Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Champagne, Caviar et Foie gras...

Champagne, Caviar et Foie gras...

Yvan Stefanovitch, journaliste d’investigation vient d’en faire un livre : « la caste des 500, enquête sur les Princes de la République  » (éditions j.c Lattes 2010) lien
La France compte 5 millions de fonctionnaires. lien
 
Parmi ceux-ci se trouvent 15 000 privilégiés de la République, hauts fonctionnaires diplômés pour la plupart de l’ENA.
 
Cette « noblesse d’état » outre des salaires allant de 6000 à 45000 euros par mois, à en supplément accès à quelques avantages de taille : appartement de fonction, voiture, et bien sûr des primes comme s’il en pleuvait.
 
Extrait :
« Prenons l’exemple de l’inspection des finances, c’est-à-dire 400 hauts fonctionnaires qui trustent des postes à l’Elysée, à Matignon et en disponibilité à BNP/Paribas…ce mélange de l’élite public/privé a commencé au début du 19ème siècle lors de la création des grands corps administratifs sous la monarchie constitutionnelle ». vidéo
 
Au Senat, ils sont 1220 fonctionnaires et nous coûtent 300 millions par an.
Leurs avantages sont nombreux : le whisky est à 50 cts d’euros, le travail ne dure que 32 heures par semaines, et le salaire minimum est fixé à 2300 euros par mois.
 
Les primes de nuit doublent votre salaire à partir de 19h, redoublent à minuit, et triplent à 4h du matin.
 
Certains de ces fonctionnaires bénéficient d’appartement de fonction, dont les fenêtres s’ouvrent sur le jardin de Luxembourg, loyer bloqué à 600 euros mensuels, parking et charges comprises.
 
Depuis dix ans, en France, la progression annuelle de leur pouvoir d’achat est plus de deux fois supérieure dans le public que dans le privé.
 
Alors qu’aux USA, en Grande Bretagne, en Allemagne, en Espagne ou Italie, les rémunérations des fonctionnaires sont inférieures de 20 à 25% à celles du privé. lien
 
Pour les fonctionnaires du conseil européen, c’est le même constat, les salaires flambent. lien
 
De plus, la revalorisation salariale de ceux-ci avaient été décidé à 1,85%, mais Bruxelles n’en a pas tenu compte, et à décidé qu’elle serait de 3,7%, provoquant la colère de la commission européenne. lien
 
Quand l’on sait que Barroso, et van Rompuy gagnent 304 000 euros net par an, c’est-à-dire plus que le président Obama, on comprend la colère de la commission. lien
 
Pour les élus, ceux que l’on nomme « les cumulards », c’est carton plein :
A l’Assemblée Nationale ils sont 288, 128 au Sénat, 26 euros députés, 9 anciens premiers ministres, 2 ex-présidents de la république, et une vingtaine d’ex-ministres.
 
Pour faire bonne mesure, il faut y ajouter la moitié des présidents de Conseil Généraux, et Régionaux, ce qui fait près de 500 personnes.
 
La plupart d’entre eux reçoit mensuellement plus de 24 000 euros, et ils ne sont imposés que sur la moitié de leurs gains.
 
Il suffit à un député de faire un seul mandat de 5 ans pour toucher à sa retraite 1548 € mensuels et s’il tient 10 ans il aura le double.
 
En tête, on y trouve nos deux anciens présidents de la République : 30 800 euros mensuels pour Jacques Chirac (détail : 5250 € (retraite président de la république), 5031 € (député), 3500 € (cour des comptes), 5000 € (conseil général, mairie de paris), et 12 000 € (conseil constitutionnel) et 29 000 € pour VGE.
 
Pour faire bonne mesure, ils ont tous voiture(s), appartement, transport, téléphone…
 
Malgré ces avantages appréciables, la plupart de ces élus pratiquent un absentéisme quasi professionnel, tel le sénateur Daniel Percheron qui n’a pris la parole en public que 5 fois depuis 2003.
 
Les records de l’absentéisme sont tenus par les députés européens, ce qui ne les empêche pas de recevoir 28 000 euros mensuels pour 6 jours de travail par mois.
Du côté de la diplomatie, c’est aussi le pactole.
 
Sur 157 ambassadeurs, 43 gagnent au moins 22500 euros par mois.
Et tout çà, c’est une particularité française.
 
A se demander parfois ce qu’il reste des évènements de 1789 ?
Ils ont un privilège qui n’existe nulle part ailleurs : celui d’aller travailler jusqu’à 12 ans dans le privé, avant de revenir « pantoufler » dans le public.
 
Aux USA, un haut fonctionnaire élu doit immédiatement démissionner de la fonction publique.
 
 En France, s’ils sont battus à une élection, ils peuvent reprendre tranquillement leur habit de fonctionnaire.
 
Le moins qu’on puisse dire, c’est que nos élus sont « décomplexés ».
 
On se souvient de cette photo ou Angela Merkel, lors de la commémoration de la chute du mur, tenait elle-même son parapluie, alors que Sarkozy avait un employé pour le lui tenir. François Morel en a fait un sketch. lien
 
Les exemples sont nombreux.
 
Mr Schweitzer, ancien PDG de Renault touche sa retraite à ce titre, mais il y ajoute celle d’ancien inspecteur des finances (4500 euros par mois), et une indemnité d’environ 7000 euros mensuels en tant que directeur de la Halde (haute autorité gouvernementale de la lutte contre les discriminations ! )(çà ne s’invente pas !)
Depuis une trentaine d’années, ces privilégiés échappent à tout contrôle et font ce qu’ils veulent dans leurs fonctions. Ils ont pouvoir quasi monarchique.
 
Il faut rappeler que le cumul est interdit dans les autres pays riches et démocratiques. Ici, ils ont le pouvoir et l’argent. C’est une autre exception française.
Aujourd’hui, 81% des sénateurs et 85% des députés cumulent le mandat parlementaire avec le mandat local. 416 parlementaires, 12 eurodéputés et 24 ministres et secrétaires d’Etat sur 38 exercent aussi un mandat exécutif local.
A commencer par François Fillon lui-même qui est président de la communauté des communes de Sablé-sur-Sarthe.
 
A chaque élection, ces professionnels de la politique mettent tout en œuvre pour conserver leurs mandats et en gagner d’autres.
 
Qui plus est, ces cumulards sont issus (à plus de 50%) de la fonction publique.
Mais à tout seigneur tout honneur, il est temps d’évoquer le statut de notre salarié présidentiel.
 
Lorsqu’il prendra sa retraite, il va toucher 4000 € (en tant qu’ancien député), 5250 (président), 2000 € (mandats locaux) et 12 000 (conseil constitutionnel) soit 23250 €, loin devant Fillon qui n’aura que 8000 €.
 
Tout çà fait plutôt mauvais genre dans une France qui n’en finit pas de souffrir.
Roger Santini avait pourtant annoncé il y a 6 mois une réforme de ce régime, mais on attend toujours…lien
 
En octobre 2007, les parlementaires avaient dit tout le mal qu’ils pensaient de cette réforme. lien
 
Vous pourrez toujours signer la pétition pour réclamer la réforme du régime de retraite des élus. lien
 
Mais comme disait mon vieil ami africain : « à force de recevoir des crachats, on finit par être mouillé ».
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Francky la Hache Francky la Hache 25 février 2010 12:11

    Les enfants d’une certaine bourgeoisie parisienne ont besoin de place à leur mesure.
    Le concours d’entrée à l’ENA est difficile, il faut avoir une grande culture générale : héritage
    non partagé. Mais il faut aussi s’offrir une paire d’œillère qui impose la compromission dès le plus jeune âge.
    Ainsi en entrant dans le système, vous n’avez jamais entendu parlé des vrais problèmes d’une société (ou vous ne voulez pas) : corruption, copinage, silence, conservatisme, ...
    Ou alors vous êtes un acteur ...
    En tout cas, vous n’êtes pas du tout révolutionnaire.
    ( Eric Cantona dirait alors que vous n’êtes pas Français )

    Qui sont les collabos qui préparent Hadopi (par pour les artistes biensûr) ?
    Qui arrive à tenir les médias classiques pour choisir : (2 exemples, un récent, un vieux)
     - de parler outre mesure de H1N1
     - de dire que l’insécurité est la préoccupation n1 des français, cela de manière artificielle
     le jour même de l’ouverture de la campagne officielle de l’élection présidentielle en 95

    La liste des choses scandaleuses est longue certes,
    mais bonne pioche M Cabanel.


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 16:56

      Francky la Hache
      merci de votre commentaire,
      Cantona risque de nous surprendre dans les jours à venir, et il ne sera pas le seul,
      les Français devraient s’interroger sur l’absence de sarkozy à l’inauguration du salon de l’agriculture, même s’il promet d’être là pour la cloture...
      de quoi pourrait-il bien avoir peur ?
      d’affronter la réalité ?
       smiley


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 février 2010 13:46

      Slu Olivier,

      Dépenses publiques _1913 / 8, 9% _ 1938 / 23,2% _ 1950 / 27, 6% _ 1973 / 38, 8% _ 1999 / 52, 4 % ... Dépenses de fonctionnement de Crozemarie à l’ARC : C’est la crozemarisation sociale immanquablement !1999 / 60 %


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 février 2010 14:16

        Quel régal le discours de François Morel.

        « Ici, ils ont le pouvoir et l’argent. » Dis-tu. Ils ont le beurre d’intervention, ( tu sais, ce beurre stocké en cas de crise et qui, à chaque fois qu’il franchissait une frontière européenne touchait une subvention. ), l’argent du beurre ( qu’ils ont vendus aux allemands pendant la guerre ), et le cul rasé de la fermière qui a fricoté avec l’ennemi.

        Mais maintenant, ils ont le cul bordé de couilles en or et largement vaseliné au beurre fondu...Y a pas à dire, les hauts fonctionnaires sont morfondus dans la luxure. Comme j’aime à le répéter, nos législateurs baissent leurs pantalons devant les mafieux, puis se retournent et se penchent vers les petits contrevenants....situation extrêmement délicate, sans le beurre qu’ils ont vendu !

        a+, L.S. 


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 16:59

        Lisa,
        ce discours de François Morel est l’un des plus forts que j’ai entendu ces derniers jours,
        l’angle d’attaque, par la dérision, et les mots utilisés,
        c’est vraiment un grand monsieur.
        pour le reste, ces chiffres que nous subissons depuis des années, tendant toujours vers l’appauvrissement de ceux qui sont déjà fauchés comme les blés, et l’enrichissement des autres n’a pas beaucoup d’issues.
        je n’en connais qu’une.
         smiley


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 février 2010 17:46

        « l’appauvrissement de ceux qui sont déjà fauchés comme les blés, et l’enrichissement des autres n’a pas beaucoup d’issues, je n’en connais qu’une. »

        Moi j’en vois une autre : On est d’accord, l’impôt sert à financer les services publics. Ceux ci étant désormais privés et payants, l’impôt ne sers donc plus qu’à rémunérer les gouvernants qui s’en gavent, on est bien d’accord, on paye deux fois !

        BOYCOTTONS TOUS EN MÊME TEMPS AU MEME MOMENT NOTRE CONTRIBUTION.


      • bonnes idées 25 février 2010 22:13

        « BOYCOTTONS TOUS EN MÊME TEMPS AU MEME MOMENT NOTRE CONTRIBUTION. »

        Oui Lisa Sion, vous avez là la seule l’unique la vraie solution de pression que nous avons. Tout le reste c’est de la flûte en Si bémole majeure.


      • MarcDS MarcDS 25 février 2010 14:03

        Mouais, quand je lis ceci je me dis que les 304 000 euros annuels de Barroso ou Van Rompuy ne sont pas le vrai problème...


        • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 17:01

          MarcDS,
          bien sur, il y a toujours pire,
          mais pour l’instant, le pire est en France, si l’on se cantonne aux avantages de ses hyper fonctionnaires, et de nos élus qui accumulent fonctions et salaires.
          juste pour être un peu plus riche.
          parfois, je m’intérroge, mais qu’est ce qu’ils font de tout ce fric ?


        • LE CHAT LE CHAT 25 février 2010 14:32

          Daniel Percheron , le parrain socialo de la fédé du pas de Calais est un parasite , est ce avec des baltringues pareils que la gôche veut nous faire croire qu’elle incarne un quelconque changement ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 17:03

            Le Chat,
            le lecteur aura bien compris que dans cet article personne n’est épargné, ni à gauche ni a droite, et qu’il s’agit d’un système à réformer, et vite.
            sarkozy qui aime faire des réformes devrait intéresser à des réformes qui intéressent tout le monde.
            plutot que d’amuser tout le monde avec des débats nauséabonds.


          • ELCHETORIX 25 février 2010 14:50

            Bonjour l’auteur
            je vous remercie pour votre article qui montre bien l’abyme qui existe entre le petit monde réel des forces vives de la nation et les privilégiés de la « république » .
            Quand je pense à tous ces petits retraités et leur pension inférieure au smig , après 41 ans de cotisation , cela me donne le vertige !
            si je compare ma pension , il aura fallu 5 ans de cotisation d’un député pour arriver péniblement à la sienne et cela après 41 années de cotisation .
            Pour ce qui me concerne , je ne cautionnerai plus cette mascarade de démocratie en ne votant plus , pour aucunes élections ou en votant blanc .
            Je recommencerai à voter lorsqu’il n’y aura plus le cumul de mandat et que ces privilégiés du système donnent l’exemple de solidarité comme citoyen .
            Cordialement .
            RA .


            • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 17:05

              Elchétorix,
              il faut que ces informations fassent le tour du net,
              je finirais par croire que lorsque tout le monde saura çà, une réforme sera inévitable,
              mais je suis peut être trop naïf ?
              merci de votre commentaire, et de votre témoignage.
               smiley


            • Bigre Bigre 26 février 2010 06:38

              tres mauvaise idée .... se retirer du jeu renforce ceux qui le continuent !
              Mieux vaut aller voter pour le moins mauvais !


            • frugeky 25 février 2010 15:34

              Putain, ça c’est de l’info coco ! C’est sûr que c’est pas chez Pernaut qu’on apprendra ça.
              Suis une fois de plus révolté !
              Là d’accord monsieur le président ! Y’a trop de ces fonctionnaires là !
              Les avantages acquis des élus sur lesquels ils ne veulent pas revenir, une honte.
              Pas pu aller signer la pétition pour réclamer la réforme des retraites des députés : c’est sur fesse-bouc.


              • zelectron zelectron 25 février 2010 16:23

                C’est au delà de l’ignominie (de gauche comme de droite)


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 17:06

                  zelectron,
                  bien sur, cette situation ne vise pas que le gouvernement, mais vous l’avez compris, tout un système qui marche sur la tête,
                  s’ils ne font rien, et rapidement, tout çà va très mal finir.


                • zelectron zelectron 25 février 2010 20:09

                  Bien sûr ! mais comme chacun sait ce sont eux qui font les lois d’exception s’appliquant à eux mêmes. La question est : comment « démocratiquement » les déboulonner , peut-être un piège (ou plutôt plusieurs) ?


                • jourdan 25 février 2010 21:00

                  Simple ! Créer un parti et se présenter face à eux !


                  Après tout il existe bien un « parti pirate », alors pourquoi pas un parti des contribuables ?

                  Pour ma part, je pense depuis 2 ans déja à me présenter aux législatives. 
                  On créé un parti, on gagne les élections, on change les lois et on démissionne .ça aurait de la gueule non ?! 
                  qui vient avec moi ??

                • zelectron zelectron 25 février 2010 21:31

                  On peut t’acheter pour combien ?
                  Autre solution faire appel et/ou rejoindre la petite association de Xavier Renou, alors là ils ne s’y attendent pas...


                • jourdan 26 février 2010 04:31

                  Je trouve la réflexion « On peut t’acheter pour combien ? » totalement déplacée. Vous ne me connaissez pas et vous supposez ... Quoi d’ailleurs ?


                  C’est certain qu’à mes yeux refaire le monde au fond d’un canapé, ou devant un écran, ou bien mettre un bulletin blanc dans l’urne c’est un tantinet léger comme action de protestation. C’est même exactement ce qui arrange nos « élus ».

                  Heureusement que nos grands-parents n’ont pas été aussi mous que nous. 

                  Je crois que la conclusion de ce billet, ce sera

                  ON A LES DIRIGEANTS QU’ON MERITE !!



                • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2010 06:42

                  zelectron,
                  à part descendre dans la rue, je ne vois qu’une pétition apolitique qui imposerait le non cumul des retraites, et un seuil déterminé de retraite maximum,
                  non ?


                • zelectron zelectron 26 février 2010 09:19

                  @Jourdan
                  ...à supposer que la création de ce parti ne se fasse pas dans la douleur, combien de lieutenants vont lâcher, trahir, se vendre ? Pardon pour cette pique un peu « provoc » mais je rejoindrais plus sérieusement Olivier, car il existe dans la dernière mouture de la « constitution » européenne une possibilité citoyenne de provoquer une discussion ou même de proposer à référendum de nouvelles lois (1 millions de signataires je crois ?) Il me semble que diviser par 2 les 20 000 plus hauts revenus des « grenouilleurs » serait une 1ère étape « pour l’exemple ».

                  ps pour la France cette possibilité est en bascule ?


                • jourdan 26 février 2010 10:46

                  Comment empêcher des élus de se vendre, trahir ....


                  Simple aussi :) 

                  - par l’argent : tout candidat payera sa campagne :) et ça côute cher :)
                  - tout candidat élu qui respectera le pacte de départ sera remboursé de sa campagne au jour de sa démission

                  -Mais surtout par le contrat, qui a force de loi, tout candidat rejoignant le mouvement s’engagera par écrit à respecter la ligne définie au départ, moyennant une pénalité financière de XXXX

                  - par la notoriété : si un parti de citoyens gagne les élections législatives sur la promesse de faire un mandat unique, destiné uniquement à changer les lois sur les salaires des hauts fonctionnaires, le cumul des mandats .... comment imaginer qu’il puisse se trahir sans devenir le nouveau M Besson ou M Nouveau Centre :)

                  Bref ! il ne reste plus qu’à trouver 300 personnes prêtes à jouer le jeu :)
                  PS : je vous rappelle le score de 7% du parti pirate suédois.

                • olivier cabanel olivier cabanel 27 février 2010 07:13

                  Jourdan,
                  ce sont bien sur des solutions,
                  mais la plus simple n’est-elle pas d’avoir un « conseil de sages » qui juge au fur et a mesure du mandat l’application (ou non) des promesses,
                  ce conseil des sages pouvant à tout moment destituer un élu qui aura prouvé par ses actes le non respect de ses engagement.
                  c’est un peu définitif comme action, mais pour éviter que ce système ne perdure, ne faut-il pas appliquer « un remède de cheval » ?
                  merci de votre commentaire.
                   smiley


                • Clavdio 25 février 2010 16:26

                  C’est bien pourquoi je vais mettre un rectangle noir dans l’ enveloppe de mon prochain vote. Pensez ce que vous voulez, mais des gens qui se trouvent élus avec seulement 20% de majorité pensent que tout est facile et surtout qu’il ne faut pas réformer le système. Voilà, un vote de moins. De plus que le rectangle noir à une connotation nucléaire. Peut être que ces gens, (si beaucoup me suivent), comprendrons que sous prétextze d’être un élu on ne peut pas faire ce que l’on désire sois même. Il y a quand même des gens qui privilégient la sécurité sur site à celle des actionnaires et de leurs amis les politiques. Au fait monsieur Cabanel, votre rapport ne semble pas tenir compte des rentrées ocultes ou indirectes....


                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 17:08

                    Clavdio,

                    merci du commentaire,
                    oui, bien sur, je n’ai pas évoqué les rentrées occultes, ou indirectes comme vous dites,
                    les dessous de table, les magouilles,
                    je pense qu’il y a déja largement de quoi être révoltés.


                  • curieux curieux 25 février 2010 17:54

                    Vous voyez que ce n’est pas des élections qu’il faut, c’est une REVOLUTION


                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 20:56

                      Curieux,
                      c’est vrai que devant ces « députés citoyens irresponsables »,
                      ce gouvernement d’autistes,
                      je ne vois pas trop d’autres solutions ?


                    • nilasse nilasse 25 février 2010 18:13

                      putain,meme si on sait tout ça,le relire me fout la haine. il y a franchement des balles dans la tete qui se perdent.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 20:58

                        nilasse,
                        d’autant que j’ai écrémé, parce qu’il y en avait encore pas mal sous la semelle à raconter,
                        et c’est vrai que c’est écoeurant.


                      • gimo 25 février 2010 19:11

                        BONJOUR OLIVIER

                        BON TRAVAIL  de synthèse !! bien tourné

                        pour ajouter  si tu le permets 

                        quelque petits suppléments
                        40% DES ASSOCIATIONS sont déguisées 
                        en réalité elle sont des pompes à fric tenu par les politiques
                        on pourrait dire


                        • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2010 20:59

                          Bonjour Gimo,
                          oui, c’est aussi vrai,
                          et puis il doit y avoir tout le réseau secret du fric qui circule sous les tables,
                          mais, bon, avec ce qu’on sait, je crois que la coupe est bien pleine.


                        • yesman yesman 25 février 2010 19:15

                          mais bon en bons francais que nous sommes, nous ne ferrons rien, meme pas une petite manif.... rien, tu m’etonne qu’ils en proffitent ces escrocs qui ne pense qu’a leurs avenir, ces carieristent se foutent de nous en nous disant qu’il faut ALLINGER LE TEMP DE TRAVAIL, de toute facons ils sont pas concernes.

                          a leurs places et compte tenu du pays dans lequel ils vivent je ferrais pareil voir pire.
                          les francais ( et les européens) sont des moutons, un point c’est tout.


                          • gimo 25 février 2010 20:31

                            yesman
                              a leurs places et compte tenu du pays dans lequel ils vivent je ferrais pareil voir pire.
                            voila pourquoi c’est avec cette mentalité que la France EST DANS LA MERDE
                            de toute façon il arrivera ou le citoyen ce sera plus d’accord avec cette politique
                            après moi le déluge
                            et la corde est déjà bien usée ça ne peut pas durer plus 
                            lontemps il arrive un moment ou le train s’arrete faute de carburant
                            les têtes vont voler ça ne peut que finir que de cette manière
                            cordialement

                             


                          • yesman yesman 25 février 2010 21:20

                            je sais bien c’etait de l’humour (noire ?). bien sur que je ferrais pas pareil, sinon jy serais deja !!. mais vous avez raison , c’est avec cette mentalité de merde qu’on se fourvois. je ne suis qu’un petit mec parmis tant d’autres.... et j’ai vraiment pas le profile d’un politicard.
                            des que je ment, ca se vois (dixit mon epouse,lol)
                            bien a vous


                          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2010 06:44

                            yesman,
                            pourtant les dirigeants savent bien qu’en allongeant le temps de travail, ils mettent encore plus de chomeurs dans la rue, puisqu’ils leur enlèvent du travail,
                            partager le travail, c’est aussi çà la solidarité.
                            la fraternité (l’une des trois devises de la république)


                          • sheeldon 26 février 2010 09:45

                            plus de chômeurs =salaires en baisse=bénéfices en hausse !

                            je parle bien sûr de nos amis financiers ci bien décris dans le superbe article sur madame la baronne de rotchild hier sur agoravox ;o)


                          • yesman yesman 25 février 2010 19:15

                            lire « ALLONGER » ..... putin de clavier !!


                            • yesman yesman 25 février 2010 19:36

                              finalement je crois que j’vais postuller aux prochaines elections.... TOUS CEUX QUI VOTERONS POUR MOI, AURONS UN POSTE DE CHOIX .......... pas mal le slogan, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès