?

7 – Quelles mesures prendrez-vous et dans quels délais pour que les personnes déficientes sensorielles puissent sortir du monde à part que leur a réservé notre société ?

 

 Santé et Protection Sociale

8 – Etes-vous prêt(e) à organiser un grand débat national sur la Protection Sociale et redonner à la Sécurité Sociale tout son sens de Solidarité ?

9 - Quels moyens mettrez-vous en œuvre pour la recherche en matière de santé et de prévention, de perte d’autonomie, de couverture hospitalière et dans quels délais ?

10 – Etes-vous prêt(e) à revenir sur toutes les mesures qui ont porté atteinte à la couverture sociale des Assurés sociaux : déremboursements, franchises, forfait hospitaliers, indemnités journalières, jours de carence, etc.. ?

 Et enfin, en questions subsidiaires, sur le thème efficacité publique

 - Quelles actions concrètes envisagez-vous pour assurer à la population que les administrations mettent en œuvre effectivement les lois et les décrets ?

- Quels éléments pouvez-vous nous communiquer afin que nous traitions vos réponses comme des engagements dignes de confiance et non pas comme de simples promesses électorales ?

 

Quelques liens associatifs, laïques, citoyens :

https://sites.google.com/site/printempshandicap2012/

http://www.ami-handicap.org/

GIPAA

http://www.femmespourledire.asso.fr/

http://www.coordination-nationale.org/

http://www.ufal.org/

http://gfph.dpi-europe.org/

http://andeva.fr/

CRP JP Timbaud

http://www.crpsmasson.org/

http://www.admd.net/

http://www.cdthed.fr/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • gruni gruni 21 janvier 2012 20:24

    Vaste problème que celui des handicapés et comment faire bouger les politiques de droite comme de gauche. Mon idée est peut-être absurde, mais si un jour un handicapé se présentait à la présidentielle, alors enfin on peut l’espérer, ces aveugles qui nous gouvernent seraient obligés d’en tenir compte. 

    Bon courage


    • Nanard39 Nanard39 22 janvier 2012 11:41

      Perso, lorsque j’écoute certains politicards (de droite comme de gauche), je me demande si je n’entends pas un handicapé mental profond ....


    • ce sont vraiment des DEBILES PROFONDS..les comparer a des handicapés ...c’est INSULTER

      LES HANDICAPES.......§§§§§

      SI ON NE FAIT PAS FAIRE COMME ON AURAIT DU LE FAIRE EN 2007....PASSER LES

       CANDIDATS DU 2ème TOUR DEVANT UNE COMMISSION DE PSYS...NOUS ALLONS ENCORE

      ELIRE UN PARANO A L EGO HYPERMEGASURDIMENNSIONNE


    • aminat aminat 23 janvier 2012 14:57

      Un candidat en situation de handicap ? voici Bruno FRANDEMICHE avec ses réponses à notre questionnaire sur son blog : http://www.ecohumanismeradical.org/dotclear/index.php ?post/2012/01/21/Au-nom-de-10-millions-d%E2%80%99inqui%C3%A9tudes-%28au-moins- !%29%2C-lettre-ouverte%E2%80%A6
      bonne lecture

       

    • 23101925 23101925 22 janvier 2012 11:30
      Nous avons lu votre article avec intérêt.

      D’accord avec Gruni : un candidat - ou une candidate - permettrai d’amener à réfléchir et pourrait, en cas de victoire, de faire un progrès comme vous le souhaitez.

      • Montagnais Montagnais 22 janvier 2012 18:27

        Excellent article récent : 



        « Le message était clair : elle n’était pas victime »

        La situation de handicap se vit et s’interprète de 1000 façons.

        La perception que chaque individu peut avoir de lui-même, de sa « royauté intérieure », non contingente, est à portée de l’esprit.

        Bel article, bon courage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès