Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Claude Onesta reprend de volée le monde du foot... et la pensée (...)

Claude Onesta reprend de volée le monde du foot... et la pensée unique

Suite aux propos indécents tenus par le monde du football contre la proposition de François Hollande qui veut taxer à 75% les revenus supérieurs à un million d'euros, Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France de handball, donne son avis et vient tacler les milliardaires des pelouses.
Même si l'entraineur le plus titré de France dans un sport collectif au niveau mondial a compris que l’impact d’une telle mesure est négligeable, il y voit avant tout un symbole.
 
" Les revenus baissent, le chômage grimpe, les gens galèrent pour se nourrir, se loger décemment, se soigner. Et on préserverait les plus riches ? Les joueurs de foot ne seraient pas touchés ? L’impôt, c’est un rendez-vous citoyen, des crèches, des écoles : en aucun cas une confiscation ou une sanction. Je répète un truc depuis des années : le sport de haut niveau n’a d’intérêt qu’à partir du moment où l’exemplarité est présente dans le tableau."
 
Voilà un commentaire qui pourrait être affiché dans tous les vestiaires du monde afin de faire comprendre à nos chers, très chers, footballeurs, qu'ils vont devoir faire machine arrière à un moment ou à un autre.
On va nous dire que s'ils touchent de telles sommes c'est parce qu’ils le valent bien !
Faux, la plupart des grands clubs européens sont surendettés.
Le Real, Barcelone, Chelsea.... Lyon et Marseille en France, etc.....
Alors surpayés nos stars du foot ? Une évidence !
D'ailleurs on peut penser que la prochaine bulle qui va exploser sera probablement celle du sport bizness.
Mais c'est comme pour le monde avant la crise de 2008, les Minc du foot pensent que tout va très bien.
Qu'ils en profitent les milliardaires du ballon rond, demain ils seront peut-être smicards pour en avoir voulu trop.
Pour en revenir aux propos de Claude Onesta, on pourrait les afficher également dans toutes les rédactions de France, car à part quelques exceptions, notre élite journalistique s'est une fois de plus distinguée par sa courtisanerie en vers le monde de l'argent, voyant dans la proposition du candidat PS de la démagogie voire du populisme.
Et comment devons-nous appeler de tels journalistes, qui rappelons-le, sont pour la grande majorité des salariés de gens concernés par la mesure de François Hollande ?
Des soumis, des corrompus, des collaborateurs, car insulte pour insulte, face au populisme qui consiste à taxer les riches, comment doit-on nommer une classe médiatique à ce point servile ?.
Rappelons que ces gens sont pour la grande majorité les salariés de Messieurs Lagardère, Arnault , Bolloré, Dassault, Pinault, Bouygues, Weill, etc.....
Etre contre une mesure qui dérange la fortune de son patron, et saluer la réforme des retraites qui fera souffrir le peuple 2 ans de plus, voilà ce qu'est l'élite journalistique à la française.
Une preuve de plus que ces gens sont les complices d'une politique qui privilégie le monde de l'argent, et plus grave les adversaires de la classe populaire.
Pour en revenir à Claude Onesta, qui décidément fait preuve d'un peu plus de bon sens que tous les collaborateurs du monde de l'argent, il a du mal à voir le scandale pour un mec qui ne gagnerait plus que 80 000 euros par mois après en avoir gagné 100 000.
Et pour les pauvres footballeurs, qui il faut bien l'avouer, ont une carrière très courte, voici ce qu'il leur conseille :
 
"Dans le hand ou dans le rugby, à la fin de sa carrière, le mec bosse. Pourquoi les footballeurs y couperaient-ils ? Vous vous posez les bonnes questions, vous redémarrez un projet de vie. Travailler après sa carrière sportive, c'est une chance, pas un drame".
 
Enfin, concernant notamment les joueurs de tennis, là aussi Claude Onesta dit ce qu'il pense : "Pas de soucis. On ne reste pas dans un pays parce qu'il vous permet de protéger le trésor mais parce qu'on y a des amis, qu'on partage des valeurs avec ceux qui y habitent. Donc, qu'ils s'en aillent".
 
Il est bien ce Claude Onesta non ?
Bien mieux que de nombreux sportifs, et plus grave, que la classe médiatique française dans son ensemble.
 Source : libération.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (90 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 5 mars 2012 13:47

    Si le football est un business rentable, il ne l’est que parce que les sommes énormes nécessaires pour la construction et l’entretien des stades sont payées par le contribuable, comme les centres de formation ou la sécurité assurée par les forces de l’ordre pour permettre le bon déroulement des matchs. N’importe quel business est lucratif quand on nationalise les coûts et privatise les bénéfices. La vertu du foot français n’est qu’une façade : l’Etat et les collectivités territoriales subventionnent les clubs de foot (dernier exemple en date, les stades de l’euro 2016 payés aux frais du contribuable). Pas étonnant que nos clubs soient moins endettés que dans certains pays où les clubs ont souvent construit les stades sur leurs propres deniers ou en empruntant. En France, on préfère socialiser les pertes et privatiser les bénéfices............
    http://2ccr.unblog.fr/2012/03/05/france-foot-fric/


    • volpa volpa 5 mars 2012 14:31

      Exact. Moi le foot , je n’en ai rien à foutre.


    • JC (Exether) 5 mars 2012 15:45

      Effectivement, et quand on ne s’intéresse pas au foot, on se se dit que ces sommes seraient bien mieux dépensée dans d’autres sports.
      Il faut compter aussi que via la pub, on finance aussi largement les footballeurs au travers de nos achat de matériel sportif ou autre. Difficile de passer au travers.


    • Fergus Fergus 5 mars 2012 16:42

      Bonjour, Robert Gil.

      D’accord avec votre commentaire sur l’aspect financement public des infrastructures. Au point où en est rendu le football professionnel, c’est indécent et scandaleux. Fort heureusement les villes commencent à se désengager très nettement de ce partenariat qui se fait sur le dos des contribuables.

      En revanche, si les clubs français ne seont pas endettés comme leurs homologues britanniques ou espagnol, c’est grâce à création, il y une vingtaine d’années de cela, de la DNCG (Direction nationale du Contrôle de gestion) qui oblige les clubs à rester dans les clous sous peine de rétrogradation en division inférieure, ce qui est arrivé à plusieurs clubs de D1 et D2 surendettés.

      Rien de tel chez nos voisins britanniques et espagnols qui courent à une vitesse folle vers la catastrophe car la bulle finira en effet par exploser.

      En France, nous avons connu un cas parfticuilièreme,ngt emblématique de cette fuite en avant : l’OM de Tapie, surendetté (avant la DNCG) et par conséquent extrêmement fragilisé. Ce qui devait advenir advint : l’OM fut rétrogradé en D2. Mais grâce à son effectif acheté à crédit sans en en avoir les moyens, il avait décroché un titre européen : la prime à la magouille et à la mauvaise gestion.
       


    • jacques lemiere 5 mars 2012 19:19

      Tout à fait, le salaire des joueurs est un faux problème, d’ailleurs ce n’est pas moi qui les paie...l’argent public mis dans les infrastructures m’horripile...

      Et la fiscalité , on la décide collectivement, ils peuvent raler....
      Et le foot ce n’est pas du sport mais du spectacle...
      Onesta a raison , ça va de soi.

    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 mars 2012 22:45

      Bonsoir Fergus.

      A propos de la DNCG il faut saluer Michel Platini, président de l’UEFA, qui voudrait instaurer ce système à l’échelle européenne.


    • Fergus Fergus 5 mars 2012 23:11

      Salut, Peachy.

      Il a raison, et c’est urgent, car les dirigeants deviennent totalement déraisonnables.

      Bonne nuit.


    • Cyril Cyril 5 mars 2012 14:38

      Ces Footballers c’est une honte, qu’il s’en aillent !

      L’herbe est surement plus verte au Quatar.


      • eric 5 mars 2012 14:55

        On est tous d’accord. Y compris Hollande. Cela ne rapportera rien. Cela peut avoir des effets pervers difficile à évaluer. Nous y survivrons tous y compris les riches concernés.

        Le plus important est dans le premier aveux. Compte tenu que finalement les « riches » ne paieront pas ou en tous cas pas assez, qui va payer si Hollande devait passer ? Puisqu’il s’agît d’augmenter les dépenses, de faire baisser la dette et d’aider les victimes de la crise.
        Ce serait une erreur de croire que ce seront principalement les classes moyennes supérieure. Le PS sait qui l’élit et qui fait tourner la machine économique.
        Toutes nos expériences socialistes précédente nous prouvent qu’à la fin, ce sont les pauvres qui trinquent le plus. En particulier les « moins pauvres des pauvres » Le dernier décile des revenus est encroûté dans des aides clientélistes du genre RMI qui les excluent durablement du marché du travail et de l’intégration sociale. Mais ce sont les deux trois déciles supérieurs qui trinquent le plus en pratique. C’est comme avec les 35 heures. Ou l’« ’incompréhensible retrait des services publics dans les banlieues à problème » avec 2 millions de fonctionnaires de plus en trente ans.Vu « d’en haut » cela ne se verra pas trop. Vu d’en bas, comme cela représente quand même du monde, si Hollande devait passer, c’est Marine Lepen la prochaine fois, ou pire....

        Il faut faire barrage à l’égoïsme de classe de l’électorat socialiste pour continuer à redonner la priorité dans l’usage de notre argent commun à ceux qui en ont vraiment besoin


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 5 mars 2012 15:08

          depuis que j’ai vu ces millionnaires en greve en 2010, ces pedophiles proteges par leur statut de joueur professionnel se payant des putes entre eux, ces connards ayant un QI d’huitre qui attaquent en justice ceux qui ont le courage de devoiler leur niveau intellectuel, je considere que « nos » joueurs de football meritent de retourner dans leur pays d’origine ou dans leur pays de confession.

          J’ai appris depuis longtemps que nul n’est irremplacable et que celui qui decide d’aller payer ses impots dans un autre pays merite tout notre mepris ! Qu’ils degagent !

          Et bravo Monsieur Onesta !


          • Fergus Fergus 5 mars 2012 16:52

            Bonjour, Gérard.

            Je n’ai pas un once d’estime pour ce que le football professionnel est devenu, et je trouve les jérémiades de ces individus surpayés totalement déplacées.

            Pour autant, il convient de ne pas mettre tout le monde dans le même sac : tous les footballeurs pros, et j’en ai connu quelques-uns, ne sont ni des pédophiles ni des abrutis. Mais je reconnais que les individus réellement digne d’intérêt ne constituent pas la majorité du genre dans ce milieu pour le moins écervelé. 


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 mars 2012 22:49

            Fergus.

            J’ai été écoeuré par la réaction de Dominique Rocheteau, l’ancien communiste, ange vert, devenu riche, qui s’est étranglé quand Hollande a fait son annonce.


          • Fergus Fergus 5 mars 2012 23:16

            @ Peachy.

            Cela ne m’étonne malheureusement pas. Rocheteau, en devenant agent de joueurs, est entré dans la peau d’un businessman et fait siens les intérêts des joueurs qu’il a sous contrat car ses propres revenus en dépendent.

            Dommage car lorsqu’il était lui-même joueur, Rocheteau a toujours été exemplaire. Comme quoi le contact avec le fric peut dénaturer des types bien.


          • Germain de Colandon 5 mars 2012 15:14

            Ce que nous écrivions il y a deux ans... et qui sera encore valable en 2016 :

            http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-fff-52897046.html


            • minidou 5 mars 2012 15:42

              Merci à C.Onesta pour sa hauteur de vue, cette prise de position de la part du meilleur palmares français en sport collectif nous fait du bien.
              Les joueurs sont formés par l’argent public, jouent dans des stades financés par l’argent public, pour des clubs qui sont eux aussi subventionnés, et ils ne seraient pas concernés par la solidarité nationale ? Si c’est là le prix à payer pour avoir un championnat qui brille en coupe d’Europe, et bien nous nous passerons (j’adore « au lieu d’arriver en quart nos clubs s’arrêteront en huitième, c’est pas bien grave »)


              • Yvance77 5 mars 2012 15:54

                Salut,

                Dans le genre pire saloperie, on ne fait pas beaucoup mieux qu’un certain Pierre Menés aka Pierrot blogueur chez Yahoo et journaleux au Canal Football Club.

                Pour lui un footballeur milliardaire c’est normal. Les sommes qu’ils gagnent sont en rapport avec ce qu’ils rapportent à leur club respectif. Et, si la semaine à s’entraîner six fois rapporte 200 000 euros à un crétin genre ... Analka au hasard, et bien il ne devrait rien avoir à y redire.

                Justement non il faut dénoncer cela ! Ce monde, mais pas seulement car j’en ai autant pour le golf, la F1, le tennis, sont en dehors de toute logique et échelle de valeur.

                J’ai eu l’occasion de le dire, mais un chirurgien, un chercheur, un créateur... tous ces gens qui œuvrent pour le bien des humains méritent ce qu’ils perçoivent... pas un sportif à bac -4.


                • Fergus Fergus 5 mars 2012 17:03

                  Bonjour, Yvance.

                  J’approuve à 100 % voytre commentaire. Ce Ménès est un pathétique histrion qui défend en l’occurrence une cause indéfendable.

                  Les salaires du foot sont d’autant plus scandaleux qu’ils se rapportent à une activité d’inétrêt seco,ndaire pour la société. A titre de comparaison, et pour reprendre un exemple que vous avez cité, ma belle-fille, docteur en biologie et chercheuse à Pasteur gagne moins de 3000 euros par mois, soit 60 à 80 fois moins que la moyenne des professionnels du PSG !!!

                  J’ajoute à cela que les pleurnicheries de ces gugusses sont d’autant plus infondées que la taxation de 75 % s’appliquerait sur les sommes restantes après les déductions habituelles et après application du quotient familial, ce qui revient à dire que certains joueurs pourraient ne pas être touchés par la mesure avec un revenu de 2 millions, voire 2, 5 millions d’euros annuels !


                • Tartos 5 mars 2012 19:26

                  Salut,


                  Hier au Canal Football Club, Menes a gentillement taclé Mathieu Debuchy, de mémoire ca ressemblait a peu près à ça :
                  - Un journaliste : « Vous restez à Lille l’année prochaine, vous cherchez un autre club, à l’étranger ? »
                  - Debuchy : « Si je change de club c’est pas pour rester en France, donc si je quite le LOSC c’est pour un club étranger »
                  - Menes : « Au moins ca vous évitera les 75% d’impots si hollande est élu »

                  J’ai pas été voir son blog à Menes, mais regardant pas mal de foot à la télé, c’est pas la première fois que je le vois lancer de petites piques comme ca. Je n’apprécie pas forcément l’homme, des fois je suis d’accord avec lui, des fois non, mais j’ai l’impression que vous y allez un peu fort sur son compte.


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 mars 2012 22:43

                  Menés est un (gros) sarkozyste bouffi de connerie. Il défend le fric des riches par réflexe, et pour cause, les décérébrés du football sont tous ses amis. Le seul qui soit digne dans ce panier de crabes se nomme Vikash Dhorasoo :

                  « Je ne réagis pas en tant que joueur mais en tant que citoyen qui voit son pays en difficulté. Cette mesure ne me choque pas. Le pays est en crise. On doit aller chercher l’argent là où il est. C’est normal que les gens gagnant beaucoup d’argent fassent plus d’efforts et payent plus. C’est ce qu’on appelle la solidarité ! » Lien.


                • Fergus Fergus 5 mars 2012 23:19

                  Heureusement qu’il y a des gens comme Dhorasoo pour apporter un peu de fraîcheur,d ebon sens et de dignité dans ce milieu de plus en plus gangréné par le fric.


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 mars 2012 03:36

                  J’ai toujours aimé Dhorasso, et pas seulement pour ses prises de position politique. Il était vivifiant quand il s’en prenait à l’autre buse de Domenech.


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 mars 2012 03:39

                  * Domenech, la buse technique. Le Raymond médiatique, lui, me faisait plaisir en conférence de presse quand il mordait les journalistes et les éditorialistes du foute-balle. Notamment ceux de Kiplé (l’Equipe).


                • vivabolivar 5 mars 2012 16:15

                  Enfin une bouffée d’air pur, de bon sens, une vision, on se met soudain à rêver sur la nature humaine , aurait elle parfois des élans de générosité, de solidarité, 

                  Tout est possible

                  Merci pour cet article et d’avoir attiré l’attention sur cet interview qui m’avait échappé

                  • quid damned quid damned 5 mars 2012 16:59

                    Le foot c’est aussi un puissant outil politique, de contrôle et d’abrutissement des masses.


                    • barbapapa barbapapa 5 mars 2012 17:22

                      Hollandus reçois un héritage d’un immeuble de 1,2 million d’un inconnu. Haut fonctionnaire à l’emploi à vie, il n’a jamais risqué 1 centime. Rentier il n’aura pas à payer l’impot...C’est pas du « revenu ». Il pourra louer à prix fort des logement pour acroitres ses revenus de rentier.

                      Gourcuffus reçoit un salaire de 1,2 million. Footballeur, à la carrière limitée par l’age ou l’accident, il ne paiera pas la sur-taxation son contrat de travail indique que son club paiera à sa place. Ses recettes de sponsoring arrivent maintenant à Jersey et l’impôt échappe à la France.

                      Dupondus reçoit un revenu de 1,2 million. Chirurgien, travaille 60 heures la semaine, prend 3 semaines de congés par an. Ses frais d’assurance grève une grande partie de ses revenus. Sur-taxé, il part travailler en suisse. Numérus clausus oblige, la ville cherche désespérément un remplaçant.

                      Durandus reçoit un revenu de 1,2 million. Parti de rien, son usine fait travailler des centaines de personnes. Harcelé de contrôles fiscaux, jalousé. Dans un univers concurrentiel il risque la faillite. Dirigeant majoritaire, il peut tout perdre dans une faillite en quelques semaines. Surtaxé, il ne pourra avoir assez de réserves financières personnelles pour sauver l’usine en cas de coup dur.

                      Moralité, Le peuple alléché par la haine des riches déversée à coup médiatique à toute heure par le socialiste issus de bourgeois croyait faire une bonne affaire en l’élisant président. Les impôts raportent moins, les riches sont partis. Les pauvres ne sont pas plus riches pour autan. La ville n’a plus de grand club sportif, l’hôpital recherche le chirurgien, l’usine est fermée et les sur-impôts font fur les éventuels investisseurs.. 
                      Le quinquennat de socialisme se solde par un crédit révolving payable par les générations futures....


                      • Gégé 5 mars 2012 17:51

                        En appliquant la fiscalité de Hollandus, les Gourcuffus, Durandus gagneront encore plus de 50 smics par mois net d’impôts avec les niches fiscales, les Bettancourtus 40 smics par jours, soit 1200 smics par mois sans compter les revenus non officiels des paradis fiscaux.

                        Des Dupondus, chirurgien, gagnant 1,2 millions d’euros par an, ça ne doit pas courir les rues, où alors ils font faire le boulot par des associés.

                        En francs constants, il y a 30 ans, les plus riches gagnaient 8 fois moins que maintenant et payaient 75 % d’impôts, peu de salariés ou de professions libérales ont vu, en tenant compte de l’inflation, leurs revenus être multipliés par 8 au cours des 30 dernières années. Aux USA en 1946, les plus riches payaient 90% d’impôts sur le revenu, on en fesait pas une maladie.

                        Quand les revenus sont tels qu’il faudrait plusieurs milliers d’années pour les dépenser, il est anormal que la tranche supérieure à 1 millions d’euros annuels soit taxée à 70 %, elle devrait l’être à 90%.

                        Pour les paradis fiscaux vivant du blanchiment de l’argent sale, de l’évasion fiscale et de la corruption,le problème pourrait être rapidement réglés si certains élus n’y planquaient aussi pas leurs pots de vin.


                      • barbapapa barbapapa 5 mars 2012 20:00

                        Le problème est ailleurs. Taxer le travail plutôt que la rente est une hérésie.


                        Mais pas d’inquiétude, la réponse est en vidéo : écoutez bien la fin !

                      • Richard Schneider Richard Schneider 5 mars 2012 17:23

                        On a beau aimer le sport en général, et le foot en particulier, il faut bien reconnaître que la sortie des footeux concernant l’annonce des 75% de Hollande est d’une arrogance incroyable !

                        Le problème de fond est : d’où viennent ces « énormes » sommes d’argent servant à payer des jeunes gens courant et tapant dans un ballon ? 
                        Quant aux dirigeants ou journaleux « sportifs » qui se disent choqués par la mesure prônée par le candidat du PS, il faudrait juste leur demander pourquoi ils ne sont pas choqués, par ex., que des millions de travailleurs pauvres qui, faute de moyens pour se loger, dorment dans leur voiture - s’ils en ont possèdent une ? (cf. le commentaire d’Yvance77 ci-dessus)


                        • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mars 2012 17:36

                          Oui ce commentaire d’Onesta fait du bien. La mesure de taxer à 75% ne sert pas à faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état, elle sert à mettre un peu de moralité dans un monde qui, encouragé par sarkozy, n’en n’a plus.
                          http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                          • arobase 5 mars 2012 20:49

                             « La mesure de taxer à 75% ne sert pas à faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état »


                            c’est la propagande des riches qui claironne ça. mais les milliards du bouclier fiscal ont fait bien défaut dans les caisses de l’état ! il ,a fallu créer 32 nouvelles taxes pour compenser cela, payées par les plus démunis, parceque plus nombreux !

                            ça fait quand même quelques centaines de millions ! quelques centaines par ci, et par là...

                            le smillions des riches sont inutiles ;..à quoi ça sert de les embêter pour si peu ?

                            par contre faire payer 3% de tva supplémentaire à un Rmiste sur son achat de chaussettes, ça c’est primordial ! et juteux.

                            les riches sont tellement puissants qu’ils sont même parvenus, à force de lavage de cerveaux à faire en sorte que les pauvres soient leurs premiers défenseurs.

                            vu le nombre de pauvre qu’ils ont créé, ils ont donc une garde rapprochée considérable !
                            leurs intérêts sont bien protéggés.

                          • morice morice 5 mars 2012 17:37

                            pourquoi avoir bêtement utilisé le vocable « pensée unique » qui vous relie obligatoirement à la droite LePeniste pour faire ce texte ? Vous vous en êtes rendu compte ou pas du tout ????


                            A mon avis non, car vous êtes les deux pieds dedans :
                             
                            « Une preuve de plus que ces gens sont les complices d’une politique qui privilégie le monde de l’argent, et plus grave les adversaires de la classe populaire. »

                            Ce n’est pas loin du poujadisme LePeniste....

                            Résumez plutôt tout ça par « du pain et des jeux »

                            Pas assez de pains, plus de jeux...

                            • Gégé 5 mars 2012 17:54

                              Monsieur Onesta fait un bon constat.


                              • dawei dawei 5 mars 2012 18:20

                                moi perso, tant que ça n’est ni ma tune, ni celle de la boite dans laquelle je bosse, qui les nourrit grassement, je m’en foo(t)
                                Ce qui me fais gerber, c’est quand les dirigeant ou actionnaires d’une boite ou d’un pays se gavent sur le dos de ceux qui bossent , sans leur demander leur avis, à part leur imposer de se serrer la ceinture, ça ça me gonfle, et c’est déjà plus du proche du pillage ou du racket que les deux trois ptits peteux stars du ballons, qui eux au moins ont ce talent, contrairement à la plupart des dirigeants, actionnaires et autre politicards dont je parle qui eut me coutent vraiment vraiment chers pour zero talent à part celui de savoir nous niquer.
                                Qu’une partie de mes impots aillent dans les stades, ça me choque pas plus que ça, même si je n’irais pas ... tant qu’il ya encore des ecoles, des creches , des hopitaux, et des services publics en marche .... donc ça va finir par me choquer finallement à la vitesse ou ça va smiley.


                                • arobase 5 mars 2012 18:46

                                  aucun joueur qui gagne ces niveau de salaires n’a vocation pour rester en France.  tous sont partis dans le passé et les nouveau partiront.

                                  donc la menace de départ à l’étranger c’est du pipeau. de toute façon ils partent !

                                  citez moi un grand joueur qui est resté en France.


                                  nos clubs sont nuls au niveau mondial et européen justement parce qu’ils n’ont qu’une idée. dès qu’ils ont pêché un cador, ils s’empressent de le vendre un bon prix à l’étranger la saison suivante.

                                  d’ailleurs aucun joueur français de talent ne joue en France. et s’il y en a ils partiront, 75% ou pas.

                                  la plupart de nos joueurs des clubs sont très loin de gagner un million et sont plus proche du smic, à part quelques exceptions.

                                  donc tout ça c’est du pipeau et mettre en balance des millions de smicards et une poignée de privilégier dont personne n’a rien à foutre, c’est du niveau d’un militant nde droite. fauché mais qui rêve de ne plus l’être. alors en tant que candidat à la richesse, il défend les riches 

                                  • Tartos 5 mars 2012 19:45
                                    Tous ne partiront pas, certains sont même revenus : Le PSG a maintenant les moyens de garder les joueurs en payant des salaires de fous. D’ailleurs il me semble que c’est Jallet (jouant au PSG) qui a été le premier à critiquer cette mesure de Hollande.

                                    Et un grand joueur joue encore en France : Hugo Lloris :)

                                  • Fergus Fergus 5 mars 2012 23:25

                                    Bonsoir, Tartos.

                                    Le plus drôle est que Jallet, qui gagne précisément 1 million d’euros par an, ne serait pas touché.

                                    En réalité, 25 % environ des joueurs touchent plus de 1 million, et parmi eux la majorité de ceux qui ont femme et enfants ne seraient pas touchés du fait du quotien familial. Au final, seraient affectés peut-être 10 % des joueurs.


                                  • Tartos 5 mars 2012 23:58

                                    Bonsoir Fergus,


                                    Des joueurs comme Gignac qui doit toucher 300 k€ par mois, soit 3,6 M€ / an alors qu’il est à peine remplaçant à l’OM ? :)

                                  • arobase 5 mars 2012 18:51

                                    le salaire extravagant des joueurs est pour l’essentiel payé par les spectateurs et les consommateurs.


                                    chaque fois qu’on va faire ses courses, une partie du prix des produit est augmenté des frais de publicité des marques. ces marques ensuite font de la pub sur les stades et sponsorisent des clubs avec cet argent.

                                    donc si une petite part de cet argent (au delà du million) revient à l’état et sert à construire des hopitaux qui va s’en plaindre puisque c’est notre argent

                                    alors les ânes qui défendent les millionnaires oublient de se dire que ce sont eux qui les paient. s’ils sont masos, c’est leur affaire.

                                    • picpic 5 mars 2012 19:08

                                      François hollande lance une phrase vide, pure jeu de forme, pour satisfaire la plèbe la plus pauvre... « Je vais faire payer les riches »...
                                      ce genre de phrase est déstinée au plus c..., à ceux qui pourraient y croire et voter pour lui, juste pour ça...Exactement comme le smic à 1500 € délirant lancé par ségolène à la présidentielle précédente.
                                      Ces petites phrases n’ont comme but que de choper des votes, leur réalité n’a ici aucun intérêt.
                                      En face, pour contrer l’offensive, dont la cible ne l’oublions pas est le con d’en bas, qui bien souvent aime le foot de façon obsessionnel, on relance une contre attaque qui n’a pas plus de logique que l’autre...
                                      « Les footballers sont riches, donc Hollande va détruire le football. »...

                                      Cette phrase délirante n’a comme unique « but »(sans jeu de mot) que de faire une association dans le cerveau de la masse la plus stupide et avide de football qui est :« hollande veut me priver de mes matches de foot »...

                                      Cette masse est la cible privilégiée des candidats, elle est nombreuse et vote n’importe comment...il suffit d’une seule phrase pour avoir le vote.

                                      Alors...Lorsque des polémiques naissent autours de ces phrases, on entre dans du délire pure...

                                      Avez-vous conscience de ce que vous faites quand vous rebondissez sur ce genre de fausses polémiques ?
                                      ...Ils doivent franchement se bidonner dans les gouvernements.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès